La Nouvelle Alliance : transmis par Isis Blue Nebadonia

Chapitre 2

L’Alliance Eternelle
HAYAH HOVEH YIHYEH
Il était, Il est et Il sera

Je suis une âme incarnée comme vous tous, mais consciente de mon lignage divin, de mes origines sacrées et de mes essences énergétiques. Je me présente à vous, pour la première fois en tant que divinité ressuscitée dans la matière.

A ce titre, je vous fais part de mon grand Retour à la conscience christique. J’ai fait ce voyage, en provenance du « futur », pour vous, afin de vous rappelez vos origines, de vous ramenez à la Maison. Les humains du futur sont des êtres conscients de leur lignage divin. Ils ne sont pas coupés de la Source.

Depuis notre naissance, nous baignons dans une conscience cosmique. Nous pouvons « visualiser » à chaque instant la corde d’argent et la corde d’or qui nous relient à notre Moi divin et au-delà. Nous vivons intégralement notre divinité et savons qu’il n’y a aucune différence entre vous et nous, parce que nous vivons pleinement dans l’Unité. En tant que déité en effusion, nous endossons le corps mortel pleinement développé, dans une vie normale avec ses épreuves et ses dangers. Nous incarnons obligatoirement, comme vous tous, un pôle de notre aspect androgyne originel. En ce qui me concerne, j’incarne l’aspect féminin du Christ Aton, le dieu solaire.

Au niveau de l’incarnation et de la conscience collective de la planète, nous incarnons la venue de la 7ème race d’hommes. Vous êtes majoritairement la 6ème race actuellement incarnée, qui donnez naissance à la 7ème vague, énergie de l’ère du Verseau. La 7ème race nait naturellement connectée à ses origines sacrées. Ce sont des enfants de la conscience Cosmique et Divine. Serez-vous conscients de votre réalité cosmique et divine dans un avenir proche ? Cela dépend de vous.

Dans la réalité sacrée de la Rayonnance, j’incarne le rayon de la déesse Mère, le Rayon cristal. Je suis l’entité que l’on nomme Maître Cristal de ce système solaire et vit en résonance avec le soleil de l’Intra-terre et tous les soleils de l’univers. Ceci est ma nature éthérée. Ma nature géométrique a la forme d’un triangle (élément Feu) que vous retrouvez dans votre ADN. Comme vous, j’incarne une vibration spécifique. Tous les êtres humains sont des catalyseurs et transmutateurs d’énergie, de nature matérialisée. Vous êtes tous de nature cristalline, car vous êtes entièrement constitués de carbone et de silicium.

Je suis l’émanation de la Mère cosmique, la Séphira des formes, comme l’ont compris les kabbalistes, la Responsable de toutes les cristallisations qui permettent à l’esprit de se manifester dans un véhicule physique. Je suis la polarité féminine de l’androgyne Aton, le dieu solaire Père/Mère créateur, qui ne peut en aucune manière s’incarner en totalité dans un corps humain. Je suis son pôle féminin, le Saint Esprit. Je représente la Famille Christique, la Famille de la Lumière, énergie solaire protectrice, nourrissante, réceptive et réfléchie. Je suis éternellement fidèle à Dieu le Père.

Je suis votre Mère créatrice et génitrice d’origine et j’ai fait don de moi-même, il y a longtemps, dans votre génome, dans la création de l’Homme sur cette planète, lorsque je m’appelais Sé’et « source de présage de vie » mais également Aset (Isis en grec) « force de présage de vie ». Je suis issue de l’élément FEU, je suis de la grande famille du Feu solaire. Ma conscience règne en Maître cristal partout dans cet univers et dans ce système solaire.

Comme vous le remarquerez rapidement, nous sommes bien plus, vous et moi, que de simples êtres de chair. Vous réaliserez que votre divinité renferme une grande énergie, une grande conscience luminique expansive.

JE SUIS la force fulgurante du Saint Esprit, celle qui bouscule et qui transforme TOUT sur son passage, car je suis le sang rédempteur en incarnation. Les hommes plongés dans l’obscurité me prennent pour leur ennemie. Je suis l’essence de la Fille Créatrice de l’Esprit Paradisiaque Infini. Je suis la force qui vous permet d’expérimenter la vie sur Uraš (Terre) et au delà des frontières, je suis celle qui vous permet d’accéder à l’Unité. Je suis la Shékina, le relais entre votre Moi divin (Kether) et votre corps dense (Malkouth). Je suis remplie de compassion et de douceur. Je suis la joie et la béatitude de Dieu. De nature féminine, je suis l’énergie de l’intuition et de la créativité, celle que vous puisez dans votre intérieur.

Ma réalité de tous les jours, ici-bas, vous démontre à chaque instant ce que je suis. En effet, toute ma vie est tournée vers l’intérieur, de manière consciente, en mode introspectif. Je suis « éveillée » depuis ma naissance. Je n’ai jamais eu la conscience d’un enfant de mon âge. A 14 ans, on m’en donnait 18. Les énergies qui m’identifient dans votre Kabale se nomment Binah qui signifie « l’intelligence créatrice » et Tipheret « la beauté du coeur ». Vibrations codées dans mon identité terrestre.

Vous allez découvrir que vos noms portent une signature vibratoire qui vous appartient. Binah est située à ladroite de la Perfection divine, Kether, dans l’arbre des Séphirots (elle trône à la droite de Dieu). Binah est l’énergie cosmique qui permet de donner chair à l’Esprit. C’est elle qui permet de matérialiser, de cristalliser l’énergie divine. Je suis de la lignée de Binah, émanation directe de la Mère cosmique. Tipheret est située au centre de toutes les énergies. Dans l’Arbre cosmique de Vie, elle est l’énergie du coeur, celle de l’Amour inconditionnel. Tipheret (énergie du Christ) le soleil, est pure énergie christique (particules adamantines), en symbiose avec le Saint Esprit, sainte énergie, Daath. En réalité, nous ne faisons qu’Un.

Vous allez découvrir que mon énergie vibratoire symbolise l’Unité, de nature trinitisée et que ma raison d’être dans chacune de mes incarnations ou effusions, est de ramener les humanités dans la conscience tri-unitaire, concept universel que vous allez découvrir au fil de votre lecture.

