La cellule elle-même est immortelle

Le problème réside uniquement dans le milieu liquide (eau) dans lequel vit la cellule , et dans lequel elle dégénère. Renouvelez ce milieu périodiquement, donnez à la cellule tout le nécessaire pour sa nutrition, et la vie peut durer éternellement… »

Dr Alex Karrel, Prix Nobel, a pu maintenir en vie des cellules de coeur de poulet pendant 34 ans.
et d’autres substances de notre organisme peuvent entrer et sortir d’une cellule par simple filtration. Or, la concentration à l’intérieur de la cellule en eau et en certaines substances telles que les ions sodium (Na+) et les ions potassium (K+) doivent rester constantes pour maintenir la cellule en vie.

Le chlorure de sodium NaCl est indispensable à la vie, par exemple à la transmission de l’influx nerveux, faisant intervenir des échanges intermembranaires d’ions Na+.

100.jpg

Flacon, compte gouttes de 130 ml, à 22,4 % de NaClO2.

Note importante : Le NaclO2 est destiné à la désinfection de l’eau

Supplément Minéral Miracle
Chlorite de Sodium + Activateur (Génère du Dioxyde de Chlore)
Aussi appelé, en concentration nettement moindre, « Oxygène Stabilisé ».
Remarque: Ce produit, autorisé, aux Etats-Unis, par la FDA, est aussi couramment utilisé pour la désinfection de l’eau et des locaux.

Cette découverte peut vous sauver la vie, ou la vie d’un être cher.

bookcombo.jpg

La réponse au SIDA, aux hépatites A B et C, au paludisme, à l’herpès, à la tuberculose, à la plupart des cancers et à beaucoup d’autres des pires maladies, a été trouvée. Beaucoup de maladies sont désormais facilement contrôlées. Plus de 75.000 malades ont été inclus dans les essais sur le terrain, en Afrique. Des éssais cliniques ont été conduits dans une prison au Malawi, pays situé dans l’est de l’Afrique.

Des essais clinique réalisés par le Gouvernement du Malawi ont produit les mêmes résultats de 99% de guérison du paludisme. Plus de 60% des victimes du SIDA qui ont été traitées en Ouganda étaient guéries après 3 jours, et 98% guéries avant un mois. Plus de 90% des victimes du paludisme étaient guéries en 4 à 8 heures. Des douzaines d’autres maladies ont été traitées avec succès et peuvent être contrôlées avec ce nouveau supplément minéral. Il fonctionne aussi avec les rhumes, les grippes, les pneumonies, les inflammations de la gorge, les aphtes et infections bucales, et même avec les abcès dentaires externes (c’est le seul produit qui fonctionne avec les infections dentaires internes, au niveau des racines des dents, dans la gencive).

L’inventeur pense que cette information est tellement importante pour le Monde, qu’aucun groupe ni aucune personne ne devrait la garder sous contrôle. Le livre électronique à télécharger gratuitement sur ce site internet donne tous les détails sur cette découverte. S’il vous plait assurez-vous qu’il parvienne à tout le monde librement. Il y a beaucoup de faits médicaux qui sont cachés du public, et cette découverte ne doit pas être ajoutée à cette liste. Le nom du livre électronique est Le Supplément Minéral Miracle du 21ème Siècle. Ce livre raconte l’histoire de la découverte, et comment l’utiliser et le fabriquer. Ce livre peut vous sauver la vie. Essayez le gratuitement, sur ce site :http://www.blogg.org/blog-25844-billet-jim_humble_et_le_supplement_mineral_miracle-999333.html »>Nourriture et Vibration
Naclo2 + acide citrique) = dioxyclor

Traduction du site américain : www.extropedia.org/body-and-mind/emerging-medicine/mms-naclo2-

notice d’utilisation

Idéale pour se préserver des nouveaux virus sans se faire vacciner !

? Quelle est la vraie épidémie?

Extrait du livre LA MAFIA MÉDICALE (La Trilogie du Mensonge), pages 115 à 133

Boire est indispensable.

Oui mais QUOI et QUAND ?

Parmi les très mauvaises habitudes on peut placer une déshydratation presque systématique et permanente de la grande majorité des gens.

Notre corps est fait de 70 à 75% d’eau… on en perd entre 2 et 3 litres par jour : par les urines, la transpiration, la respiration… Avec l’âge, la déshydratation s’installe dans les tissus et provoque des problèmes de peau, de circulation, de reins (allant jusqu’aux calculs rénaux), de douleurs vertébrales, articulaires, et surtout d’auto-intoxication progressive.

