UN PRÉSENT AMOUREUX DU NOUVEL AN, LE TÉMOIGNAGE INSPIRÉ D’UN PHARE DE LUMIÈRE

Transmis par Bertrand Duhaime

Prévisions inspirées relatives à l’année 2017

Le premier janvier 2017, ceux qui ont franchi le Seuil du nouveau cycle d’expansion, ont reçu la Grande Initiation à l’Amour et à la Vérité. C’est ainsi que, depuis quelques jours, vous êtes parvenus au Portail du Grand Renouveau, au Moment où la Lumière divine va désormais s’imposer de manière irrépressible, forçant la conversion, l’abdication ou la dissolution des Forces sombres. Les êtres humains ne seront plus guidés par les lueurs vacillantes et trompeuses de leur intellect, mais par leur cœur, mis en communication directe avec leur Étincelle divine, leur Bonne Étoile.

Oui, vous avez bien lu ou entendu, vous venez d’amorcer les retrouvailles de votre propre Réalité divine et l’intégration des énergies de la Nouvelle Terre.

Ainsi, vous assistez à l’achèvement d’un processus très complexe, mais victorieux, qui a commencé il y a des éons de temps, qui vous a probablement amenés à vous incarner sur Terre des milliers de fois, peut-être plus. Alors, vous pouvez vous permettre d’entrer dans la Danse de la Vie, de vous laisser porter par son tempo, pour vivre enfin!

Mais avant de pérorer sur ce sujet, un retour sur l’année 2016 s’impose. Ce qu’elle a été éprouvante à bien des égards, cette année, n’est-ce pas? Une année de hauts incomparables et de bas simplement vertigineux, autant dans la vie personnelle, que dans la vie des collectivités et l’expérience du monde. Cette année intense a pu vous combler, vous situant au début de la moisson de vos semences amoureuses du passé et vous établissant dans l’ordre de nouvelles synchronicités bénéfiques, mais, comme plusieurs d’entre vous aimeraient probablement le dire, elle vous en a aussi fait baver, elle vous en a fait voir de toutes les couleurs, des plus lumineuses aux plus sombres. Vous avez vécu tant de difficultés, de problèmes ou de drames qu’il vous faudra maintenant oublier et dépasser, plutôt que de perdre la tête et d’opter pour des choix irrationnels malencontreux.

C’est le cas de le dire, la longue crise intime passe présentement derrière celui qui ne l’entretient pas par les souvenirs douloureux de ses expériences pénibles de ses vies antérieures et de sa présente vie. II vous en a fallu du courage pour éviter de sombrer dans le découragement, la démobilisation, la dépression, voire le suicide, peut-être plutôt dans la révolte ou la crainte d’avoir tout échoué. Voilà qui a suscité bien des remises en question douloureuses.

Du reste, au passage de 2016 à 2017, les plus éprouvés ont dû surtout retenir ces événements troublants et ces drames inattendus, comme surgis de nulle part, suscités par l’énergie de l’espiègle, facétieux, parfois malicieux, Singe de Feu, un courant spirituel puissant de transformation qui a achève de bouleverser, de bousculer et de renverser tout ce qui ne se conforme pas au plan de l’âme individuelle et au Dharma universel.

Peut-être aviez-vous oublié l’incidence de cet archétype du calendrier chinois, celui d’un animal drôle et amusant, certes, mais aussi plutôt facétieux, insensible à vos doléances, le Maître des passages obligés. Il a su vous rappeler que vous ne pouviez vous libérer de vos entraves, de vos blocages et de vos fardeaux par un tour de magie, mais en leur faisant face, à titre d’être responsables, soit de créateur et de sauveur de votre destin, afin que vous décidiez de nouveaux choix de vie.

C’est sous son patronage qu’une grande vague d’âmes a quitté votre planète, incluant à l‘occasion certaines de vos connaissances, de vos personnalités admirées ou de vos êtres chers, des gens qui ont joué un rôle important dans votre appréciation de certains de moments de vie ou dans votre démarche d’Éveil spirituel.

Vous-même, pour vous former à une Sagesse supérieure, vous avez subi une remise à zéro aux chapitres de l’Amour et de la Vérité, ce qui a comporté bien des gifles à l’ego, pour assurer que vous démontriez plus d’authenticité, de simplicité et d’estime de vous-même, que vous accédiez à votre cœur, que vous vous en remettiez davantage à votre Centre divin et que vous vous ouvriez à l’Unité de toutes choses.

C’est ainsi que, à travers les magies et les drames, autant dans l’ordre personnel que dans l’ordre planétaire, la Terre a de nouveau achevé de changer sa grille énergétique à travers d’immenses transformations, dont plusieurs vous échappent encore. Chose certaine, vous n’avez plus d’autre choix que de fermer résolument la porte sur votre passé, car, pour le moment, par nostalgie, vous êtes porté à la garder entrouverte afin de pouvoir encore y puiser quelques consolations ou quelques raisons de vous apitoyer sur vous-même. Et vous devez y parvenir avec la reconnaissance candide que toutes les expériences que vous avez vécues ont servi à ouvrir votre conscience et à vous porter là où vous en êtes, au Portail du Monde nouveau.

Pour le moment vous sortez d’une année difficile et compliquée des plus intenses parce que, en plus de vos problèmes personnels, vous deviez constamment rester en alerte pour vous éviter les détriments supplémentaires de laisser passer de bonnes occasions ne vous échappent pas, pendant que vous pouviez être assailli par des réalités concurrentes fort puissantes qui risquaient de vous exposer à des dangers, de vous faire perdre du temps, de vous faire perdre l’équilibre, même de vous épuiser. Tout cela a contribué à engendrer un état de chaos sans précédent parce que la dualité, menacée, sévissait plus que jamais pour vous maintenir dans l’illusion, pour s’assurer de continuer de former la trame principale de votre réalité.

Cependant, par un étrange paradoxe, le chaos a plutôt servi à catalyser et à accélérer la croissance des semences d’Amour et de Vérité à l’intérieur des êtres incarnés. Vous avez assisté à l’approfondissement, en vous, de l’empathie, de la compréhension mutuelle, de l’amour et du sentiment de l’Unité du Tout. Encore, les voiles entre les mondes ont aminci, gagnant en transparence, de sorte que vous avez pu, mieux que jamais, saisir ce qui se passait réellement dans les coulisses du monde. Couches après couches, vous avez débusqué les illusions, les agendas secrets et les motivations réelles des gens qui occupent un poste de pouvoir. Vous avez pu constater avec plus d’acuité les manipulations constantes des masses afin de les maintenir dans un sentiment d’impuissance et de servilité, ainsi que ravages que certains exploiteurs causaient à l’environnement.

