Questions/Réponses avec : O. M. Aïvanhov canalisé par Jean Luc Ayoun

Je suis Michaël Aïvanhov. Je viens enfin me manifester auprès de vous chères âmes. En mon temps j’ai posé les fondations de certains mouvements. J’ai essayé, du mieux que j’ai pu, en fonction de l’époque où j’étais présent dans votre pays, de transmettre totalement et de façon parfaitement authentique les enseignements de la Lumière avec laquelle vous travaillez. En cela il vous est demandé de vous conformer totalement et entièrement à la Lumière, la Lumière que j’ai un temps portée mais qui n’a pas pu aller à son terme car le moment n’était pas venu. Je n’ai fait que poser des jalons, que poser des bornes précises à travers la Fraternité Blanche Universelle qui permettront aujourd’hui d’aller jusqu’au bout du chemin que je m’étais assigné en tant que Grand Commandeur de l’Ordre de Melchisédech.

Je peux vous aider beaucoup plus que les entités hautement spirituelles qui ont en charge cette planète mais qui ne sont plus au courant des plans les plus denses depuis fort longtemps, que j’ai connus de mon vivant et que je continue de côtoyer sans pouvoir me manifester mais qui, néanmoins, n’échappent pas à ma forme particulière de perspicacité et de lucidité. N’oubliez pas que, de mon vivant, j’étais celui qui commandait, dans mon coin de France perdu, l’eau et le feu. Je commandais aux éléments. Je demandais au feu de s’arrêter, il s’arrêtait. Je demandais aux nuages de pleuvoir et de couvrir le feu, ils le faisaient. Cela est bien évidemment dit en mon nom et bien évidemment dit sous le contrôle et service que j’établis pour le Grand Orionis et aussi pour la Sainte Trinité, en accord avec les commandements de ceux qui gouvernent la cinquième dimension dans l’intra terre mais aussi ceux qui viendront jouer des rôles particuliers tel qu’il est prévu dans toutes les prophéties et prédictions qui ont été données voilà fort longtemps maintenant sur cette planète. Il n’est plus temps de tergiverser, il n’est plus temps de se poser des questions mais de rentrer dans l’accomplissement de ce que vous êtes venus faire.

Question : Pourriez-vous nous parler de la « maîtrise »?

La maîtrise est un long cheminement, quelle que soit l’origine dimensionnelle à partir du moment où vous rentrez dans le jeu de l’incarnation, tout est piège qui s’oppose à la maîtrise. Il convient de maîtriser tant de chose ; chaque chose, chaque minute est une maîtrise. Chaque instant de votre vie doit être une maîtrise, quel que soit le niveau spirituel. C’est cela que j’ai tenté d’enseigner de mon vivant, que certains ont compris mais ils ont transformé à un moment la maîtrise par le pouvoir, la maîtrise par le contrôle. La maîtrise est un acte conscient qui doit survenir à chaque minute de votre vie et absolument pas de manière méditative ou à un certain moment de votre incarnation. Donc la maîtrise est un processus permanent, qui n’est jamais accompli totalement, qui se poursuit quel que soit le niveau dimensionnel. Le soleil apprend aussi la maîtrise. La Terre apprend aussi la maîtrise à une échelle de temps complètement différente de celle que vous connaissez. Mais néanmoins, tout est évolutif dans cette maîtrise. Il n’y a jamais de maîtrise parfaitement établie. Le Grand Commandeur, que vous appelez Orionis, aussi est dans un processus de maîtrise. Il n’y a pas de maîtrise absolue, dirions-nous. Il y a une maîtrise qui s’autogénère au fur et à mesure dans les dimensions supérieures et à chaque stade une maîtrise différente est mise en œuvre. Vous avez néanmoins.

Question : Auriez-vous des préconisations quant à nos structures physiques?

Il convient toujours de boire beaucoup d’eau. Il convient de respirer profondément. Les techniques en sont extrêmement simples. Je me suis largement étendu dessus de mon vivant. Ce n’est pas pour rien si j’ai insisté sur la respiration. Ce n’est pas pour rien si j’ai insisté sur l’enracinement relié à la Terre et à travers des mouvements simples qui permettent à l’énergie de circuler librement dans le corps mais aussi dans l’Esprit. En cela, les préconisations les plus simples seront toujours les meilleures. Il n’y a rien de bien mystérieux là-dedans. Votre maîtrise consiste à maîtriser le souffle déjà dans un premier temps, de maîtriser dans un second temps vos mots, vos paroles, ce que vous dites ; de maîtriser, de tourner sept fois la langue dans la bouche avant de parler. Cela est très simple. Cela fait partie des enseignements de base de la spiritualité et de celui qui veut avancer vers sa maîtrise.

Question : « Saluer le soleil », comme vous le préconisiez, est-il toujours valable?

Ce travail était en rapport avec l’époque avec laquelle je vivais. L’accès au monde multidimensionnel n’était pas aussi aisé qu’aujourd’hui. Aujourd’hui, il vous suffit de penser au soleil du matin tranquillement dans votre lit pour avoir l’énergie du soleil le matin. Il n’y a pas de nécessité physique à être en contact avec le soleil du matin maintenant. Mais si cela te convient, tu peux bien évidemment le faire. Ne mets pas de règles formelles, là où, aujourd’hui, nous n’avons pas besoin de formalisme, mais simplement de responsabilisation.

J’ai parlé chère amie. Et maintenant je vais regagner mes espaces. Je te dis peut-être à bientôt. Chère amie, je te salue et je t’apporte comme il est convenu de le faire dans nos plans ma bénédiction et tout mon amour.

Texte original : O. M. Aïvanhov – 17 octobre 2005

Question : Pourriez-vous nous donner des préconisations physiques, spirituelles?

Au niveau physique, vous avez déjà eu, chère enfant, des préconisations en ce qui concerne des boissons à base d’aubépine et les lavements à base d’eau de rose et de fleur d’oranger. Maintenant, en ce qui concerne votre hygiène spirituelle, elle est surtout marquée par la volonté de ne pas émettre des pensées négatives envers quiconque, de ne pas juger et d’aimer même votre pire ennemi. En cela on reconnaît un être en cheminement vers sa propre maîtrise.

