FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde

 

PÈRE/MÈRE, dis-moi ce qu’il faut faire pour ne plus vivre ce manque d’amour! Cher enfant divin, tu sais maintenant que ta nature divine prend son origine en moi, dans la source céleste et immaculée. Tu sais aussi que tu habites cette forme humaine, ce véhicule de lumière et cela, depuis des vies et des vies. Tu as appris à vivre avec cette forme et à dépendre de celle-ci.

Maintenant tu me dis, cher enfant, ne plus vouloir vivre, pour ne plus ressentir le manque d’amour. Il n’y a qu’un seul chemin pour ne plus vivre cet état d’être et c’est le but de ta quête en ce monde, accepter de ne plus jouer ces rôles à chercher l’âme soeur ou un compagnon de vie pour te permettre de combler ce manque.

Durant des vies et des vies tu as cherché l’amour, le véritable amour qui comblerait toutes tes attentes, pouvoir ressentir et être baigné dans cet amour, rayonner celui-ci, pouvoir le diffuser à quiconque souffre de ce mal d’amour.

Toi, qui vis en couple, seul ou en relation délicate ou compliquée, tu cherches encore l’amour parce que tous ces scénarios n’ont pas rempli ton manque d’amour, malgré l’amour que tu reçois, tu sens que ce vide est un puits sans fond. Je te le dis, ne cherche plus à l’extérieur avant de trouver la réponse en toi, en ton coeur, tu es la clé de cette énigme. Tu dépenses l’énergie à vouloir te valoriser auprès de celui ou celle qui partagera ton chemin. Tu es prêt à tous les sacrifices pour être en mesure de vivre une relation d’amour.

Je te demande de répondre à cette question, cher enfant divin, en cet instant, »est-ce que tu t’aimes »? As-tu trouvé en ton coeur l’amour qui remplirait ce puits sans fond, en remplaçant ce puits par une source inépuisable d’amour?

Si en ce moment, tu es triste malgré le fait que tu sois en couple ou ayant une relation avec quelqu’un ou même, vivant seul, c’est que tu n’as pas encore connu ce qu’est l’amour divin. Pourtant, tu le côtoies à chaque instant, il te suit partout, tu ne le vois pas parce que ta personnalité humaine a tellement pris de place et d’importance dans ta vie que tu n’as plus d’espace pour autre chose.

Tu demandes à celle ou celui qui partage ta vie de combler toutes tes attentes et conditions, tu en es dépendant, tu as si peur de la ou le perdre que tu t’accroches même si tu n’es pas satisfait(e). Toi qui es seul, tu attends toujours la bonne personne, mais tu es victime de ceux ou celles qui ont perçu cette faiblesse en toi, ils profiteront de ta générosité avant de te quitter pour trouver une autre proie.

Vous êtes plusieurs à vivre tous ces scénarios, ces relations basées sur de faux prétextes, disant que vous savez aimer mais en réalité vous n’aimez pas votre propre relation avec vous-même. Cher enfant, comment veux-tu aimer si tu ne t’aimes pas toi-même? Je vais te dévoiler une grande vérité, c’est une loi divine: l’amour doit se vivre avant tout avec soi-même, pas de manière égoïste mais d’une façon qui puisse te permettre de vivre cet amour en tout, sans avoir besoin d’attendre qui ou quoi ce soit en retour. Un amour si grand qu’il t’unira à toute la création, faisant de celle-ci une prolongation de ton être, vivant une relation sacrée, unique, libre et souveraine.

En vivant cet amour divin, tu es en mesure de vivre chaque seconde dans cet état de grâces et de béatitude, tu vas comprendre ces mots: cet amour est ton héritage divin que tu recevras bientôt et tu pourras ainsi en bénéficier de toutes ces richesses divines. Plus jamais tu ne sentiras ces manques d’amour, la souffrance que ces manques occasionnent, tel un soleil, tu rayonneras et diffuseras cette vérité, laissant chacun libre de pouvoir adhérer à ce bonheur divin car tu seras un modèle, un exemple, un temple de lumière qui marche dans la lumière, éclairant ceux et celles qui se trouvent dans cette noirceur.