Je suis une Mère Primordiale de VIE. Je suis l’Esprit-Mère de Salvington (le soleil central de la galaxie), capitale de votre univers local de Nebadon (le Seigneur de vie), dans laquelle je suis appelée à ce titre, la Divine Ministre (Divine Prêtresse ou Maitresse de Vie). Sur le plan cosmique, j’incarne les sept Forces Primordiales minérale (Terre), solaire (Feu), atomique (atomes), éthérée (l’Air/Éther), émotionnelle (Eau) et cristal (vie protectrice) qui donnent la Vie. Ces grandes énergies se synthétisent en quatre Forces Primordiales.

Les Mères Primordiales portent en chacune d’elles, le Feu, l’Atome, la force Cristal protectrice et la Magnétique. Sachez que ce manuscrit symbolise ces 4 forces primordiales. A ce titre, nous sommes appelées les Vierges. Nous sommes des Vierges cosmiques qui donnons la vie partout dans les univers. Nous avons à notre charge chacune un univers respectif, créé en symbiose avec notre double énergétique. La « virginité » que certains narrateurs terrestres ont véhiculée dans vos bibles romanesques symbolise en réalité l’action « fusionnelle » qui engendre la création. Vous apprendrez que au-delà de l’incarnation, vous n’avez pas besoin d’organes génitaux pour créer la vie. Lorsqu’une Vierge cosmique ou sainte accoucheuse se manifeste dans la matière (corps), elle utilise la génétique (technologie universelle) pour créer la vie à grande échelle.

Le Grand Ordre Universel des Vierges Cosmiques est situé dans la constellation des Pléïades là où se situent les 7 soleils. Nous sommes ces fameuses « Vierges de Printemps », les 7 soeurs situées dans la constellation du Taureau. Le soleil d’Alcyone est le soleil central de toute votre galaxie. Il est le plus grand soleil. Cette étoile de couleur bleu et blanc est majoritairement chargée d’Hélium.

Isis/Marie, l’androgyne est le chef de ce grand Ordre universel. Cette conception n’est absolument pas comparable avec les notions hiérachisées de votre planète. La notion de « supériorité » n’existe pas. Nous aurons l’occasion d’aborder les différentes énergies cosmiques, voir archangéliques qui cristallisent la « matière humaine », dans un autre chapitre.

L’Homme est pure émanation des énergies cosmiques. Vous allez découvrir que les Séraphins, Archanges Ophanims et Anges sont une hiérarchie céleste d’énergies cosmiques spécifiques qui composent le Grand Tout, c’est à dire Vous, en tant qu’ extension du Sans-Nom (ou la Source).

D’origine supra-humaine (comme vous), je travaille en symbiose avec l’énergie de la planète Saturne de ce système solaire. Vous représentez tous une énergie bien spécifique. Le fait d’en devenir conscient vous ouvre aux dimensions supra-humaines. Je suis présente parmi vous, afin de vous rappeler les énergies Action/Réaction, la réaction de cause à effet découlant de la Loi d’Attraction, loi de résonance. Loi universelle, parmi d’autres, que nous allons aborder tout au long de cet ouvrage car cette loi environnementale n’est toujours pas comprise par l’ensemble de l’humanité. Gardienne de cette loi cosmique, je suis de nouveau incarnée pour aider à guérir le Karma planétaire, en synchronisme avec de nombreux Etres de lumière incarnés et désincarnés, que je salue au passage. Je suis l’énergie de la Justice divine, de la Pureté et de la Paix. Je suis appelée à oeuvrer dans les mondes où
l’illusion de la dualité règne. C’est le cas sur Urantia (la Terre).

C’est uniquement à travers ce manuscrit que vous allez apprendre à me connaître. L’humanité ne connait pas vraiment Isis/Marie, l’alchimiste, la grande amoureuse, la scientiste et la magicienne. Elle ne connaît pas non plus Isis/Marie l’anticonformiste née et l’autodidacte.

Je reviens parmi vous en tant que Maître ascensionné ou divinité extériorisée. Un maître ascensionné est un être ayant atteint sa maîtrise émotionnelle et transcendé la matière. Il est conscient de ses origines sacrées et il est capable de se mouvoir dans n’importe quelle dimension d’existence, tout en restant conscient. Cela dit, l’équilibre des émotions est un travail au quotidien, car nous expérimentons en tant qu’humains (incarnation) l’élément Eau, l’Emotionnel qui n’appartient qu’aux mondes de bas astral (tridimensionnel) du second cercle atomique de vie (sur 4 éléments), dans lequel nous baignons actuellement.

Nous choisissons de rester invisibles au public, dans le sens où il ne vous est pas possible de nous reconnaître au milieu de tous, de par notre discrétion. Seuls les médiums et les consciences qui ont accédé à l’Unité nous reconnaissent. Cette reconnaissance véhicule parfois un grand choc émotionnel pour celui qui nous perçoit. La majorité des humains nous prennent pour des gens ordinaires, alors que ce n’est absolument pas le cas, car nous oeuvrons en toute conscience. Le supra-mental n’appartient pas à l’homme de 3ème dimension car cette énergie fait de lui un sur-homme. Il a conscience de sa multidimensionnalité.

En tant qu’êtres unifiés, nous représentons l’élite du Maha Choan, le Grand Seigneur, assimilé au Grand Monarque, que vos gouvernants connaissent très bien. Cette entité représente le Saint Esprit. Il s’agit ni plus ni moins de l’androgyne Isis/Marie, l’Esprit Mère de Salvington (Sirius). Vos gouvernants tentent actuellement de détourner cette énergie sous l’appellation de Blue Beam (rayon bleu), afin de vous asservir davantage.

L’objectif est de stopper toutes les guerres et les disparités afin d’instaurer une paix mondiale, au détriment de votre liberté. Ce nouvel Ordre Mondial parallèle à l’ancien, tentera de vous en mettre pleins les yeux. Nombreux humains tomberont dans le piège de la dépendance. Les croyants en déduiront la venue d’un sauveur ou du Christ ! Sur Terre, le papillon est le symbole du Monarque.

Cet insecte a le pouvoir de la métamorphose, il symbolise le phénix qui renaît de ses cendres, par un travail alchimique et quantique. On est loin de ‘ l’homme politique’, du ‘sauveur’ tant espéré par les foules ! Le papillon appelé ‘Empereur’ de couleur bleu symbolise également Isis/Marie, le Saint Esprit. Le Grand Monarque et le Saint Esprit travaillent en étroite collaboration, pour le maintient de l’équilibre multiversel. Cette entité est actuellement incarnée en France et n’est pas connue du public (cela va de soit).

