QUESTION

Cette dernière année, je commence à me sentir beaucoup plus centrée mais, je me retrouve souvent confrontée à des peurs, dont la peur de la solitude ; la peur de me retrouver seule ; également la peur de ne pas être reconnue, surtout au niveau de mon travail. Par moment tout se passe bien, je suis en phase avec tout le monde, tout est rose et paf ! À nouveau ressurgissent des situations qui me mettent face à ces peurs.

Et là j’ai l’impression de perdre le contact avec ma Divinité et ce n’est pas évident. J’arrive à retrouver le contact après quelques temps, mais j’aimerais ne pas le perdre. Est-ce que vous pouvez m’aider par rapport à ces peurs s’il vous plaît

Réponse des Entités de lumière

 

Certainement, Dame S.

Il sera important que vous puissiez accéder humblement à l’intérieur de vous, à la dépendance affective que vous nourrissez. Jusqu’à ce jour, vous avez persisté à vivre l’amour à l’extérieur de vous en négligeant de le vivre à l’intérieur de vous. En priorisant l’amour à l’extérieur de vous, vous vous placez automatiquement en état de dépendance au monde extérieur. Si quelqu’un vous fait un sourire, vous vous sentez aimée.

Cela vous soulage, mais immédiatement vous regardez l’autre personne pour voir si elle aussi vous sourit et, si elle ne vous sourit pas…vous vous sentez déstabilisé. Vous êtes malheureuse à l’intérieur de vous, vous vivez de l’insécurité simplement parce qu’une personne ne vous a pas souri. Evidement vous savez, qu’à chaque fois que vous vous placez en état de dépendance affective, vous rompez le contact intérieur à votre Divinité. Voyez-vous Dame S, si vous entrez à l’intérieur de vous, vous sentez cet amour en vous, vous sentez l’amour que votre Divinité a pour vous, mais vous êtes incapable de maintenir ce contact Dame S. car à l’intérieur de vous, vous nourrissez la pensée que vous n’êtes pas aimable. Vous faites ceci pour différentes raisons, par différents jugements que vous avez à votre égard. Donc, tant que vous nourrirez ces pensées à votre égard ; vous ne pourrez demeurer en contact avec votre Divinité et vous laisser aimer.

Une personne qui ne se croit pas aimable, ne peut pas se laisser aimer. Cela crée un grand inconfort à l’intérieur de la personne. Car, de la personne qui se croit non-aimable, émane la vibration de cette croyance de non amabilité. La vibration qui émane de votre Divinité qui vous aime sans condition est différente de la vibration de la non amabilité. C’est donc dire que vous serez très mal à l’aise de rester avec votre Divinité et d’accepter son amour inconditionnel. Votre réceptacle crée par vos pensées n’est pas compatible avec celui de votre Divinité. Simplement parce que vous continuez à entretenir des jugements à propos de vous-même. Le réceptacle qui est compatible avec les jugements que vous entretenez à votre égard Dame S., est à l’extérieur de vous et c’est pour cette raison que vous choisissez de négliger le contact à votre Divinité intérieure pour vous tourner vers l’extérieur. La personne qui nourrit à l’intérieur d’elle la croyance d’être non-aimable, n’a d’autres choix que d’aller à l’extérieur d’elle pour trouver ce qui est compatible avec sa croyance « de ne pas être aimable ». Et lorsque vous trouvez ceci Dame S., cela vous permet de vous nourrir de cette vibration avec laquelle vous êtes compatible. Cela pourrait presque être qualifié de masochisme, mais cela n’est pas du masochisme, cela est tout à fait normal ! C’est ce que nous nommons la « compatibilité vibratoire ».

Ce que vous nourrissez dans vos pensées, chers amis, est porteur d’une vibration, et vous cherchez automatiquement par ce fait même, la vibration compatible, vous cherchez à vous en nourrir, même si vous savez que cela vous est nuisible, même si vous savez que cela vous garde dans le mal-être intérieur, dans la tristesse, dans l’insatisfaction ou dans la frustration. Vous choisissez tout de même de vous nourrir de cette vibration. Ce que nous sommes en train de vous dire Dame S. est extrêmement important, car vous n’êtes pas consciente de votre dépendance. Vous n’êtes pas consciente à quel point le fait d’entretenir une croyance de non-amabilité à l’intérieur de vous, fait que vous recherchez ceci à l’extérieur de vous. Evidement Dame S., d’inverser tout ceci instantanément, est impossible. Vous ne pouvez pas passer instantanément d’une croyance de non-amabilité à un amour pour vous-même. Vous deviendriez narcissique. Donc, la chose, doit se faire en équilibre, en douceur.