Dans ce contexte, les Forces adverses devaient tenter de vous plonger dans une dualité plus profonde pour assurer le maintien de leur contrôle sur vous, les êtres humains. Mais dans les maladresses de la précipitation ou de l’improvisation, ils ont plutôt contribué à vous faire perdre ce qu’il vous restait de naïveté ou d’innocence lorsque leurs tissus de mensonges ou de manipulations ont été mis en pièces.

Ainsi, par moments, vous avez traversé des phases douloureuses, frustrantes ou décevantes. Cependant, à force de souffrir encore et encore, vous ne parvenez plus que difficilement à imaginer à quoi ressemblerait un monde sans problèmes, sans difficultés, sans drames, sans malheurs. Vous restez retenus par la peur et un certain doute, celle d’être de nouveau lancé dans l’illusion, ce qui fait tant souffrir au moment de le réaliser. Mais le temps est venu d’y croire, car vous ne pouvez accéder à ce que vous n’admettez pas et ne croyez pas.

Pourtant, pour ceux qui comprenaient ce qui se passait réellement, donc derrière les apparences, l’année 2016 n’a pas comporté trop de heurts ou de surprises. Ceux-là, au fur et à mesure que, prenant de l’expansion, leurs perceptions changeaient et se renversaient, ils ont clairement ressenti qu’ils gagnaient en liberté. Ils se sont affranchis de la programmation des croyances imposées en réalisant que le Savoir de leur cœur, par l’intuition ou les ressentis, pouvait mieux leur donner l’heure juste, leur révéler la vérité, sans jamais les tromper.

Si vous vous souvenez assez bien des événements de l’année 2016, vous ne pouvez que convenir que plusieurs événements extérieurs, des phénomènes naturels ou des interventions humaines, plutôt choquants et traumatisants, ont représenté des catalyseurs du changement et qu’ils ont contribué à vous éveiller. Peut-être que si la scène mondiale avait comporté moins d’événements d’importance, un bon nombre d’entre vous aurait sombré dans le sommeil de l’incurie et de la complaisance. Par leur gravité, en vous perturbant parfois énormément, ils ont servi à vous tirer de l’inconscience d’une immersion profonde dans la densité et la dualité. À travers la révélation de plusieurs excès, fraudes et manipulations, Ils ont fait éclater vos bulles d’illusion et agrandi votre conscience, vous rappelant d’abord que la dualité représentait la mère des abus et des chimères.

Au gré de l’expansion de votre conscience, qui vous a portés au-delà des frontières du connu, vous vous êtes soudainement réveillés, vous avez découvert ce qui s’y trouve, la Réalité pure et la Vérité vraie, qui ne ressemblaient à rien de ce qu’on vous avait présenté ou proposé jusque-là. C’est à partir de ce moment que vous avec choisi de vous comporter en être vrais, intègres et authentiques. Vous avez compris l’éphémérité des phénomènes de la troisième dimension et l’ampleur de la crise que la convoitise matérielle et les oppositions de la dualité avait suscitée dans le monde, pourtant moribond, de la dualité. Surtout, vous avez enfin compris que vous n’aviez plus à habiter ce plan d’illusions, que vous pouviez lui échapper, pour vivre, plutôt, dans les énergies magiques et exquises du Monde nouveau.

Dès lors, vous avez décidé que le temps était venu de vous mette sérieusement à la tâche de vous détacher, dans la plus large mesure que vous le pouviez, de ce monde d’affectivité gluante et de conflits incessants. Certes, la dualité vous a-t-elle permis d’effectuer un va-et-vient entre la Lumière et l’obscurité, ce qui importait pour que vous parveniez à vous reconnaître une individualité consciente, avant d’amorcer votre Retour définitif à l’Unité de l’Être. Sauf que nul ne peut s’élever s’il s’obstine indéfiniment à construire sur les sables mouvants des illusions terrestres plutôt que sur le roc inébranlable de l’Amour, Source de Vérité et de Sagesse.

Dans un récent passé, en toute conscience, vous avez commencé à retirer les brins de votre être de cette vieille tapisserie pour les transférer dans celle de l’Unité. À chaque brin que vous en retiriez, vous lui enleviez de la consistance, parce que vous l’affaiblissiez en y faisant des trous. Du coup, la résonance de la Réalité nouvelle ne pouvait que se renforcer et se rendre plus visible. De la sorte, vous contribuiez à rapprocher le changement de Paradigme que l’humanité attendait depuis si longtemps.

Vous allez continuer de transférer les fils de votre être de la trame de l’ancienne tapisserie à la nouvelle jusqu’à ce que la dualité ne puisse plus tenir et que la densité se raréfie, jusqu’à ce que ce système périmé perde de sa vitalité et de son apparente réalité. Dans ces circonstances, tous vos semblables qui maintiennent le choix de perpétuer cette réalité illusoire ne pourront que se transformer ou quitter votre planète. Car nous savons que, en dépit des séquelles de vos blessures et de vos souffrances et, malgré votre épuisement, la plupart d’entre vous allez continuer de procéder à la transition qui s’impose jusqu’à ce que votre Terre-Mère obtienne la vénération, le respect et la gratitude qu’elle mérite et jusqu’à ce qu’à ce que vous ayez assuré la glorieuse et complète révélation du Monde nouveau.

Vos gouvernements, pris dans leurs cercles vicieux et leur esprit de parti n’interviennent plus que dans l’improvisation et l’incohérence, car, s’y étant perdus, ils se cherchent eux-mêmes, même qu’ils commencent à remettre en question leur rôle et leur légitimité.

Trop cupides, souvent dépourvus de moralité, ce ne sont pas davantage les grands conglomérats commerciaux, industriels, pharmaceutiques ou bancaires qui vont vous apporter le salut, ils ne pensent qu’à vous exploiter et à s’enrichir toujours plus. À leur exemple, les cliniques médicales et vétérinaires, qui ont perdu le sens de leur mission de secours à leurs semblables ou à leur compagnons d’évolution, ne pensent plus qu’à se remplir les poches, en vous exploitant par le biais d’un curieux système de marketing qui sert d’abord à gonfler les montant des factures.

Par les propos qui précèdent, vous devriez avoir compris que, mises à part leurs différences, les années 2016 et 2017 forment un même bloc d’expériences.

En fait, l’année 2016 vous a forcé à mettre la dernière main à certains plans, à abandonner certaines activités, à régler définitivement certaines situations, à appliquer la véritable solution à divers problèmes, à abandonner les modes de vie désuets, les manières d’être dépassées, les manières de vous y prendre inopérantes. Autant dans votre expérience personnelle que dans celle du monde, vous avez découvert ce qui allait de travers, ce qui a aiguisé votre conscience. Vous avez même compris que vous ne pouviez pas dissocier le moindre achèvement d’un nouveau commencement.

