Guide d’étude rédigé par Bob Childers, Ph.D. Mise en forme, édition et compilation supplémentaire sur le Web par David Wilcock

Dédié à Carla Rueckert dont le service joyeux a permis aux paroles de Ra de parler à l’humanité, malgré les conséquences presque fatales et les épreuves subies par le complexe du corps physique.

RA MATERIAL : La Loi de Un

Section 1
Section 2
Section 3
Section 4
Section 5
Section 6

DES MOUVEMENTS VENANT DE L’AU-DELÀ DE NOTRE PLANÈTE

40. LA CONFÉDÉRATION

I. LA CONFÉDÉRATION AU SERVICE DU CRÉATEUR

RA: Je suis l’un des membres de la Confédération des planètes au service du Créateur Infini. Il y a environ cinquante-trois civilisations, comprenant environ cinq cents complexes de conscience planétaire dans cette Confédération.

Cette Confédération contient ceux de votre propre planète qui ont atteint des dimensions au-delà de votre troisième. Il contient des entités planétaires de votre système solaire et des entités planétaires d’autres galaxies (systèmes solaires).

C’est une véritable Confédération en ce que ses membres ne se ressemblent pas, mais s’unissent au service de la loi selon l’union libre… Ils sont à votre disposition grâce à votre pensée.

II. COMBIEN SUR CETTE PLANÈTE FONT APPEL À VOS SERVICES?

RA: Je suis personnellement appelé par 352 000 personnes. (B1, 97)

IV  QUEL EST LE RÉSULTAT DE L’APPLICATION DE LA LOI DES CARRÉS À CELA?

[Remarque: en raison du biais naturel du Créateur Unique envers la polarité positive, la force de tout appel à l’aide enraciné dans le service aux autres est accrue: d’où la « loi des carrés ».

En multipliant sans cesse les fractales, la voix de chaque entité qui appelle est renforcée par chaque entité supplémentaire qui appelle par la suite, et elle se multiplie rapidement en l’équivalent d’un très grand nombre d’entités. Ce nombre devient le nouvel équivalent pour combien d’entités demandent un service.]

RA: Le nombre n’a pratiquement pas de sens car il y a beaucoup, beaucoup de chiffres. C’est un grand appel que nous, les créateurs, ressentons et entendons comme si nos propres entités étaient déformées en un chagrin immense et accablant. Cela exige notre service. (B1, 97)

DÉCLARATION: Si la Confédération atterrissait sur Terre, ils seraient pris comme des dieux, enfreignant la loi du libre arbitre et réduisant ainsi leur polarisation du service rendu à tous.

[Ra n’était pas en désaccord avec cela] (B1, 150)

IV POURQUOI LA CONFÉDÉRATION A ÉTÉ FORMÉE?

RA : LE DÉSIR DE SERVIR COMMENCE, DANS LA DIMENSION DE L’AMOUR OU DE LA COMPRÉHENSION (4E DENSITÉ), À ÊTRE UN OBJECTIF ÉCRASANT DU COMPLEXE DE LA MÉMOIRE SOCIALE. (B1, 155)

V. GUERRES DE PENSÉES

RA: [Dans une guerre de pensée] Le négatif s’épuise par l’échec de la manipulation, et le positif s’épuise par le défaut d’accepter ce qui est donné. (B1, 214)

QUESTION: Que veut-on dire par “échec à accepter ce qui a été donné”?

RA: L’énergie la plus tolérante et aimante serait d’aimer autant ceux qui souhaitent manipuler que ces entités soient entourées et englouties, transformées par des énergies positives.

Mais, s’agissant d’une bataille d’égal à égal, la Confédération est consciente qu’elle ne peut se laisser manipuler, sur un pied d’égalité, pour rester purement positive, car bien que pure, elle n’aurait alors aucune conséquence, ayant été placée sous le talon, comme vous pouvez le dire, par les prétendues puissances des ténèbres.

Ainsi, ceux qui font face à cette guerre de pensée doivent se défendre plutôt que d’accepter afin de préserver leur service utile aux autres. Ils ne peuvent donc pas accepter pleinement ce que le groupe d’Orion veut donner, à savoir l’asservissement.

Ainsi, une certaine polarité est perdue en raison de ce frottement, et les deux côtés doivent alors se regrouper. (B1, 214)

RA : C’est le travail le plus difficile de la Confédération. Seulement quatre entités planétaires à la fois sont invitées à participer à ce conflit. (B1, 214)

QUESTION : Quelle est la densité de ces 4 entités planétaires ?

RA : 4ème densité. La 4ème densité est la seule densité en dehors de la vôtre qui, manquant de la sagesse de s’abstenir de se battre, voit la nécessité de la bataille. (B1, 214)

41. OVNIS

I. OVNIS DE LA CONFEDERATION

RA: Les vaisseaux que vous appelez OVNIs n’ont pas été utilisés par nous dans votre complexe de mémoire spatio-temporel actuel. (B1, 94)

A. EST-CE QUE DES MEMBRES DE LA CONFÉDÉRATION VIENNENT ICI EN VAISSEAU SPATIAL?

RA: Nous devons affirmer que cette information est sans importance. Si vous comprenez cela, l’information peut être offerte. Chaque entité planétaire souhaitant apparaître dans votre troisième dimension de distorsion spatio-temporelle doit demander l’autorisation de rompre la quarantaine, comme vous l’appelleriez.

Actuellement, il y en a sept qui opèrent avec des vaisseaux dans votre densité, Leur but est très simple : permettre aux entités de votre planète de prendre conscience de l’infini qui est souvent mieux exprimé aux non-informés comme l’inconnu mystérieux. (B1, 95)

Toute demande est déposée devant le conseil de Saturne.

B. QUI SONT LES MEMBRES DU CONSEIL DE SATURNE?

RA: Ce sont des représentants de la Confédération et aussi de ceux des niveaux vibratoires de vos plans intérieurs responsables de votre 3ème densité. Les noms ne sont pas importants car il n’y a pas de noms.

Le concept de nom ne fait pas partie du Conseil. Si des noms sont demandés, nous les tenterons. Cependant, tous n’ont pas choisi de noms.

Pour appuyer ce conseil, vingt-quatre entités offrent les services demandés et sont appelées les Gardiens. (B1, 98)

Le Conseil n’a pas autorisé la rupture de la quarantaine dans le continuum espace-temps. Mais la permission a été accordée d’apparaître en capacité de pensée pour ceux qui ont des yeux pour voir.

Cependant, il y a une certaine quantité d’atterrissage en cours. Certaines sont les entités que vous connaissez sous le nom de groupe d’Orion. (B1, 99)

II. LA RENCONTRE AVEC LE PRÉSIDENT EISENHOWER

QUESTION: Dwight Eisenhower a-t-il rencontré la Confédération ou le groupe Orion dans les années 1950?

RA: Celui dont vous parlez a rencontré des formes-pensées qui ne peuvent être distinguées de la 3ème densité. C’était un test. Nous, la Confédération, souhaitions voir ce qui se produirait si cette personne sympathique extrêmement orientée, extrêmement positive et sans distorsion significative du pouvoir, se retrouvait dans des informations pacifiques émanant de la Confédération.

Nous avons découvert que cette entité ne sentait pas que les personnes dont il s’occupait pouvaient traiter avec les concepts d’autres êtres et d’autres philosophies. Ainsi, un accord conclu lui a permis d’aller de son côté et nous de faire de même, et a également permis de poursuivre une campagne très discrète pour alerter progressivement vos peuples de notre présence. Les événements ont pris le pas sur ce plan.

(B5, 46)

III. OVNIS D’ORION

RA: Beaucoup d’OVNIS vus dans vos cieux appartiennent au groupe Orion. Ils envoient des messages. Certains sont reçus par ceux qui sont orientés vers le service aux autres.

CES MESSAGES SONT ENSUITE MODIFIÉS POUR ÊTRE ACCEPTABLES POUR CES ENTITÉS (POSITIVES) TOUT EN AVERTISSANT DES DIFFICULTÉS À VENIR.

C’est le maximum que les entités intéressées peuvent faire lorsqu’elles sont confrontées à ceux qui souhaitent servir les autres.

Les contacts que le groupe Orion trouve les plus utiles à sa cause sont les contacts masculins avec des entités (personnes sur Terre) dont l’orientation est au service de soi. (B1, 124)

IV POURQUOI LES OVNIS D’ORION N’ATTERRISSENT PAS EN MASSE SUR TERRE?

QUESTION : Est-ce que ça marche mieux pour ceux d’Orion de travailler dans les coulisses pour obtenir des recrues qui suivent les Croisés d’Orion de leur propre gré, ou est-ce aussi bien pour le groupe Orion d’atterrir sur notre planète et de faire des descentes remarquables et d’obtenir des gens comme cela ? (B1, 151)

RA : Travailler dans les coulisses, c’est mieux pour le groupe Orion, car cela n’enfreint pas la Loi de Un en atterrissant. Un atterrissage en masse créerait une perte de polarisation[ du groupe Orion] due à l’atteinte au libre arbitre de la planète. Cependant, ce serait un pari.

[NOTE: Vraisemblablement, c’est un pari plutôt qu’une certitude, car seul un nombre très limité passerait par la quarantaine.]

Si la planète était conquise et faisait partie de l’Empire, le libre arbitre pourrait alors être rétabli. Ceci est restreint dans l’action en raison du désir du groupe d’Orion de progresser vers le Créateur Unique. Ce désir de progrès empêche le groupe d’enfreindre la loi de la confusion (B1, 151).

