CARNETS de FEVRIER 2015

PRÉPARATION A LA RENCONTRE — OMRAAM MIKAËL AÏVANHOV

 

Eh bien chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver et permettez-moi de vous présenter toutes mes bénédictions et tous mes hommages.

Je suis ici parmi vous parce que bien évidemment vous avez passé un certain nombre d’éléments dont j’avais déjà parlé voilà plusieurs mois, n’est-ce pas ?

Vous avez passé l’assignation vibrale. Vous avez passé la comète qui est passée dans le ciel, qui se traduit pour chacun de vous, dans vos secteurs de vie qui sont concernés, pas tous heureusement, mais face à des défis. Ces défis ne sont ni des rétributions ni des punitions mais simplement pour vous, je dirais, la manière qui vous est offerte de vous ajuster le plus finement possible, je dirais, à la vibration de votre propre Êtreté, vous donnant parfois à observer soit des humeurs, soit des émotions, soit des souvenirs, soit des douleurs qui ne sont là, en définitive, que pour vous faciliter l’adéquation avec votre corps d’Êtreté en totalité. C’est-à-dire vous préparer, en quelque sorte, à être confrontés, à affronter et à transcender, en quelque sorte, ce Face à Face entre l’éphémère et l’Éternel, c’est à-dire, vous l’avez compris, entre la chenille et le papillon. Le cocon s’est tissé progressivement.

Vous avez activé tout ce que vous connaissez : les Portes, les Étoiles, différentes Couronnes, différents
circuits vibratoires, nouveaux aussi depuis quelque temps, comme vous l’avait expliqué No Eyes et aussi en partie, un peu Snow. C’est-à-dire que vous retrouvez votre Éternité à travers ces structures vibratoires vibrales qu’est le corps d’Êtreté mais aussi, je dirais, la conscience de l’Éternité. Et il vous est donné, à travers diverses manifestations comme je l’ai dit, l’occasion de vous voir sans faux semblants. Vous le savez, à l’époque j’avais parlé des poussières qu’il fallait enlever. Après j’avais dit que les poussières, vous les mettiez sous le tapis. Après, j’ai dit qu’on avait retiré les tapis. Et malgré ça, y en a qui voulaient pas voir certains éléments qui étaient inapparents, soit pour soi-même soit pour l’environnement autour de vous, en tout cas pour les êtres qui vous voient observer autour d’eux, puisque vous êtes vous-même autour d’eux ; eux sont autour de vous. C’est toutes les relations qui s’établissent au sein de ce monde et pas uniquement à travers le Canal Marial ou nos Présences.

Et si vous avez des manifestations de quelque nature que ce soit, je vous rappelle qu’il n’est pas le moment d’aller chercher pourquoi il y a cela, parce que ça, ça nourrira toujours le mental. Il est simplement question de voir, non pas de chercher une explication mais de voir. Porter l’attention simplement sur une émotion, sur une douleur, sur un ressentiment, sur n’importe quoi, parce que quoi qu’il se manifeste au sein de n’importe quelle relation, avec vous-même ou avec l’environnement, ce n’est en définitive que question de cela. C’est à- dire voir les choses, acquiescer, ni culpabilité, ni responsabilité, ni pardon à soi ou à l’autre mais bien plus transcendance, dépassement par abandon total, une reddition totale et de plus en plus profonde à la Lumière.

Et c’est là que se situe, en quelque sorte, votre propre dépassement qui vous permettra dans les temps qui sont en cours, de vivre à la fois l’Appel de Marie, le Face à Face et de passer sans encombre de ce qui est éphémère et se termine à ce qui est éternel et qui est retrouvé.

Ainsi vous êtes au courant que nous intervenons dorénavant de la façon questions/réponses.


Tous autant que nous sommes, Anciens, Étoiles, Archanges et peut-être d’autres aussi, si il le faut. Mais nous aurons une proximité, une intimité au plus proche, je dirais, du Coeur du Coeur, à travers les réponses que nous vous ferons. Qui bien évidemment, à travers votre intimité, correspondra nécessairement à toutes les autres intimités parce que tout ce qui se soulève maintenant est des points essentiels, non pas pour l’assignation (qui a déjà eu lieu, bien sûr), mais pour vérifier par vous-même où vous êtes.

