Transmis par Véronique

Il est primordial de toujours connaître la réelle motivation à l’œuvre en soi.

Lorsqu’il est mû par une aspiration élevée, l’être humain intègre toutes les strates qui composent l’instant dans une cohérence et une coopération qui entraînent l’harmonie. Ses pensées, ses paroles et ses actes sont alors issus du Cœur.

Il se situe dans un point de neutralité, connaissant et intégrant les différentes forces agissant en lui sans leur accorder le pouvoir de l’entraîner hors de son aspiration élevée. Ce qu’il émet n’est pas polarisé car toutes les polarités sont mises en accord.

Toute action polarisée entraîne un effet retour

Lorsqu’il est sous l’empire de motivations de basse fréquence, ou dans une bonne intention mais polarisée dans une logique séparative, duelle, séparant le bien du mal, il n’a pas accès aux strates supérieures et agit dans l’environnement duel soumis à la loi des polarités.

Toute action polarisée entraîne un effet retour. Il devra prendre garde à cette loi avant d’agir, car il ne pourra pas anticiper les conséquences de ses actes.

L’énergie polarisée du monde de troisième dimension implique qu’une force déployée dans un sens va déclencher un effet retour dans le sens contraire. Cela se vérifie par l’énergie sinusoïdale qui règle tous les équilibres planétaires et particuliers.

Dans l’élévation spirituelle cette loi se vérifie de manière individuelle, par l’expérience des vagues sur lesquelles surfe la conscience, alternant les moments de révélations, extases mystiques et ouvertures avec les moments de résistances, retours d’ego et plongées dans les ombres.

Les ombres sont des forces potentielles à intégrer

Il est nécessaire et normal qu’il en soit ainsi. Plus tu montes en fréquence, plus la puissance se déploie, plus l’amplitude de conscience augmente dans toutes les directions, dévoilant aussi les parts inconscientes jusqu’alors refoulées. Un long cheminement permet d’accueillir ces ombres qui sont des forces potentielles à intégrer.

C’est ici que la dualité commence à être dépassée. En sortant du déni, tu te confrontes au « mal » à l’intérieur de toi : tu vois les motivations de survie qui animent une part de ta personnalité et la font vibrer autrement que ce que tu souhaites depuis ta conscience. Tant que ces motivations sont inconscientes, elles ont le pouvoir car agissent à ton insu. Dès que tu les discernes, elles sont mises en balance, en négociation. Tu as alors le choix de les suivre ou pas. Tu deviens le maître de ton Royaume.

Les contraires sont deux facettes de la même énergie

Tu commences à distinguer que les contraires sont deux facettes de la même énergie, et tu mesures les polarités comme des bornes entre lesquelles se situe toute une gamme d’expressions de cette énergie.

Tu découvres que si tu te bloques sur une des polarités, tu es en fait prisonnier de cette énergie, bloqué dans un circuit binaire qui est souvent un cercle vicieux, qui te limite et empêche les nouvelles expériences d’advenir. Pour harmoniser ces phénomènes, tu découvres la justesse en te maintenant dans le Cœur et tu cesses de te projeter à l’extérieur et de porter des jugements de valeur.

La voie royale, voie du milieu

Peu à peu se dessine une voie médiane, celle de la neutralité ou de la paix intérieure, qui permet d’apprécier les flux depuis une perspective sereine et détachée. Alors tu acceptes de descendre et de monter. Quelle que soit la direction du mouvement, tu comprends qu’il s’agit de la vie et du déroulement de ton expérience telle qu’elle te correspond le mieux. Tu n’as plus peur de la bassesse de tes ombres et tu n’es plus dans l’attente d’être propulsé dans les hauteurs lumineuses, car tu sais et tu témoignes que tu es simultanément dans tous ces lieux.

La neutralité est la qualité d’intégration de tout ce qui est présent. Toutes les forces intérieures sont accueillies, acceptées, accompagnées et accordées par la conscience, aussi sombres ou lumineuses qu’elles paraissent. Elles sont l’expression authentique de la résonance, et si elles sont actives dans cet instant, c’est pour nous révéler les différentes facettes énergétiques de l’expérience. Aucune de ces forces n’est rejetée, mais elles sont toutes passées au crible du discernement et pour chacune d’elles, il est décidé de la part d’influence qu’il lui est laissée sur nos choix. Les blessures et les écueils sont vus, mais il ne leur est pas accordé de pouvoir. Depuis cette intégration, toutes les forces peuvent être mises au service de l’aspiration la plus élevée.

La neutralité permet de rassembler toutes les parts divisées pour favoriser l’Unité intérieure authentique et l’intérêt commun. En accordant une place à chaque force, l’être humain dépasse la troisième dimension et devient maître des trames de son expérience. Il n’est plus soumis aux matrices sociales séparatrices. Centré dans cet espace, il voit depuis une perspective élevée et discerne de multiples choix possibles pour favoriser son aspiration.

La neutralité est atteinte quand la Paix règne dans le Cœur

L’équanimité est une vertu favorisant la neutralité. L’équanimité, égalité d’âme, consiste à rester égal à soi-même, quels que soient les événements. Elle résonne avec constance, cohérence et persévérance. Elle permet le détachement, la sérénité vis-à-vis des formes et des circonstances, vis-à-vis de ce sur quoi l’on n’a pas de prise depuis son interface. Elle permet de considérer tout ce qui se présente avec bienveillance et impartialité, sans perdre son centre ni la clarté de son aspiration propre. Elle tolère l’inconfort, le désagréable, grâce à la compréhension de l’impermanence et à la sérénité de la patience. Elle est indifférente et impassible face aux drames, aux histoires, aux provocations, car tout cela a été reconnu comme faux et manœuvre involutive.

Il est important de prendre en compte cet effet avant d’agir sur l’extérieur

Le proverbe « l’enfer est pavé de bonnes intentions » illustre cela. Si tu agis en te positionnant de manière polarisée, tu déclenches automatiquement l’effet retour de l’autre polarité. Deux possibilités s’offrent alors pour résoudre ce paradoxe ; soit d’agir depuis la neutralité, englobant les deux polarités ombre et lumière consciemment ; soit d’agir depuis la polarité « lumière », tout en aménageant une action moindre depuis la polarité « ombre » afin d’anticiper l’effet retour. Ainsi le mouvement vagal est respecté mais contenu par l’action consciente.

Toutefois les deux polarités ne sont pas équivalentes. Les fréquences lumineuses ont le pouvoir d’absorber et de résorber l’ombre grâce à l’action de l’Esprit sur la création. À ton niveau tu peux juste être le relais de l’Esprit, en veillant à lui offrir la meilleure interface possible.

Émettre des intentions non polarisées, toujours depuis le Cœur pacifié et neutre, c’est-à-dire un espace de distance, de retrait du drame.

Trouver le point de neutralité permet d’activer la véritable capacité d’action sur le monde, sans activer la loi duelle de l’effet retour.

Quand tu vibres, émanes et rayonnes, tu Es, et dans cet espace unifié les polarités sont dépassées, tu ne provoques pas de forces contraires.

https://archere-stellaire.wixsite.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email