Transmis par Lila

Le passage de la conscience humaine à la conscience du corps de lumière se produit en 3 à 4 étapes.

La première chose consiste à ouvrir le canal Terre/Ciel et à créer un véritable tronc d’énergie autour de soi.

Cette énergie canalisée entre le centre spirituel de la Terre et le centre spirituel du soleil vibre et émet un petit ronronnement dû au frottement entre l’atmosphère de l’intérieur du canal et l’énergie étherique commune à tout le monde. Il y a une différence de perception du temps et des lignes temporelles et de nombreux talents spirituels sont activés lorsque l’on monte en vibrations et que l’on s’émancipe de la grille collective psychique qui est une sorte de toile d’araignée grise. Au fur et à mesure l’intérieur du canal se renforce, s’illumine, émet de la lumière et des sons selon le chakra par lequel l’énergie est restituée au monde. C’est à ce moment qu’il faut rester concentré vers l’Intérieur de Soi et aligné sur l’Intention d’activer sa lumière, ressentir son cordon de lumière et le laisser flotter vers les chakras supérieurs. C’est fatiguant, il faut s’entraîner plusieurs fois avant de tenir le rythme exigé par cette concentration très physique et demandant d’être totalement en paix avec les circonstances de sa vie actuelle : sans résidus, sans regrets ni remords, ni mauvais souvenirs.

Lorsque l’on est à l’aise avec l’augmentation de l’intensité de son canal, les chakras travaillent d’une autre façon entre eux, ils se déplacent et constituent des formes géométriques, selon la forme horizontale ou verticale du déploiement des chakras, le chakras d’ancrage peut varié et l’on obtient différentes fonctions par exemple, on peut se déplacer physiquement ou à travers la conscience, voir dans le temps en macro pour connaître les grands points historiques à venir, ou voir à l’intérieur des gens afin de cerner leurs intentions et leurs sentiments. Beaucoup de choses deviennent claires et faciles de compréhension si l’on trouve leurs différentes causes. On peut également faire des partages de chakras avec des personnes qui résonnent sur des vibrations semblables, ce qui permet d’alléger les charges karmiques, de donner des soins, de connaître une personne intimement en dupliquant ses sens et perceptions. Aucun espace et aucune période du temps n’est protégé de la vérité des faits.

Les conséquences de ces connaissances sont le partage des charges karmiques, c’est pourquoi beaucoup d’éveillés qui ont activés leurs sens spirituels sont devenus des Boddhisattva ; des « aidants » pour ceux qui sont sur le même chemin d’éveil qu’eux. Ces liens de lumière forment la nouvelle grille relationnelle dans laquelle notre conscience évolue et par laquelle nous sommes enseignés.

Une fois que vous avez « joués » avec vos talents et utilisés vos sens spirituels, vous faites le plein d’enthousiasme et de joie face à cette découverte extraordinaire, un sentiment de toute-puissance vous ouvre à la compassion et dans chaque échange vous vous chargez petit à petit des énergies étrangères à votre âme. En relation à la force et à l’intensité de cet enthousiasme exprimé par votre coeur, vous recevrez une part raisonnable du Karma de votre Nation et une autre du Karma planétaire. Si, vous avez de la chance et de l’endurance, ces parts ne représenteront pas une charge trop lourde et vous serez amené à de venir un maître guérisseur ou un grand leader charismatique. Aucune charge n’est trop lourde pour être transmutée, elles sont faites à la mesure de notre capacité d’Aimer et de nous ouvrir à l’Universel, elles sont faites à l’aulne de notre Foi en nous-mêmes et en l’Esprit créateur.

Que ressent-on lors que l’on passe d’un niveau de quatrième dimension aux autres dimensions?

D’abord le corps physique passe par une longue et profonde méditation qui devient une activation intense de toutes les cellules. Il semble que ces dernières échangent plus d’énergie qu’elles ne peuvent en contenir, elles deviennent « folles » et échangent de la chaleur, lorsque cette chaleur est presque insoutenable, de l’énergie bleue – froide-est transmise depuis les chakras supérieurs à la façon du ice bucket ; cela apaise la conscience et fortifie l’esprit d’endurance, cela crée un tuteur de conscience, un parrainage d’un autre maître afin de conserver la stabilité durant le processus. Durant ce temps les chakras supérieurs augmentent, s’étirent et s’ajustent à l’Axe Planétaire, puis progressivement à l’Axe du Système solaire et à l’Axe Galactique. Plus la conscience s’ouvre largement sur les questions spirituelles, plus elle entre en connexion avec les dimensions vibratoires appropriées.

