L’activation de l’ADN est au cœur des transformations profondes de notre être.

La reprogrammation et la réparation de nos gènes est désormais possible suite aux travaux de Kishori Aird. D’autres facteurs influencent l’activation progressive de nos gènes. Les potentialités de cette évolution intérieure sont capitales pour le changement à venir de paradigme. L’activation et la reprogrammation de notre ADN permettront à chacun de se libérer de ses limitations.

L’activation progressive des gènes de nos différentes hélices

Nous disposons tous de 13 hélices potentielles d’ADN qui correspondent à notre potentiel divin exprimé en univers 5D.

En cette fin de cycle, nous avons la possibilité de nous reconnecter à cette potentialité pour être ce que nous sommes. Cette évolution comporte trois étapes essentielles :

– Le branchement de chacune des hélices (protocoles 1 et 2 de Kishori Aird). Actuellement, ce branchement est le plus souvent réalisé pour 12 hélices, la 13ème étant généralement à rebrancher.

– L’activation de chacune des hélices (protocole 3).

L’activation des hélices ne signifie pas que les gènes sont eux-mêmes activés : leur taux d’activation peut aller de 0 à 100 %. Une personne qui aurait 8 hélices activées par exemple disposerait des hélices 1 et 2 activées à 100 %, 4 autres dans une proportion de 0 à 100 % et les 2 dernières à 0 %. En effet, le total d’hélices permettant une activation des gènes est limité à 6 dans l’univers 3D pour des raisons de tolérance vibratoire. Certains enfants bénéficient toutefois d’une activation de 100 % des gènes de leurs hélices activées pour jouer le rôle d’activateurs d’ADN envers leurs proches.

– L’activation progressive des gènes de chaque hélice activée
(les conditions de cette activation sont liées à l’amour de soi et des autres et dépendent étroitement du degré d’ouverture de conscience de chaque être : c’est une évolution individuelle et collective).


Cette activation concerne 6 hélices en univers 3D.

Toutefois, L’activation de gènes d’hélices au delà de 6 reste possible pour les êtres éveillés au taux vibratoire plafond de la 3D (7,0) afin de leur permettre une ascension plus rapide en univers 5D.

Ce troisième élément constitue une découverte majeure et une étape fondamentale pour expliquer l’évolution actuelle de l’humanité. Nos gènes ne s’activent que sous l’effet de l’énergie de lumière et d’amour quel que soit le travail de reprogrammation ou de réparation. Le travail sur l’ADN est donc indissociable d’un travail spirituel profond. Dans le travail de reprogrammation de son ADN, je recommande donc de mesurer pour chaque hélice le taux d’activation des gènes de chaque hélice (par pendule ou kinésiologie).

L’activation des gènes éthériques concerne essentiellement 4 hélices qui sont la clé de notre passage en univers 4D :

– Une hélice commune à tous :

l’hélice 3 (ou brin 2 dans la nomenclature Kryeon). Cette hélice est activée globalement mais seulement une partie des gènes sont actifs avec un taux variable d’une personne à une autre suivant son degré de conscience. J’ai appelé cette hélice en me basant sur Kryeon : « brin des leçons de vie ».

– Trois hélices que j’ai appelées « brins de missions de lumière ».

Chaque personne active 3 hélices spécifiques parmi un total de 7 hélices possibles (hélices 5 à 11). Il s’agit là d’une combinaison de dons qui correspond aux missions de chaque être pour évoluer vers un monde 4D. Ces hélices sont les suivantes : 5 (brin 6 de la guérison), 6 (brin 3 de l’ascension), 7 (brin 9 de la réharmonisation), 8 (brin 5 de la connaissance divine), 9 (brin 4 de la réalité cosmique), 10 (brin 7 de la paix des cœurs), 11 (brin 8 de la connexion divine).

Les conditions d’activation des gènes sur ces différentes hélices sont en lien profond avec la reliance intérieure. Ce n’est pas la seule condition car les relations basées sur l’amour ont un effet élevé d’activation. Les conditions d’activation sont ainsi basées sur le travail sur soi, le don, la relation d’amour et les liens d’âme.


Cet aspect collectif agit de manière exponentielle dès lors que les barrières et la séparation basée sur l’ego s’atténuent avant de se dissoudre. C’est le processus que nous vivons actuellement. Ainsi, chaque personne qui travaille sur elle-même contribue par son travail intérieur à la guérison collective. Chaque gène activé chez soi-même peut générer chez les autres l’activation du gène correspondant dès lors que l’échange est basé sur le cœur et non sur la séparation de l’ego.

