Entretiens de Juillet 2017 – ERIANE – (Reine des Elfes)

589

Entretiens de Juillet 2017

ERIANE Reine des Elfes

Je suis Eriane, reine des elfes du village d’Eridan. Frères et sœurs humains, me voici de nouveau parmi vous, avec grande joie et grand plaisir. Je suis en quelque sorte envoyée, si je peux dire, non pas par mon village mais en tant que représentante, aujourd’hui, de l’ensemble de la communauté des elfes présents sur cette terre.

Comme cela vous a été annoncé par Marie créatrice, nombre d’éléments ont été mis en place depuis ma dernière venue parmi vous. Je vous avais déjà annoncé voilà quelque temps, que nos villages elfiques étaient des lieux propices à vivre un certain nombre de choses, au-delà même des rencontres qui peuvent se faire avec nous. En ce début de votre mois de juillet, nous les elfes, passons à une autre intervention dans le processus de l’ascension de la Terre et de votre libération. Il vous a déjà été expliqué qu’au sein de nos villages, comme au sein des lignes elfiques, il vous est possible de retrouver la Lumière, il vous est possible de venir vous désaltérer à la source authentique.

En ce début de mois de juillet, nous elfes, avons décidé, au-delà de nos présences, en nos lieux, à l’orée de nos villages, de magnifier et d’amplifier les processus vibratoires et de la conscience qu’il est possible de vivre à l’orée de nos villages. Nombre d’entre vous, humains, avec lesquels nous sommes déjà en contact, pourront constater par eux-mêmes le changement d’atmosphère, le changement d’intensité de Lumière que vous pourrez trouver chez nous. Je sais que nombre d’intervenants vous ont parlé, voilà de nombreuses années, de ce qui est nommé depuis fort longtemps, les Cercles de Feu des Anciens. Certains parmi vous ont eu l’occasion d’explorer ces Cercles de Feu des Anciens, quand vous saviez où ils étaient situés.

Aujourd’hui, par notre expansion vibrale de la conscience jusqu’à notre Source, qui est commune, nous avons la possibilité de relayer jusqu’aux arbres maîtres qui sont à l’orée de nos villages, une intensité de Lumière adamantine qui dépasse largement le cadre de ce que nous avions nommé jusqu’à présent, les vortex. Vous le savez aussi, nos villages sont pour la plupart des lieux de pré-regroupement, préalables à votre transfert, pour nombre d’entre vous, au niveau des Cercles de Feu. Je vous rappelle aussi que nos villages représentent, et c’est la meilleure image qu’on puisse en trouver, des invaginations de 5ème dimension au sein de la 3ème dimension dissociée de la terre.

Ceux d’entre vous qui connaissent et qui ont expérimenté la conscience présente au niveau des Cercles de Feu, vont retrouver exactement la même qualité, la même intensité que ce qui existe sur ces Cercles de Feu, à l’orée de nos villages. Par l’expansion de notre conscience et par le relais de l’arbre maître, il existe un périmètre particulier, à l’orée de nos villages, s’étendant jusqu’à une quinzaine de mètres de l’arbre maître qui nous sert de relais, et où nous avons, dès ce jour, reconstitué l’atmosphère vibrale de ce qu’il existe au sein des Cercles de Feu.

L’orée de nos villages devient donc, non pas un lieu de rencontres avec nous, ce qui sera toujours possible en certaines occasions, et en particulier aux cérémonies de Nouvelle Lune, mais avant tout, dorénavant, un moyen d’entrer en pleine conscience, si je peux dire, en votre cœur d’Êtreté, en votre corps d’Éternité. Il vous sera loisible alors de percevoir cela. Que cela soit par la vibration, par l’énergie ou par la conscience pure, nombre d’entre vous vont pouvoir bénéficier d’une approche différente et complémentaire de ce qui a été réalisé durant toutes ces années par la radiation de la Source, la radiation de l’Ultraviolet et la radiation de Sirius.