La maîtrise n’est pas de cesser de respirer pendant des heures ou d’arrêter son cœur. La maîtrise consiste à ne pas émettre des pensées contraires à la volonté du Christ et d’aimer donc toutes les créatures et encore plus celles qui vous ont fait du mal, encore plus celles que votre mental considère quelque part comme votre ennemi. Il y a en cela, une vérité essentielle qu’il convient d’appliquer. Ainsi, c’est l’hygiène spirituelle la plus élevée qui vous conduira le plus sûrement à votre maîtrise vraie et authentique.En ce qui concerne les canaux, subtils bien évidemment, les fameux nadis qui parcourent votre corps et vos auras, il est nécessaire à ce niveau là d’entretenir, bien évidemment, quelque chose de pur et de simple. Je ne m’attarderai pas sur ce qu’a dit la Mère Divine au niveau des pensées, au niveau des façons de fonctionner par rapport à la Lumière.

Maintenant, si vous le voulez bien, il y a des procédures extrêmement simples qui permettent d’assurer la fluidité des canaux et la libre circulation de l’énergie dans les canaux et en particulier dans les canaux les plus importants, celui que vous appelez le canal médian (la shushumna qui unit le canal de l’intra terre et le canal de la supra terre). En ce canal, il doit y avoir une communication la plus fluide possible entre ce qui se passe en bas, et ce qui se passe en haut de manière à laisser circuler librement le flux de la vie. Le flux de la vie est un flux haut/bas, bas/haut et la Lumière passe bien évidemment par ce canal en priorité. Il convient en cela d’utiliser les techniques que vous connaissez à travers les cristaux qui ne sont pas mon domaine. Mais vous pouvez aussi utiliser des processus extrêmement simples de visualisations : visualisez votre canal entre le bas de la colonne vertébrale et le sommet de votre tête comme un tube de Lumière dorée, remplie d’énergie solaire, remplie de Lumière, remplie de chaleur et faites descendre/monter, monter/descendre au sein de ce canal. Quelques minutes le matin, quelques minutes le soir, cela sera grandement utile à vos structures subtiles. Voilà, un exemple simple de ce qu’il est tout à fait possible de faire façon simple.

Les soins physiques sont aussi extrêmement importants. Certains d’entre vous, par exemple, ont des blocages au milieu du dos, et bien évidemment, ces blocages peuvent être des obstacles à la circulation de la Lumière à l’intérieur du canal, bien évidemment, moins importants que les pensées impures, mais néanmoins, il convient d’assouplir, de masser ce qui se passe dans le dos. Toute la région du dos doit être libérée pour permettre aux énergies Lumière de monter et de descendre ; et de descendre et de monter.

Question : Les Xedah sont-ils « originaires » d’Orion?

Bien évidemment. Ils sont sous l’influence d’Orionis. Il y a une chère âme qui a reçu ces messages des Xedah. Elle a mal compris le nom. Elle a mal compris le nom parce que tout simplement, les anges qu’elle a appelés Xedah (comme elle ne comprend pas l’hébreu) c’étaient les Shaddaï El Shaï. Shaddaï qu’elle a traduit par Xedah et voilà comment on arrive à une déperdition de l’information pendant des années et comment on a appelé cela, les anges Xedah, Xedah pour Shaddaï El Shaï. Mais cela n’a aucune importance, il y a une déformation linguistique particulière qui est liée à l’origine sémantique du langage de cette personne mais cela n’a point d’importance.

Bien évidemment, les Shaddaï El Shaï, de même que les Hayoth Ha Kodesh correspondent à des hiérarchies spirituelles les plus hautes qui viennent bien évidemment relier, par le Soleil Central de Syrius, par l’intermédiaire de Almilan et Mintaka qui sont les deux étoiles à la gauche du baudrier d’Orion.

Question : Quel est le rôle respectif des Shaddaï El Shaï par rapport aux Hayoth Ha Kodesh?

Les Hayoth Ha Kodesh aussi peuvent être appelés des anges. Ce sont des énergies angéliques au sens le plus large du terme parce qu’elles appartiennent à des dimensions de nature extrêmement élevées.Les anges Shaddaï El Shaï sont des anges qui interviennent au niveau de la structuration de la Lumière et des processus de transformation de la Lumière dans une énergie d’autre dimension beaucoup plus haute en Lumière.

Maintenant, les Hayoth Ha Kodesh correspondent aux énergies des quatre éléments constitutifs de la matière, depuis la cellule jusqu’à la totalité des planètes et des systèmes solaires. Et donc il n’y a pas similitude mais une origine, pourrions-nous dire, commune. En particulier, les Hayoth Ha Kodesh, les quatre Saints qui se tiennent au plus proche du trône de Dieu, sont constitués, vous vous le rappelez, d’un certain nombre d’Agni Deva qui sont au nombre de 24. Au même titre que la conscience collective doit fonctionner sur les 24 Unités. Le rassemblement par trois paires, c’est-à-dire par six. Les Agni Deva correspondent à chacun des Hayoth Ha Kodesh. Il m’est difficile de rentrer plus avant dans la description de ces quatre derniers vivants qui sont l’essence même et le principe même de la vie dans toutes ses manifestations.

Question : Ce qui expliquerait la relation directe des structures en 24 de l’intra terre?

Il y a un lien direct avec le cristal de l’intra Terre. J’ai longtemps parlé de mon vivant de l’intra Terre, de l’Agartha, même si les gens n’étaient pas prêts à entendre cela. J’ai bien dit dans mes conférences que le gouvernement mondial, le système capitalistique qui doit s’effondrer très prochainement, doivent être remplacés par le système synarchique mondial qui sera accepté, bien évidemment, par tout le monde car il représente le principe et l’essence de l’agencement de la Lumière, de la conformation de la fraternité humaine à la croyance de la Lumière, à la logique de la Lumière et non plus à la logique de l’ombre.

Nous sommes dans une structure, dans une influence pyramidale, mais non pas l’influence pyramidale des forces « lucifériennes » (en particulier celles qui ont mis ça sur leur billet pour illustrer l’œil qui commande tout, qui veut tout contrôler). Le système pyramidal exact et authentique est le reflet de la pyramide de Lumière. Il y a en cela quelque chose d’essentiel à comprendre : l’ombre agit toujours en singeant, en copiant la Lumière mais simplement en en déviant la finalité. La finalité de la pyramide de Lumière, c’est la totalité de la pyramide. La totalité de la pyramide de l’ombre, c’est le pouvoir de l’œil qui est en haut. Cela est totalement différent et radicalement opposé. Ainsi en est-il du gouvernement mondial (que cherche à établir ses forces de l’ombre) qui est à l’opposé du gouvernement synarchique qui sera mis en place par l’intra Terre, du moins, je l’espère très bientôt.

