WISDOM TEACHING avec David Wilcock

Bonjour, je suis David Wilcock et bienvenue pour un nouvel épisode de Enseignement de la SagesseJe suis heureux de vous retrouver.

je vais révéler des informations que je n’avais pas prévu de donner ici, dans cette série. On va donc faire un détour qui vous plaira, car tout ce que j’ai dit jusqu’ici sur WB Smith et le voyage dans le temps peut encore être développé. J’avoue que je pensais réserver ce contenu à mes conférences du week-end. Aujourd’hui, comme cette série est devenue tellement populaire, et que quelque chose manque, je veux développer des choses essentielles de la géométrie quantique.

Nous voici à l’épisode 30. Comme c’est un peu à la dernière minute, on va diffuser des séquences d’épisodes sans question dedans, car je traite un sujet complexe qui va prendre plusieurs épisodes pour être expliqué. Et, personne n’a posé les bonnes questions. Une fois que vous verrez ceci, vous en comprendrez toute l’importance.

On va maintenant découvrir que la géométrie est le secret de la compréhension de la réalité. Pourquoi je dis ça? La géométrie est un mystère, on la trouve dans plusieurs anciens enseignements sacrés des écoles du mystère. Je pense que je vais consacrer des épisodes à la prévalence incroyable de la géométrie dans d’anciennes traditions. Le symbole maçonnique lui-même, l’équerre et le compas, contient de la géométrie intentionnellement.

Le G au milieu du symbole maçonnique signifie trois choses : Dieu, le Grand architecte de l’Univers et la géométrie.

Les maçons eux-mêmes utilisaient leur savoir de la géométrie sacrée, dans le processus de construction de bâtiments. La maçonnerie est justement dans le processus d’une construction. Il y a cependant toujours un niveau caché symbolique, dans lequel ils parlent de reconstruire le Temple de Salomon. C’était un mythe, qui fait référence au corps de lumière, ou appelé Tikkoun dans la Kabbalah. Tous ces petits vaisseaux de lumière qui nous composent.

Je crois avoir parlé précédemment dans cette série de l’additum, pièce secrète où beaucoup d’écoles du mystère cachent leur livre sacré. Impossible d’y pénétrer, sauf en passant par le mur. Comment traverser ce mur? Il faut sortir de son corps pour passer le mur et aller lire le livre dans la pièce, en étant hors de son corps.

Peu de gens réalisent, et j’en ai déjà parlé, que les francs-maçons se considèrent supérieurs dans leur niveau de savoir à toute personne ayant un doctorat. C’est pour cela qu’à la remise de diplôme universitaire, on a une robe et une toque. On porte sur la tête ce qu’on appelle un mortier, en forme carrée. Selon eux, il s’agit du mortier qu’ils ont sorti du ciment utilisé pour la maçonnerie.

Il y a donc une croyance que l’on développera petit à petit. Cette croyance qu’en construisant des structures, des bâtiments, en se basant sur certaines relations de géométries, alors la structure aura un pouvoir magique. je développerais dans plusieurs épisodes. je vais d’abord expliquer pour que vous compreniez pourquoi ils ont fait ça. D’où ils ont sorti cette technologie et pourquoi elle fonctionne. Ce que je vais vous expliquer, c’est la géométrie sous-jacente à notre réalité. je ne sais pas si ce savoir allait être révélé un jour, parce que les gens de l’ordre maçonnique jurent sous peine de mort de toujours cacher et de ne jamais révéler les secrets de l’ordre.

Cette nature géométrique de la réalité est considérée comme l’un des plus grands secrets maçonniques. Les choses que je vais raconter sont donc des connaissances ouvertes au public, mais elles n’ont jamais été révélées. Quand j’ai écrit « The Source Field Investigations » et rassemblé beaucoup d’éléments que vous allez voir, j’ai entendu plus d’un témoin dire qu’ils étaient sidérés dans la communauté des initiés, de voir toutes les informations que j’avais récoltées, qui selon eux étaient classées hautement confidentielles.

Dans de précédents épisodes, j’ai parlé de dématérialisation. Si vous ne les avez pas déjà vus, je vous encourage à aller les visionner. cela vous aidera à comprendre au fur et à mesure que l’on avance. Il faudra que je réitère certains de ces éléments… des gens se sont plaints des répétitions… Des fois les répétitions ont du bon. Il faut aller au coeur des choses. On va donc parler de l’idée que la géométrie qui constitue la réalité est simplement une convolution de ce que j’appelle le champ source.