Ce qui veut dire que dès aujourd’hui, l’ensemble de nos villages présenteront et se comporteront de façon un peu différente de ce que vous avez pu y vivre jusqu’à présent. L’intensité de la Lumière adamantine est telle que notre expansion de conscience permet, au niveau de l’arbre maître de l’orée de nos villages, de déclencher ce processus, vous donnant à vivre de nouveaux phénomènes correspondant à votre état ou à vos expériences déjà vécues. Cela viendra, nous le souhaitons et nous l’espérons, renforcer ce que vous êtes, dans la clairconscience de cette éternité, amenant nombre d’entre vous à lâcher ce que vous observez depuis votre emplacement dans votre vie, sur des éléments liés à ce que nombre d’intervenants ont appelé des comportements habituels, des mémoires automatiques, ou encore des résistances à la Lumière, inscrites au niveau de votre structure, comme des habitudes.

Nos lieux ne sont pas destinés à guérir une quelconque anomalie physique mais bien réellement et concrètement à adoucir le processus de pénétration de la Lumière, de dissolution de l’éphémère et de révélation de votre corps d’Êtreté. Vous retrouverez, à l’orée de nos villages, la même qualité vibratoire installée par les Néphilim voilà 320 000 ans au niveau des Cercles de Feu. Je vous rappelle que les Cercles de Feu étaient constitués de pierres hexagonales, taillées par les Néphilim, avant l’enfermement de la Terre, et qui étaient construits pour permettre de canaliser la Lumière jusqu’au noyau cristallin de la Terre, malgré l’enfermement de la Terre.

Comme vous le savez, la Terre a été libérée – même si elle n’a pas encore ascensionné –, voilà quelques années. La libération de la Terre vous a permis de vivre des processus, pour nombre d’entre vous, liés à cette reconnexion à Sirius, et de votre reconnexion à votre propre éternité. Ce mouvement de conscience et d’énergie, et de vibration, naissait au niveau de vos pieds. Dès aujourd’hui, à l’orée de nos villages, vous allez constater, pour nombre d’entre vous et nous espérons chaque jour plus nombreux, que vous pourrez vivre le même processus, non pas de l’Onde de Vie mais le processus identique, reliant la tête au cœur par l’intermédiaire du Lemniscate sacré.

C’est la rencontre avec votre cœur et avec votre éternité qui sera ainsi facilitée, vous permettant alors de voir ce qui n’a pas encore été vu, afin que la Lumière puisse œuvrer par le simple regard porté sur une anomalie quelle qu’elle soit, afin de fluidifier, pacifier, ce qui se manifeste aujourd’hui comme traduction, au niveau des différents secteurs de votre corps physique, tels qu’ils ont été décrits par certains Anciens.

Certains parmi vous, certes pas nombreux dans un premier temps, durant ce mois de juillet, pourront retrouver certains de vos proches qui vous ont précédés sur les Cercles de Feu. Vous le savez, depuis les Noces Célestes et surtout depuis la libération de la Terre, lors de la mort du corps de chair, il n’y a plus de possibilité d’être arrêté au niveau de la matrice astrale par les Archontes. Certains de vos disparus ont eu pour mission de préparer, en quelque sorte, votre accueil sur les différents Cercles de Feu présents sur la Terre.

Vous le saviez déjà, il existait une communication, par ces invaginations de 5ème dimension au sein de nos villages, directement avec les Cercles de Feu. C’est d’ailleurs pour cela que nous avons choisi cette appellation de lieux de pré-regroupement, permettant de manière instantanée, au-delà des évacuations réalisées par nos frères galactiques, de vous retrouver en sécurité pour ce que vous avez à accomplir durant les 132 jours qui suivront l’Appel de Marie.

Ainsi donc il vous sera possible, au sein de ces Cercles de Feu, représentés à une échelle certes plus modeste à l’orée de nos villages, de retrouver certains de vos disparus, quand ils ne sont pas Absolus, et qui, dans leur sens du service, ont décidé de demeurer dans l’atmosphère de la Terre, un peu comme les Anciens et les Étoiles, afin de vous accueillir au moment de votre venue. C’est donc une forme de répétition qu’il vous sera donné de vivre quand vous viendrez dès aujourd’hui à l’orée de nos villages. L’expansion de votre conscience vous fera vivre un certain nombre de processus corporels évidents, au-delà même de la fluidification des zones de résistance, telles qu’elles vous ont été décrites par les Anciens, se verront soulagées, améliorées. Et d’un autre côté, certains d’entre vous pourront retrouver, comme si ils étaient là en chair et en os, concrètement, leurs chers disparus.

