ÊTRE ENSEIGNEUR

St. Germain transmis par Sabine Wolf

Leçon 11 : Argent et vocation 3ème partie

Cinquième étape : Le champ de la conscience ouverte
Sixième étape : La force du lâcher prise
Septième étape : Le sens de sa propre vie

Un jour, tu découvriras que la plénitude la plus grande ne réside pas dans le Recevoir mais dans le Donner. L’accomplissement le plus grand consiste à offrir la richesse qui repose en toi et qui attend d’être découverte. Le véritable accomplissement de chaque entité spirituelle qui vient s’incarner dans le monde physique
consiste à apporter et à offrir ce qu’elle a de plus profond en elle.

5ème étape Le champ de la conscience ouverte

Thème:
Le flux spirituel est omniprésent
La conscience ouverte, c’est du pur Amour de soi

Établir résonance par:
le souhait, l’attention, la concentration et l’intention

Thème:

Le flux spirituel est omniprésent
Le flux spirituel du Cosmos est un flux d’énergie et d’informations infiniment diversifié et multidimensionnel. Il a la capacité et la tâche de mettre à la disposition de chaque être vivant individuel, de quelque dimension et de quelque degré d’évolution que ce soit, ce qui correspond de manière précise aux décisions qu’il prend (consciemment ou inconsciemment). Le flux spirituel est un courant présentant une diversité infinie de formes et de circulation d’énergie, de stations de transfos, de puces microchips et de fréquences d’émissions. Il est comparable à un réseau électrique terrestre qui alimente aussi bien les ordinateurs que les postes de radio, les télés, les fours, les téléphones et les lampes. Ces appareils ne sont en mesure de recevoir le courant que parce que leur fréquence énergétique et leur codage y sont adaptés (branchement et puissance). Ils captent le courant et le transforment en une force nouvelle, en chaleur par exemple pour faire une bonne tarte aux pommes, ou en transmission vocale pour un appel téléphonique réussi.

Imagine: Tu es toi-même un “appareil“ de ce genre et tu aimerais capter le courant cosmique. Tu n’as rien d’autre à faire que de t’aligner sur sa fréquence, d’activer ton information de codage et d’entrer en résonance avec lui.

Le flux spirituel est positif, illimité et électrique. Ton flux de pensées est un portrait miniature inversé du grand courant spirituel: il est négatif, étroit et magnétique. Pour établir résonance, il faut donc que tu cesses de penser. Il faut que tu autorises à ce que tout en toi se retourne, s’ouvre, devienne vaste et illimité … hm … Oui, bon, nous y travaillons !!!

Tes pensées créent ta propre réalité
La qualité de tes pensées est déterminante pour ta liaison avec le Tout ou ta séparation du Tout. Ton opinion sur le “Tout et le Rien“ n’y joue aucune importance, mais seulement ce que tu penses de toi-même !!!

Un four, par exemple, ne pense jamais négativement sur lui-même. Il reste donc toujours branché et peut recevoir – et donner.

Ça t’amuse? Et bien oui, la joie est aussi un élément essentiel du courant cosmique! Le Cosmos n’est constitué de rien d’autre que d’AMOUR – d’AMOUR de SOI. Et si tu ne veux pas t’aimer toi-même, tu ne peux rien attendre du Cosmos.

Par tes pensées, tu peux te manoeuvrer toi-même vers ce qu’il y a de plus bas, vers la misère, la culpabilité et la maladie, ou bien vers la liberté et l’insouciance, vers la richesse et l’abondance. C’est à toi de le décider.

Quelle est ta propre valeur à tes yeux?
C’est précisément ce que tu récoltes jour après jour
… et pas seulement en ce qui concerne l’argent et les richesses matérielles.

La conscience ouverte, c’est du pur Amour de soi
Ta conscience est fermée à partir du moment où il te reste ne serait-ce qu’une petite trace de haine envers toi-même, de sentiment de culpabilité, de honte ou d’obscurité. Il n’est pas exigé que tu en sois complètement libéré avant que la richesse commence à se déverser dans ta vie, mais il faut au moins que tu aies pris la décision de reconnaître ces freins d’énergie et de les congédier de ta vie, et que, pendant un certain temps, tu renouvelles quotidiennement ta décision jusqu’à ce que tu aies acquis une certaine stabilité.

Le champ de la conscience ouverte est du pur AMOUR de SOI. Il crée l’abondance sur la Terre. Ta conscience est ouverte quand tu peux considérer tes aspects négatifs avec amour, douceur et indulgence, quand tu peux leur dire “oui“ et y lâcher prise; quand tu peux vivre tes journées avec légèreté et insouciance, libre du passé et de l’avenir, spontané(e) comme un enfant; quand tu abordes les problèmes quotidiens avec courage, joie et élan novateur; quand tu arrives à ressentir une profonde paix intérieure au vu de tes propres souffrances ou des souffrances extérieures.

Ça peut paraître très prétentieux – et, effectivement, des ascètes et des humains “en quête“ se sont, pendant des siècles, retirés dans la solitude pour faire l’expérience de telles forces de maîtrise de soi. Autrefois, c’était vraiment difficile de les obtenir car le rayonnement cosmique était encore axé sur la séparation, l’in-conscience et le renfermement.

Aujourd’hui, c’est plus facile. Aujourd’hui, ce n’est qu’une question de temps car tu vas entrer en résonance stable avec le Cosmos qui, justement, rayonne ces forces d’élévation sur la Terre. Ce qui autrefois était réservé à des quêteurs isolés se retrouve aujourd’hui revendiqué par tous, et tous en profiteront.

Le champ de ta conscience ouverte est identique au champ cosmique, appelé aussi champ quantique, “champ de tous les possibles“ ou “océan cosmique“. Du fait de la fréquence identique entre toi et le Cosmos, l’énergie cosmique peut se transformer de dimension en dimension, descendre et s’établir dans ton cœur et devenir matière entre tes mains, donc de l’argent également.

Mais revenons au courant électrique: il est produit par le fait d’envoyer un potentiel à travers une résistance. Dans le Cosmos, cela fonctionne exactement de la même façon: tout potentiel (énergie cosmique) doit prendre forme et traverser le champ de la résistance avant de pouvoir devenir Esprit (courant vital).

Donc, l’énergie cosmique n’a pas d’autre objectif que de devenir matière avant de s’élever, de s’en retourner sous forme d’énergie spirituelle. Il en est de même pour l’Esprit divin qui prend enveloppe humaine pour faire ses expériences dans la Matière et qui, fort de cette richesse, s’en retourne aux Cieux sous forme d’entité spirituelle.

Sur la Terre, l’énergie cosmique et l’entité cosmique se rencontrent et elles pourraient passer ensemble un moment merveilleux si “l’entité cosmique dans une enveloppe de chair“ (toi) en prenait la décision!

Le souhait, l’attention, la concentration et l’intention

Ces outils sont ancestraux et tu les connais parfaitement. Pendant longtemps, vous ne les avez pas utilisés, ou bien vous les avez mis au service de l’“envoilement“ et de l’affaiblissement de votre force. Ce sont ces mêmes outils qui sont utilisés en magie noire et en magie blanche. C’est un aspect de la dualité: tu pouvais et avais le droit d’utiliser tes outils divins selon ton désir mais tu devais aussi en assumer les conséquences.

Aujourd’hui, la magie noire n’est plus possible sur Terre car ce potentiel n’a plus de soutien spirituel. Celui à qui l’idée viendrait de l’utiliser ou d’en faire sa profession se verrait assez vite muté sur une autre planète pour qu’il puisse s’y épanouir. Beaucoup d’entre vous ont encore peur de manipuler les autres lors de méditations en leur faveur ou en leur envoyant de la Lumière pendant que vous caressez des intentions personnelles. Ce sont des vieilles réminiscences des époques où vous avez pratiqué la magie noire. Elle a fait partie de votre cheminement, mais ceci est terminé depuis longtemps. Lâchez prise à ces peurs (voir 3ème étape – Invocation pour la libération
de scellés et de vœux). Dans l’esprit de l’ère du Verseau, vous ne pouvez plus bloquer les autres, vous ne pouvez plus que vous bloquer vous-même.

Le souhait
Ton souhait est une information qui, en son principe, est un rayonnement. Mais si ce rayonnement n’est pas clair, il reste faible et ne va pas bien loin. Concrétise ton souhait. Le véritable désir de richesse et d’abondance est dénué de cupidité, de peur et de possessivité. Il est également libre de sentiments de culpabilité, de honte et d’infériorité. Il est libre de la crainte de léser les autres. Car il connaît la nature de l’Esprit qui s’offre à l’infini. Par le seul fait de formuler ce souhait de tout ton cœur, emprunt de joie et d’amour de toi, tu es déjà libéré(e) de toutes les fréquences négatives qui pourraient rétrécir ton “canal“. N’oublie pas: tu ne peux recevoir l’abondance que si tu t’en sens digne!

L’attention
Une des propriétés de votre Création consiste en ceci: tout ce à quoi vous pensez vient à vous; vous attirez à vous tout ce à quoi vous prêtez attention. Cela se rapporte aussi bien à des forces sentimentales comme la peur et l’amour, le doute et la douleur, aux entités spirituelles comme le Christ et Lucifer, Marie et la Mort, aux Anges et Maîtres spirituels qu’à des réalités de la vie telles que la pauvreté et la richesse, la captivité et la liberté.

