Transmis par Véronique Rauzy

04/05/2019

Après que j’ai écrit les articles « En finir avec la prédation ordinaire » et « Les 5 fréquences d’Unité » au mois de mars 2019, l’œuvre s’est continuée en moi de plusieurs façons :

– J’ai été confrontée au déferlement de programmes de prédation qui se cachaient en moi. Ils se sont présentés comme un ensemble d’inconforts, de résistances, de réactions, d’expériences relationnelles disharmonieuses. J’ai vu pour chaque programme mis en lumière où il n’était pas aligné avec ces fréquences : respect, équanimité, joie sans objet, service à l’œuvre commune et souveraineté. En moi a principalement travaillé le mois dernier la fréquence d’équanimité, sur laquelle je reviendrai plus longuement.

– J’ai ancré plus profondément les fréquences à travers élixirs, figure de cristaux, dessin-code qui viennent soutenir vibratoirement l’intégration de ces fréquences et leur disponibilité.

– J’ai vécu des expériences plus profondes sur l’après-prédation, l’au-delà de la prédation. Sur l’interdépendance, le Yin, la vulnérabilité, la Grâce, l’absorption. Sur tout cela j’écrirai quand ce sera mûr pour être partagé.

SUPPORTS POUR SOUTENIR L’ALIGNEMENT AUX 5 FRÉQUENCES

Les élixirs de cristaux et fleurs sont présentés en détail dans la page qui leur est consacrée sur mon site Résonne en Cœur.

La figure de cristaux, basée sur une étoile à 5 branches, un pentacle, réunit aux pointes les cristaux qui ont servi de base aux élixirs, d’autres cristaux pour les jonctions (qui symbolisent l’interdépendance entre les fréquences), et des quartz pour la dynamique informationnelle, dont des quartz Vogel aux propriétés harmonisatrices et condensatrices exceptionnelles.

Le dessin-code représente la quintessence, l’union, la synergie des 5 fréquences qui se répondent et se dynamisent mutuellement, et il transfère l’information d’alignement sur cette synergie.

Les fréquences peuvent être associées aux DOIGTS DE LA MAIN.

Le pouce est associé au respect ; l’index à l’équanimité ; le majeur à la joie sans objet : l’annulaire au service à l’œuvre commune, l’auriculaire à la souveraineté.

Lorsque l’on sent que l’on n’est pas aligné sur une de ces fréquences, on peut joindre les doigts correspondants au niveau de notre Cœur, les deux mains reliées par la base.

Pour activer la QUINTESSENCE, la synergie des fréquences :

Au niveau du Cœur, les mains face à face liées par la base, les doigts fléchis, on unit d’abord le haut des pouces en résonnant sur le respect, puis le haut des index en résonnant sur l’équanimité, le haut des majeurs en résonnant sur la joie sans objet, le haut des annulaires en résonnant sur le service à l’œuvre commune et le haut des auriculaires en résonnant sur la souveraineté. Quand tous les doigts sont joints deux à deux en conscience et présence, la synergie des 5 fréquences, la quintessence, peut opérer et diffuser sa puissance en nous.

SEULE LA SYNERGIE DES FRÉQUENCES EST ÉMANCIPATRICE

Prises isolément, les fréquences ne sont pas suffisantes. C’est ensemble qu’elles forment le portail d’émancipation de la prédation. Ça ne peut fonctionner qu’en synergie, en interdépendance.

En prenant les fréquences une par une, l’ego tente de récupérer chacune des fréquences pour lui, et notamment en passant par l’émotionnel, par les blessures.

Par exemple

  • Respect : respect des blessures de l’ego, de ce qui se présente en victime.
  • Équanimité : indifférence, fermeture à autrui.
  • Joie sans objet : hédonisme.
  • Service à l’œuvre commune : sacrifice.
  • Souveraineté : « moi, je »

C’est ensemble, en interdépendance, en relation les unes avec les autres, qu’elles nous hissent au-delà de la dualité.

PROTOCOLE DE DÉSACTIVATION DES PROGRAMMES DE PRÉDATION

La quintessence ou synergie des 5 fréquences est une matrice de désactivation des programmes de prédation. Quand les 5 fréquences sont harmonisées simultanément en nous, il ne peut pas subsister de prédation ; nous sommes émancipé. Toutefois, avant de maintenir cet alignement en permanence, nous devrons réviser toutes les programmations internes !

ÉTAPE UN : avec vigilance, repérer l’activation d’un programme

Signes ressentis : inconfort, émotion non gérée, souffrance, complication, disharmonie, réaction, difficultés relationnelles. Impression de subir une situation.

