Enseignant : Machiventa Melchizédek. Administrateur Planétaire et Prince Planétaire.
Transmis par Daniel Raphael.

Membres de l’équipe : Roxane Andrews, Michael McCray et un étudiant.
Traduction française : Akentoh et Marie K.

Le 2 novembre 2015.

Invocation.

Machiventa : « Bonjour, c’est Machiventa Melchizédek, votre Prince Planétaire. Nous écoutons bon nombre de vos conversations. La majeure partie de ce que vous dites au cours de la journée concernant les sujets qui ne nous parlent pas, est écartée. Mais comme vous le savez au sujet de vos organisations secrètes d’espionnage – la CIA, la NSA et le FBI – qui, comme nous, ont la possibilité de sélectionner les thèmes de communications partout sur la planète, et ceux qui ont de l’importance nous parviennent, et nous sommes ainsi mieux informés. Nous avons écouté de nombreuses conversations spéculant sur le moment où le Temps de Rectification se réalisera et mettra en œuvre certains programmes dont nous avons parlé depuis si longtemps. Nous avons écouté vos pensées – même vos récriminations – de ne rien voir se passer et nous ne sommes pas offensés par cela. Pour nous c’est simplement des petits enfants discutant entre eux et se plaignant de ce que maman et papa n’ont pas fait pour eux ces derniers temps.

Quelle est la conception et la mission du Temps de Rectification.

Toujours est-il que vous vous souvenez que nous avons une relation de co-créativité très saine et même formelle avec vous – avec chacun de vous, individuellement – et avec vos familles, vos communautés, vos sociétés, vos nations et la planète entière, que nous sommes en phase avec vous, et nous espérons que vous êtes en phase avec nous. Vous pouvez être assurés de la diligence, de la sincérité et de l’implication de Christ Micaël dans le Temps de Rectification et dans les programmes qu’il a initiés, et que nous avons également initiés et qui à présent s’épanouissent pour s’accomplir. Comme tout programme d’importance, il y a la nécessité de le planifier. Même avant la planification, il doit y avoir une conception de ce qui doit être accompli. Et avec la conception, il doit y avoir une intention. Quelle est la conception du Temps de Rectification ? Quelle est l’intention du Temps de Rectification ? Quelle est la philosophie qui opère dans le Temps de Rectification ? Et en fin de compte, qu’est cette mission ? Et ainsi que vous pouvez le constater, vous avez vu deux missions jusqu’à présent – la Mission d’Enseignement et la Mission Magistrale. S’il vous plaît, soyez assurés qu’il y a un grand nombre de missions qui s’ajoutent aux deux qui sont très évidentes pour vous. Ces deux missions sont des missions de révélation qui vous informent de votre situation, du statut de votre planète, des soins apportés à votre planète, et l’influence des Médians et des Enseignants célestes, et l’immense abondance du corps angélique.

Développer des plans pour une mission.

De fait, je parlerai de ces cinq éléments plus tard, mais je veux en venir aux faits rapidement avec vous ici. Disons que nous allions faire, ainsi que le Président Kennedy avait envisagé d’envoyer une mission sur la lune où quelqu’un atterrirait, y marcherait, ramasserait des échantillons, et reviendrait sur terre. Ce n’était pas nouveau dans leur pensée. Depuis le début du premier Spoutnik russe en orbite, il se développa très rapidement le besoin de plans pour envoyer des satellites plus grands autour de la terre, puis finalement une mission non-habitée, puis un satellite habité qui voyagerait autour de la terre, et ainsi ceux-ci furent développés. Ce furent plutôt les premiers pas dans la vision des planificateurs des décisions, des politiques et des ingénieurs astronautiques en vue de poser éventuellement plusieurs hommes sur la lune, et les faire revenir à la maison. Des plans de développement évolutionnaires furent faits en vue de développer les fusées et l’équipement de télémétrie et ainsi de suite. En fait, comme vous le savez, de nombreuses innovations ont simplement été imaginées et n’ont pas été effectivement conçues ni développées ou étudiées auparavant, mais avaient besoin d’être inventées lorsqu’on en avait besoin. Il y avait simplement un besoin chez les administrateurs et chez les officiers publics d’actionner ce programme, afin de le manifester d’une façon qui était réelle et visible, palpable et ayant une signification historique.

Ainsi, qu’arriverait-il si les décideurs, les administrateurs et les dirigeants faisaient paraître des notes pour des emplois qui rempliraient ces postes, même pour un très bon salaire, et si personne ne se présentait ? Tout aurait échoué, n’est-ce pas ? Les mêmes problèmes se posent même dans des programmes plus modestes tels que pour la construction d’un grand barrage hydroélectrique. Vous avez vu des photos du Barrage de la Grande Coulée et du Hoover Dam aux États-Unis aussi bien que du gigantesque barrage qui est en voie d’achèvement en Chine, et sur d’autres continents, dans d’autres nations. Cela demande des milliers et des milliers d’individus travaillant sur un projet pendant de nombreuses années ; même au cours des années des préparatifs, la planification, la mise en œuvre de l’ingénierie, des procédures de planification et de gestion, tout ceci doit être commencé des années et des années en amont.

Le plan de Micaël pour changer la culture d’Urantia.

Considérez le travail de Christ Micaël pour changer la culture de ce monde, sur Urantia. Changer la culture en partant d’une situation primitive, barbare, d’individus et de pays belliqueux et aller vers une situation qui est stable, sociable, plaisante et pacifique. Pourriez-vous réaliser cela en 20 ans ? Non, sûrement pas. Et, si vous aviez mandaté que cela devrait être un programme co-créatif, alors vous devriez avoir commencé il y a des siècles pour planifier ce programme afin de le faire émerger de la meilleure façon. Ensuite, il y a de cela plusieurs décennies, même un siècle auparavant, les premiers plans élémentaires ont été établis pour amener quelque peu de compréhension sur ce qui se passe, et ainsi vous avez pu voir des transformations à partir du christianisme vers le christianisme métaphysique, puis l’arrivée de révélations, incluant le Livre d’Urantia qui a le statut d’un récit volumineux faisant autorité, et parlant de l’histoire de l’univers, de votre relation avec Dieu, du développement du cosmos, puis de l’histoire de votre planète. . . et incidemment, de l’histoire de Jésus en tant que modèle d’existence et de relations sociales.

