Auteur : Philippe K

Actuellement, nous sommes en train d’être pas mal nettoyés par les nouvelles énergies (qu’on le ressente ou pas) et le plus gros boulot se situe dans les sphères les plus hautes, et principalement aux niveaux mental et émotionnel.

Qu’est-ce que cela donne concrètement ?

En fait, les égrégores sont les vrais maîtres de la société des hommes.
Ces formes pensées immenses nous contrôlent en saturant le plan mental de toutes les manières possibles, ce qui finit par créer une hypnose* sur nous. Comme elles sont en train d’être dégagées, ces pensées parasites hypnotiques sont de moins en moins efficaces et les hommes se réveillent petit à petit de-ci, de-là. En fait, cela signifie que les gens retrouvent de plus en plus la connexion à leur part spirituelle. Même si c’est encore léger et déformé.

Les institutions** ne sont rien d’autre que les incarnations de ces formes pensées. Ce sont elles qui dirigent notre monde et le déshumanisent. Mais concrètement comment est-ce que ça marche ?

L’institution crée un état qui provoque une frustration chez l’homme, en le faisant renier sa nature. Du coup, l’homme devient pervers sur le domaine que gère cette institution***. Et l’institution crée de nouvelles règles pour le frustrer encore plus, sous prétexte qu’il est pervers.

Et ainsi de suite. Mais, à aucun moment dans son hypnose, l’homme ne réalise que la perversion qu’il peut constater chez lui (ou au moins chez les autres) est générée par les règles elles-mêmes. C’est comme ça que la morale crée le pervers et, ensuite, s’auto-justifie en disant que, sans elle, l’homme ne peut qu’être pervers.

A qui profite tout ça ? Eh bien, l’énorme frustration générée va directement nourrir l’égrégore puisqu’il se nourrit de l’émotionnel. Et notre société toute entière est construite sur ce modèle, celui d’une machine à créer des frustrés, lesquels, en retour, nourrissent des égrégores avec leurs frustrations. Cela renforce l’égrégore, qui durcit encore ses règles, frustre encore plus, saoule encore plus l’homme de pensées et d’informations parasites pour le couper de sa vraie nature etc… Ne parlons même pas des institutions qui décident de se battre entre elles, et se nourrissent, ensuite, de l’émotionnel généré par le conflit.

Tel est le plan actuel, qui n’a d’ailleurs besoin de personne, et qui, de toute façon, est en train de se réaliser. Les énergies spirituelles (angéliques et autres) sont en train de plomber nos égrégores planétaires, qui sont vraiment peu de chose bien évidemment face à l’afflux d’énergie qui débarque en ce moment. Au passage, ces mêmes énergies nouvelles, issues du plan spirituel, sont en train de nettoyer notre mental et notre émotionnel individuel (c’est pareil au final puisque l’intérieur / extérieur est idem, mais ne compliquons pas). Du coup, nos perversions dégagent en même temps. C’est un plan qui est en cours et qui va durer un moment.

Au passage, tous les gens à la tête des institutions actuelles, sont là pour vider le karma que nous avons généré dessus, avec plus ou moins de décalage temporel. (Ne rentrons pas dans le détail, mais bon, un cowboy aux Etats-Unis (Bush) suivi d’un métis (Obama), louis XIV en France (Sarkozy), l’extrémiste religieux (Vatican), un Dalaï lama qui se soucie enfin du monde extérieur (Tibet) etc… Si l’on regarde toutes les institutions, on verra que quelqu’un a été mis là, ou est en passe de l’être, pour à plus ou moins long terme, vider le karma en cours.

* On comprend la frustration de Gurdjev (cf « fragments d’un enseignement inconnu » de Ouspansky) qui avait compris l’hypnose humaine et la réalité de sa condition, mais ne pouvait le révéler parce que le plan divin ne le souhaitait pas à ce moment-là. Et que seuls, certains étaient autorisés à sortir de l’illusion, puisque c’était le jeu collectif de cette période en train de s’achever.