Dès que ça se complique, c’est qu’on sort de l’unité et de notre essence… et ce qui souffre, c’est l’ego malmené par le programme…

Le piège, c’est que quand le programme est actif, nous nous identifions à lui. Nous oublions notre authenticité, nous sommes attrapé le temps d’un jeu de rôles. Nous devons aiguiser notre vigilance interne pour discerner lorsqu’un programme agit à travers nous.

ÉTAPE DEUX : mettre en lumière ce qui se joue

Observer les scénarios, les contradictions, les tensions, les paradoxes, les triangulations victime/bourreau/sauveur. Souvent il y a imbrication de plusieurs programmes, qui forment un « sac de nœuds », par exemple un désir suivi d’une censure de ce désir ; ou bien un sabotage suivi d’un réflexe de survie. Observer sans s’impliquer, comme si on lisait une histoire ou regardait un film qui ne nous concerne pas directement. Discerner les pulsions de mort et les pulsions de survie qui s’expriment.

ÉTAPE TROIS : prendre du recul par rapport à la situation.

Se désidentifier. Élargir la perspective. Accepter totalement l’expérience et comprendre qu’elle fait partie d’un vaste puzzle, que depuis la personne limitée on ne peut pas voir en entier. Désactiver le juge qui voudrait semer honte ou culpabilité. Vivre la situation comme une opportunité de mise en lumière et libération.

ÉTAPE QUATRE : confronter son état aux 5 fréquences

Examiner intérieurement son état, et voir s’il est aligné sur les 5 fréquences, en les traitant dans l’ordre : respect, équanimité, joie sans objet, service à l’œuvre commune, souveraineté.

Voir sur lesquelles nous ne sommes pas aligné dans la situation traversée. Faire un constat neutre.

Une à une, se réaligner dessus avec les doigts de la main à joindre au niveau du Cœur. Les mains face à face liées par la base, les doigts fléchis, on unit d’abord le haut des pouces en résonnant sur le respect, puis le haut des index en résonnant sur l’équanimité, le haut des majeurs en résonnant sur la joie sans objet, le haut des annulaires en résonnant sur le service à l’œuvre commune et le haut des auriculaires en résonnant sur la souveraineté. Quand tous les doigts sont joints deux à deux, la synergie des 5 fréquences, la quintessence, peut de nouveau opérer et se diffuser en nous. La circulation harmonieuse de l’Amour se rétablit.

ÉTAPE CINQ : la synthèse, la solution

Grâce à la vigilance, la mise en lumière et l’élargissement de la perspective, grâce à la quintessence des fréquences sur lesquelles nous sommes aligné, le programme a perdu son pouvoir sur nous. Il est transmuté, nous n’y réagissons plus. À cet endroit il n’y a plus de programme inconscient mais la possibilité d’un choix conscient et honorant. Si nous reproduisons encore un même programme, nous devons accepter que nous n’avons pas encore mis en lumière toute la trame prédatrice et persévérer jusqu’à ce que nous décidions que nous en avons vraiment fini avec cette expérience. Alors nous proclamons notre libération, nous le désactivons et ne lui accordons plus de pouvoir sur nous.

La synthèse, la solution, impliquent l’idée du nouveau, du changement d’état, bâti sur la transformation, la réaffectation de l’ancien. C’est un réagencement de ce qui ne pouvait auparavant pas s’arranger, s’accorder, mais à un autre niveau. C’est la construction du nouveau paradigme.

Par exemple on peut le voir dans ces concepts-là :

  • – le « pouvoir sur » et l’impuissance sont solutionnés et remplacés par le « pouvoir de » ;
  • – la dépendance et l’indépendance sont solutionnées et remplacées par l’interdépendance ;
  • – la pulsion de mort et la pulsion de survie sont solutionnées et remplacées par la pulsion de vie.

Il y a plein d’anciens couples de contraires à vivre autrement, dans une perspective unitaire synthétique et intégrative. Quelle joie de les découvrir et de les expérimenter !

On ne résout pas tous les programmes en une seule fois, le travail se fait petit à petit, en déliant les nœuds. Chaque petit pas compte. Ne voulons pas avoir fini l’expérience avant de la vivre !

Toutefois, à mesure que l’on avance dans la déconstruction, l’alignement sur les hautes fréquences et la libre circulation énergétique créent un « effet domino » où les programmes liés/corrélés s’effondrent les uns à la suite des autres par réaction en chaîne, et un « effet siphon » qui évacue massivement des programmes anciens dans un vortex lié au trou noir de la singularité du Cœur.

https://archere-stellaire.wixsite.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email