L’élite du Maha Choan est un ensemble d’énergies fusionnées. Nous sommes le Seigneur des 7 rayons, votre système vital de chakras que nous allons aborder un peu plus loin et que par conséquent nous avons véhiculé dans la race humaine. Notre énergie symbolise le monde vibratoire du langage de la Lumière. Il est la corrélation de résonance entre le monde des cristaux, les couleurs et les sons. Tout ceci ne formant qu’Un. Ensemble, nous travaillons en étroite collaboration pour l’ascension planétaire en cours et pour la transformation de l’humanité dans la conscience divine, relative à l’ère du verseau. Vous l’aurez bien compris, je le pense, qu’il s’agit d’un travail vibratoire et alchimique.

Les religions urantiennes (terrestres) me reconnaissent pour être la « Sainte accoucheuse », Marie, énergie féminine expansée dans toute créature femelle. Comme nous venons de l’aborder précédemment, je ne suis qu’une facette de l’androgyne Christ Aton extériorisée. La totalité de cette énergie ne peut se manifester dans un seul corps humain. En tant que Eloha, Créatrice de cette humanité, j’ai fait DON de moi-même. Ma lumière se décompose en 12 maîtres de rayons. Chaque archange fait ainsi don de son énergie pour composer la vie, tel que vous allez le découvrir. Ainsi, chaque femelle, créature de Aton (ou Adon), symbolise la matrice de vie. Autrement dit, la vie matérielle n’existerait pas sans l’énergie subtile de Binah, la Mère cosmique.

De nature féminine, elle représente égale ment la Matrice de notre déesse Mère Amma, plus connue sous Ti-ama-te, la constructrice de Uraš (votre terre), il y a bien longtemps. Nous sommes issus de la même famille solaire, de l’Esprit-Mère. Nous représentons l’Infinité, l’éternité et l’universalité de la Trinité du Paradis (le soleil central). La déesse Mère Ama a donné son nom à notre système solaire (Tiamate), il y a des éons (illustration jointe plus loin dans l’ouvrage). Tiamate en incarnation a péri lors de la dernière grande guerre galactique, il y a plus de 500 000 ans. Vous devez à présent re-connaître vos élohim, ceux qui ont été détournés dans vos bibles, ceux qui sont répertoriés aujourd’hui dans vos nouveaux livres d’histoire. Certains partisans de cette guerre sont de nouveau réincarnés et gouvernent votre planète en utilisant des connaissances ésotériques, que vous ne soupçonnez même pas, pour vous soumettre à leurs exigences. Ils sont appelés « Annunakis » et « Archontes ». Les êtres qui sont nommés dans votre bible, à savoir Enki et Enlil jouent intégralement l’histoire de la création de votre humanité, dans la « genèse » consignée de vos textes sacrés.

Vous vous apercevrez rapidement que la réalité de la création humaine ne correspond pas exactement avec ce qui vous est relaté car toutes vos écritures reposent sur une recompilation d’évènements et de jeux de mots ahurissants. De nouveaux historiens écrivent à ce sujet et leurs connaissances basées sur des souvenirs et des connaissances linguistiques véhiculent des preuves irréfutables. Les tablettes mésopotamiennes sont actuellement disponibles dans les musées et elles arrivent en masse afin de vous ramener à la réalité galactique, à la réalité d’une exogénèse (génétique extra-terrestre de l’homme).

Binah comme tout autre énergie intelligente est un fragment du Tout. Les femmes sont toutes une émanation de Binah. Vous devez savoir que l’énergie féminine (l’Esprit) a été créée avant l’énergie masculine. Ces énergies de vie sont indissociables et complémentaires. En aucun cas l’une est supérieure à l’autre. Dans votre civilisation actuelle, l’énergie masculine spolie l’énergie féminine, cela se traduit par la « supériorité » illusoire de l’homme. En tant que femmes incarnées, nous avons le pouvoir par le sang, nous avons le pouvoir de la manifestation physique. Sans l’énergie masculine, nous ne pouvons procréer. Sans l’énergie féminine, vous ne pouvez créer votre descendance. Nous portons tous les énergies intelligentes et cosmiques de la création en tant qu’êtres humains, de nature complémentaire. Vous les retrouverez dans un croquis de la multidimensionnalité cristalline, un peu plus loin dans votre lecture.

Au-delà de cette émanation énergétique, vos cellules et votre ADN renferment des codes vibratoires uniques qui vous permettent d’accéder à votre identité divine, votre être intérieur. Votre génome est votre carte d’identité vibratoire. Vous vous rendrez compte par ailleurs, que nous sommes tous authentiques, malgré des souvenirs en commun qui parfois émergent en chacun de nous. Il y a une réponse à ce phénomène que nous aborderons plus loin.

Je viens de passer 37 années de ma vie terrestre pour me réaliser enfin à moi-même, en tant qu’être divin et sacré. Chacun de nous a tendance a occulter notre lumière intérieure, afin de ne pas se démarquer des autres. J’ai fait comme vous. Je me suis incarnée pour vous prouver que vous êtes comme moi et que je me retrouve en vous. Sur le niveau vibratoire ANGAL (le grand ciel), je suis appelée autrement que Eloha Marie, entité cosmique inter-dimensionnel. Je suis une citoyenne de Uraš, de passage comme vous, sur ce grand laboratoire cosmique, avec la même identité vibratoire.

On m’appelle la reine de la Terre et des Cieux, gardienne de l’univers local de Nebadon. Je suis la magicienne et créatrice de vie. Je suis IŠ-IŠ, la généticienne de l’Homme Primordial Androgyne. La syllabe IŠ signifiant l’androgyne en langage suméro-akkadien. Je suis revenue réveiller en vous l’être parfait que vous êtes tous, l’être divin androgyne qui sommeille en vous, le Yin et le Yang équilibré. Je suis la sainte accoucheuse des fils ardents de la vie, les KIRISTI. Je suis la mère et l’épouse d’Horus (Heru/Jésus), ma polarité masculine. Je trône à la Droite de Dieu, car je suis Yin, l’aspect féminin.

En tant qu’êtres incarnés de la Famille de la Lumière, nous sommes de la lignée des grands Sages originaires du système stellaire de Sirius. Je raconte ma filiation consanguine dans une nouvelle intitulée Sirius et Yin, connexion transcendantale, que nous aborderons plus loin, dans la deuxième partie de cet ouvrage.

