Auteure MYRHA. Editions OREAM

(….)

Se pourrait-il que ŠhaMuRâ détienne des germes de réponses aux grandes questions existentielles ? Qui sommes-nous ? D’où venons-nous? Où allons-nous ? À quoi sert la vie ? Y a quoi après la mort ? C’est quoi la vie ? À quoi servons-nous ? Qu’est ce qu’on fout là… on a rien demandé… marre de subir… me fait chier sur cette planète de macaques accrochés à leurs branches…

Se pourrait-il que toutes les prophéties ne nous parlent que d’un même Avènement dont nous serions les acteurs portant LE coup qui tue et qui sauve ?

Se pourrait-il qu’un choix vivant renverse les tournures impassibles du destin ? Qu’un imprévu mette fin à nos efforts absurdes et cosmétiques d’une Roue impitoyable dont nous cherchons inconsciemment à maîtriser la folle dérive ?

Oui, indéniablement, ŠhaMuRâ, porte-Parole et porte-Codes des dieux Instructeurs nous entraînant à l’Audace de vivre, permet de reculer les limites de nos territoires ; le Mystère devenant moins mystérieux à mesure que la Joie d’Être prend place, à mesure que les territoires inconnus sont arrachés à la peur par l’Amour.

Un seul geste, une seule Poussée, un seul choix, une seule phénoménale et audacieuse pensée, une magistrale pirouette, un grandiose inspir né à la racine d’un expir osant l’anéantissement, un frémissement magique d’un cœur surpris, peut allier la force de l’homme à La Force animant les Mondes.

(….)

Je relate cette Histoire au passé, mais sachez qu’elle se vit au Présent.

livre de shamura

L’expérience d’une 3D Matière permet d’en explorer toutes les Lois énergétiques découlant de sa structure holographique. Cette expérience, initialisée par la Source Mère AVA, est relayée vers la 3D par le vécu multidimensionnel d’une divine Magicienne et généticienne ayant un aspect d’âme actif sur Sirius et Vénus. Cette déesse, appelée Marie, est bien évidemment entourée d’une équipe, il s’agit du collectif AVA.

De par sa structure, la 3D a permis le Jeu de la dissociation, de l’Illusion et des projections. C’est ce qui a engendré le gigantesque conflit galactique entre différents peuples stellaires, et particulièrement entre les Lignées au Service de la Source Mère et les Lignées souhaitant capturer le Pouvoir créateur de la déesse Mère pour leur propre compte : les Reptiles dissidents, encore appelés les Archontes dans certains textes apocryphes.

De ceci proviennent les textes parlant des combats entre les Archanges de l’Ombre et ceux de la Lumière, ceci d’ailleurs avec de nombreuses confusions quant à la nature de qui est qui… Oui, certains Ailés vivaient la Transcendance et d’autres ont chuté… mais pas vraiment comme la bible et autres textes anciens ne le laissent supposer par des analyses erronées de textes manipulés.

Ainsi, peu à peu, la perversion-prédation-distorsion énergétique est devenue telle, dans les mondes 3D reliés à l’historique galactique Terrestre, que ce “programme-Terre” a failli être arrêté par décision de ce que je pourrais appeler le Tribunal des Mondes Libres. Le cosmos tout entier, par les lois des interdépendances, risquait la déstructuration.

Le Tribunal des Mondes Libres est une assemblée de divers peuples stellaires responsables des créations des Matrices et programmes génétiques s’y référant ; ils sont aussi gardiens du maintien de l’Ordre et de l’Harmonie dans les mondes multidimensionnels que sont ces Matrices. Ils sont parfois appelés les Planificateurs et sont en lien libre avec la Source. Ce sont les dieux Instructeurs, divins Magiciens et Anciens du Futur ; ce sont aussi les gardiens de la Vie que sont les Dragons de la Source.