La conception de la Mission d’Enseignement.

A présent vous réalisez dans la révélation de la Mission d’Enseignement qu’il y existait un appel pour inciter des individus à venir sur le devant de la scène et qui choisiraient de vivre une vie spirituelle, morale et éthique, avec une conscience sociale destinée à remplir leur âme et à lui donner du poids. Ces individus seront nécessaires pour le prochain programme, la révélation sociale de nouveaux organismes sur votre monde. Cela ne fonctionne pas de mettre en place des individus enthousiastes, honnêtes, authentiques, et véritablement emplis de réelle spiritualité, qui sont éthiques et moraux, et qui ont une conscience sociale, pour les faire travailler dans des corporations et pour des gouvernements en compétition, immoraux, non éthiques, avec des vues discordantes et séparatrices. Cela ne fonctionne tout simplement pas ! Les organismes doivent également devenir moraux, éthiques, et œuvrer en vue de la durabilité.

Les plans pour la Mission Magistrale.

C’est pourquoi il était nécessaire pour la Mission Magistrale de mettre sur pied des organismes qui soient éthiques, moraux et ayant une conscience sociale. Mais, comment réaliser cela ? Et ainsi nous avons mis au point les idées et les concepts, les valeurs et les principes de la durabilité sociale. Alors qu’ils sont utiles aux individus et aux familles et à des petites communautés, ce sont les organisations des sociétés qui ont besoin d’être instillées, enthousiasmées et incrustées des valeurs de la durabilité sociale dans leurs processus de prise de décisions, et qui doivent en fin de compte faire partie de leurs visions, de leurs intentions, leur philosophie opératoire, leur mission et leurs objectifs – et malgré tout réaliser des profits – et aussi faire leur travail sans interférer de trop dans la vie des individus, en particuliers dans le cas des organismes gouvernementaux.

Intégrer des valeurs fondamentales dans les piliers de la société.

Il n’y a jamais eu de société ou de nation de grande longévité à la fois fonctionnels, stables ou encore paisibles. Ce que nous proposons, c’est que les organismes dans le cadre des trois piliers de la société – le social, le politique et gouvernemental, l’économique et financier – intègrent ces valeurs fondamentales dans leurs structures de façon à ce que leurs sociétés hôtes deviennent viables durables et paisibles. Ce n’est pas un petit projet, n’est-ce pas ? Ainsi, lorsque nous faisons appel à des collaborateurs, à des individus à se présenter pour participer à ces programmes que nous avons développés, et dont nous espérons qu’ils deviendront manifestes et pourront être implémentés sur les plans physiques sociaux, politiques et économiques avec vous, qu’ils connaissent le succès avec votre participation. Nous comprenons pourquoi il y a eu beaucoup d’hésitation de la part des individus remplis de foi et d’enthousiasme spirituel à venir se présenter au premier plan et participer, car vous êtes toujours sous l’influence culturelle des valeurs et des nécessités qui sont dictées essentiellement par vos organismes sociaux, économiques et politiques. Vous êtes sous l’influence culturelle de ces nécessités qui vous ont été prônées par des corporations et des organismes travaillant pour leur propre longévité. Et la plupart des gens n’ont pas protesté, ce qui rend vos vies très compliquées.

Vivre au-dessus de vos moyens.

Ainsi, vous vous êtes compromis involontairement à devoir acheter des maisons, puis des maisons plus grandes, des voitures plus grandes et encore des voitures, à prendre des vacances luxueuses et offrir des cadeaux luxueux pour lesquels il vous faudra l’année suivante pour rembourser les crédits faits avec vos cartes. Presque personne parmi les auditeurs à qui je m’adresse n’est capable de réaliser aucune de ces choses et payer pour leur maison, leur voiture, leurs vacances et les cadeaux au moment de leurs achats, ce qui signifie littéralement que pratiquement chacun parmi l’assistance vit au-dessus de ses moyens. Vous espérez par-delà l’espérance que la stabilité – sociale, économique et politique – se maintient dans le futur de façon à ce que vous puissiez avoir les moyens de conserver vos dettes, et les rembourser sans aller à la faillite. Beaucoup d’entre vous, cependant, ont fait l’expérience de la faillite et la réduction au minimum qui était nécessaire pour récupérer votre situation financière après la débâcle économique de 2008, qui s’est répercutée à travers le monde. Il s’agissait d’un petit hoquet économique comparé à ce qui finalement arrivera dans le monde qui vous entoure. Vivre simplement, n’est pas seulement une maxime à répéter aux autres, mais quelque chose qu’il faut vivre. Ceci n’est pas une réprimande, mais une préparation en vue d’un appel à des individus afin qu’ils se présentent lorsque les programmes que nous avons planifiés se manifestent et deviennent des instruments sur le plan physique.

Attendre le bon moment pour commencer.

Beaucoup d’entre vous, lorsque vous lisez ces mots, demandent « Bien, et ensuite ? » Lorsque le moment sera adéquat. Lorsque les bonnes circonstances amèneront l’ouverture pour notre travail pour faire exister ces programmes. Vous pouvez facilement imaginer que cela ne sera pas fait par le biais de quelque fondation qui a son chapeau à la main et demande des donations de chacun autour du monde. Ceci est un paradigme de largesse qui est au mieux minimaliste. Seul les vraiment riches ont créé des organismes et des fondations qui sont capables de mettre en œuvre de larges programmes sociaux, et ceci demande des milliards et des milliards de dollars à une fondation où l’organisation peut opérer à partir de l’intérêt et des investissements qu’elle a choisi – pas un petit projet.

Les limitations du royaume mortel, matériel.

