FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde

Cher enfant divin, dans ce message, nous parlerons de : « La reconnaissance ». En cet instant ce mot résonne en toi, tu te poses cette question. Qu’est-ce la vraie reconnaissance ? Ce mot est mal compris en ce monde, pour être reconnu, tu dois te démarquer des autres, tu dois être différent et attirer les projecteurs sur toi. En cet instant, ce n’est pas de cette reconnaissance dont je parle, je parle du point vue divin. Ce mot va te permettre d’être enfin reconnu pour ce que tu es, avant toute chose, tu es ma création divine.

Je t’ai conçu dans l’AMOUR, dans la source céleste et immaculée. Tu es, une partie de moi, tu viens de la cellule Mère, moi, PÈRE/MÈRE, ce qui veut dire, je t’ai créé à mon image, je suis en toi, tu es en moi. Tu as cette fibre divine pour être un PÈRE/MÈRE. En cet instant, tu es limité par ta forme humaine. Ce n’est qu’en t’abandonnant à ta vraie nature divine, en ton coeur, par lui et avec lui, tu es en mesure de faire vibrer cette fibre divine et de reprendre ta place royal en ce royaume divin. Ta difficulté en cet instant est ce fameux lâcher prise. Tu sais que tu es un enfant divin, ainsi que tous tes frères et soeurs en ce monde et partout dans la création.

Cette reconnaissance divine va t’apporter ce lâcher prise, tu n’éprouveras plus cette difficulté à reconnaître en ta soeur et frère leur divinité. Qu’est-ce qui t’empêche de lâcher prise? Quand on y pense bien, ce sont les mots, les paroles, les gestes, les actions que porte un frère ou une soeur. Ce sont leurs émanations et toi, tu t’identifies, tu te laisses déranger. Ces émanations agissent comme un miroir, elles reflètent sur toi, sur tout ton être. C’est pour cette raison que tu as tant de difficulté à lâcher prise. Ce que tu reconnais en ces émanations, ne sont que le reflet de tes propres émanations.

Chacun reflète sa propre réalité, vos émanations sont la même fréquence, qu’elles soient bien ou mal, chacun retourne son propre miroir. Il y a une reconnaissance entre vous, celle de la même fréquence qui t’emprisonne à vivre une vie partagée entre le bien et le mal. Cette reconnaissance n’est point divine, il n’y a pas d’amour dans le vrai sens divin, chacun cherche à faire son propre bonheur, mais aux dépens des autres. Regarde toi, en cet instant, qu’est-ce qui t’empêche de te proclamer heureux en tout, tu ne le peux pas, car tu es dans cette fréquence. Aussi longtemps que tu ne lâches pas prise, tu es condamné à vivre cette réalité, car c’est elle que tu reconnais. Chaque naissance en ce monde, tu retournes en cette fréquence, pourquoi en est-il ainsi? La cause est bien simple, tu as cette reconnaissance, tu la reconnais comme étant ta seule réalité.

Les mots de ce monde, appartiennent à cette fréquence, tu en as fait tes propres maux. Depuis ton origine en ce monde, tu les as reconnus comme étant ta vérité, mais la vérité n’a point besoin de mot. Il te suffit de résonner, de t’aligner sur ma fréquence divine, moi, PÈRE/MÈRE, je suis en ton COEUR. C’est cette reconnaissance divine qui va te permettre à ton tour d’être reconnu. Pas besoin d’attendre que les projecteurs s’allument tous dans ta direction. Le fait de te reconnaître et de reconnaître tes frères et soeurs humains, ainsi que toutes manifestations de vie, que ce soit dans le visible ou pas, suffit. Tu n’as pas besoin de tout savoir, tu n’as qu’à faire un avec TOUT. Une seule relation sacrée, fusionner dans l’AMOUR. Tout ce qui gravite autour de toi et en toi, par toi, avec toi.