Tu attires à courte échéance ce à quoi tu penses, même si tu le fais dans une attitude de rejet. Si tu penses “en pauvreté“, tu diriges ton rayon de pensée sur cet aspect précis de la multitude cosmique et tu en feras l’expérience. Si tu as peur de la misère et si tu ne cesses de penser à tout faire pour l’éviter, si tu mets de l’argent de côté et te serres la ceinture, si tu te prives de petits plaisirs, alors ton rayon de pensée s’aligne sur ce point précis et tu le connaîtras. Car, dans le Cosmos, il n’y a pas de “non“. On ne peut rien éviter, rien empêcher et rien refuser. On a juste le choix entre misère ou richesse.

La concentration
La concentration focalise toute ton attention et ta force sur son sujet (souhait) et polarise sur lui les informations. Il obtient ainsi un apport d’énergie psychique – de l’énergie vivante et sensitive.

Dans les plans internes, plusieurs choses se produisent simultanément: ta “force du présent“ augmente et s’en va en pulsant à l‘encontre de l’éternité cosmique. Tu “marques“ ton souhait de ton cachet personnel et inconfondable. Ta matrice génétique spirituelle, unique dans le Cosmos tout entier, garantit que ton souhait ne se réalise pas par mégarde envers une autre créature que toi, dans une autre galaxie quelque part. Ton souhait reçoit, cependant même qu’il est encore en toi, une grande augmentation de fréquence et de force motrice. Quand tu “l’envoies“, il monte alors très vite, il s’élève et s’éloigne de toi en spirale et à grande vitesse. Tu peux le comparer avec une petite voiture mécanique que tu aurais remontée à fond. Quand tu la lâches, elle fuse soudain à toute allure.

L’intention
L’intention donne sa direction au souhait et à la concentration. Avec elle, le voilà prêt à être envoyé. On peut comparer l’intention à l’embrayage qui permet à une voiture de se mettre en mouvement quand le moteur est en marche (souhait) et qu’on appuie sur l’accélérateur (concentration). Ton intention transforme les informations contenues dans le souhait en une énergie à haute fréquence qui peut s’insérer au tapis énergétique cosmique (le tissage cosmique). La principale différence entre le souhait et l’intention, c’est la force créatrice qui lui est inhérente. Le souhait manifeste la créature, qui est toi, indubitablement. L’intention manifeste le créateur, que tu es indubitablement si tu t’en sens digne. Un souhait peut t’être exaucé quand les conditions en sont données. Une intention, tu la réalises toi-même. Formule ton intention clairement et sans détours. Fais-le consciemment, en sachant que tout le bien-être et la richesse que tu désires te reviennent – sans explications, justification ou motif.

Présent et avenir
Un souhait est tout d’abord quelque chose de neutre. Il constitue bien un champ, mais qui, pris tout seul, n’est pas opérable. Un souhait n’a en lui-même aucune valeur temporelle et par conséquent aucun potentiel de réalisation. L’attention et la concentration sont des forces du présent. L’intention, elle, est une force du futur. Ensemble, ils produisent et obtiennent un résultat.

Prends soin de garder ta concentration et ton attention dans le présent, même et particulièrement quand tu as laissé aller l’intention. Il n’y a que comme ça que le souhait peut se réaliser, car le futur naît par la force du présent. Ta meilleure prévention pour l’avenir est de maintenir la pleine force de tes sentiments, de tes pensées et de ta présence dans le présent. Ceci est valable pour tous les domaines de ta vie. Bien sûr, il te faut un peu d’entraînement pour cela, car pendant ces derniers millénaires, vous vous êtes beaucoup dispersés entre les illusions du passé et celles de l’avenir.

La trouée de l’espace-temps
Il y a une faille qui revient toujours dans ta vie, une trouée de l’espace-temps, un NON-TEMPS et un NON-ESPACE. En fait, ta vie est une enfilade infinie de “trouées“ de ce genre. Ce n’est pas pour autant une raison de s’effrayer. Car cette trouée d’espace-temps est l’INTERFACE DE LIAISON entre toi et le Cosmos. Elle représente exactement ce champ de conscience ouverte que nous avons décrit auparavant. Cette faille temporelle vibre à la fréquence de la conscience cosmique. C’est pourquoi tu ne la perçois pratiquement pas et n’en as aucun souvenir conscient. Elle représente l’instant de transition entre l’inspiration et l’expiration ainsi que celui entre l’expiration et l’inspiration, l’instant de transition entre le jour et la nuit ainsi que celui entre la nuit et le jour, entre la phase de sommeil et la phase d’éveil. Pendant cet instant, entre ces phases d’interrupteur “allumé“ et “éteint“, d’éveil et de sommeil, tu n’es pas en mesure de penser quoique tu sois réveillé(e). Et, ne pouvant pas penser, tu ne te rappelles pas de faits mais seulement de sentiments et d’images. C’est l’instant de la CONSCIENCE OUVERTE. Elle vibre, tout comme ton corps, à la fréquence cosmique. À l’ère du Verseau, il règne une autre temporalité que pendant l’ère des Poissons.

Ce non-temps s’étend maintenant de plus en plus en ton état de conscience éveillée. Il vient à toi de lui-même. C’est ton esprit qui te l’envoie, en l’espace d’une seconde, entre deux phases d’éveil par exemple: tu t’éveilles tout à coup devant ton bureau ou à ton pupitre d’enseignant avec le sentiment d’avoir été parti(e) très longtemps. C’est un rêve éveillé et, effectivement, tu as été loin très longtemps. Tu as même peut-être fait un voyage temporel d’un millier d’années pour régler quelque chose d’important dans l’ICI et MAINTENANT. Sur la Terre, il ne s’est pas écoulé plus de trois secondes entretemps. Tu reviens avec le sentiment qu’il y a eu quelque chose mais tu ne peux plus te souvenir. Il peut arriver que, pendant un moment comme celui-là, tu te remettes complètement d’une profonde fatigue.

Si tu aimes conduire et que tu fais un long trajet en voiture… tu écoutes de la musique de manière décontractée… il est possible que, perdu(e) dans tes pensées et regardant autour de toi comme à travers un nuage, tu reviennes subitement à toi sans te souvenir des derniers cinquante kilomètres. Il se peut même que tu sois obligé(e) de te concentrer sur l’endroit où tu vas. Tout cela n’est pas une raison pour que commences à te faire du soucis ou que tu ailles voir un médecin par crainte de la maladie d’Alzheimer. Ce n’est rien d’autre qu’une faille, un “trou“ dans votre temporalité, votre espace et votre conscience terrestre. C’est le CHAMP QUANTIQUE, le COSMOS , la Création qui viennent à votre rencontre! C’est toi-même qui as demandé cette aide pour lâcher de plus en plus prise au passé et à l’avenir et pouvoir de plus en plus “atterrir“ dans le présent. Ta raison n’a pas accès à ce non-espace, à ce non-temps. Il est un des miracles de ton quotidien. Prête-lui attention. La vraie méditation, c’est quand tu ne te souviens plus d’avoir médité. Tu es alors tombé(e) pile sur cette trouée bénie.

Exercices et réflexion

1. Développer un souhait
Le premier exercice consiste à développer un souhait, et, à cet endroit, tu ne vas pas manquer de remarquer que ce n’est pas chose facile. Le souhait doit être pur et véritable. Cela veut dire qu’il doit prendre en considération toutes les forces positives et négatives qui sont en toi ici et maintenant. Le souhait doit être une formulation de ton état intérieur et extérieur, hardi et décidé, épuré de toute scorie ou de tout sentiment de non-dignité. Le souhait doit être concret et réaliste mais rester libre de restrictions et de conditions. Imagine le champ énergétique qui se forme autour de toi pendant cette création. Imagine la densité, le dessin, les couleurs et le mouvement de ces énergies de souhait et les sonorités qui s’en dégagent. Le souhait peut se développer lentement, prendre de l’envergure et, finalement, être formulé en synthèse par une phrase la plus courte possible.

2. Développer une intention
Quand tu as formulé le pur souhait, l’essence du souhait, il s’agit maintenant de le transformer en intention. Celle-ci commence par les mots: “Je veux…“, “Je vais…“, “Je décide maintenant…“. Si le souhait est encore comme le jouet de l’enfant qui souhaite recevoir, l’intention, elle, est l’outil de l’adulte qui veut réaliser ce souhait. Ton égo a formulé le souhait; l’entité spirituelle que tu es le façonne en une intention. Énonce l’intention et veille à ce qu’elle se différencie du souhait en sa force. Constate les changements dans ton champ énergétique.

3. Prise de conscience des forces contraires subtiles
Ce faisant, tu te trouveras confronté(e) aux forces contraires en toi qui ne veulent ni changement ni soulagement. Ce sont des entités intérieures qui te mettront des boulets en chemin, partout où elles le pourront. Elles sont en partie si cachées, si subtiles, que tu ne t’en rendras compte que des journées plus tard. C’est pourquoi il est important, pendant cette phase, de bien prendre son temps et d’être à l’écoute de soi-même.

Dans les jours et semaines suivantes, des pensées et sentiments contraires vont très vraisemblablement surgir. Ce sont des restes, des débris et essences d’anciens vœux de pauvreté et de pacte qui avaient infiltré ton tissu cellulaire et dont tu te sers encore aujourd’hui de manière inconsciente. Ou plutôt: ce sont eux qui t’utilisent. Ils influencent tes sentiments et tes pensées, et donc aussi tes décisions, du style: “Je n’ai pas d’argent“, “Je ne peux pas“, “Ce n’est pas possible“.

