Transmis par Gloria Wendroff

Dieu a dit:

Vous savez que ce qui est hors de vue n’est pas hors de l’esprit. Le passé et les gens vous reviennent constamment. Je dirais que, à un niveau, rien n’est hors de vue. Quand quelque chose apparaît à votre vision consciente, vous pouvez avoir une étincelle de reconnaissance ou d’identification. Vous pouvez vous dire: «Je savais déjà cela. D’une certaine façon, je savais déjà cela. Maintenant que ça s’est produit, en quelque lieu souterrain, j’ai toujours su qu’il en serait ainsi. Et maintenant ce l’est.»

C’est comme s’il avait été encodé en vous que ça irait dans un sens mais pas dans l’autre, que ça se déplacerait vers ici et non vers là, que ça prendrait son essor ici et que ça ferait signe par là. Il ne s’agit pas de déjà-vu. Ce n’est pas que vous en ayez eu la vision à l’avance. Ça se produit plutôt après le fait accompli. «Je le savais», allez-vous vous dire. Une cloche a résonné dans une zone sensible à l’intérieur de vous et maintenant vous savez que vous saviez.

Est-ce un aimant qui vous a attiré ici et non là ? Une compulsion ? Une reconnaissance qui n’avait pas attiré votre attention? Qu’en est-il du libre arbitre, allez-vous vous demander.
Vous avez également eu l’expérience contraire. Vous avez suivi un chemin et, par la suite, vous dites: «Je savais que je n’aurais pas dû. Je savais que ce n’était pas pour moi. Je voulais que ce soit pour moi. Je ne suis même pas sûr d’avoir été mal guidé. Je pense, au tréfonds de mon cœur, que j’ai toujours su que ce n’était pas pour moi».

Je ne parle pas ici de conscience intellectuelle. L’intellect peut suivre le processus mais, au départ, une cloche s’est fait entendre et, d’une certaine manière, vous saviez qu’il en serait ainsi.

Il y avait quelque chose d’irrésistible, donc vous ne pouviez y résister. Et maintenant l’attraction est disparue. Vous avez mangé cet aliment et vous n’avez plus à le faire. Ou alors l’attrait est même encore plus grand et vous n’y résisteriez pas si vous le pouviez.

Je suis ce second type d’expérience. Une fois que vous avez eu un bref aperçu de Moi, que vous avez eu cet aperçu de Moi entièrement par vous-mêmes, vous êtes coulés. Vous êtes fichus. On pourrait dire que vous tombez sous Mon ensorcellement, pourtant Je ne jette pas de sorts. Je vous ai toujours invité vers Moi et maintenant vous êtes où vous avez toujours voulu être. Vous ne saviez pas cela auparavant, mais maintenant vous le savez.

Vous ne voulez pas retourner à ce temps passé, à cette période que vous avez perçu comme avant Dieu, avant que Je me présente avec mes armoiries devant vous.

D’une certaine façon, vous viviez dans un monde sans soleil. Et puis, un jour, le soleil s’est levé et tout ce que vous pouviez faire c’était de regarder le soleil. Qu’est-ce que vous voudriez regarder d’autre autant que vous voulez regarder le soleil? Seulement regarder le soleil.

Vous n’avez pas à connaître toute la mécanique ou le fonctionnement du soleil. Quand le soleil est devant vous, vous vous préoccupez du soleil et n’avez pas à savoir comment cela est possible. Vous savez qu’il est là de la même façon que vous savez quand un arc-en-ciel se dessine devant vos yeux. Vous vous êtes rencontrés. Vous avez rencontré le soleil et l’arc-en-ciel et vous M’avez rencontré.

Vous ne M’avez pas vu. Je ne suis pas visible. Je suis connaissable. Et quand vous Me connaissez pour la première fois, vous comprenez que d’une certaine façon vous M’avez toujours connu. Vous savez que Je ne suis pas un étranger lointain. Vous prenez conscience que vous M’avez toujours connu intimement, que vous n’avez jamais été sans Moi, que vous n’avez jamais cessé d’être entourés de Mes bras, que vous n’avez jamais été hors de Mon attention.

Maintenant vous Me connaissez comme la paume de votre main, comme le battement de votre propre cœur, comme l’amour qui circule dans vos veines, comme l’amour qui circule en toutes choses. Quel beau savoir est-ce. Imaginez maintenant ce que Je ressens quand vous M’avez reconnu et senti Ma Présence comme jamais auparavant, jamais comme ce moment de Dieu.

Traduit par Normand
Page originale : http://www.heavenletters.org/this-moment-of-god.html

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email