Nous ne serons pas, à proprement parler, présents à l’orée de nos villages, mais néanmoins, notre travail vibratoire permettra de réaliser cette alchimie, permettant l’émergence de la Lumière avec facilité, et aussi de retrouver certains de vos proches qui vous ont précédés, et ce depuis les années 2010.

C’est avec une grande joie que nous vous annonçons cela. Et c’est avec grande joie que nous espérons vous retrouver toujours plus nombreux à vivre cela, afin de vous conforter dans l’évidence de ce qui se déroule sur la terre actuellement, où comme vous le savez, l’ensemble de la 3ème dimension dissociée, à l’issue des 132 jours suivant l’Appel de Marie, n’existera tout simplement plus. C’est la fin d’un système, vous le savez, et non la fin d’un monde, puisque la Terre ascensionne en un espace vibratoire où aucune prédation ne peut être maintenue, ou aucun défaut de la Lumière ne peut exister. Pour beaucoup d’entre vous, cela va représenter une forme de choc ou de transformation salutaire, vous permettant, comme je l’ai dit, de retrouver la certitude intérieure de ce que vous êtes en vérité et non pas au sein de l’histoire que vous vivez encore aujourd’hui au sein de cette terre.

Sur le plan des mécanismes qui se produisent, cela correspond simplement à l’émergence consciente de votre corps d’Éternité, en totalité, dans ce corps de chair. C’est grâce à cette activation que vous allez constater aussi, dans les semaines qui suivent, de par l’action aussi de la Lumière elle-même en dehors de l’orée de nos villages, la capacité à vivre, avec plus de conscience si je peux dire, ce qu’est le corps d’Éternité. Nombre d’entre vous d’ailleurs, déjà, perçoivent à différents moments qu’il existe quelque chose qui bouge à l’intérieur de votre corps, comme si un bras invisible se déplaçait par exemple. Il s’agit bien sûr de votre conscience qui commence à translater au sein du corps d’Éternité. C’est ce même processus qui vous a amenés, pour nombre d’entre vous au cours de ces années passées, à disparaître de votre conscience lors des appels de la Lumière, et maintenant lors des injonctions de la Lumière.

Ce qu’il vous est demandé, si vous décidez de venir à l’orée de nos villages, c’est de venir dans la plus grande des simplicités. Non pas pour y chercher une quelconque expérience merveilleuse mais pour faire le silence et la vacuité de votre personne, afin de laisser œuvrer le dôme de Lumière, qui est maintenant constitués, à l’heure où je vous parle. Cela va durer tout le mois de juillet, mais bien sûr s’ajustera en fonction des évènements de la Terre, des évènements du ciel, et des évènements de votre conscience. Ce qui veut dire aussi, et vous vous en doutez, que nos orées de villages, en tant que lieux de pré-regroupement, sont dorénavant parfaitement fonctionnels et parfaitement actifs, parfaitement finalisés pour la phase finale de votre libération.

Vous aurez donc la possibilité de reconnaître votre éternité, votre origine, non pas stellaire mais l’origine de votre première projection de conscience, avant même de pénétrer au sein d’un monde de quelque densité qu’il se situe.

Ne vous attardez pas non plus, durant votre venue, sur l’analyse de ce qu’il se produit. Même si certains de vos proches se manifestent, parce qu’ils ont maintenant la possibilité de se déplacer instantanément, depuis les Cercles de Feu où ils sont situés, jusqu’aux villages, à l’orée de nos villages. Soyez simplement dans ce qui a été nommé, je crois, voilà peu de jours, dans l’accueil inconditionnel et non pas dans la réflexion de ce qui est vécu, afin de ne pas laisser libre cours à votre mental, qui comme d’habitude, et surtout devant l’intensité de ce qu’il se produira, cherchera à prendre le contrôle pour vous expliquer ce qu’il se produit. L’explication que je vous ai donnée aujourd’hui est largement suffisante pour vivre en toute liberté ce que vous aurez à y vivre, si toutefois vous décidez de venir à nous.