Où vous situez-vous ? Êtes-vous apte à être votre Éternité, définitivement et irrémédiablement, quel que soit ce qui arrive à cet éphémère, le vôtre comme à tout autre.

À travers ce que vous vivez, vous voyez donc, vous traversez ce qu’il y a à traverser pour vivre au mieux votre Face à Face, votre affrontement, votre confrontation et votre propre transcendance. Donc tout ce qui arrive ne fait que vous renvoyer à vous-même, non pas dans la recherche d’une cause, mais à votre Intégrité au sein de l’Éternité. Et au travers de cela, il est pas question de travailler sur ceci ou cela, la seule chose, c’est de vérifier par vous-même si vous vous abandonnez entièrement et intégralement à la Lumière.

Parce que vous savez très bien que quelle que soit la douleur, quel que soit le ressentiment, quelle que soit la souffrance ou quel que soit l’élément qui gêne, dans la conscience, vous aurez toujours la capacité de transcender cela. Absolument pas par la volonté ni par la compréhension, surtout maintenant, parce que là vous renforcez ou vous recréez quoi ? La dualité, action/réaction.

Mais êtes-vous capable de disparaître totalement, que cela soit face à une douleur, que cela soit face à un ressentiment, pour laisser apparaître l’Amour ? C’est le défi. Parce que comme vous le sentez, comme vous le voyez partout sur cette terre, que cela concerne les Éléments, que cela concerne les hommes, que cela concerne le ciel ou le Noyau de la terre, vous observez que tout est en train de se modifier très, très vite. Et cette modification, elle a lieu aussi de manière finale et ultime en vous, pour voir, encore une fois, pour traverser et être prêt à répondre, je dirais, ardemment et en toute sincérité, à l’Appel de Marie.

Tout cela vous le savez, tout cela est en cours, je l’ai dit encore la dernière fois de manière très brève. Alors ce qui va se passer durant votre rencontre est une mise en proximité de l’intimité, de votre intimité, de notre intimité commune, c’est-à-dire non pas dans le sens de ce qui est privé mais dans le sens de ce qui vous touche, dans les fondements de la conscience elle-même, ici ou ailleurs.

Tout cela vous le vivez et tout ce que nous allons, les uns et les autres, vous apporter au-delà de cela, au-delà de cette intimité, c’est faire en quelque sorte résonner et jouer en vous la totalité de la partition Métatronique.

Et vous savez que l’Archange Uriel est très important pour cela, parce que vous le savez qu’il intervient juste après, je dirais, l’ultime nettoyage Mikaëlique sur le plan de la terre en 3D au moment, justement, qui est antérieur et qui accompagne l’Appel de Marie. Donc vous préparer à cela, c’est vous apprendre à jouer, non pas seulement la gamme pentatonique du OD ER IM IS AL mais vous apprendre à jouer, en conscience, l’ensemble des 12 clés, c’est-à-dire l’ensemble des 12 Étoiles et l’ensemble des 12 Portes qui correspondent, pour ceux qui le vivent déjà, à je dirais ce corps d’Éternité, en tout cas dans les résonances qui se créent de Porte à Porte, ou d’Étoile à Étoile, à travers les Croix mais à travers les Triangles aussi qui sont présents dans ce corps d’Êtreté. Je vous renvoie pour cela à ce que vous a dit No Eyes et aussi un petit peu Snow.

Voilà ce que j’avais à vous dire comme préalable de ce qui va se passer et je dirais même ce qui se passe déjà, indépendamment de cette rencontre. C’est-à-dire face à quelque situation que ce soit en définitive, que ce soit la souffrance, que ce soit la douleur, que ce soit l’affrontement ou que ce soit quoi que ce soit, ça ne fait que vous renvoyer à vous-même. N’oubliez jamais cela.