La science du champ source nous dit que l’univers est vivant, organique, et que la conscience est la fondation de l’univers. C’est la source de tout, l’énergie et la vie biologique. Et la géométrie dans tout ça? On y est, écoutez bien, parce que c’est extrêmement important : il y a une quantité incalculable d’énergie dans un espace vide. Si vous êtes dans la science ou la physique, vous le savez déjà, mais beaucoup de gens ne le comprennent pas.

La quantité d’énergie du vide, comme on dit d’énergie de fond, est telle que si vous lâchez la capacité totale de l’énergie et une toute petite quantité de matière, vous avez une explosion nucléaire. La science d’Einstein a été en partie responsable du premier appareil nucléaire au monde. N’oublions pas qu’il a tout résolu pour l’énergie. E=mc2 : l’énergie est plus importante que la vitesse de la lumière au carré. Tout vient donc d’elle.

Quand on libère l’énergie de la matière, on obtient une quantité copieuse de lumière blanche éclatante.

Il existe également la science de l’énergie du point zéro. Si on réduit la température d’un objet à zéro degrés Kelvin, alors on dit que, comme la chaleur représente le mouvement, à cette température, sans chaleur donc, comme ils l’ont calculé, il devrait atteindre le point où il n’y a plus de mouvement dans le atomes. En d’autres termes, s’ils sont complètement froids, ils ne doivent plus bouger.

Si vous avez vu les épisodes précédents, vous devriez comprendre qu’éliminer ce mouvement est impossible. L’univers lui-même est fait de cette énergie fluide qui est toujours en mouvement. Donc si on descend à zéro degrés Kelvin ou -273 degrés Celsius, on découvre alors qu’il reste une quantité considérable de mouvement. D’où l’appellation d’énergie du Point Zéro. Il en reste encore tellement, où théoriquement il n’y a pas de température donc pas de mouvement, que les scientifiques ont pu calculer la quantité d’énergie juste dans l’espace. Les calculs sont impressionnants. On découvre que la quantité d’énergie du vide, ou énergie du Point Zéro, tient en une zone de la taille d’une tasse de café dans l’espace, et suffit à faire bouillir les océans du monde instantanément.

Pensez y. On est pas vraiment habitués à vivre avec l’idée que l’on est entourés d’autant de pression énergétique.

Autre explication. Imaginez-vous une ventouse. Qu’est-ce qui fait qu’elle s’accroche au mur? Est-ce à cause du plastique en-dessous? La plupart des gens le croient. Mais en fait, la raison pour laquelle la ventouse doit être parfaitement ronde et faite de caoutchouc, c’est pour qu’aucun air n’entre dans la ventouse collée au mur. Qu’est-ce que ça fait? Cela veut dire que 68.947,6 Pa de pression d’air poussent à l’extérieur de la ventouse en l’apposant contre le mur. C’est la pression de l’air qui fait que la ventouse colle au mur. Il n’y a ni aspiration ni glue dans le plastique, rien à voir avec lui. Si vous sentez le plastique dans vos doigts, ce n’est pas assez solide pour tenir au mur.

C’est une chose. Maintenant, pensez aux mécaniques quantiques et à l’idée que l’énergie du Point Zéro est si puissante, qu’il y aurait une façon de dupliquer l’effet de la ventouse à un niveau quantique. Cela existe, et ça s’appelle l’effet Casimir. Il se produit quand on prend deux assiettes, ou un objet de préférence métallique, et qu’on les rend extrêmement plates, à tel point qu’elles font à peine un atome d’épaisseur. Ca a été mené et répliqué plusieurs fois en laboratoire. En rapprochant ces deux assiettes l’une de l’autre, tout d’un coup, une force spectaculaire va vouloir les rapprocher. Une fois collées, impossible de les séparer. Si vous exercez une force dans la direction opposée, pour les empêcher de se coller, vous aurez une source d’énergie très forte.

Pensez à la ventouse. Ca a été mené par une variété de physiciens quantiques, les avant-gardistes. Cette énergie du vide, du Point Zéro, ne peut pas aller dans la fente entre ces deux assiettes. Il n’y a pas assez d’espace. Plus on va essayer de les écarter, plus la pression ambiante de l’énergie pousse pour qu’elles s’attirent encore plus. C’est comme si vous étiez au volant, et que votre pied était une assiette, que l’accélérateur était l’autre, et votre pied reste coincé si vous appuyez trop fort. Ce n’est pas très pratique, alors la ventouse est plus appropriée.

Gardons en tête, qu’il y a une quantité phénoménale d’énergie autour de nous, et qu’elle est presque totalement inexploitée.