Certains peuples dits extraterrestres, que je nomme galactiques ou intergalactiques, seront présents au sein de ces dômes. Cela concerne essentiellement ce qui fut nommé les Anges du Seigneur, et certaines forces de surveillance du processus de votre libération. J’ai nommé les Arcturiens, les Andromédiens, les Pléiadiens, et d’autres peuples dont je vous laisserai faire la découverte.

L’orée de nos villages devient donc un lieu de transmutation, un lieu d’éclaircissement, un lieu de compréhension – mais a posteriori et non pas pendant que vous y êtes – de la réalité, de la Vérité, de l’Éternité, ainsi que de la fausseté de toute histoire que vous vivez au sein de ce monde. Pour nombre d’entre vous, cela pourra représenter une preuve totale de ce que vous êtes. Cela viendra en quelque sorte magnifier la vibration de votre cœur, de la nouvelle tri-Unité, et comme je l’ai dit, favorisera l’alchimie de ce qui est dans votre tête, avec votre cœur. C’est ainsi que certains parmi vous découvriront la vraie Liberté, qui ne dépend d’aucune forme, vous le savez, d’aucune histoire, surtout au sein de ce monde.

Retenez bien qu’il ne faut pas chercher à comprendre ou à analyser ce que vous vivez. Immergez-vous complètement dans ce qui est vécu. Ne cherchez pas, contrairement à ce qu’il vous est demandé au sein de votre environnement, à observer. Contentez-vous d’accueillir, et surtout, de ne pas projeter votre conscience à l’extérieur mais de vous intérioriser au maximum, en portant votre attention, bien sûr, sur la zone cardiaque, que cela soit sur l’un des points de la nouvelle tri-Unité qui sera sensible dans ces moments-là, l’un ou les trois, ou encore au centre de votre cœur.

Quant à la durée, elle est profondément différente pour chacun, selon ce que vous observerez, de la transformation ou de vos rencontres qui se produiront en ces lieux. Il n’y a pas d’horaire privilégié, que cela soit le matin, que cela soit l’après-midi, que cela soit le soir. Je précise toutefois que les conditions d’éclairage de l’aube et du crépuscule sont les conditions les plus adéquates pour voir et sentir de manière plus réelle, si je peux dire, et plus concrète, surtout en ce qui concerne ceux qui vous ont précédés et qui vous attendent sur les Cercles de Feu, et surtout pour certains de vos frères galactiques que nombre d’entre vous percevez déjà – et en particulier pour les Anges du Seigneur – à certains moments, la nuit, en votre chambre.

Ce qui est nouveau, c’est que cette rencontre vous apparaîtra bien plus vivante, avec vous-mêmes comme avec les peuples galactiques ou vos proches, que ce que vous avez pu vivre jusqu’à présent, à l’intérieur de votre conscience, à l’intérieur de vos ressentis, dans les différents peuples de la nature. Il s’agit donc réellement d’une étape, nouvelle, qui finalise en quelque sorte votre préparation, vous signifiant par là même la proximité de l’Évènement, attendu ou redouté. Ainsi vous retrouverez la certitude de votre éternité, la certitude que vous n’êtes pas ce corps, et que votre conscience est libre et ne dépend d’aucune histoire, et d’aucune limite.

Nous rendons grâce à ce qu’il nous a été possible de réaliser dorénavant. L’intensité des Théophanies que le peuple humain de la Terre a pu vivre, a permis en quelque sorte de stabiliser l’Intelligence de la Lumière et de lui faire trouver les lignes de moindre résistance, afin de s’introduire en chaque conscience. Cela vous avait déjà été signalé lorsque nous avions expliqué ce qu’étaient les lignes elfiques, mais vous l’avez peut-être déjà vécu à certains moments. Mais encore une fois, l’intensité qu’il vous est proposé, aujourd’hui, est totalement inédite. Certains d’entre vous, d’ailleurs, qui se sont dirigés depuis le solstice d’été sur nos villages, même sans pouvoir mettre de mots ou d’explication, ont parfaitement ressenti la différence, même quand nous ne sommes pas à côté de vous, à l’orée de nos villages.

