Transmis par Gloria Wendroff

Dieu a dit :

Saints êtes-vous, nés en Mon image. Mon image est Vérité, et non publicité. Saints êtes-vous, nés dans Ma ressemblance. Saints êtes-vous, nés comme la rosée du matin, déposée sur l’herbe tendre et pourtant aussi haut que le Ciel. Nés de Ma Sainteté, vous n’êtes pas des ersatz. Vous êtes Ma Vérité, mais Ma Vérité longtemps éloignée, qui a fait un long détour. Vous êtes Mon aurore, splendide aurore ensoleillée qui s’est oubliée dans le monde physique, qui a fait un détour dans la matière.

Aurait-on pu utiliser l’expression ‘‘monde physique’’ s’il n’y avait pas eu une autre sorte de monde, voire plusieurs? Vous le savez bien. Aussi dis-Je Monde Réel, et Je pense ce que Je dis. Vous ne pensez pas toujours ce que vous dites. Vous ne savez pas toujours de quoi vous parlez.

Parlant de plusieurs mondes, il y a votre monde, celui du passé vivant dans votre souvenir, mais dont le souvenir diffère d’un frère à l’autre. Et il y a le monde du quotidien, de tous les jours, auquel vous vous confrontez la plupart du temps. C’est ainsi que chacun vit dans son propre monde et pourtant, oui, pourtant, il y a Un Monde, et pourtant il y a le Ciel, un monde solide, dont vous n’osez à peine rêver, un monde qui est Un et qui est le Seul Monde, le Monde de l’Amour, l’Amour sans fin, se découvrant et se redécouvrant sans cesse.

Qu’importe la rivière que vous avez longée hier ou le sentier que vous avez pris avant-hier ou le jour d’avant, même s’il n’y a pas vraiment de jours, même s’il n’y a qu’une Éternité Infinie ou une Infinité Éternelle, même s’il n’y a que l’Être, vous suivez une ligne que vous appelez le passé. Même si vous ne faites que l’imaginer, la traquer, même si vous vous laissez prendre en elle, il n’y a pas de ligne à suivre, et pourtant vous la suivez. Même si, aujourd’hui, dans ce soi-disant jour, vous pouvez vous élever à votre Soi supérieur, votre Soi qui n’est pas pris dans les filets du temps, mais qui se délecte de tout ce qui advient en apparence. Vous êtes sur un sentier qui n’a pas de fin, bien-aimés. Tous les sentiers mènent à Moi. Tous les sentiers mènent au Ciel.


Vous pouvez seulement percevoir que vous êtes loin du Ciel. Vous pouvez seulement le présumer. Vous pouvez toujours le prétendre. Vous êtes le prétendant à la vie dans le monde, ce ruisseau tortueux sur lequel votre radeau dérive au gré du vent. Vous avez abdiqué le trône qui vous appartient.

Lorsque vous tombez de votre cheval, vous remontez sur la selle et poursuivez votre course.


Lorsque vous imaginez avoir chuté du Ciel, lorsque vous imaginez n’être seulement qu’un pauvre être humain luttant comme il peut, lorsque vous imaginez avoir oublié votre Source, lorsque vous supposez n’être que votre moi souffrant et luttant, lorsque vous croyez et adhérez à cette vision de vous-même (et c’est souvent le cas!), ne pensez-vous pas que vous êtes capables de vous réinstaller sur le trône que Je partage avec vous de bon cœur et avec raison?

Et si vous imaginiez une existence sans le monde physique que vous appelez Terre? Et si à la place vous vous souveniez du Ciel et vous vous réunissiez en pleine conscience à votre Soi Véritable Qui a toujours été présent, jamais absent? Et si vous lâchiez prise avec ce monde qui vous a littéralement envoûté? Et si vous le laissez partir et cassiez son enchantement? Et si vous cessiez de vous attacher à ce qui n’est que la surface imaginée pour réintégrer le Ciel qu’en réalité vous n’avez jamais quitté?

Lorsque vous vous réveillez d’un rêve dans votre sommeil, vous vous souvenez naturellement que vous êtes éveillé dans votre propre lit et que vous avez simplement rêvé. Ne pouvez-vous pas vous réveiller de ce rêve éveillé dans lequel vous êtes aujourd’hui? Ne pouvez-vous pas vous réveiller et savoir que vous ne faisiez que rêver et re-rêver à propos de ce qui n’a jamais réellement existé excepté dans un état endormi imaginé?

Traduction par Jean-Christophe.
Page originale : http://www.heavenletters.org/infinite-eternity.html

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ELISHEAN Portes du Temps, et j'en suis très heureuse. Ce site a besoin de vous, pour perdurer et tenter de toujours mieux vous satisfaire.

Si vous pensez qu'un livre mérite d'être lu par le plus grand nombre, n'hésitez pas à me le faire savoir via le formulaire de contact.

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site de plusieurs façons, en achetant vos livres sur Amazon via le site, et/ou en faisant un don sécurisé sur PayPal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Miléna

Pour être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau et recevoir des conseils pour optimiser notre Ascension individuelle et collective... Recevez la Newsletter du Réseau Elishean

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com



Copyright les Hathor © Elishean/2009-2020/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email
Annonces