Même si ces déclarations sont le reflet de ta situation présente, tu ne devrais pas dire de choses telles que celles-là. Tes mots sont toujours orientés vers le futur: c’est une loi cosmique. Avec tes mots, tu prépares le champ de ton avenir (voir la 3ème étape). C’est là que se trouve aussi le sens de la prière, des invocations et des malédictions. Surveille tes mots et tes pensées. Ils sont autant de champs de rayonnement qui permettent, qui troublent ou qui empêchent la réception des bienfaits cosmiques. Apprends à te taire et à t’observer.

4. Congédier les forces contraires subtiles
Voilà ici la préparation la plus importante pour permettre la circulation du flux de l’abondance dans ta vie: la perception de ces forces subtiles en toi qui boycottent ce développement. Les ères du déclin Atlante, que nous avons décrites dans la leçon 4, sont actuellement en remontée. Laisse-les ressurgir en toi et regarde-les, sans émotion ni jugement. De la confusion, de la fatigue, de la douleur et une haine profonde contre soi-même peuvent refaire surface, mais aussi le besoin de déléguer aux autres ton propre bien-être et ta propre responsabilité. Remercie ces entités et essences obscures pour les services qu’elles t’ont rendus dans les temps de ton inconscience et congédie-les de ta vie. Elles ne te quittent pas mais se transforment en force lumineuse cristalline qui devient de nouveau disponible sous cette forme nouvelle. Pour les congédier, tu peux par exemple utiliser les méditations des étapes 2 et 3.

Explications

Tu es un créateur, une entité du Cosmos. Tu es venu sur la Terre pour y incarner la richesse de l’Esprit. Tu es “l’apporteur“ de l’abondance cosmique sur la Terre, de la Joie cosmique, de l’Amour et de l’expansion. Tu ne peux l’accomplir que si, préalablement, tu as fait venir cette richesse intérieure dans ta propre vie, la vie des autres n’étant pas à ta disposition. C’est ta richesse intérieure qui permet aux autres de s’enrichir, car la richesse cosmique est infinie. Elle se multiplie par le fait que tu la reçoives et la distribues. Tu ne lèseras jamais les autres de quoi que ce soit si tu reçois par désir et intention, avec dignité et en conscience ouverte. Branche-toi sur le flux d’informations et d’énergie cosmiques. Aligne-toi sur sa fréquence. Cela se produit quand tu en prends la décision du cœur.

“Je Suis digne. Je Suis libre. Je Suis riche.
Je Suis une coupe qui reçoit et qui offre
la force vitale débordante.“

Formule un souhait et une intention. Formule-les clairement d’un côté, et laisse de l’autre côté suffisamment de place pour la manifestation. Berce cette intention un moment dans ton attention et dans ton cœur. Ressens si, quelque part, un malaise se fait sentir en rapport à ton souhait. Laisse remonter ce malaise à toi. C’est une vieille force d’humiliation qui ne t’octroie aucune joie. Regarde-la avec amour et congédie-la de ta vie. Ressens si quelque part, au plus profond de toi, une joie créatrice souhaite jaillir. Dilate-toi et donne-lui la possibilité de monter. Ainsi, ton “canal“ se purifie et s’élargit.

Rentre en ton silence, ton vide intérieur. Ce vide est le champ de tous les possibles, le Cosmos, le champ quantique. Dépose-y ton intention, tout simplement, comme on plante une graine en terre qui portera bientôt beaucoup de fruits. Intériorise cette image et persiste dans ton intention.

Méditation

Méditation pour le développement de la force d’intention
En respiration profonde, je laisse aller tout ce qui est. J’ouvre grand mon cœur et permets maintenant à toutes les forces et toutes les entités qui n’appartiennent pas à mon être propre de quitter mes sphères vitales.

Par l’inspiration, je reçois consciemment la Lumière divine et, en volonté et avec amour, je la laisse circuler dans toutes les régions de mon corps.

Je respire ainsi plusieurs fois de cette manière purifiante, sans me contracter, et, à chaque respiration, je laisse la Lumière s’élargir davantage en partant du centre de mon cœur jusqu’à ce que mon corps tout entier soit englobé dans une grosse boule de Lumière.

Tout ceci se produit lentement et consciemment selon ma propre volonté.

Puis je laisse ma respiration se faire d’elle-même et porte mon attention sur le corps qui se trouve dans la boule de Lumière. Je ressens la dilatation intérieure, le picotement et la pulsation des courants en circulation, la profondeur de la respiration. J’effectue un voyage à travers mon corps.

Si je ressens une douleur, je sais que: ce sont ici de vieilles énergies de contrainte et d’étroitesse qui se libèrent. J’ouvre grand la partie du corps qui me fait souffrir et, en volonté, je relâche tout ce qui s’y trouve. Je dirige plusieurs fois ma respiration vers cet endroit puis retourne en mon cœur.

Je laisse maintenant mon esprit s’épancher en mon cœur, tout légèrement, en douceur. À la fin, je prends une décision et formule une intention:

(par exemple:)

“Par la force et au nom de mon JE SUIS divin, je congédie MAINTENANT toute maladie, douleur et pauvreté de ma vie.“

“Par la force et au nom de ma dignité divine, je reçois MAINTENANT la santé, la joie et la prospérité dans ma vie.“

“Le fait de prendre cette décision fait que cela arrivera car la force de mes pensées engendre ma propre réalité.“

(Formule tes propres décisions et intentions et ajoute-les ici.)

Méditation
pour placer l’intention dans la trouée temporelle
J’ai écrit mon intention sur une feuille de papier et me la suis énoncée à moi-même plusieurs fois à voix haute, comme pour lui dire adieu. Maintenant, le soir venu, je vais me coucher, m’allonge dans mon lit et me laisse aller en un état de grand calme. J’ouvre grand mon cœur, respire profondément à travers le canal de lumière de mon esprit, à travers les chakras Alpha et Oméga.

Un paysage apparaît à mon regard intérieur. Un grand lac sombre se profile. Il fait nuit. La pleine lune trône dans le ciel et éclaire les alentours.

Derrière moi, une prairie bordée d’une forêt. Un profond bien-être s’établit. Devant moi s’étend le lac, si grand que je ne peux en apercevoir la rive opposée. Il est silencieux, sombre, enveloppé de nappes de brouillard insondables.

Un bateau surgit du brouillard et se dirige vers moi. En silence, sans bruit ni mouvement, il “flotte“ à ma rencontre. À son bord se tiennent des silhouettes drapées de longs manteaux blancs et me regardent.

Je suis sur la rive, tenant à la main la lettre dans laquelle j’ai inscrit, insufflé tout l’amour et toute la pure volonté de ma vie. J’y ai dévoilé toute la dignité de mon âme et de mon cœur, tout le respect de moi-même.

La lettre dans ma main contient l’expression pure de ma décision de vivre le Ciel MAINTENANT sur la Terre. Au plus profond de moi, je sais que cela me revient de naissance et que cela représente la tâche sacrée de ma vie. Car je suis venu(e) pour le bien de tous.

La barque portant les Femmes sages s’est rapprochée entretemps. Elle accoste sur la rive, juste devant moi. C’est l’instant du lâcher prise et de la remise.

Les entités me regardent et la force de leur amour pénètre profondément en moi. Mon cœur s’ouvre une fois encore et elles me font savoir que tout est bien. L’une d’entre elles me tend une coupe dorée en souriant, sans dire un mot. Et j’y dépose ma missive.

6ème étape La force du lâcher prise

Thème:
Le champ de tous les possibles

Établir résonance par:
la remise au monde spirituel
le lâcher prise

Thème

Nous voilà arrivés au pas que les matérialistes d’entre vous ont peut-être encore du mal à franchir. Toute l’explication précédente risque de dériver dans le domaine de l’imaginaire ou de l’irréflexion aventureuse. Mais ce cours n’aurait pas sa valeur si nous ne le comprenions pas comme un exercice mental ou un training de motivation. Car nous en arrivons maintenant à la nature-même de votre vie qui connaît les moyens et possibilités de réalisation de vos intentions et de vos désirs sur la Terre. Ni votre mental, ni vos émotions n’ont accès à la vraie vie, à la vie spirituelle dans un corps terrestre.

À chaque fois que vous avez cru maîtriser une situation, l’avoir bien en mains et la porter à bien, regardez-y de plus près: est-ce que cela n’a pas coûté de grands efforts, souvent accompagnés de concessions, de compromis et de pertes? L’aviez-vous en main avec une stabilité réelle? Et combien d’autres ont eu le dessous par le fait que vous aviez le dessus? Dieu sait que ce n’est pas comme ça que fonctionne le Cosmos!

À chaque fois que vous avez atteint quelque chose qui vous a réjoui et enrichi intérieurement et extérieurement, vous l’avez atteint et reçu en conscience ouverte. On vous en a fait cadeau! Vous étiez alors – de fait – aligné(e)s sur le champ de tous les possibles. Vous avez agi intuitivement, dans la force de l’Amour et de la Joie. Et à la proportion exacte de votre fermeture, votre succès et votre richesse se sont amoindris ou vous les avez de nouveau perdus. C’est si facile, mes aimés, si facile! Vous allez vous souvenir. Vous allez l’apprendre. Vous allez le vivre!