V. DANS QUELLES DENSITÉS LES ÊTRES ONT-ILS BESOIN DE VAISSEAUX SPATIAUX?

A. ENTITÉS DE 3E DENSITÉ

RA: Pour la plupart, ceux qui viennent de loin n’ont pas besoin de technologie telle que vous la connaissez. La question exige une compréhension que vous ne possédez pas. Nous tenterons d’énoncer ce qui peut l’être. Il y a quelques entités de 3e densité (par exemple, celles de Sirius) qui ont appris à utiliser les vaisseaux pour se déplacer entre les systèmes stellaires tout en connaissant les limites que vous connaissez maintenant, à savoir de très longs temps de vol. (B3, 7)

B. ENTITÉS DE 4e, 5e ET 6e DENSITÉS

RA: Les entités de 4ème, 5ème et 6ème densités utilisent l’un des deux autres moyens.

(1) Un type d’embarcation peut arriver sans aucune interruption de temps du tout, en utilisant un effet de lumière gravitique à fronde. (B3, 7)

(2) L’autre type est un type d’expérience (plutôt qu’une technologie).

Ces entités ont appris les disciplines nécessaires leur permettant de voir l’univers comme un seul être et, par conséquent, sont capables de procéder d’un endroit à l’autre par la seule pensée, matérialisant la technologie nécessaire, si vous voulez, pour entourer le corps de lumière de l’entité. (B3, 7)

C. ENTITÉS DE 6E DENSITÉ

RA: En 6ème densité, pratiquement aucune entité n’utilise plus la technologie externe pour les voyages ou les communications. (B3, 13)

VI. LES RENCONTRES RAPPROCHÉES ONT-ELLES LIEU?

Elles se sont produites. Notons que dans un univers d’unité sans fin, le concept de « Rencontre rapprochée » est humoristique, car toutes les rencontres d’une nature de soi avec soi-même ne sont-elles pas humoristiques? Alors, comment une rencontre peut-elle être moins que très, très proche? (B3, 19)

VII. COMMENT RA A-T-IL CONSTRUIT LEUR VAISSEAU SPATIAL?

QUESTION : Quand vous êtes arrivés sur cette planète il y a 18 000 et 11 000 ans, ces vaisseaux ont été appelés vaisseaux cloches et ressemblaient un peu à une cloche. Est-ce que c’est exact ? Ils ont été photographiés par George Adamski.] (B3, 153)

RA : C’est correct.

QUESTION : Ont-elles été construites dans le temps/espace ou dans l’espace/le temps ?

RA : Nous vous demandons de faire preuve de patience, car notre réponse doit être complexe. Une construction de la pensée s’est formée dans le temps/espace. Cette partie du temps/espace est celle qui s’approche de la vitesse de la lumière.

Dans le temps/espace, à cette approche, les conditions sont telles que le temps devient infini et la masse cesse de sorte que celui qui est capable d’effleurer la limite, disons, de ce temps/espace est capable de se placer où il veut (dans l’espace/temps).

Quand nous étions là où nous voulions être, nous avons alors revêtu la construction de la lumière de ce qui apparaîtrait comme la cloche de cristal. Cela s’est formé à travers la frontière entre l’espace et le temps. Il y avait donc deux constructions, la construction temps/espace ou immatérielle, et la construction espace/temps ou matérialisée. (B3, 153)

42. LA QUARANTAINE DE LA TERRE AFFECTE LE LIBRE ARBITRE

I. LA CONFÉDÉRATION EMPÊCHE-T-ELLE LES NAVIRES D’ORION DE DÉBARQUER ICI?

Tous les efforts sont faits pour mettre cette planète en quarantaine. Cependant, le réseau de gardiens n’empêche pas chaque entité de pénétrer dans la quarantaine. (B1, 123)

II. COMMENT LA CONFEDERATION ARRETE-T-ELLE LES NAVIRES D’ORION?

RA : Il y a un contact au niveau de la forme de lumière ou de la lumière, du corps et de l’être, selon le niveau ou le gardien. Ces gardiens balaient les champs d’énergie de votre Terre pour être au courant de l’approche de toute entité. Une entité qui s’approche est saluée au nom du Créateur Unique. Toute entité ainsi saluée est baignée d’amour et de lumière, et elle obéira, de son plein gré, à la quarantaine due à la puissance de la loi d’Un. (B1, 124)

QUESTION : Que se passerait-il si l’entité, ainsi acclamée, n’obéissait pas ?

RA : Ne pas obéir à la quarantaine après avoir été interpellé au niveau dont nous parlons équivaudrait à ne pas s’arrêter en marchant dans un mur de briques solide. (B1, 124)

QUESTION : Que se passerait-il s’ils essayaient ?

RA: Le Créateur est un être. Le niveau vibratoire de ceux qui sont capables de franchir les limites de la quarantaine est tel qu’en voyant le filet d’amour et de lumière, il est impossible d’enfreindre cette loi. Il ne se passe donc rien. Aucune tentative n’est faite. Il n’y a pas de confrontation.

Les seuls êtres capables de pénétrer la quarantaine sont ceux qui découvrent des fenêtres ou des distorsions dans le continuum espace-temps entourant les champs énergétiques de votre planète. C’est par ces fenêtres qu’ils viennent. Ces fenêtres sont rares et imprévisibles. (B1, 124)

QUESTION : Cela explique-t-il le grand nombre d’ovnis en 1973 ?

RA : C’est correct. (B1, 124)

III. LIBRE ARBITRE

QUESTION : Considérant la distorsion du libre arbitre de la Loi Une, comment les Gardiens peuvent-ils mettre la Terre en quarantaine ? Est-ce que cela interfère avec le libre arbitre ?

RA : Les Gardiens gardent la distorsion du libre arbitre de l’esprit/corps/complexes de 3ème densité sur Terre. Les événements qui ont nécessité l’activation de la quarantaine interféraient avec la distorsion du libre arbitre de votre peuple. (B1, 149)

QUESTION : Cela n’interfère-t-il pas avec le libre arbitre du groupe Orion?

RA : L’équilibrage se fait de dimension en dimension. Les tentatives des Croisés d’Orion d’interférer avec le libre arbitre sont acceptables dans la dimension de leur propre compréhension. Cependant, ceux de votre dimension forment une dimension de libre arbitre qui n’est pas capable de reconnaître pleinement les distorsions vers la manipulation.

La quarantaine est donc nécessaire pour équilibrer les variations dimensionnelles des vibrations. (B1, 149)

IV. FENÊTRES EN QUARANTAINE, EN SAVOIR PLUS SUR LE LIBRE ARBITRE

QUESTION : Des fenêtres s’ouvrent pour permettre au groupe Orion de passer de temps en temps. Sont-ils nécessaires comme équilibrage pour empêcher les Gardiens de réduire leur polarisation positive en éliminant totalement le contact d’Orion par blindage? (B1, 150)

RA : Ceci est partiellement correct.

L’équilibrage permet un montant égal d’afflux positif et négatif. Dans votre sphère planétaire particulière, moins d’informations ou de stimuli négatifs que positifs sont nécessaires en raison de l’orientation quelque peu négative de votre distorsion sociale complexe. (B1, 150)

DÉCLARATION : De cette façon, le libre arbitre total est équilibré de sorte que les individus puissent avoir une chance égale de choisir entre le service aux autres ou le service à soi-même. Est-ce que c’est exact?

RA : C’est correct. (B1, 150)

DÉCLARATION : C’est une révélation profonde, je crois, dans la loi du libre arbitre. (B1, 150)

43. LE GRAND CHOIX: SERVICE D’AUTRUI OU SERVICE DE SOI

I. LE CHOIX N’EST PAS FAIT EN 2E DENSITE

QUESTION : Une entité peut-elle commencer en 2ème densité avec le service à soi-même et simplement rester sur le chemin du service à soi et ne jamais être retirée de celui-ci. Est-ce que c’est exact ?

RA : C’est incorrect. Le concept de la 2ème densité de servir soi-même inclut le service de ceux de la tribu ou de la meute. Ceci n’est pas vu dans la 2ème densité comme une séparation de soi et de l’autre-soi. Tout cela est perçu comme étant soi-même. Si la meute s’affaiblit, l’entité à l’intérieur de la meute s’affaiblit aussi.

La troisième densité, nouvelle ou initiale, a cette tendance innocente à considérer les membres de la famille, de la société ou du pays comme eux-mêmes. Cette distorsion, bien qu’elle ne soit pas utile pour progresser en 3ème densité, est sans polarité.

LA RUPTURE DEVIENT APPARENTE LORSQUE L’ENTITÉ SE PERÇOIT ELLE-MÊME ET DÉCIDE CONSCIEMMENT DE MANIPULER D’AUTRES PERSONNES POUR LE BÉNÉFICE DU MOI. C’EST LE DÉBUT DU CHEMIN NÉGATIF. (B1, 180-181)

II. EST-CE UN CHOIX CONSCIENT?

QUESTION: Est-ce que l’entité choisit consciemment quelle voie (service à soi ou service aux autres) elle va prendre?

RA : La majorité des êtres de 3ème densité est loin sur le chemin choisi avant que la réalisation de ce chemin soit consciente. (B1, 181)

III. QU’EST-CE QUI CRÉE LE BIAIS EN FAVEUR DE LA VOIE CHOISIE?

RA: On ne peut parler qu’en métaphore. Certains aiment la lumière. Certains aiment l’obscurité. Il s’agit d’un Créateur unique et infiniment différent qui choisit et joue parmi ses expériences d’enfant lors d’un pique-nique.