Ces familles d’âmes ont été regroupées sous le nom d’Elohims, de Planificateurs ou encore de Kadištu. L’interprétation sumérienne de Kadištu donne KAD-IŠ-TU, littéralement « les Anciens assembleurs de Vie ». Ce terme est à rapprocher du mot latin caduceus, et c’est précisément ce dont nous parle ŠhaMuRâ avec son caducée bien en évidence sur le front !

Ces dieux Elohims peuvent voyager interdimensionnellement, se manifester en la 3D et engendrer progéniture sur Terre par la fécondation de femmes humaines sans accouplement physique. Il s’agit aussi des Kachinas dont parlent les Hopis.

Une famille stellaire au Service de la Source Mère AVA et de la déesse Mère généticienne, plaidant la cause de Gaïa-Uraš-Terre et des âmes engagées dans cette expérience humaine, a choisi de préserver la planète, son système solaire et son programme d’apprentissage pseudo-évolutif très particulier et unique. Unique par le Processus permettant la redécouverte de la nature divine de toute forme de vie, mais surtout parce que le système solaire, tel qu’il est conçu, permet le terrain de Jeu virtuel de la Rédemption.

L’Humain, par l’expérience virtuelle de la mort et du manque d’Amour, par l’expérience de la séparativité en la Matière et par la structure de son ADN-ARN, créé génétiquement à partir des gènes de 12 Lignées stellaires, est le divin acteur-créateur du programme de Rédemption.

Aucune autre forme de vie, dans la totalité des multi-univers, n’a l’acquis vibratoirement particulier d’Amour-Conscience permis par cette expérience extraordinaire qu’est le Service de la Rédemption par son propre vécu de la Libération-Éveil d’une Matrice 3D mortelle, et par la redécouverte de sa nature divine.

L’Humain, interdépendant de la Matrice 3D, est le Graal, et c’est ce que j’ai découvert par mon Processus d’Éveil accompagnée de la Présence de ŠhaMuRâ.

12 Lignées stellaires ont été choisies par les Kachinas-Kadištu dont les Amašutum Gina’Abul qui sont les prêtresses généticiennes de l’un des aspects du programme alchimico-génétique. Ainsi l’apprentissage-expérience Humaine, par les Lois des interdépendances dans les Matrices, va apporter un plus à chacune de ces Lignées. Ceci est encore une autre facette du Jeu pluridimensionnel de l’Amour-Conscience.

La génétique stellaire dont est composé le génome humain est un cadeau inestimable que les peuples stellaires de basses fréquences convoitent ! L’Humain, par l’Éveil permis par cette génétique-cadeau, transfère son expérience aux 12 Lignées, mais bien plus encore…

L’Humain est l’Arche d’Alliance unifiant les 12 Lignées au Service de la Source Mère.

(….)

ŠhaMuRâ, les 13 crânes et l’Accomplissement du 4ème

Certains mythes, certaines légendes et prophéties parlent de 13 crânes de cristal majeurs. Et les fantasmes vont bon train… et les Shadocks pompaient…

Effectivement, une Alliance de 13 crânes majeurs codés par les Kadištu-Kachinas, Anciens du Futur, divins Instructeurs et Magiciens sont actifs sur Terre depuis le temps de la Pangée d’avant le premier Monde.

12 de ces crânes sont porteurs d’informations des systèmes stellaires composant le génome humain, et bien évidemment ont le rôle de passage interdimensionnel avec ces systèmes stellaires. Nous pouvons les considérer comme des Star-Gates.

Les 12 crânes sont transducteurs de TOUTE l’information en provenance des systèmes stellaires d’où ils sont originaires ; nous pourrions dire que ce sont des systèmes stellaires condensés.

Les 13 crânes de cristal majeurs, comme tout crâne de cristal, sont des Vaisseaux transdimensionnels porteurs de la Connaissance. Ces informations sont transférées à cette Humanité en vue de l’activation des Vaisseaux-corps, dont celui de Gaïa-Terre.