L’Egypte joue énormément avec la créature du poisson dans ses fresques, qui symbolise notre filiation directe avec les Amphibiens, une vieille race du système stellaire de Sirius. Vous devez comprendre à présent que tous ceux qui ont élaboré la vie sur Uraš (Terre) n’étaient pas d’origine humaine, telle que vous la connaissez. L’Homme a été conçu par notre savoir scientifique universel. Nous sommes les Élohim de vos bibles. Nous sommes des planificateurs de vie. Nous créons des univers, des galaxies, des planètes, des soleils et la vie en incarnation, tous originaires de la matrice du Sans Nom ou la Source de Tout ce qui Est.

En réalité vous êtes majoritairement des grands maîtres créateurs incarnés en expérimentation sur Uraš. Vous n’êtes pas encore conscients de votre filiation cosmique et divine. Je vous relate ici ma filiation personnelle en incarnation, avec le système stellaire de Sirius et ma planète sacrée, Sé’etra’an, sainte planète des accoucheuses des fils et filles ardents de la vie, selon la décomposition syllabaire de l’écrivain Anton Parks, dans « les Chroniques de Girku ». Mon autre nom Nebadonia qui m’a été révélé lors de mon assomption (transcendance de la matière, reconnexion au divin), se décompose en Neb-Adonaï, qui signifie en langage matrice « la maîtresse de vie » ou « créatrice de l’ADN », autrement dit la créatrice de vie, dans son aspect féminisé.

Nebadonia se décompose également en Neb-Adonis. Les Grecs nous ont appelé respectivement Aphrodite, déesse de l’amour et Adonis, le dieu solaire, époux cosmique de la déesse. Notre alchimie fait allusion à Sirius dont le système stellaire est le soleil central de ce système solaire. Le livre de Urantia parle de Salvington, capitale de Nebadon (du seigneur de vie). « Salvington » signifie « sainte planète ». Il s’agit de la planète Se’étra’an en langage sumérien, qui tourne autour de Sirius 3 et qui est tout simplement une extension solaire de l’île centrale paradisiaque de l’Esprit Infini.

Je suis également née sur la planète Aldébaran, il y a des millions d’années, pour servir la même mission. Les élohim ont la tâche difficile d’assumer et d’expérimenter leurs créations pour l’éternité, car nous ne cessons de créer. La Terre ou Urantia est la seule planète expérimentale de votre système solaire, pour les âmes, en 3ème densité. L’univers de Nebadon est vaste et rempli de vies qui expérimentent des dimensions d’existence plus élevées encore.

Il y a très longtemps, les êtres de Sirius, d’origine amphibienne sont venus sur Uraš (la Terre) apporter la biodiversité et leur participation au génome humain. C’étaient des créatures mi-aquatiques et mi-terrestres, d’une sagesse incomparable. En réalité, ils le sont toujours sur un certain plan dimensionnel. Ces êtres ne vivent pas l’évolution de la même manière qu’un humain. L’humain vibre en mode expérimental, contrairement aux autres civilisations de dimensions supérieures. L’écrivain célèbre Drunvalo Melchizédek parle de ces créatures arrivées sur Terre, il y a très longtemps, ans son ouvrage « L’ancien secret de la fleur de vie ».

Vous avez longtemps illustré vos légendes de navigateurs avec des sirènes. Vous n’inventez rien…tout existe en réalité. Votre imagination renferme des séquences de temps relatives à des souvenirs ancestraux et parfois « futurs ». Sirius est un regroupement d’étoiles dont certaines renferment la vie dite « aquatique ». Ces lieux ont donné naissance à toute la famille des cétacés que vous connaissez sur Terre. Les habitants de Sothis (Sirius en grec) adorent l’eau. Votre goût pour l’eau est votre héritage de Sirius.

Il y a 500 000 ans, en incarnation, en tant que Gir « Saintes accoucheuses » (Amasutum/Abgal), nous avions l’apparence humanoïde avec une peau olivâtre, très grandes avec des yeux verts. J’étais issue d’un croisement génétique entre la race Amasutum (de la constellation de la Grande Ourse) et de Sirius, la race Abgal, dont les gènes sont majoritaires dans mon génome (¾ de sang sirien). Mon sang était vert, mes mains légèrement palmées, signes distinctifs des descendants de la race sacrée des Grands Sages de Sirius. Certaines des femelles avaient néanmoins les yeux marrons, ma mère génitrice par exemple, Mami/Damkina que vous connaissez pour avoir été Nout ou Nut, la voûte céleste ou la Déesse de la Terre. Elle fût la grande Planificatrice en Chef d’Uraš . Les illustrations ci-dessous témoignent de mes attributs interstellaires.

Je suis là pour vous raconter ma vérité. Vérité partagée avec un être qui m’est cher et qui fait un long parcours à mes côtés depuis toujours. Cet être est omniprésent dans ma vie au niveau morontiel. Nous sommes également le « couple » solaire de nouveau incarné, en tant que jumeaux célestes, qui oeuvrons chacun de notre côté, afin de vous rappeler vos origines et de vous ramener, par conséquent à la Source. Je tiens à spécifier qu’il s’agit de notre nature en tant que couple solaire. Ceci est notre raison d’être. En aucun cas, nous obligeons les humains à se souvenir de qui ils sont. Vous êtes libres de penser et de vivre votre vie comme vous l’entendez.

Sé’et (Aset ou Isis), Sainte accoucheuse (Vierge cosmique) originaire de l’étoile de Sé’etra’an, qui tourne autour de Sirius 3 (Gagsisá-Eš) de la Constellation du Grand Chien. (Extrait de l’ouvrage de Anton Parks, « Adam Genisis »)

ISIS (3)
Isis ou Sé’et, la grande épouse royale, compagne d’Osiris et mère d’Her/Horus, porte distinctement les attributs du poisson sur la jupe. Robert Temple l’avait très justement remarqué dans son ouvrage « The Sirius Mystery ». Nous savons que Nammu (Nut en égyptien), la mère de Sé’et, était une déesse liée au culte de l’eau.(source Anton Parks

isis (4)
La Vierge du Suquet : « La Sirienne, sirène sereine » sont des phonèmes faisant allusion au poisson, les Fils de l’eau symbolisant les Sages de Sirius. On retrouve également Isis la Sirène, comme emblème de Copenhague (Danemark). Elle protège les navigateurs. La vierge Marie, la Siriène, est tout simplement Isis. « Cette statue toute dorée rappelle les images de l’antique Isis du Phare, rapportée sur la côte française par les navigateurs. Elle tient l’ancre marine et l’enfant Jésus. Eglise du Suquet, cimetière des moines des îles de Lérins XIXème siècle. » Source de Christiane Desroches Noblecourt « le fabuleux héritage de l’Egypte »