Et ce que vous voyez à l’échelon collectif, au niveau de l’humanité, correspond aussi quelque part à ce que tout un chacun en incarnation, avons certes ignoré mais peut-être aussi des fois détourné les yeux, c’est-à dire le manque d’Amour, mettre l’Amour par devant tout.

Ce n’est pas des vains mots parce que nous ne sommes pas là ni pour châtier, ni pour punir, ni pour menacer. Plus maintenant, tout cela est terminé. C’est vous renvoyer à votre Éternité, à votre Liberté, à votre Autonomie et aussi à notre fusion totale les uns avec les autres. Et non pas simplement considérer toujours ce qui se passe à l’extérieur comme extérieur. Parce que vous savez qu’en définitive, dans l’Éternité, il n’y a ni intérieur ni extérieur. Alors comment allez-vous faire si vous raisonnez encore en termes d’intérieur et d’extérieur, de moi et les autres, de moi ou l’autre, quelle que soit la relation ou quel que soit le conflit.

Êtes-vous capable d’être et de faire gagner l’Amour ?

Êtes-vous capable de ne plus être dans aucune réaction ?

L’Humilité, elle est aussi là. Et de plus en plus, selon vos Lignées de vie respectives en cette terre aussi qui reste à parcourir, vous allez vivre cela en vous. Alors, allez-vous accuser l’autre même si de toute évidence c’est l’autre ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Si vous dites : « C’est l’autre », c’est encore de l’action/réaction parce que l’autre est distinct de vous. Alors que si vous avez réellement transcendé tout ce qui était à vivre durant ces périodes depuis plusieurs années, qu’est-ce que peut vous faire quoi que ce soit à l’extérieur, au sein de votre Éternité ? Et à travers ce que vous vivez. Vous voyez, sans nécessairement faire des rituels, des prières, des intercessions ou je ne sais quoi d’autre, de vous réunir encore par des rendez-vous stériles à telle heure, tel jour du mois de l’année. Jamais nous ne ferons ça maintenant, ce n’est plus possible.

Pour quoi faire, à l’heure où l’heure est à l’intériorité la plus totale, c’est-à-dire pas la disparition de ce monde mais faire face à vous-même, en sachant que y a rien d’autre. Que l’extérieur, quel qu’il soit, le plus heureux comme le plus malheureux, ne vous renverra toujours qu’à vous-même.

Et ça maintenant, je dirais, c’est les travaux pratiques de cela. C’est les travaux pratiques dans vos secteurs respectifs de vie. Et il vaut mieux rectifier, je dirais, le plus vite possible. Non pas comme une menace, bien sûr, mais plutôt comme attirer votre attention sur (et vous le constatez d’ailleurs un peu partout), sur la fulgurance des fois où se produisent la déstabilisation de votre Éternité. Que cela soit pour n’importe quoi, n’est-ce pas ?

Ça peut être un courrier, un regard, un mot ou une humeur qui passe, ou une mémoire qui se
réveille, ou une douleur qui réapparaît, ou un travers de la personnalité qui réapparaît. Encore une fois, ne vous jugez pas, mais tout autant ne jugez pas l’autre. Mettez l’Amour devant. À quoi sert de parler d’Amour si l’Amour n’est pas actif, non pas seulement avec la personne que vous aimez mais surtout avec celui ou celle, ou la situation, qui pourrait vous sembler opposé à ce que vous êtes ? Qu’est-ce qui peut être opposé à ce que vous êtes, si ce n’est ce qui persiste d’ego ou de personnalité ? Mais encore une fois, c’est pas un défaut, c’est juste à traverser.

Voilà, j’espère que par rapport à cela c’était clair, par rapport à vous-même. Ça sera redit, de toute façon, de multiples façons et par de multiples voix, et de multiples, vous l’avez compris, gammes fréquentielles vibrales, qui vont vous amener, toujours plus près, à cette Éternité et à vivre cette Éternité.

Nous allons donc mettre le regard, le doigt, toute votre conscience sur les mécanismes qui sont à l’œuvre maintenant que l’assignation vibrale a eu lieu, tout simplement.