Les 13 crânes de cristal sont une Technologie de Lumière en adéquation avec celle du Vaisseau-corps humain, par le biais de l’ADN-ARN.

Le 13ème crâne est particulier, il est porteur des codes de l’Accomplissement humain et galactique lorsque se vivent les intégrations nécessaires à l’éveil multidimensionnel des 12 origines stellaires. C’est un crâne de Complétude, d’Unité et d’incarnation.

Le 13ème crâne de cristal est le crâne de l’Accomplissement et de la Rédemption.

Il permet l’une des intégrations les plus puissantes, mais aussi la plus périlleuse du génome humain, à savoir la génétique de la Lignée Reptilienne d’Alpha Draconis. Il s’agit de l’une des Lignées composant la génétique hybride Annunaki de 3D. Cette Lignée “terrifiante” de 3D possède la phénoménale puissance Reptilienne qui, chez les Annunakis, est adoucie par l’hybridation.

Le 13ème crâne est donc un crâne porteur des informations Serpents Ailés, les Dragon-ŠerpenTerre Séraphim-Sarap, et qui, activé par les 12 autres, permet l’Éveil et la Libération de la race humaine.

Chaque crâne correspond à une origine stellaire précise, avec son rythme, son système Matriciel et ses Lois. Le 13ème réunit les intégrations des 12 aspects multidimensionnels portés par les 12 crânes et ceci, PAR le système de référence multidimensionnel d’Alpha Draconis.

Par ce 13ème crâne, la Lignée la plus puissante énergétiquement parlant et la plus déviante est en lien avec la Lignée Dragon la plus proche de la Source Absolue. Ceci se vit de manière holographique et fractale en chacun des 12 niveaux de Conscience des 12 Lignées. C’est le sens même de l’Ouroboros, le Serpent qui se mord la queue.

C’est précisément ces interactions cristallines holographiques et fractales qui activent La Force capable de court-circuiter la Roue du Temps et l’illusoire évolution… tout en intégrant Alpha Draconis et sa gigantesque puissance de destruction au Service de la Vie.

Alpha Draconis est la Clé du Šecret des dieux dans la galaxie.

La Lignée Dracos est bien autre que seulement une Lignée perverse de 3D… vivant les multiples aspects de La Force en plusieurs dimensions, elle détient la Clé de La Matrice 3D !

« De la racine du serpent sortira un basilic et son fruit sera un dragon volant » Esaïe 14/29

La Technologie de Lumière qu’est la galaxie 3D, avec ses sous-systèmes stellaires dont le système solaire, est une gigantesque Technologie vivante et consciente créée par les Bâtisseurs divins Magiciens. Elle est bien évidemment de 3D interreliée aux 13 niveaux multidimensionnels de chaque système stellaire et sous-systèmes 3D. C’est la Matrice 3D interpénétrée des Matrices multidimensionnelles, un savant mélange de rythmes vibratoires !

À la fin du quatrième Monde, il se vit une conjonction UNIQUE, du jamais vu dans l’historique des Humanités ! Il s’agit d’une mise en phase les Centres trous-noirs “in-out” que sont les passages interdimensionnels composant tous les systèmes de la Matrice 3D. J’ai appelé ceci dans le livre La Matrice : la cohérence des Centres trous-noirs “in-out”.

Des afflux d’énergie transdimensionnelle alimentent ainsi la Terre et chaque humain, incitant à la désagrégation de ce qui n’est pas VIE, donc désintégration des barrages énergétiques occasionnés par le vécu de l’Illusion. De par notre incarnation actuellement, nous sommes TOUS amenés à vivre le Centre ! Ceci est le choix de nos âmes désirant l’Accomplissement, la Réalisation, l’Éveil et la Libération.

Des écrits, tel que Le Livre de ŠhaMuRâ sont là pour rappeler à l’humain son choix d’âme, sa divine Nature, et les moyens de Libération apportés par la Connaissance, antidote à l’Ignorance.