Je vous demande aussi de vous présenter dans ce village simplement. Il n’y a pas de protocole, il n’y a pas de cadeau à fournir, parce que nous ne pourrons les accueillir, nous serons au-dessus de vous, au-dessus de ce dôme. Mais vous, vous sentirez le Feu de la Lumière au sein et autour de notre arbre maître. Il vous est possible, bien sûr, de revenir à chaque fois que cela vous semble nécessaire, quand il existe un doute, quand il existe une peur, quand il existe une incompréhension, quand il existe un échauffement en certaines zones de vos corps, comme cela a été exprimé.

Vous le savez aujourd’hui, et cela vous a été expliqué, que les zones de résistance au sein de vos organismes physiques touchent maintenant directement l’âme et non plus la personne, c’est-à-dire les vaisseaux sanguins, les organes des sens, et les organes nobles que sont le cœur et le cerveau. Un certain nombre d’ailleurs de modifications, physiologiques, surviendront, dans le rythme de votre cœur comme dans le fonctionnement de votre cerveau, où l’ensemble de ce qui a été nommé pour vous les douze Étoiles rentreront en action conjointe, réalisant l’alchimie de la tête et du cœur, vous donnant à vivre, si ce n’est déjà fait, l’activation de ce qui a été nommé la petite Couronne, située autour du point ER de la tête, réalisant l’état de bouddhéité, vous donnant à vivre une béatitude beaucoup plus ancrée, même quand votre conscience sera tournée vers l’extérieur.

Ceci, vous vous en doutez, pourra induire de très nombreux changements dans vos comportements, dans vos automatismes, dans vos formes, et même dans votre physiologie globale, concernant ce que vous nommez les besoins, vitaux, c’est-à-dire la soif, la faim, le sommeil, et non plus seulement la perception de l’énergie ou des chakras, mais comme je l’ai dit, la perception réelle et concrète de votre corps d’Êtreté, soit en tant qu’observateur, soit en tant que conscience habitant directement ce corps d’Êtreté et n’habitant que de moins en moins ce corps physique et la structure sociétale.

Il existe donc un pouvoir de libération, c’est réellement le mot, qui se trouvera à votre disposition à l’orée de nos villages. Nous espérons que nombre d’entre vous se stabiliseront dans le cœur d’Éternité. Vous pouvez venir nous voir aussi longtemps et aussi souvent que vous le souhaitez. L’énergie que nous avons installée et que nous maintenons est dorénavant accessible de manière constante.

Du fait des dômes présents sur l’orée de nos villages, les influences lunaires que nous évitions n’ont plus lieu d’être. Au sein de ce lieu, vous serez réellement et concrètement en ce que vous nommez la 5ème dimension ou la nouvelle dimension. D’ailleurs, si vous avez l’opportunité de venir au crépuscule ou à l’aube, vous constaterez que même les yeux ouverts, avant même de rentrer en alignement avec votre cœur, des formes vaporeuses blanches vous apparaîtront. La forme du dôme en lui-même, qui culmine en général au-dessus du sommet de l’arbre… à l’intérieur du dôme comme à l’extérieur du dôme nombre d’entre vous apercevront cette espèce de brume blanche que les arbres sont tout à fait capables de générer par eux-mêmes. Cela représente la pure Lumière adamantine de la Liberté.

Vous n’avez besoin d’aucune préparation, si ce n’est, comme je l’ai dit, de venir légers. Légers en pensées, légers en buts, légers en alimentation, légers à tous points de vue. Retrouver dans votre venue, l’innocence et la spontanéité de l’enfant, prêt pour l’inattendu, prêt pour l’imprévu, mais sans rien attendre. Si vous respectez ces quelques conditions initiales, alors je peux vous assurer que vous allez vivre, et certains d’entre vous sont déjà venus en certains villages, ici et ailleurs, depuis hier très exactement, et ont dû percevoir et ressentir une très nette différence, si vous connaissiez ces lieux auparavant.

Vous vous doutez bien aussi que les sources présentes à l’orée de nos villages, si elles ne sont pas taries par la saison, auront le même effet que ce qui a été nommé « eau solarisée », par notre sœur galactique, dorénavant, Hildegarde de Bingen.