Les disques intervertébraux, qui sont à la fois les « coussinets » amortissant les chocs et les éléments de flexion de la colonne vertébrale, commencent à se déshydrater à partir de 25 ans.

Devant une douleur dorsale, lombaire, ou même de type sciatique, il faut commencer par accentuer l’hydratation, avant d’envisager d’autres interventions, les résultats sont parfois surprenants.

Bien sûr, une personne passablement déshydratée qui commence un programme de réhydratation va au début subir quelques contraintes : penser à avoir un récipient avec soi (car il faut boire HORS des repas et régulièrement toute la journée), donc uriner davantage, accepter de voir l’organisme gonfler pendant quelques jours (habitué à être en déficit d’eau, il va d’abord la stocker), mais ensuite, si l’apport reste régulier, il va dégonfler, et même très souvent perdre du poids et du volume.
Moins on boit, plus on stocke – plus on boit, plus on élimine.

Que boire ?

        La meilleure boisson, la plus évidente, la plus efficace, la plus physiologique, celle qui facilite le travail de l’organisme, c’est l’eau …

 

      Quelle eau ?
          • Diverses

        eaux de sources

            et

        eaux minérales

            en alternance,

        tisanes

            (la plupart des tisanes ont des vertus curatives, il est bon de s’informer auprès d’un herboriste sur les vertus des diverses tisanes, et surtout de varier les tisanes),

        bouillons

            de légumes,

        jus de fruits

            frais,

        thé vert

        Eviter toutes les eaux gazéifiées artificiellement, et éviter le Café.

Malheureusement, l’eau du robinet devient de moins en moins potable, et les nappes phréatiques sont de plus en plus souvent polluées.

Dans le contexte actuel, l’idéal reste les eaux de sources, pas trop minéralisées, et surtout non gazéifiées (sauf quelques exceptions naturellement légèrement gazeuses).

Attention à bien choisir les eaux minérales. Comme leur nom l’indique, elles contiennent des sels minéraux et il faut en tenir compte. Liste et spécificités sur demande.

L’idéal est de varier les apports :

Quand boire ?

        Boire par petites quantités tout au long de la journée.
        Eviter de boire en mangeant, ne boire que le nécessaire pour « faire descendre » les aliments (idéalement 1 à 2 verres de vin rouge de bonne qualité par repas).
        On ne devrait plus boire depuis 1 demi-heure avant le repas et jusqu’à environ 1 heure après. Si vous buvez beaucoup en mangeant, vous allez diluer les sucs digestifs et compromettre l’assimilation des nutriments.

Il est indispensable de boire entre 1,5 et 3 litres

            de liquide par jour (suivant les personnes, l’activité et les saisons), par petites quantités réparties tout au long de la journée

L’eau… source de Vie et de santé…

L’eau est source de vie, source de toute vie. Plus qu’un simple liquide servant uniquement à « hydrater », la qualité de l’eau que nous consommons va déterminer la qualité de notre vie.
Pour l’homme curieux, l’eau reste un mystère. Un mystère qui, peu à peu, est en train de nous être révélé, grâce aux travaux passionnés de quelques grands chercheurs comme :

        • La nature du milieu dans lequel elle circule, le facteur chimique.
        • La vitesse d’écoulement dans le milieu en question, le facteur cinétique.
        • La température, le facteur thermique.
        • Jacques Benveniste

Dont les travaux sur « la mémoire de l’eau » ont défrayé la chronique, fait couler beaucoup d’encre, et ont été violemment critiqués par la science « en place », avant d’être, par la force des choses, unanimement reconnus.

« En 1984, au détour de ses travaux sur des systèmes hypersensibles (allergiques) il met par hasard en évidence des phénomènes dits de haute-dilution qui furent repris par les media sous le titre de la «mémoire de l’eau».
Le phénomène en cause consiste à diluer un produit dans de l’eau à tel point que la solution finale ne contienne plus que des molécules d’eau. Or avec les systèmes hypersensibles qu’il utilisait, il constatait que cette solution hautement diluée déclenchait une réaction comme si des molécules initiales étaient encore présente dans l’eau : l’eau conservait une trace des molécules présentes au départ des dilutions.
La réaction scientifique internationale fut sans doute à la hauteur des implications de cette découverte : l’incrédulité, voire même des rumeurs de fraude … »