Ainsi, comme Christ Micaël travaille avec le royaume mortel, matériel de votre monde, vous pouvez constater de nombreuses limitations. De nombreuses personnes qui sont sincères, et qui mènent une vie simple, ont également des obligations à assumer. Il y a un loyer, ou des remboursements, et il y a des coûts de transport, des coûts pour l’éducation de vos enfants, et ainsi de suite. Ce que nous allons faire, c’est de vous rendre attentifs pour réinventer ces institutions. Vos exigences concernant vos résidences sont archaïques. Elles sont presque féodales dans leur conception. C’est tellement primitif. Et c’est compétitif et extrêmement biaisé en sorte que ceux qui ont de l’argent deviennent plus riches, et ceux qui n’en ont pas s’appauvrissent. Même dans le cas où vous voudriez posséder une résidence simple que vous puissiez appeler »votre maison » le processus de l’acheter et de déménager d’une maison à une autre, habiter une maison plus petite et adapter vos besoins de l’habitation aux circonstances de la vie, est très difficile. Il doit y avoir quelque conception pour des maisons adaptables à laquelle vous voulez participer, et devenir un membre associé, peut-être.

Ainsi, l’accent mis sur ce que je dis est que, oui, beaucoup d’entre vous se sont détachés de leur programme de confiance en la Mission Magistrale, bien que la Mission d’Enseignement conserve ces principes d’éducation basés sur la foi qui vous ont été donnés par des Enseignants célestes il y a 25 à 28 ans auparavant, et ainsi de suite. Oui, il y aura un appel pour que des individus s’avancent et participent. Nous savons que beaucoup d’entre vous sont assis, écoutent, attendent et observent dans l’attente de cette invitation.

Merci pour le temps que vous consacrez aujourd’hui. J’apprécie votre présence pour ce message. S’il y a des questions de l’assistance, je me ferai un plaisir de m’en occuper, et d’y répondre maintenant si j’en suis capable.

MMc : Machiventa, ce que je vous entends dire, est que vous et le reste de nous autres, attendons le bon moment pour que ces gens pleins de foi aillent développer des organismes basés sur les préceptes de la durabilité sociale afin que la Mission Magistrale puisse aller de l’avant ?

La modification des équipes de planification co-créatives vers le séculier.

MACHIVENTA : Oui, vous avez raison en partie. Comme vous le savez, les premiers programmes pour la Mission Magistrale ont radicalement changé leur cours il y a environ 5 à 6 ans du concept de » l’équipe de conception co-créative » impliquant un Melchizédek s’exprimant à travers un transmetteur / récepteur en tant que consultant d’une équipe de conception. Ceci ne s’est pas développé car il y avait un nombre insuffisant de transmetteurs et qu’il n’y avait pas assez de foi dans le système pour qu’il fonctionne. Nous avons pris un virage vers le séculier où les équipes commencèrent à être appelées » équipes de conception de la durabilité sociale » Le poste de consultant existait, mais serait occupé par un individu mortel qui chapeauterait le travail de l’équipe de conception, car sa longévité s’adapterait aux plans plus larges d’une communauté ou d’une société. Nous savions à l’avance que ceci pourrait arriver, et nous avions des plans d’urgence pour le faire avancer, mais dans une veine plus séculière.

Il y a de nombreux millions de gens autour du monde, et même dans cette nation, qui sont prêts et qui veulent participer à des programmes altruistes et humanistes, à un niveau pragmatique qui apportent le bien aux individus, aux familles, et ainsi de suite. Nous comprenons la limitation des mortels pour penser en dehors de leur culture. Vous n’avez pas été mis en contact avec la culture des systèmes de valeurs et des façons de penser de la durabilité sociale telle qu’elle existera dans le futur. C’est pourquoi nous avons encouragé des individus de se présenter avec des pensées et des idées qui pourraient être utilisées. Ce qui est nécessaire à bon nombre de ces programmes sont les moyens ou l’argent pour les réaliser. Nous réalisons qu’il y a des individus sérieux qui se porteraient volontaires dans un programme pourvu que la logique et la justification de la méthode pour le faire fonctionner puissent leur être données.

Une fois que ceci vous devient accessible, vous verrez la nécessité d’avoir ces programmes. Par exemple : si vous réalisez que la Fondation de Bill Gates était prête à subventionner des programmes qui soutiendraient la durabilité sociale avec les trois valeurs fondamentales en première place, et les trois valeurs fondamentales émotionnelles comme critères secondaires pour estimer la valeur ou le manque d’intérêt d’une superbe proposition que vous auriez écrite, auriez-vous des idées ? Ce qui a causé un énorme conflit, dans le mental de beaucoup de personnes de notre auditoire, et qui a fichu en l’air jusqu’à leur volonté de coucher cela sur le papier, a été la pensée duelle d’argent ou de pas d’argent. Il y a l’auto critique de beaucoup d’entre vous qui ont pensé la chose suivante : « Eh bien si nous mettons ceci sur le papier sans en donner les moyens, alors cela restera simplement un vœu pieu, simplement une vue de mon imagination et n’a pas de fonction ni de connexion avec la réalité.

Rédiger de magnifiques propositions.

Toutefois, vous n’avez pas avancé en pensant par-delà des côtés pragmatiques d’un programme, tout comme nous avons dû le faire, ou comme un ingénieur aurait à travailler sur la programmation théorique pour développer les procédures pour la préparation du site, la livraison de la marchandise et ainsi de suite, jusqu’à ce que vous finissiez avec une maison achevée. Il fut un temps où les charpentiers pouvaient dire : « Oui, je vais vous construire une maison », et ils arrivaient à le faire de tête, avec l’aide d’un ou deux compagnons. Mais à présent, lorsqu’il s’agit d’un grand immeuble avec des bureaux, ou d’un énorme programme géophysique, cela demande un programme de logiciel de gestion comportant des milliers et des dizaines de milliers d’étapes et de procédures qu’il faut remplir. Pour votre proposition, vous n’avez pas à penser à des termes aussi détaillés, mais si vous allez rédiger un grand projet, qui va faire quoi ? Quelles seront les spécifications de votre projet ? Chaque grand projet que vous rédigez doit comporter une vision, doit avoir une intention, doit comporter une philosophie opératoire, une mission et des objectifs, et tout particulièrement il doit comporter les »critères d’accomplissement » mesurables. Vous pouvez utiliser les Schémas de Validation de la Durabilité Sociale comme processus pour vos plans.

