FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde

Cher enfant divin, dans ce message, nous parlerons de : « La foi ». En cet instant ce mot résonne en toi, tu te poses cette question. Tu te dis, ai-je la foi ?

Tu sais ce que ce mot veut dire, mais l’appliques-tu dans son vrai sens divin ? Depuis ton origine en ce monde, tu as la foi en tes croyances, tu t’es battu pour ces croyances. Quand est-il de cette foi ? Aujourd’hui, ton monde est en train de changer de fréquence ?, et toi, tu penses que c’est accessible à très peu de monde.

Cher enfant divin, le nouveau monde est accessible à tous. Il suffit d’avoir la foi !,ce qu’il t’est demandé, n’est pas plus difficile que ça. Je sais que tu as été conditionné durant des vies et des vies, selon tes croyances. Ta difficulté présente est ce lâcher prise de cette identité. Tu sais que tout ce que tu crois être vrai, devient ta propre foi, mais cette foi ne te libère pas de cette emprise. Tu te condamnes à vivre dans l’ombre de ta divinité. Tu t’amuses à jouer un rôle dans chaque incarnation, ainsi, dans chacune de tes présences, tu interprètes cet être humain à la recherche de sa vraie nature.

Puisque cette vraie nature est en toi, au plus profond de ton être, c’est par elle, en elle et avec elle que tu es en mesure de respirer en ce monde. Sans lui, ton être divin tu n’es rien, il est ton souffle de vie. Pourtant de vies en vies, tu accumules ces diverses personnalités; aujourd’hui, tu es encore attaché à celles-ci. Comprends que cette identité n’est qu’une imposture, tu as mis toute ta foi sur ce qui n’existe pas. Je comprends qu’en ce monde, tu as besoin d’un nom. Ce n’est qu’un nom pour te différencier des autres, mais ta véritable nature est semblable à tous les êtres humains.

C’est sur cette vraie nature divine que tu appliques toute ta foi. Regarde en cet instant les résultats de ta foi. Ce monde est à ton image, regarde tes frères et soeurs humains. Quoi que tu en penses, tu as l’effet miroir. Tu n’aimes pas ce monde, en réalité, « tu ne t’aimes pas ». Toute cette confusion vient de tes croyances, tes convictions, tes aptitudes etc.. Tu es conditionné par ce monde. On te dit que tu n’es pas apte, que tu n’as pas les qualifications, tu n’as pas d’instructions. Les gens à qui tu fais confiance te disent la même chose. Quand prendras-tu les choses en main pour être ton propre maître?, pour te faire confiance?

Tu sais, il te suffit de réaliser que tu peux tout accomplir. Jésus a fait de grandes oeuvres, mais toi, tu peux en faire de plus grandes. La foi, cher enfant divin, je suis là pour t’aider. Depuis nos dernières discussions, nous avons parlé de l’amour, du silence, de la fusion de ton enfant humain à celui divin, de ta liberté divine, et bien d’autres sujets, rien n’est impossible. On t’a dit que tu ne pourras pas le faire ?, moi je dis que si, tu as tout en toi pour réussir. Il suffit de t’aimer et d’aimer toute la création. Pour ça, la foi est cette force qui te fera réussir. Les personnes t’ayant dit que tu ne pouvais pas, se mordront la langue, lorsque tu deviendras la lumière de ce monde.

Cher enfant divin, la méditation est accessible à tous, coupe-toi du bruit extérieur, ferme les yeux, de ne te préoccupe plus de tes responsabilités, ne pense qu’à ressentir cette paix, cette quiétude. Entends ta respiration, écoute ton coeur battre, lâche toutes tensions, comme si ton corps et la terre ne faisaient qu’un. Continue de respirer, pense aux belles choses, aux paysages, aux fleurs, au soleil, aux étoiles. Visualise ces merveilles et demande toi le pourquoi de leur existence. Pose toi cette question du pourquoi es-tu en ce monde.

Cher enfant divin, toutes choses ont leur place en cette fréquence, en ce monde, en cet univers, TOUT suit un ordre établi, divin. Tu as une grande part dans cette évolution. Tu as ta propre diversité, tu es relié à ta divinité, à ton âme. Tout ce que tu crois être vrai se manifeste dans la matière. Cette fréquence n’est que le résultat de tes croyances, ainsi tu as créé ce corps humain pour manifester la foi de tes croyances. Maintenant que ta présence divine est dans ce corps humain, tu es en mesure de créer à nouveau une nouvelle fréquence. Tu as de la chance, car en ce moment, cette fréquence est en train de s’élever, c’est le résultat de tous mes enfants divins qui sont venus en ce monde, et ont transcendé la matière, et ont pu avoir accès à d’autres fréquences plus élevées, d’autres réalités. Plusieurs sont venus s’incarner en ce monde pour élever cette fréquence, pour permettre à tous les êtres humains de prendre conscience de leur aspect divin, d’élever la matière pour un nouveau monde qui ne connaîtra plus la souffrance, ces manques d’amours.

Plusieurs grands maîtres de ces dimensions élevées sont ici dans le but d’éveiller et de faire ascensionner le plus grand nombre d’êtres humains. Toi, en cet instant, tu es peut-être ce grand maître qui s’ignore, qui ne se rappelle plus par manque de foi. Retrouve la vrai foi, en moi, PÈRE/MÈRE qui t’ai créé dans l’amour absolu, provenant de la source divine, ton essence est céleste et immaculée, parce que ton contenu est AMOUR.