En 2017, vous allez désormais porter votre attention sur la nécessité de vivre et d’agrandir la Réalité nouvelle et sur celle d’engendrer le genre d’existence, conforme à la Vie véritable, à laquelle vous avez toujours aspiré.

Pour le moment, en raison d’aspects polaires exacerbés, vous vous situez au cœur d’une tourmente, celle de la Grande Division : vous traversez une phase de polarisation extrême qui se répercute jusque dans votre cercle d’amis, les membres de votre famille, vos associés d’affaires, vos partenaires de travail et vos connaissances. Fait bien étrange, au bout du compte, vous aspirez tous à la même chose, mais vous ne parvenez pas à vous entendre sur les moyens d’y parvenir. Le danger qui vous menace, c’est que chacun, bien campé sur ses positions, en vienne à retomber dans ses jugements relatifs au bien et au mal et à tenter de départager les bons des méchants, peut-être d’une manière bien cruelle.

Nous évoquons le syndrome de l’altérité, celui du «Je» qui s’oppose à l’«Autre», qui mène au «Nous» qui s’oppose à «Eux». Si vous deviez entrer dans ce jeu, vous ne deviendriez rien d’autre que des pions guerriers coléreux et vindicatifs piégés sur les cases noires et blanches d’un vaste échiquier.

Pourtant, à l’aube de 2017, vous pouvez constater qu’une large part des costumes des Empereurs patriarcaux ont disparu et que bien des dirigeants ont été dépouillés de leurs titres, privés de leurs biens, mis à nu, parfois assassinés. Il ne s’agit pas de la scène la plus stimulante à regarder et qui puisse faire la gloire de l’humanité qui, à défaut de comprendre l’importance de l’Amour, choisit parfois des moyens d’éliminer ceux qui l’assujettissent qui ne peuvent que se retourner contre elle et amplifier ses maux. Selon toute vraisemblance, vous pouvez vous attendre à ce que les autres agents de ce pouvoir despotique et dominateur soient bientôt démasqués et détrônés, mis hors d’état d’exploiter et de nuire.

Dans ces circonstances, que pouvez-vous faire? Il ne reste plus beaucoup d’évidence que vous puissiez vous en remettre au processus électoral dit «démocratique» parce qu’il serait fiable ou honnête ou qu’il pourrait rectifier le tir. Vous ne pouvez pas davantage vous attendre à ce que les moyens de communication de masse vous servent la vérité. Vous ne pouvez plus compter sur les gouvernements qui ne se sentent plus au service des citoyens ou du peuple. En nombre de pays, vous ne pouvez pas davantage compter sur les corps policiers ou les armées, qui sont à leur solde et à leur service, pour vous défendre ou vous protéger.

Vous ne pouvez pas espérer que les corporations, les systèmes d’éducation, les religions ou, même, les corps médicaux, les conglomérats pharmaceutiques, les multinationales, les grandes industries, les banques s’occupent correctement des gens et de votre planète. Vous ne pouvez même plus vous assurer de la loyauté de vos relations ou de la qualité des aliments que vous mangez, de l’eau que vous buvez, de l’air que vous respirez.

Alors, nous réitérons la question : «Comment allez-vous vous tirer de cette impasse, de ce Jeu de la Dualité?» Y a-t-il des protestations, des dénonciations ou des revendications publiques ou populaires qui pourraient répondre aux urgences actuelles? Servirait-il que vous déclenchiez une violente révolution pour renverser ceux qui vous exploitent et abusent de leur pouvoir? Certes, non, car vous ne pouvez en rien éliminer la dualité par des luttes ou des combats menés sur le plan où elle s’exprime! Du coup, vous vous allieriez à elle, vous deviendriez son comparse et vous la renforceriez! En outre, tant que vous croyez à la dualité et lui portez attention, vous l’alimentez.

Il ne s’impose pas moins que vous trouviez une manière de tout renverser et de retourner la dualité à la manière d’un bas ou d’un gant si vous souhaitez récupérer votre planète, retrouver le goût de vivre et ancrer le Nouveau Paradigme de l’Unité.

De notre poste d’observation, dans l’Au-delà, nous préférerions vous recommander d’abandonner vos vieilles définitions et vos anciens critères relatifs à ce qu’est un être éveillé ou éclairé en prenant conscience qu’il convient davantage que vous vous montriez réels et vrais. Vous devez donner une chance au coureur dans la certitude que tout être incarné peut changer, s’amender, s’améliorer, s’éveiller. Nous rappelons que, à une même époque, entre l’être incarné le plus lumineux et le plus sombre, il n’y a pas l’épaisseur d’un cheveu de différence en conscience.

À preuve, ne constatez-vous pas de plus en plus que des gens de tous les genres, de tous les pays, de toutes les ethnies, de toutes les races s’éveillent et que ce phénomène ne cesse de s’accélérer? Surtout, ne croyez-vous pas que ce qui importe le plus, c’est de réveiller le Géant Endormi, le Magicien des magiciens, votre Être véritable? Et cela ne peut que commencer par l’abdication de l’ego et l’acceptation de clamer, par rapport à vos propres mensonges, mascarades, manipulations, bref, de vos errances : «Assez, c’est assez!» Ensuite, par l’Amour, qui profère toujours la Vérité, vous pourrez contribuer à démontrer ouvertement le pouvoir immense des collectivités que vous appelez «le pouvoir du peuple» ou «la voix de Dieu». Dès lors, l’un de votre plus grande alliée, ce sera votre propre planète, qui agit déjà en ce sens.

2017 représente l’année de la Renaissance de la Lumière divine en chacun des êtres incarnés.

Alors, laissez cette Lumière nouvelle se faire, tout éclairer en vous et autour de vous. Cette nouvelle année ne représente pas une année exceptionnelle par les hasards d’une réduction théosophique qui en fait une année un, ce qui est une croyance bien arbitraire et bien oiseuse, puisque les calendriers d’autres traditions donnent, dans pareil calcul, une autre somme.

En vérité, la nouvelle année tire son importance du fait qu’elle constitue l’an 5 de la Nouvelle Ère, qu’elle se situe au point de renouvellement de la Grille énergétique de la Terre et qu’elle initie un nouveau cycle énergétique ascensionnel accéléré de 9 ans, une occurrence qui aura des répercussions sur le reste de votre existence terrestre. Après tant d’années de nettoyage, de purification, de délestage, de renoncement, de dénudement, elle marque d’abord la coupure radicale avec l’ancienne vie qui assure résolument l’entrée dans la Vie véritable. Il n’y a plus que vous, dans votre obstination, qui puissiez garder des liens périmés avec une histoire évanouie.