Question : Est-ce qu’il convient de suivre aujourd’hui vos enseignements passés?

Rien ne doit être suivi strictement. Votre conscience doit vous dicter ce que vous devez faire et non pas moi. Vous êtes en voie de cheminement vers la maîtrise. La maîtrise c’est de décider par soi-même. Votre fluidité, votre ouverture de conscience est aujourd’hui beaucoup plus grande qu’il y a quarante ans ou vingt ans. Quand je disais qu’il fallait se lever avec le soleil pour le contempler, aujourd’hui, vous pouvez rester dans votre lit et appeler le soleil. Donc, vous avez toute la liberté pour faire ce que vous voulez, ce que vous sentez et ce que ressentez comme bon pour vous.

Question : Est-ce que vous conseiller de pratiquer ce qui se réfère à l’éveil de la kundalini?

Bien évidemment, la descente de l’Esprit Saint, la remontée de la kundalini, ces deux énergies, empruntent le canal et vont le fluidifier de plus en plus, ce qui est un élément important au niveau de l’hygiène du canal, auquel il faut adjoindre des assouplissements, des massages éventuellement pour ceux qui ont mal au dos, mais aussi la possibilité de mettre le dos contre un arbre, mais aussi la possibilité de visualiser son canal rempli de Lumière dorée.

Voilà, chers amis. Si vous le voulez bien maintenant. Nous allons clore là notre discussion. Et comme il est convenu, je vous apporte toute ma bénédiction, toute mon amitié et tout mon amour. Et je vous dis à très bientôt.

Extrait de : O. M. Aïvanhov – 5 novembre 2005

Question : A quoi correspond l’image de la pyramide?

La pyramide est un symbole universel qui a été présent dans un certain nombre de civilisations sur cette planète mais aussi dans les peuples de l’extra Terre et de l’intra Terre. C’est un symbole universellement répandu dans les mondes vivants. La pyramide correspond à un degré de diffraction de la Lumière. C’est un lieu de ressourcement dans les plans subtils. Maintenant, sur les plans denses incarnés, comme ils s’en trouvent dans différentes régions, la pyramide correspond à la concrétisation aussi de l’énergie de systèmes solaires extrêmement importants.

Ce sont des centres de transformations. Ce sont des centres qui permettent, aussi bien dans les mondes subtils que dans les vibrations les plus denses, de transsubstantionner, de transmuter la matière en Lumière et de transmuter aussi la Lumière en matière. Il s’agit en quelque sorte d’une centrale de retournement de l’état matière à l’état Lumière mais aussi de l’état Lumière à l’état matière. La pyramide est un symbole de transformation, un symbole d’évolution mais aussi une usine énergétique qui permet réellement la transformation des consciences, la transformation cellulaire et la transformation des planètes, aussi.

Question : Le choix de devenir psychiatre est-il juste à notre époque?

Il faut savoir que l’on ne devient pas médecin par hasard, ni médecin, ni psychiatre. Le titre ronflant de médecin, le titre ronflant de psychiatre, encore plus ronflant devrais-je dire, correspond au niveau de l’âme à un rachat karmique, à une notion de quelqu’un qui se pose comme celui qui est le sauveur et, dans cet archétype de fonctionnement, aux niveaux psychologique, spirituel mais aussi matériel. La peur de manquer est profondément inscrite dans tous les médecins car elle fait partie en quelque sorte de leur cheminement d’âme. Et le développement le plus important pour un médecin, un docteur en médecine, un docteur en psychiatrie, est bien évidemment de dépasser cette notion de peur de manquer.

La personnalité freine l’enthousiasme de l’âme, l’enthousiasme du sauveur. Mais nul ne peut devenir un vrai sauveur s’il ne fait comme a dit le Christ : « Laisse les morts enterrer les morts et suis moi. » Cela voulait bien dire ce que cela voulait dire. On ne peut pas prétendre à la Lumière, on ne peut pas vouloir la Lumière et avoir peur de l’ombre. Peur de l’ombre est multiforme, c’est aussi avoir peur de manquer d’argent. Bien évidemment, on peut se dire intellectuellement, rationnellement, que le manque d’argent m’empêche de faire les choses ou que la peur de manquer d’argent va m’entraîner dans un cercle où je vais travailler de plus en plus non pas parce que je manque d’argent mais parce que j’ai peur d’en manquer.

Tant que cette dialectique est mise en œuvre, aucun médecin quel qu’il soit ne peut trouver la paix de l’Esprit, quel qu’il soit, quel que soit le pays, quelle que soit la façon de travailler car cela fait partie de l’archétype karmique de celui qui a choisi d’être médecin. Voilà, ce que j’avais à dire par rapport à cela. Maintenant, il faut faire confiance à la Lumière. Laisser faire la Lumière. Lâcher prise à l’ombre. En cela, la fluidité se montrera dans toute sa magnificence et dans toute sa beauté. Aussi bien au niveau matériel, aussi bien au niveau de la Lumière intérieure, aussi bien au niveau du développement psychologique mais aussi du développement spirituel.

Question : Quel est l’endroit le plus juste pour s’installer aujourd’hui?

Chacun devra être où il sera au moment où il devra y être. Il n’y a pas de prévisions ou de plans qui tiennent : à partir du moment où vous sentez l’impératif d’être à tel endroit, vous devez y être. Maintenant, s’il y a une quelconque précipitation de ce qui doit se passer, là où vous serez, vous serez touché dans votre intérieur. Il vous sera alors possible de vous rendre là où vous devez vous rendre. Simplement, effectivement, il faut anticiper, non pas des grandes décisions sur des années mais anticiper simplement sur quelques jours par rapport à l’alimentaire, par rapport aux possibilités de retrait d’un lieu temporaire. Tout cela vous devez l’avoir en tête. Mais continuer aussi à vivre, chaque jour, chaque minute de votre vie dans l’instant présent en étant le plus centré dans votre présent, dans ce que vous faites, dans ce que vous avez à faire et pas dans des projections futures.

Le grand danger, voyez-vous chers amis, c’est de vouloir projeter, de penser à l’avenir, de penser à ce qui vient et qui malheureusement est déjà là parmi vous, que vous soyez sans arrêt en décalage par rapport à votre présent, sans arrêt en décalage et en fuite vers le futur. Rappelez-vous : ce qui se passe à l’extérieur, se passe à l’intérieur de vous, donc où vous voulez fuir. Il y a simplement à être raisonnable dans le bon sens du terme. En ce qui concerne cette fessée cosmique, vous sentirez l’importance et l’urgence, chacun selon sa manière, de sentir et de ressentir de ce qu’il y aura lieu de faire en ce qui concerne vos lieux, en ce qui concerne vos vies au moment précis où cela surviendra. Néanmoins, rien ne vous empêche d’anticiper ce que vous sentez devoir faire, partir de tel lieu pour aller à tel lieu, préparer pour un futur d’après la fessée ce que vous avez envie de faire, ce que vous devez faire. Mais néanmoins, il convient d’être totalement à l’instant présent. Je ne peux pas être plus précis à ce niveau là.