Ce qui te rend dans cet état de manque d’amour vient de ta propre identification de ce que tu penses être. Il est très important que tu continues ta relation avec l’être aimé car il y a un apprentissage à faire et cette union te servira pour t’élever et ascensionner à ta nature divine. Mais avant de poursuivre cette relation, il est très important de te situer et de constater que tu es en train de jouer un rôle que toi-même avait accepté avant ta venue en ce monde.

Le fait de prendre conscience de ce que tu es en réalité te permettra de jouer un autre rôle qui sera bénéfique à ta famille et aux autres personnes. Autant ces retrouvailles te changeront, autant elles changeront aussi ceux et celles venus accomplir leur but en ce monde et qui t’entourent, selon leur propre accord et celui du plan divin.

Regarde-toi dans un miroir, que constates-tu? tu y vois une forme humaine, celle-ci porte ton nom de naissance et elle a été conditionnée à vivre en ce monde selon les croyances et autres, un pur produit de l’humanité. Tu as ta propre personnalité et mentalité et tu fonctionnes avec ces acquis. D’un autre côté, tu es cet être de lumière qui habite dans cette forme humaine, celle-ci est reliée à la source divine, en plus d’être issue de la source, elle est unie à toute la création, celle-ci devient sa prolongation, son propre miroir.

Tu as le royaume des cieux en toi, en ton coeur, tout part de ta divinité. Tu es cette force créatrice, cette intelligence divine, pour l’instant tu n’as pas encore pris conscience de ton héritage divin. Tu utilises ton verbe créateur d’une façon très limitée, ce que tu penses être, tu le deviens, tu attires vers toi ce que tu désires, toutes ces peurs, ces confusions, ces perceptions, ces interprétations, ces analyses, ses recherches,ces doutes, basés sur ton identité humaine.

Tu t’es toi-même créé un monde de souffrances et de manques d’amour. Ta vision limitée te fait vivre cette réalité, tu nourris sans cesse une dualité qui est propre à toi.

Ainsi tu vois dans ce monde le propre reflet de ce que tu penses être car ces souffrances et manques d’Amour sont omniprésents en ton coeur, tu ignores qu’en ce même coeur. Il y a cette source d’amour inépuisable attendant que tu lui fasses appel. Ta condition humaine a fait de toi ce que tu es en cet instant et tu n’es pas le seul, l’humanité entière est conditionnée à être autre chose que sa véritable nature divine.

C’est l’abandon, le lâcher prise de cette identité conditionnée qui va te permettre de trouver l’amour qui t’habite. Cette partie divine trop souvent ignorée est cet amour incarné en ton coeur, en tout ton être. Tu n’as juste qu’à l’endosser et à le reconnaître, à renaître à ta véritable nature divine pour être en mesure de goûter à ce bonheur, cette joie divine pour comprendre le lien qui t’unit à toute la création.

Tu dois le vivre, le ressentir de tout ton être tout en continuant à personnaliser ton identité humaine. La seule différence c’est que tu verras en tes frères et soeurs la clé de leur bonheur, de cette relation intime avec leur soi, l’unification de l’homme et de la femme en eux, pour être fusionnés et devenir un seul être de lumière, l’amour incarné.

Ce que tu pensais de ce monde devient illusions pour toi, illusions d’avoir cru à toutes ces croyances, ces façons de faire et de se conduire, d’avoir été conditionné à ne devenir qu’un être humain sous l’emprise de cette confusion collective. Tu sais qu’en cet instant, l’origine de cette souffrance et manques d’amour provient du fait que tu avais omis ton origine céleste et immaculée. Je ne te demande pas de me croire, fais-en toi-même l’expérience, vois en toi la perfection et vois en tes frères et soeurs leur perfection, aime-toi et aime-les d’un amour divin, inconditionnel et universel dans l’unité en tout et en soi. Vois comme si ce tout était une prolongation de ton être, tel un soleil qui rayonne sa lumière sur lui-même, sans attente, ni condition sans le moindre jugement, juste accueillir et accepter la vie comme elle se présente.