Le champ de tous les possibles
Le Cosmos est le champ de tous les possibles. Ce champ ne peut être pénétré que spirituellement, car il est lui-même une sphère spirituelle. La raison terrestre et l’état d’éveil n’y ont pas accès car il vibre à une fréquence supérieure de plusieurs milliers de Hertz à la leur. Pendant la méditation et le sommeil, tu le traverses et tu y trouves, tout comme les autres entités spirituelles, les aspects de réalisation pour ta propre dimension terrestre et ta réalité physique. Là, tu es toi aussi une entité spirituelle.

Établir résonance

La remise au Monde spirituel
Toi-même, tu fais partie du Monde spirituel. Ton âme et ton être ne se sont pas incarnés en totalité dans ton corps terrestre. Bien des parties de ton “toi“ sont restées dans les sphères spirituelles pour continuer à y agir ensemble avec toi. Elles t’attendent dans les sphères spirituelles pour la création d’une réalité riche et comblante sur la Terre et y participent de l’endroit où elles sont.

Les entités spirituelles n’ont pas d’ambitions personnelles ou d’objectifs spéciaux concernant ta vie. Leur guidage et leur conduite se rapportent exclusivement à ton plan individuel, que tu avais décidé avant ton incarnation.

La remise du projet “richesse“ au Monde spirituel représente d’une part la remise de ton esprit inférieur (ta conscience d’égo) à l’Esprit supérieur, et d’autre part la remise de toi-même en temps qu’humain à toi-même en temps qu’entité spirituelle ainsi qu’à toutes les aides spirituelles, aux Maîtres et aux kyrielles d’anges ainsi qu’au Christ Cosmique qui partage avec toi chaque aspiration à l’Amour et à la Joie. Ils ne t’aident pas seulement à acquérir la richesse, mais également à la gérer avec sagesse.

Par cette remise, tu laisses ouvertes les possibilités de tous les champs et elles peuvent – au sur-mesure de tes besoins personnels – se développer d’elles-mêmes.

Le lâcher prise
Les énergies émises circulent dans toutes les dimensions et se relient à une quantité infinie de possibilités. Pour que ces potentiels aient une chance de s’incarner, ils ont besoin d’un vaste espace libre correspondant à leur nature. Ils sont liés à tes pensées et tes sentiments terrestres même s’ils flottent à une distance très éloignée dans le cosmos. Ils sont les enfants de ton esprit, qui n’ont pas encore vu le jour. Tu leur donnes leur espace en lâchant prise au projet “richesse“ après l’avoir déposé dans la trouée de l’espace-temps, à l’endroit où règne la non-temporalité. Lâcher prise ne veut pas dire délaisser, se résigner ou abandonner mais tenir les rênes spirituelles de manière très, très détendue. Prends du recul par rapport au résultat, aux tentatives de contrôle et d’obligation tout en continuant à maintenir la liaison avec l’intention originelle et le Monde spirituel.

L’espace qui est ainsi donné au potentiel, au “fœtus spirituel“, lui permet d’évoluer en vibrant vers le haut et vers le bas de dimension en dimension pour se concrétiser un beau jour dans ta vie en tant que réalité terrestre, matérielle et organisationnelle. Et voilà que l’enfant spirituel tombe dans ta vie comme des nues et te dit: “ME VOILÀ“.

Donc: Aie patience et maîtrise-toi! Un jardinier ne déterre pas sa semence pour regarder si elle a commencé à germer. Il arrose la terre, attend et sait que la plante va pousser. Entretemps, il fait d’autres besognes utiles.

Explications

Si tu as suivi les étapes l’une après l’autre sérieusement et consciencieusement, tu as fait jusqu’à maintenant un bon petit paquet de travail. Tu t‘es confronté(e) à toi-même, as ouvert des sphères qui étaient restées longtemps fermées et y as pénétré. Tu as plongé l’Obscur dans la Lumière, as enduré des souffrances et lâché prise à d’anciennes habitudes comme tu ne l’avais jamais fait auparavant au courant de ta vie.

Même si tu ne peux reconnaître l’envergure de ton travail sur ton TOI, sois certain de cela: dans les sphères spirituelles, il est infiniment grand. Peux-tu concevoir qu’il contribue à augmenter le facteur de lumière et de force cosmique et que cette force sera bientôt à ta disposition en tant que force et lumière sur la Terre? C’est pourtant la vérité! Tel est le cycle des énergies.

Sur Terre, tu dirais à un enfant: “Tu as mérité une belle récompense maintenant“. Et bien, c’est le cas ici aussi. Mais nous ne voulons plus penser en catégories du style “travail“ et “salaire“ mais reconnaître que le travail désintéressé du SOI, qui n’attend aucune récompense en retour, ouvre des sphères cosmiques et active la corne d’abondance.

Ainsi donc, l’énergie de ton intention est parvenue dans le champ de tous les possibles. L’information est envoyée et tu n’y as plus accès. Tu ne peux plus la modifier, seulement l’estomper en n’en prenant pas soin ou en la mettant en doute. Tu peux la renforcer en lui laissant libre cours et en lui restant cependant fidèle.

Après que tu te sois, au début, concentré sur ton intention – et qu’il serait bon que tu le refasses de temps à autre – la voilà maintenant à des dimensions de toi, ce qui ne te permet plus de l’atteindre. Le “facteur“ cosmique est venu la chercher et la transmet maintenant aux “autorités compétentes“.

Dans le cosmos, on fait de gros efforts pour exaucer très rapidement et en grande quantité les souhaits des terriens parce que l’évolution cosmique est dépendante de celle des humains. Par contre, les entités cosmiques qui tiennent ton souhait entre les mains considèrent ta requête sous un angle beaucoup plus large que toi. Elles tiennent compte de la totalité des aspects de ta vie: elles profitent de ton souhait pour remettre en mouvement toutes les forces bloquées et les situations qui sont en rapport avec lui et pour les libérer. Ces êtres plein d’amour recherchent alors dans toutes les dimensions et centres de création les sources d’empêchement éventuelles afin de les dissoudre. Ils se mettent même à fouiller dans les vieilles énergies de haine contre toi-même et dans celles de tes vœux de pauvreté se trouvant dans tes sphères vitales spirituelles. Sur la Terre, cela peut s’exprimer par de soudaines crises de douleurs au foie, à la vésicule biliaire ou à l’estomac, par des “bouchons“ émotionnels et des rétrogressions ou des épreuves nerveuses. Mais ils n’expriment rien d’autre que l’éclaircissement et l’ouverture de tes sphères vitales que tu as, peut-être sans même t’en rendre compte, souhaité et voulu. Car l’éclaircissement et l’ouverture de tes sphères vitales représentent le premier pas de toute intention véritable.

De plus, pour les entités spirituelles, ton souhait terrestre est souvent une bonne occasion d’y rajouter des aspirations propres. Par exemple: libérer des courants de joie, réaliser des effets de surprise, envoyer des ondes de guérison, attirer l’attention sur eux et permettre une prise de contact.

Car le Cosmos est un monde peuplé d’innombrables entités et personnalités qui aiment venir ajouter leur “grain de sel“. Elles sont parfois très joueuses et amatrices d’aventures. Elles aiment les surprises, les tournures imprévues et des “enfants terrestres“ comblés.

Pour que tout ceci soit possible, il y a une chose à ne faire en aucun cas: ne reste surtout pas – pour l’amour du Ciel ! – attaché(e) à une attente précise pour l’exaucement de ton souhait. Ose pénétrer le champ de l’incertain sur la Terre, car il correspond au champ de la certitude dans le Ciel. Prends de la distance quant au résultat, fais qu’il te soit indifférent quand il se produira et sous quelle forme. Il sera de toute façon complètement différent de ce que tu peux imaginer, car, comme nous l’avons évoqué auparavant, tout le cosmos s’en retrouvera mis s’en dessus dessous.

Quand le résultat viendra, tu seras dans une attitude intérieure différente de celle que tu avais quand tu as envoyé ta requête. Ce qui ne veut pas dire que le résultat prendra nécessairement longtemps. Rappelle-toi: dans le Cosmos, l’espace et le temps n’ont pas cours. Des ères et époques entières peuvent être “épluchées“ en l’espace de quelques fractions de secondes terrestres.

Sache que tout arrivera à toi au moment voulu et à la bonne mesure. Renonce donc aux efforts de contrôle et de contrainte de l’égo. Si tu déterres la graine pour voir si elle a germé, tu ne feras rien d’autre que la détruire.

Dans cet état de “hors contrôle“, trouve ton équilibre et ton bien-être dans le savoir intérieur que ton champ est lumineux et qu’il vibre à une fréquence élevée. Car c’est cette attitude intérieure qui fait que ton champ vital reste large et ouvert et que ta liaison avec le Cosmos se maintient.

Prends le temps pour, ici et là (mais sans contrainte, s’il te plait), confirmer ton intention et laisser croître la joie intérieure et l’esprit d’aventure en toi. Entretemps, découvre le plaisir procuré par le fait de rêver de la quantité infinie de tous les possibles. Que sont les rêves à ton avis? Entraîne ta confiance en l’accompagnement spirituel, va à l’encontre des problèmes terrestres sans résistance et avec joie, et peut-être as-tu envie de tenter un contact avec les entités spirituelles. Ne sois pas effrayé alors si tu nous vois, nous entends ou nous sens. Les voiles qui nous séparent se font de plus en plus minces.

