Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens

Etre en présence d’un Aethos c’est être soulevé dans la non-dualité.

L’Aethos (prononcez AH-EE-THOS). L’Aethos est une bande de fréquence de la conscience ancrée dans la pure non-dualité. Quand un Hathor entre dans la 10ème dimension il a de nombreuses possibilités et façons de se manifester. Certains d’entre nous choisissent de se joindre temporairement à une communauté de vibration. Cette communauté se compose d’individus Hathor des 10ème, 11ème et 12ème dimensions. Ces individus entrent dans la non-dualité de leur propre volonté et choisissent de rester, pendant un certain temps, dans cette vibration de conscience pour le bénéfice des autres.

L’interdépendance ou l’unité

Il nous semble nécessaire d’établir ici une distinction importante entre l’interdépendance e t le concept d’ »unité ». Pour nous les Hators, ces deux mots ne sont pas synonymes. Il existe plusieurs définitions terrestres de l’ »Unité » et il est donc impossible d’en aborder toutes les nuances et différences.

Nous examinerons plutôt une différence que nous considérons comme fondamentale. Certains croient que l’interdépendance équivaut à l’ »Unité » et qu’en entrant dans les hautes dimensions de l’être, ou les êtres supérieurs de conscience, vous vous unifiez dans une bulle de lumière où toutes les différences disparaissent. Ce n’est pas notre avis.

L’interconnexion ou l’interdépendance est le fait que tous les êtres et tous les aspects du cosmos sont reliés tout en ayant des différences spécifiques ; Ces différences sont fascinantes ; Parfois irritantes et parfois enrichissantes, elles ne sont pas superflues car elles font partie de la tapisserie de la réalité manifestée. L’un des problèmes que pose le concept d’ »unité » tel qu’il est propagé à l’heur actuelle dans les milieux du nouvel âge et du développement personnel, c’est que les différences spécifiques entre les gens sont dénigrées et que, sous prétexte que tout est « un », les frontières énergétiques appropriées entre les individus sont souvent ignorées. En outre, certaines personnes se servent de ce système de croyances (c’est-à-dire l’ »unité » ) comme excuse pour éviter toute responsabilité personnelle ; Non seulement nous demeurons des individus uniques dans toutes les dimension où nous faisons l’expérience de nous-mêmes, mais les dimensions supérieures de notre être, loin d’effacer notre unicité, nous offrent de meilleures occasions de création.

L’AETHOS

Nous vous présenterons maintenant un moyen d’accéder à l’un des nos plus grands trésors culturels : « L’AEthos. Il s’agit d’une bande passante de conscience ancrée dans le non-dualité pure.

Quand un Hathor entre dans la dixième dimension, il dispose de plusieurs occasions et de plusieurs moyens de sa manifester. Certains choisiront de se joindre temporairement à une communauté vibratoire formée d’individus des dixième, onzième et douzième dimensions. Ces individus entrent dans la non-dualité de leur propre gré et choisissent de rester pendant un certain temps dans cette vibration de la conscience, au bénéfice des autres êtres. La plupart demeurent temporairement dans l’AEthos, mais quelques-uns ne semblent pas vouloir en sortir. Quand un être entre dans l’AEthos, toutes les différences personnelles sont écartées. Il n’a pas de nom. Toute identité personnelle est remplacée par l’immersion totale dans la non-dualité. Ces êtres « maintiennent » cette vibration de la non-dualité pour les autres car la non-dualité est la Mère de toutes choses, le tissu sous-jacent à toute existence.

Quand on est en présence d’un AEthos, on s’élève dans la non-dualité

Cette expérience diffère selon le niveau d’évolution des individus et les difficultés qu’ils rencontrent dans la dualité. Cependant, quelle que soit la complexité de vos problèmes, la présence d’un AEthos vous élèvera, et c’et pourquoi nous vous livrons cette information à ce moment-ci.

Pour ceux d’entre vous qui sont très avancés, le simple fait d’entendre le mot « AEthos » et d’en comprendre la nature non duelle suffira à els mettre en communion avec la non-dualité. Toutefois, comme plusieurs trouveront intrinsèquement difficile cette méthode ou cette voie, nous vous offrons un trésor sonore qui vous aidera. Cette méditation sonore est un convertisseur analogique des mondes de lumière où réside l’AEthos.