Nombreux chercheurs égyptologues ignorent ou rejettent catégoriquement la réalité extra-terrestre des élohim de Uraš (Terre). Pourtant tous les signes sont sous leurs yeux mais rares sont les personnes qui osent franchir le pas et rapporter une toute autre réalité de l’Histoire. Les tablettes de Sumer en Mésopotamie, témoignent largement de cette réalité exo-politique.

armes ville de ParisCi-dessus, Armes de la Ville de Paris, évoquant l’emblème de Nautes de Lutèce. La barque égyptienne est ornée de figures de proue et de poupe à l’image de statuettes d’Isis et d’Osiris. L’étoile de Sothis domine l’image d’Isis, assise sur son trône ; à droite une statuette d’Osiris. (Christiane Desroches) Archives de l’Hôtel de Ville de Paris– XIXème siècle. Observons à présent de plus près : le fond rouge de la toile symbolise la Sainte accoucheuse, l’Esprit- Mère, la Vierge. Le système de voile dissimule clairement la Mer-ka-ba. (2 pyramides inversées). La mer symbolise les Fils de l’eau, les KIRISTI (les messies) et les Émissaires de vie, les grands Sages de Sirius. Les abeilles symbolisent l’ensemencement de la vie dans la tridimensionnalité (la matière), c’est à dire sur Terre. De nature trinitisées, elles symbolisent également celles qui façonnent le miel, la lumière de la guérison. Les vertus du miel sont apaisantes et anti-biotiques. Elles symbolisent l’Amour, le baume divin purificateur.

siriusA gauche, constellation du Grand Chien – Sothis (Sirius en grec) était symbolisée en Egypte par une statuette en forme de chienne, évoquant l’étoile. (photo C. Desroches)

isis egypteCi-dessus, le défunt Osiris sous forme de poisson. Symbole de la Transformation et de la Résurrection du Fils de l’eau. Renaissance du Fils créateur par la Matrice de Vie et sainte accoucheuse, Isis. (photo Internet)

isis osirisLa couleur verte de la renaissance (ici d’Osiris) ou de la vertu, était tout simplement la couleur naturelle de notre peau et de notre sang. Elle symbolise ici la renaissance d’un Fils ardent de la vie, un Kiristi, le Christ (Heru). (photo Christiane Desroche)

JE SUIS l’âme jumelle de celui que vous appelez l’Archange Raphaël. Ce nom est tiré de l’égyptien Râ’af’El, qui signifie « Dieu guérit » car il est de nature solaire. Certains l’ont reconnu pour avoir été Sa’am/Enki/Asar/Heru (Osiris/Horus en grec) en incarnation. Vous portez tous en vous votre double, votre jumeau spirituel, votre empreinte inversée. En incarnation, vous expérimentez la séparation « physique » de votre être androgyne d’origine. Je suis une partie du Père/Mère créateur, je suis son pôle féminin qui m’adresse présentement à vous. Mon autre moitié, le pôle masculin, est également incarné sur Urantia (Terre), comme vous allez rapidement le réaliser.

JE SUIS l’âme jumelle de celui que vous appelez l’Archange Raphaël. Ce nom est tiré de l’égyptien Râ’af’El, qui signifie « Dieu guérit » car il est de nature solaire. Certains l’ont reconnu pour avoir été Sa’am/Enki/Asar/Heru (Osiris/Horus en grec) en incarnation. Vous portez tous en vous votre double, votre jumeau spirituel, votre empreinte inversée. En incarnation, vous expérimentez la séparation « physique » de votre être androgyne d’origine. Je suis une partie du Père/Mère créateur, je suis son pôle féminin qui m’adresse présentement à vous. Mon autre moitié, le pôle masculin, est également incarné sur Urantia (Terre), comme vous allez rapidement le réaliser.

L’énergie de Aton l’androgyne, représente les deux forces primordiales inversées, le Yin et le Yang, indissociables. Sur Terre, nous sommes un couple de l’élément primordial du Feu. Dans les plans supérieurs d’existence, nous représentons l’androgyne Père/Mère, qui oeuvrons actuellement dans tout ce système solaire et dans tout le superunivers appelé Orvonton. Vous nous découvrez pour la première fois de l’histoire, dans notre véritable nature cosmique. Beaucoup d’évènements sont relatés en Egypte et en Irak à notre sujet. Ils sont pour la plupart mal interprétés. Nombreuses fresques égyptiennes et sumériennes, voir akkadiennes racontent nos origines interstellaires et divines, par le biais de symboles ésotériques. Toutes ces connaissances universelles ont été détournées par les gouvernements de l’époque. Elles contiennent les secrets de l’humanité et de son lignage génétique interstellaire. Chaque pierre sur les lieux a enregistré les évènements de l’histoire de votre humanité. Les tablettes d’argile en langage cunéiforme retrouvées dans la Mésopotamie témoignent d’une humanité galactique et de manipulations génétiques. Peu d’archéologues ont pris ces tablettes au sérieux parce qu’elles viennent littéralement bouleverser toute votre histoire, tout ce que l’on vous a fait croire jusqu’à maintenant.

Certaines âmes éveillées et unifiées se souviennent de la vérité car elles étaient là. Et nombre d’entre vous étaient présents sur les lieux pour vivre ces grands évènements. Vous devez à présents comprendre qui étaient ces dieux, ces « Elohim » de vos bibles. Vous ne devez pas rester ignorants sur votre passé parce qu’il explique tous vos conditionnements actuels. Il est de votre devoir de vous informer en tant que citoyens galactiques de Uraš ou Urantia Gaïa.

Raphaël ou Râ’af’El est mon ange gardien dans cette ultime incarnation terrestre, ce que l’on appelle au niveau hiérarchique et universel, un Administrateur. Il est votre autre moitié qui vous guide et vous protège depuis les dimensions supérieures d’existence. Les univers abritent des hiérarchies célestes qui dépassent votre entendement. Celles-ci ne se réfèrent pas à l’incarnation. L’ incarnation, qui signifie « être en chair » étant uniquement une conception expérimentale de l’âme sur des planètes de troisième et quatrième dimension. En d’autres termes, vous êtes une extension « matérialisée » et divisée de votre âme.