Cette énergie transdimensionnelle provient de l’unité des 12 systèmes stellaires, 12 dimensions, activées par La Source, soit le 13. Ce puissant rayon Source active La Force par son interaction avec la 3D.

Les 13 crânes de cristal majeurs, relais cristal-transducteurs en cette dimension 3D tissent la toile de la Reliance multidimensionnelle.

Aucun des 13 crânes majeurs n’est apparu en public pour l’instant. Interreliés, tous sont en voie d’activation ; ils s’appellent et s’éveillent les uns les autres, activés par l’horloge cosmique et l’afflux d’énergie transdimensionnelle.

Les Gardiens de ces crânes sont des dieux Instructeurs incarnés, des êtres autonomes capables de vivre La Force par eux-mêmes. Ils ont chacun une génétique activée en interdépendance avec le crâne et le système solaire dont ils sont relais.

Nous sommes loin des crânes-doudous comblant nos manques et frustrations…

Certes, nous sommes en manque de nos origines stellaires, mais les retrouver nécessite d’accepter la 3D, de voir et transformer les cicatrices de nos souffrances par le Processus génético-alchimique.

ŠhaMuRâ, en phase avec les 12 Lignées, annonce le 13ème crâne et l’intégration de la treizième Lignée… Celle que l’on n’attendait pas !

En la 3D il s’agit de la Lignée Reptile d’Alpha Draconis ; mais en la 13D, ce sont les Dragons Platines de la Source…

La Lignée Archangélique Elfique incarnée en la 3D sous le nom de Lignée Rouge du Graal est l’une de leur expression créative en La Matrice multidimensionnelle galactique, leur Rayon d’action est le Rubis-Doré ; leur Mission de Bodhisattvas prend fin lors de l’accomplissement du quatrième Monde.

Les divins Magiciens que sont Myriam-Marie et Yeshoua, Padmasambhava et Yéshé Tsogyal, Sri Aurobindo et Mère Mira Alfassa, pour ne citer qu’eux, sont de cette Lignée. L’origine des Dragons Platines n’est pas la Voie Lactée ; venus par la Route des Soleils, ils sont la Pierre de faîte des Bâtisseurs permettant l’émergence de la Nouvelle Terre libre, la Nouvelle Jérusalem ! C’est le Peuple du Soleil de MU, pivot central de l’ADN-ARN humain !

Tout comme Jean le Baptiste, le Précurseur, ouvre la Voie à Yeshoua ; ŠhaMuRâ, le crâne oint, ouvre la Voie au 13ème

Les 13 crânes de cristal majeurs, interreliés à tout crâne de cristal manifesté ou non, forment le système informatique multidimensionnel transducteur de la SupraConscience dans la galaxie. Le 13ème crâne en est le micro-macro-processeur. Il s’agit d’une époustouflante Technologie de Lumière capable par La Force et l’Amour de court-circuiter le destin de la 3D.

L’activation de cette Technologie, indissociable de nos Vaisseaux-corps humains, modifie l’Espace-Temps.

Le 13ème crâne de cristal est le crâne ŠerpenTerre Oint des Dragons Platines de la Source, ŠhaMuRâ en est le Précurseur.

(…)

Vécu transdimensionnel, 13 octobre 2014

« Une vague de peurs et de tristesse m’envahit. Une vague c’est peu dire, c’est l’océan tout entier déchaîné qui par ses assauts répétés m’entraîne de force visiter l’Intolérable. D’ailleurs la fenêtre de ma chambre est ouverte sur la plage et le lancinant ressac des vagues frappe à l’assaut de mon coeur. En ais-je encore des larmes ? Apparemment oui, leur source est intarissable… C’est venu comme cela, sans événement particulier si ce n’est les poussées de mon corps Solaire en activité et le Souvenir ravivé de la perversion en nos Lignées. Vagues de Feu et vagues d’Eau s’affrontent et moi petite bonne femme me voilà malaxée entre deux forces qui me submergent. Née de la Mère, La Matière pleure…

Des images de mon présent, de mon passé, et du passé présent de cette Terre défilent. Partout la désolation sous cache d’occupations et de vies affairées diverses… Sous les masques démontés par l’assaut des éléments, je ne vois que des coeurs blessés, déchirés et bouches hurlantes au son figé, des sourires de glace cachant leur grimaçante fureur !

