WISDOM TEACHING avec David Wilcock

Bonjour, je suis David Wilcocok et voici un nouvel épisode de Enseignement de la Sagesse.

Vous allez voir une émission extraordinaire. En trente minutes, je vais essayer de vous communiquer un maximum d’informations. Nous sommes ici pour poser des bases. Nous allons vous transmettre des connaissances scientifiques nécessaires à votre déconditionnement.

Ici nous parlons d’enseignements de la sagesse. Ce sont des connaissances ésotériques profondes qui nous viennent des religions, au travers des écoles du Mystère, et les traditions mystiques modernes. Au coeur de ces ressources se trouve le concept que l’univers est un organisme vivant. Je trouve cela très intéressant car on se détache de l’idée aristotélienne que nous sommes morts et qu’il n’y a rien d’autre que nous dans l’univers. On retire ce parti pris matérialiste présent depuis le début de la science. Nous ramenons l’ancienne tradition qui veut que nous fassions partie d’un univers vivant et conscient. Pour moi, tout part de là.

Aujourd’hui, je veux vous parler de quelques principes scientifiques qui nous aideront à nous libérer du conditionnement matérialiste auquel nous sommes soumis.

Je crois qu’il y a des forces dans nos gouvernements et chez nos dirigeants qui ne veulent pas que nous ayons ces informations. Il y a un effort commun pour dissimuler les avancées scientifiques traditionnelles qui nous mèneraient à un paradigme de conscience universelle, à une façon de voir l’univers fondamentalement consciente dans la nature.

Mon principe de base est que nous vivons dans un champ de conscience unitaire. Le champs de conscience unitaire est le principe que l’espace, le temps, la matière, l’énergie et la vie biologique font partie de la conscience universelle que l’univers est vivant et qu’il a créé la vie dans le but de s’exprimer.

La conscience de l’univers est votre conscience. Nous sommes tous connectés. Ce que nous pensons dans nos esprits n’est pas privé.

Ce qu’il faut voir, c’est que tous les aspects de notre réalité sont fondamentalement liés. Mon livre, « Investigations sur le champ de conscience unitaire » explore les recherches scientifiques qui le prouvent. J’ai vu des gens sur amazon.com dire que les références sont douteuses. C’est faux. Vous pouvez vérifier dans le livre électronique. Il y a plus de 1 000 références académiques. Et si ces références sont douteuses, alors la nature même de la science est douteuse.

Ce que nous disons, c’est que certaines découvertes sont négligées. Si on en parle, on n’établit pas de lien. Personne n’a rassemblé tous les morceaux pour trouver le paradigme unifié, le modèle qui assemble toutes les pièces.

Dans l’épisode précédent, je parlais de l’effet de méditation. C’est très important car cela montre que tous le monde sur la planète fait partie d’une conscience unitaire. Les idées religieuses de fondamentalisme disent que certains sont élus, d’autres damnés, et que nous n’avons pas à nous soucier de ceux qui ne font pas partie du plan de Dieu. C’est ridicule. Il se trouve que nous partageons tous le même esprit. Comment vouloir que d’autres souffrent si leur souffrance affecte votre conscience?

Nous allons voir ça. Un petit groupe, environ 7 000 personnes, s’est réuni et a médité. Dans leur méditation ils n’ont pensé qu’au bonheur. Pour qualifier cet état, ils parlent de conscience pure.

La conscience pure a été décrite par plusieurs saints et sages, dont François d’Assise. Les sages disent qu’un seul moment de conscience pure vaut plus pour Dieu, pour le monde et pour l’humanité, que toute une vie de bonnes actions. Vous pourriez aller à la soupe populaire tous les jours, donner des livres à la librairie, quoi que vous fassiez par charité, un seul moment de conscience pure est plus important que tout cela.

Que s’est-il passé quand ces 7 000 personnes ont tenté d’atteindre cet état de conscience pure? Pensez bien que ces 7 000 personnes n’étaient pas tous connectés. L’un voulait se gratter. L’autre s’ennuyait et ne méditait pas. Mais ils essayaient. Ces gens n’ont pas été transcendés. 7 000 personnes faisant de leur mieux ont fait baisser de 72% le terrorisme dans le monde. C’est presque trois-quart, non? Presque 75%. C’est vraiment proche.