Certains apprécient le pique-nique et trouvent le soleil magnifique, la nourriture délicieuse et rayonnante de la joie de la création.

Certains trouvent la nuit délicieuse, leur pique-nique étant la douleur, la difficulté, les souffrances des autres et l’examen des perversités de la nature. Ils profitent d’un pique-nique différent.

Toutes ces expériences sont disponibles. C’est le libre arbitre de chaque entité qui choisit la forme de jeu. (B1, 181)

RA : Votre expérience de 3ème densité est déformée ou biaisée de sorte que l’orientation positive a plus d’aide que la soi-disant négative. (B4, 204)

IV. LA DÉPENDANCE DES DEUX POLARITÉS PAR RAPPORT AU VOILE.

QUESTION : La nature même des distorsions du service à soi-même qui créent le chemin négatif est une fonction du voile et dépend au moins partiellement d’un voile continu. Est-ce que c’est exact ? (B4, 204)

RA : LES POLARITÉS DES DEUX VOIES DÉPENDENT D’UN POINT DE VUE LIMITÉ.

(1) Polarité négative

La polarité négative dépend plus fortement de la séparation illusoire entre le moi et tous les autres complexes esprit/corps/esprit. (B4, 204)

(2) Polarité positive

La polarité positive tente de voir à travers l’illusion vers le Créateur dans chaque complexe esprit/corps/esprit, mais pour la plupart elle se préoccupe des comportements et des pensées dirigés vers les autres afin d’être utile.

Cette attitude, en elle-même, est pleine de la substance de votre illusion de 3ème densité. (B4, 204)

V. CHANGER DE CHEMIN –

QUESTION : Je suppose qu’une entité sur l’un ou l’autre chemin peut décider de changer de chemin à tout moment, le changement de chemin étant plus difficile plus tard le long du chemin où le changement est effectué. Est-ce que c’est exact ?

RA : C’est incorrect. Plus une entité s’est polarisée, plus cette entité peut facilement changer de polarité, car plus elle aura de pouvoir et de conscience. (B1, 181)

VI. CHOISIR DANS DES SITUATIONS PLUS SUBTILES

QUESTION : La durée de vie moyenne a chuté en raison de l’intensification du manque de services aux autres? Est-ce que c’est exact?

RA : C’est en partie exact.

A la fin du 2e cycle, la loi de la responsabilité était entrée en vigueur.

Les entités avaient découvert de nombreuses façons d’indiquer la nature belliqueuse, non seulement en tant que tribus ou nations, mais aussi dans leurs relations. Le troc avait cédé au concept de l’argent.

Le concept de propriété avait pris le pas sur le concept de non-propriété. Chaque entité s’est ensuite vu offrir des moyens beaucoup plus subtils de démontrer soit le service envers les autres, soit le service envers soi-même par la manipulation des autres. (B1, 197)

44. ENTITÉS DE POLARISATION NÉGATIVE

I. L’ÉLITE CHERCHE À ASSERVIR TOUS LES AUTRES

RA : Prenons un exemple simple de mauvaises/bonnes intentions, à savoir Adolf Hitler.

L’intention était d’unifier en choisissant le complexe de distorsion appelé « élite » (les nazis) à partir d’un complexe de mémoire sociale (le peuple allemand) puis d’asservir, par divers effets, ceux qui sont considérés par la distorsion comme non élites.

Le groupe d’Orion a ajouté à cela la pensée de distorsion de l’empire (c.-à-d., conquérir d’autres pays). (B1, 100)

QUESTION : Quel est le but du groupe Orion?

Leur but est la conquête. (B1, 102)

RA : La polarisation négative est grandement facilitée par la subjugation ou l’asservissement des autres eux-mêmes. L’entité qui asservit l’autre ou est capable de dominer les autres gains en polarité négative. L’autre-soi perd la polarité négative mais il gagnera dans son désir d’une polarisation négative supplémentaire. (B3, 33)

RA : Dans la pensée négative, il y a toujours l’ordre hiérarchique et le pouvoir contre le pouvoir dans la séparation. (B3, 82-83)

QUESTION : En supposant qu’une seule entité orientée négativement est responsable du recrutement d’une entité de 3e densité récoltée et ajoute sa polarité à sa polarité et son pouvoir négatifs, de quel type d’avantage s’agit-il et comment est-elle utilisée par l’entité? (B4, 108)

RA : La soi-disant hiérarchie au sein du groupe négatif est immédiatement contestée. L’entité avec plus de pouvoir exerce ce pouvoir pour contrôler plus d’autres soi-même.

QUESTION : Comment mesure-t-on cette puissance?

RA : Dans certains cas, il y a une sorte de bataille, une bataille de volontés. Les armes se composent de la lumière qui peut être formée par chaque concurrent.

Dans la plupart des cas où le changement de pouvoir a été évident, il est simplement reconnu. (B4, 108)

II. ILS PROGRAMMENT LEUR INCARNATION POUR LA SANTÉ, LA RICHESSE, LE POUVOIR ET LE CONTRÔLE

RA : L’entité orientée négativement programmera pour une séparation maximale et contrôlera globalement les choses et les entités conscientes qu’elle perçoit comme autres que le moi. (B3, 28)

RA : Un complexe esprit/corps/esprit individuel orienté négativement programmera habituellement (sa prochaine incarnation) pour la richesse, la facilité d’existence et la plus grande opportunité de pouvoir.

Ainsi beaucoup d’entités négatives éclatent avec la distorsion physique complexe que vous appelez la santé. Cependant, il peut choisir une condition polarisée afin d’améliorer la distorsion vers des états négatifs tels que la colère, la haine et la frustration.

Une telle entité peut utiliser toute une expérience incarnée pour affûter une pointe émoussée de haine ou de colère afin de se polariser davantage vers le pôle négatif ou séparé. (B3, 28)

III. ILS SONT PROTÉGÉS DES AUTRES EN FONCTION DE LEUR NIVEAU

RA : Il y a ceux qui, sur la voie négative, prennent grand soin de préserver la distorsion que vos peuples perçoivent comme étant l’équité et l’iniquité. Cette équité (c’est-à-dire la beauté) est, bien sûr, utilisée pour manipuler les autres. (B4, 103)

RA : Ceux qui choisissent la séparation, qui est la qualité la plus révélatrice du chemin négatif, sont protégés des autres par une force équivalente à leur degré de transformation que l’esprit a connu dans le sens négatif.

Ceux qui sont sur le chemin positif n’ont pas une telle protection contre les autres, car sur ce chemin, le chercheur rencontre des miroirs pour la réflexion de l’autre, il se rencontre lui-même. (B4, 201)

IV. LE MOTIF DU RAYON NÉGATIF OMET LE RAYON VERT (AMOUR)

RA : Le motif de rayon négatif est le rouge/orange/jaune se déplaçant directement vers le bleu, ce (bleu) étant utilisé uniquement pour contacter l’infini intelligent. (B2, 78)

RA : L’entité de 4ème densité est consciente de la gamme complète des méthodes possibles de visualisation de l’univers du Créateur Unique et elle est convaincue que l’ignorance et la non-utilisation du centre d’énergie des rayons verts sera la méthode la plus efficace pour obtenir la 4ème densité de la récolte. (B4, 107)

RA : Le choix du service à soi-même est un choix qui nie le centre même du spectre, qui est l’amour universel. Par conséquent, tout ce qui est construit est basé sur une omission.

Cette omission se manifestera dans la 4ème densité comme l’amour de soi, c’est-à-dire l’expression la plus complète des centres énergétiques orange et jaune qui sont ensuite utilisés pour potentialiser l’adepte.

Quand la 5ème densité a été atteinte, la densité de sagesse est explorée par des entités qui n’ont aucune compassion, aucun amour universel.

ILS FONT L’EXPÉRIENCE DE CE QU’ILS SOUHAITENT PAR LIBRE CHOIX, ÉTANT DE L’OPINION SINCÈRE QUE L’ÉNERGIE DES RAYONS VERTS EST UNE FOLIE. (B4, 91)

RA : Ce qui n’est pas peut être vu comme une obscurité que l’on s’impose soi-même et dans laquelle l’harmonie se transforme en un désaccord continu.

Cependant, ce qui n’est pas ne peut pas durer tout au long de l’octave et comme les ténèbres finissent par appeler la lumière, il en va de même pour ce qui n’est pas finalement appelé ce qui est. (B4, 92)

V. LEUR UTILISATION DE LA COLÈRE

QUESTION : Si une entité se polarise vers la voie du service à soi-même, la colère aurait-elle le même effet physique qu’elle aurait sur l’entité se polarisant sur la voie du service à autrui? Cela causerait-il le cancer par exemple?

RA : Les mécanismes catalytiques ne dépendent pas de la polarité choisie mais de l’utilisation qui est faite de ce catalyseur.

L’entité qui utilise la colère pour se polariser consciemment sur le chemin positif ou négatif n’expérimente pas le catalyseur corporel mais utilise le catalyseur dans sa configuration mentale. (B2, 108)

RA : L’entité orientée négativement canalisera cette énergie dans un moyen pratique d’évacuer l’aspect négatif de cette émotion afin d’obtenir le contrôle sur soi-même ou de contrôler la situation qui cause la colère.

LE CONTRÔLE EST LA CLÉ DE L’UTILISATION NÉGATIVEMENT POLARISÉE DU CATALYSEUR.

C’EST LA CLÉ D’UNE UTILISATION POSITIVEMENT POLARISÉE DU CATALYSEUR.