Beaucoup d’entre vous ont un mental très orienté vers le physique. Vous savez ce à quoi il va ressembler, vous savez ce que vous voulez qu’il fasse. Quels sont ces paramètres ? Quelles sont ces mesures ? Quelles sont les spécifications pour le programme ? A mesure que vous avancez dans le pragmatique tel que vous l’aviez imaginé, vous devez passer par les étapes impliquées afin de le rendre réel. Si vous avez les spécifications, quelles seraient vos attentes ? Quelles seraient les croyances que vous emploirez pour développer ces attentes ? Et par-dessus tout, quelles sont vos hypothèses ? Si ceci est destiné à devenir un programme qui deviendra durable et utile pendant des décennies et des siècles, vous devez être franchement conscients de vos théories, et vous devez avoir un groupe de personnes qui peuvent vous aider à exposer vos théories.

La dernière chose que vous voudrez faire, si vous envisagez construire une maison, c’est de vous assurer qu’elle se trouve dans un endroit sûr. En regardant les nouvelles et la météo dans votre pays, de nombreuses personnes pensaient que leur maison était sûre, mais de nombreuses maisons étaient construites au bord des falaises le long de la Californie, et à présent elles sont détruites car les vagues ont érodé les fondations, qui étaient friables et non rocheuses. Si vous investissiez un quart de million de dollars dans la construction d’une maison, ne vous assureriez-vous pas que vos suppositions étaient correctes ? Certainement vous le feriez. En rédigeant votre grand projet, et utilisant les 6 valeurs fondamentales, qui manifesteraient quelque peu de réalité dans vos communautés pour les familles ou les individus, ayez les suppositions exposées. Une dernière chose, vérifiez chaque étape tout au long du chemin à l’aide des 6 valeurs.

Améliorer la qualité de la vie.

Est-ce que les critères d’accomplissement, les spécifications mesurables améliorent vraiment la qualité de vie d’un individu, d’une famille, et est-ce que cela aide tout le monde à évoluer ? Si vous avez un programme qui améliorerait la qualité de vie des gens, il y a également le besoin de les aider à progresser pour réaliser ceci. Pourquoi croyez-vous que tellement de projets immobiliers à Chicago, à Cleveland, Baltimore et dans d’autres villes ont échoué ? Parce qu’on avait présupposé que les gens s’occuperaient de leur propriété. Comme vous le savez, dans bon nombre de ces villes, tous ces projets immobiliers ont été démolis, ont été envoyés à la déchetterie ou utilisés dans la baie pour créer de nouveaux territoires, de nouvelles terres, et ainsi de suite. Il est d’importance vitale que vous soyez conscients de vos prévisions. Si vous pensez avoir des prévisions – et vous en avez, tout le monde en a – alors vous aurez besoin de personnes en dehors de vous qui vous aident à vérifier ces suppositions. Notre estimation sur la race humaine est que la race humaine est bonne, que les gens sont fondamentalement bons, et que les gens possèdent un sens de l’empathie inné pour les autres personnes comme ils l’ont pour eux, qu’ils se porteraient au secours des autres par compassion, ainsi qu’ils aimeraient que les autres leur viennent au secours s’ils étaient dans le besoin. Ce sentiment d’empathie généralisé envers les autres est un sentiment d’amour de l’humanité, que vous aimez l’humanité comme vous vous aimez vous-mêmes, et que vous voulez le bien pour les autres de la façon dont vous voulez votre bien. Ceci est véritablement l’amour de l’humanité exprimé en termes les plus simples.

Si vous trouvez une personne qui n’a pas ces qualités, et qui ne montre pas l’évidence de cela, et qui est un prédateur, vous ne voudriez pas qu’il fasse part de votre projet, n’est-ce pas ? C’est pour cette raison que nous avons eu la Mission d’Enseignement, afin d’enseigner à des individus sérieux et honnêtes de devenir plus éthiques, plus rationnellement spirituels, et plus rationnellement religieux, et adorant Dieu qui est en chacun.

Les termes mesurables d’objectifs de Christ Micaël.

Ces plans, que Christ Micaël a développés pour le Temps de Rectification, en termes de progrès humain et de planifications humaines, sont prodigieux ! Vous n’avez pas de mots dont le sens est assez large pour englober la planification qui a été continue de la part de Christ Micaël et Nébadonia dans l’immense corps de ceux qui aident. Le progrès d’Urantia pour devenir socialement, politiquement et économiquement stable, revient à la relation de coopération co-créative entre l’esprit – les hiérarchies de Christ Micaël et de Nébadonia et vous – vous en tant qu’individus. Nous avons à présent présenté cela en des termes objectifs véritablement gérables et mesurables, afin que vous puissiez développer une très belle proposition, quelque chose que vous aviez à l’esprit depuis longtemps, et qui peut aider les autres. Il est évident pour vous, et il est évident pour nous que parfois, à un moment donné, il doit y avoir la concrétisation et la mise en œuvre sur le plan matériel dans lequel vous vivez et respirez, les plans de Micaël, les programmes et les missions du Temps de Rectification en des termes que vous pouvez voir et apprécier. Nous espérons que cela vous aide.

MMc : Merci.

Une question que beaucoup se posent.

Roxie : Peut-être que je suis pessimiste, mais je me demande ce qui se passe si les mortels sur cette planète ne se manifestent pas pour relever les défis pour construire ces nouvelles sociétés ?