Voir le site qui traite complètement ce sujet : DigiBio

      • Masaru Emoto

qui prouve l’extrême sensibilité de l’eau en photographiant les cristaux de glace formés à partir d’une eau qu’il a soumise à diverses « informations » abstraites
Il place un flacon d’eau distillée entre des haut-parleurs, et l’imprègne pendant quelques minutes de diverses musiques : cette eau laissera voir, une fois congelée, des cristaux très différents selon la musique à laquelle elle a été soumise.
Une grande beauté avec de la belle musique classique (Mozart, Bach ou Beethoven), des structures informes, et ternes avec du « heavy metal » ! Les 75% d’eau dont notre corps est composé réagissent exactement de la même manière, ce qui, entre autre, explique l’impact de la musique sur le comportement…

Mais Emoto va encore plus loin, et confirme la haute réceptivité de la « mémoire de l’eau ». Il prouve que les paroles, les mots, les sentiments et même les pensées, influencent l’eau. Pour ce faire, il colle des étiquettes avec des mots sur des flacons d’eau distillée et constate leur effet sur les cristaux.
Comme avec la musique, un mot « négatif » entraîne une cristallisation dysharmonieuse, alors que « merci » ou « Amour », quelque soit la langue, forment de magnifiques images !

Vous pouvez voir quelques unes de ces images sur le site : Fantastique Phoenix « Emoto »

      • Le Dr David Schweitzer

Docteur en théologie et en médecine autrichien, il vit et poursuit ses recherches principalement en Angleterre. Il a été nommé homme de l’année en recherche médicale pour ses travaux sur sur la mémoire de l’eau et du sang.

Il étudie et pratique l’analyse cellulaire et sanguine, ainsi que la photographie de formes pensées.
Pour lui, l’eau est un magnétophone liquide, qui stocke des informations énergétiques et permet l’investigation des fondements et de l’interaction de la matière et de l’esprit.
Les recherches qu’il mène depuis de nombreuses années lui ont permis de constater que les croyances et les pensées ont un impact sur l’eau. Il est le premier à avoir photographié cela et présente dans ses conférences un grand nombre de diapositives d’une goutte d’eau ou d’une goutte de sang sur lesquelles on voit clairement un pattern très différent selon l’émotion vécue par la personne.

      • Louis-Claude Vincent et Jeanne Rousseau

Les travaux du Professeur Louis-Claude Vincent et de Jeanne Rousseau sur la bio-électronique appliquée à l’étude de l’eau ont mis en évidence un aspect dynamique de ce liquide qui ne peut pas être pris en compte par l’analyse chimique, puisque cette méthode ne peut pas le définir.
Ses conclusions reposent alors exclusivement sur un état statique, qui représente un aspect partiel du problème.

L’eau, liquide vital, possède en réalité une individualité biologique liée à trois facteurs distincts qui sont :
Ces trois facteurs conditionnent une structure, qui lui confère une faculté de résonance, donc d’adaptation aux variations énergétiques du milieu extérieur. Ces variations d’origine cosmique sont de nature électromagnétique. Cette faculté de résonance confère à l’eau son rôle majeur d’élément vital, du fait qu’elle répercute cette faculté dans les milieux vivants, dont elle conditionne la morphologie et l’équilibre physiologique.
En d’autres termes, l’eau transfère à l’organisme vivant les « informations » qu’elle reçoit de la planète pendant son parcours souterrain en contact étroit avec la roche-mère.

Dans l’organisme, l’eau existe sous deux formes différentes : eau liée, intégrée aux structures moléculaires et eau libre ou circulante (sang, lymphe) qui assure à la fois l’apport nutritif aux cellules et l’indispensable élimination des déchets.
Eau libre et eau liée diffèrent par leurs potentiels respectifs, tout comme diffèrent dans la nature les eaux vives de ces mêmes eaux devenues stagnantes. Ce double aspect constitue la bi-polarité de la matière et conditionne un équilibre morpho-physiologique oscillant, qui conditionne lui-même l’état de santé.

Toute altération de l’eau, même à dose infime, au delà de ce que peut déceler l’analyse chimique, se répercute au niveau des structures. Les capacités de résonance donc d’adaptation se modifient et les modalités nouvelles interviennent à leur tour en provoquant une altération de l’équilibre physiologique des milieux vivants, qui entraîne une dégradation progressive de l’état de santé.

Les eaux de boissons favorables à la vie, devraient avoir un pH entre 6 et 7, un rH2 entre 25 et 28 et surtout une résistivité supérieure à 6000 ohms.

Ces eaux sont toutes issues de terrains granitiques ou volcaniques (Ariège, Bretagne, Vosges d’Alsace, Massif de Vire et Massif Central). Ces eaux pures conditionnent la santé puisqu’elles favorisent l’élimination des toxines et qu’elles protègent l’organisme des variations cosmiques périodiques suroxydantes (pleine lune, canicule, orages, tempêtes …).