ENTRE CES POLARITÉS SE TROUVE LE POTENTIEL DE CROISSANCE CANCÉREUSE DES TISSUS. (B2, 108)

QUESTION : Si une entité polarisée négativement est incapable de contrôler sa propre colère, il peut avoir un cancer. Est-ce que c’est exact ?

RA : C’est correct.

La polarisation négative contient une grande exigence de contrôle et de répression.

L’émotion, qui est elle-même désorganisée, doit être réprimée, puis remontée à la surface dans un usage organisé afin d’être utile à une entité polarisée négativement. Par exemple, les entités négatives peuvent contrôler et réprimer le désir sexuel afin que, dans la pratique, la volonté de l’entité puisse être utilisée pour s’imposer à l’autre avec une plus grande efficacité lorsque le comportement sexuel est permis. (B2, 109)

VI. ILS ONT UN PROBLÈME DE SÉPARATION ET D’ENTROPIE SPIRITUELLE

RA : Dans le groupe d’Orion, il y a très peu de 3ème densité, un plus grand nombre de 4ème densité, un nombre tout aussi grand de 5ème densité, et très peu de 6ème densité.

Leur nombre est peut-être un dixième du nôtre, car le problème de l’entropie spirituelle les amène à connaître une désintégration constante de leurs complexes de mémoire sociale. Leur pouvoir est le même que le nôtre.

LA LOI DE L’UN NE CLIGNE DES YEUX NI À LA LUMIÈRE NI AUX TÉNÈBRES, MAIS ELLE EST DISPONIBLE POUR LE SERVICE À SOI-MÊME AUSSI BIEN QU’AU SERVICE DES AUTRES.(B1, 100)

Ceux qui recherchent l’infini intelligent par l’utilisation du service pour se servir d’eux-mêmes créent la même quantité de pouvoir, mais ont constamment des difficultés à cause du concept de séparation qui est implicite dans la recherche du pouvoir sur les autres. (B1, 100)

RA : Ce n’est que très rarement que le complexe de mémoire sociale de la polarité négative est capable d’agir totalement comme un seul être. La perte de polarité due à l’entropie spirituelle est assez importante. (B4, 108)

Ceux qui recherchent l’infini intelligent en utilisant le service pour eux-mêmes créent le même pouvoir, mais éprouvent des difficultés constantes à cause du concept de séparation qui est implicite dans la recherche du pouvoir sur les autres. (B1, 100)

RA: Le complexe de mémoire sociale de polarité négative est très rarement capable d’agir totalement en tant qu’être. La perte de polarité due à l’entropie spirituelle est assez grande. (B4, 108)

VII. LA LOI DE L’UN EST DISPONIBLE POUR L’UN OU L’AUTRE CHEMIN

RA : Il convient de noter, de réfléchir attentivement et d’accepter que la Loi de Un seule est à la disposition de tout complexe de mémoire sociale qui s’efforce ensemble d’atteindre un but quelconque, que ce soit le service aux autres ou le service à soi-même.

Les lois sont mises en œuvre et l’illusion de l’espace-temps est utilisée comme un moyen pour le développement des résultats des choix librement faits. Ainsi toutes les entités apprennent, peu importe ce qu’elles cherchent. (B1, 100)

RA : CEUX QUI ONT CHOISI LA VOIE DU SERVICE À SOI-MÊME ONT SIMPLEMENT UTILISÉ LE PROCESSUS DU VOILE POUR POTENTIALISER CE QUI NE L’EST PAS. C’EST UNE MÉTHODE TOUT À FAIT ACCEPTABLE POUR LA CONNAISSANCE DE SOI DU CRÉATEUR ET PAR LUI. (B4, 91)

VIII. LE POUVOIR SPIRITUEL DE L’ENTITÉ NÉGATIVE

QUESTION : Quand l’entité négative augmente son pouvoir, par exemple en enlevant la lumière, de quel pouvoir s’agit-il?

Le pouvoir dont vous parlez est un pouvoir spirituel. Les pouvoirs du mental n’englobent pas de telles œuvres. Pensez aux possibilités du clair de lune. Vous savez que nous avons décrit la Matrice de l’Esprit comme une nuit. (B4, 49)

– Plus tôt : RA : La Matrice de l’Esprit est ce que vous pouvez appeler la Nuit de l’Âme ou les Ténèbres primitives. Le Potentiateur de l’Esprit est lumière dans sa forme soudaine et ardente, c’est-à-dire l’éclair lui-même. (B4, 27)

Le clair de lune offre donc soit une image vraie vue dans l’ombre, soit une chimère et une fausseté. Le pouvoir de la fausseté est aussi profond que le pouvoir de discerner la vérité de l’ombre.

L’ombre des choses cachées est une profondeur infinie dans laquelle est stockée la puissance du Créateur Un Infini.

L’adepte négatif travaille donc avec le pouvoir des choses cachées (seulement partiellement) illuminées (et vues d’une certaine manière) qui peuvent être fausses ou vraies.

Embrasser la fausseté, la connaître, la chercher et l’utiliser donne un pouvoir des plus grands.

C’est la nature du pouvoir du visiteur. Cela peut éclairer un peu le pouvoir de celui qui cherche à servir les autres, car les faux pas de la nuit sont si faciles. (B4, 49)

RA : La relation entre une entité négative de 5e densité et une entité négative de 4e densité est l’une des plus puissantes et des moins puissantes.

Ainsi, les entités négatives de 4e densité sont les esclaves volontaires d’une telle entité de 5e densité, il n’y a aucun doute quant à la puissance relative de chacune. (B4, 106)

RA : TOUTE ORGANISATION QUI EXIGE L’OBÉISSANCE SANS QUESTION SUR LA BASE DU POUVOIR RELATIF FONCTIONNE SELON LE PLAN DÉCRIT CI-DESSUS. (B4, 106)

IX. QUANTITÉ DE MALADIE SUR UNE PLANÈTE NÉGATIVE DE 3E DENSITÉ

QUESTION : La maladie physique et la maladie sont-elles plutôt répandues sur une planète négative de 3e densité avant la récolte en 4e densité négative?

RA : Ils sont moins susceptibles d’être trouvés car la 4e densité négative commence à être un choix probable de récolte.

On accorde beaucoup plus d’attention au corps physique ainsi qu’à la discipline qu’on offre mentalement à soi-même. C’est une orientation de grand intérêt personnel et d’autodiscipline. (B3, 123)

X. LA PROGRESSION DES ENTITÉS NÉGATIVES VERS LA 4ÈME DENSITÉ

RA : L’entité polarisée négativement réalise la récolte grâce à l’utilisation extrêmement efficace du rouge et du jaune/orange (centres énergétiques), se déplaçant directement vers la porte indigo (chakra interne de l’œil). Il apporte les flux entrants de l’infini intelligent à travers ce canal d’énergie intelligent. (B2, 112)

QUESTION : À la fin de notre cycle et à la graduation, est-il possible pour quiconque de passer d’une planète de 3e densité à une planète de 4e densité en service de soi ou de type négatif?

RA : C’est exact. (B1, 117)

QUESTION : Est-ce que cela est arrivé à quelqu’un de bien connu dans notre histoire?

RA : Le nombre d’entités ainsi récoltées est faible. Cependant, quelques uns ont pénétré le 8ème niveau.

La pénétration du niveau 8 ou niveau infini intelligent permet à l’entité d’être récoltée si elle le souhaite à tout moment du cycle. Par exemple, Taras Bulba, Genghis Khan et Raspoutine. (B1, 117-118)

QUESTION : Comment ces entités négatives arrivent-elles à la 4e densité?

RA : Ils étaient conscients par la mémoire des conceptions atlantes ayant à voir avec l’utilisation de divers centres de l’influx d’énergie complexe esprit/corps/esprit pour atteindre la porte de l’infini intelligent. (B1, 118)

QUESTION : Pourraient-ils faire des choses paranormales en s’incarnant?

RA : C’est exact. Les deux premiers ont peu utilisé ces capacités, mais ils étaient déterminés à se servir d’eux-mêmes. Tous les trois sont maintenant dans la 4ème densité. Chacun a choisi une planète de 4ème densité qui était dédiée à la poursuite de la compréhension de la loi de Un à travers le service à soi. L’un est dans le groupe d’Orion. (B1, 118)

RA : Celui dont vous parlez en tant que Genghis Khan est incarné dans un corps de lumière physique distribuant du matériel sur le contrôle des pensées à ceux que vous appelleriez des croisés, c’est-à-dire un commis à l’expédition. Ces croisés se déplacent dans leurs chars pour conquérir les complexes sociaux planétaires avant d’atteindre le stade de la mémoire sociale. (B1, 119)

XI. COMMENT LES ENTITÉS NÉGATIVES PROGRESSENT-ELLES DE LA 4E À LA 5E DENSITÉ?

RA : La graduation en négatif de 4ème densité est obtenue par les êtres qui ont consciemment contacté l’infini intelligent par l’utilisation de rayons rouges, orange et jaunes d’énergie. (B2, 73)

RA : La 5ème densité est récoltée à partir de la 4ème densité qui est à son tour récoltée à partir de la 3ème densité. Ceux qui ne sont pas orientés vers la recherche de services pour les autres peuvent utiliser la porte de l’infini intelligent. Les êtres sont récoltés parce qu’ils peuvent voir et apprécier la lumière/amour de la densité appropriée.