MACHIVENTA : Très chère Roxane ! Vos spéculations ne sont que vent dans les airs. Ce par quoi vous êtes tourmentée, n’est pas arrivé. Ce n’est pas à vous de vous en soucier, cela ne vous concerne pas. Ceci n’est pas du tout un reproche, mais simplement une réorientation de là où nous en sommes avec ces programmes. Nous avons vraiment confiance en l’humanité. Nous savons que s’ils en ont l’occasion, les gens vont se manifester et faire cela. Souvenez-vous, ce n’est pas un programme sur 2 ans, C’est au minimum un programme sur 40 ou 50 années ou sur deux générations, et on ne pourra vraiment constater une évidence nationale ou de civilisation que dans deux siècles, mais durant ces deux siècles, vous verrez l’évidence de petits changements. Tous ces »si », ne sont pas notre problème. Même nous, dans le royaume spirituel, nous nous occupons de la réalité matérielle, avec »ce qui est ». Le pessimisme construit sur de la spéculation est stérile. C’est une activité qui use votre énergie mentale pour des objectifs non productifs. Nous savons que vos pensées font écho à des centaines, si ce n’est des milliers d’autres individus qui sont venus au contact avec la Mission d’Enseignement et la Mission Magistrale, mais nous tenons à vous dire qu’une spéculation pessimiste est stérile et ne nous aide pas pour un sou.

Comment ces concepts sont-ils reliés à d’autres mouvements sociaux des années 60 ?

Étudiant : Lorsque nous parlons de durabilité sociale, et je n’ai pas un mental très brillant, je sais, mais c’est difficile pour moi de m’en sortir avec beaucoup de ces concepts. Je suis persuadé que les concepts sont absolument fantastiques, mais l’ensemble du fonctionnement de la durabilité sociale à mon avis, j’essaie de le réduire à un autre concept auquel d’autres personnes sont en mesure de se relier, et je pense à des choses qui se sont passées il y a de nombreuses années, et cela continue, telles que la vie en communauté, le mouvement hippie et toutes sortes de situations où des gens s’étaient regroupés et se sont aidés. A présent, pourriez-vous, s’il vous plaît amener ce concept de la durabilité sociale à un niveau plus bas, de sorte que davantage de personnes peuvent réellement comprendre ce que cela signifie, car toutes les valeurs obtenues avec la durabilité sociale font partie de ce qui s’est passé dans divers mouvements il y a des années ? Pourriez-vous en parler ?

MACHIVENTA : J’en serais heureux. Les concepts, les principes et les valeurs de la durabilité sociale en viendront finalement à être inscrits profondément en chacun comme votre moralité actuelle, vos lois et vos façons de vivre le sont pour vous actuellement. Ce que vous voyez avec la vie en communauté et le »mouvement hippie » étaient bel et bien intentionnels, mais ce qu’ils n’avaient pas, c’était un plan intégré de la nature humaine pour prendre en compte l’holisme de l’existence humaine. Le ramener à un niveau plus bas, à ses termes les plus simples, signifie que vous employez les 6 valeurs fondamentales pour prendre toutes les décisions toute la journée, chaque jour, chaque semaine, chaque mois pour le reste de votre vie, pour chaque aspect de votre vie.

En ce moment vous n’y pensez pas, mais vous faites ceci avec l’argent. Pensez à votre maison : vous dites « je veux une maison », et ainsi vous économisez votre argent. Et vous calculez combien vous pouvez économiser sur chacun de vos salaires, et vous calculez combien d’heures de travail pendant la semaine de travail, ou chaque jour, ou même chaque minute d’une heure, contribuent à votre plan d’épargner afin de vous acheter une maison. Et ainsi lorsque vous vous rendez au travail, vous gardez l’espoir que vous – en vivant simplement – pouvez économiser assez pour finalement vous acheter votre propre demeure. Vous pensez en termes de faire vos courses. Est-ce que j’achète les confitures et les gelées françaises qui sont chères pour trois fois le prix d’une marque générique ayant le même goût ? Est-ce que j’envoie mes enfants dans une école privée qui coûte 1 500 $ par mois pour chaque enfant, ou je les envoie dans une école publique ? Ainsi vous pouvez constater, la durabilité sociale devient alors une idéologie, une façon de penser qui est inscrite dans tous les aspects de votre vie.

Maintenant, si vous étiez un bouddhiste convaincu, sérieux et engagé, vous penseriez toute votre vie en termes de principes bouddhistes. Tout ce que vous faites durant la journée guide vos décisions : comment mener votre vie – même comment respirer – et ce que vous pensez, et comment vous pensez , ainsi que comment ne pas penser. Vous élaborez un style de vie qui soutient un style de vie bouddhiste, de sorte que les choses que vous faites dans la vie soutiennent vos croyances. Dit en des termes les plus simples, l’idéologie de la durabilité sociale est un art de vivre, elle devient une façon de penser, elle devient une façon de vivre et un mode de vie, de penser, si bien qu’elle vous aide non seulement vous, mais aussi symboliquement d’autres personnes. Lorsque vous vivez votre vie, en tant qu’individu socialement durable, en utilisant ces façons de penser, vous devenez plus amicaux avec les autres gens, et vous recherchez des personnes qui pensent comme vous, qui pensent en termes de durabilité sociale.

Dans les années futures, à mesure que de plus en plus de personnes agissent ainsi, qu’il y a moins de compétition, moins de pression de la part de ses pairs, moins de commentaires négatifs sur l’endroit où vous vivez, et sur les vêtements que vous portez, mais dès lors vous êtes un individu qui est respecté pour sa façon de vivre. En d’autres termes, vous vivez dans un mode de vie qui intègre. Il est intégré par une idéologie. Les bouddhistes le font, les végétariens le font, les végétaliens le font, et les financiers le font. Le problème avec les gens qui se trouvent au milieu, qui n’ont pas d’idéologie ferme, est qu’ils restent confus. Ils veulent vivre simplement, vivre facilement sans stress, mais emploient les idéologies servant une autre cause. Si vous cherchez à vivre simplement, alors vous achetez des produits peu coûteux et vous supprimez du stress de votre vie, celui qui consiste à payer pour un moyen de transport plus grand et plus coûteux, par exemple. Si vous avez une voiture qui est bien entretenue et qui vous emmène au marché et retour à la maison, et qui est fiable, en ne vous coûtant que peu d’entretien, et sans réparations, alors vous avez un bon standard de vie pour votre transport. Maintenant, si vous achetiez une Mercédès Benz Maybach à 600 000 $, elle vous emmènerait également à votre supermarché, mais votre qualité de vie serait la même. Toutefois, dans votre communauté vous seriez perçu comme quelqu’un ayant beaucoup de signification, financièrement et matériellement parlant, mais votre qualité de vie ne s’en trouverait pas améliorée.