Il est extrêmement fondamental, qu’elles que soient les informations que vous gagnez de gauche à droite et de droite à gauche, de rester centré, de rester parfaitement intériorisé par rapport à cela car, à partir du moment où vous vous centrez dans la Lumière que vous êtes dans l’instant présent, absolument rien ne peut vous déstructurer, vous déstabiliser. Il n’y a que vos pensées qui peuvent vous déstabiliser ou vous déstructurer. Rien d’autre ne peut le faire à partir du moment où vous restez centré dans la Lumière de l’instant présent. Et vous vaquez à ce que vous avez à faire à chaque minute. Ainsi, les mises en garde sont bien là.

Le seul problème de l’être humain c’est que tant qu’on ne lui a pas donné de temps il est persuadé qu’il a l’éternité devant lui, c’est pareil pour la vie. Vous savez tous, nous savons tous que nous allons mourir un jour mais l’échelle de temps est profondément différente. Si je vous disais que vous alliez mourir demain, qu’allez-vous faire ? Vous n’avez plus le temps de rien faire. Si je vous dis vous allez mourir dans cinq ans, et bien, vous allez entreprendre votre vie de manière à terminer tout ce que vous avez à terminer avant ce laps de temps qui vous est imparti de cinq ans. Si je vous dis maintenant que vous allez mourir dans trente ans, vous allez vous dire j’ai le temps. Je fais ça demain. Mais n’oubliez pas qu’à un certain degré de conscience il n’y a pas de temps et néanmoins vous vivez dans le temps. Le plus merveilleux c’est que votre Esprit vit dans ce temps alors que votre Esprit doit être détaché du temps.

Tout ce qui est fait dans la vie que vous avez créée sur cette Terre, de vous-même, indépendamment des forces dites involutives, vous a raccroché au temps. Vous évoluez dans un temps que vous avez créé de toute pièce, dans des corps que vous avez créés de toute pièce, dans des cellules que vous avez créées de toute pièce, dans des créations de plus en plus énormes, enchevêtrées, en résonance les unes avec les autres, extrêmement complexes, extrêmement grandes qui sont vos propres créations et la création de personne d’autre. Vous avez été libres, nous avons été libres d’expérimenter totalement tout ce qu’il a été possible d’expérimenter dans cette troisième dimension. Et là, vous êtes au chemin de la bascule entre la troisième et la cinquième dimension c’est-à-dire le passage de l’aspect purement matériel, analogique, de la vie, à l’aspect purement numérique, géométrique, vibratoire, ondulatoire de la vie où la matière perd de son importance. J’ai pas dit n’existe plus mais j’ai dit simplement perd de son importance. L’importance de la matière tient à l’illusion du temps et à rien d’autre mes enfants.

Question : Pourriez-vous nous parler des dauphins?

L’enseignement des dauphins est l’enseignement de la Source. Ce mot est extrêmement important. L’enseignement de la Source est l’enseignement de l’humilité, est l’enseignement de la non séparativité des consciences ainsi que le vivent les dauphins. Tous les dauphins vivant sur cette planète dans l’eau (je ne parle pas de l’intra Terre) sont en résonance. Ils sont déjà « internet » eux-mêmes. Ils n’ont pas besoin d’appareillage. Leur Esprit est connecté en réseau tout autour de la Terre et ils sont connectés à la Source. De la vient l’intelligence suprême qui n’est pas l’intelligence isolée mais l’intelligence des réseaux. Cela vous êtes en train de le découvrir, humain incarné à travers les modèles que vous avez créés de communication, les modèles modernes et technologiques mais ce n’est que le pâle reflet de la réalité. Vous extériorisez ce qui existe déjà à l’intérieur. Il ne pourrait pas y avoir d’avion si vous ne pouviez pas voler. Il ne pourrait pas y avoir de réseau « internet » s’il n’y avait pas internet en vous au niveau de l’humanité tout entière et non pas au niveau de l’individu seulement. Ainsi, l’intelligence des dauphins repose sur ces trois mots seulement : réseau, Source, fraternité/humanité. Les dauphins sont une humanité extrêmement importante.

Question : Parlez-nous de la région appelée « Pyrénées ».

Oui, bien sûr, il n’y a pas de secrets là-dedans. Cette région a été une région qui a été bénie des Dieux voilà bien longtemps, lors de la dernière destruction de l’Atlantide voilà plus de douze mille ans. Un certain nombre d’êtres sont partis, certains vers l’Egypte, d’autre vers la Chine, mais aussi d’autres dans cette région qu’est les Pyrénées et ont établi dans la montagne des traces de leur passage. Il y a des pyramides enterrées depuis douze mille ans dans cette région, dans la montagne, en cristal de couleur ambrée, cristal de roche particulier, qui n’a rien à voir avec les cristaux bleus. Mais néanmoins, ces cristaux sont des générateurs extrêmement puissants qui sont en train de se réactiver dans la montagne. Vous avez dans certaines régions de la montagne des Pyrénées Atlantique, non loin de la frontière avec le pays voisin, des endroits extrêmement forts en vibration, des endroits bénis des Dieux dans tous les sens du terme, lieux qui sont en train de se réactiver.

J’ai eu l’occasion de mon vivant de constater visuellement et vibratoirement aussi ce qui s’y passait. Maintenant le bord de mer n’est pas si dangereux que cela. Il y a des régions de bord de mer qui sont au-delà du niveau de la mer, bien au-delà. Ne vous attendez pas à voir débarquer une montagne d’eau de ce côté-ci de l’Atlantique. Il y aura, certes, des mouvements d’eau mais à partir du moment où vous n’êtes pas au niveau de l’eau, il n’y a aucun risque de quoi que ce soit. Maintenant, en ce qui concerne l’histoire, elle est reliée à l’Atlantide, à la destruction de l’Atlantide, et à la mémoire atlantéenne mais aussi à certain nombre de secrets vibratoires mais aussi physiques qui ont été cachés dans des endroits précis de la montagne. Il ne convient pas, pour l’instant, d’être au courant de ces lieux. Sachez simplement qu’ils existent. Ils sont extrêmement puissants, ils irradient dans toute la région leur énergie tellurique et cosmique. Ce sont des phares pour l’humanité au même titre que d’autres régions de la planète. Néanmoins, ce ne sont pas des lieux qui interviendront plus tard au niveau de ce que l’on a appelé les « regroupements ». Mais néanmoins, c’est un pays béni des Dieux et béni aussi par, en quelque sorte, une relative protection par rapport aux évènements économiques, biologiques, géologiques, aquatiques, aériques qui viennent à votre rencontre.