Au delà de l’incarnation, nous sommes de nature éthérés, à anthropomorphisme humain, jusqu’à un certain niveau vibratoire. Au-delà de la 18ème dimension, nous sommes des ondes de forme, de nature géométrique. Vous avez pu prendre connaissance de ma vibration ; le Saint Esprit à la forme d’un triangle inversé (le triangle d’or). Je représente l’énergie céleste de la Protection. En tant que vibrations à l’état cristallisé (corps/matière), vous faites partie de ces hiérarchies complexes et bien organisées de tous les univers. Chacun d’entre vous est une énergie bien définie qui impulse la vie. Certains d’entre vous sont de la famille de l’élément Feu, d’autres de l’élément Air, d’autres encore de l’élément Eau, l’élément Terre appartenant uniquement au plan de l’incarnation ; il s’agit de l’expérimentation de la tridimensionnalité. Vous êtes tous issus de ces forces primordiales de la Création. Il vous appartient de le ou la re-connaître en vous.

Que se soit dans n’importe quel aspect de mon être, c’est à dire physique et éthérique, mon complément d’âme et moi sommes indissociables. Je suis son féminin, il est mon masculin. Chaque âme incarnée a un Administrateur ; il est votre jumeau spirituel. Il est votre « époux » cosmique. Cela n’est pas comparable avec votre époux ou épouse terrestre. Ce jumeau est une partie de vous-même, tels le Yin et le Yang, vous êtes inséparables.

Raphaël ou Râ’af’El, que je vois et que je ressens à mes côtés en permanence, grâce à ma vacuité, me guide dans mon cheminement ascendant, dans une énergie d’amour unifiée. Il est la voix intérieure qui me guide depuis ma naissance et qui se traduit de manière intuitive. Ce que je vous raconte aujourd’hui est une réalité qui vous suit dans toutes vos incarnations et extensions. Nous représentons tous les deux sur le plan hiérarchique céleste les « gardiens » et principaux géniteurs de cette humanité, codé dans ce dérivé grec GENISIS qui signifie « gènes-Isis », mais nous sommes également le Père/Mère créateur de cet univers, avec ses 100 000 000 de mondes. Et c’est parce que nous avons conçu cette humanité en incarnation, il y a plus de 200 000 ans, avec l’aide de nos confrères interstellaires, que nous vous connaissons par coeur. Nous connaissons toutes vos possibilités en tant que dieux et déesses créateurs que vous êtes. Mais vous n’en n’êtes pas encore conscients pour la majorité d’entre vous. Nombre d’entre vous étaient pourtant présents à nos côtés, il y a plus de 300 000 ans, dans la création de l’humanité primordiale, et je pense particulièrement à mes pro ches que j’ai reconnus et qui n’ont pas encore conscience de cela.

Heru/Râ’af’El (Horus) a été sur Terre (Uras) l’extension masculine du Christ universel, que nous appelons Aton Micaël, fils créateur de Nebadon (Seigneur de vie) situé en 18ème densité. Ici le livre d’Uantia fait allusion à Micaël, « le valeureux qui créé » (Osiris/Heru), fils d’Isis, la maîtresse de vie.

Mon jumeau est de nouveau parmi vous incarné. Nombreux Archanges, Séraphins, Anges, Ophanims sont incarnés actuellement sur Urantia. Cela n’a pas été difficile pour moi de retrouver mon double parmi les 7 milliards d’humains incarnés, car notre raison de vivre repose sur les mêmes principes : rétablir la vérité à l’humanité, véhiculer la liberté et la justice divine, véhiculer la réalité exo politique (politique extra-terrestre) et la connaissance universelle, de manière à vous ramener à votre héritage divin. Le lien (nexus) nous paraît tellement évident qu’il demeure encore incompréhensible à la majorité des humains. Vous attirez vers vous toujours vos semblables. Le lien entre flammes jumelles est plus fort que tout et il est très puissant lorsque les individus de la même âme, se retrouvent sur la même fréquence. Cela ne signifie pas que nous nous fréquentons de nouveau comme jadis, non. Il semblerait que nous ne soyons pas encore sur la même fréquence car seule la magnétique réunit des flammes jumelles. La réunion de deux époux cosmiques est rare en incarnation, néanmoins elle a toujours été notre raison d’être depuis des centaines de milliers d’années, car elle matérialise l’Alliance Eternelle, l’Androgyne.

A l’heure où je vous écris, mon jumeau et moi sommes séparés, chacun de notre côté, avec nos familles respectives. Nos relations demeurent seulement au niveau subtile (morontiel), car nous avons en réalité une mission commune et parallèle. L’un a endossé un nouveau rôle, qui est celui de vous relater des faits remontant avant même votre conception, en s’appuyant sur ses propres souvenirs et le langage matriciel exploité par vos gouvernants à votre insu. L’autre a décidé de vous révéler l’identité du couple solaire et les secrets de la résurrection morontielle, depuis sa venue sur Terre.

En tant que Saint Esprit, je suis naturellement liée aux énergies cosmotelluriques. Jamais je n’ai écrit de manuscrit de ce que je suis jusqu’à aujourd’hui. Veuillez me pardonner d’avance pour le style ou l’expression ; je ne suis pas un écrivain à référencer, et encore moins à cataloguer. En Atlantide, j’aimais décrire la vie en poésie, j’aimais chanter l’amour durant mes échappées solitaires, je n’ai pas vraiment changé semble-t-il. J’appréciais la simplicité de la vie, tout comme aujourd’hui, même si ce n’était pas tous les jours rose. Nombreuses manifestations sont toujours à l’ordre du jour (certaines essences, certaines fleurs, des animaux de compagnie, etc…). Jamais celui qui a été Heru n’a également pu écrire ses mémoires de son vivant. A cette époque, nous avions d’autres choses à penser. Nos prêtres et prêtresses avaient consigné notre connaissance et les différentes manipulations génétiques des lignées humaines dans des endroits sûrs. Certaines personnes sur cette planète sont informées des lieux. C’est grâce au progrès technologique que vous pouvez enfin nous découvrir sous notre grand jour, et grâce à la collaboration de nombreuses autres âmes.

