Message de Maitreya transmis par Agnès Bos-Masseron

Plénitude de l’union éternelle, plénitude de l’au-delà du temps qui s’exprime à travers ce moment du temps. Plénitude de l’au-delà de l’espace, car là, maintenant, l’espace n’existe plus, n’est-ce pas? Quels que soient les plans ou les dimensions, quelles que soient les distances, l’union est éternelle, ici, maintenant, tous unis dans le cœur d’infini à célébrer la vie, la perfection de la vie. Célébrer de son incarnation la perfection de la vie.

Souvenez-vous, le souffle vous aide.

Intensifiez la puissance de l’énergie dans vos corps en amplifiant le souffle. Amplifier le souffle le ramène au souffle le plus subtil. Le cœur reste le lieu de rencontre, le point d’équilibre, le centre. Au cœur, vous offrez la plénitude de l’amour, ainsi nous partageons l’adoration. Du partage d’adoration jaillissent les rayons.

De la plénitude du cœur, de la plénitude de l’éternelle flamme, de la plénitude que Je Suis, jaillit le rayon d’or.

L’on pourrait dire que le rayon d’or jaillit de quelque point de l’espace pour s’offrir à la terre, à la création. L’espace n’existe pas, le jaillissement du rayon d’or est le jaillissement du cœur, de la plénitude à travers quelques points de l’espace, l’au-delà de l’espace en gloire à la plénitude. Ainsi la plénitude s’offre à la plénitude à travers la création. C’est cela l’incarnation, n’est-ce pas ? On pourrait vous inviter à recevoir le rayon, le laisser couler dans la plénitude du cœur, seule est la plénitude du cœur.

Au rayon d’or s’unit le feu violet. Les cellules s’ouvrent. Intensifiez le rayonnement dans les cellules, et vous le savez, chaque cellule est l’infini.

Les cellules saturées du rayon d’or et du feu violet retrouvent leur nature d’éternelle lumière.

Leur nature est la flamme éternelle, leur structure est cosmique. Que signifie cela ? La structure des cellules est cosmique. Dans chaque cellule, la structure de toute la création et l’au-delà de la création. Dans chaque cellule, la structure du silence. Structure du silence car le silence est plénitude. La plénitude est structure, structure d’infini.

L’invitation pour l’être humain est de retrouver l’évidence que le corps est cosmique. Dans les cellules dansent les étoiles, les planètes, la création ; et la relation entre chaque étoile, chaque point de l’espace est la relation de l’espace avec le non espace. L’invitation pour l’être humain est de se souvenir que le corps est cosmique.

La plénitude offerte au cœur au sein de chaque cellule est plénitude magnifiée.
Et de par l’intensité de cette plénitude, sont libérés les chaînons de mémoires oubliées, mémoire de grandeur, la simple grandeur de l’Être qui se sait cosmique par nature. La simple humilité de l’Être qui dit oui à sa propre grandeur, car tel est le jeu d’incarnation.

Comment vivez-vous votre incarnation ? Où mettez-vous le poids de votre attention ? De quoi vous souvenez-vous ? De la grandeur, de la simple grandeur ? N’entrez plus dans les méandres des histoires, des labyrinthes. Gardez le poids de votre attention dans le cercle infini de la liberté, l’au-delà des histoires. Comment vivez-vous votre incarnation ? Chaque matin en vous réveillant, à quoi offrez-vous vos journées ? A la simple grandeur, ou aux méandres des histoires ? Le choix est vôtre.

Souvenez-vous, cela vous a été souvent dit, l’incarnation est adoration. Comment actualiser cela dans le concret de votre quotidien?

En offrant à l’adoration chaque moment de votre quotidien. Comprenez-vous cela ? Offrir chaque moment de votre quotidien à l’adoration, non dans l’attente d’un ressenti mais dans la gratuité de la plénitude, la gratuité de l’humilité. Rendre service à l’incarnation, rendre hommage à l’incarnation, rendre hommage à l’Être à travers l’incarnation, rendre hommage à l’incarnation en lui redonnant son visage de divin, bien loin des méandres des histoires ou des intrigues, des joies ou des déceptions, l’éternelle plénitude d’être adoration.