Voilà du reste une conception qui devient un heureux présage puisqu’elle laisse entendre que les drames et les rumeurs du monde, qui amplifient le chaos, ne pourront plus faire longtemps obstacle à la progression de la Lumière divine, soit à l’accomplissement du Plan divin. Plus le malheur et le désarroi semblent s’établir en maîtres, en raison des la dissolution du vieux monde, qui ne laissera pas pierre sur pierre, plus le Nouveau Bonheur, celui du Retour ou Foyer originel, s’affirme et prend, pour ainsi dire, de la consistance ou, plutôt, s’impose en réalité.

En vérité, vous entrez résolument dans l’Ère de l’Amour vrai, ce qui vous fera passer d’un cycle d’allègement et de mise à nu à un cycle de création, d’une phase d’isolement, au sens d’individualisme et d’égocentrisme, au sentiment d’appartenance à une seule et même espèce et au désir de collaboration inconditionnelle au bien commun et à l’Illumination collective. Apprenant à mieux vous aimer, à mieux vous apprécier et à mieux vous reconnaître dans votre Gloire originelle, vous allez pouvoir passer de l’ego à l’altruisme inconditionnel et impersonnel, sans plus de jugement ni d’attente de retour. Vous allez reconnaître de plus en plus que vous et les autres, vous ne faites qu’UN.

Surtout, devant l’échec de l’intellect à vous aider à vous élever, vous allez passer dans le cœur, de sorte que, vous abandonnant avec foi et confiance à la Vie, vous allez moins vous questionner et vous inquiéter, vous allez enfin pouvoir vivre, tout simplement, vous laissant guider, d’instant en instant, par votre boussole intérieure. Vous le savez sûrement, vous devenez un être bénéfique, doté de pouvoirs magiques, plutôt que maléfique et dévastateur, chaque fois que vous touchez quelqu’un ou quelque chose de votre énergie amoureuse, car, du coup, vous devenez un semeur de grains d’expansion et vous contribuez à ouvrir les cœurs durs, encore fermés.

À propos, en 2017, pour vous stimuler à la collaboration, chacun dans votre secteur d’affectation, vous allez découvrir des alliés inattendus et former des alliances imprévues. La communication va s’améliorer avec votre entourage de sorte que vous puissiez organiser des réseaux au service d’un but commun. En raison des urgences présentes, dont vous tenez une part de responsabilité, il vous faut tous intégrer une équipe de service cosmique, soit supporter un groupe local et d’autres groupes, peut-être fort éloignés, à l’étranger. Mais veillez à bien reconnaître les Êtres d’Amour et de Vérité qui peuvent vous entourer pour vous joindre à eux, plutôt qu’à des imposteurs, des exploiteurs ou des parasites. Faites de même pour les Êtres d’Amour et de Vérité d’autres lieux du monde dans l’acceptation de les supporter au meilleur de votre connaissance et de la manière que vous le pouvez.

Mais, pour le moment, vous devez commencer par vous asseoir et vous établir dans le Grande Immobilité en vous écartant du tumulte cacophonique de la collectivité. Vous devez mettre un terme à la surcharge des entrées mentales et sensorielle qui vous bombardent sans arrêt depuis un bon moment. Tiens, vous devez agir comme le tigre, allongé dans le profond silence, à l’affût de tout, gardant un œil ouvert. Comme vous l’avez déjà vu faire dans un cirque, vous devez vous démontrer un observateur silencieux, très souple et très agile, prêt à bondir à travers un cercle enflammé d’un seul bond. Préparez-vous et restez prêts! Bien que vous le soyez déjà plus que vous ne le pensez…

Alors, enlevez votre masque et laissez voir votre regard innocent, tout ébloui, rempli d’étoiles. Sachez faire une pause pour assurer la transition de votre vie passé à la Vie nouvelle afin, prochainement, de commencer à vivre vos rêves supérieurs et à manifester vos aspirations divines.

Dans un étrange paradoxe, rompre avec votre ancienne histoire, cela signifie, en quelque sorte, de la réécrire, en prenant le soin d’en expurger les choix, causes de vos expériences souffrantes, qui ne cessaient de vous entraîner plus profondément dans l’illusion. Du coup, vous y miniez toujours davantage vos énergies, donc vous dévitalisiez et vous incliniez plus rapidement vers la mort, plutôt que de vous élever en conscience jusqu’à la transfiguration qui pouvait vous assurer la Résurrection et l’Ascension.

Il est dit que vous devez rompre avec votre passé et vous lancer résolument dans la Vie nouvelle. Mais rompre avec votre passé ne représente qu’une invitation à clore un chapitre du Livre de votre Vie éternelle, non à mettre le point final à un livre, pour en commencer un autre. Votre vie éternelle ne tient que dans un seul livre et ne s’exprime que dans un seul moment, l’Instant éternel. Dans cette perspective, puisque le passé peut s’amender, n’ayant rien de définitif, pas plus que votre avenir, vous pouvez en éliminer les aspects souffrants, qui émanaient de l’incompréhension des leçons de vie, dans la troisième dimension, que vous aviez appelées, conformément à votre mission cosmique et à votre rôle fonctionnel, afin d’ouvrir votre conscience, de réanimer le souvenir de votre Splendeur originelle.

À vrai dire, en raison de votre multidimensionnalité, le scénario de vos vies passées n’en représentait qu’un parmi une infinité de possibilités ou de virtualités. Il représentait les existences que vous vouliez traverser pour arriver à une compréhension particulière. Conscients de ce fait, vous pouvez désormais réécrire ce qui n’était qu’une histoire de création arbitraire, le remplacer par une autre virtualité, mais parfaite, celle-là, de sorte qu’elle se transforme en une aventure d’un genre tout simplement féérique.

Mais nous venons d’aborder là un sujet que votre intellect ne peut appréhender, dont seul le cœur, ouvert à la Présence infinie et à l’Instant éternel, peut valider la vérité, capable de la situer dans la perspective du Grand Jeu amoureux de la Création. Car, pour bien comprendre, il vous faudrait appréhender complètement le principe du Temps simultané qui permet qu’il n’y ait rien d’immuable dans la Création cosmique, à part l’Absolu lui-même. Il s’agit de saisir que, dans l’Instant éternel, vous pouvez changer le passé à partir du moment présent, c’est-à-dire retirer l’aspect sombre de toutes vos expériences antérieures.

Dans ces conditions, pour le moment, rappelons que Qui vous êtes vraiment, votre Entité divine, représente beaucoup plus que ce que vous osez exprimer ou démontrer. Actuellement, encore pris dans une séquence affligeante, remplie de défis, nombre d’entre vous vivent dans un repli stratégique : ils se réfugient dans ce qui leur paraît familier, normal, sécurisant, habituel, dans ce qui entretient le statu quo et maintient leur zone de confort. Il vaudrait mieux pour vous que vous vous offriez à la Lumière nouvelle, qui parvient enfin jusqu’à vous, pour qu’elle puisse commencer à illuminer vos jours. L’entrée dans la Lumière assure le passage à travers le Voile d’Illusion et commençant par annuler la dualité.