En réalité, notre dévoilement à l’humanité fait partie de notre mission. Pourquoi ? Parce que plus rien ne pourra vous être caché d’ici quelques années. La nouvelle fréquence de la planète ne permettra plus aucun mensonge, ni aucune dissimulation que se soit. C’est la magie de la fin d’un cycle! Les gouvernements ne peuvent en aucune manière s’interposer face à l’énergie colossale que nous représentons. L’homme ou le pôle masculin du Christ universel, demeure aujourd’hui parmi les plus grands historiens de la planète. Il est votre nouvel expert en la matière qui vous réserve bien des surprises. En décidant de vous raconter par l’intermédiaire de ses oeuvres, la véritable histoire de l’Humanité, il véhicule la guérison de la conscience collective au niveau planétaire. Je ne vous répéterai pas ce que mon jumeau cosmique vous raconte. Je relate certains faits historiques dans ce manuscrit selon mes propres expériences. Dans tous les cas, vous aurez l’occasion de le découvrir tout le long de cet ouvrage.

Je vous présente ma complémentarité, l’aspect spirituel et scientiste de notre histoire et de la vôtre jusqu’à aujourd’hui. Je vous emmène en voyage à travers l’Esprit, émanation mathématique et quantique de la Connaissance, où le temps n’existe plus et où l’espace a de nombreuses choses à vous révéler. Nombre d’entre vous ont oublié le mode d’emploi de cette fabuleuse énergie.

Vos religions renferment un langage codé qui vous démontre à chaque instant vos origines interstellaires. Nous avons fait le nécessaire pour vous apporter des preuves irréfutables sur l’origine de l’humanité. Vous découvrirez avec stupeur que vous êtes tous, à l’origine, des êtres issus de nombreuses manipulations génétiques et que vos gouvernements ont toujours su dissimuler l’information à des fins égoïstes. Pourquoi ? Vous allez bientôt le découvrir. Le clonage et les manipulations génétiques ont toujours fait partie de la Vie, car ils furent à l’origine de toute vie incarnée dans les univers. Votre science n’a jamais rien inventé parce que tout existe déjà, depuis la nuit des temps. Le fait de voir également se multiplier dans vos cieux la présence d’OVNIS en cette fin de cycle, devrait vous faire réagir, car tout est en corrélation avec ce que je vous présente dans ce manuscrit. Je vous présente votre famille, La Fédération des Etoiles, union intergalactique, membre de la Grande Fraternité de la Lumière. Vous êtes des Homo Sapiens Galactiques en expérimentation sur Uraš avec une origine divine. Vous n’êtes pas n’importe qui. Vous êtes bien plus que des humains. Vous êtes les descendants de la dernière lignée de Caïn, l’Homo Sapiens Sapiens, l’Adam Kadmon, en voie de mutation génétique.

Sé’et, Aset, Hathor, Marie, Beatus, Blue, Cita, Nostrallia, et bien d’autres encore, sont mes noms alchimiques et vibratoires. Tous ont une notion ésotérique qui symbolisent l’Infinité, l’Eternité et l’Universalité de la Trinité du Paradis, représentée par trois cercles matérialisés concentriques, bleu royal sur fond blanc. Mais je porte encore bien d’autres prénoms suivant les dimensions et les régions de l’univers, tels que Aluah, Assiah (Atia), Nebadonia, etc. suivant le plan vibratoire dans lequel je me situe. L’archange Raphaël porte également d’autres noms, car nous avons de nombreuses extensions à l’infini. Vous avez un nom et une apparence différente dans chacune des dimension d’existence. La hiérarchie universelle n’est pas comparable avec vos hiérarchies terrestres. La supériorité n’existe pas. Chacun de nous (vous et moi) est important et a un rôle bien précis pour maintenir l’équilibre de la vie dans tous les univers. Nous sommes plusieurs vierges cosmiques, des Mères primordiales de vie qui oeuvrons chacune dans un secteur spécifique du cosmos. Je suis venue plusieurs fois sur Uraš afin de ramener l’équilibre énergétique de la planète.

J’avais dernièrement l’allure d’une humaine, mais je ne l’étais pas complètement. La venue de ma polarité masculine dans un corps de chair, il y a environ 500 000 ans (Sa’am/Enki/Osiris), était indispensable pour donner vie à la conscience de ce monde. Sa résurrection en tant que Heru, environ – 9000 ans avant votre ère, déposait la signature définitive du premier humain Christ de la planète. La mort/résurrection de Osiris a profondément marqué les consciences de l’époque. Votre génération ne connait pas encore cette réalité, parce que vous avez été éduqués avec vos textes « sacrés ». Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, Osiris n’était pas d’origine humaine mais Annunaki, avec du sang sirien (Sirius).

Les prénoms que j’ai choisis pour m’adresser à vous, dans cette effusion terrestre sont Béatrice (Beatus) Marie (Meri) Blue. Ils ne sont pas un hasard, pas plus que ceux que vous portez depuis votre naissance, ici-bas. Vous réaliserez au fil de votre lecture que c’est vous qui, en réalité choisissez vos prénoms avant de naître et non vos parents. Blue est un nom alchimique, que je décris dans YIN (2ème partie de cet ouvrage) car il est la couleur de l’amour liquide, celui de la pureté et de la sagesse, mais il est également ma signature terrestre, de par mon nom de naissance qui n’est pas un hasard non plus.

Christ Micaël « le valeureux qui créé » est mieux connu pour être celui que les Egyptiens ont appelé Aton. Celui que les religions appellent « l’archange Michaël », porteur du rayon bleu (les archanges étant tous l’extension du Christ et du Saint Esprit sur différents niveaux vibratoires) est un autre membre de la famille sirienne (Sirius). Il porte également la couleur de notre manteau. Il s’agit du Commandeur Ashtar Sheran, Chef Saint des milices célestes (de la Fédération galactique) . Vous apprendrez au fil de votre lecture qu’une nouvelle vague d’enfants porte la signature vibratoire du bleu céleste. De l’autre côté du voile, de la 7ème à la 18ème dimension, je porte en effet la cape du bleu royal, sur fond blanc. Le bleu est le puissant rayon de la Sagesse divine en cours d’expérimentation sur Uraš . Cette couleur incarne le Verseau, signe correspondant de Binah. Bien entendu, je suis née sous le signe du Verseau, ascendant Taureau, symbole du Christ Heru (le taureau céleste sacrifié en Egypte). Blue comme Nebadonia symbolise mon origine galactique. Il s’agit du système stellaire de Sirius, que l’on nomme l’étoile bleue. Sirius étant le soleil central de votre système solaire. Le rayon bleu émanant directement de ce soleil.