Ce n’est pas seulement votre conscience qui sera touchée mais même vos vêtements seront imprégnés de ces particules adamantines. Quelque objet que vous apportiez pourra bénéficier aussi de ces particules adamantines. Que cela soit une fleur, que cela un minéral, que cela soit n’importe quel objet, celui-ci sera littéralement chargé de particules adamantines. Ces particules adamantines, vous vous en doutez, sont dorénavant structurées en leur forme originelle, regroupant six particules adamantines et nommées les Agni Devas, les particules de Feu de la Lumière adamantine, et non plus les globules de prâna ou les globules de vitalité, et non plus les particules adamantines séparées.

L’agencement des particules adamantines, réalisé par notre expansion de conscience et notre jonction avec l’arbre maître, permet cela. Il vous est donc possible, au-delà de vos vêtements, d’amener tout objet que vous souhaitez, non pas pour vous en servir pendant votre venue mais  bien plutôt pour après, car même si votre conscience ordinaire reprend le dessus, au sein de vos habitudes de vie, de votre attachement à ce monde, vous constaterez que les objets, eux, quels qu’ils soient, ne peuvent perdre ce qui s’est tissé autour d’eux, car c’est ainsi que cela se produit lors de votre venue avec ces objets, sous nos dômes.

Ce que j’avais à vous énoncer est fait. S’il existe des questionnements sur la façon de procéder, si je n’ai pas été assez claire dans mon énoncé et dans ma description, alors je répondrai avec joie à vos questions concernant ces dômes, votre venue, ou les transformations que vous allez y vivre.

… Silence…

Pendant que vous explorez vos questions, je précise aussi, après avoir parlé des peuples galactiques, et d’ailleurs je l’ai oublié, nos sœurs Étoiles viennent de me le rappeler, certaines d’entre elles et certains Anciens, comme pour les Cercles de Feu, pourront vous apparaître. Vous le savez déjà peut-être, au sein des Cercles de Feu, vous retrouverez vos sœurs Étoiles, l’ensemble des Anciens, l’ensemble des Archanges, et l’ensemble des intervenants qui se seront exprimés parmi vous. Je ne dis pas que vous verrez la totalité de ces êtres, mais en certaines circonstances, certains d’entre vous seront approchés par l’une des sœurs Étoiles ou l’un des Anciens, ou l’un des intervenants, ou encore l’un des Archanges. Là aussi, n’oubliez pas, si cela se produit, que cela est un contact de cœur à cœur, une Théophanie si vous préférez, mais qu’il n’y aura pas nécessairement de discours. Ce sont des retrouvailles, des éclaircissements de la Lumière par la Lumière.

Avez-vous des questions ?

Question : lorsque l’on change de région, comment peut-on trouver l’orée d’un de vos villages ?

Suis les lignes elfiques. Mais si tu as déjà été en contact avec le monde elfique, je te rassure, même si tu ne trouves pas de ligne elfique, les elfes messagers ou les elfes-anges viendront jusqu’à ton lit pour, lors des rêves ou lors des journées, provoquer à l’intérieur de toi une intuition venant te montrer où se situent ces dômes, en quelque région de la planète où tu te situes. Bien sûr, tous nos villages elfiques ne sont pas à l’orée de forêts. Il existe des pays où il n’y a pas de forêts, et où pourtant nous sommes innombrables, même si notre environnement naturel est, bien sûr, bien évidemment la forêt. Alors ne te fais pas de soucis pour cela.

Si toutefois il ne vous a pas été donné jusqu’à aujourd’hui de nous rencontrer, là aussi, de façon peut-être plus subtile, vous vous sentirez attirés, lors de vos promenades au sein de la nature, en certains lieux, qui ne sont pas nécessairement à proprement parler nos villages mais qui, par résonance entre arbre maître et arbre maître, où qu’ils soient sur la planète, seront en syntonie. Cela veut dire par là que vous retrouverez auprès de chaque arbre maître présent sur la terre… et vous savez comment les reconnaître : un arbre maître fait de la place autour de lui. Même dans la forêt la plus touffue, l’arbre maître dégage autour de lui un périmètre, variable, où ne peut pousser aucun arbre. Ces territoires sont très faciles à repérer, contrairement, effectivement, aux villages elfiques si tu n’en connais pas, ou si tu n’en a jamais vécu le contact.