Bien des gens battent en retraite, revêtant leur ancienne personnalité, comme pour s’envelopper d’une carapace égotique ou égocentrique aussi voyante que chimérique.

Chez les femmes, ce phénomène s’exprime par le retour, comme centre d’intérêt principal, à une attitude «sexy», affriolante, séductrice, même aguicheuse, comme s’il suffisait de se pomponner, de se couvrir de maquillage, de porter un décolleté profond, pour attirer un partenaire sincère, au lieu de démontrer un amour cordial. Comme si l’apparence était tout! Ou elles se cherchent à tout prix un rôle de partenaire, de mère, de protectrice, de confidente, pour se sentir complètes, accomplies ou utiles. Bien sûr, cette observation ne s’applique pas à celles qui agissent ainsi par compréhension ou pour améliorer leur bonheur personnel plutôt que d’alimenter les fondements de la dualité.

Quant aux hommes, plusieurs sont portés à retourner à une attitude patriarcale, impérieuse ou machiste, comme s’Ils voulaient combler un retard d’intervention, reprendre le haut du pavé, inverser la tendance de la montée des énergies féminines. D’autres, tout à l’inverse, démissionnent complètement, et abandonnent toutes les responsabilités aux femmes. Enfin, les derniers choisissent un comportement si conventionnel qu’ils parviennent à se fondre dans l’anonymat des foules, privilégiant la sortie dans les boîtes de nuit ou l’assistance à des rassemblements publics, comme aux événements musicaux ou sportifs, pensant pouvoir se dispenser d’incarner ce qu’ils tiennent pour vrai, réel et juste.

Sans s‘en rendre compte, ces hommes et ces femmes se détournent de leur but et s’exposent à régresser. Comme le dit une vielle chanson «country» : «They are looking for love in all the wrong places», soit «Ils cherchent l’amour dans tous les mauvais endroits…» Car, pour attirer les êtres qui vous conviennent, vous n’avez plus à recourir aux succédanés et aux artifices, en cherchant à améliorer votre apparence, à paraître plus jeune, à devenir plus séduisant, à vous montrer sous un jour amélioré. Comme vous n’avez pas à colliger les diplômes universitaires pour démontrer votre degré d’intelligence. Ce serait manquer d’estime de vous-mêmes au point de croire que votre rayonnement d’Amour, de Vérité ou de Sagesse ne suffisent pas pour attester de votre qualité, mais que les contingences de la dualité peuvent, elles, compenser.

Les plus belles personnes ne sont-elles pas celles qui se montrent naturellement simples et spontanées, qui savent rester elles-mêmes et se présenter sans masque et sans fard dans leur réalité?

Ce dont le monde a le plus besoin, en ce moment, c’est d’êtres amoureux, vrais, authentiques, honnêtes, intègres, loyaux. Le Canadien et Québécois Leonard Cohen en a attesté en s’attirant la notoriété par son charisme qui provenait de la sincérité de sa voix et de la profondeur de ses mots. On pourrait dire la même chose des gens comme l’Étasunien Bernie Sanders ou l’Uruguayen José Mjica, ces diamants bruts, dépourvus de sophistication, qui ont charmé par l’ouverture de leur cœur et leur sens du bien commun.

Il n’y a pas d’être plus intéressant que celui qui sait rester lui-même avec ses petits travers apparents, sa sensibilité et sa vulnérabilité. Il n’y a pas d’être plus beau que celui qui vit sa vérité et incarne l’Amour pur. En pareil cas, il n’importe plus qu’il soit malade ou en santé, grand ou court, gras ou mince, jeune ou vieux, instruit ou analphabète, diplômé ou autodidacte, ou autrement.

L’être amoureux et vrai sait se démontrer réel, avec ses relents d’humanité, ce qui lui permet d’exprimer, sans devoir feindre ou s’excuser, ses colères et ses ravissements, ses peines et ses joies, ses faiblesses et ses forces, ses peurs et son courage. Il ne sent pas la nécessité de requérir l’approbation d’une société piégée dans la dualité pour confirmer sa propre valeur. Les Êtres de Vérité au cœur d’or sont tout simplement magnifiques. Ils ont su bannir la culpabilité et la fausse modestie et se libérer du manque de confiance atavique qui les a longtemps portés à croire qu’ils n’étaient pas à la hauteur des attentes des autres.

Alors, apprenez, comme cela s’impose, à vous montrer vrais et réels et laissez votre beauté dépourvue de vernis, celle qui découle de votre degré d’Amour et de Vérité, ressortir, accomplir son œuvre. Mais, vous pourriez rétorquer : «C’est bien facile à dire de votre poste de l’Au-delà. Mais cela ne nous apprend pas la manière de nous tirer de la dualité?» Et vous auriez bien raison. Alors, essayez de comprendre ceci : la nature fondamentale de la dualité participe de la linéarité. Elle exprime tout ce qui se situe entre les points «A» et «Z», ou Alpha et Omega, d’un spectre vibratoire qui engendre la polarité. À un extrême, vous trouvez la Lumière et, à un autre, les Ténèbres, desquels vous dégagez les notions de «bien» et de «mal», de «vrai» et de «faux», de «bon» et de «mauvais», de «beau» et de «laid» ou de «juste» et d’«injuste». Et les barèmes varient d’un individu à un autre. Pour sa part, la dualité doit maintenir cette dynamique linéaire pour continuer de s’exprimer.

Vous comprendrez mieux certaines de nos références à l’Énergie d’An, par la constellation d’Orion, si nous vous apprenons ce qui suit : «EL-AN-RA», le courant de «Guérison d’Orion», ne peut s’exprimer que parce que la polarité linéaire de la dualité existe.

Les Seigneurs de la Lumière agissent à partir de l’étoile Bételgeuse, alors que les Seigneurs de l’Ombre agissent par celui de Rigel, qui lui est diamétralement opposée. Les uns et les autres maintiennent l’équilibre à la manière des plateaux d’une balance qui oscille régulièrement. Pendant une phase, l’un des plateaux s’élève pour ensuite descendre, ce qui se répète encore et encore. Autrement dit, ni l’un des clans ne l’a encore jamais emporté complètement sur l’autre, parce que cela n’est pas possible tant que, sur le plan où elle sévit, la dualité perdure. Et, sur le plan de la densité, de la fausse matière, elle perdurera toujours.