Dans les moments de silence de l’expérience de toi-même (voir chapitre 1), maintiens ton intention de manière inébranlable. Quoi d’autre pourrait t’apporter joie et sérénité, quand tu sais que des milliers d’entités spirituelles s’affairent à réaliser tes souhaits? Eh non, elles n’ont rien de mieux à faire! Eh oui, tu en vaux vraiment la peine!

Exercices et réflexion

Et maintenant?
Comment te comportes-tu maintenant avec l’intention que tu as émise? Quels sentiments ressens-tu? Éprouves-tu un combat intérieur ou une bagarre entre les forces de ton sub- et de ton surconscient? Peut-être entends-tu une voix te dire: “Mais quelles bêtises! Je suis sur la Terre, oui ou non, alors, c’est ICI que je dois faire quelque chose et nulle part ailleurs dans le Cosmos. Il n’y a rien à en attendre.“ Une voix contraire te dit peut-être: “Oui, ça me donne un très bon feeling. Ça me donne une joie profonde et une paix intérieure.“

Laisse-toi prendre la parole
Laisse tous les niveaux de ton existence, ton égo, ton âme, ton esprit, prendre la parole. Écris tes sentiments dans un journal. Laisse-les tous prendre la parole. Chaque sentiment, aussi douloureux ou reculé soit-il, mérite d’être pris en considération. Observe ta vie. Que s’y passe-t-il dans les plans extérieurs, manifestes, et dans les plans intérieurs non-manifestes? Quels signes reçois-tu?

Regarde
As-tu pris conscience des aspects de toi-même qui sont impitoyables envers toi, qui ne font pas bonne figure ou qui te font malaise, qui ne te procurent aucune joie? Tu es peut-être tombé(e) sur des forces en toi qui t’ont toujours “fouetté(e)“ de par la vie, qui en exigent toujours davantage plus tu avances et qui ne te laissent pas en paix. As-tu reconnu ces forces-là qui t’éloignent toujours de toi-même, qui, au plus profond, ne te laissent pas être en ton centre?

As-tu discerné ces forces intérieures qui placent les autres avant toi et les élèvent pendant que tu n’as toi-même aucune valeur à leurs yeux? Regarde cette force en toi qui te laisse être pauvre et te refuse toute richesse, qui se rebelle et se rebiffe contre toi quand tu as effleuré la nature de l’Amour et de la richesse. Regarde-les ces démons intérieurs qui ne t’aiment pas parce qu’ils ne savent pas aimer. Regarde-les et décide-toi de les aimer, toi, car tu en es en mesure. Ainsi, ils pourront se transformer.

Rêve et décontracte-toi
Prends conscience de tes rêves. Essaye de t’en souvenir. Le soir, décide de te rappeler des images les plus importantes de tes rêves pendant ta conscience d’éveil. Prends-en note, réfléchis-y, sondes ton ressentir, fais-en des dessins. Il existe beaucoup de possibilités de te rapprocher de la richesse de tes mondes intérieurs. Sors souvent dans la nature et ressens la paix et la force des arbres, de l’eau, des montagnes… Sors aussi par temps de pluie: elle te bénira.

Hygiène spirituelle
Dans tous les domaines de votre vie, vous pouvez soit retenir les choses, les énergies, les désirs et les opinions, soit les laisser librement circuler. Ce que vous retenez prend corps dans votre vie physique, ce que vous laissez circuler se libère de votre vie physique. Retenez les choses et les énergies juste le temps qu’il leur faut pour circuler dans votre vie et s’y exprimer et relâchez-les quand elles se sont réalisées et que vous vous êtes vous-mêmes réalisés. L’équilibre entre les deux engendre le pouls vital et l’accomplissement.

Un retenir non accompli est comme un seulement-recevoir, seulement-inspirer, un “boitiller seulement sur la jambe gauche“, un seulement-ingérer. Un laisser-circuler non accompli est comme un seulement-donner, seulement-expirer, un “boitiller seulement sur la jambe droite“, un seulement-éliminer. Le premier étouffe par trop plein, le second meurt de faim par trop peu. Le premier a peur d’y perdre parce qu’il se sent inférieur et non-digne. L’autre a peur de l’abondance parce qu’il se sent inférieur et non-digne. Recevoir et donner (retenir et laisser circuler) sont des forces égales, à force contraire égale.

Certains d’entre vous vivent davantage le donner, d’autres vivent davantage le recevoir. Mais vous allez découvrir, vous qui ne savez pas laisser circuler les choses, que vous ne pouvez, dans les régions cachées de votre vie, rien retenir non plus.

Observe ton ancien comportement de retenir et de laisser circuler dans les plans matériel, émotionnel et mental. Quelles choses retiens-tu trop ou pas assez longtemps, et dans quelle situation? Quel est ce que tu ne laisses pas ou trop vite circuler, et dans quelle situation? Quelles pertes ou quels blocages en ont été la conséquence? Prends-en note:

Sur le plan matériel et physique:
Objets personnels, souvenance, souvenirs, objets de collection, ustensiles de tous les jours, culture et soins physiques, habillement, argent, objets de valeur, manger et boire

Sur le plan émotionnel:
Sentiments négatifs: culpabilité, peur, colère, déception, attente, espoir, exigence, agression, complexe d’infériorité, soucis des autres
Sentiment positifs: amour, sollicitude, sens de la collectivité, autonomie, désir, intuition, images intérieures

Sur le plan mental:
Souvenir, contrôle, jugement, besoin de parler (répétition d’évènements passés), revendications, habitudes, intentions, objectifs, façon d’aborder les choses, tactiques pour s’imposer

Décide de changer ce qu’actuellement tu es en mesure de changer:
a.) Décide de lâcher prise à ce que tu as retenu (trop) longtemps,
b.) décide de retenir ce que tu as laissé aller trop vite.

Méditation

Méditation pour relâcher les vieilles scories
C’est le soir et je suis allongé(e) dans mon lit. Je respire profondément plusieurs fois. Je prends conscience de mes chakras Alpha et Oméga et de mon canal de lumière, mon “tube respiratoire doré“. Je respire lentement et profondément. Je fais le vide intérieur et j’ouvre mon cœur. Il suffit que j’en prenne la décision pour que cela se produise.

Alors que mon cœur s’ouvre, tous les autres plans s’ouvrent également: les plans physiques, les plans énergétiques vitaux, les plans émotionnels et mentaux et les plans spirituels qui se situent dans d’autres dimensions, d’autres sphères et d’autres âges. Tout s’ouvre.

J’imagine ma vie comme une écluse dans le puissant fleuve du courant cosmique et, avec une volonté aimante, j’ouvre grand tous mes sas.

Je fusionne avec le haut Esprit et je vois des courants d’énergie de couleur d’or, couleur d’argent et bleus “de glace“ circuler à travers moi. Je vois comment toutes les scories de mon corps et de ma vie se détachent et sont emportées.

Je suis maintenant prêt(e) à me plonger dans un silence qui réunifie en lui tous les plans et toutes les oppositions de ma vie, un silence qui accueille et engloutit toutes les questions et les réponses de ma vie. Je plonge dans un silence qui englobe l’un après l’autre tous mes espaces vitaux et les laisse se changer en RIEN.

7ème étape Le sens de sa propre vie

Thème:
La communauté de l’Esprit

Établir résonance par:
Sa propre voie
Le temps nouveau
La profession nouvelle

Thème

La communauté de l’Esprit
La vraie vie est la vie spirituelle dans le corps terrestre. La vie spirituelle est, sur la Terre, l’expression de ce que tu es dans le monde spirituel. La vraie vie, c’est de faire venir sur la Terre toute la richesse et la sagesse de ton Esprit. Même ta modeste vie constitue un rouage indispensable dans l’engrenage de l’évolution cosmique. Ta vie n’est aucunement ton affaire uniquement personnelle car tu es venu(e) sur la Terre en tant que membre d’une grande communauté d’êtres et tu demeures en son sein. Tu peux t’en séparer, mais elle reste à tes côtés. Si tu t’en es séparé(e), tu peux la réitérer à tout moment. Les entités spirituelles te laissent partir et attendent ton retour. Jusqu’au moment de cette décision de revenir, décision qu’il te revient de prendre, elles ne peuvent rien faire d’autre que de rester dans ton entourage immédiat.

Le fondement de ta richesse terrestre, c’est ta propre intention d’incarnation, tes propres capacité et grandeur spirituelles. Tu les as amenées sur la Terre pour les y exprimer. C’est pour cela que tu es venu(e). Voilà le sens de ta vie. Une fois prêt(e) à apporter ta contribution sur la Terre, tout ce dont tu as besoin pour y manifester tes talents spécifiques est mis sur ta voie, en provenance des sphères spirituelles. S’il est nécessaire, utile et secourable à la manifestation de tes forces spirituelles sur Terre d’avoir beaucoup d’argent, alors tu l’obtiendras naturellement. Car une conscience ouverte alliée à un cœur aimant peut actuellement, quand elle dispose de beaucoup d’argent, apporter beaucoup de lumière et remettre en mouvement vos circuits monétaires bloqués en leur redonnant un nouvel essor. S’il s’avère favorable de te guérir et de t’élever en te faisant faire l’expérience d’une vie extérieure prospère, alors tu l’obtiendras.