Ceux qui stressent notre société sont inconsciemment acceptés.

Ainsi, en termes les plus simples, la durabilité sociale est une idéologie en accord avec les façons de vivre organiques de la vie de vos espèces, comme c’était le cas durant environ un quart de million d’années. Ceux qui stressent votre société sont acceptés individuellement. Les gens sous stress ont inconsciemment choisi de vivre de cette façon la plupart du temps. Il n’y a jamais de – ou bien, ou bien : si j’achète cela – ma vieille voiture fonctionne bien – mais si j’achète cette nouvelle voiture, je présenterai mieux, et j’aurai plus d’estime et d’attention de la part de la communauté. Mais le stress est que les remboursements pour votre voiture ont passé de 125 $ à 475 $ par mois. D’où proviendra cet argent ? Si vous êtes un individu appartenant à la classe sociale inférieure à moyenne, vous devrez prendre un deuxième ou un troisième emploi. Ceci provoque du stress. Cela enlève du temps consacré à l’éducation des enfants et à la famille. Merci pour votre question ! La durabilité sociale est dans son essence, extrêmement simple. C’est simplement une façon de vivre qui est étrangère à plus de 99 % de la plupart des gens dans les démocraties technologiquement développées.

Étudiant : « Merci, Machiventa ! Ceci m’aide vraiment dans ma façon de penser, car je continue de penser que ceci peut arriver dans cette communauté, et je sais que cela peut arriver. Et je pense que la façon dont vous l’avez exprimé comme une façon semblable de penser, et vous attirez toutes ces similitudes de penser pour penser de cette façon, et lorsque cela arrive, cela augmente, car un si grand nombre de gens dans cette communauté qui pensent de cette façon et ont ces valeurs . . . vous venez de rendre plus facile pour moi la façon d’y penser pour aider à ce que les choses commencent d’une façon ou d’une autre. Merci pour cela. (Machiventa :.Vous êtes plus que bienvenu)

Développer l’auto-discipline dans la société.

J’aimerais poser une autre question, et elle traite de ceci . . . vous avez parlé avec nous de nombreuses fois au sujet de l’auto-discipline, et comment l’auto-discipline vient de l’individu. Concernant l’auto-discipline, comment . . . quelle est la bonne façon de développer une société au regard de l’auto-discipline ? Je ne sais pas très bien exprimer ceci. . .

MACHIVENTA : (riant) Oui, votre question est un défi, la poser, et y répondre. Fondamentalement, l’auto-discipline est développée par la nécessité. Lorsqu’il y a un manque de nécessité, alors vous trouvez en général un manque d’auto-discipline. Le manque d’auto-discipline peut avoir comme conséquence la malnutrition, la perte d’emploi, un manque d’estime de soi, etc. . .
Comment instiller l’auto-discipline est fondamentalement ce par quoi est concerné le Temps de Rectification – comment passer de la culture du »moi-isme », de l’égoïsme et du »ce à quoi j’ai droit » à l’idéologie de la durabilité sociale et d’être concerné par les autres, car chacun de vous est un »autre » pour quelqu’un d’autre. Plus le nombre des gens est important dans un groupe, plus il est difficile et plus cela prend du temps pour développer et engendrer l’auto-discipline. Les enfants sont malléables pour être enseignés. Ils apprennent l’auto-discipline du modèle que sont leurs parents ou de tout autre individu significatif, ou d’un pair qui a récemment compris la nécessité de l’auto-discipline. Il importe que les parents soit conscients de la nécessité d’instiller l’auto-discipline chez l’enfant.

De toutes les difficultés majeures des riches et de l’abondance des pauvres, des classes moyennes et ordinaires – et même des individus d’exception – le manque d’auto-discipline est le facteur le plus important. Il y a beaucoup de milliers et de millions d’individus incroyablement capables qui mènent une vie indisciplinée, qui sont improductifs et qui ont oublié les moyens de donner un sens à leur vie. Ce dont vous parlez est essentiel pour l’élévation des individus ainsi que des communautés entières et des sociétés. Si vous faisiez un tour d’horizon de n’importe quelle société démocratique et technologiquement développée, et si vous leur demandiez ce qu’ils ressentent au sujet de leur objectif dans la vie, et de ce qu’ils attendent du futur, ils seraient sans doute assez pessimistes et cyniques au sujet de la capacité des individus à modifier leurs façons d’être.

Cependant, ainsi que vous avez été avertis de nombreuses fois par Monjoronson et moi-même ainsi que par d’autres, il se fera bientôt sentir la nécessité de l’auto-discipline, de la créativité, de la productivité, et de trouver ces personnes qui ont ces choses en commun avec vous pour que vous vous sentiez à l’aise avec eux, afin de pouvoir produire facilement, rapidement et de façon ingénieuse. L’auto-discipline est essentielle. Elle fait partie de l’essence d’être une partie de qui vous êtes, car la Présence de Dieu en vous a de la discipline et la persévérance d’être avec vous, de vous encourager et de vous mener vers votre grandeur. De nombreuses personnes sont très conscientes de cela, mais elles continuent de résister. Cela se résume à l’auto-discipline de se demander : « est-ce que je fais partie du problème ou bien est-ce que je fais partie de la solution ? » Lorsque les enjeux sont importants pour la vie et la survie, vous ferez une grande différence si vous avez de l’auto-discipline et de la persévérance. Merci pour votre question.