Pensez à ce que je vous dis. Pensez au fait que ces effets se produisent dans le monde et que trois personnes sur quatre choisissent de ne pas ramasser l’arme qui blesserait ou tuerait quelqu’un. Ces actes terroristes sont bien sûr des actes terribles. Mais on a vu qu’un simple groupe de personnes, 7 000 personnes, ont beaucoup d’impact. C’est impressionnant.

Il se passe quelque chose. Et il faut que nous le sachions. Parce que cela révèle que cette science ne peut être démentie. Il faut noter que 50 études sur l’effet de la méditation ont été menées. Ca a été vérifié. Ca a été publié dans des article de psychologie sociale. Ils ont retirés les variables, week-ends, météo, vacances, qui auraient pu causer cela. C’est vraiment dû à de la méditation. C’est tout. Rien d’autre.

Je veux donc passer au niveau cosmique. Je veux élargir le cadre et parler des travaux du Dr James Spottiswoode.

Ce qu’il a fait? Dr James Spottiswoode s’intéressait à ce qu’il appelait des connaissances anormales. Une autre façon de dire PES. Il effectuait une méta-analyse. Ca veut dire quoi? SQu’ils combinait plusieurs études scientifiques, plus de 20 ans d’études sur les connaissance anormales dans le monde. Il s’agissait de gens ordinaires. Ce n’étaient pas des médiums formés. Ils n’avaient aucun don. Toutes ces études étaient scientifiques, évaluées par des pairs, publiées dans des journaux classiques, avec des sujets ordinaires. Tout à fait scientifiques. Que cherchait-il? Pourquoi combiner 20 ans d’études? Que ferait-on de ces informations?

Il a cherché un effet particulier. Il voulait voir si les gens étaient plus voyants à un moment de la journée. On pourrait relier ça à l’astrologie. Si le soleil est au zénith, il est midi. Y a-t-il une influence énergétique qui influe sur votre conscience et ouvre votre 3ème oeil? Les sceptiques diront que la voyance, c’est ridicule.

Pourquoi s’intéresser à cette étude? Dr James Spottiswoode connaissait assez la science de la conscience pour comprendre que très souvent, cette conscience est particulière. Elle n’est pas enfermée dans votre cerveau. La conscience se rapproche du satellite TV. Quand vous pensez, vous diffusez des informations dans le cosmos.

Il a donc analysé ces vingt ans d’études et les a compilées. Il a fini par trouver un point commun dans les résultats des tests. Il peut évaluer les compétences de voyance en un test et a tenté d’établir une échelle de 1 à 10, avec 10 représentant le plus de compétences et 1 le moins. Puis, il a transposé ces 20 ans d’études sur son échelle. Chacun trouve sa place. Tout est calibré. Puis, il regarde à quel moment de la journée ces compétences sont les plus développées. Voila ce qu’il a fait. C’est un travail de recherches titanesque. Car chacune de ces études comprenait des centaines de personnes testées sur leur voyance.

Les tests comprenaient la vision à distance, le Ganzfeld, où vous posez des balles de ping-pong sur vos yeux et flottez dans une piscine dans de l’eau très salée avant d’aller à l’isolement où vous passez ces fameux tests. Il y a aussi les cartes Zener. Vous avez dû en voir dans des films comme Polter, pas Poltergeist. Je crois que Ghostbusters montre ces cartes.

Il y a un cercle, une étoile, des lignes ondulées et un carré et il faut deviner laqualle de ces cartes on choisit. Les personnes recevaient une note.

Un autre test consiste à lâcher des balles sur une série de pointes et vous devez contrôler la case d’arrivée de la balle. Bref. Voila différentes études cliniques de PES (perceptions extra sensorielles) ou de connaissances anormales.

Ce pic de voyance se manifeste-t-il de façon standard? Malheureusement, on ne sait pas. Aucun créneau horaire de particulier dans une période synodique, de révolution autour du soleil. Pas d’heure spécifique. A l’aube, à la mi-journée, au crépuscule ou en pleine nuit. Même si la plupart des tests se passaient de jour, sauf exception. Il y avait aussi des études de rêves. Mais écoutez ça.