L’argent n’a plus rien à voir avec le “mérite“ et la “valeur“. L’argent n’a plus aucune valeur. Il n’en était pas ainsi lors de l’ère des Poissons. Tu pouvais alors amasser beaucoup d’argent à la sueur de ton front par ton mérite et ton travail, mais aussi par la fraude et le détournement. Tu ne l’avais jamais “gagné“, mais toujours reçu ou escroqué. Cela ne fonctionne plus comme ça aujourd’hui. Aujourd’hui, il n’est techniquement plus possible de gagner de l’argent car en ce moment, ce sont d’autres techniques, d’autres mécanismes et d’autres valeurs qui règnent.

Établir résonance

Sa propre voie
“Un jour tu découvriras que la plus grande abondance ne réside pas dans le recevoir, mais dans le donner. L’accomplissement le plus grand se trouve dans le fait d’offrir la richesse qui repose en toi et qui attend d’être découverte. Le véritable accomplissement pour chaque entité spirituelle s’incarnant dans le monde physique réside dans le fait d’apporter et d’offrir ce qui l’habite au plus profond. Tant que tu ne ressens pas cela de manière profonde, ne t’en préoccupe pas et continue ton cheminement à partir de l’endroit où tu te trouves MAINTENANT.Ne fais pas du donner un exercice spirituel avant d’avoir véritablement appris à désirer et à recevoir.

Beaucoup d’entre vous aimeraient voir les entités spirituelles, les Maîtres et les images. Il y a belle lurette que nous agissons en vous et à travers vous. Ceci aussi est un aspect de l’ère passée qui permettait l’Obscur du Monde. En ce temps-là, vous pouviez voir nos mondes de Lumière quand vous le désiriez et si vous vous ajustiez sur eux.

Mais maintenant, à l’ère de la LUMIÈRE et de l’auto-habilitation, ce que, auparavant, vous pouviez percevoir de l’extérieur se retrouve en vous-mêmes. Si, aujourd’hui, vous voulez une preuve de notre présence, alors il vous faut vous étudier vous-mêmes. Observez ce qui a changé dans votre vie ces derniers temps. Observez ce que vous faites et comment vous le faites.

Observez les sentiments que vous ressentez pendant que vous faites quelque chose, l’accomplissement intérieur qui commence déjà à se profiler à beaucoup d’endroits et qui se montrera de plus en plus, plus vous y ferez attention consciemment et en prendrez connaissance. C’est précisément en cela que nous agissons sur vous et vous nous reconnaîtrez.“ (transmission de Djwal Khul du 24.10.2004)

Le temps nouveau
La qualité du temps est en transformation. Vous qui vous intéressez aux choses spirituelles ou parascientifiques, vous avez certainement déjà entendu dire que l’ancienne durée de la journée en 24 heures ne dispose plus maintenant que de 16 heures. Cela signifie que vos 24 heures terrestres d’aujourd’hui n’ont plus qu’une qualité temporelle de 16 heures terrestres d’auparavant.

Vous remarquez depuis longtemps que le temps vous coule entre les doigts. Vous vous étonnez de la vitesse à laquelle une journée s’écoule, un mois, une année. Et bien, c’est la modification des forces spirituelles sur la Terre, le transfert des proportions. Au rythme de l’élévation de vos capacités et de vos forces, votre qualité temporelle diminue.

Donc, si vous considérez le nombre de vos heures terrestres journalières du point de vue de la force créatrice, vous obtenez des journées de 36 à 100 heures selon votre capacité à reposer en vous-mêmes et à laisser l’Esprit travailler à travers vous – calculées selon l’ancienne qualité temporelle.

Tenez compte de cela si vous cherchez encore désespérément la tâche de vie pour laquelle vous êtes venus, la voie qui est la vôtre. Tout est à votre portée et en vous. Il vous suffit de bien regarder. Observez la transformation de votre vie lors des dernières 12 à 15 années. Observez votre transformation lors de l’année écoulée et celle des 30 derniers jours. Regardez bien. Prenez note de ce qui vous frappe et plongez-vous un moment dans ce retour en arrière en observation de vous-mêmes. Il mettra de la lumière dans votre quête. Faites de plus en plus attention au flux intérieur de la transformation en vous-mêmes. Il est le témoin de notre présence, la présence des “Maîtres“ comme vous nous appelez. Il documente notre action dans votre vie.

Cherchez de plus en plus le calme et prenez note du fait que le calme de votre corps et de vos pensées représente en vérité une acceptation et une action plus grande de l’Esprit en vous. La transformation de votre vie, le résultat de ce travail intérieur, s’exprimera dans votre entourage extérieur et vous aurez la vision très claire du moment où vous devrez vous lever et aurez quelque chose à faire.

Car, êtres aimés, est-ce qu’il n’en a pas toujours été ainsi: ce n’est pas VOUS qui avez formé la vie sur Terre, pas vos égos ni la raison humaine, mais c’est elle qui est venue à vous et vous a mis, jour après jour, devant des étapes, des croisements et des décisions nouvelles? Tous les problèmes, les tâches et les enjeux, ce sont eux qui sont venus à vous, n’est-ce pas?

Et qui, croyez-vous, a placé ces choses sur votre chemin? VOUS-MÊMES, votre “soi“ spirituel. Oui VOUS, mais l’aspect plus élevé de votre être.

Explications

Deux ères
La descente vers l’Obscur dure 6000 ans. La remontée vers la Lumière est beaucoup plus courte. Ce n’est pas une question de temps mais d’action des forces. Alors que le potentiel obscur vibrant à basse fréquence a pris beaucoup de temps pour se développer en force agissante obscure, le potentiel lumineux vibrant à très haute fréquence n’a besoin, lui, que de peu de temps pour faire revenir à la Lumière ces créations obscurcies.

Pour citer un exemple courant aujourd’hui encore: s’il te fallait, dans l’ancien temps, sept années pour former une tumeur cancéreuse dans le plan spirituel et énergétique de ton corps, et sept années pour l’activer en ton corps physique, tu n’as plus besoin aujourd’hui que de sept jours pour l’éliminer de tes sphères énergétiques spirituelles. La mort de la forme physique de la tumeur s’ensuit alors.

Nous aimerions que vous preniez clairement conscience de la réalité de ces transformations. Reconnaissez qu’il n’existe aujourd’hui plus aucune raison d’orienter vos décisions actuelles à vos expériences passées. Les bases de ces expériences passées: la QUALITÉ du TEMPS, la QUALITÉ de L’ESPRIT et la QUALITÉ de L’ESPACE se sont transformées en leur contraire.

“Fais peu et obtiens peu“ était la devise fondamentale régnant pendant l’ère des Poissons. Elle s’est achevée, en vérité, le 7 mai 2001.

“Fais peu et obtiens beaucoup“ est la devise fondamentale de l’ère du Verseau. Elle est valable MAINTENANT.

“Ne fais rien et obtiens tout“ est la devise fondamentale de l’Homme de cristal, que tu es en vérité, et qui maintenant s’éveille en toi – totalement indépendamment de l’espace, de l’ère et de l’Esprit agissant.

La nouvelle profession
Les nouvelles professions sont engendrées par le recours à vos talents individuels propres. Personne d’autre que vous-mêmes ne vous y habilite car personne ne sait qui vous êtes et ce dont vous êtes capables. Les nouvelles professions sont basées sur le service envers l’humanité et sur vos capacités individuelles. N’en est-il pas ainsi: quand vous considérez votre nouveau travail sous cette perspective, il est en fait votre cadeau tout personnel pour le Monde et, en même temps, votre cadeau tout personnel envers vous-mêmes, l’accomplissement de votre vie terrestre? Nous nous adressons à ceux et celles d’entre vous qui prennent d’ores et déjà les voies nouvelles, librement et emprunts de l’esprit nouveau et souvent accompagné(e)s du hochement de tête des autres.

L’ère passée comprend des professions totalement différentes de celles de l’ère nouvelle, des structures professionnelles et une approche tout à fait autres. Beaucoup d’industries sont actuellement en train de perdre leur fondement. Il y a longtemps que vous connaissez ce phénomène. Rappelez-vous la fin de l’exploitation minière des années 80, la régression de l’industrie militaire et de l’armement, l’automatisation de vos usines quand l’électronique a conquis le marché. Combien de personnes perdirent alors leur emploi! Mais faudrait-il vraiment qu’ils continuent à travailler dans les mines ou à la chaîne ou à construire des armes pour nourrir leurs enfants?

C’est un développement tout à fait naturel: quand l’esprit du temps change, le fondement de votre existence, vos besoins et vos professions changent également. Et il est naturel que l’esprit de l’ère du Verseau n’ait pas besoin d’une industrie pharmaceutique, d’une industrie de la santé, d’agences d’assurances ou de crédit, d’industrie de l’alimentation et du traitement des déchets. Combien de gens vont, là encore, se retrouver sans travail ou à la rue!

Pourtant, ils sont tous sous la tutelle protectrice de l’esprit du Verseau. Ils perdront donc, tout comme vous, leur ancienne existence, connaîtront des souffrances et des défaites, mais s’orienteront de façon nouvelle pour, finalement, “atterrir“ en eux-mêmes. Et qui, croyez-vous, va les aider à se ré-orienter? Les pionniers de toutes les époques ne se doutaient pas qu’ils étaient des pionniers et qu’ils en arriveraient un jour à conduire les autres. Tel est pourtant le cours des choses de tous les temps et de toutes les sphères. Le “métier nouveau“ est une vocation. Il se caractérise par d’autres aspects que l’ancien métier:

Tu es indépendant même si tu es un employé.
Tu es digne de faire ce qui te plait et ce qui correspond à ta droiture intérieure.
Tu es libre de décider et d’agir selon ton cœur.
Tu es au service de l’humanité (collègues, supérieurs, clients etc.) quelles que soient la manière et les moyens que tu utilises.
Tu as une capacité (talent) individuelle que tu peux faire jouer dans tous les secteurs professionnels.
Tu te détermines et t’auto-habilites au sein de la communauté de l’Esprit.
La communauté de l’Esprit te désigne et t’habilite sur la Terre.