Question : Qu’en est-il de la fraternité blanche universelle, aujourd’hui?

Bien évidemment, à partir du moment où le fondateur d’une religion ou d’un mouvement meurt, que se passe-t-il ? Les êtres de pouvoir récupèrent. Cela a été le cas pour l’église catholique, cela a été le cas pour tous les mouvements qui ont été créés à la surface de cette Terre. Pour l’instant, la fraternité blanche universelle possède un certain nombre de dérives, pas plus et pas moins que l’église catholique, qui doit, elle aussi, mourir. La fraternité blanche universelle dont je parle n’a rien à voir avec celle existante, celle qui sera mise en œuvre bien après les évènements, celle qui correspondra à la totalité de l’humanité présente sur Terre à travers un moment de renouveau du Christ, non pas dans une chapelle, non pas à travers autre chose qu’une fraternité. Je ne parle pas de la fraternité blanche telle qu’elle existe à l’heure actuelle qui a perdu son essence parce qu’elle n’est plus dirigée authentiquement par un être de Lumière ou par un être missionné pour cela. Et donc, les loups sont sortis du bois et donc, effectivement, il y a des dérives au même titre que dans l’église catholique ou dans d’autres mouvements dits spirituels. Je ne parle pas de la fraternité blanche universelle. Je parle de la future.

Question : Est-ce opportun de se regrouper dans des lieux de vie communs?

Oui, à condition que cela soit fait dans un temps bien ultérieur. Ce n’est point le moment pour l’instant, à part de le mettre en idée. Il est beaucoup trop tôt. La totalité des humains n’ont pas encore vécu la fessée cosmique. Nous en reparlerons après la fessée cosmique qui changera bien des mentalités humaines. Pour le moment il est peut-être utile d’en parler dans une locution intérieure avec soi-même, de mettre en place des idées et non pas le projet lui-même. C’est beaucoup trop tôt. Bien évidemment, c’est une réalité future qui peut-être tout à fait en rapport avec l’aspect incarné de la fraternité blanche universelle qui va bien au-delà de la fraternité humaine.

Rappelez-vous qu’un certain nombre d’évènements doivent se produire d’ici la fin de l’année, indépendamment de ces évènements désagréables de la fessée cosmique, mais aussi des évènements spirituels extrêmement importants comme la reconnaissance de l’existence de l’intra Terre, comme la reconnaissance de l’existence aussi des phénomènes extra Terrestres. Chaque chose en son temps mais, néanmoins, il y a possibilité d’avoir plusieurs lieux de rassemblements qui sont totalement différents de ceux que nous avions appelé, à d’autres moments, des lieux de regroupements. Ce sont des choses totalement différentes, auxquelles pour l’instant, nous n’avons pas à être confrontés.

Voilà chers amis, si vous le voulez bien maintenant, je vais vous laisser profiter de cette belle soirée et pour moi retourner à mes espaces et rendre la liberté à mon canal. Je vous apporte, comme il est convenu de le faire, toute ma bénédiction et tout mon amour fraternel et tout mon amour en humanité. A tout bientôt.

Extrait de O. M. Aïvanhov – 11 novembre 2005

Question : Pourriez-vous nous parler de Babaji?

Babaji était un sage indien. Comme vous le savez, j’ai beaucoup pérégriné pendant un certain temps dans l’atmosphère vibratoire de l’Inde, non pas parce que l’Inde était plus juste, plus authentique que notre tradition, mais simplement parce que j’avais besoin de conforter certains enseignements que j’avais reçus de mon vivant avec certains enseignements traditionnels indiens. Babaji a fait partie des grands Maîtres hindous, Maître réalisé bien évidemment, Maître authentique (contrairement à certaines personnes qui se disent Maître aujourd’hui mais qui ne sont que des Maîtres de l’ombre et non pas de la Lumière. Ces maîtres de l’ombre sont aujourd’hui extrêmement puissants).

Par contre, Babaji était un Maître authentique dont l’enseignement était basé sur l’humilité, sur la simplicité, sur l’intuition du cœur et non pas sur l’intellect et non pas sur la connaissance des textes sacrés et non pas sur la connaissance des vieux Upanishad mais uniquement sur le vécu, sur la clarté authentique du vécu. En cela, il a été un grand Maître, un parfait canal, diriez-vous aujourd’hui, de la Lumière, de l’Esprit Christique. Voilà ce que j’avais à dire sur Babaji.

Question : Pourriez-vous nous parler de Sri Nithyananda?

Sri Nithyananda a été aussi un grand sage hindou, depuis le mouvement qui est parti, au début du vingtième siècle, avec Maharishi et qui est passé par un certain nombre d’êtres dont Ma Ananda Moyi, dont Sri Babaji, dont Sri Muktananda faisaient partie, dont Sri Aurobindo faisait partie. Ce sont des êtres qui sont nés, qui ont porté et délivré leur enseignement en Inde à partir de la moitié du vingtième siècle, comme je l’ai fait moi-même en Occident. Nous faisons tous partie d’un ensemble d’âmes extrêmement particulier relié à la Source authentique. Nous avions, chacun dans notre tradition, chacun dans notre culture, révélé, dévoilé ce qui devait l’être à ce moment là.

Sri Muktananda faisait aussi partie de ces grands êtres de Lumière qui ont fait le sacrifice de l’incarnation et sont venus délivrer un message de Lumière authentique, toujours en rapport avec les évènements que vous allez vivre maintenant, dont nombre de channels se font aujourd’hui l’écho, c’est-à-dire la révélation de l’avènement du nouveau règne, du nouvel être humain, cela à travers un certain nombre, je n’aime pas trop le mot épreuves mais néanmoins cette fessée qui arrive et qui doit vous faire prendre conscience que vous êtes des êtres Divins et non pas des êtres qui êtes là pour jouer, pour vous amuser, mais vraiment pour irradier, pour transcender cette Lumière. Voilà, l’enseignement des Maîtres orientaux, voilà l’enseignement qu’il est bon de suivre aujourd’hui. Mais il vous est surtout demandé de suivre votre propre Lumière et d’accueillir en vous votre propre Divinité, d’accueillir en vous votre propre maîtrise de vous-même. Cela est extrêmement important. Les enfantillages sont terminés maintenant. L’heure des grandes choses est venue, totalement, profondément. Cela est là maintenant.