La première chose qu’il sera important, que vous puissiez changer, au niveau de vos pensées est le simple fait de renoncer à ces pensées que vous entretenez à l’intérieur de vous. Vous aurez à dire « non » à ces pensées lorsqu’elles monteront en vous. De la même manière qu’une personne qui est dépendante de l’alcool, si elle veut cesser sa dépendance doit renoncer à la substance qu’est « l’alcool ». Elle doit dire« non » à ceci. De la même manière que vous devez renoncer à consommer la vibration de la non-amabilité.

En renonçant à ceci vous maintiendrez automatiquement, le contact à votre Divinité. En renonçant au jugement de la non-amabilité, vous n’êtes pas obligée de remplacer cette pensée. Le simple fait de renoncer, vous amènera, à ne penser à rien et le simple fait de ne rien penser vous permettra de vivre un résultat différent de ce dont vous êtes habituée au niveau de la non-amabilité. Si vous ne pensez à rien, un nouveau résultat viendra à vous. Le renoncement vous apportera du courage et de l’humilité. Et le résultat sera nettement plus agréable et satisfaisant que le résultat de la non-amabilité. Et vous construirez sur ceci.

Mais de nouveau soyez vigilante, ne construisez pas autour de « je m’aime », ne pensez même plus à ceci, car en réalité un être humain heureux, ne l’est pas parce qu’il peut se dire « je m’aime ». Un être humain heureux est celui qui ne pense plus à qui il est. Il est celui qui ne tente plus de s’estimer et de se jauger. Il est celui qui cesse toute comparaison avec les autres. Un être humain devient heureux lorsqu’il accepte de sentir que l’amour circule à l’intérieur de lui et qu’il peut se laisser traverser par cet amour et simplement le rayonner et avoir de la gratitude.

Cela n’est pas si difficile à réaliser Dame S. Ce qui sera le plus difficile pour vous sera de renoncer à ces pensées de jugement que vous avez, à votre égard. À l’instant où vous accepterez de laisser votre Divinité vous guider vers qui vous êtes, les choses se transformeront de manière significative dans votre vie. Vous ne serez plus à la recherche de sourires d’approbation. Vous sourirez simplement. Vous donnerez ce sourire sans condition. Ce sourire proviendra de la circulation d’amour, qui vous sera procurée par l’entremise du contact à votre Divinité intérieure.

Contacter votre Divinité intérieure, ne requiert aucune habilité, aucune technique particulière chers amis, le contact se fait par l’entremise de votre attitude. Aussitôt que vous avez une attitude juste, le contact est automatique et instantané. Dans votre cas Dame S., une attitude juste veut dire renoncer à ces croyances et à ces jugements que vous avez à l’intérieur de vous, dire « non » à ces pensées. Dites-leur merci, vous m’avez été utiles pendant longtemps mais maintenant je suis prête à passer à une autre étape, à autre chose dans ma vie et vos services ne sont plus requis. Cela est une attitude juste.

Aussitôt que vous ferez ceci vous sentirez la circulation de l’amour en vous. Mais il est impossible de vivre ceci sans renoncer aux jugements que vous avez par rapport à vous-même. La seule chose que vous aimerez de vous sera cette nouvelle attitude. Vous apprécierez cette nouvelle attitude, car elle est juste, elle vous permettra de sentir l’amour circuler en vous et vous apportera des sentiments de joie. Choisir de se juger ou de juger les autres n’est pas une preuve d’amour. Renoncer aux pensées difficiles est faire preuve d’humilité.

Aller vers votre Divinité, offrez-lui ce qui vous est difficile, demandez-lui son aide et son support. Cela est faire preuve d’humilité et par ce fait même, vous reconnaissez qu’en acceptant l’aide de votre Divinité qui vous a toujours habitée, vous vous engagez vers une vie meilleure. Mais avant de parvenir à cette vie meilleure, vous n’aurez pas le choix de purifier vos pensées. Il est impossible d’obtenir une vie meilleure et ensuite de purifier les pensées concordantes. Cela va à l’inverse du sens de la vie. La vie vous demande donc de purifier le foyer de vos pensées pour pouvoir avoir accès à une vie meilleure et à une vie plus heureuse.

Nous vous remercions.

Les Entités de lumière canalisées par le médium Daniel Miron
http://www.jeandedieu.ca/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email