Message de Walter Teagle reçu par FAB

5 Décembre 2014
Berkeley (Californie – États-Unis d’Amérique)

C’est moi, Walter Teagle.

Je veux avertir tous ceux qui ont fait ce que j’ai fait, qu’il n’y a aucune possibilité de se cacher de Dieu. Il voit tout et sait tout. Oui, je veux que ce message soit connu.

J’ai découvert ici une vérité très simple, que je ne comprenais pas sur la Terre : en soutenant les nazis en ma qualité de responsable de la société Standard Oil du New Jersey, j’ai damné mon âme.

Et il y en a beaucoup d’autres qui, comme moi, ont commis de tels actes, et ils se retrouvent maintenant dans une situation déplorable. Et je n’ai eu que moi-même à blâmer. Je l’ai fait. J’ai donc dû me coucher sur le lit que j’ai fait. Une idée toute simple ! Pourtant, elle a causé ma perte et elle a damné mon âme.

Bien que les nazis ne soient plus au pouvoir, le mal règne encore, et ceux qui soutiennent ce mal, peu importe leur manière secrète, seront appelés à rendre des comptes.

Vous avez raison : c’est une folie et une démence. Et le Règne de la Terreur des personnes obsédées par la soif du pouvoir, des gens fous prendra fin. Les mortels doivent s’attendre à cela.

Et le nom de Walter Teagle sera connu comme celui d’un traître à la cause de la liberté.

Walter Clark Teagle (mai 1878 – 9 janvier 1962) était responsable de mener la Oil Standard à l’avant-garde de l’industrie pétrolière et il a élargi considérablement la présence de l’entreprise dans le domaine de la pétrochimie.

En 1901, Standard Oil a racheté la raffinerie de la famille Teagle et a placé Teagle en charge. Deux ans plus tard, il a rejoint le comité des exportations de Standard Oil du New Jersey, voyageant dans le monde durant les sept et demi prochaines années. Il est devenu directeur de la Standard Oil en 1910 et vice-président peu de temps après. Pendant ce temps, il a acquis des opérations au Venezuela et en Iran. À l’âge de 39 ans, Teagle est devenu le plus jeune président de la Standard Oil du New Jersey, alors connue sous le nom de Esso, pour S.O. of NJ, et depuis 1972, connue sous le nom d’Exxon. Il a été président (1917-1937) puis président du conseil d’administration de l’entreprise (1937-1942). Sous son leadership, Standard Oil est devenu le plus grand producteur de pétrole au monde, augmentant sa part de marché de 2% à 11,5%. Il a été le précurseur de la représentation des travailleurs dans les conseils des raffineries et de la journée de travail de huit heures.

Teagle a été accusé de contribuer à l’effort de guerre de l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale à travers sa participation dans la société chimique allemande IG Farben. En tant qu’administrateur de la filiale américaine d’IG Farben, il a associé Standard Oil avec la société allemande et a mené conjointement des recherches. Standard Oil a communiqué des informations à IG Farben sur la manière de fabriquer du plomb tétraéthylique et du caoutchouc synthétique, deux ressources essentielles à l’effort de guerre. Parce que Teagle a vendu les droits de brevets pour le caoutchouc synthétique, Standard Oil a retardé la préparation industrielle Américaine en ne produisant pas de caoutchouc sans l’autorisation allemande. Confronté à une enquête menée par le ministère de la Justice, Teagle a convaincu le président Roosevelt qu’une poursuite pourrait nuire à l’effort de guerre, et a choisi de de payer une amende extrajudiciaire. Le résultat a été une baisse de la faveur publique pour Standard Oil et la démission de Teagle en 1942. (Source : Wikipédia)

Source article original en anglais : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2014/trading-with-the-nazis-fab-5-dec-2014/

https://lanouvellenaissance.wordpress.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email