Question : Pourriez-vous nous éclairer sur la notion d’alignement, de centrage?

Cher ami, il me semble avoir déjà signalé la règle d’alignement qui consiste à s’aligner avec ce que l’on appelle sa Source. Sa Source c’est quoi ? C’est la Source de vos personnalités et de vos âmes entières ici présentes. C’est l’Esprit, l’Esprit de vérité, le Père Soleil et la mère Terre. Tant que vous serez en résonance avec le Père Soleil, avec la mère Terre, avec votre Source, qui est Lumière, qui est cristal, vous resterez et vous demeurerez alignés quoi que vous fassiez, que cela soit en faisant à manger, que cela soit en faisant un soin, que cela soit en faisant du bricolage. Cela n’a aucune espèce d’importance. L’important est de fonctionner effectivement en étant aligné. Là est la maîtrise.

Je l’ai déjà dit de mon vivant. Relisez mes écrits. Plein de fois je l’ai dit, la maîtrise c’est simple. Tout est très simple, c’est l’être humain qui complique tout. Il suffit de rester aligné et centré. A partir du moment où le mental prend le dessus, il vous décentre. A partir du moment où l’émotion prend le dessus, elle vous décentre. Par contre, si vous êtes reliés au Père Soleil, à la Mère Terre, à votre Source, rien de fâcheux ne peut arriver, surtout maintenant, surtout en ces temps, parce que l’énergie spirituelle est une énergie qui descend vers vous.

La fessée cosmique est simplement la réaction de la personnalité intérieure de la Terre et des humains qui va à l’encontre du plan de la lumière ; celle-là, oui, souffrira profondément et durablement. Rester aligné, c’est-à-dire rester son propre Maître, aller vers sa maîtrise authentique en se centrant dans le cœur quoi que l’on fasse. Je le répète, cela est extrêmement important. Vous n’avez pas d’autre chose à faire que cela. Vous pouvez lire, vous pouvez vous promener, vous pouvez jouer, pas trop, mais vous pouvez. Cela n’a aucune importance tant que vous restez alignés.

L’alignement, ceci est valable pour tous, quel que soit votre talent, quelle que soit votre originalité d’âme, quelle que soit votre individualité, l’alignement est ce qui va vous procurer de la joie. A partir du moment où vous êtes dans la joie, vous êtes alignés. A partir du moment où il y a souffrance, à partir du moment où il y a colère, à partir du moment où il y a quelque chose qui ne vous semble pas aller de soi, être fluide diriez-vous, il n’y a plus d’alignement. Ainsi, l’alignement c’est aller vers la moindre résistance, dans le sens de la fluidité, dans le sens de l’évidence sans poser la moindre question, sans faire intervenir les têtes de caboches. Simplement aller dans le sens de la fluidité, dans le sens de la ligne de la moindre résistance, ce qui va vous entraîner vers plus d’accueil de l’Esprit. Là est l’alignement. Quand vous serez totalement alignés, vous serez capables d’être dans la maîtrise et de transpirer, de suer cette maîtrise vers les autres. Et il vous est demandé cela et rien d’autre. Donc, pour l’alignement : ligne de moindre résistance, ligne de passivité, ligne de fluidité et, à la fin, ligne de joie. Voilà, chers amis. J’ai parlé.

Question : Est-ce que cette ligne de fluidité pourrait être une fuite pour la personnalité?

Bien évidemment, chère amie, cela dépend des niveaux où l’on parle. Bien évidemment, les âmes qui n’ont jamais reçu la Lumière, qui n’ont jamais reçu de messages, sont bien évidemment dans des schémas de personnalités. Et bien évidemment, en acceptant ces lignes de moindres résistances, ces âmes là sont sous l’emprise de la personnalité de type fuite. Où est la réalité ? Est-ce qu’elle est d’être dans le conflit en permanence ? Est-ce qu’elle est d’aller à l’encontre de ce que nous dicte notre intérieur et de suivre ce que dicte l’extérieur. Les contraintes que vous avez appelé sociales, économiques, sont certes malheureusement pour quelques temps indispensables. Mais si vous rentrez dans cette fluidité, vous vous apercevrez que tout arrivera de manière fluide. A partir du moment où l’on accepte d’être ce que l’on est, ce n’est pas une fuite. Tout arrive dans la facilité, dans la fluidité et dans la volonté de l’Esprit tout simplement.

Dans la cinquième dimension, il ne peut y avoir le « je pense » et le « je dis » différent. Le « je pense » doit correspondre au « je dis » et le « je dis » doit correspondre au « je pense ». Sans ça il y a souffrance. Il y a négation même de la cinquième dimension. Cela est extrêmement important à comprendre, à réaliser. Vous ne pouvez pas penser « merde » à quelqu’un, avec un grand sourire, en lui disant bonjour. Il faut lui dire « merde ». Là est la vérité. Tout le reste n’est que foutaise et illusion et perte d’alignement en plus par rapport à la réalité de la Lumière que vous êtes. J’ai parlé chère amie. Rappelez-vous, à partir du moment où vous êtes alignés et centrés en votre être, centrés en votre Esprit, alignés avec votre Source et que vous émettez une pensée d’amour, simplement une pensée, celle-ci va atteindre sa cible aussi sûrement que celui qui a la maîtrise de l’arc et de la flèche. Il suffit simplement d’être aligné et de penser avec amour tout simplement. Cela est extrêmement simple. C’est la loi fondamentale de l’univers.

Question : Il semble qu’il y ait encore peu de personnes « éveillées »?