Souvenez-vous chaque être humain est la totalité de l’humanité, la totalité de la création.
Comment vivez-vous votre quotidien ? En cette période que vous nommez rentrée, dans quoi entrez-vous ? Dans l’éternelle plénitude d’être adoration ? Ou dans la nouvelle page d’une histoire, d’un méandre ? Les pages sont illusoires, seule est l’éternité. De même que l’espace est illusoire, vous le voyez maintenant, n’est-ce pas ? Ne sommes-nous pas unis dans l’au-delà de l’espace ?

Chaque matin, souvenez-vous. Souvenez-vous de l’intention première, l’incarnation est adoration.

Ceci n’est pas une phrase dans l’abstrait de vos consciences, ceci est l’expression du concret de votre quotidien. Actualisez votre quotidien pour qu’il soit l’expression de cette intention première. Ainsi vous transfigurez votre quotidien. Peu importe dans quelle rue vous marcherez, peu importe l’activité ou la non-activité, tout offrir à cette intention d’être adoration à travers l’incarnation. Et l’intensité de l’adoration concrétise la transmutation de la matière du corps. Seule est la flamme d’adoration, l’éternelle flamme, le rayon d’or. Et que danse la lumière à travers les mouvements de vos corps, et que danse l’immuable à travers le silence, la source du mouvement !

De la plénitude du cœur, de la plénitude que Je Suis, jaillit le rayon d’or. Il semble jaillir dans l’espace et reste l’au-delà de l’espace, car l’espace n’existe pas, n’est-ce pas ? Il semble jaillir dans le temps et reste l’au-delà du temps, car le temps lui non plus n’existe pas, n’est-ce pas ? Désincrustez la croyance dans le temps et l’espace. Désincrustez même la structure de vos cellules pour que resplendisse l’évidence, dans la structure du silence, dans la structure des cellules, que seule est l’éternité et seul est l’infini. Dans cette évidence que seule est l’éternité et seul est l’infini, la matière est perfection. Comprenez-vous cela ? On n’acquiert pas la perfection, elle est l’évidence, la nature de l’éternité et de l’infini. La structure du corps est structure de perfection. La structure de la création est structure de perfection.

Au-delà des ressentis, l’incarnation est adoration.

Ne mettez pas votre attention sur les ressentis mais sur l’éternel service d’actualiser l’adoration à travers l’incarnation. Comprenez-vous cela ? L’ultime service : tout offrir à l’adoration gratuitement. Que signifie cela ? Le comprenez-vous ? Établi dans l’au-delà du temps et l’au-delà de l’espace, offrir l’apparence du temps et de l’espace, à travers chaque acte ou chaque non acte, à l’adoration. Non un ressenti d’adoration, le feu d’adoration, la nature de l’Être, la flamme éternelle, le rayon d’or. Ainsi vous transfigurez votre quotidien, retrouvez la nature de l’incarnation. Ainsi vous transfigurez vos corps, retrouvez la nature de la matière. Seule est la lumière, n’est-ce pas ?

Offrir le quotidien à la plénitude d’être.

Qu’est-ce que le quotidien ? Le mot le signifie, maintenant. Maintenant, l’au-delà du temps, l’au-delà de l’espace, l’éternité d’être adoration, l’ultime service. Exaltante est l’incarnation. Offrir l’adoration à l’éternelle flamme au sein de chaque cellule, dans l’au-delà du temps, l’au-delà de l’espace.

C’est dans l’adoration que nous nous rencontrons.

Et qui sommes-nous ? Qui suis-je ? Qui êtes-vous ? Éternelle lumière. L’incarnation est exaltation.

Je vous remercie. Fraternellement, je vous remercie.

Maitreya

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email