Pendant ce temps, de son côté, la Terre envoie une énergie rose et verte vers les centres inférieurs et cette énergie monte jusqu’au cœur (ou plus si affinité !) ce qui donne un sentiment de très grande sérénité ; cette énergie d’amour maternelle crée un centrage exceptionnel, solide, entraînant l’énergie vers l’intérieur de Soi, vers le Temple du Coeur où l’amour inconditionnel et la gratitude sont activées et répondent spontanément à l’énergie d’amour inconditionnel reçu, alors nous pouvons en rayonner vers l’extérieur. Ces Deux énergies opposées se rejoignent et s’équilibrent de sorte à ne ressentir aucune peur et au contraire, le cœur s’ouvre aussi grand qu’il le peut dans toute son amplitude, dans toutes ses facettes intérnes, telle une fleur, tandis que le bas du corps est tenu et soutenu par une énergie formant des mains géantes, nos jambes deviennent des piliers insérés dans le sol : on en ressent un accompagnement de l’intérieur de notre conscience émotionnelle, mentale, causale, supra-mentale car chacun des corps reçoit un parrain et un appui pour se « détacher du drame » puisqu’il s’agit de trouver la force de se détacher de la grille psychique et éthérique à laquelle nous sommes attachés par les points de repères qui créent notre réalité psychologique et affective, notre compréhension et nos perceptions. En se dégageant, on entre totalement dans une zone floue, lumineuse mais indéterminée. Intérieurement et extérieurement on se trouve libéré, allégé et gainé d’amour, comme dans un cocon d’amour ouaté…mais on disparait aux yeux humains pendant quelques temps. Nous sommes dans l’entre-deux mondes, une fréquence trop haute pour l’oeil humain et trop basse pour les maîtres ascensionnés. On les voit, ils nous voient et …attendent la Métamorphose.

Ensuite, les énergies s’accumulent et s’entremêlent au point de créer une liane à double tresse qui s’agite à la façon d’une tornade d’énergie de couleur variée puis qui devient blanche. Cela se produit à l’intérieur de notre corps physique, autour de la colonne vertébrale et passe à travers tous les organes et les chakras changent de nature. Cette liane tressée émet des boules de lumière qui deviennent un double lumineux de nous-mêmes, celui-ci va appeler à lui ses flammes jumelles et ses aspects spirituels afin de devenir actif dans les dimensions de lumière. Puis lorsque l’on sort du cocon d’énergie vient le moment de l’Ouverture de la Bouche et des sens spirituels. En présence de tous les maîtres et amis, famille et parents des différentes dimensions on nous donne notre Nom lors d’une courte cérémonie qui accompagne cette naissance dans une autre dimension de la Vie infinie. Le corps de lumière embryonnaire ou adulte, selon le degré de maturité spirituelle se nourrit du Chi de la lumière solaire, de nuit comme de jour car le rayonnement solaire ne s’arrête jamais. On ressent toutes les sensations décuplées. La couleur restée dominante le plus longtemps dans la tresse de lumière avant de se transformer en lumière blanche nous donne la couleur du rayon d’action dominant notre vie – dans mon cas c’est la couleur violet clair donc lilas ; soit la connaissance intime et intérieure des situations et des champs d’applications, en langage clair : le rayon de la connaissance de l’Origine des choses.

Ensuite c’est la Grande Heure de la distribution des champs d’actions et réactions ; soit la lecture du thème karmique galactique. Durant cette cérémonie, les Enseigneurs du Karma nous attribuent des parrains et marraines afin de nous guider vers notre réussite cosmique et notre éveil supérieur en Vertu. Nous devons suivre des instructions de cette feuille de route donnée afin que nos actions –bien que libres- soient enregistrées sur la courbe de notre évolution globale. L’objectif à atteindre est défini, les parts de forces et de faiblesses sont connues, reste à réussir à vivre et à évoluer avec ces « atouts ». Après cette cérémonie, un voyage est possible pour revoir parents, amis et ennemis, car dans l’Esprit de Sagesse et d’Amour les deux choses sont semblables, chaque situation sert à grandir, autant les amis que les ennemis nous révèlent les parties cachées ou invisibles à nos yeux.

Enfin, on a le choix de revenir servir sur Terre avec son nouveau bagage pour Servir ou bien de projeter de nouveaux codes dans le but d’exister dans d’autres dimensions de l’espace et de la matière. On peut aussi faire les 2 ; vivre ici, afin d’accumuler des points d’énergie (Dharma) pour vivre une meilleure projection ensuite, sans regrets. C’est le choix de nombreux maîtres et enseignants, car sur Terre, les mondes de la Cruauté et les mondes de la Pure Lumière se côtoient et apprennent l’un de l’autre ; sachant qu’au final, seule persistera le monde de la Lumière.

Et c’est Ainsi.

Paramahansa Lila – Maytreyi /6 planètes en un demi-cycle.

LILA
http://www.lilaluz.net/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email