Ceux qui l’ont trouvé sans bénéficier d’un désir de service aux autres ont néanmoins, par la loi du libre arbitre, le droit d’utiliser cette lumière ou cet amour à quelque fin que ce soit. Il existe des systèmes d’étude qui permettent au chercheur de séparation d’obtenir ces passerelles. La distorsion réside dans l’effet que

CEUX QUI CHERCHENT À SE SERVIR EUX-MÊMES SONT VUS PAR LA LOI DE UN SEUL AUSSI PRÉCISÉMENT QUE CEUX QUI CHERCHENT À SERVIR LES AUTRES, CAR TOUS NE SONT-ILS PAS UN? SE SERVIR SOI-MÊME ET SERVIR LES AUTRES EST UNE DOUBLE MÉTHODE POUR DIRE LA MÊME CHOSE, SI VOUS POUVEZ COMPRENDRE L’ESSENCE DE LA LOI DE L’UN. (B1, 101)

La capacité d’aimer, d’accepter et d’utiliser une certaine intensité de lumière crée donc le besoin d’une récolte de 4e à 5e densité à la fois positive et négative. (B2, 113)

XII. ENTITÉS NÉGATIVES DANS LA 5ÈME DENSITÉ

RA : La 5ème densité est la densité de lumière ou de sagesse. L’entité dite du service négatif envers soi dans cette densité est à un niveau élevé de conscience et de sagesse et a cessé son activité sauf par la pensée.

Le négatif de 5ème densité est extraordinairement compacté et séparé de tout le reste. (B1, 215)

RA : Les membres d’Orion ne perçoivent aucune vertu en d’autres moi.

Il y a donc très, très peu de membres d’Orion de 5ème densité. (B2, 120)

QUESTION : A quoi ressemble une entité négative de 5ème densité?

RA : Les êtres de 5ème densité sont des êtres très légers bien qu’ils aient le type de véhicule physique que vous comprenez.

Les êtres négatifs de 5ème densité sont très justes à regarder dans votre niveau de beauté. Mais il y a peu ou pas de moyens de percevoir une telle entité. (B3, 84)

XIII. Y A-T-IL DES VAGABONDS DE 6E DENSITÉ POLARISÉS NÉGATIVEMENT DANS NOTRE PASSÉ?

RA : Cette information pourrait être nuisible. Nous le retenons. Veuillez essayer de voir les entités qui vous concernent comme faisant partie du Créateur. (B2, 67)

XIV. IL N’Y A PAS DE MOI SUPÉRIEUR NÉGATIF

RA : Il n’y a pas d’êtres négatifs qui ont obtenu la manifestation du Soi Supérieur. (B2, 66)

XV. LES ENTITÉS NÉGATIVES DE SIXIÈME DENSITÉ PASSENT SUR LE CHEMIN POSITIF

RA : A l’approche de la 6ème densité, l’orientation négative est jetée dans la confusion et peu de voyages spatiaux sont tentés. (B3, 13)

RA : Ces complexes esprit/corps/esprit orientés négativement ont une difficulté qui, à notre connaissance, n’a jamais été surmontée, car

après la graduation de la 5e densité, la sagesse est disponible, mais elle doit être assortie d’une quantité égale d’amour. C’est difficile à faire pour les entités orientées négativement, alors elles choisiront de libérer la négativité et de sauter à la 6ème densité positive. (B2, 66)

RA : L’entité négative de 6ème densité est extrêmement sage. Elle observe l’entropie spirituelle qui se produit en raison de l’incapacité d’exprimer l’unité de la 6ème densité.

AINSI, AIMANT LE CRÉATEUR ET RÉALISANT À UN MOMENT DONNÉ QUE LE CRÉATEUR N’EST PAS SEULEMENT SOI-MÊME, MAIS AUSSI L’AUTRE SOI-MÊME EN TANT QUE SOI, CETTE ENTITÉ CHOISIT CONSCIEMMENT UNE RÉORIENTATION ÉNERGÉTIQUE INSTANTANÉE AFIN DE POUVOIR CONTINUER SON ÉVOLUTION. (B2, 66)

XVI. LA 1ÈRE INCURSION SÉRIEUSE D’ORION DANS LA CONSCIENCE HUMAINE

RA : Le groupe de Yahvé a travaillé avec ceux qui vivaient sur Mars il y a 75 000 ans pour rendre le corps plus grand et plus fort grâce à un nouveau codage génétique. (B1, 174)

RA : Cependant, le groupe d’Orion a pu utiliser cette distorsion (corps plus grand) pour enseigner les pensées de l’élite. Ceux du groupe d’Orion ont pu pour la première fois faire de sérieuses incursions dans la conscience du complexe planétaire. (B1, 175)

QUESTION : Qu’est-ce qui a permis au groupe Orion de réussir dans ce domaine?

RA : Ceux qui sont forts, intelligents, etc. sont tentés de se sentir différents de ceux qui sont moins intelligents et forts. Cela a permis au groupe d’Orion de former le concept de la guerre sainte, comme vous pouvez l’appeler. C’est une perception sérieusement déformée. Il y a eu beaucoup de ces guerres de nature destructrice. (B1, 175)

XVII. COMMENT LE GROUPE D’ORION UTILISE-T-IL LE CONTRÔLE DE L’ESPRIT POUR ASSERVIR LES POPULATIONS?

RA : L’approche la plus typique des entités d’Orion est de choisir ce que l’on pourrait appeler l’entité la plus faible d’esprit qui pourrait suggérer une plus grande quantité de philosophie d’Orion à diffuser. (B3, 21)

RA : Un contact erroné d’Orion avec des entités positives fortement polarisées peut faire des ravages dans les troupes d’Orion à moins que ces Croisés ne soient capables de dépolariser l’entité contactée par erreur. Cet événement est presque inconnu.

C’EST POURQUOI LE GROUPE D’ORION PRÉFÈRE N’ENTRER EN CONTACT QU’AVEC L’ENTITÉ LA PLUS FAIBLE D’ESPRIT. (B3, 21)

Ils suivent la Loi de Un en observant le libre arbitre. Le contact est pris avec ceux qui appellent. Les personnes contactées diffusent la philosophie de leur compréhension particulière de la loi de Un qui est le service à soi-même. Ils deviennent l’élite.

ILS (L’ÉLITE) COMMENCENT À CRÉER DES CONDITIONS DANS LESQUELLES LE RESTE DE LA POPULATION EST RÉDUIT EN ESCLAVAGE PAR LEUR LIBRE ARBITRE.

La technologie est fournie par ce groupe sous la forme de diverses méthodes de contrôle ou de manipulation des autres pour servir le moi. (B1, 119-120)

QUESTION : Vous voulez dire que certains scientifiques reçoivent de l’information technique par télépathie qui donne des gadgets utilisables ? (B1, 120)

RA : C’est exact.

[Note : Les études sur les effets des champs électromagnétiques sur la conscience humaine sont bien connues mais rarement discutées.]

QUESTION : Quelles informations non techniques donnent-ils?

RA : Par la télépathie, la philosophie de la Loi de Un avec la distorsion du service à soi-même est promulguée. Dans les groupes avancés, il y a des exercices et des rituels donnés. (B1, 125)

XVIII. ET LES ENLÈVEMENTS ET LES EXAMENS PHYSIQUES?

RA : Le groupe d’Orion utilise l’examen physique comme un moyen de terrifier l’individu en lui faisant ressentir les sentiments d’une 2ème densité avancée, comme un animal de laboratoire. Les expériences sexuelles sont un sous-type de cette expérience.

L’INTENTION EST DE DÉMONTRER LE CONTRÔLE DES ENTITÉS D’ORION SUR L’HABITANT DE LA TERRE.

Les expériences de forme-pensée sont subjectives et, pour la plupart, ne se produisent pas dans cette densité (B3, 21).

XIX. LES MÉTHODES D’ORION AU 1ER CYCLE

QUESTION : Quel est un exemple des premières méthodes d’Orion?

RA : Au cours du 1er cycle de 25 000 ans, le groupe Orion a essayé (sans succès) d’utiliser des statues de pierre dans vos régions du Pacifique et de l’Amérique centrale. (B1, 189)

QUESTION : Les têtes de pierre de l’île de Pâques?

RA : C’est exact.

QUESTION : Les entités d’Orion ont-elles atterri ou l’ont-elles fait à partir de plans mentaux? (B1, 189)

Ils ont été construits à distance par la pensée.

QUESTION : Comment ces têtes influenceraient-elles les gens à prendre le chemin du service de soi? {B1, 189)

RA : Imaginez, si vous voulez, des entités vivant dans des endroits si éloignés que leurs complexes esprit/corps/corps/esprit semblent être à la merci de forces qu’ils ne peuvent contrôler. Étant donné qu’une statue ou une formation rocheuse est chargée de pouvoir, il est possible pour ceux qui voient cette structure d’attribuer à ce pouvoir le pouvoir de la nature, ce qui a le potentiel d’une distorsion supplémentaire du pouvoir sur les autres. (B1, 189-190)

XX. Y A-T-IL DES ENTITÉS D’ORION QUI VIVENT SUR TERRE MAINTENANT?

RA : Non. Cependant, les croisés d’Orion utilisent deux types d’entités pour faire leurs ordres. Le premier est une forme de pensée ; le second, une sorte de robot. (B1, 126)

QUESTION : Le robot est-il ce qu’on appelle normalement les’Hommes en noir’?