Si vous convertissez votre travail conventionnel, que vous n’aimez pas et qui est devenu inutile, en une tâche personnelle de vie, un labeur qui correspond à ce que vous êtes en profondeur, vous constaterez – même si, à l’extérieur, vous semblez être seuls – que vous vous trouvez, que vous travaillez et agissez au sein d’une immense communauté d’êtres. Et, en même temps, vous travaillez et agissez pour une immense communauté d’êtres. Vous évoluez à l’endroit exact du point de jonction entre les sphères spirituelles et les humains sur la Terre qui en sont encore à se chercher – dans le chas de l’aiguille, sur la passerelle temporelle.

Le chas de l’aiguille
Vous vous occupez alors de ceux qui se trouvent au même endroit que vous entre les Mondes et qui ne l’ont pas encore reconnu. Beaucoup de gens ne se sentent qu’en partie ou ne se sentent pas du tout comme appartenant à leurs familles terrestres. Beaucoup d’autres sont si étroitement liés à elle qu’ils en étouffent presque. Cette fragmentation et cet étouffement dans leurs rapports terrestres indiquent une fragmentation et un étouffement au sein de leur propre personnalité. Ce sont les “fils perdus“ comme Jésus les nommait. Ils n’ont pratiquement pas accès à leur propre cœur et à leur monde spirituel. Ils considèrent l’action des Anges et des Maîtres comme le fruit du hasard ou comme des bêtises. Le degré de leur ignorance indique à quel point ils se sont perdus intérieurement, combien ils se trouvent séparés d’eux-mêmes.

Vous êtes les “fils retrouvés“, ainsi que vous nommait Jésus. Vous êtes sur le chemin du retour dans votre famille spirituelle. Vous êtes capables et puissants. C’est pourquoi vous êtes en mesure de ramener les âmes perdues et de reconduire les humains à eux-mêmes. Aidez-les à se trouver. Ne leur montrez pas de chemin à suivre, mais aidez-les à s’éveiller et à découvrir en eux leurs propres forces et capacités insoupçonnées. Sentez-vous à l’abri au sein de la communauté de votre esprit et aidez les autres à trouver leur plénitude et leur propre communauté. Voilà le sens profond de votre séjour sur la Terre, l’accomplissement de votre intention de départ et de votre mission.

Quel outil choisis-tu?
La question est maintenant de savoir quel outil choisir pour accomplir ton service d’amour. Ne sous-estime pas les moyens tels que la peinture, la musique, l’écriture, la parole et le “se taire“. Écouter, dormir, pleurer et chanter sont des outils puissants de fusionnement dont votre société a grand besoin.

Nous te donnons un exemple: As-tu déjà pensé à une profession qui consisterait à pleurer avec les gens qui en sont incapables? Un métier au moyen duquel tu leur apprendrais à sangloter, à lâcher prise et à s’attendrir, au moyen duquel tu leur permettrais de s’épancher et de se laisser aller, bien à l’abri dans le cadre que tu leur offres? Ne crois-tu pas qu’un métier comme celui-là serait un baume pour l’humanité et la Terre et qu’il vaudrait bien des milliers d’euros? Et ne sont-ce pas justement les riches qui ont perdu la capacité de pleurer? Ne crois-tu pas que beaucoup d’entre eux seraient prêts à dépenser une “petite fortune“ pour enfin être de nouveau capables de pleurer?

La seule condition préalable requise pour ce métier est la suivante: il faut que tu abandonnes tes préjugés vis-à-vis des “riches“ et que tu développes de l’acceptation et de la compassion pour eux. Il faut que tu leur ouvres ton cœur et que tu sois prêt(e) à regarder dans le leur pour reconnaître quels pauvres créatures y sont retenues prisonnières. Il faut que tu laisses mûrir en toi un amour inconditionnel pour les autres. Il faut que tu éprouves envers eux considération et respect, au même titre que tu le ressens envers nous, les “Maîtres“ et les Anges. Car nous les aimons, eux aussi.

Prends cet exemple très au sérieux et ressens quel effet il produit en toi. Si tu trouves effectivement qu’un tel métier serait souhaitable, alors emmène cette idée dans tes plans intérieurs. Viens à nous, tes frères et sœurs spirituels, et laisse-nous agir ensemble pour la naissance de cette profession sur la Terre.

De l’énergie nouvelle dans des métiers anciens
Une femme a posé la question de savoir si, par son activité dans le secteur de la technologie médicale, elle encourageait à maintenir les anciennes énergies. Elle aime son travail et son milieu professionnel mais elle doute du sens de son activité. De plus, elle ressent depuis quelques temps comme des “morceaux dans la gorge“ et a de violentes douleurs à la nuque.

Notre réponse est la suivante: “Ce qui te fait souffrir, c’est la question de ta perspective, de la décision que tu veux prendre entre Alpha ou Oméga. Car ils se sont déjà unifiés ensemble. Le “soit l’un, soit l’autre“ n’est plus de mise, mais le “aussi bien l’un que l’autre“. Les nécessités et le doute sont forts. Ils te lient. La joie et la liberté sont plus forts. Ils te délient.

La nouvelle énergie (information) circule à travers la Medulla Oblongata (moelle allongée, ou myélencéphale) dans le cerveau. En même temps, tu produis encore de l’énergie ancienne par la gorge et l’exprimes: Les paroles de doute sont en contradiction avec la joie éprouvée par ton travail (ancien) terrestre.

Les doutes ne sont pas nécessaires. C’est justement en continuant quelques temps encore à exercer vos anciennes professions que vous, humains de cristal, y apportez votre et notre respiration cristalline. Nous rendons ensemble cette ancienne Terre, ses métiers et ses humains, plus lumineux en rayonnant votre et notre amour dans ses anciens produits, ses anciens systèmes et ses “anciens humains“. De cette manière, vous transformez le champ énergétique de vos produits, de vos prestations de service et de vos déroulements internes par la force cristalline de votre cœur. Elle illumine les champs obscurcis du monde qui se retrouvent bien sûr aussi dans vos usines, vos bureaux et vos administrations. Votre respiration cristalline et votre amour se développeront au cours du temps et s’exprimeront auprès des clients et des consommateurs. Rien n’arrive en vain, rien ne se perd.

Sans doute: vous devez être forts et reconnaître la différence entre vous et les autres. Vos longueurs d’onde, votre vision du monde, vos perceptions et aspirations sont différentes de celles de vos collègues. Vous devez être assez forts pour mener une double vie dans laquelle vous restez indépendants de tout besoin de confirmation de vos propres perceptions et besoins par les autres. Vous ne l’obtiendrez pas. Vous devez être assez forts pour laisser les autres être différents de vous, et vous-mêmes différents de tous les autres. Vous devez être assez forts pour apporter par votre amour dé-liant une réponse aux forces liantes de l’ancien monde.

Et le plus beau dans tout ça, c’est que: VOUS ÊTES ASSEZ FORTS POUR CELA! Car vous vous êtes d’ores et déjà unis à NOUS.

Sur Terre, 90% des secteurs professionnels sont encore dans l’ancienne énergie. Il ne serait pas raisonnable de voir tous les “travailleurs de la Lumière“ et “hommes de cristal“ quitter tout à coup leur emploi et commencer à donner des séminaires spirituels ou à enseigner de nouvelles méthodes de guérison. De cette façon, vous laisseriez de côté tous ceux qui se trouvent encore dans l’ancien champ d’activité professionnelle et qui n’ont encore aucun contact direct avec l’énergie nouvelle – vous les abandonneriez. Vous voyez, il est nécessaire que beaucoup d’entre vous, travailleurs de la Lumière, porteurs de Lumière et hommes de cristal, restiez encore quelques temps dans vos anciens emplois pour y rayonner sa Lumière: non pas en prêchant le Nouveau, en corrigeant ou en enseignant les autres mais par votre simple présence, par votre respiration et la pulsation de votre cœur, par votre regard et votre rire.

Ce que tu fais et où tu travailles ne joue aucune importance, que ce soit dans la technologie médicale, dans l’enseignement spirituel ou dans l’usine de munitions. Seul le comment tu agis compte: si ton cœur est étroit et fermé ou s’il est large et ouvert, si tes doutes et ton amour sont en mouvement ou s’il sont bloqués. Les doutes sont des énergies anciennes, tout comme les anciens métiers. Avec eux, tu ne peux pas apporter de changement.

Seule votre attitude intérieure aimante et indulgente entraînera la transformation des vieilles structures. Soyez-en certains, même si, pendant longtemps, vous ne pourrez vous en rendre compte. Cela croît de l’intérieur et deviendra un jour visible à l’extérieur. Vous ne pouvez changer les structures que par l’intérieur, jamais par l’extérieur.

