par jérémie Guerry

Qui sommes-nous et quelle est notre mission de vie?

La Langue des Oiseaux peut assurément nous aider à répondre à ces questions.

Reposant sur le jeu des sonorités et sur un ensemble de procédés visant à jouer avec les mots, elle est utilisée pour donner du sens aux « maux » que nous exprimons en écoutant les « mots » que nous utilisons : un problème au genou (je-nous) peut ainsi renvoyer à un manque de souplesse dans notre relation aux autres, une fracture du poignet met sur la piste d’une charge émotionnelle non reconnue (un poids nié), une pathologie de la rate (rate) traduit souvent une problématique de dévalorisation…

Les lettres possèdent aussi une valeur symbolique, figurée par leur graphisme et par les résonances sonores qu’elles suscitent.

Par son rang dans l’alphabet, A évoque ainsi le commencement et l’esprit d’organisation, ou, au contraire, le sentiment de privation et la tendance à se tenir en retrait.

Seule lettre tournée vers la gauche, j signe l’intérêt porté au passé et la capacité de tirer profit des expériences. Inversement, il annonce un risque de cristallisation émotionnelle et la difficulté à passer à autre chose ; par sa sonorité (git), il symbolise encore la nécessité de mourir à ce que l’on était pour accueillir les bienfaits de la vie…

Pour sa part, S questionne (est-ce ?), caractérise le mouvement dans tous les sens et renvoie au symbolisme du serpent (séduction, quête de savoir, maîtrise de l’énergie).

Les lettres détiennent également une signification plus secrète, basée sur une lecture ésotérique et même divinatoire.

Elles s’intègrent enfin comme des archétypes permettant d’accéder à des niveaux de conscience supérieurs.

Au-delà, par le biais de la respiration, de la vocalisation, de la calligraphie et de techniques projectives, le travail sur les lettres permet de nous libérer de nos schémas répétitifs, d’optimiser notre pouvoir créateur et d’accéder au bien être.

A l’image d’un thème astrologique, l’analyse des prénoms et du patronyme est révélatrice : par l’étude de leurs interactions, nous pouvons cerner notre potentiel et nos cycles personnels.

Parallèlement, une date de naissance, l’ordre des lettres, leur combinaison, leur redoublement, le nombre de voyelles ou de consonnes donnent de précieuses indications sur notre « mission de vie ».

jérôme se lit par exemple : « gère homme », conseillant de travailler sur la polarité masculine (émission, expression, action), tandis que Cécile s’entend : « Cesse il », invitant à développer la polarité féminine (réceptivité, accueil, introspection).

Tout dépend toutefois du patronyme.

En effet, si les 3 premières lettres donnent le ton, il convient de prendre en compte toutes les autres ainsi que le nom de famille car l’ensemble génère une lettre de synthèse, secrète, mais capitale, qui résume le programme de vie.

Par ailleurs, la manière dont nous écrivons est assurément révélatrice de ce que nous avons intégré des lettres, mais ceci est une autre histoire…

RDV individuels et Formations à Aix en Provence :
Niv. 1 : 19/20 nov 2016, 11/12 mars 2017 ;
Niv 2 : 28/29 janv, 13/14 mai ;
Niv 3 : 8/9 avril, 10/11 juin.
jérémie Guerry
Assoc. le Son de l’âme
http://lesondelame.e-monsite.com
jeremie-guerry@orange.fr
04 42 96 32 76 ou 06 64 99 63 70

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email