Cette dynamique d’équilibrage des pouvoirs dans le modèle linéaire de la dualité continue de nos jours. Elle engendre l’altérité qui oppose, individuellement, le «Je» au «Lui» ou à l’«Autre», et, collectivement, le «Nous» à «Eux» ou aux «Autres» : elle porte à la projection des torts dans un scénario qui comporte un «coupable» et un «juge» ou un «prisonnier» et son «geôlier», quand le pluriel n’est pas impliqué. Il s’agit des oppositions de l’inimitié, le résultat de la séparation apparente de Dieu ou de la fracture présumée de l’Unité. Il peut s’agir, en termes religieux, de «croyants» et de «mécréants»; en politique, d’«adeptes» et d’«adversaires»; en société de «riches» et de «pauvres»; chez les peuples ou nations, de «locaux» ou de «nationaux» et d’«étrangers». Vous pouvez deviner le reste dans les autres catégories humaines. Au plan de la matière ou de la densité, cette dynamique ne laisse pas d’autre choix que d’établir en catégories opposées puisqu’elle représente l’avers et le revers d’une même réalité.

Selon un récit inspiré récent, inventé par l’une de vos Éveilleuses de conscience, mais qui comporte un fondement de vérité qui vous a été caché et qui explique l’influence actuelle de l’Énergie d’AN, au temps des Expéditions guerrières intergalactiques menées à partir d’Orion, EL-AN-RA, qui représente l’ange Kurala, mis aux arrêts par le courageux Commandant des Étoiles, AAla-dar, a commis un acte que nul être n’avait posé avant elle.

Cette entité subtile, de polarité féminine ou lunaire, a commencé à conquérir des planètes, d’abord par jeu, mais s’y prenant, elle a créé une troisième Force militaire, une Alliance, identifiée par le nom «Armée universelle des Nations» ou «AUDN». Dans la langue originale, il s’agit de l’«UNA» qui peut signifier «UN».

Cette intervention a grandement perturbé toutes les entités qui se prenaient au jeu de la dynamique de la dualité, parce qu’elle annulait l’accord informel qui assurait le maintien de son équilibre et qu’elle engendrait une troisième réalité extérieure à elle, une réalité qui échappait au modèle de la dynamique linéaire habituelle.

Cette création d’un troisième point, hors de la dualité, à l’insu de Kurala, mettait en péril l’existence de la dualité puisque celle-ci ne peut perdurer lorsqu’elle est portée au-delà de son modèle linéaire originel.

Ce récit allégorique illustre ce dont la planète Terre a le plus grand besoin à l’heure actuelle.

Pour se tirer de la dualité, chaque être incarné gagne à recourir à une Triangulation d’annulation de la dualité en imaginant un troisième point situé hors de son domaine d’influence.

Pour bien suivre, imaginez une ligne horizontale bien droite dont les extrémités représentent les aspects polaires extrêmes de la dualité. À partir de là, il vous faut imaginer un troisième point, équidistant de la ligne horizontale, qui permet de former un triangle équilatéral. Ce point fictif se situe, en réalité, dans l’Invisible, car il représente le Monde nouveau d’AN. Pour chacun, il représente la fusion de son Essence et de sa Nature, soit son Unité. Établi quelque part dans la Réalité infinie, il exprime l’Amour qui passe par le cœur et amène à exprimer la Vérité pure, qui dissout la densité et la dualité.

Tous, qui que vous soyez, vous gagnez à vos tirer de la dualité et à situer votre Être dans la Réalité nouvelle.

Ce Monde nouveau, qui porte le nom d’AN, se compose d’une infinité de cercles concentriques, soit d’un premier cercle géant qui contient un nombre incalculable de cercles toujours plus petits les uns que les autres.

Il s’agit de cercles à l’intérieur d’un premier grand cercle qui finissent par donner un point unique. Il se forme par le mantra AH-AA : le premier son, AH, s’exprime à l’inspiration et, l’autre, à l’expiration. Il assure que l’Essence se manifeste dans la matière et l’éthérise, engendrant la Réalité nouvelle.

Dès que, par ce mantra, vous avez engendré le troisième point en dehors de la sphère linéaire de la dualité, il se produit une puissante activation qui crée la Triangulation dont nous avons parlé plus avant. Pour comprendre, vous devez imaginer un Triangle lumineux formé de trois Étoiles : il résulte des pôles extrêmes de la dualité qui porte celle-ci hors des paramètres linéaires, dans une configuration nouvelle infiniment agrandie.

La démarche imaginaire que nous vous proposons réveille et active votre Centre divin, votre Être d’Amour et de Vérité.

Ce Triangle, qui représente l’Amour supérieur, se transforme en une pointe de flèche, la pointe de la Flèche subtile qui transperce la dualité jusqu’à son noyau, dont nous avons déjà parlé dans des entretiens antérieurs. À partir de ce moment, la dualité fend, cède et s’inverse, rétablissant la conscience de l’Unité éternelle de toutes choses. N’est-ce pas ce à quoi vous avez toujours aspiré, le Retour au Foyer originel, la redécouverte du Paradis terrestre?

Voilà où vous vous situez, dans votre démarche ascensionnelle : vous allez développer le pouvoir de passer en conscience et en toute confiance dans le Monde renouvelé qui vous a été promis et que vous attendiez tous.

L’Alliance divine se confirme et se rend manifeste. Produisant une intensification et une intensification de l’énergie, elle va d’abord assurer une vitalisation de votre organisme physique assurant, pour ainsi dire, une bio-renaissance, par laquelle vous verrez guérir vos maux et revenir vos forces.

Nous pouvons confirmer que vous trouvez au seuil de la véritable guérison à tous égards. Cette énergie nouvelle va également éliminer les malaises intimes, dénouer les nœuds psychiques, dissoudre les blocages subtils, supprimer les vieux schèmes, délester des vieux bagages résiduels, pour vous permettre de vous élever dans une joie sereine, dans la mesure que vous accepterez de renoncer au passé pour vous engendrer une autre réalité plus heureuse.

Comme votre taux vibratoire va s’élever de plus en plus, vous gagnerez à mettre votre intellect à sa place et à faire confiance à vos perceptions intérieures, plutôt qu’à vous en remettre aux rumeurs du monde, ce qui n’est possible que lorsque l’ego se tait, s’annule, afin d’éviter que, inconsciemment, vous les transformiez en approximations ou en nouvelles croyances, plutôt que de les maintenir en intuitions pures.

Pour le moment, vous vous trouvez un peu désemparés et démoralisés, un peu inquiets, peut-être même craintifs, parce que, à travers les souffrances du passé et la présente perte de tous vos repères, sur tous les plans, vous ne comprenez plus ce qui se passe, ce que vous devenez, comment vous y prendre, d’où vous êtes portés à vous déprécier, à vous sentir inutile, à concevoir l’existence terrestre comme une expérience futile. Mais, au surplus, vous êtes entourés de gens déprimés et souffrants, un peu partout dans le monde, ce qui n’aide pas votre cas. Mais, faut-il vous demander, comment pourriez-vous accéder à un état supérieur de conscience sans perdre ce qui en entrave l’accès, la fausse validité de vos croyances, vos fausses certitudes, la fausse sécurité de vos anciens repères?