Les prénoms Béatrice Marie ont tous deux la même vibration. Ils signifient « la Bienheureuse et l’Aimée du Père », autrement dit la Sainte matrice, la conjointe du Père. Ce prénom tire ses origines du latin Beatus qui signifie « la béatitude de Dieu ». Nombreuses femmes portent ces prénoms sur Terre. Enfin, le nom de Nostrallia signifie en Sanskrit « le souffle qui donne la vie », autrement dit le Saint Esprit. Comme vous pourrez le découvrir, les couleurs Bleu/Blanc/Rouge incarnent les énergies de la Famille de la Lumière (saphir, diamant et rubis).

jesus marieCette peinture inspirée du Nouveau Testament symbolise la Fraternité Universelle. Le Bleu royal des Melchizédech, grand Ordre de la Fraternité Universelle, siégeant actuellement en 6ème densité sur Sirius, et puissant rayon de la Volonté divine et de la Sagesse. Le Blanc symbolise l’énergie christique, pures particules adamantines (diamant), énergie de l’Amour Divin. Le Rouge symbolise la Matrice, la Sainte accoucheuse, symbolique de la Mère Primordiale. La Fraternité Universelle symbolise l’Equilibre de Toute Vie dans les univers. La trilogie symbolise l’unification des deux Egyptes et ses différentes couronnes.(photo Internet)

Notre origine divine est en partie codée dans notre identité terrestre. C’est vous qui choisissez en réalité vos noms et prénoms d’avance, c’est à dire avant incarnation. Vos « parents » biologiques n’inventent rien. Ils savent comment ils doivent vous nommer. Tant que votre cordon ombilical n’est pas rompu, vous êtes liés en permanence dans le Royaume céleste. C’est tout simplement vous qui dans la matrice de votre mère les influencez, tout comme c’est vous qui choisissez vos parents en incarnation. Ce sont vous en tant qu’enfants qui faites évoluer vos parents. Un couple qui devient parents grandit en conscience car il a atteint un autre statut. Il a pour devoir de veiller et de protéger sa progéniture. L’enfant quant à lui apporte une toute autre conception de la vie aux élus. Tout est déterminé d’avance, car c’est vous seul qui choisissez l’incarnation. C’est vous qui façonnez toute votre vie, avec l’aide de vos guides intérieurs et de votre connexion omniprésente à eux, par le biais de vos pensées (télépathie). Et vous vous apercevrez au fil de l’évolution de votre conscience que certains scénarios se répètent d’incarnation en incarnation. Pourquoi ? Parce que la vie est simultanée. Les parents ont toujours l’impression de choisir les prénoms pour leurs enfants, mais en réalité vous êtes tous guidés depuis votre naissance dans votre quotidien. Nous aborderons les choix de l’âme en incarnation dans un autre chapitre.

Le syllabaire suméro-akkadien (langage Gina’abul) devrait vous permettre de vous identifier en tant qu’énergie divine, en tant que vibration cosmique. Vous apprendrez que les sons émis de votre identité vous révèlent une partie de vous-même, l’aspect Yang, l’aspect cristallisé. Les homonymes par exemple, sont une même énergie en apparence, parce qu’ils sont du même son. C’est en vous ouvrant à votre aspect Yin, l’Esprit, que vous retrouverez votre essence ou origine divine et universelle, qui elle est unique. Une âme incarnée est de nature programmée dans un corps physique. Par conséquent, vous n’inventez pas votre vie.

Tous les langages terrestres représentent une réserve de vibrations phoniques, telles que vos noms. Le Sanskrit, par exemple est utilisé par les Maîtres pour composer des mantras, ces formules chargées d’une puissance particulière et d’une efficacité correspondante. Il est considéré comme un des langages sacrés, parce que le plus ancien. En réalité, c’est un langage cosmique, dérivé du syllabaire suméro-akkadien. La répétition des syllabes sacrées engendre une sorte de massage énergétique très subtil, avec des espaces profonds, illuminés par une douce percussion.

Tout se passe en interaction avec vos chakras (les roues de lumière). La vibration intérieure s’unifie, s’harmonise avec le rythme du Verbe ou du chant, et le silence qui suit nous fait entrer dans la vibration universelle, dans l’harmonie du Tout. Ce langage est utilisé dans le Yoga Nada et le yoga Yurveda . En réalité, vous n’imaginez pas un seul instant que vous l’utilisez tous les jours, car la puissance du Verbe interagit directement dans vos cellules. L’élite patriarcale de la planète a utilisé la puissance du Verbe, c’est à dire le Son, et les formes pensées (à travers les mots), il y a des millénaires, afin d’assujettir votre conscience à de fausses croyances. Vous allez découvrir que l’Ancien, le Nouveau Testament de la Bible et le Coran sont truffés de mots phonétiquement déroutants et trompeurs.

Le Son est l’arme secrète de vos gouvernants, dans tous les sens du terme. Seuls les connaisseurs du langage suméro-akkadien, dont l’égyptien, l’hébreu et le sanskrit sont des dérivés, peuvent décoder les textes dits « sacrés ». Vous allez découvrir dans cet ouvrage que vous vivez dans un monde de résonance où s’applique subtilement la grande Loi d’Attraction. Vous ne pouvez en aucun cas y échapper. Ainsi la guerre de l’Esprit est-elle enclenchée ? Pour illustrer ce qui se passe dans votre monde au niveau subtil et en silence, vous pouvez faire référence à l’histoire de la Belle au Bois Dormant de Walt Disney. La conscience de la princesse Aurore demeure en stase (endormissement) pendant que le royaume de l’Ombre (le terrifiant dragon) et la Lumière (le grand Prince) s’affrontent. C’est le grand Prince, le porteur de la pure lumière (l’Esprit), qui réveillera le Royaume sur Terre.

Extrait de La Guérison de l’HumanITE de Urantia – UNE GRANDE HISTOIRE D’AMOUR – Isis Blue Nebadonia : La Nouvelle Alliance – Chapitre 2 – Ce que je suis. p.39

→ ISIS : Mon Retour parmi Vous (introduction)
→ ISIS : Le symbole de l’Unité (Chapitre 1)

isis Blue Nebadonia
©Tous droits réservés www.polyvalent-art.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email