Les autres hélices se reconstituent également mais l’activation de leurs gènes est différée pour des raisons de niveau de conscience. Il existe une étroite corrélation entre l’activation des gènes et le taux vibratoire de chaque personne. La quantité de gènes activés est forcément limitée pour être en adéquation avec la situation intérieure de chaque être.

ADN et choix de vie

Etant au cœur de la reconnexion à son être divin, l’ADN est donc relié au choix de vie de chaque être. Les situations de souffrances ne permettent pas une bonne reconnexion. Il est donc essentiel de faire ses projets de vie en fonction de ses choix intérieurs basés sur l’amour. Actuellement, peu de cas permettent une totale harmonie. Ces choix amènent donc chaque personne à aller de l’avant, à se remettre en cause et à œuvrer pour la lumière avec foi et confiance.

Choisir sa vie c’est remodeler son être, trouver une liberté intérieure et accéder à sa divinité profonde. Il est clair que cela amènera progressivement à des changements profonds pour harmoniser sa vie. Ces choix passeront par des étapes plus ou moins difficiles afin d’accepter ses souffrances et guérir progressivement par le travail sur son inconscient et l’ensemble de ses limitations. L’enjeu est important car nous évoluons depuis 500 générations avec un ADN profondément altéré que nous sommes en train de reconstruire peu à peu dans un élan d’ouverture de conscience planétaire.

Applications sociétales liées à la reconnexion de notre ADN

La reprogrammation et l’activation de nos gènes ouvrent des perspectives
immenses pour la société future en permettant une véritable libération de chaque être.

Les applications sont incalculables :

– Ouverture de conscience :
il s’agit là d’une évolution sans fin et qui ouvre des perspectives toujours plus vastes car c’est une loi universelle d’évolution.


– Santé :
l’activation de nos gènes permet progressivement de se libérer des limitations liées aux maladies, aux allergies et aux gènes déficients. L’ensemble des maladies ou des handicaps sont concernés. Certes, pour être opérationnel, la science officielle doit s’intéresser à ses applications énergétiques. La Science dite moderne ne subit-elle pas des limitations volontairement imposées par un système qui fonctionne avec des logiques aveugles ? Part-on réellement des besoins de l’humanité ou des besoins de groupes d’intérêt ou de pouvoir ?

– Génétique :
une génétique fondée sur le respect de la vie permettrait d’œuvrer pour l’intérêt collectif en faisant appel à la créativité de la vie et non aux limitations imposées par le clonage ou les manipulations génétiques responsables de graves dommages sur l’ADN éthérique (OGM ou produits mutagènes).

– Sciences de l’être :
la génétique future nous relie aux sciences de l’être où l’éthique et le respect de la vie sont indissociables. Il est donc possible de travailler sur l’être intérieur en lien avec la spiritualité tout en faisant appel aux sciences de l’être.

En conclusion, pour retrouver ses origines, chacun a la possibilité et la responsabilité d’avancer en travaillant dans le cœur et en se reconnectant consciemment à son ADN par un travail régulier et de longue haleine. Ce travail peut démarrer quand il y a une volonté de guérison de ses blessures et une volonté d’agir en accord avec son âme. L’ADN est donc au cœur des enjeux de la transformation de ce monde par l’effet d’activation induit par l’ouverture de conscience planétaire. Il permet de tisser des fils de lumière entre les êtres et de répandre l’amour à travers toute la planète.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes: qu’il ne soit pas coupé, qu’il n’y ait aucune modification de contenu, que vous mentionniez le nom de Nagual.

Nagual, février 2008

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ELISHEAN Portes du Temps, et j'en suis très heureuse. Ce site a besoin de vous, pour perdurer et tenter de toujours mieux vous satisfaire.

Si vous pensez qu'un livre mérite d'être lu par le plus grand nombre, n'hésitez pas à me le faire savoir via le formulaire de contact.

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site de plusieurs façons, en achetant vos livres sur Amazon via le site, et/ou en faisant un don sécurisé sur PayPal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Miléna

Pour être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau et recevoir des conseils pour optimiser notre Ascension individuelle et collective... Recevez la Newsletter du Réseau Elishean

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com



Copyright les Hathor © Elishean/2009-2020/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email
Annonces