On va ensuite voir que le flux impacte directement, et affecte le rythme auquel le temps passe dans une zone localisée. C’est pour ça que je dis de ne pas commencer par cet épisodes et de regarder les premiers. J’ai vraiment élaboré le sujet.

J’ai dit que l’espace et le temps sont des domaines dans lesquels une même énergie est dans deux états. Dans l’espace, l’énergie est immobile. Dans le temps, elle est en mouvement. Et les mêmes particules basculent entre un espace en trois dimensions et un temps en trois dimensions. Si vous allez dans un temps en trois dimensions, les lois de la physique s’inversent, et ce que vous voyez est identique à ce qui vous entoure. Les atomes et molécules de notre réalité existent aussi dans cette réalité parallèle. Mais si vous allez dans cette réalité parallèle, en revenant dans notre réalité à un moment différent de quand vous l’avez quitté, vous aurez voyagé dans le temps.

C’est assez époustouflant. Je ferais des liens avec tout ça et j’y reviendrais. Je vais maintenant parler de la géométrie qui va aider à comprendre tout ce que je viens de dire.

Notre esprit peut entraîner le champ et créer des manifestations physiques.

Ce que cela veut dire, c’est que puisque que l’on est dans un univers vivant, vous construisez l’univers. Votre conscience construit la réalité. Cette grande citation de la Loi de Un, cette série d’ouvrages constituant la base de toutes mes recherches scientifiques, obtenues de l’intelligence extraterrestre en 1981 jusqu’en 1983. Dans la Loi de Un, il est dit sur la construction des pyramides : « Les pierres sont vivantes. Les gens de votre culture ne l’ont pas compris. »

Notre esprit peut interagir avec le champ et créer de la manifestation. C’est un concept intriguant. Ca voudrait donc dire que l’univers est composé de pensées. C’est indiqué dans la Loi de Un depuis le début. Il y est dit que tout est pensée. L’univers entier est créé par l’esprit, la conscience. L’univers c’est le créateur agissant avec lui-même. Comment s’y prendre? Comment transformer ses pensées en manifestations physiques? Une fois la géométrie acquise, vous aurez tout compris. Vous saurez comment la pensée peut devenir physique. C’est un magnifique développement.

Nassim Hamarein en a peut-être déjà parlé sur Gaïa, avant moi. je vous encourage donc fortement à aller voir ses vidéos. Il en déjà fait pour Gaïa. Il fait partie des avant-gardistes de la nouvelle physique. Il a dit un bon nombre de choses complémentaires à ce que j’explique. Ce qu’il nous dit avec sa recherche scientifique, que j’ai indépendamment utilisée de mon coté, c’est que les éléments dont l’univers est fait, créent de l’espace et du temps à travers lesquels il faut se déplacer.

Votre mouvance dans l’espace mène la dynamique de votre temps. Comme un fluide.

A travers ses expérimentations physiques, il est arrivé à cette conclusion, et je vous le dis depuis le premier épisode de cette série. Nassim l’a démontré scientifiquement. L’une de ses découvertes les plus pertinentes a été qu’il a utilisé des équations d’étudiant de première année pour prouver que la propriété d’un trou noir, cet horizon des événements, ou plus techniquement le rayon de Schwartzschild, zone frontalière exotique de la physique où les choses deviennent étranges, et se produisent de la même façon que le proton d’un atome, et même d’un noyau atomique entier, qui est une chose très curieuse, car ça implique de comprendre que la gravité peut causer la formation d’atomes.

La gravité est le flux qui se déplace vers le trou noir, c’est pour ça que même la lumière ne s’en échappe pas. Si un faisceau lumineux bouge dans l’espace dans des photons, ceux-ci seront pris dans le trou noir. Il n’y a que le trou noir qui fasse ça.

Si vous pouvez inclure de la gravité dans l’atome, de belles choses se produisent. Comme Nassim le dit, on peut se débarrasser de deux des quatre forces énergétiques fondamentales de l’univers.

Si vous allez dans un lycée classique, ou un cours de physique, on vous dira qu’il y a quatre champs d’énergie dans l’univers :

  • L’électromagnétique, qui est en fait deux, formant une vague électrostatique et magnétique. L’électrostatique monte et descend, le magnétique est côte à côte.
  • Avec l’électromagnétique, vous avez la gravité.
  • Il y a ensuite ce qu’on appelle l’interaction faible.
  • Et l’interaction forte.

C’est quoi?