Si par rapport à cela vous avez des questions, je suis prêt à y répondre avant de passer éventuellement à autre chose, si vous avez des choses à me demander.

Question : est-il souhaitable que les échanges de cette réunion soient diffusés à un large public?

Alors cher ami, il n’y a plus d’intervenants, il n’y a plus de canal, il n’y a plus d’intermédiaire, c’est nous qui parlons, directement, vous allez vous en apercevoir durant cette rencontre. Donc bien sûr ce que nous disons, et je le dis, est une gamme pentatonique mais bien au-delà, c’est l’ensemble des clés Métatroniques qui vont être activées à travers ces jeux de questions/réponses au sein de l’intime.

Donc bien sûr que ça doit être diffusé mais y a pas ni de canal, y a pas de jour non plus. C’est, je dirais, tout ce qui va être donné durant ces jours, concerne, je dirais, ce qui est la période après l’assignation vibrale.

Que vivez-vous ? Comment résoudre ce qui est à résoudre, si vous pensez qu’il y a quelque chose à résoudre. Alors bien sûr ça s’adresse à tout le monde. Mais vous trouverez des personnes qui vont transcrire cela avec la plus grande des sérénités. Donc ça sera l’enseignement entre guillemets, parce que ce n’est plus un enseignement. Vous avez encore une toute petite partie d’enseignement du Maître Li Shen, pour ceux qui veulent faire de la gymnastique.

Mais le plus important c’est de vous montrer les rouages, comme je l’ai faitde manière un peu générale ce soir, mais vos rouages intimes par rapport à ce qui se manifeste à vous, spécifiquement maintenant, quoi qu’il se manifeste à vous, parce que là, il y a quelque chose non pas à expliquer mais à traverser. Donc, il n’est pas question de vous donner les origines ni le pourquoi mais comment traverser, de manière très précise, afin de vous mettre en adéquation avec l’Appel de Marie qui peut, je vous le rappelle, maintenant survenir à tout moment, n’est-ce pas ?

Donc oui, diffusion. Y a pas de Channel comme vous dites, y a pas d’intermédiaire, c’est nous-mêmes qui parlons durant ce mois de février, sans date. Et je précise : durant ce mois de février. Donc entre ce qui est transmis en février en post-assignation vibrale, pour voir ce qui est à l’oeuvre en ce moment en tout le monde.

Et y apporter non pas une solution mais peut-être une certaine forme d’éclairage, je dirais, toujours en
relation avec mettre l’Amour devant. Parce que si l’Amour est derrière, il ne sert à rien. Parce que si l’Amour est derrière dès qu’il y a une privation de quoi que ce soit, comment allez-vous faire pendant les trois jours ?

D’autres questions ?


Alors puisque vous avez été très sages ce soir et que vous êtes bien calmes, je vais vous transmettre toutes mes bénédictions. Je vais me retirer et je laisse la place à l’Archange Uriel. Non pas pour parler mais pour sa Présence simplement. Je vous dis quant à moi, à très vite, à très bientôt. Vous m’aurez très souvent, n’est-ce pas ? Mais aussi vous allez avoir un défilé, si je peux dire, Vibral et de Présences, n’est-ce pas ? Je vous dis donc à très bientôt et je laisse la place à Uriel.

URIEL

Je suis Uriel, Ange de la Présence et Archange du Retournement.
Bien Aimés enfants de la loi de UN, dans la stance du Silence, dans la stance de votre Présence, en notre Présence Une et réunie, voici que Vibre l’Archange Uriel, en Bénédiction, en Joie et en Amour, au sein de votre Ultime…

Paix en l’Éternité…

…Silence …

En l’heure où l’oeuvre au Blanc s’achève, par la Grâce de l’Un, par la Grâce de l’Amour, en l’Amour de la Grâce, en l’Amour de l’UN, Paix en votre Éternité, Joie en l’éphémère comme en l’Éternel.

Je suis Uriel, Ange de la Présence et Archange du Retournement. A bientôt.

…Silence…

 

http://www.lecollectifdelun.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email
Annonces