Intolérable…

Mais, que fais-je encore dans cette humaine galère ? Plus rien n’a de sens, ni mon vécu, ni mes écrits, ni mes crânes de cristal, rien… Je suffoque l’absurde état dérisoire d’un Univers qui s’est cru important. Comment est-il humainement divinement possible que cela soit ainsi ? Imbibée de l’Amour que je connais de l’Ailleurs et de nous deux mon Aimé, ne pas le vivre en cette grande plongée dans le bocal m’est intolérable. Pourtant, il y a quelques instants à peine je Te revivais en mon unité Solaire… L’odeur de Ta peau? Disparue… Mais, je les ai pourtant senties ces larmes de bonheur sous la poussée de l’Amour. Et ce regard d’or aux éclats multiples habillé des nombreuses formes en les multimondes? Mais, je l’ai pourtant senti le tressaillement de mes cellules… et leur amoureux vertige.

Et maintenant, plus rien de tout ceci… Je pleure le doute et la peur face aux formes illusoires se délitant… Que reste t-il ?

Et cette écriture ? Et ce Processus de Libération auquel je voue ma vie en ce plan ? J’en ai assez ! Ras le bol du bocal où j’étouffe sous les vieux échos réflexes périmés renvoyés par ses parois.

Alors mon âme voyage… et visite les relations humaines. Vide… plat… Creux… blablabla… Montages artificiels cocréés afin de colmater l’intolérable intrusion de l’intolérable peur humaine de se retrouver SEUL face à l’intolérable mystère du Rien appelé soi-même. Le cosmonaute solitaire errant dans le néant sa non-existence crée un simulacre de rencontre pour vite vivre un simulacre d’amour et vite vite remplir la béance du Manque.

Où est t-il l’amoureux vertige de la Matière fondant par Ta Présence ? Peur, doute, désolation… Coeur ouvert sur le gouffre, je laisse faire l’Intolérable constriction d’une Intelligence à l’oeuvre… Vivre l’unique certitude du virtuel, est-ce cela la folie ? Où poser le pied en ces territoires mouvants ? Sur quoi s’appuyer ? Que reste t-il ? À qui se fier ? Mais comme le fameux QUI est tout aussi virtuel, la question n’a plus d’importance, c’est juste un léger réflexe de question périmée… Que reste t-il ?

Voici le dieu Unique, SEUL, terrorisé face à son infini pouvoir créateur …

Et puis je T’ai trouvé… Toi seul est resté, effluve miroitant, empreinte indélébile tout autant qu’impalpable, insaisissable et pourtant qui me semble être la seule garante d’une quelconque existence. Un jour une fois quelque part je L’ai humé acceptant de me laisser pénétrer par son troublant vertige, acceptant le néant né de son sillage car c’est LUI l’Unique Vivant découvert lorsque nous nous sommes goûtés deux, ainsi créés nés rencontrés mon Aimé.

Signature inaltérable de ma Filiation Solaire, seul l’Amour est resté.