Une seule reconnaissance, reconnaître que le PÈRE/MÈRE est en TOUT.
Le but de cette reconnaissance, permet cette relation sacrée, une intime communion, tout se passe dans le silence, tu sens que tu es unifié et que tu ne formes qu’un seul corps, un seul champ d’énergie qui englobe TOUT. Et cela n’est possible que par l’AMOUR, cette unification, sans attente, ni condition, le mot AMOUR n’est que vibration divine. il est mon essence divine, mon émanation, la vie prend sa source en celui-ci, il ne connaît pas le mal ni le bien, il se contente d’AIMER. Car sa puissance est toute-puissance, il n’y a rien de comparable. En reconnaissant le PÈRE/MÈRE en tout, tu reconnais cet AMOUR, car tout vient de sa source, de son essence.

En cet instant, tu prends conscience de la reconnaissance divine. Tu assistes à ta propre naissance, mais plus dans cette fréquence, mais bien dans la nouvelle. Tu vis cette naissance dans ta forme humaine, tu reconnais le PÈRE/MÈRE en TOUT et en SOI. Toute la création te retourne le reflet du MIROIR, cette reconnaissance, tu es reconnu. En cet instant ce ne sont pas les projecteurs qui sont sur toi, c’est le PÈRE/MÈRE en TOUT, c’est l’AMOUR. Tu es synchronisé, tu es aligné, tu es la lumière du monde, du nouveau monde. Tu n’es plus sous cette emprise, car maintenant tu vibres à une autre fréquence, tu as ascensionné et es libéré, tu as lâché prise de cette fausse reconnaissance à cette vieille fréquence de ces mots (maux).

Tu es préparé, tu es disposé, tu es qualifié, reconnu du PÈRE/MÈRE. Tu vois tes frères et soeurs, quelles que soient leurs émanations de bien ou de mal, pour toi ce ne sont que des mots, et ces mots ne viennent plus refléter sur toi. Car tu as reconnu le PÈRE/MÈRE en chacun de tes frères et soeurs et en toute manifestation de vie. Tu sais maintenant que tout fut conçu dans l’AMOUR. Tu accueilles et acceptes ces émanations, elles appartiennent à cette vieille fréquence. Tu es ce Nouveau Monde, ton rôle maintenant est d’AIMER de cet AMOUR quiconque, en les reconnaissant. Tu permets cette renaissance, tu assistes à la naissance de tes frères et soeurs et toute manifestation de vie. Pourquoi est-ce possible?, tu as reconnu la divinité, cette fusion d’amour, le PÈRE/MÈRE en TOUT. Ainsi tu es reconnu, cette nouvelle naissance, tu es bien ancré dans cette terre nouvelle.

Celle vieille fréquence s’élève pour une nouvelle, où est ta reconnaissance, as-tu choisi la bonne ? Remercie moi, PÈRE/MÈRE, car en lisant ce message, tu as choisi la bonne voie, tu es en voie d’être reconnu. Prie pour tes frères et soeurs qui se battent pour le pouvoir, l’Égo, pour tous ces mots (maux). Car la nouvelle énergie provoque de telle réaction, la peur de perdre ses acquis. Ils n’ont pas compris, car ce fameux butin, n’est rien d’autre que de l’illusion, créée par tous ces mots. Ils auront la reconnaissance de leur propre création. Continue à reconnaître en chacun d’eux, cette reconnaissance divine. Quand ils reviendront à la nouvelle fréquence, ils auront oublié tous leurs mots (maux) pour se retrouver dans cette vibration d’AMOUR.

Tu as encore besoin des mots, élève ceux-ci dans l’amour, ils vibreront de cette même fréquence. L’AMOUR guérit TOUT, il épure toute impureté, le diamant brut retrouve sa pureté. L’homme retrouve sa DIVINITÉ en TOUT, le COEUR reprend sa place royale en ce royaume divin. Il est couronné de la plus belle des couronnes, l’AMOUR PÈRE/MÈRE. L’homme a reconnu et il est reconnu, étant le fils céleste et immaculé, ce cher enfant Divin, de ma source divine, PÈRE/MÈRE. Tu es cet idéal divin, tôt ou tard tu dois le reconnaître et naître à nouveau.

N’oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.

Gratitude, Magie et Namasté
FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde
L’ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE de la Nouvelle Conscience Divine – Terre Nouvelle
Si tu crois être l’ombre de toi-même, je peux, si tu veux, t’aider à reconnaître cette lumière. Elle brille
de 1000 feux. Permets à ton Verbe de se réveiller et divulgue cette grande Vérité absolue. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce grand UniVers du Père et de la Mère Divine.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email