Cher enfant divin, quel que soit le titre que porte ton frère ou ta soeur, cela n’a aucune importance. Tu es aussi important, car toi, tu n’as point de titre. Tous mes enfants divins sont égaux, l’égo et l’égo spirituel adorent se donner des titres. Cher enfant divin, si tu as choisi d’avoir un titre, à cause de cela tu rabaisses tous tes frères et soeurs qui n’ont aucun titre. Sans le savoir, c’est moi que tu viens de rabaisser et par le fait même c’est moi qui t’ai donné ces dons divins. Que fais-tu de ces dons? Tu t’en sers pour ta propre gloire, alors que moi, PÈRE/MÈRE, je ne me glorifie point. Car pour moi, tous mes enfants divins sont à mon image. Réfléchis donc à tes relations entre tes frères et soeurs, tu as reçu tes dons sans que je ne te demande rien en retour. Ces dons te permettent d’aider et d’émaner l’amour divin. Cher enfant divin, tu as ce devoir d’aider tes frères et soeurs, pas en les rabaissant, mais en augmentant leur confiance en eux.

La méditation, le silence, la prière, prendre contact avec son soi profond, sa divinité, son PÈRE/MÈRE, ressentir l’AMOUR en TOUT et pour soi, là est le secret. Conjugue le verbe aimer, aie de l’amour inconditionnel pour tout, ne fais plus de différence entre ce qui est bien et mal, contente-toi d’être. Ne va pas dans la bulle de ton prochain, n’impose rien, contente-toi d’être ce réceptacle d’amour et d’émaner. Je sais que tu aimerais changer tous ceux qui vivent encore dans cette vieille fréquence. Tu ne peux pas le faire à leur place, ce que tu peux faire, c’est être un exemple pour eux. Car en élevant ta vibration, tu restes centré en ton coeur, en te coupant de toutes ces perturbations. Celles-ci sont la résultante de ces croyances, nourries par la foi de cette humanité. Tu changes ta façon de voir ce monde, tu n’es plus sous cette emprise, tu as choisi d’incarner ton vrai rôle divin.

Imagine, tout ce qui pesait sur tes épaules, n’est plus, car quoi qu’il arrive, tu accueilles tout dans l’amour. Tu acceptes que ce soit les expériences d’apprentissages de chacun, le reflet de leur personnalité et de leur conviction, le fruit de leur foi. Maintenant, ta foi est basée sur ta vraie nature divine, en moi, PÈRE/MÈRE. Tu sais qu’en cet instant, tu es libre, libéré de ces fausses croyances, de ces personnalités. Ta véritable identité est cette présence divine. Tu as ton propre bagage, depuis tu écris ta vie sur le parchemin de vie, l’instant présent, cette relation sacrée, cette sensation d’unité, de faire UN avec la création. Tu as juste le goût d’aimer, de laisser jaillir en toi cette lumière d’amour, ainsi tu as le loisir de d’exprimer ce que ton coeur souhaite faire.

Quel que soit ton passé, tu as tourné la page, mais avant de le faire, tu t’es pardonné et tu as libéré toutes ces emprises, tous ces contrats, toutes ces peines, ces souffrances. Tu as compris que tout ce que tu as vécu, n’était que le fruit d’un manque d’amour et tu as pardonné à quiconque ces manques. Tu n’as que pour eux de l’amour divin et miséricordieux. Ces circonstances ne sont que le fruit de fausses croyances, nourries par une foi aveugle. Comprends cher enfant divin, que tout manque d’amour envers toi et ton prochain, est le fruit de tes croyances et de ta foi. Car en agissant ainsi, tu renies cette relation sacrée entre toi et moi, PÈRE/MÈRE. N’aie aucune crainte, je ne peux pas te renier, car tu es mon essence. Tu es le concepteur de tes souffrances. C’est par toi, avec toi et en toi, que tu génères ces souffrances. Tu as mis toute ta foi sur ces fausses croyances, tu crois tout ce que l’on te dit, au lieu de chercher la vérité en toi.

Aie confiance en ce que tu es, ta foi grandira et tu verras ce monde sous un nouveau ciel. Viens, j’ai une place pour toi, dans cette Terre Nouvelle, loin de ces fausses croyances, où l’amour est omniprésent, où chacun est libre et souverain, sans aucune privation, vivant dans l’abondance, dans la paix, dans l’harmonie, où tout est relié par l’amour. Mets ta foi en moi, PÈRE/MÈRE, je me trouve en ton propre coeur, il suffit d’aimer et d’être aimé. L’Amour jaillit de ton Coeur, car je suis la source divine qui déverse cette lumière dans ta présence divine, en ton âme de lumière, en ton esprit saint uni à ton mental, tout se fait par le coeur. Contente toi d’être AMOUR et AIME TOUT, parce que je suis en TOUT. Laisse ces illusions à cette fréquence, sois la lumière qui élève TOUT, en ta présence, reste humble en tout point, déverse l’amour que tu reçois. Ainsi, la vie te montrera son vrai visage divin. Tu as accès à tout mon royaume, crois en toi, en ce que tu es, pas à pas, tu prendras conscience de ton aspect multidimensionnel. Tu auras transcendé toutes peurs, te permettant de te téléporter dans des mondes enchantés, célestes et immaculés. Ta foi, t’aura permis cette ascension.

N’oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.

Gratitude, Magie et Namasté
FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde
L’ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE de la Nouvelle Conscience Divine – Terre Nouvelle.
Si tu crois être l’ombre de toi-même, je peux, si tu veux, t’aider à reconnaître cette lumière. Elle brille de 1000 feux. Permets à ton Verbe de se réveiller et divulgue cette grande Vérité absolue. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce grand UniVers du Père et de la Mère Divine.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email