Pour vous personnellement, travailleurs de la Lumière, porteurs de Lumière et hommes de cristal, le fait de demeurer dans l’ancien monde professionnel représente une merveilleuse possibilité d’apprentissage et d’entraînement à observer de l’extérieur, à devenir libres d’émotions – pas froids, mais vastes. Vous pouvez là, en toute conscience, étudier une fois encore les anciennes formes de communication, de comportement et de commerce et vous en distancer intérieurement en pleine conscience. Vous pouvez y apprendre à contourner les anciennes règles en vous-mêmes au lieu de l’attendre des autres. Si tout cela se fait avec amour et en douceur, il n’y a aucune contradiction entre votre attitude intérieure qui correspond au temps nouveau et la situation extérieure appartenant encore à l’ancien temps – mais en transformation cependant, et cela par votre intermédiaire.

Exercices et réflexions

Tu trouves la clé de tes talents dans ton enfance et dans tes rêves. Pendant ton enfance, tu étais beaucoup plus proche de ton origine spirituelle que tu ne l’es maintenant. Dans tes rêves, cette relation s’est maintenue. Aujourd’hui toutefois, vu que tu n’es plus un(e) enfant et que tu as presque désappris à rêver, tu es plus proche de la réalisation de tes capacités que tu ne l’étais avant. Car entretemps, tu es devenu(e) adulte et as mûri. Ton enfance est une mine et ton comportement d’adulte représente, avec ce que tu y as puisé, l’outil de la réalisation. Ne sous-estime aucun des aspects. Tout a de la valeur et mérite d’être pris en considération, même si cela paraît insignifiant ou vain au début. Ne t’oblige pas, mais épluches de manière ludique tous les détails les uns après les autres: par les émotions, les pensées, par écrit et spirituellement. Il est possible que tu ne trouves pas ta vocation parmi les aspects positifs de ton enfance mais parmi les aspects négatifs. N’attends rien, sois simplement ouvert. Regarde ce qui se produit quand tu te consacres à toi-même.

1. Rappelles-toi les forces et les sentiments positifs de ton enfance, tes talents. Prends note de tout ce qui te passe par la tête. Quelles sont les choses que tu aimais faire? Quels étaient tes goûts préférés? Qu’est-ce qui te réjouissait le plus et te faisait te sentir bien?
Qu’est-ce que tu voulais devenir quand tu serais grand(e)? De quoi as-tu rêvé? Qu’est-ce que tu as rêvé? Quels sont les histoires et les contes qui t’ont le plus captivé(e)? Relis-les aujourd’hui et décèle quel est le personnage qui te correspond dans ces histoires.
Réfléchis et médite sur la manière de réanimer, de réaliser et de concrétiser ces forces et aspects de ton âme, aujourd’hui, dans les conditions nouvelles de l’esprit du temps, et comment tu peux en faire un métier et une vocation.

2. Considère aussi les aspects négatifs de ton enfance car ils appartiennent au tout. De quoi avais-tu peur? Qu’est-ce qui t’as préoccupé(e), limité(e), contrarié(e)? Devant quoi t’es-tu caché(e)? Qu’est-ce que tu as refusé d’accepter?
Décide de re-considérer les choses. Remarque combien de ces aspects négatifs sont rédemptés entretemps, libérés, et combien sont encore vivants en toi. Soulève les voiles de la négativité et découvre les dessous positifs de tes détresses et agressions enfantines. Prends note des sentiments et pensées négatives existant encore aujourd’hui. Décide de les reconnaître comme étant partie intégrante de ton chemin et de libérer avec amour les personnes qui y sont impliquées. Sers-toi de la méditation pour lâcher prise et te libérer des entraves énergétiques et spirituelles de ton passé. Décide de transformer en force cristalline tout le potentiel de négativité de ton enfance. Prends note des aspects négatifs libérés aujourd’hui et regarde quelles forces positives et quelles capacités en ont découlé.

3. Fouille tes rêves à la recherche de sentiments, d’évènements et circonstances, comme tu l’as fait pour ton enfance. Mais fais-le de manière décontractée pour que ton canal reste suffisamment large pour permettre aux “éclairs de l’Esprit“ venant des mondes lumineux d’affluer. Fouille les régions obscures, les sphères interdites et malades de ton subconscient. Cherches-y tes capacités véritables car c’est probablement là que tu les as cachées.

4. Parle avec ton cœur et avec ton âme. Parle avec ton esprit supérieur. Parle-toi à toi-même. Demande à chacune des instances de ta personnalité ce qu’elle préférerait faire pour devenir riche et enrichir les autres. Réfléchissez ensemble sur ce que vous aimeriez le mieux faire, et comment vous pourriez le réaliser.

Méditation

Découvre ta disposition intérieure à te transformer, à mourir et à t’élever en toi-même. Tu n’atteins pas cette attitude par une simple formule – même prononcée avec une profondeur ardente. Cette disposition est plutôt une force croissante qui doit atteindre une certaine dimension avant que la transformation puisse avoir lieu sans pour autant en détruire le corps. Elle est l’allumage qui doit être assez fort pour mettre le moteur en route. Lorsque cette disposition intérieure s’éveille, toutes les énergies nerveuses, hormonelles et vitales se mettent à préparer ton corps à une fréquence plus élevée afin que la transition puisse se faire et soit plus facile. Rends-toi dans tes sphères intérieures qui hébergent les deux potentiels: celui des problèmes et celui des solutions. Explore ces sphères, habite-les et remplis-les de ta substance. Reconnais que ce sont des endroits sûrs et laisse ta volonté aimante y croître. Fais cette méditation régulièrement avant de t’endormir et dans la journée, aussi souvent que possible:

Va en ton cœur. Respire profondément et fais le vide.
Relâche tout ce qui était, qui est, et qui sera.
Élargis-toi. Dilate-toi.

Laisse ta fréquence corporelle s’élever
jusque dans les sphères de l’Amour.

Dilate-toi encore davantage.
Sois UN avec l’océan de la Lumière du Christ.
C’est ton espace vital.
Habite-le, explore-le, remplis-le de ta présence.

Un amour infini te traverse.
L’infinie Lumière du Christ illumine toutes les cellules de ton corps
et fait remonter, en grande douceur et avec amour, tout l’Obscur à la Lumière .

Méditation pour le fusionnement des centres créatifs
Je vais en mon cœur et respire profondément. J’inspire, j’expire et me dilate intérieurement. J’ouvre mon cœur et laisse les énergies de mon corps s’enfoncer dans le sol pendant que je “tire“ mon esprit en douceur vers mon cœur.

Ici, dans mon cœur, habite l’entité de l’Amour inconditionnel appelé le Christ. Ma “présence-Christ“ fait Un avec le Christ cosmique. Elle respire en Lui. Doucement, je me fusionne avec la “présence-Christ“ dans mon cœur. Il suffit que je le décide pour que cela se produise. Je me dilate à travers les muscles de mon cœur dans toute ma poitrine et je ressens la respiration vibrante de mon “cœur du Christ“.

Puis, je me concentre à nouveau sur le centre de mon cœur et je suis tout à fait dans l’ici et maintenant. Je me prépare maintenant à libérer, par ma force d’amour, cette entité divine cantonnée dans mon crâne depuis des millénaires: l’Esprit divin de la Sagesse qui, ici, est devenu l’égo, limité et amoindri par la peur et le contrôle.

Partant du cœur, je remonte vers le haut de ma poitrine, dans le cou. Je ressens cet endroit et monte davantage, doucement, lentement vers la tête, jusqu’à l’épiphyse située entre les deux hémisphères du cerveau. Je fais Un avec elle et avec l’Esprit divin qui y règne. Je me fusionne à lui. La présence du Christ venant du cœur, le pur Amour, fais Un avec la présence de l’Esprit dans le crâne, la pure Volonté.

L’épiphyse s’élargit. Je ressens sa dilatation dans ma tête et l’autorise – volonté créatrice, léger chatouillement et pulsation, chaleur – noble rayonnement.

Après quelque temps, je me prépare à l’étape suivante. Dans l’unité de la présence du Christ et de l’Esprit, je me détache doucement de l’épiphyse, deviens libre, et “flotte“ légèrement de part et d’autre de la tête. Je prends conscience de cet espace, je le regarde ou je me l’imagine.

Puis je plane en suspension jusque dans le cou, je prends conscience de cet espace, plus doux que la tête mais plus étroit. Mais il s’élargit. Je descends en planant jusque dans ma poitrine, jusqu’en mon cœur et invite ma “présence-Esprit“ à venir y habiter. Ici, en mon cœur, je fais UN avec toutes les entités de l’Esprit et du corps et peux les rencontrer en vérité.

Ma présence “Christ et Esprit“ désire maintenant se centrer en mon cœur. Je l’y encourage en respirant profondément et en pensant avec ardeur et profondeur: “OUI, QU’IL EN SOIT AINSI!“

L’esprit du Christ dans mon cœur a la capacité et le désir d’harmoniser tous mes champs vitaux, d’élever toutes les basses fréquences. Je le lui autorise, ici et maintenant, et laisse les choses se produire.

Maintenant, la force cristalline spirituelle rayonne à partir de mon cœur dans toutes les cellules de mon corps et réunifie tous les chakras et champs vitaux à l’échelon le plus élevé possible. Cette grande force en moi aime tout ce qui a été, qui est et qui sera.

Et nous vous aimons pour tout ce que vous avez été,
pour tout ce que vous êtes et tout ce que vous serez.
Je Suis St Germain.
Je Suis Sabine.

Traduction française : Myriam Jabaly

http://www.kristallmensch.net/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email