Il y avait un effet quand il se référait au jour sidéral. Qu’est-ce qu’un jour sidéral? Un jour sidéral est mesuré par la position de la Terre par rapport au centre de la galaxie, pas du Soleil. C’est étrange. On a pas l’habitude de penser à ça. Si le Soleil fait le tour de la galaxie… On orbite autour du Soleil, qui orbite autour du centre de la galaxie. Chaque jour, ça se décale de quatre minutes. On a une différence de quatre minutes par jour quand à notre position par rapport à ce centre. OK. intéressant. Si le centre de la galaxie a une influence énergétique, on ne peut pas dire qu’à une certaine heure, disons, 12h30, que nous sommes alignés avec le centre de la galaxie. Ca ne marche pas comme ça. Ca se décales de quatre minutes par jour. Et ça se décale tout au long de l’année. Donc, ça se calcule. Sur certains sites, vous pouvez calculer le temps sidéral local ou TSL. A ne pas confondre avec un autre sigle, rien à voir. (https://tycho.usno.navy.mil/sidereal.html).

Le temps sidéral local n’est pas facile à appréhender. Mais ça agit sur votre corps. Regardez ce que ça donne. Voila le graphique. Vous voyez? Ca a été compilé à partir de 20 ans de données.

Ce n’est pas le temps synodique, où la Terre tourne autour du Soleil. C’est le temps sidéral local. A décaler de quatre minutes à chaque fois pour rester cohérents. On retombe sur la bonne heure. On dessine plus de 20 ans d’études. Et voila. Regardez ce pic. Voila l’heure sidérale locale. On arrive à 13h, soit peu après-midi, quand le centre galactique est au-dessus de vous. Juste au-dessus, au zénith. Midi. Regardez ça, ça augmente de 400%. 400%, comment est-ce possible?

Dr Spottiswoode, vous me dites que les capacités de voyance des gens augmentent de 400%, simplement à cause de leur position par rapport au centre de la galaxie?

Il n’y a aucun précédent scientifique suggérant un tel phénomène, sa façon de se produire ou son origine. On ne sait pas. Les bras nous en tombent. La galaxie est censée être un amas de trucs qui ne font rien. Où que l’on soit. Quelle que soit notre position. On flotte dans l’espace sans rien faire et la galaxie n’a pas d’effet sur cela. Mais à 13h30, heure sidérale locale, si vous méditez, si vous tirez le tarot, si vous allez voir un médium, il sera probablement plus précis de 400%. Votre lecture sera meilleure si elle est faite à 13h30. Quelle explication peut-il y avoir? Qu’est-ce qui pourrait causer cela?

Je pense, et j’ai des preuves scientifiques, que le centre de la galaxie est une source d’énergie. Quand vous êtes alignés avec ce centre, que vous êtes debout sur la Terre, que votre position et le centre s’alignent, un rayon d’énergie ruisselle sur vous. Et vous pouvez comparer cela à la fréquence de l’énergie avec laquelle vous pensez.

De quoi je parle? Quelle fréquence? Il parle de quoi? Attendez un moment. Vous avez déjà fait ça? Mis une casserole sur le feu? Disons une poêle en fonte. Vous la faites chauffer. Vous voulez voir si vous pouvez commencer à cuire vos crêpes. Vous versez une goutte d’eau au centre de la poêle qui est à peine chaude. Que fait la goutte d’eau? Elle ne bouge pas. Mais quand la poêle est chaude, que vous versez de l’eau, que se passe-t-il? Voila ce qui se passe. La température est la vitesse à laquelle vibrent les molécules. En chauffant, les molécules vibrent de plus en plus vite. Quel est le lien avec la conscience? OK.

Et si l’énergie de votre esprit étaient plus que les connexions synaptiques dans votre cerveau? Et si vous aviez un corps d’énergie? Et si votre processus cognitif était en partie le résultat de la vitesse à laquelle l’énergie bouge dans votre champ énergétique? Et si des facteurs cosmiques pouvaient augmenter la vitesse de propagation de cette énergie? Et si, lors d’un alignement avec le centre galactique… Vous êtes là, la Terre tourne comme ça. Voila le centre de la galaxie. OK. Voila. Et quand vous êtes là, j’ai comme un sèche-cheveux et vous sentez cet air chaud. Cette température est une augmentation de la vitesse de l’énergie dans votre esprit.