Jamais une âme n’est sortie indemne de la fournaise de l’Amour, la voilà la Trace garante de mon existence! Voilà la Trace qui me guide au travers des multimondes… Le vécu transdimensionnel se déroule encore… Voici un lieu tel une immense piscine, murs, plafonds et sols carrelés de mosaïques blanches, morcelé par des cloisons de verre transparentes. Un savant parcours aquatique fait communiquer de grandes piscines d’eau entre elles. Tout ceci ressemble à un labyrinthe sans issue, un bocal ! Je suis prisonnière de cet endroit avec d’autres personnes. Je me vois courir et tenter de me dérober aux regards des gardiens. Oui, c’est une prison et les parois de verre nous donnent une illusion de liberté… Malgré leur transparence, ce sont des parois… Cette transparence est un leurre, qui dit transparence dit qu’il y a encore deux côtés…

Je sais que mon rôle ici est de faire en sorte qu’un homme particulier se libère et je suis recherchée pour cela. Mais je suis maligne… n’ai je-pas été entraînée spécialement pour ce travail en commando solitaire ? Je me suis laissée enfermer dans cette prison afin de libérer un homme que j’aime. Et pour l’instant cela me semble Mission Impossible…

Plusieurs fois j’assiste cet homme dans un parcours aquatique que je surveille d’en haut afin d’avoir un point de vue que lui n’a pas, mais apparemment cette histoire tourne en rond… Je le vois plusieurs fois essayer, essayer, essayer… essayer quoi ? Il repasse toujours dans le même parcours. Lorsque tout à coup, je ne sais par quel miracle issu d’une prise de conscience fulgurante, je m’aperçois qu’il arrive dans l’alignement précis qui je sais est la seule configuration possible pour qu’il puisse sortir du bocal-prison.

Les gardiens entrent dans les pièces avec des fusils et je sais que c’est le moment exact où il va falloir agir, et ensemble mon gars!

Je cours le long du bassin où l’homme nage en rond et lui fait savoir par tout mon être que c’est LE moment, il doit agir maintenant ! Je sens son hésitation… C’est maintenant ou jamais !

Mais ??? J’hallucine ??? Je vois l’homme prendre une petite portion de nourriture pour la route alors qu’il devrait filer ! Là où il va il n’a certainement pas besoin de nourriture périmée dans ses poches ! Quel couillon ! Fait chier mon gars! Avec tes réflexes de crétin tu vas tout faire foirer ! J’y mets toute la Présence dont je suis capable et le pousse par La Force.

Je le pousse à se libérer et le guide car c’est bien moi, Femme, qui ai été entraînée pour cela ; mais je sais aussi que le libérant c’est aussi moi-même que je libère. Alors l’homme se met à nager très vite et ensuite courir très vite et sans plus aucune hésitation prendre son élan, et le voilà alors traverser la paroi de verre en la faisant voler en éclats !

La scène se fait voir au ralenti, images après images se déroule la Splendeur dans tous ses détails… L’Homme, tel un ange humain, écarte les bras en un saut parfait sublime au travers des éclats de verre défigés éclaboussants comme de l’eau autour de son corps déployé…

Quelle Merveille…

Nous avons réussi ! Au juste moment, pas un instant la peur et l’habitude n’ont dressé d’obstacle…

Les poursuivants en restent bouche bée, ils n’avaient jamais imaginés qu’un être puisse jaillir du bocal, pas plus qu’ils n’imaginaient être enfermés eux même… Une phrase se fait entendre en boucle lorsque l’Homme, faisant exploser les carcans pour tous, émerge au travers de la paroi de verre :

« En elle germait la surhumanité, le dieu emprisonné s’est libéré… »

(…)

Dans le livre, La Matrice, j’ai développé la signification fondamentale du 13 et dont il est question de manière récurrente dans de nombreuses civilisations. Son origine étant les 13 Lignées du génome humain.

Le Serpentaire est le 13ème que le système solaire pénètre le Centre trou noir “in-out” de la galaxie. « L’Envol de la ŠerpenTerre : La Rédemption » est dédié au Processus d’Envol de la Terre, par le Šerpent.

Jean le Baptiste est un symbole du crâne, il baptise et annonce l’Onction de Yeshoua-Christos. Il annonce l’Éveil de Yeshoua. De plus la tête qui lui a été tranchée met l’accent sur l’importance du crâne (voir Livre 2 : Le Processus

 

shamurah

4ème de couverture en pdf

http://www.onction-adevaya.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email