Certains de vos sages ont dit que quand l’aile d’un papillon se brise à l’autre bout de la planète, tout l’univers tremble. Vous n’êtes plus déjà dans la troisième dimension. Ce que vous pensez à chaque minute de votre vie, se répercute sur l’ensemble de la planète. Le nombre c’est de l’arithmétique. Le Divin n’est pas de l’arithmétique simple. C’est de l’exponentialisme, comme disent les mathématiciens. C’est quelque chose de contagieux et qui gagne de proche en proche, qui s’étale, qui ne connaît pas le temps et ne connaît pas l’espace et ne connaît que la Lumière. Voilà, le travail de construction de Lumière. Voilà le travail de la maîtrise : s’occuper de sa propre Lumière intérieure pour pouvoir la donner à l’autre et ne pas se poser la question combien de fois je vais donner la Lumière. Une fois, cent fois, toute la planète…

Un seul être, qui a été le Christ, le plus grand initié qui était présent sur cette planète (excepté mon grand Maître Melchisedek bien avant) a été présent et, par son sacrifice, a transformé le sort de la planète, totalement, mais il était dans la troisième dimension. Aujourd’hui, vous allez passer dans la cinquième dimension. Ce qui a été vrai à l’époque est d’autant plus vrai aujourd’hui. N’a-t-il point dit, ce grand initié : « Les choses que je fais, vous en ferez de bien plus grandes encore ». Le moment est venu. Le moment est là. Ce n’est plus dans dix ans, dans vingt ans, dans une génération. C’est tout de suite là, tout de suite là maintenant, qu’il faut faire cela. Et l’univers changera, et la planète changera. Vous ne serez plus dans des calculs de la mathématique scolaire. Nous sommes dans de la mathématique Divine.

Question : Avez-vous plus de détails sur ce que vous appelez la fessée cosmique?

Elle se rapproche, chers enfants, elle est très proche. Mais sur les plans dimensionnels d’où je viens, nous voyons effectivement, appelons cela un nuage électrique, qui se rapproche très fortement de cette planète qui ne peut plus être dévié, qui fait partie de ce que j’ai appelé la fessée. Mais il n’est pas suffisamment proche du plan dimensionnel, cela nous ne le saurons que 48 à 72h avant. Un certain nombre de scénario sont probables, voire possibles, voire quasi certains. Mais on ne peut pas vous induire en erreur. Quant à la date bien évidemment, si nous comptons sur la vitesse de déplacement de cet orage électrique, la fessée cosmique devrait être là un petit peu avant Noël. Voilà, ce que l’on peut en dire pour l’instant. Il n’y a pas de précision supplémentaire pour l’instant.

Question : Pourriez-vous nous parler de la maîtrise?

C’est un bien grand mot pour pas grand-chose. La maîtrise c’est simplement être en accord avec soi-même, non pas avec le petit Soi, non pas avec le Soi incarné avec ses désirs, ses mesquineries, ses pulsions mais être en accord avec son âme. Comment être en accord avec son âme ? Déjà, il faut que le mental décide de se relier au Père Soleil, à la Mère Terre, au réveil, au coucher. Ensuite, en étant relié à la Source que vous êtes, à votre Divinité, la couronne (ce que vous appelez la couronne) s’ouvre et accueille les énergies spirituelles. Elle n’est pas dans le respect des conventions de ceci, de cela, de telle ou telle religion. Elle est simplement d’être en accord avec soi-même, d’être authentiquement soi-même, de ne pas tricher avec soi-même. C’est un regard tourné vers soi, tourné vers l’authenticité, un regard tourné vers l’irradiation de la Lumière. Il convient de nourrir cette authenticité. La maîtrise c’est cela et rien d’autre.

C’est un regard tourné vers l’autre rempli de compassion, rempli d’amour, rempli de respect. Voilà, la maîtrise est cela, en face de chaque création, de chaque créature présente sur cette planète et qui vous sera donné de rencontrer dans votre travail, dans votre chemin, et non pas d’aller chercher à l’autre bout de la planète, non pas d’aller chercher une multitude sur les plans matériels et sur les plans spirituels. Si vous montez, de par votre maîtrise, sur les plans les plus hauts, vous allez irradier sur l’ensemble des plans de cette planète.

Question : Pourriez-vous nous parler du Soleil Central?

Tout à fait. Cher ami, ce que nous appelons le Soleil Central, c’est-à-dire Syrius, c’est le logos, le grand être qui a donné naissance a un ensemble de galaxies dont cette galaxie fait partie. A chaque génération descendante d’incarnation, pourrait-on dire, des systèmes solaires, le Soleil Central a un relais, une image, qui est le Soleil physique que nous voyons. Ce Soleil, à son tour, créé des planètes. Mais cette planète possède aussi en son centre un cristal Source qui est l’image du Soleil. Ainsi, dans l’intra Terre, il y a des êtres dont j’ai effectivement parlé de mon vivant. Ces êtres sont extrêmement importants parce que vivant dans l’intérieure de la Terre, au plus proche de la Source, ce sont eux qui sont au plus proche du Soleil Central. Or, il n’y aura pas de paix dans cette humanité tant que les Maîtres n’auront pas pris, non pas le pouvoir mais ne seront pas établis à la tête du gouvernement.

Il est extrêmement important que ce que vous appelez démocratie (qui est un tissu de mensonges, qui est une escroquerie intellectuelle, la pire des escroquerie qui soit) soit remplacée par, ce que j’ai appelé de mon vivant, le gouvernement synarchique, c’est-à-dire que les Maîtres spirituels, comme cela fut le cas, il y a bien longtemps, constitués des 24 vieillards (ce que l’on appelle l’Unité indivise de conscience collective et qui se réunissent autour du cristal central) prennent leurs informations à partir du Soleil et du Soleil Central qui est situé très loin. Mais cette notion de distance n’existe pas dans l’intra Terre puisqu’il y a retournement. Cela est une notion très complexe.

De plan à plan, il y a retournement et de chaque retournement à chaque retournement, il y a la disparition de la composante temps. Ainsi les 24 vieillards, le gouvernement des 24 Maîtres ajustera au mieux, au plus bénéfique pour les consciences incarnées, quand vous serez en cinquième dimension, la réalité et la loi de la justice et de l’équilibre Divin, ce qui n’est absolument pas le cas maintenant. Tout être humain qui devrait prendre le pouvoir sur un plan matériel, serait dans l’erreur. Tout être humain qui voudrait prendre le pouvoir sur un plan spirituel serait dans la justesse au moment où il voudrait prendre le pouvoir. Mais dès qu’il meurt, certains vont venir comme des cafards prendre ce pouvoir au profit de leur ego, comme cela a été le cas avec le Christ, comme cela a été le cas au moment de ma mort.

Ainsi, il est indispensable que la hiérarchie spirituelle, la synarchie s’établisse et que ces êtres, qui ne sont même pas dans la cinquième dimension, soient la relais avec la volonté du Père, avec la volonté du Christ, avec la volonté du Soleil Central pour permettre l’harmonie parce que la cinquième dimension, les potentialités nouvelles, spirituelles sont ouvertes à vous. Et dans ce cas là, il ne peut y avoir de tricherie. Les pensées voyagent et non pas les mots. Il y a obligation dans la cinquième d’être dans la maîtrise et dans la concordance, d’être dans la réalité de la spiritualité.