Développer l’auto-discipline chez l’individu.

Étudiant : Merci d’avoir compris ce que j’ai voulu exprimer. Je n’ai pas posé la question assez bien. L’autre question que j’aimerais poser concernant la discipline dans une société et d’essayer de la remettre en état et la faire fonctionner, est : quel type de personne, quel caractère, qu’est-ce qu’il y a dans cet individu qui fait qu’un individu a besoin d’avoir ce genre de discipline pour la faire fonctionner ?

MACHIVENTA : Ainsi que je le disais, il est très important pour les enfants d’avoir un modèle parental ou quelque autre individu significatif qui sachent comment devenir productifs dans leur vie. S’il vous plaît, posez votre question une nouvelle fois.

Étudiant : Quel genre de personnes, et leurs caractère, qu’est-ce qu’il faut à une personne pour amener tout cela à la société ? De quoi ont besoin les gens pour faire fonctionner cette société pour les êtres humains ? Quel cran leur faut-il avoir ?

Est-ce là tout ce qu’il y a ?

MACHIVENTA : Tout d’abord, la curiosité. Même si un enfant ne peut éventuellement pas mettre des mots sur cela, il commence néanmoins à se demander : « est-ce là tout ce qu’il y a ? De quoi est-il question dans tout cela ? » Il commence à poser des questions. Si vous prépariez des flocons d’avoine sans ajouter de sel, ni de beurre ou de lait et si vous aviez ceci tous les jours et si vous l’acceptiez, eh bien, vous pouvez tranquillement parier que vous aurez une vie insipide. Mais lorsque l’enfant dit : « Maman, y a-t-il quelque chose d’autre à côté de cela ? Ou bien quelque chose que je puisse ajouter à ça ? » et qu’elle réponde « Essaie avec un peu de sel et du lait. » Cela fera un tel changement dans ce que vous mangez ! Finalement l’enfant grandit et commence à faire son propre porridge, et à y ajouter des noix, et peut-être quelques fruits secs ou d’autres choses pour le rendre plus sucré, peut-être du sirop d’érable, et il commence à expérimenter. Bientôt il aura l’imagination pour inventer un petit déjeuner aux céréales ou pour devenir un chef, ou encore devenir le cuisinier principal de sa propre famille.

Nous avons continuellement dit que l’évolution des sociétés et des civilisations commence avec les petites décisions des individus, répétées des milliers de fois chaque jour par des millions et des milliards de gens. Le cours de votre monde et de votre civilisation est décidé minute après minute par des individus sur le monde entier. Ainsi, si vous avez une personne qui est peu intelligente, elle n’imaginera probablement pas grand chose. Si vous prenez une personne qui a un QI de 120, mais qui n’a pas le sens de la curiosité, ou celui d’améliorer les conditions de sa vie, alors vous avez quelqu’un d’assez inhabituel.

Des individus qui se défient eux-mêmes.

La plupart des gens de l’espèce humaine sont curieux, posent des questions, défient l’autorité et certainement défient leur statut d’existence. Les 3 valeurs fondamentales qui sont inscrites dans votre ADN ont aidé votre espèce à avancer et à inventer des choses. Il y a eu une recherche continuelle pour une meilleure qualité de vie, pour évoluer vers votre potentiel inné et pour expérimenter toutes ces choses de façon égale, comme tout autre individu le ferait. Votre question revient à nouveau en cercle, elle vous revient tels que vous êtes en tant qu’espèce, que vous soyez capables de vous éveiller à cela ou non. En premier lieu concernant ce que vous devenez en tant qu’individus, il y a les parents, leurs références significatives et leur programme d’éducation, et quelque mentor qui a pu apparaître pour piquer leur curiosité, et pour les défier. En fin de compte, cela revient à ce que les individus se défient eux-mêmes afin de faire ces incroyables progrès pour vos sociétés, pour votre humanité et votre civilisation.

Étudiant : Merci beaucoup, Machiventa, pour votre patience et votre compréhension pour les questions que j’ai posées. Je n’ai pas d’autres questions.

La sortie du Réacteur à Plasma de Keshe

Roxie : J’ai une question envoyée par un de nos lecteurs. Il dit : « Je n’ai pas eu le temps de m’en occuper jusque là, mais il apparaît que les perturbations des gouvernements, des industries telles que celle du pétrole, les labos de pharma et leurs services, les hôpitaux, la production de nourriture et d’autres, sont dans l’année à venir, sous de telles contraintes qu’elles arrivent au-delà du point de rupture, il s’agirait plutôt d’un crash et d’une désintégration. Je suis la sortie du réacteur à plasma des Fondations Keshe, qui va nous perturber jusqu’aux fondations, lorsque cela s’étendra dans le monde. « Le groupe auquel appartient notre lecteur lui a envoyé une lettre lui suggérant de : « étant donné que la diffusion de cette nouvelle technologie va mettre à mal les structures et les systèmes dans lesquels la plupart des gens ont grandi, et dont ils dépendent, nous devons nous mettre ensemble au travail afin de créer ou recréer des communautés pour que les gens aient quelque chose à quoi se raccrocher, une structure, une communauté sociale et de l’espoir. Je suis curieux d’entendre ce que les »gars » pensent de ce qui semblerait être un remue-ménage sévère, mais bon, et avec une bonne intention qui est prêt à toucher tous les pays de notre monde.