L’interaction faible est une hypothèse. C’est important. Elle est censée être la force qui maintient les électrons dans le noyau atomique. Mais on ne sait pas que c’est là. On dit que ça devrait être là, théoriquement, parce qu’on a des électrons qui ne partent pas du noyau. La force centrifuge ne les propulse pas dans l’espace. Ils restent où ils doivent être. Pour cette force faible, il est donc conclu, peu importe ce que c’est, ils ne savent pas, ça maintient les électrons autour de l’atome, qu’il y avait alors l’hypothèse d’une force forte. quelle est-elle?

L’interaction forte est censée maintenir le noyau, les protons et les attacher aux neutrons. Les neutrons sont seulement théoriques, et n’existent probablement pas. Dans les théories de physique quantique, vous verrez que les neutrons sont une simple hypothèse, et qu’ils ont seulement été créés parce qu’on ne comprenait pas l’absence de particules dures.

Le modèle traditionnel du noyau atomique transmis par Rutherford, un des pionniers de la physique quantique, il envoyait des électrons sur de la feuille d’or, et a découvert que certains restaient coincés en  chemin. Il a alors supposé que las atomes avaient ce centre dur, qui était le noyau atomique. Ce noyai bloquait les électrons. Il s’est avéré qu’il n’en bloquait qu’une infime partie. C’est de là que vient l’idée que le noyau est minuscule comparé à la largeur de l’atome, qui contient tout un système solaire. Le noyau n’est qu’une toute petite partie. Cela ne veut pas dire que c’est solide, mais qu’il y a quelque chose qui interrompt le flux des électrons.

De là à parler de particule… On est accro aux particules. On est tellement pollué… Jeu de mot, c’était intentionnel. On en est tellement pollués que l’on ne réalise pas que des physiciens quantiques nous ont dit que c’était une onde et une particule à la fois. C’est les deux. L’univers est basé sur l’incertitude, rien d’autre. L’incertitude règne, point final. Rien à ajouter… Ils partaient fumer leur cigare et voir des prostituées. Vraiment.

Je ne serais pas satisfait d’aller fumer mon cigare après avoir conclu qu’il n’y a pas de réponse. Que l’univers est basé sur des trucs incompréhensibles, qui ne marchent pas. Mais ma chaise fonctionne bien, je n’ai pas peur qu’elle se dématérialise sous mon poids. Il n’y a pas de réponse, pas de solution. L’univers est basé sur l’incertitude. Aucune idée de ce que c’est, mais c’est là et ça marche. D’accord, et à partir de là, les gens utilisent bêtement « physique de particules subatomiques », « particules atomiques », « Nucléons. Baryons. » Va-t-on trouver la « Particule de Dieu »?… Pardon? Arrêtez avec les particules. Il n’y a ni particule de Dieu, ni base de particule.

Tout est basé sur une énergie de type fluide et son comportement.

Vous le verrez mieux que jamais, pour la première fois, dans cette série d’épisodes. Vous allez voir à quel point c’est fluide. l’une des choses géniale sur lesquelles Nassim a conclu, c’est que la surface d’un proton ou d’un noyau atomique est en fait le trou blanc. Le trou noir est au centre, et le trou blanc est à l’extérieur.

Alors que l’énergie électromagnétique émerge du trou blanc, de manière sphérique, encore une chose sur laquelle les diagrammes de physique conventionnelle nous ont trompés, car on voit le trous noir comme s’il était un tunnel dans un drap. Comme si un tunnel formait un trou dans ce tissu. Le modèle du tissu espace/temps. C’est totalement faux. Nassim a prouvé que s’il y a un trou noir, il est sphérique. Ce n’est pas un petit rond en deux dimensions. Quand l’énergie sort du trou blanc, elle émerge de façon sphérique. Si vous voulez c’est un noyau subatomique. Et, c’est une étoile.

Dans la théorie de Nassim, chaque étoile a un trou noir au centre et un trou blanc à l’extérieur. Une étoile est un portail. Vous voyez l’énergie électromagnétique sortir de la surface d’un trou blanc.

On a su par des insiders haut placés au gouvernement, que chaque étoile contient un portail pouvant être utilisé, et que le coeur de la Terre est en fait lumineux.

Selon le modèle traditionnel, le centre de la Terre est fait de fer en fusion. Tout ça parce qu’ils ne connaissent aucune autre façon de faire un champ magnétique. le fer est la seule chose pouvant être magnétisé pour eux. Ils ne comprennent pas les bases du magnétisme. Ils ne savent pas d’où ça vient. Pour eux, la seule façon de faire du magnétisme, selon nos connaissances, est avec du fer. Le souci c’est qu’il fait très chaud à l’intérieur de la Terre. Si vous descendez à plus d’1 km, la température est si haute que le fer ne tiendrait pas thermiquement, et ne pourrait jamais mener un champ magnétique.