Désormais, au gré des jours, vous apprendrez à vous inventer une nouvelle manière de vivre, de penser, d’agir, d’aimer, de vivre, donc une nouvelle manière d’être, sans mode d’emploi, à part l’aptitude de puiser, à chaque instant, dans le Savoir sacré de votre cœur. Nous parlons de passer à l’action du fait que l’attente revient à vous arrêter et à stagner, ce qui est le meilleur moyen de produire de nouveaux blocages. Mais agir, peut signifier intervenir au moment inspiré, pour que tout se passe dans la plus grande fluidité et l’assurance du succès. Et il convient que vous agissiez dans le sens de vos convictions, de vos certitudes, de votre idéal, soit de vos motivations profondes et de vos aspirations divines.

Nous aimerions corriger le fait que d’affirmer que, à partir de maintenant, vous pourrez vivre vos rêves les plus fous ne revient pas à chercher à manifester ce qui pourrait vous maintenir ou vous piéger dans la densité et la dualité. Il s’agit plutôt de vos proclamation ou projections visant à l’engendrement du monde idéal que vous avez presque toujours pris pour un pur fantasme ou une douce illusion, d’où vous ne vous permettiez pas vraiment d’y croire, bien que vous en gardiez la nostalgie, pour l’avoir déjà connu.

Tout viendra avec l’apprentissage de l’Amour, qui doit commencer par l’amour et l’estime de vous-mêmes, afin de renforcer, par les bienfaits que vous en obtiendrez, la motivation de le rayonner autour de vous et votre capacité de le reconnaître, dans son degré vibratoire précis, chez les gens que vous rencontrerez. Mais vous aimer, c’est aussi croire en vous, reconnaître vos droits et vos devoirs, assumer vos responsabilités, accepter votre valeur, vous détacher des attentes et des problèmes des autres.

C’est par l’Amour que chacun s’ouvre à la conscience de Qui il est vraiment dans sa Réalité divine. Désormais, dépourvu de soupçons, appliquez-vous à découvrir les personnes lumineuses qui peuvent peupler, à votre insu, votre milieu, mais que vous n’avez jamais su reconnaître, trop bien perdus dans vos dilemmes existentiels.

Mais avant, pour accéder à l’Amour, qui confère l’Omniscience, il vous faudra développer la Sagesse qui vous empêchera de juger et de vous lancer dans l’espionnage, dans votre nouvelle faculté de sonder les reins et les cœurs. Comme vous devrez aussi prendre conscience que l’Amour amène jusqu’à la reconnaissance, dans chaque ennemi ou agresseur apparent, un être souffrant qui lance un appel à l’aide, d’où il a bien plus besoin d’un retour amoureux que de sanctions ou de réactions brutales. L’Amour vrai incline au pardon inconditionnel jusqu’à l’oubli des fautes.

En conséquence, puisque vous vous situez encore au tout début de l’année 2017, accueillez-vous dans l’amour de vous-même et de tout ce qui est, afin que, dans l’union des cœurs, vous fassiez la différence qui s’impose pour compléter l’Illumination de l’humanité. En vous alliant à votre Centre divin, redécouvrez et reconquérez votre Pouvoir sacré. Aimez la Vie, même si elle devait encore un peu vous bousculer. Car votre univers va encore connaître des soubresauts, des guerres et des catastrophes naturelles, jusqu’à ce que tous les êtres humains comprennent que, s’il sont, sur Terre, le chef-d’œuvre de la Création, cela ne leur permet pas de se comporter en rois despotiques, tyranniques et cruels. Car ils ne sont en rien les rois du monde, ce qui est sa principale pensée erratique, ils en sont le Gardien, ils sont simplement une partie d’un Tout divin indissoluble. Aussi doivent-ils respecter le sol, le ventre de leur Mère, de même que la flore et la faune et leurs devas, l’air et le ciel.

Peut-être aimeriez-vous être informés du fait que l’année 2017 sera d’abord celle des Phares de Lumière, dont votre messager fait partie, ce qui vous permettra peut-être de vous reconnaître vous-même dans cette réalité que vous fuyiez ou à laquelle vous ne vouliez pas croire.

Dès lors, une bonne part de ces Éveilleurs de conscience ou Montreurs de Voie, pris d’une grande tristesse et d’une profonde nostalgie, qui ne se trouvaient plus d’utilité, qui ne se comprenaient plus, qui ne se trouvaient plus, qui en étaient venus à douter de pouvoir prendre part à la Destinée nouvelle, qui craignaient d’être bientôt mis au rancart, au point de presque soupirer après la mort, pourront se voir renaître et reprendre le boulot, mais autrement, dans une nouvelle mission d’Amour.

La caractéristique des Phares de Lumière, c’est qu’ils ne se sont pas surtout incarnés pour prendre personnellement des leçons de vie, mais pour servir de modèles de ce que représente la Vie divine, ce qu’ils parviennent à faire en voilant leur Lumière acquise, à leur naissance, et en portant le costume du monde, tout au long de leur vie, afin de rester à la portée du plus grand nombre de leurs semblables. Ceux qu’ils aident ont besoin de les voir humains comme eux, de les voir comme des êtres qui ont éprouvé de la douleur et de la souffrance, qui ont exploré les mêmes zones sombres de la densité, mais s’en sont tirés, et qui, par conséquent, sont à même d’exprimer de l’amour et de l’empathie à leur endroit, qui qu’ils soient et quoi qu’ils aient vécu.

Puisqu’ils se sont incarnés pour contribuer au réveil de l’humanité, les Phares de Lumière doivent s’ancrer profondément dans le monde, quelque part sur un rocher solide, au point de presque oublier eux-mêmes leur degré d’illumination, afin d’éprouver les aléas de l’existence, ses hauts et ses bas, ses joies et ses peines, ce qui leur permet de se rapprocher de ceux qui les entourent, notamment des êtres enténébrés, pour les aider à s’éveiller à leur Réalité spirituelle. Ainsi, la plupart de leurs problèmes personnels résultent du fait d’avoir accepté de porter une part du fardeau d’un bon nombre de leurs frères et sœurs d’incarnation, surtout ces aspects sombres qu’une large part de l’humanité a rejetés ou reniés, afin de les rapprocher de la Lumière divine et d’accélérer l’accomplissement glorieux de l’humanité.

Quant aux autres, dans la nouvelle dynamique de la Lumière divine, quoi que vous puissiez voir et entendre, abstenez-vous d’éprouver la moindre crainte, car, après la longue phase de nettoyage, de purification, de délestage, de renoncement, de dénuement, voici arrivée une phase d’accomplissement. Si vous êtes encore envie, c’est que vous pouvez en faire partie et en tirer les avantages.