MACHIVENTA : La situation concernant les technologies a toujours été présente chez vos espèces, que cela ait été la roue, qui a rendu plus facile le transport des biens d’une place vers une autre et en plus grandes quantités, plutôt que de les traîner sur un bât derrière un cheval ou un chameau. L’animal a pu tirer une charrette avec des roues et la charge a pu être triplée ou quadruplée et même augmentée de dix fois. La question qui se pose à vous, au moment où je vous retourne le problème, est quelle société voulez-vous créer avec cette nouvelle technologie? Lorsque que les structures du commerce et des finances, des gouvernements et des ressources vont changer radicalement, que ferez-vous avec ces modifications ? Comment changerez-vous et qu’utiliserez-vous pour réformer vos sociétés ? Ou bien reproduirez-vous simplement les paradigmes anciens qui se sont prouvés tellement incompétents pour tellement de gens pendant de si longs millénaires de non-durabilité des structures sociales, politiques et économiques ? La vraie question se résume à celle-là : « Avez-vous l’auto-discipline et la clairvoyance pour apprécier ce que nous vous avons donné pour réformer vos structures sociales ? Vivrez-vous différemment en tant qu’individu ? En tant que famille ? Ceci ne changera pas sans une conception, sans une nouvelle palette de valeurs, sans nouvelle idéologie : sinon vous continuerez avec la vieille idéologie que vous avez eue, et vous aurez toujours les mêmes problèmes sociaux, politiques et économiques que vous avez actuellement. Il ne seront que simplement réarrangés.

Parce que l’énergie libre sera à la disposition d’individus, et de familles, ne signifie pas que les pères n’abuseront plus, ou que leurs enfants ne seront plus des rebelles utilisant des drogues et devenant des voyous. La technologie est simplement un vernis qui est utile au commerce, pour faire de l’argent, et pour employer des gens. Que feront les gens lorsqu’ils n’auront plus besoin de travailler pour gagner autant d’argent pour la nourriture qu’ils veulent acheter ? Votre question en réalité demande à ce qu’on y réponde d’une façon plus spécifique en utilisant les concepts que nous vous avons donnés. Ils sont à votre disposition, et ainsi vous pouvez penser en termes de votre grande proposition pour votre propre maison. Comment mettrez-vous ces spécifications par écrit, et comment les appliquerez-vous ? Quels sont les désirs que vous avez pour votre famille ? Quelles sont les visions que vous avez pour votre famille ? Quelles sont les intentions pour votre famille et pour chaque individu dans la famille ? Quelle sera la philosophie opérante pour votre famille, et quelle est votre mission, ainsi que vos objectifs, individuellement ?

Les problèmes continueront jusqu’à ce qu’ils soient intelligemment et intentionnellement modifiés.

Ces technologies peuvent être la cause de perturbations dans tous ces domaines, mais fondamentalement, les mêmes problèmes que vous avez connus pendant des siècles continueront dans le futur, sauf si vous les changez intelligemment et intentionnellement avec un cours de changement qui est un accord avec votre propre espèce, quelque chose avec quoi vous avez vécu pendant de si nombreuse centaines de milliers d’années, mais re-formatées d’une nouvelle façon pour votre société, pour votre bonheur et votre accomplissement individuels. Nous voyons ces perturbations en tant que formidables occasions de créer de nouvelles modifications, des modifications constructives, des modifications qui soient intelligemment appliquées. Le changement est certainement nécessaire, mais lorsqu’il est involontaire et non intentionnel de la part d’un individu ou d’une communauté, alors il peut être très dévastateur. Nous voyons cette perturbation comme une occasion de réarranger les blocs de vos sociétés, si j’ose ainsi m’exprimer, d’une façon qui devienne durable. Oui, ce sera un grand défi pour les gens, et ces gens qui sont incapables d’accepter une idéologie durable, se débattront avec leur vie dans l’ancien paradigme, et leur propre idéologie matérialiste, en ayant des difficultés de réaliser cela. Merci pour votre question.

Roxie : Merci. Je n’ai plus d’autres questions.

Les paroles d’adieu de Machiventa.

MACHIVENTA : Une des choses importantes que vous avez apprise avec la Mission d’Enseignement et avec la Mission Magistrale, est de vivre la vie intelligemment. Vivez la vie dans l’intégrité, en voulant dire par là que vous compreniez la signification de votre vie, et que vous ayez tant soit peu d’idéologie d’organisation, qui donne du sens à votre vie, et vous aide à progresser. Jésus a fait la même chose, il y a si longtemps. Il a proposé une nouvelle idéologie et voyez combien il avait de difficultés à instiller cela dans l’Empire Romain. C’était impossible, mais il y avaient quelques individus qui ont pris à leur compte cette idéologie d’amour et de l’amour pour l’humanité, et la patience, le pardon, la tolérance et ainsi de suite, et qui ont commencé à imiter sa vie. A présent nous vous demandons en tant qu’individus, en tant qu’organismes et sociétés de faire la même chose, de mener une vie disciplinée dans vos cadres personnels et sociaux, de vivre avec davantage de réussite et de paix, de façon à ce que les individus puissent progresser avec leur potentiel entier dans des environnements sociaux, politiques et économiques sains.

Oui, c’est un travail difficile, il est difficile d’apprendre à jouer du saxophone. C’est un travail difficile d’apprendre à piloter un avion et faire de l’acrobatie. Oui, c’est un travail difficile de devenir un machiniste compétent, particulièrement un machiniste développemental qui réalise et produit des choses pour un ingénieur sans aucun plan. Vous vivez votre vie d’une manière similaire, et Christ Micaël en tant que Jésus vous a donné le format pour la paix personnelle. Ceci a été repris par d’autres avatars qui ont imité et se sont appliqués à produire un style de vie pacifique. Comment vous vous adaptez à votre société dépend de votre structure de valeurs, en vivant ce qui est important pour vous. Si vous adoptez les valeurs de la société commerciale et financière, alors vous serez peut-être simplement un outil utilisé comme tourneur par ces institutions pour le reste de votre vie. Comment vous vous séparez de ceci, existe souvent et arrive à cause de traumatismes antérieurs ou actuels et de difficultés dans votre vie. Vous pouvez avoir des occasions, ou pas, dans votre vie pour changer. Ainsi que vous avez peut-être lu, l’un des plus grands échecs de toute votre vie, est d’avoir vécu une vie sans avoir jamais fait l’expérience d’aucun faux-semblant. Merci et bonne journée. »

Source : http://www.tmarchives.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email