Cependant, l’état normal de l’eau dans la nature est d’être en mouvement.
Ce sont les tourbillons créés par l’écoulement de l’eau qui conditionnent sa structure et ses différents potentiels. Mise « hors circuit », elle perd ses propriétés vitales et s’altère très vite. Par exemple, la stagnation abaisse la résistivité, le traitement chimique favorise l’alcalose et l’oxydation, etc…

Ce petit texte est extrait d’un site très complet qui a été mis en place par Fabrice Vincent, petit-fils de Louis-Claude Vincent : http://www.bevincent.com

 

Association de BIO-Electronique :

Après le décès de L. Cl. Vincent, une association (loi 1901) fut créée en 1989, et présidée depuis cette date par le Dr. Jeanne Rousseau.

L’association est ouverte à tout public intéressé par les questions fondamentales de respect de l’environnement, de qualité des produits (eau, aliments), et de santé naturelle (examinées d’après la B.E.V.).
L’association organise des stages, des conférences et des études en bioélectronique.
Elle produit 4 bulletins par an dont le prix est inclus dans l’adhésion annuelle.

Je vous encourage vivement à vous y inscrire, il faut soutenir cette association. Le bulletin « Sources Vitales » est plein d’informations passionnantes et instructives, et de nombreuses conférences et séminaires sont organisés dans divers points de France.

 

Association de Bio-Électronique (ABE)
22 Bis rue Ernest Renan
49500 Segré – Cedex
FRANCE

 

L’eau Diamant :

L’eau Diamant est une eau « informée » et « informante », qui a été « chargée » énergétiquement et spirituellement, une eau presque « consciente », capable de recevoir et garder l’information mentale que vous allez lui « envoyer », et de la transmettre à votre organisme, tant sur le plan physique que sur le plan « subconscient », et ainsi avoir des impacts tant sur la santé physique que sur différentes situations.

Son origine :

Suite à des informations reçues par l’intermédiaire de trois rêves successifs, Joël Ducatillon commence ses recherche en 1994.

Je le cite :

« Après 18 mois d’investigations intérieures, de méditations, mais aussi de lectures sur la physique quantique, un appareil appelé ADN 850 fut créé. Ce dernier, joue un rôle de programmateur de l’eau tout en élevant son taux vibratoire.
Il faut signaler également que, pendant cette période, je vivais des transformations interieures qui me permirent de canaliser des fréquences énergétiques plus élevées.
L’ADN 850 est un tube de verre soufflé, étanche, dans lequel plusieurs spirales lumineuses servent de réceptacles aux 850 codes transmis ensuite dans une eau minérale achetée dans un magasin de santé, afin de la transmuter en Eau Diamant. Ces codes mathématiques et géométriques sont traduits en diverses combinaisons sonores exprimées à l’aide d’un synthétiseur. »

QU’EST-CE QUE L’EAU DIAMANT ?

« Il s’agit d’une eau de source dont la conscience est celle de la cinquième dimension, agrémentée de certains codes de la sixième et de la septième dimension. Elle pourrait s’intituler « Eau de la Nouvelle Terre » ou, « Eau de la Nouvelle Jérusalem » en accord avec le texte biblique de l’Apocalypse chapitre 22 versets 1 et 2.
Cette Eau est devenue plus vivante et intelligente, répondant avec Amour aux intentions émises verbalement par l’utilisateur.
Elle est une aide pratique pour déprogrammer et transformer les mémoires cellulaires restrictives, et ainsi amener l’être humain à intégrer la Conscience de l’Arbre de Vie jusqu’au plus profond de lui-même.

Elle est multipliable à souhait et destinée à être partagée avec autrui. Elle correspond aux nouveaux produits annoncés par KRYEON (Aller au-delà de l’humain, Tome 2 pages 143,144, édition Ariane, Québec).
Elle est distribuée gratuitement. »

Son action :

Elle transmet dans la partie non-encodante de l’ADN (intron) des nouvelles géométries, dites fractales qui, à leur tour, organisent des nouvelles banques de données à l’aide des quatre bases A.C.G.T de la partie encodante du filament d’ADN (exon).
Il en résulte un renforcement et une amplification de la volonté de l’âme sur le véhicule égotique, produisant des effets visibles et plus rapides au niveau des corps psycho-affectifs et physique de l’individu.
Les mémoires du subconscient qui se répercutent dans la vie quotidienne sous formes de blocages et de disharmonies, se transforment, s’allègent. Par conséquent, les résistances situationnelles s’affaiblissent progressivement.
Cette Eau Diamant permet donc une amélioration du paysage individuel et de ses projections sur l’écran des situations vécues ou à vivre. »

Sites à consulter :

« http://net.addr.com/eaudiamant »

Fantastique Phoenix « Eau Diamant »

 

Sources et eaux guérisseuses :

Un peu partout en France, et ailleurs dans le monde, des sources ou des fontaines sont réputées être « miraculeuses », guérisseuses, et effectivement les résultats obtenus peuvent parfois être spectaculaires.