** Un pays ou un groupe quelconque entre dans cette catégorie institutionnelle. Par définition il s’agit de groupes et de formes pensées, la spécialité du troisième niveau (3ème chakra). Au troisième niveau, celui de l’Ego, on fait des groupes qui se battent entre eux. Or, nous sommes en train de passer au 4ème (coeur et amour inconditionnel) et à l’unité, ce qui explique qu’elles n’ont plus rien à faire ici. Etonnamment, les avatars ne parlent que d’amour inconditionnel en ce moment.

*** L’énergie ne circule plus correctement et ça fait le pervers (déjà expliqué plein de fois avec le canal central et les chakras du bas), c’est aussi simple que ça.

Etrange coïncidence vous ne trouvez pas ?

Quand les institutions ne seront plus protégées par l’écran de fumée mentale des égrégores, elles seront des coquilles vides sans âme.

Les hommes vont de plus en plus réaliser que leur société elle-même est cause de la frustration et de la perversion, et seront obligés de trouver de nouvelles solutions. Cela tombe bien, leur connexion en haut les leur fournit (d’où l’idée que nous sommes en train de passer d’un gouvernement humain à un gouvernement divin).

Les jeunes de 20-25 ans vont être mûrs pour entrer dans la vie active (la phase où ils vont pouvoir exercer leur pouvoir dans la société en réalité). Or, ces jeunes ont un point commun (Pascal, qui gère du recrutement depuis des années, a mis le doigt dessus.) Ils sont hermétiques à la tyrannie mais pas à la hiérarchie ! C’est une déformation de mon propre mental car en ce qui me concerne, hiérarchie = tyrannie en fait. On ne peut pas les tyranniser car ils le refusent, tout simplement. Or, la société entière (les institutions et les entreprises) ne fonctionne que sur ce modèle. Par conséquent, ils refuseront simplement de continuer à fonctionner en étant traités ainsi, (et cela a déjà commencé dans les entreprises.)

Du coup, le système va forcément évoluer vers un modèle plus humain. Tout en sachant que la génération d’après (qui est très jeune pour l’instant) va nous enseigner l’amour. De quelle manière ? Simplement, en n’acceptant plus le karma familial. Or, un enfant qui n’accepte pas le karma familial et n’a plus de karma de société, si lui-même débarque avec peu, voire pas de karma (vu qu’il vibre très haut) ne va pas déformer son comportement pour entrer dans la perversion. Sa nature n’étant pas changée et pervertie, il reste dans l’amour. Ce faisant, il le propage autour de lui et c’est aussi simple que ça. Accessoirement, ces enfants nous mettent face à notre propre manque d’amour (déjà expérimenté pour ma part). Ce qui signifie que l’on peut faire ce qu’on veut, au final cela ne change rien car les choses bougent sans nous.

Pourquoi avons-nous accepté tout ça ? Pourquoi cet âge obscurantiste ? Sommes-nous masos ? Non, mais parfois, pour faire l’expérience de l’amour et de la liberté, il peut être intéressant d’avoir connu l’emprisonnement et le manque d’amour. La lumière n’existe jamais autant que par la présence de l’obscurité. Seul un esprit divin immortel et sans limite, pourrait trouver intéressant une expérience aussi saugrenue au final. Mais ça tombe bien, car nous sommes cela, tous, sans exception ! Aujourd’hui on nous dit de nous tourner vers l’intérieur et de tout lâcher. Pourquoi ?

Voici au moins trois raisons :

1) A l’extérieur on ne nourrit que des égrégores en dissertant sur le sens de la vie et en brassant du mental. Donc ça ne sert à rien, car ces égrégores se font laminer.
Au pire on va faire un peu plus durer la transition en gaspillant son énergie. Idem pour les religions de tous poils en tant qu’institutions (en ce, j’inclus le « new age »).

2) Il faut lâcher le vieux (donc les vieilles perversions). Le plus vite est le mieux et il suffit de lâcher, rien de plus.

3) La seule loi divine est le libre-arbitre, dès lors nous avons tous les droits sur nous-même, mais aucun d’imposer quoi que ce soit aux autres ! Etonnant non ? C’est l’antithèse d’une institution.

Extrait de Journal d’un éveil du 3e œil – Tome 2, Christophe Allain

http://www.vivresanslimites.org

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email