Selon moi, ce qui se passe vraiment au coeur de la Terre, et c’est en corrélation avec ce que dit Nassim, c’est qu’il y a un trou noir au centre de la terre, qui lui-même a un trou blanc. De la nouvelle matière est créée en continu.

On consacrera un épisode entier à la théorie de l’expansion terrestre. Vous verrez que si vous enlevez les océans et rassemblez les continents comme un puzzle, ils se rassemblent sur 55% du diamètre actuel de la Terre, dans un état d’expansion continu. J’y consacrerais un futur épisode. Là, j’essaie de donner le plus d’infos possible, pour que l’on ait une archive vidéo de tout ce qu’il faut savoir pour pouvoir se vanter de maîtriser cette nouvelle science qui s’éclaircit.

S’il y a un trou noir dans la Terre, il y a un coeur lumineux. Elément très important quand on parlera de la grille mondiale, dans les épisodes à venir.

On peut donc dire que l’atome est juste un trou noir miniature. Très important également, Nassim a remporté un prestigieux prix de physique, d’une organisation scientifique belge, pour le papier qu’il a écrit avec Elizabeth Rauscher, pour prouver que l’atome est en fait alimenté par la gravité. Maintenant que je l’ai dit, je veux le réitérer.

On va maintenant regarder la dynamique des fluides. Je vais faire l’introduction et on approfondira dans le prochain épisode. La dynamique des fluides consiste à transposer l’idée de la gravité source d’énergie de l’atome, pour créer un atome basé sur une source d’énergie fluide. pensez y. C’est un concept un peu spécial.

C’est le Dr Hans Jenny qui nous a amené cette science. Il a développé la science de la cymatique.

J’ai été la première personne à faire le rapprochement sur internet. Peu de gens l’ont fait depuis. En travaillant sur cette représentation, hier soir, et en rassemblant mes dernières images, j’ai cherché de nouvelles infos sur Google. Comme ça m’arrive depuis des années, je tombe sur mes propres graphiques et articles, chaque fois que je cherche ça. Tout ce que je trouve ce sont des gens qui me citent, ou qui me plagient, ça ne vient que de là. Tout ce que l’on trouve sur la cymatique et le lien avec la quantique vient de mes articles et de mes livres. J’ai mes livres là dessus depuis environ 2000, 2001.

Revenons à nos moutons. Il a donc rempli une goutte d’eau avec de minuscules particules appelées colloïdes, comme du sable. Le lait est une suspension colloïdale, il contient des gouttelettes de gras, c’est pour ça qu’il est blanc et pas transparent. Dans une eau ou une flaque boueuse, par exemple, on a des petits morceaux de boue qui flottent dans l’eau. Il a donc mélangé de l’eau boueuse, durant toute l’expérience ça ressemble à de l’eau boueuse. Rien de spécial. Mais en lançant un simple test de fréquence sonore dans l’eau, toutes les particules se sont mystérieusement mises à ressembler à ça. N’est-ce pas incroyable?

Pour moi, c’est la plus grande découverte de l’histoire de la science. L’une d’elles. Au tout début de la liste, parce que vous avez ici la clé qui ouvre toutes les portes. C’est pour ça que je me suis dit que j’étais obligé d’inclure la géométrie dans cette série. C’est bien trop important pour être mis de coté.

Cela veut donc dire qu’une pensée a créé cette forme.

En pensant vous créez des ondulations dans le champ source, ce qui leur donne un effet semblable à une fréquence sonore.

Les ondulations du champ source créent de la géométrie. Géométrie qui existe vraiment sous le nom d’onde stationnaire.

Ce qui veut dire qu’en regardant cette forme, et ces coins, de la force émane d’eux. Ils exercent une force. 

Jenny a découvert que les particules ne sont pas immobiles. Elles sont en mouvement contant autour de la géométrie. Partout. Il n’y en aura donc pas une posée ici ou là… Elles se déplacent absolument partout.

Vous remarquerez que la géométrie ci-dessus ressemble à un cube, et que l’on a une géométrie triangulaire dedans. C’est très important. Pensez y, vos pensées créent de la géométrie quantique.

La nature même de la conscience est géométrique.

On n’est qu’au début, on développera tout cela dans le prochain épisode d’Enseignement de la Sagesse.

Je suis David Wilcock, merci de votre attention.

https://www.gaia.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email