Lady Aphrodite via Galaxgirl

le 28 août 2019

Salutations, amis de la Terre, de Gaia. Je suis Aphrodite, déesse de l’amour, de toutes les bonnes choses. Car toutes les bonnes choses viennent de l’amour.

L’amour dont votre Mère Universelle de Toutes Choses a répandu sur Gaia et sur tout le monde, en cette occasion la plus bénie, la plus sacrée du monde, est vraiment incroyablement beau à voir.

Dans les temps passés, dans les temps anciens, quand la magie n’était pas un mystère et que les pouvoirs étaient compris avec révérence, j’ai travaillé avec les écoles de mystère.

Beaucoup d’entre vous qui ont lu ces mots faisaient partie de mes associés, mes étudiants, où nous avons étudié le vaste pouvoir de l’amour. Où l’union mystique de l’homme et de la femme, des énergies masculine et féminine a été comprise et fusionnée avec beaucoup de respect et de révérence.

Nous avons travaillé avec ces énergies et vous le ferez à nouveau. Les initiés surgissent. Ceux qui ont entendu ces mots dans les mondes passés, d’anciennes lignées de service à la déesse, à la lumière, à l’amour, se dressent. Rappelles toi.

Car ces encodages tourbillonnent autour de vous, encore une fois remués, comme une soupe dans une bouilloire, mijotant. L’arôme que vous émettez est le plus beau des initiés bénis du chemin.

Je suis Aphrodite, déesse du plus grand amour. Moi aussi, je sers la Mère, la Mère universelle de toutes choses. Car nous sommes des aspects les uns des autres, nous formons tous une grande unité de potentiel cosmique et les humains commencent à se réveiller pour le voir.

Vous n’êtes plus destiné à la destruction. Gaia doit être un sanctuaire de paix, d’amour, de respect mutuel, de but commun.

Nova Gaia rayonne à peu de distance. Amenez-la à vous. Réconfortez votre mère planétaire. Les grands mystères de la voie sont sur le point d’être révélés. Ceux d’entre vous avec les codes de lumière intérieure qui lisent ces mots commenceront à se souvenir. Car vous vous en souvenez maintenant, même si vous tapez, écoutez, lisez ces mots.

Aphrodite parle pour la flamme de Sophia, la femme baptisée.

Tout comme le sang menstruel coule avec les cycles de la lune, avec les cycles de la mère planétaire, vos souvenirs se débloqueront également, en ligne. Célébrez le flux dans la grâce, dans la mémoire. Célébrez le divin en vous, le divin féminin danse à nouveau, sans vergogne, sans peur, libre dans sa beauté nue devant son amant, le divin masculin. Le sexe a trop longtemps été mal compris. Le grand pouvoir de l’union divine doit être une fois de plus rétabli de la convoitise charnelle à l’intelligence, à la libération, à la réunion, à l’aventure divine.

Je parle en tant qu’Aphrodite. J’appelle les flammes du divin à s’allumer en vous. Voir une brume rose vous envelopper. Hommes, n’ayez pas peur, car je vous appelle également. C’est l’heure du grand équilibre, du grand rééquilibrage du divin intérieur. Yin et yang, homme et femme, lumière et obscurité. Il est temps de rééquilibrer, de repousser, de se réunir.

Je suis Aphrodite, servante de la grande mère, servante de Gaia dans son voyage inaugural des profondeurs à la lumière de la nouvelle. Je vois la Nouvelle-Gaïa briller comme un diamant dans vos auras, à mesure que vous rapprochez ces énergies de plus en plus. Accueillez-les.

Revenez amis dans la joie, mes initiés du chemin et soyez des énergies de la lumière! N’ayez pas peur de qui vous êtes! Soyez qui vous êtes né pour être. C’est votre destin.

Beaucoup de mystères sont sur le point d’être révélés. Tenez la lumière pour que les vérités puissent vraiment être ancrées dans le nouveau, dans l’unité. Le sexe n’est pas sale, les enfants. Il a été extrêmement pervers dans ce domaine de la fumée et des miroirs. Les miroirs sont brisés afin que l’on puisse vraiment voir. La fumée se dissipe. La matrice est détruite. Ne t’en souviens plus.

Rappelez-vous votre passé, votre entraînement, votre soi guerrier. Vous êtes des guerriers légers. Ancrez cette lumière. Réclamez votre destin. Il est temps de se lever, guerriers du chemin, de l’amour, du Christ dansant avec la divine Sophia. Bienvenue à leurs retrouvailles et observez avec émerveillement le déroulement de la grande danse et l’émergence de vérités plus profondes.

Amour. Accroche-toi à l’amour. S’accrocher à l’amour. Accroche-toi à la vérité, car elle est en toi. Beaucoup de vos codes de lumière baptisés sont étincelants, scintillants comme des lumières de diamant d’extase divine. Soyez enhardi, soyez réconforté et ouvrez la voie vers le nouveau, en fondant ces énormes encodages de lumière dans le corps de votre mère planétaire et donc dans le vôtre. N’ayez pas peur de votre sexualité. C’est un cadeau formidable, un grand trésor. Protégez votre trésor, car à l’intérieur se trouve le voyage astral, les grands mystères, la longévité, beaucoup de choses.

En tant que tel, le pouvoir du sexe a été mal utilisé. C’est votre pouvoir, et votre pouvoir seul. Partagez-le judicieusement. Réclamez votre destin.

Je suis Aphrodite. Voyez mon voile rose chatoyant de magnifiques lumières scintillantes s’enroule autour de votre cadre. Soyez enhardi par votre beauté intérieure et soyez en paix.

Je suis Aphrodite. Initiés du chemin, bienvenue chez vous, bienvenue dans votre souvenir.

Je suis Aphrodite.

~ galaxygirl

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email