En tout temps, il vous faudra savoir aller au-delà de ce qui se passe et semble se jouer pour vous éviter de basculer de nouveau dans la dualité. Tenez bon, par la Grâce de Dieu, tout s’arrangera de soi, tout va maintenant vous être facilité, simplifié, allégé et adouci! Alors, acceptez la nouvelle destinée qui vous sera proposée à travers les expériences du moment présent en tenant compte des signes et des indices, pour éviter de manquer les bonnes occasions de récolter, d’agir ou d’intervenir, et d’éviter les incidents ou les accidents préjudiciables.

Si vous continuez de vivre des désagréments, vous devrez les attribuer à votre incapacité de reconnaître votre unité intérieure, d’exprimer l’Amour pur en vous, comme autour de vous. Il n’appartient pas à tout le monde de parvenir facilement à retrouver son innocence ou sa pureté originelle à travers l’absolution et l’oubli de ses erreurs et de ses manquements présumés. Tout dépend des cicatrices que les expériences antérieures vous ont laissées et des souvenirs sombres que vous pouvez entretenir en vain, Dieu sait pourquoi!

Si vous avez bien compris, le Bonheur vrai s’obtient à travers la découverte de Qui vous êtes réellement dans votre globalité, ce qui ne devient possible que pour celui qui se maintient sur la Voie de la Lumière divine. Le Coq de Feu, qui s’animera vers le 28 janvier, saura vous supporter. Ce symbole d’un animal notoirement candide, exprime l’ardeur, l’application consciencieuse, la franchise, la droiture, l’honorabilité, le sens de la justice, l’analyse méthodique, l’organisation rigoureuse, l’efficacité, la persévérance, la transparence, le sens de l’observation, mais il exprime aussi, dans ses excès, la libido sans frein, la vanité, le perfectionnisme, le rigorisme, la grandiloquence, la tentative de domination de la polarité lunaire ou féminine, la reconnaissance d’un ennemi dans tout étranger.

Cet animal de basse-cour vous invite d’abord à ressentir la puissance de l’énergie de créativité qui, désormais, ne résulte pas de l’effort et du labeur, mais de la mise en œuvre des intuitions que la Vie vous inspire et de la magie qu’elle produit sous vos yeux, alors que vous vous laissez porter par son courant, vous accordant tout ce qui peut servir à votre accomplissement, soit à votre Résurrection et à votre Ascension.

Sous un Nouveau Ciel, la Nouvelle Terre est née, et rien ne peut plus empêcher son expansion et sa révélation aux yeux de tous.

Ainsi, comme nous l’avons dit, la Pacha Mama continuera de bouger tant que le flot vital n’aura pas été complètement rééquilibré sous toutes les latitudes et les longitudes de votre planète. Vous devez également tenir compte des éruptions solaires, qui se répercutent sur votre monde, qui ne cessent de s’amplifier.

Quoi qu’il en soit, en ce moment, l’humanité se retrouve au début d’une nouvelle expérience dans laquelle tout devient possible. Alors pourquoi ne vous imagineriez-vous pas comme un nouveau-né, placé devant un panorama infini, mais vierge, qu’il peut animer de ses rêves les plus nobles et de vos aspirations les plus pures? Imaginez que vous venez d’ouvrir les yeux à un nouveau jour, sans passé, et faites éclore, sous le soleil le plus radieux, une nouvelle vie remplie de magie et de bonheur.

La Terre a trouvé la Voie de sa propre Étoile et vous pouvez en faire autant. Forte de sa propre expérience, elle ne pourra que vous aider à y parvenir. Au terme d’une octave ascensionnelle, vous entrez dans l’Âge solaire de Diamant, un état qui ne connaît que la Félicité, la Perfection et la Plénitude. Longtemps plongés dans vos parts d’ombre, vous avez peu à peu grandi en conscience, dans un face à Face avec vous-même, inspirés de l’unique espoir de parvenir à l’Aube d’une Réalité nouvelle, de réintégrer le Paradis perdu.

Même au cours de la dernière année, 2016, une année éprouvante entre toutes, vous restiez largement enfermés dans la forteresse de votre intellect et de votre ego, d’où il a fallu que la foudre de la Lumière s’abatte sur vous, pour achever de vous réveiller à la Réalité vraie. Mais, du coup, elle vous a fait accomplir le bond quantique qui s’imposait, vous faisant subir une transformation complète, une transformation de fond en comble, qui vous a donné accès à un nouvel état de réalité multidimensionnelle que vous allez maintenant reconnaître et explorer. Vous allez pouvoir agir comme le Maître que vous êtes qui a choisi de fouler le sol terrestre.

Où que vous vous trouviez, qui que vous soyez ou croyez être, si démunis et insignifiants que vous vous pensiez, vous portez une vibration, vous détenez un sceau et vous conservez une voix qui, selon votre degré d’Amour, peut faire une différence dans un monde où vous pouvez encore imaginer plus de chaos qu’il ne peut s’en exprimer, en réalité, parce que la Lumière spirituelle a déjà commencé à imposer sa Loi. Sachez que, si impurs et indiques que vous puissiez vous concevoir, vous vibrez d’une énergie superbe, tout à fait unique, qui vous rend précieux, exceptionnels, même indispensables, dans l’Économie cosmique. Le fait est que, à travers les aléas de votre existence, vous vous découvrez et vous participez au dégagement d’une Voie nouvelle pour l’humanité.

Au stade ascensionnel auquel vous avez accédé, si vous ne progressez pas dans la joie sereine, le sourire aux lèvres, c’est que vous vivez encore plus dans le rationnel que dans le cordial, à savoir que, consciemment ou inconsciemment, vous vous amusez à ressasser vos problèmes et vos drames, en plus d vous charger inutilement de ceux des autres, surtout de ceux de vos êtres chers, ce qui peut parfois déclencher en vous de puissantes émotions bien délétères, car, ce faisant, vous polluez votre environnement, vous gâchez votre existence et vous ralentissez l’humanité dans son ascension. Cette dernière réflexion devrait vous donner matière à réflexion pour vous aider à comprendre en quoi vous devez vous amender.

L’Amour, avec la Vérité, il n’y a plus que cela qui compte, parce qu’il sont l’expression même de la Nouvelle Lumière! So, look for Love in the good state, at the good place, in the right things and in the right people! Soit, en traduction, pour faire un retour sur le titre d’une chanson «western» mentionnée plus haut : «Cherchez l’Amour dans le bon état, au bon endroit, dans les bonnes choses et les bonnes gens!» Autrement dit, désormais, dans la foi, vivez, soyez pleinement!

© 2017, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email