RA : C’est incorrect. Les Hommes en Noir sont un type d’entité de forme-pensée qui ont une certaine disposition à leur maquillage. Ils ont certaines caractéristiques physiques qui leur sont propres. Ils sont capables de se matérialiser et de se dématérialiser lorsque nécessaire. (B1, 126)

XXI. ENTITÉS NÉGATIVES DANS LES PLANS INTÉRIEURS DE 3E DENSITÉ

RA : Les tentations sont offertes par ces entités négatives de ce que vous appelleriez vos plans intérieurs. Ces, disons, anges des ténèbres ont été impressionnés par le chemin du service à soi-même offert par ceux qui sont passés par la quarantaine depuis des temps immémoriaux. (B1, 135)

XXII. LES ENTITÉS POSITIVES FONT-ELLES PARFOIS APPEL À CELLES D’ORION?

QUESTION : Est-il possible qu’une personne soit confuse et fasse appel à la fois à la Confédération et au groupe d’Orion?

C’est tout à fait possible. Beaucoup de vos soi-disant contacts entre vos peuples ont été confus et autodestructeurs parce que

LES CANAUX ÉTAIENT ORIENTÉS VERS LE SERVICE AUX AUTRES, MAIS, DANS LE DÉSIR DE LA PREUVE, ÉTAIENT OUVERTS AUX INFORMATIONS MENSONGÈRES DES CROISÉS D’ ORION QUI ONT PU ALORS NEUTRALISER L’EFFICACITÉ DU CANAL (B1, 125)

XXII. RÊVES EVEILLES

QUESTION : Si je rêvais fortement de construire un navire, est-ce que cela se produirait dans l’une des autres densités ? (B1, 158)

RA : Cela se produirait, ou se serait produit, ou se produit. (B1, 158)

QUESTION : Le groupe Orion utilise-t-il ce principe pour créer des conditions favorables à leur but?

RA : Le groupe Orion utilise des rêves éveillés de nature hostile ou négative pour renforcer ces formes-pensées. (B1, 159)

XXIII. POURQUOI LES CROISÉS D’ORION FONT ÇA?

Se servir soi-même, c’est servir tout le monde.

Mais le service du moi, vu dans cette perspective, exige une utilisation toujours plus grande des énergies des autres pour la manipulation au profit du moi avec distorsion vers le pouvoir. (B1, 122)

RA : L’ÊTRE ORIENTÉ NÉGATIVEMENT SERA CELUI QUI SENTIRA QU’IL A TROUVÉ LE POUVOIR QUI DONNE SENS À SON EXISTENCE PRÉCISÉMENT COMME LE SENT LA POLARISATION POSITIVE. (B2, 130)

RA : Cette entité négative s’efforcera d’offrir ces compréhensions aux autres, le plus souvent par le processus de formation de l’élite, des disciples, et par l’enseignement de la nécessité et de la justesse de l’asservissement des autres eux-mêmes pour leur propre bien.

Ces autres êtres sont conçus pour dépendre d’eux-mêmes et ont besoin de la sagesse et de la direction du moi (c’est-à-dire de l’élite) (B2, 130).

45. SALUTATIONS PSYCHIQUES PAR DES ENTITÉS ORIENTÉES NÉGATIVEMENT

(Carla était sous attaque psychique pendant la majeure partie de la transe)

I. LE PROCESSUS

RA. L’entité négative de 5ème densité devient consciente de la puissance émergeant dans la 3ème densité. Cette puissance a la capacité d’énergiser les entités de 3e densité qui peuvent être disponibles pour la récolte. Cette entité négative est désireuse de désactiver cette source d’énergie. Elle envoie ses légions de 4ème densité.

Les tentations sont offertes à son ego. Si elles sont ignorées, l’entité décide qu’elle doit tenter elle-même de les désactiver.

ELLE EST LIÉE PAR LA 1ÈRE DISTORSION MAIS PEUT TIRER PROFIT DE TOUTE DISTORSION DE LIBRE ARBITRE. LES DISTORSIONS PRÉINCARNATIVES DE L’INSTRUMENT PAR RAPPORT AU VÉHICULE PHYSIQUE SEMBLENT ÊTRE LA CIBLE LA PLUS PROMETTEUSE. (B3, 140)

II. VOIR LES « ATTAQUES » DES ENTITÉS NÉGATIVES DE 4ÈME ET 5ÈME DENSITÉ COMME DES SALUTATIONS PSYCHIQUES

A. VOIR LE CRÉATEUR DANS TOUTES LES ENTITÉS

JIM MCCARTY :  » Si l’on veut voir une telle salutation comme une attaque difficile, alors cela devient l’expérience. Cependant, on peut choisir de voir le Créateur dans toutes les entités et tous les événements, et on peut aussi louer et chercher la lumière dans toutes les situations. Alors cela aura tendance à devenir l’expérience. (B5, 47)

B. LES ENTITÉS DE 4ÈME DENSITÉ NE PEUVENT UTILISER L’EGO QUE POUR NOUS AFFECTER

RA : La 5ème densité voit la difficulté posée par la lumière (c’est-à-dire ce groupe canalisant Ra) et dirige les entités négatives de 4ème densité vers des cibles d’opportunité pour attaquer le groupe.

Si les tentations de la 4ème densité vers des distorsions de l’ego ne réussissent pas, l’entité de la 5ème densité pense alors en termes d’élimination de la lumière (c’est-à-dire, en rendant le corps de Carla non viable). (B3, 84)

RA : Les entités de 4e densité n’ont pas la subtilité et la pratique magique qu’offre l’expérience de 5e densité. (B1, 106)

C. LES SALUTATIONS DES ENTITÉS DE 5ÈME DENSITÉ SONT RARES

QUESTION : N’est-il pas inhabituel qu’une entité négative de 5ème densité le fasse (attaque Carla) plutôt que d’envoyer un serveur de 4ème densité ? (B3, 85)

RA : C’est correct.

PRESQUE TOUS LES CANAUX ET GROUPES POSITIFS PEUVENT ÊTRE DIMINUÉS DANS LEUR POSITIVITÉ OU RENDUS TOUT À FAIT INUTILES PAR CE QUE L’ON POURRAIT APPELER LES TENTATIONS OFFERTES PAR LES FORMES DE PENSÉE NÉGATIVE DE 4ÈME DENSITÉ.

Ils peuvent suggérer de nombreuses distorsions.

ELLES SUGGÈRENT DES DISTORSIONS VERS L’AGRANDISSEMENT DE SOI OU VERS L’ÉPANOUISSEMENT DE L’ORGANISATION D’UNE MANIÈRE POLITIQUE, SOCIALE OU FISCALE. CES DISTORSIONS ENLÈVENT LE FOYER DE L’UNIQUE SOURCE INFINIE D’AMOUR ET DE LUMIÈRE

dont nous sommes tous des messagers ; humbles et sachant que nous ne sommes, de nous-mêmes, que la plus petite portion du Créateur, une petite partie d’un magnifique ensemble d’intelligence infinie. (B3, 85)

D. LES ENTITÉS DE 5ÈME DENSITÉ SONT PLUS À MÊME DE PÉNÉTRER LA QUARANTAINE

RA : Cette entité de 5ème densité est capable de pénétrer dans la configuration temps/espace du champ de cette entité particulière (Carla). Il s’est déplacé à travers la quarantaine sans véhicule et a donc été plus en mesure d’échapper à la détection par le filet des Gardiens. (B3, 130)

E. LES CONSCIENCES DE 5ÈME DENSITÉ PEUVENT UTILISER LE POUVOIR DE LA SUGGESTION DIRECTEMENT DANS L’ESPRIT.

RA : La conscience est envoyée sans véhicule comme lumière. La lumière fonctionnerait instantanément sur un individu non réglé par suggestion, c’est-à-dire le fait de sortir devant le trafic parce que la suggestion est qu’il n’y a pas de trafic.

Cette entité (Carla), comme chacune dans ce groupe, est suffisamment disciplinée dans les voies de l’amour et de la lumière pour qu’elle ne soit pas suggestible dans une grande mesure.

Cependant, il existe une prédisposition du corps physique de Carla que cette entité négative utilise au maximum, par exemple, par le biais d’étourdissements croissants, pour la faire tomber ou même marcher devant votre trafic à cause d’une déficience visuelle. (B3, 130)

Note : L’ex-petite amie de Wilcock, Sabrina, a marché dans la circulation et a failli être tuée en 2001. Elle a fini par s’en sortir et par être capable de marcher, mais ça a été un choc. Cela s’est produit une semaine seulement après avoir assisté à la séance d’information du Disclosure Project en 2001, au cours de laquelle 39 témoins ont fait la preuve de leur participation à des ovnis devant les médias et les membres invités du Congrès.]

F. ILS NE PEUVENT « ATTAQUER » QUE PAR DES DISTORSIONS PRÉEXISTANTES

RA : Vous pouvez vous attendre à ce que cette attaque psychique soit constante car cet instrument a été observé par des entités orientées négativement pendant un certain temps. L’attaque se situe maintenant dans la région des reins et des voies urinaires. Il y a aussi des distorsions sous forme d’arthrite. (B3, 87)

QUESTION : Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour atténuer cette attaque?

RA : Non, mais comprendre son mécanisme pourrait être utile.

Le groupe d’Orion ne peut pas interférer directement mais seulement par des distorsions préexistantes des complexes esprit/corps/esprit. (B3, 42)

G. UN JOUR, L’INTENSITÉ DES  » ATTAQUES  » CONTRE LES CARLA A AUGMENTÉ

QUESTION : Pouvez-vous me dire la raison de l’intensification de cette attaque psychique?

RA : La cause est la recherche intensive de ce que vous pouvez appeler l’illumination. La recherche de votre part n’a pas diminué, mais s’est intensifiée. (B3, 148)

QUESTION : Quel était l’objectif de l’entité Orion par rapport à cette entité (Carla)?

