Saint Jean Baptiste transmis par Aurélie Pech

Je suis Jean dit « le Baptiste ». Je connu celui que vous nommiez « le Sauveur ». Je fus une sorte de tuteur pour lui, lorsqu’à l’issue de son initiation il dut prendre ses fonctions de chef d’Eglise.

Ses capacités à représenter le Dieu Père lui-même n’avaient jamais été égalées jusque là. Cependant, pour pouvoir entrer pleinement dans les fonctions qui furent les siennes, il lui fallu un maître guide et j’eu l’honneur de le servir comme tel.

Nous avions besoin l’un de l’autre et du haut de son humilité toute puissante il le savait. Je savais aussi à quel point ses enseignements nous montraient le vrai chemin de l’Amour et de l’Ascension vers les plans de conscience divins.

Jusque là, peu de prophètes avaient su incarner cela de cette manière. Certains le faisaient pendant un temps. Ils avaient des moments d’inspiration qui duraient une période de leur vie… Mais avec Jesus, nous sentions qu’il y avait bien plus que de l’inspiration.

Tout son être respirait et transpirait l’ange qu’il était et qu’il est encore aujourd’hui. Je suis venu témoigner de cela car l’histoire de mon « frère », Jesus le Christ, a été bien souvent interprétée et finalement mal transcrite.

Il est temps de faire surgir un peu plus de lumière sur ce sujet. Il est temps que la Vérité soit dite, afin que les générations qui lui succèdent désormais puissent prendre leurs fonctions elles aussi.

Jesus était libre de tout dogme, de toute croyance. Seul son coeur le guidait. S’il avait « des yeux pour voir » et « des oreilles pour entendre », sachez que le Sauveur utilisait avant tout son coeur pour ressentir.

Il m’a appris à sentir avant de voir, sentir avant d’entendre, sentir et ressentir, telle était sa devise. Le coeur avant toute autre forme d’analyse. Le coeur, tout simplement. En cela Jesus mon frère était comme un enfant. Un enfant de coeur et d’esprit.

Grâce à cela, aucune Vérité ne lui était cachée, il pouvait répondre à tout questionnement, en ramenant ceux-ci dans son coeur. Son coeur lui livrait les réponses, il lui donnait la bonne direction, il ne cherchait pas à discuter celles-ci.

Peu importe le contexte, la gravité de la situation, il laissait à son coeur le pouvoir de trancher. Il savait que Dieu était dans son coeur et il avait foi en cela. Pour cette raison il incarnait le maître de la rectitude, il était juste et sûr de ses paroles, sa foi était sans faille.

Dans son chemin il eu le discernement de reconnaître les signes de guidance divine. Il ne les remettait pas en question lorsqu’ils se présentaient, il le savait, il le ressentait…

Tout comme il su reconnaître sa Bien Aimée en Marie Madeleine, il s’aperçut de ce qu’elle lui apportait, une autre partie de lui-même ignorée jusqu’alors. Il fit de même pour elle, car elle était son complément divin. Ils étaient les deux faces d’une même pièce et à eux deux ils purent rayonner le Tout Puissant, au Féminin et au Masculin.

Je viens témoigner de cela, non pour attirer l’attention sur ma personne autrefois incarnée mais pour compléter ce qui fut dit ou non dit à propos de Jesus et de sa Bien Aimée Marie Madeleine.

Un homme simple, à l’écoute de son coeur, qui su reconnaître la force du Féminin Sacré, à une époque où celui-ci était dénigré. A l’aube d’un âge encore plus sombre, il comprit l’importance de laisser ce Message aux générations futures:

« Soyez vous-mêmes, dans la simplicité du coeur.

Que vous soyez Homme ou Femme, aimez-vous dans le corps qui vous a été donné d’incarner.

Vous êtes des enfants de Dieu, l’Homme et la Femme sont à l’image de Dieu, de manière égale et complémentaire.

Je Suis, vous êtes, l’Alpha et l’Omega. Vous êtes le Tout, trouvez le chemin de la réunification, en écoutant votre coeur.

Ainsi soit-il mes chers frères et soeurs. »

Ainsi parlait Jésus le Christ, je suis Jean le Baptiste et je vous salue.

Transmis par Aurélie d’Arcadie.

Chaque plan de conscience induit une vérité relative. Les textes inspirés sont des propositions de réalité. A vous de décider, selon votre coeur, si elles correspondent à votre vérité.

Merci infiniment de ne pas couper le texte. D’en citer l’auteur et la source si vous souhaitez diffuser celui-ci.
http://lecheminversarcadia.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email