Transmis par LILA

Il est désormais évident que les fantômes du passé ; le nazisme, la pureté ethnique, la misogynie, le racisme religieux, le racisme entre les couleurs de peau ne sont pas uniquement des fantômes pour Halloween et que les monstres des temps passés n’ont pas tout à fait disparus de notre esprit et de notre réalité.

Les populismes conduisent les peuples vers des sentiments d’appauvrissement et d’usurpation, orchestrés par ceux qui ne veulent pas changer leurs idées et s’ouvrir à une abondance partagée et équilibrée au moment précis où nous aurions atteints de nouveaux sommets d’entraide et d’abondance dans chaque nation et au niveau planétaire.

Ces manipulations politiques et économiques sont bien visibles sur tous les continents, laissant s’infiltrer progressivement les sentiments de haine, de conflits et de délitement des accords entre des nations amies, ravivant les cycles destructeurs du passé et abaissant les efforts de tous ceux qui se sont engagés pour un éveil des cœurs et des consciences.

Ce qui se passe actuellement pourrait être l’occasion de vivre dans nos propres cœurs les choix de nos ancêtres; si vous vous êtes déjà demandé quel aurait été votre choix face au nazisme, face au conservatisme ambiant, si vous vous êtes posé la question de votre engagement et de votre responsabilité face aux mouvements du monde, au propos racistes ou autres…vous êtes désormais dans la position de faire ce choix : votre intégrité, votre idéal d’un avenir heureux ou un avenir présenté pour l’enrichissement de quelques uns et la persécution de tous les autres.

Je ne suis pas contre l’enrichissement, mais je trouve sordide qu’il soit convenu par tous que cela doit venir d’un sacrifice, d’une guerre, d’un vol ou d’une usurpation pour des raisons politiques, économique.s, religieuses ou fallacieuses. Je trouve sordide que l’écosystème planétaire tout entier soit menacé pour le plaisir égocentré de quelques personnes cyniques.

Tout dans la Nature est source d’entraide, d’osmose, d’équilibre et d’interrelation. Notre corps et l’ensemble des écosystèmes sont la preuve de ces interactions ; nous ne pourrions pas nous nourrir si nous n’avions pas la capacité d’intégrer -tout en conservant notre équilibre- ce qui vient de l’extérieur : tel que l’eau, les éléments pris au hasard de notre alimentation et dans l’air que nous respirons ; ces ressources qui se transforment en « devenant nous ». Nous les intégrons pour que ces aspects différents deviennent notre image. Et, par ailleurs c’est ce que l’Esprit créateur fait avec notre âme. Il la connecte à ce qu’Il Est et aspire à Lui ce que nous sommes pour que nous soyons en Lui, dans Sa forme, et non la nôtre, limitée et limitante.

Mais en aucun cas il ne s’agit de destruction, de sacrifice, de chaos. Certes, ces étapes font aussi partie du processus de l’Intégration pour la transformation en éléments plus petits, jusqu’à ce qu’ils deviennent presque invisibles et totalement réintégrables à notre corps et à notre âme. Et c’est précisément à cette étape de renoncement que nous accédons. Il est temps de renoncer à la limitation, renoncer au sacrifice d’autrui pour que nous survivions, renoncer à la peur du manque et des restrictions intérieures afin d’être connecté consciemment à de nouvelles forces, encore invisibles mais déjà capables d’être ressenties avec le cœur, pour peu que nous ayons reconnu notre valeur en tant qu’enfant divin, en tant qu’être vivant et immortel, en tant qu’être de lumière.

Renoncer à la frénésie, à la méchanceté, à la rancœur, à la mesquinerie pour reconnecter à l’esprit de lumière qui donne et reçoit ce qu’Il Est au-dedans, du plus petit quanta au plus gros amas d’étoiles. Nous sommes fait de lumière car toute cellule et toute matière en contient et que nos cellules communiquent entre elles par ce biais, nous sommes également connectés au cycle du soleil et à celui de la lune par notre système limbique et notre système nerveux et aussi à la terre par l’élément magnétique dans notre sang. La Terre étant partie du système solaire, nous-mêmes, individus, nous sommes unis à l’Univers et cela devient encore plus vrai lorsque nous activons en nous la conscience de cette connexion avec l’Univers à travers la lumière de nos cellules et que nous recevons dans notre corps par les éléments qui nous traversent.

Alors, nous ne pouvons pas douter de la Vie, de sa puissance et du fait qu’Elle nous soutient quelque que soient les circonstances visibles que nous projetons dans la réalité : rien n’est séparé, Cela est la Vérité cachée au cœur de la matière et tout le reste, sont les prétextes pour casser cette connexion consciente et abîmer notre relation harmonieuse avec le monde et l’Esprit universel porteur de Vie.

Soyez en Paix, Vivez en sérénité et en connexion avec votre vérité de lumière pour choisir votre vie et ne pas subir les choix des autres.

Namasté. LiLa

http://www.lilaluz.net

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email