Transmis par Gloria Wendroff

Dieu a dit:

Il a été dit qu’il n’y avait pas d’accidents dans la vie, et pourtant la vie entière n’aurait pas pu être prédite. La vie va de surprise en surprise. Certainement, il y a des synchronies, mais il n’y a pas d’accidents. Même un accident n’en est pas un. Vous ne vous y attendiez pas, pourtant vous fonciez droit dessus.

Entre tension et relaxation, choisissez la relaxation. Abandonnez luttes et protestations, ainsi vous départirez-vous de toutes les tensions.

Fuir et combattre ne sont pas des options suffisantes pour vous. Poursuivez et rencontrez la vie à mi-parcours. Dites ‘‘très bien’’. Dites, ‘‘très bien, chère vie, quelle que soit la manière dont tu te présentes à moi, tu es mon amie. Je t’ai cherchée, tu m’as cherché. Poursuivons joyeusement notre route ensemble, main dans la main. Qu’elle soit dure ou qu’elle soit douce, je me relaxe dans la vie. Je suis tendre. Sans résistance, nous nous relaxons. Sans résistance, non fusionnons l’un en l’autre. Je ne suis pas un guerrier de la vie. Je ne suis pas sur un champ de bataille. Mes résistances se sont rendues. Voilà comment je m’en remets. Voilà comment je parviens à m’y faire.

‘‘La vie m’aime. Elle ne me veut aucun mal. Je dois abandonner tout ce qui me blesse. Si je n’en voulais pas en premier lieu, pourquoi est-ce que je m’y accrocherais maintenant?

‘‘La vie est comme une danse où je danse avec différents partenaires. J’ai bien quelques préférences pour certains partenaires, pourtant je danse. Une danse s’achève et une autre commence, et toute ma vie je la passe à danser.

‘‘Parfois, il passe à l’écran un film que j’adore, parfois c’est un film qui fait peur, ou toute sorte d’autres variétés, et chacun – tel qu’il est – est mon partenaire de danse du moment. A tout prendre, je préfère danser. Ainsi je tourne, je tournoie, j’accueille la vie telle qu’elle vient. Je peux même dire merci pour chaque danse, car je suis un danseur dans la vie. Toutes les danses sont des preuves que je suis vivant sur Terre, aussi j’accueille mes différents partenaires de danse. Je tournoie, virevolte et danse aimablement.

‘‘Ce n’est pas tant que j’encaisse les coups en suivant le mouvement. A mesure je prends conscience qu’il n’y a pas de coups, il y a juste la vie qui danse. Une valse est une valse. Un tango est un tango. Je choisis de danser avec la vie. Avec des talons hauts ou des chaussons, dans la chaleur ou dans le froid, en bonne santé ou malade, je danse. Je peux apprécier le don de la vie, quel que soit mon partenaire, car tous les partenaires sont mes voisins. Je peux aimer mes voisins comme moi-même mais voilà, je ne me suis pas toujours aimé moi-même.

“J’accueille la vie sous toutes ses formes. J’accueille la stabilité et j’accueille aussi le changement. J’accueille la vie comme elle se présente à moi. Je ne la repousse pas. J’accueille la vie parce que je suis vivant. Plus jamais je ne protesterai contre la vie. Elle s’est présentée comme mon amie et je serai à mon tour son ami. Que je sois un bon ami envers la vie.

“Je procède avec la vie de la même façon que je fais un gâteau en utilisant les ingrédients qui sont à portée de la main. Si j’ai envie de faire un gâteau au chocolat mais que je n’ai pas de chocolat dans l’armoire, alors je ferai un gâteau à la vanille et en être satisfait. La vie est toujours de mon côté et je vais marcher à ses côtés comme son compagnon. Je lui serai de compagnie agréable. Je vais prendre la vie comme elle se présente et lui serai amical. Je vais embrasser la vie que je vis et la remercier d’être ma vie.”

Traduit par Jean-Christophe
Page originale: http://www.heavenletters.org/dancing-with-life.html

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email