L’AEthos émet des vibrations de lumière qui peuvent être abaissées jusqu’au registre des sons audibles par l’oreille humaine. Ainsi, ce que vous entendrez en écoutant cette Méditation sonore de l’AEthos est une conversion de la lumière en sons. C’est l’essence harmonique de l’AEthos telle qu’elle se manifeste dans la dixième dimension. Nous vous conseillons d’écouter ce grand trésor sonore de diverses façons.

vidéo :

voir le site http://tomkenyon.com/store/sound-transformations/

Faites-le d’abord en prêtant parfaitement attention au son. Si votre esprit se met à errer, ramenez-le aussitôt au son. Ecoutez ensuite cette méditation en dirigeant votre attention sur le chakra du cœur, au centre de votre poitrine ; La troisième fois, écoutez-la en vous concentrant sur le chakra de la gorge. Ecoutez-la ensuite en dirigeant votre attention sur le troisième œil (Ajna) situé entre les yeux, à l’arête du nez. Enfin, écoutez-la en vous concentrant sur le chakra couronne, situé au sommet de la tête.

Ressentez les différences entre ces écoutes. La plupart d’entre vous trouveront plus naturel d’écouter la méditation en se concentrant sur tel chakra plutôt que sur tel autre C’est celui-là que nous vous conseillons d’utiliser pour écouter cette médiation, en préparation de la médiation sonore qui aura lieu lors de la prochaine méditation mondiale.

Le test d’intelligence évolutionnaire

De notre point de vue, la reconnaissance de l’interdépendance est l’une des signatures d’une conscience évoluée. Cette reconnaissance est un test d’intelligence évolutionnaire et votre espèce est justement en train de le subir ; Les humains ne peuvent pas continuer à vivre collectivement comme ils l’ont fait jusqu’ici, c’est-à-dire dans l’illusion qu’ils peuvent piller la planète sans nuire à celle-ci, à ses innombrables formes de vie ainsi qu’à l’humanité elle-même.

La non-dualité et la matrice de la création

Dans cette portion du message, nous aborderons le paradoxe qui consiste à créer des résultats positifs dans le temps et dans l’espace à partir d’un état de conscience non-duel qui transcende par sa nature même le temps et l’espace tels que vous les percevez. Les états de conscience relevant de la non-dualité, que nous appelons la Mère de toutes choses (c’est-à-dire le Vide), sont la source de la réalité manifestée. Nous avons découvert que l’emploi de ces états comme tremplin produit des créations magistrales. Le paradoxe, c’est que la perception des états de conscience non duels se fait au moyen du système nerveux, qui est fermement enraciné dans la dualité. En effet, alors que vous lisez ces lignes, les fluctuations bioélectriques de votre cerveau et de votre système nerveux se font à partir d’un modèle dualiste.

Quand les impulsions nerveuses traversent vos neurones, les infimes événements biochimiques et électriques qui sont responsables de la pensée et des impressions mentales/émotionnelles coexistent dans une matrice dualiste dynamique ; Pourtant, la non-dualité en elle-même existe hors de la réalité dualiste du système nerveux.

De manière pratique, vous entrez dans la conscience de la non-dualité lorsque votre cerveau/esprit entre dans un état de transe hautement dimensionnel. Dans cet état particulier, il existe un canal, ou un changement de conscience, par lequel vous pouvez vivre votre nature non duelle. Dans des états de conscience plus avancés, vous pouvez vivre simultanément une expérience sensorielle relative et une expérience non-duelle. Autrement dit, vous pouvez faire l’expérience du monde sensoriel, avec sa dualité complexe et multiple, en même temps que de votre nature non duelle, où tout est profondément calme et centré.

Comme il s’agit là d’une aptitude cérébrale avancée, la plupart de gens tendent à opérer dans un mode ou dans l’autre en approchant ce territoire corporel et mental. Si vous fonctionnez déjà dans un état de conscience avancé et que êtes capable d’opérer à la fois dans la dualité (c’est-à-dire dans votre vie incarnée) et dans la non-dualité (c’est-à-dire dans la conscience non localisée), vous pouvez alors sauter la section suivante et aller directement à celle qui est intitulée « Le paradoxe de la création ».

 

Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

message de Tom KENYON retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email