On améliore le processeur d’un ordinateur. Vous avez un processeur moindre de 200 mégahertz, disons. OK. Vous avez un ordinateur qui date de quoi? 1998. C’est lent. Pas d’internet, pas de vidéos Youtube. Aujourd’hui un ordinateur a 2,4 ou 2,6 gigahertz. C’est bien plus parce que 1 gigahertz est égal à 1000 mégahertz. Donc en changeant de processeur, vous êtes content. Les programmes vont plus vite, votre ordinateur ne plante plus. Tout fonctionne mieux. C’est exactement ce qu’il se passe. Ce graphique ci-dessus, nous montre que le centre de la galaxie augmente la fréquence, la vitesse de nos pensées. Comme si vous boostiez l’énergie de votre corps. C’est fascinant.

Maintenant, je vais vous parler de la place de ce concept dans le cosmos en général. Je vous ai donné une information précieuse. J’ai parlé de l’effet de méditation et de l’effet galactique. Je vous montre que vous n’êtes pas déconnectés de la réalité. Vous êtes en lien avec votre univers. Ce qui se passe dans l’univers est en lien avec vous.

Dans d’autres épisodes, je vous ai dit que la biologie est le produit d’un univers intelligent. La biologie n’est pas l’apanage de la Terre. Ce n’est pas un mélange hasardeux unique à notre planète et dû à une explosion de soupe, cette soupe primordiale. La biologie est un phénomène universel. C’est un fait. Regardez ça. Nous allons parler du fait que la vie est un phénomène émergent de mécanique quantique. Ouah ! La mécanique quantique? C’est sensé être des équations et des trucs ennuyeux. Pas l’alchimie de la vie. Attendez un peu. Ecoutez-moi.

Des études fantastiques ont été menées. Et la palme revient à l’effet de l’ADN fantôme. L’effet de l’ADN fantôme a été découvert en 1984 par les Dr Peter Gariaev et Vladimir Poponin.

Mais de quoi on parle? Il prend un récipient en quartz dans lequel il place de l’ADN. Mais avant d’ajouter l’ADN, il le met dans une salle vide. En faisant passer de la lumière dans la salle, des photons apparaissent sur le quartz. Rien d’anormal. C’est simple. Une salle. Un peu de lumière. On voit où elle va. C’est tellement infime, qu’on voit chaque photon comme un point sur un graphique. Vous me suivez?

Bien. Chaque photon se détache. Et quand la lumière jaillit, on voit plein de points. OK?

Quand on place l’ADN dans la salle, il absorbe toute la lumière. Il agit comme un trou noir.

Les trous noirs sont les seuls objets de l’univers qui peuvent détourner la lumière en mouvement. C’est l’effet de lentille gravitationnelle, qui a validé le modèle d’Einstein. On regarde certaines étoiles et si elles ont derrière un trou noir, elles se courbent autour de la gravité du trou noir et on voit quatre étoiles. C’est l’effet de lentille. Cela se passe à l’échelle macroscopique. Mais l’ADN fait la même chose à l’échelle microscopique.

C’est très étrange. Imaginons que je suis une molécule d’ADN, avec toutes ces lumières autour de moi. Vous pouvez voir tout sur mon visage. On a une ombre là et là. Imaginez que j’absorbe tous les photons dans cette salle. La salle est dans l’ombre, et moi, je rayonne. On ne voit que moi. Car chaque photon est détourné vers mon corps.

Pareil pour cette étude. Chaque photon est absorbé par l’ADN. Regardons ça. En haut, chacun de ces points est un seul photon. Et, en bas, regardez. On voit une ligne ondulée. C’est le chemin que prend l’ADN en détournant la lumière vers lui.

Donc chaque point de là-haut va filer dans la molécule.

Il a répété l’expérience. Même résultat. Ce n’était pas la chance. Ce n’était pas le hasard. C’est une propriété intrinsèque de l’ADN.

Ca aurait dû faire le tour du monde. C’était il y a environ 30 ans. 1984. Que s’est-il passé? Ca devient dingue parce que ce n’est pas fini.

Voila son installation de l’époque avec le faisceau laser. C’est de là que venait la lumière. Le collimateur est une lentille qui concentre la lumière sur une petite surface. La cuvette est le récipient dans lequel l’ADN est stocké. On voit l’ADN ici. Un autre collimateur élargit le faisceau pour qu’il entre dans un photomultiplicateur qui aboutit à un autre élément qui compte les photos et renvoie les informations à l’ordinateur. OK? C’est assez simple.

Il faut toutefois noter qu’il n’a pas été le premier à décrire cette absorpsion de photons par l’ADN. Il a vu le processus. C’est important. Garaiev et Poponin ont observé ce mécanisme. Ils ont vu la lumière qui éclairait la pièce passer dans la molécule d’ADN.