Ainsi, ces arbres maîtres serviront de relais. Bien sûr, il n’y aura pas, et de façon beaucoup plus difficile, les Présences que je vous ai décrites à l’orée de nos villages, mais toutefois la rencontre avec votre éternité sera possible sur ces arbres maîtres qui servent de relais. Vous l’avez compris, nous sommes donc en train de mailler, dans les espaces naturels, la Lumière adamantine. Ceci participe de manière active à la Libération, à votre libération et aux mécanismes d’ascension de la Terre. Cela veut dire aussi, et nous vous l’avons répété et d’innombrables intervenants vous l’ont répété, que la meilleure façon d’être en paix aujourd’hui, est le silence, l’ici et maintenant, et la nature.

Les arbres maîtres sont beaucoup plus nombreux que nos villages. Chacun arbre maître sera touché et sera à lui seul, non plus un vortex mais un lieu de, je crois que les dragons vous en ont parlé sur le plan subtil, ce qui a été nommé les piliers de Lumière. Ces piliers de Lumière qui sont devenus de plus en plus visibles en certains lieux de la terre, et surtout pour préparer les habitants des villes, ce qui explique que les piliers de Lumière aient été observés le plus souvent au-dessus de grandes zones urbaines plutôt que dans la nature, car ces zones-là en avaient le plus besoin.

Les arbres, les arbres maîtres, sont dès aujourd’hui devenus des piliers de Lumière. Vous vous doutez bien que même sans dômes réels constitués, comme à l’orée de nos villages, ces arbres maîtres vous permettront de vivre aussi le même processus, excepté bien sûr ce qui concerne les entités des mondes libres, les Étoiles, les peuples galactiques, les Anciens, les Archanges. Toutefois, la réalité de votre transformation sera identique à ce qui existe au niveau des dômes de l’orée de nos villages.

Avez-vous d’autres questions ?

… Silence…

Question : si je me projette par la pensée auprès d’un arbre que je suppose être un arbre maître, pouvez-vous me dire s’il en est un ou pas ?

Si tu te projettes en pensée auprès d’un arbre maître ?

Question : un arbre que je suppose être un arbre maître.

Non, la pensée n’a rien à voir avec le corps de chair, et n’a rien à voir avec le corps d’Éternité. Votre présence, physique, est requise.

Je précise que même si certains d’entre vous connaissez l’emplacement des Cercles de Feu des Anciens, et avez eu l’occasion de les visiter, le niveau de densité de Lumière, au niveau de ces Cercles de Feu, sera tel, que bien sûr vous pourrez aussi y rencontrer vos frères et sœurs disparus et les peuples galactiques. L’intensité du Feu au niveau des Cercles de Feu est telle, que le niveau d’irradiation que vous pourrez y vivre par le rayonnement gamma, si vous n’êtes pas libérés, risque de faire des dégâts. Il n’est pas nécessaire d’observer des dégâts au niveau du corps physique pour émerger, si je peux dire, renaître, dans le corps d’Éternité.

Le fait de voyager en pensée, en tout cas pour ce processus-là, n’aura aucun effet. Il faut votre présence. À moins que vous ne sachiez comment envoyer votre corps d’Éternité, comment voyager déjà dans le corps d’Éternité, ce qui concerne, avouons-le, pour l’instant, peu de frères et sœurs humains, dans la mesure où, vous l’avez constaté, il existe un certain frein lié aux bracelets des chevilles et des poignets, même pour les Libérés vivants, qui vous empêchent d’habiter de manière totale et définitive votre corps d’Éternité. Parce que votre place, tout simplement, est sur terre, dans la chair, aujourd’hui. C’est donc votre chair qui doit se transporter jusqu’à ces dômes.

La pensée ne concerne en rien la chair, la pensée ne concerne en rien le corps d’Éternité, la pensée concerne la matrice. Alors bien sûr, cette pensée a pu être utilisée, par exemple dans certaines méditations en pensant au Soleil, mais là c’est différent parce que l’archétype et le Soleil existent concrètement. Le seul endroit où vous pourriez vous déplacer en pensée, éventuellement, parce que la conscience y est différente, quand même, c’est les Cercles de Feu. En ce qui concerne les dômes de l’orée de nos villages, il faut votre présence physique. Toutefois, après votre première visite, vous aurez effectivement tout le loisir de reproduire cela par les mécanismes de la conscience ou de la pensée, mais il doit exister une première fois qui permet justement de tisser la Lumière, sur votre corps de chair comme sur le corps d’Éternité en émergence.

