Chuen / B’atz’ – Trecena de la Créativité -3 – 15 août 2018

Transmis par Birgitte Rasine

Chuen ou B’atz’ en Maya K’iche’ est le Maître des Arts, le tisserand du fil de la Vie et de la trame du Temps. Il symbolise le commencement, le mouvement, le développement, la mobilité, l’affirmation, les lectures divinatoires favorables, le mariage ou encore une grossesse.

Chuen est le Nagual des arts et des artistes. Il représente l’art de tisser ainsi que tous les concepts et les aspects de la vie associés à l’art et au tissage. Chuen symbolise le Temps que les Mayas appellent « le fil de la vie », ou encore « le cordon (ombilical) qui nous relie à la vie ». Il n’est pas surprenant que Chuen soit souvent représenté par Le Singe, car dans l’ancienne tradition Maya les singes étaient les mythiques bienfaiteurs des Arts. C’est pourquoi l’animal totem de Chuen est le Singe.

Chuen est une période où, traditionnellement, les Mayas expriment l’intention de s’ouvrir afin de recevoir librement tout ce qu’ils ont demandé à l’Univers ainsi que la capacité de dénouer ou résoudre toute forme de problème. Ce sont des jours extrêmement propices pour tout ce qui concerne les initiatives et les réalisations artistiques ; Chuen est donc une très bonne période pour commencer un projet, quel qu’il soit. C’est également une période des plus bénéfiques pour demander un-e partenaire ou pour se marier.

Cette Trecena incarne une période magique, un temps associé à la créativité, à l’art, à la musique, à la danse et au jeu. C’est un bon moment pour vous extraire de la rigidité de votre personnage social, pour déposer votre costume-cravate au vestiaire et permettre à votre Moi authentique et créatif de s’épanouir.

Cette Trecena peut vous aider à transformer votre vie et à passer d’un quotidien banal à une existence vibrante et expansive. Lorsque nous expérimentons des transformations de ce type, n’oublions pas que tout pouvoir créateur et magique demande que nous le respections, que nous l’honorions, et que nous lui conférions nos plus grands talents et compétences afin d’en canaliser l’énergie comme nous le ferions avec une force naturelle, sauvage et indomptée. Mais si vous perdez le sens de ce que vous faites, votre pouvoir risque de disparaître dans le chaos.

Avez-vous le courage d’Être qui vous Êtes ?

Birgitte Rasine
http://maya-portal.net/
Traduction française : Pascale-.Linda Steketee
http://www.mayanmajix.com/
http://passageemergence.blogspot.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email