Mais ils n’étaient pas les premiers à l’observer. Cela remonte aux années 1970. Vous devez vous demander pourquoi, si cela dure depuis si longtemps, si c’était su, ce n’est pas enseigné à l’école. Ou même à l’université.

Pourquoi ne pas utiliser cette technologie pour guérir?

Voila ce dont je voulais parler avant la fin de cet épisode. L’étude du DR Fritz-Albert Popp traitait des causes du cancer. Le Saint Graal de la recherche médicale. Je me rappelle avoir lu dans le Daily Mail le titre : « Une mère refuse un traitement salvateur à sa fille mourante », comme si c’était affreux. Mais ce traitement salvateur était une chimiothérapie. Des radiations qui détruisent votre corps à coups de produits chimiques, tuant tout sur leur passage dans l’espoir que dans ces cellules se trouvent les tumeurs ensuite dissoutes et réabsorbées par le corps. Mais cela tue aussi des bonnes choses. On guérit le cancer à coup de pierres. On lapide les gens atteint du cancer en espérant que ça disparaisse. Voila ce qu’est une chimio.

Mais on peut s’en passer, car il a découvert ce qui cause le cancer. Il a étudié tous les carcinogènes, tout ce qui existait. Et il a trouvé un point commun. Personne du domaine public n’a jamais dit qu’il y avait un point commun chez les carcinogènes. Lui l’a trouvé. Ils envoient de la lumière avec des ondes de 380 nanomètres. Qu’est-ce que c’est? Des ultraviolets. Juste un peu hors du champ du visible. Le spectre du visible s’arrête à 400. 380 est juste au-dessous. Que se passe-t-il? Pourquoi cela marcherait-il? Il ne le savait pas, mais plus il étudiait, plus il sentait que quelque chose se passait à 380 nanomètres.

Il a fini par conclure que la cellule devait utiliser la lumière comme signal pour arrêter sa reproduction. La lumière envoie des informations dans le corps. Ces informations disent aux cellules qu’elles deviennent incontrôlables. Qu’il faut qu’elles s’arrêtent. Et sans cette lumière dans l’ADN, les cellules ne savent pas quand s’arrêter.

Sa grande découverte… son étudiant en thèse ne le croyait pas. Il a demandé à cet étudiant de construire un compteur de photons pouvant compter les photons un à un. Il a découvert que si on ouvrait une molécule d’ADN avec un produit, le bromure d’éthidium, on obtenait un millier de photons.

Donc l’ADN engrange bien des photons en son sein, comme un écureuil stocke des noisettes dans un arbre pour l’hiver. C’est étrange. C’est très étrange. On voit aussi qu’en cas de maladie, vos cellules contiennent moins de lumière. Quel est ce phénomène? Comment utiliser ces connaissances? Je vais finir avec ça. Et on reprendra la semaine prochaine.

La lumière baisse dans les cellules malades. L’ADN stocke des photons. On doit donc se demander comment on absorbe l’ADN, comment on le stocke et quelle est la meilleure façon d’utiliser ces connaissances.

Ce que je propose est simple. Nous sommes liés. L’effet de méditation dont j’ai parlé, 7 000 personnes méditent et le monde se sent mieux. Alignés avec le centre galactique, on est 400% plus voyants. Il y a donc des causes énergétiques qui peuvent envoyer des photons dans l’ADN. Selon moi, votre niveau d’intelligence global et vos pensées dépendent aussi des photons. Votre corps de lumière est mesurable parce que votre ADN stocke de la lumière.

Alors, respirez un peu avec moi. Prenez un moment pour sentir cette énergie, pour sentir la lumière entrer dans vos cellules. Parce que c’est le début. On va explorer ce système. On va découvrir qui nous sommes vraiment, notre lien avec l’univers, et le fait que nous ne sommes pas seuls. Cela explique l’effet placebo. Respirez, remplissez votre ADN de lumière. Remplissez-vous du pouvoir guérisseur de l’univers. Apprendre ce fonctionnement vous fera vous sentir mieux dès aujourd’hui.

Je suis David Wilcock. Merci de m’avoir suivi.

A lire également pour en savoir plus sur les thérapies et la lumière :

Divulgation Cosmique S12: Ép.11 – Dispositifs médicaux du futur

https://www.gaia.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email