… Silence…

Avez-vous d’autres questions qu’il vous semblerait utile de poser par rapport aux processus que je vous ai décrits ?

Question : qu’en est-il des arbres maîtres qui se trouvent dans des parcs, à l’intérieur des villes ?

Du fait de l’installation des piliers de Lumière dans les environnements urbains – mais cela ne concerne pas, hélas, pour le moment, toutes les zones urbaines de la planète –, il y a eu effectivement une transformation des arbres maîtres, avec toutefois une incapacité, du fait de l’égrégore de la cité, de la zone urbaine, d’avoir les mêmes effets qu’au sein de la nature. Nous espérons que cela puisse changer très vite. Nos anges messagers qui parcourent la terre et les différents lieux de la terre, nous rendent compte quotidiennement de ce qu’il se passe au sein de vos cités. Au jour d’aujourd’hui, les arbres maîtres qui existent effectivement même au sein de vos cités, ne peuvent pas bénéficier de la totalité du processus que je vous ai décrit, pour l’instant, mais néanmoins, les différences seront perceptibles.

Bien évidemment, il n’y aura là non plus aucun peuple galactique, aucun proche, ils ne pourront pas s’y stabiliser ni même y apparaître pour le moment. Nous ne savons pas quand cela sera possible mais je doute fort, vu ce que nous transmettent nos elfes messagers, qu’il y ait pour le moment d’endroit, en quelque ville que ce soit, où les dômes soient constitués. L’intervention des dragons avec les piliers de Lumière a permis de, comment dit-on, de limiter la casse au sein des environnements urbains. C’est déjà un grand pas qui a été franchi. Vous pouvez toutefois en faire l’expérience mais il est quand même plus sage et plus honnête de vous dire d’aller dans la nature.

Rappelez-vous que quand vous y êtes allés une fois, en restant chez vous, vous pouvez recréer le dôme de Lumière. Certains d’entre vous, d’ailleurs, depuis des années, perçoivent le treillis éthérique au-dessus de leur lit la nuit. Certains d’entre vous voient déjà depuis longtemps des Présences, des formes géométriques, mouvantes et blanches, même dans le noir complet. À ce moment-là vous pourrez peut-être avoir le bonheur d’observer que par le contact avec l’expérience passée, et surtout avec votre corps d’Êtreté, que le dôme de Lumière, et non plus le treillis éthérique, se reproduit autour de votre lit, ce qui rendra effectivement beaucoup plus facile le contact avec les peuples galactiques, avec les Anciens, avec les Étoiles, ou avec les Archanges.

Toutefois le processus alchimique de transmutation de la conscience nécessite votre lucidité et le fait de ne pas être allongé – assis ou debout, peu importe –, donc de ne pas être au lit. Mais vous aurez l’opportunité, comme je viens de le dire, de constater par vous-mêmes, si vous avez déjà observé cela, que l’environnement et l’atmosphère au-dessus de vous, au-dessus de votre lit, change. Les formes se densifient, les mouvements s’identifient avec plus de facilité, les Présences deviennent plus pressantes.

… Silence…

Alors sœurs et frères humains, si tout vous semble clair et si vous n’avez plus de questions, alors je vous invite à vivre maintenant, quand vous le souhaitez, cette expérience.

Je suis Eriane, reine des elfes, et permettez-moi, pour la première fois pour moi, de réaliser avec vous, ici et où que vous soyez, lors de la lecture ou de l’écoute, ce que je nommerais une Théophanie elfique. Je vous remercie de votre écoute, de votre attention, de votre lecture, de votre présence.

Eriane vient en votre cœur.

… Silence…

Je suis Eriane, reine des elfes du village d’Eridan. Je vous aime, et nous espérons, l’ensemble du peuple des elfes, permettre à votre conscience d’être libre. Je vous rends grâce. Je vous remercie

 

Téléchargement PDF : ERIANE – JUILLET 2017
PDF Download : español – português

Source : https://lestransformations.wordpress.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email