Fais un pas dans cette direction et tu ressentiras une nouvelle énergie t’envahir, une légèreté soudaine. Lorsque tu endosses ton habit de lumière et que tu laisses de côté ta personnalité humaine tu ne te laisses plus perturber par toutes ces énergies qui prennent leur source dans la dualité émise par l’humanité.

Tu vis cet état de grâce, cette relation d’amour entre toi et moi, PÈRE/MÈRE, tu sens et ressens l’amour infini de la source en ton coeur. Conjugue le verbe »AIMER »; tout ce que tu veux, c’est ton bonheur, en diffusant l’amour divin et miséricordieux en tout et en toi, Tu es au service de la lumière et la lumière provenant de la source divine est à ton service; c’est une relation de pur amour car tu as compris ton rôle divin et que tout prend source en ton coeur, ce que tu y déposes, nourrit cette réalité qui devient une projection de ton coeur, ce monde devient ton hologramme, ta réalité.

La clé de ton bonheur est en toi, en ton coeur, libère toutes ces peurs, croyances et autres perceptions erronées, vide-toi le coeur pour l’emplir de l’amour qui provient de la source divine de ta divinité, de ta nature divine qui a pris naissance en cette source.

Cher enfant divin, c’est grand ce que je te dis et partage, en cet instant tu joues un rôle autre que ta divinité, mais tu es en mesure de faire la transition et de partager ton éveil et ascension avec toute ta famille ainsi qu’avec l’être aimé si tu es en couple. Ton nouveau rôle est de vivre cet état d’éveil en restant centré sur ta divinité, en la source divine.

Moi, PÈRE/MÈRE, suis à ton service, je mettrai sur ton chemin toute l’aide dont tu auras besoin, aie foi en moi, tu ne dois avoir confiance qu’en toi, en ton coeur. Peu importe ce qui se présente à toi, accueilles et accepte-le dans ton coeur, n’oublie pas que tu es en transition, tu dois laisser le temps de faire ce changement, pas à pas, ta réalité changera et tu percevras la lumière en tout, la perfection que tout est parfait.

Si tu es perturbé, recentre toi et vois en l’autre ce reflet de toi-même, pardonne et élève tout dans la lumière, tu sais que ce n’est qu’un scénario et tu es le messager de la lumière. Écoute la sagesse divine, cette voix qui ne prend la défense de personne, elle diffuse la vérité juste et divine basée sur l’amour divin et l’unité en tout.

Pas à pas, elle te guidera et t’enseignera à être ce que tu es: »l’amour incarné en ce monde » Va et maintenant célèbre ta propre noce, ton mariage divin avec ta nature divine, la fusion de l’homme et de la femme en toi, l’unité divine retrouvée qui se prolonge dans tout le royaume des cieux, célébrant cet amour divin.

Tu réalises que toi aussi tu es un PÈRE/MÈRE en tout, je suis toi et tu es moi, cette vérité éternelle toujours renouvelée dans la lumière. Va et diffuse la lumière de cette vérité, que nous sommes tous unis et ne formant qu’un, we are one.

D’autres réalités, d’autres mondes t’ouvrent leurs portes car tu t’es enfin reconnu, l’amour incarné, toi cher enfant divin, être de lumière, issu de la Source Divine, moi PÈRE/MÈRE, qui ai fait de toi mon »JE SUIS ». Vois ce royaume céleste et immaculé, il est le tien, le nôtre , à chacun de mes enfants divins. Je te le dis: suis cette voie du coeur et tu ne vivras plus ces souffrances et manques d’amour. Ainsi il en sera fait selon ton propre choix.

N’oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.

Gratitude & We Are One
FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde
L’ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE de la Nouvelle Conscience Divine – Terre Nouvelle.
Si tu crois être l’ombre de toi-même, je peux, si tu veux, t’aider à reconnaître cette lumière. Elle brille de 1000 feux. Permets à ton Verbe de se réveiller et divulgue cette grande Vérité absolue. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce grand UniVers du Père et de la Mère Divine.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email