Voilà, le lien entre l’intra Terre, la synarchie, les Maîtres spirituels qui vivent dans l’intra Terre, dans l’Agartha, comme je l’ai appelé de mon vivant, le lien de cette Source Terre avec la Source Soleil, elle-même en relation avec la Source du Soleil Central. Il y a en quelque sorte des relais qui descendent jusqu’à vous. En aucun cas un chef d’entreprise accepterait que celui qui écrit les courriers prenne le contrôle de l’entreprise. Il n’y connaît rien. C’est la même chose sur les plans spirituels, si ce n’est qu’à partir du moment où la gouvernance est juste et en accord avec la maîtrise totale, il ne peut pas y avoir de déviation. Voilà ce qui va s’installer dans les années à venir. Cela prendra un certain temps mais cela se fera nécessairement. J’ai parlé.

Question : Comment peut-on percevoir cette réalité du Soleil Central et comment s’y ajuster?

Le Soleil Central, comme tous les logos solaires, est en rapport avec les entités les plus hautes. Nous sommes, je vous le rappelle, sur ce Soleil Central dans la vingt-quatrième dimension, ce qui est totalement impossible à concevoir, à percevoir pour un cerveau humain et même pour une âme humaine, éventuellement l’Esprit humain pourrait le concevoir. Ce que l’on peut dire simplement c’est que ce Soleil Central va se manifester à travers des hiérarchies situées un peu plus densément, je dirais sur les plans dimensionnels. Ainsi en est-il de ceux que vous avez appelés les Shaddaï El Shaï, qui sont les entités spirituelles, appelées aussi Agni Deva, qui sont les constituants ultimes de l’atome germe.

Ceux que l’on appelle les Lipika karmiques, les Seigneurs du karma (dont fait partie Orionis, bien évidemment, mon vénéré maître et l’ordre de Melchizedek d’une manière générale) sont des êtres qui ont en eux la puissance du feu. Cette puissance du feu est l’apanage des maîtres du feu, des Elohim, des êtres qui sont dans cette filiation en tout cas.

Voilà le pâle reflet de ce qu’est le Soleil Central qui appartient à la vingt-quatrième dimension. Il est extrêmement difficile vibratoirement, dirions-nous dans ton langage, de le percevoir. C’est une libération qui est extrêmement lointaine et que l’on ne peut qu’apercevoir et ressentir à travers les reflets. Le reflet le plus juste du Soleil Central est le Soleil physique mais aussi le Soleil de l’intra Terre qui est aussi le même Soleil physique que vous voyez mais celui qui correspond à la cinquième dimension. J’espère que cela n’est pas trop compliqué mais je peux difficilement faire plus avec des mots. Voilà cher ami.

Question : Pourriez-vous nous parler de la notion d’Esprit et de la notion d’âme?

Cher ami, la constitution trinitaire corps/âme/Esprit est la réalité authentique de toute manifestation, depuis les planètes, en passant par les Soleils, en passant par la bactérie, le virus et l’homme bien évidemment. Et des êtres, pas très bien intentionnés, que vous avez appelé des grands cerveaux, ont dissocié totalement l’Esprit. Ils l’ont oublié de la monade, qui est trinitaire dans toutes les traditions, (corps/âme/Esprit, Père/Mère/Fils, etc…). Ils ont simplement banni, écarté du discours, l’Esprit. Maintenant, qu’est-ce que l’Esprit ?

Lors de certaines expériences transcendantes, là est l’Esprit. Or, la totalité de la maîtrise est d’aligner votre corps avec l’âme, de manière à ce que l’Esprit Saint, le vôtre, la réalité de la Divinité que vous êtes, puisse se manifester totalement. Quand il y a Esprit, quand il y a alignement corps/âme/Esprit, il y a la joie authentique. Il y a la maîtrise. L’Esprit n’est pas quelque chose que je peux te définir à travers des mots. Sachez simplement que celui-ci a été banni depuis le rationalisme et ce qui a entraîné l’état de dépravation dans laquelle est cette humanité par négation de l’Esprit, par négation de la réalité de l’Esprit Saint.

Aujourd’hui, l’Esprit vient vers vous. Il faut accueillir l’Esprit et la Lumière dorée, la Lumière bleue. C’est la totalité de la Trinité, c’est-à-dire le Christ/Marie/Mikaël, qui doit se réactiver en vous, tant que vous resterez et fonctionnerez sur une tonalité de nature duelle aussi bien au niveau des conceptions, qu’au niveau des lois de l’humanité. L’Esprit, c’est celui qui fait vivre. C’est celui que vous avez rejeté, que la religion a rejeté, que le nationalisme a rejeté, que le scientisme a rejeté, que la médecine a rejeté.

La Trinité est le fondement de la vie. Sans Trinité, il n’y a point de vie. Dans la dualité, dans l’opposition de l’âme et l’Esprit se manifeste les forces de l’ombre qui ont beau jeu de vous entraîner sur des chemins où vous ne comprenez plus ce qu’est l’Esprit. Comme le disait le plus grand initié incarné, le Christ, « En vérité, je vous le dis, la vérité c’est l’Esprit ». Vous êtes appelés à parler en vérité, à vous exprimer en vérité, à œuvrer en vérité. Voilà ce qu’il vous est demandé. N’allez pas chercher de conceptions extrêmement sophistiquées.

Aujourd’hui, la maîtrise est rendue possible parce que l’énergie est là, parce que la conscience est là. Acceptez-le, intégrez-le. Rien d’autre. Tout le reste viendra. Comme l’a dit le Christ « Chercher le royaume des Cieux et le reste vous sera donné de surcroît ». Le royaume des Cieux, c’est le royaume de l’Esprit. Il n’y a pas de compréhension intellectuelle, ni mentale. Il y a l’acceptation, à travers cela, de qui vous êtes, c’est-à-dire des dieux, des êtres de Divinité pure. Voilà ce qu’il vous faut accepter aujourd’hui : de revenir à la Source, de revenir à votre Source. J’ai parlé.

Voilà, chers amis, je pense que maintenant, nous allons apporter notre amour et notre bénédiction. Merci à vous.

Extrait de : O. M. Aïvanhov – 27 novembre 2005

SOURCE : http://autresdimensions.info

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email