Souvent déconsidérés, présentés comme le résultat de coincidences, « d’effet placébo », quand les heureux bénéficiaires ne sont pas acusés de tricherie ou de canulards, ces résultats sont pourtant parfaitement explicables quand on s’intéresse tant soi peu à la « mémoire de l’eau », ainsi qu’à la médecine Quantique, et que l’on veut bien accepter de considérer les effets que peut avoir sur un organisme des « informations » positives qui peuvent lui être transmises par ce vecteur de vie incroyable et méconnu qu’est l’eau.

Ces sources bénéficient toujours de conditions très particulières :

      1. La qualité de l’eau en est toujours remarquable, et correspond aux critères de la BIO-électronique de Vincent.
      2. Elles sont « informées » par leur passage sur des « Hauts Lieux » présentant des Taux Vibratoires élevés, ainsi que des particularités médicales liées au lieu, dont l’origine et l’explication se perd dans la nuit des temps. Souvent elles ont vécu une circulation souterraine complexe sur des « réseaux sacrés », ou ont suivi un cheminement commun avec la « Vouivre » des Druides…
      3. Et ce n’est pas la moindre cause, elles reçoivent en permanence une « charge » spirituelle très élevée et positive, apportée par les milliers (et parfois millions, comme à Lourdes) de pélerins qui à longueur d’année, viennent déverser leurs prières et leurs pensées d’amour et de confiance sincères et profonds.

Ces eaux, bien que bénéfiques pour l’ensemble de l’organisme, sont en général réputées pour une action bien particulière, soit sur un organe, soit sur des fonctions spéciales.

Dans toutes les régions, il existe de telles sources. S’y approvisionner (la plupart du temps gratuitement) est en général possible, et pour la consommation quotidienne, cela représente une excellente alternative à l’eau polluée du robinet…

L’EAU des HUNZAS

Les Hunzas vivent 120 à 140 ans, en parfaite santé, pratiquement sans cancer ou caries dentaires. Le peuple de la Vallée de Hunza (Himalaya) est jusqu’à ce jour une brise d’espoir pour notre humanité qui décline de vitalité depuis quelques décennies.Ces gens regorgent de vitalité et ils doivent essentiellement leur longévité à l’eau qu’ils boivent tousles jours depuis leur tendre enfance. La moyenne de longévité se situe à environ 120 ans sans aucun cancer, maladie, dufoie ou autre maladie dégénératives.

Nous avons la chance de pouvoir bénéficier des bienfaits de cette eau grâce au recherches du Dr Patrick Flanagan qui a réussit l’exploit de recréer naturellement cette fabuleuse eau des hunzas…

Voici les avantages de l’eau Hunza :
· Une quantité énorme d’ions H-
· Une tension superficielle basse.
· Des nanocolloïdes (minéraux)

Des minéraux, appelés nanocolloïdes, se trouvent dispersés partout dans l’eau Hunza. Par leur potentiel électrique très élevé, ils interagissent avec les atomes d’oxygène et d’hydrogène qui constituent l’eau et créent ainsi des structures cristallines minuscules. L’important c’est que ces structures ressemblent beaucoup aux structures cristallines des fluides qui entourent nos cellules et aux protéines dans nos cellules.

Lorsquenous buvons de l’eau ordinaire, notre corps va tenter de la transformer en  » eau vivante « , qui contient cette structure cristalline. L’eau Hunza en contient déjà et est biologiquement active. Elle a donc les caractéristiques dont le corps abesoin.
Pour plus d’informations : http://fantastiquephoenix.free.fr/eau/hunzza/hunzza1.htm

Quelques liens…

Si vous souhaitez TOUT savoir sur ce merveilleux élément, voici quelques sites à visiter…

Et pour ceux qui lisent l’Anglais, un site qui, bien qu’il ne traite pas de l’eau, peut faire comprendre beaucoup de choses, un site qui vaut le détours… : H-longevity

« The great dicovery of russian doctor can change a march of mankind history …
Hydrogen against aging, illnesses and death! »

SOURCE : http://www.ateliersante.ch

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email