RA : L’entité Orion souhaite retirer l’instrument (Carla). (B3, 187)

QUESTION : S’agit-il d’une entité de 4ème ou 5ème densité?

RA : L’instrument est accueilli par une entité Orion de 5ème densité qui a perdu une partie de sa polarité en raison de son absence de dictature sur la disposition du corps de l’instrument. (B3, 187)

CARLA A ATTIRÉ L’ATTENTION D’UN ÊTRE DE LUMIÈRE ORION. C’EST EXTRÊMEMENT RARE. (B3, 186-187)

III. UNE POSSIBILITÉ EXTRÊMEMENT RARE : PASSER EN POLARITÉ NÉGATIVE

A. ÇA NE S’EST PRODUIT QU’UNE SEULE FOIS DANS CE CYCLE DE MAÎTRISE.

RA : Le plan est de prendre le complexe esprit/corps/corps/esprit, alors qu’il était séparé de sa coquille jaune, puis de le placer dans les parties négatives de votre temps/espace (le royaume métaphysique).

La coquille (corps physique) mourrait et le Soi Supérieur aurait le choix de quitter le complexe esprit/corps/corps dans un temps/espace négatif ou de permettre une incarnation avec une polarité négative.

Ainsi, l’entité deviendrait une entité polarisée négativement sans l’avantage de la polarisation négative native. Il trouverait un long chemin vers le Créateur dans ces circonstances bien que le chemin finisse bien. (B3, 137-138)

RA : Lorsque l’instrument quitte le véhicule physique, il le fait librement. Ainsi, le mauvais positionnement de l’esprit ne serait pas une violation de son libre arbitre si l’instrument suivait volontairement l’entité négative. (B3, 140)

QUESTION : Pourquoi l’instrument suivrait-il l’entité polarisée négativement jusqu’au lieu du temps/espace négatif?

Pourquoi l’un de nous suivrait-il librement l’entité négative?

La polarité positive voit l’amour en toutes choses. La polarité négative est intelligente. (B3, 140)

QUESTION : Combien de vagabonds ici ont connu ce déplacement dans un espace-temps négatif?

Il n’y en a eu qu’un seul. (B3, 145)

QUESTION : SI LA POLARITÉ NÉGATIVE UTILISAIT UNE AUTRE APPROCHE QUI N’UTILISAIT PAS LE LIBRE ARBITRE DE L’AUTRE-SOI, IL PERDRAIT SA POLARISATION ET SON POUVOIR MAGIQUE. EST-CE CORRECT?

C’EST EXACT. C’EST CORRECT. (B3, 140-141)

B. IL FAUT UN CONTACT D’ÉTAT DE TRANSE AVEC UN COMPLEXE DE MÉMOIRE SOCIALE

RA : Vous demandez pourquoi les amis négatifs ne sont pas capables de retirer une entité dans un espace-temps négatif lors de l’expérience de la mort. Cela s’explique en grande partie par le fait que

l’entité sans attachement au complexe physique espace-temps (le corps) est beaucoup plus consciente et sans la crédulité qui est en quelque sorte la marque de ceux qui aiment de tout cœur.

QUESTION : Pourquoi l’état de transe est-il différent? Pourquoi n’existe-t-il pas d’entités de protection dans cet État particulier?

RA : La caractéristique unique ici est la volonté du complexe esprit/corps/esprit vers l’extérieur du complexe physique de 3e densité dans le but de servir les autres. (B3, 143)

RA : Le caractère unique de cette situation n’est pas le manque d’amis, de guides, de présences angéliques, etc.

La caractéristique unique du fonctionnement que le complexe de mémoire sociale Râ et votre groupe ont commencé est l’intention de servir les autres avec la plus haute tentative de quasi-pureté que nous, camarades, pouvons atteindre.

Cela a alerté une entité beaucoup plus déterminée de la polarité négative qui est intéressée à éliminer cette opportunité particulière (c’est-à-dire ce groupe.) (B3, 132)

(Note : Le contact a pris fin avec la mort tragique de Don Elkins.)

IV. CARLA ÉTAIT PLUS SUSCEPTIBLE D’ÊTRE ATTAQUÉE ALORS QU’ELLE ÉTAIT EN TRANSE.

QUESTION : Quand un vagabond de 6ème densité est dans ce que nous appelons l’état de transe, laissant la 3ème densité physique, il n’a pas la pleine capacité de se défendre par magie. Est-ce que c’est vrai ?

RA : Dans le cas de l’instrument Carla, c’est correct. Elle est également correcte lorsqu’elle est appliquée presque sans exception aux instruments travaillant en transe qui n’ont pas consciemment expérimenté l’entraînement magique dans le temps/l’espace dans l’incarnation actuelle.

Les entités de votre densité capables d’une défense magique dans cette situation sont extrêmement rares. (B3, 139)

V. LES ATTAQUES CONTRE LES AUTRES MEMBRES DU GROUPE ONT ÉTÉ LES PLUS INFRUCTUEUSES

QUESTION : Est-ce que cette soi-disant attaque est offerte à moi et à Jim aussi bien qu’à Carla?

RA : C’est exact.

QUESTION : Personnellement, je n’ai ressenti aucun effet à ma connaissance.

RA : L’auteur de la question s’est vu offrir le service de douter de soi et de se décourager face à diverses distorsions de nature personnelle.

L’auteur de la question n’a pas choisi d’utiliser ces possibilités, et l’entité Orion a essentiellement cessé d’être intéressée à maintenir une surveillance constante de cette entité (l’auteur de la question). (B3, 132)

VI. POURQUOI CARLA ÉTAIT-ELLE ACCUEILLIE SI SOUVENT?

QUESTION : Le visiteur négatif de la 5ème densité est contre notre communication avec Râ. Pouvez-vous me dire pourquoi c’est si important pour lui, car cela aura un effet très limité, je suppose, sur la récolte de cette planète. (B4, 48)

RA : La fidélité de Ra à éliminer les distorsions est totale.

L’instrument par lequel nous parlons et son groupe de soutien ont une fidélité similaire. Les questions ont rapidement conduit à des régions de commentaires quelque peu abstruses. Ce contenu n’enseigne pas la pureté sous-jacente. Une telle pureté est comme une lumière. Une telle intensité de lumière attire l’attention. (B4, 48)

QUESTION : Qu’est-ce que le visiteur négatif de 5ème densité espère gagner de tout cela?

RA : L’entité espère gagner une partie de la lumière, c’est-à-dire l’esprit/corps/esprit, de l’instrument. Pour ce faire, l’entité a l’intention d’éteindre la lumière. (B4, 48)

RA : Le gain pour l’entité négative est une augmentation de la polarité négative parce qu’elle a éliminé une source de rayonnement et, par conséquent, a offert à cet espace/temps l’opportunité de l’obscurité où il y avait autrefois de la lumière. Dans le cas où il aurait réussi à asservir le complexe esprit/corps/esprit de l’instrument, il aurait asservi une entité assez puissante, ajoutant ainsi à sa puissance. (B4, 49)

VII. COMMENTAIRE DE RA SUR LA FAÇON DE VOIR L’ENTITÉ NÉGATIVE ESSAYANT D’ENLEVER CARLA

RA : Sur les nombreux autres plans d’existence, il y a ceux dont chaque fibre se réjouit au service et il y a ceux qui, comme l’entité responsable des attaques psychiques, ne souhaitent que mettre fin à la vie sur le plan de la 3e densité de cet instrument (Carla.) Tous sont le Créateur.

Il n’y a qu’une seule vaste panoplie de biais et de distorsions, de couleurs et de teintes, dans un motif sans fin.

Dans le cas de ceux avec qui vous n’êtes pas en résonance, vous leur souhaitez amour, lumière, joie et bonté. Tu ne peux pas faire plus que ça,

CAR VOTRE PART DU CRÉATEUR EST TELLE QU’ELLE EST.

VOTRE EXPÉRIENCE ET L’OFFRE D’EXPÉRIENCE, POUR ÊTRE VALABLE, DOIT ÊTRE DE PLUS EN PLUS UNE REPRÉSENTATION PARFAITE DE QUI VOUS ÊTES VRAIMENT.

Pourriez-vous donc servir une entité négative en offrant la vie de l’instrument (c’est-à-dire en offrant la forme physique de Carla à mourir pour qu’elle puisse être détruite) ? Il est peu probable que vous y trouviez un vrai service.

Ainsi, vous verrez, dans de nombreux cas, l’équilibre amoureux atteint. L’amour est offert, la lumière est envoyée.

LE SERVICE DE L’ENTITÉ ORIENTÉE VERS LE SERVICE À SOI-MÊME EST RECONNU AVEC RECONNAISSANCE, TOUT EN ÉTANT REJETÉ COMME N’ÉTANT PAS UTILE DANS VOTRE VOYAGE EN CE MOMENT. AINSI VOUS SERVEZ UN CRÉATEUR SANS PARADOXE. (B3, 129-130)

VIII. C’EST LA 1ÈRE DISTORSION QUI PERMET L’ATTAQUE PSYCHIQUE SUR CARLA?

QUESTION : Comment l’entité négative de 5ème densité qui a attaqué Carla a-t-elle pénétré la quarantaine?

RA : Cela s’est fait à travers une très légère fenêtre que des entités moins magiques n’auraient pas pu utiliser à leur avantage. (B3, 131)

QUESTION : Pourquoi la fenêtre existait-elle? S’agit-il de la 1ère distorsion (libre arbitre)? Si nous faisions l’expérience du même type d’équilibre en recevant les offrandes de cette entité que la planète dans son ensemble en reçoit?

