Kan / K’at — Trecena de la Liberté et de la Fertilité 16 – 28 août 2018

Transmis par Birgitte Rasine

Kan ou K’at en Maya K’iche’ est symbolisé par l’arbre sacré Ceiba – Kan représente la magie de la germination et de la croissance, comme une nouvelle progéniture, de nouvelles cultures, ou encore l’expansion des générations futures. Chez les Mayas, certains considèrent que pendant cette période appelée « Semence », Kan gouverne l’énergie sexuelle dans le corps et incarne donc le pouvoir de la sexualité et des genres.

Parmi ses nombreuses significations, Kan représente un Réseau ou un Filet : ce peut être un filet de pêcheur, un filet tissé pour entreposer ou transporter les fruits et légumes, un réseau de relations personnelles ou professionnelles, ou encore une toile d’araignée… Kan est le gardien des entrepôts, des celliers et garde-mangers et se réfère à la collecte des ressources ; il est aussi également associé à la notion de captivité, de punition, aux « pièges » sociaux ou aux poursuites judiciaires.

Kan est le nagual du feu, à savoir celui du foyer central autour duquel tout fonctionne dans la maison. Kan est aussi le nagual des prisons, visibles ou invisibles, matérielles ou intangibles. Ses animaux totems sont l’Alligator et le Lézard.

Dans la tradition Classique Maya, Kan est associé à la direction cardinale du Sud et à la couleur jaune. Dans la tradition Maya K’iche’ moderne, il est associé à l’Ouest et à la couleur noire.

Pendant la période Kan, les Mayas demandent l’abondance et expriment l’intention de comprendre leurs frères humains et de chercher à mieux appréhender les événements et circonstances. C’est un temps bénéfique pour demander la libération de ceux qui sont emprisonnés sous quelque forme que ce soit, ou la clarification d’une situation. C’est également une période favorable pour accomplir des pratiques et des cérémonies de guérison, surtout si la guérison en question est de nature psychologique.

La nature de cette Trecena est particulièrement sacrée car Kan incarne le pouvoir de donner la vie et de nous guider dans notre évolution. Cependant, Kan peut s’avérer également particulièrement dangereux du fait que ce signe abrite des passions puissantes dans tous les aspects de la créativité et de la fécondité – allant du pouvoir sexuel à la production de richesses en passant par le génie créatif — de telle sorte que si ces passions sont laissées à elles-mêmes sans guidance ou sans être canalisées d’une manière juste, elles peuvent entraîner un gaspillage injustifié, l’oubli de soi dans la sensualité, ou une complaisance excessive.

Tout comme les forces élémentaires de la nature qui se manifestent avec force sur la planète — l’eau sous forme de pluie, de rivières et d’océans ; l’air sous forme de vents, de brises et d’ouragans — Kan ne pose aucun jugement de valeur et ne prend pas position sur le plan moral. Il « Est », tout simplement. Le respect est la clé qui permet aux énergies fertiles de la trecena Kan de pénétrer votre âme et de guider le pouvoir de ces énergies sur la voie de la juste intention.

Respectez le caractère sacré de votre vie, de votre talent personnel, de votre imagination, et de votre capacité à être créatif, fécond et abondant. Ne vous sous-estimez pas, ni vos possibilités, mais soyez réaliste quant à vos talents réels et la façon de canaliser au mieux vos énergies créatrices.

Dans la société moderne, plus une personne ou une chose est productive ou riche en ressources (qu’il s’agisse d’un individu, d’une autre espèce vivante, d’une entreprise, d’un pays ou d’une ressource naturelle) plus elle est appréciée et désirée mais peut également être enviée. Elle devient alors autant recherchée que menaçante, que ce soit dans l’intention de la contrôler, de l’exploiter ou de la posséder.

Étrangement, ce sont les entreprises/organisations et les individus ayant le plus de pouvoir économique et politique qui cherchent à posséder et à contrôler plutôt qu’à soutenir et exprimer la reconnaissance, l’admiration, l’amour et le respect. Ces entreprises/organisations et ces individus s’appuient sur la peur pour tenter de garder tout le monde sous contrôle — particulièrement ceux d’entre nous qui préfèrent vivre autonomes et libres d’émotions toxiques. Kan représente cet emprisonnement : l’enchevêtrement de ce vaste réseau personnel et global dont nous avons tous besoin de nous défaire afin de pouvoir être libérés de la peur, de la compétitivité, de l’excès d’ego, de la cupidité et d’autres caractéristiques toxiques que nos différents systèmes sociaux et traditions nous infusent depuis le jour où nous sommes nés.

Le monde dans lequel nous vivons est fondé sur le pouvoir, la productivité et l’argent qui ne sont que des structures techniques censées au départ générer la véritable richesse (celle de l’esprit, du corps et de l’âme), mais qui se sont emparées de la psyché de notre société et gouvernent à présent comme si elles étaient l’ultime but de la vie.

De nombreuses personnes sont déjà en train de rejeter catégoriquement ce paradigme, et je vous encourage chacun à redécouvrir et maîtriser les pouvoirs créatifs qui sont les vôtres au plus profond de votre âme. La nature elle-même manifeste sa fertilité et sa créativité à chaque souffle, à chaque instant, s’épanouissant sous de nouvelles formes de vie, nourrissant le plus petit et soutenant le plus grand, dessinant dans ses ciels, ses forêts et ses mers des couleurs vibrantes, déclenchant des tempêtes, des vents et des tremblements de terre spectaculaires, créant cependant un équilibre entre toutes ses forces avec une patience éternelle, un instinct et une sagesse millénaires.

Vous êtes, vous aussi, une force de la Nature.
Vivez votre vie en conséquence.

Birgitte Rasine – The Mayan Calendar Portal
http://maya-portal.net/
Traduction française : Pascale-Linda Steketee
http://www.mayanmajix.com/french.html
http://passageemergence.blogspot.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email