RA : C’est tout à fait exact.

Comme la sphère planétaire accepte des entités ou des groupes positifs plus évolués ayant de l’information à offrir, la même opportunité doit être offerte aux entités orientées négativement de façon similaire. (B3, 131)

QUESTION : Tout ceci est le résultat d’une distorsion dans la création d’une atmosphère totalement libre pour que le Créateur devienne plus conscient de lui-même à travers l’interaction de ses parties, les unes par rapport aux autres. Est-ce que c’est exact? (B3, 166)

RA : C’est exact.

46. COMMENT RÉPONDRE À DES ENTITÉS DE POLARISATION NÉGATIVE

I. COMMENT CES EFFETS PEUVENT-ILS ÊTRE ANNULÉS?

A. MÉDITER DANS UN ÉTAT D’AMOUR POUR LES NÉGATIFS

RA : Méditer dans l’amour pour ces émetteurs d’images et de lumière est le moyen le plus disponible pour annuler les effets de tels événements. Déclasser ces expériences par l’utilisation de l’intellect ou de la volonté, c’est inviter à prolonger les effets. Beaucoup mieux de partager de telles expériences et de joindre les cœurs et les âmes dans l’amour et la lumière avec compassion pour l’expéditeur et avec l’armure pour l’individu. (B5, 75)

B. AIME-LES COMME LE CÔTÉ OBSCUR DE TOI-MÊME

Carla Rueckert : « Considérer ces expériences d’être » attaqué » comme étant moins que vitales, c’était inviter à les prolonger, lorsqu’elles sont affrontées et prises en considération, sans crainte, simplement être avec ces énergies et les aimer, les voir comme le côté obscur de soi, les salutations étaient simplement des expériences à avoir et à réfléchir, travaillant pour l’acceptation du plein soi.

Embrasser le salut comme venant de soi et comme aimé par soi-même, c’était dessiner ses dents et neutraliser son venin. » (B5, 72)

Envoie-leur de l’amour, de la lumière, de la paix et de la joie, et dis-leur bonjour. (B3, 129)

II. APPRÉCIER LA POSSIBILITÉ D’OFFRIR LA LUMIÈRE ET L’AMOUR

QUESTION : Alors nous expérimentons dans cette difficulté apparente la sagesse de la 1ère distorsion et devons donc accepter pleinement ce que nous expérimentons. Est-ce que c’est exact ? (B3, 131)

RA : A notre avis, nous pourrions peut-être aller plus loin. On peut exprimer son appréciation de cette opportunité. Il s’agit d’une opportunité intensive, et comme elle affecte les distorsions de l’instrument (de Carla) vers la douleur et le vertige, elle permet à l’instrument de choisir continuellement de servir les autres et de servir le Créateur. De même, il offre une occasion continue pour chacun dans le groupe d’exprimer son soutien et de démontrer la lumière et l’amour du Créateur Infini. (B3, 132)

III. ACCEPTER UNE POSITION POLARISÉE ET ÉQUILIBRÉE

QUESTION : Il n’y a pas d’autre service que nous pouvons offrir pour le moment pour cette entité Orion de cinquième densité. Est-ce que c’est exact?

RA : C’est exact. Il y a une difficulté naturelle à être au service de cette entité puisque ce que vous considérez comme service est considéré comme non-service par cette entité.

COMME VOUS ENVOYEZ À CETTE ENTITÉ L’AMOUR ET LA LUMIÈRE ET QUE VOUS LUI SOUHAITEZ BONNE CHANCE, ELLE PERD SA POLARITÉ ET A BESOIN DE SE REGROUPER.

D’un autre côté, si vous laissiez Carla se rendre utile en l’éloignant de vous, vous pourriez peut-être percevoir cela comme n’étant pas utile.

Vous avez ici une vision équilibrée et polarisée du Créateur ; deux services rendus, mutuellement rejetés, et dans un état d’équilibre dans lequel le libre arbitre est préservé et chacun peut s’engager sur son propre chemin pour expérimenter la Création Une Infinie. (B3, 133)

IV. NE PAS OFFRIR DE SERVICE LORSQU’AUCUN SERVICE N’EST DEMANDÉ

QUESTION : S’il y a quoi que ce soit que nous puissions faire pour cette entité particulière, si vous nous communiquez ses demandes, nous les étudierons enfin parce que nous voudrions servir à tous égards.

RA : Nous percevons que nous n’avons pas été en mesure de clarifier votre service par rapport à son désir de service. Vous avez besoin, à notre humble avis, de

RENONCER À VOTRE DÉSIR DE SERVIR LÀ OÙ AUCUN SERVICE N’EST DEMANDÉ. GLOIRE DANS LA FORCE DE VOTRE POLARITÉ ET PERMETTRE À D’AUTRES DE POLARITÉ OPPOSÉE DE FAIRE DE MÊME,

voir le grand humour de cette polarité en vue de l’unification en 6ème densité de ces deux chemins. (B3, 134)

V. IL N’Y AVAIT QU’UNE SEULE FAÇON POUR LE GROUPE DE METTRE FIN AUX SALUTATIONS PSYCHIQUES

QUESTION : Y a-t-il quelque chose que l’instrument (Carla) pourrait faire pour éliminer les problèmes qu’elle a, c’est-à-dire la sensation de froid de ces attaques ? (B3, 85)

RA : Oui. QUESTION : Quoi?

RA : Vous pourriez cesser dans vos tentatives d’être des canaux pour l’amour et la lumière du Créateur Un Infini. (B3, 85)

VI. IL EXISTE DIVERSES MESURES DE PROTECTION

QUESTION : Carla rend des services qui impliquent de canaliser d’autres membres de la Confédération. Nous hésitons à poursuivre dans cette voie à cause de la possibilité qu’elle tombe en transe et qu’on lui offre les services de l’entité polarisée négativement. Existe-t-il des garde-fous pour créer une situation où elle ne peut entrer en transe que dans une œuvre protégée comme celle-ci ? (B3, 146)

Il y en a trois. Le troisième est un moyen simple de garder l’instrument dans son complexe physique. La main peut être tenue.

QUESTION : Êtes-vous en train de dire qu’en tenant simplement la main de Carla pendant les sessions de channeling, cela empêcherait la transe? (B3, 147)

RA : C’est exact. Elle empêche les niveaux de méditation qui précèdent nécessairement la transe. (B3, 147)

VII. LE LIBRE ARBITRE NE GARANTIT PAS UNE « NAVIGATION EN DOUCEUR ».

QUESTION : Vous avez mentionné une entité à orientation positive qui a été  » incitée  » à se déplacer dans un espace-temps polarisé négativement. Je suis persuadé que si l’entité à orientation positive avait pleinement compris ce qu’il faisait, il ne l’aurait pas fait. Quel principe philosophique s’applique ici (c’est-à-dire que son libre arbitre est violé) ? (B3, 146)

RA : Il y a deux points importants ici.

(1) PREMIÈREMENT, LE LIBRE ARBITRE NE SIGNIFIE PAS QU’IL N’Y AURA PAS DE CIRCONSTANCES OÙ LES CALCULS TOURNERONT MAL. C’EST LE CAS DANS TOUTE L’EXPÉRIENCE DE LA VIE. BIEN QU’IL N’Y AIT PAS D’ERREURS (ACIM DIRAIT PAS DE PÉCHÉS), IL Y A DES SURPRISES. (B3, 146)

(2) Deuxièmement, ce que nous faisons et ce que vous et nous faisons dans des travaux comme celui-ci porte une charge magique, si vous utilisez ce terme très mal compris, nous pourrions peut-être dire un pouvoir métaphysique.

Ceux qui font un travail de pouvoir sont disponibles pour communiquer avec des entités ayant à peu près le même pouvoir.

Il est heureux que l’entité Orion n’ait pas la puissance native de ce groupe. Cependant il est assez discipliné alors que ce groupe manque de la finesse équivalente à sa puissance.

Chacun travaille en conscience, mais le groupe n’a pas commencé un travail en tant que groupe. (B3, 146)

47. LES 10 COMMANDEMENTS

RA : L’origine des 10 commandements suit la loi des entités négatives qui impressionnent l’information sur les complexes esprit/corps/esprit orientés positivement. L’information a tenté de copier ou de singer l’information positive tout en conservant des caractéristiques négatives. Cela a été fait par le groupe Orion. (B1, 152)

QUESTION : Quel était leur but en faisant cela?

RA : Leur but est la conquête et l’esclavage. Cela se fait en établissant une élite et en amenant d’autres personnes à servir l’élite au moyen de divers mécanismes tels que les lois que vous avez mentionnées. (B1, 152)

Ils ont créé une élite appelée les Fils de Lévi. (B3, 67)

QUESTION : Le destinataire des commandements (Moïse) était-il orienté positivement ou négativement?

Le receveur était d’une positivité extrême. (B1, 152)

RA : Il (Moïse) a donné à vos peuples planétaires la possibilité d’un chemin vers le Créateur Un Infini qui est complètement positif. (B3, 67)

QUESTION : Ce serait tout à fait différent d’une entité pleinement consciente de la connaissance de la Loi de Un que de dire : « Tu ne le feras pas ». Est-ce que c’est exact ?

RA : C’est exact. (B1, 152)

https://divinecosmos.com/books-free-online/the-law-of-one-study-guide/123-law-of-one-study-guide-section-seven/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email