Transmis par Laurent DUREAU

Tout le monde sait ce qu’est un égrégore, mais peu savent en vérité tout ce qu’il cache. Pour certains c’est forcément du négatif, du pas bon et ils voient en ce mot un truc dégueulasse. C’est normal, car c’est aigre et gore.

De ce fait, si je parle de l’égrégore Dureautien, c’est immédiatement jugé et mis en exergue au styloboss et marqué “dérapage = attention prudence”. L’étiquette est forte et je comprends cette réaction ; cependant elle est le signe de l’incompréhension de comment un égrégore est fabriqué, et surtout de comment ces égrégores interagissent avec nous dans notre quotidien.

On peut donc se poser la question tout d’abord sur la naissance, la mise au monde d’un égrégore. Vous avez tous plus ou moins une idée de la chose, mais rien n’est vraiment clair à ce propos. Je vais donc y aller simplement, comme d’habitude, afin de vous démontrer ce qui ne l’a jamais véritablement été.

Tout d’abord, il faut comprendre qu’il faut 2 éléments-clés pour fabriquer un égrégore : 1) une géométrie et 2) une vibration. Basique, n’est-ce pas, mais essentiel pour une création. Voyons donc ça plus en détail.

L’aspect géométrie est apporté par la pensée, d’où son nom une forme-pensée. D’après vous, combien de formes-pensées créez-vous tous les jours ? 1, 2, 3 ou nettement plus ? La réponse est beaucoup, et quand vous cumulez ça sur une grande période, ça en fait des milliards.

Donc d’après-vous, qu’advient-il de toutes ces formes-pensées que vous distribuez à gogo sans la permission de quelqu’un ? Disparaissent-elles au fur et à mesure du temps ou s’agglutinent-elles selon les loi d’attraction et de résonance ? Les 2, mon capitaine.

En effet, le carburant d’une forme-pensée est l’émotion (l’énergie qui permet la motion, le mouvement). Ainsi si une forme-pensée nait avec peu d’émotion, sa durée de vie sera faible.

Par contre, si elle est forte et surtout renouvelée régulièrement, alors elle deviendra de plus en plus balaise au point de prendre une place importante dans votre réalité. C’est un crédo connu des vendeurs de miracles : par votre pensée vous créez votre univers.

Hé oui, la pensée créatrice est juste une forme-pensée alimentée émotionnellement, suffisamment puissante pour qu’elle vienne impacter avec certitude votre monde éthérique d’abord, pour ensuite se révéler dans le monde matériel.

C’est ainsi qu’un individu va pouvoir fabriquer son monde au fur et à mesure qu’il va produire des formes-pensées suffisamment conséquentes pour que ces dernières se matérialisent. Vous êtes donc bien le créateur de ce qui vous arrive, d’abord en termes d’handicaps mais aussi d’avantages selon votre niveau vibratoire.

En effet, si vous y regardez bien, vous avez des formes-pensées qui vous reviennent régulièrement en tête. Ainsi selon comment vous allez les accueillir, vous allez les nourrir plus ou moins. Prenons un exemple.

A chaque fois que vous pensez à cette fille (ou ce garçon), votre cœur s’emballe positivement. Vous allez donc émettre une énergie positive par rapport à cette personne et, quand cette dernière sera plus ou moins dans votre aura, elle sentira que vous nourrissez de réels sentiments à son propos.

C’est idem quand vous voyez quelqu’un sous un angle nettement plus négatif. L’autre le détectera même si, extérieurement, vous restez courtois et poli. Nous connaissons tous ça. Donc nous portons tous en nous, et surtout dans notre aura, des formes-pensées plus ou moins cristallisées, plus ou moins denses.

Plus la cristallisation sera importante et plus ça se verra matérialisé. Ainsi si vous pensez “j’ai un gros cul” et que régulièrement vous alimentez la chose, cette forme-pensée va vous devenir un boulet duquel vous ne pourrez plus vous détacher, car à chaque fois que vous regarderez et penserez à votre derrière, la vibration même vous dira “gros cul”.

Vous penserez programme involuant, si vous êtes avancé sur le chemin, mais en attendant vous ne savez pas comment vous en débarrasser parce que vous sentez que c’est plus fort que vous. Hé oui, dans votre tête vous pouvez dire « j’ai fait le ménage » sans penser un iota qu’en vérité, c’est une de vos créations “vivantes” qui a besoin d’être alimentée pour survivre.

Ainsi quand vous vous sentez sucé par quelque chose, dites-vous que les bestioles qui vous sucent sont d’abord et avant tout votre propre création. Ainsi, plus tu fais dans le noir dans ta tête et plus tu vas fabriquer de formes-pensées spécifiquement noires, et donc plus tu vas te faire sucer car justement ces formes-pensées ne veulent pas mourir.

Quand ce sont des formes-pensées “positives” (plus exactement que nous prenons comme bénéfiques), nous ouvrons notre cœur et l’amour peut s’y déverser. Notre monde intérieur, et donc par conséquent le monde extérieur, nous devient plus enjouable, plus vivable, plus confortable, plus joyeux.

Dans le cas de formes-pensées plutôt négatives (destructives, maléfiques), c’est l’inverse qui se passe. Pourquoi ? Parce qu’au lieu d’ouvrir notre cœur on le ferme, alors la forme-pensée prend l’énergie là où il y en a.

Par ce simple mécanisme, un individu va décider de sa santé, de son bien-être et de sa joie. Dit autrement, la maladie est d’abord et avant tout un problème de formes-pensées qui vient vous pomper dans votre grille de vitalité, et ce faisant génère des émotions dont elle se nourrira avec volupté.

En résumé, les bestioles qui vous sucent régulièrement sont le produit du sombre que vous êtes. Je sais que vous dire cela ne va pas vous faire plaisir, mais vous êtes bien le co-créateur de vos misères.

Par le simple fait d’en prendre conscience, cela vous fera comprendre que devenir un maître ascensionné demande donc, surtout, de maîtriser ses pensées d’abord (c’est-à-dire que dès que vous voyez que vous allez sur une pente glissante de changer de sujet d’attention immédiatement) et secundo de générer le moins possible d’émotions.

Il s’ensuivra une grille de vitalité plus vigoureuse (car moins sucée), et donc une santé meilleure, et donc un pas de plus vers l’immortalité dans le sens d’une dégradation moindre (moins de vieillissement) qui passera un jour par un rajeunissement.

La première étape de l’immortalité physique est déjà d’arrêter le déficit permanent que nous avons au niveau de la grille de vitalité, car trop sucée par un nombre incroyable de formes-pensées que nous entretenons.

En quelque sorte, individuellement nous entretenons tous un égrégore personnel. Il reste donc à virer principalement d’abord les formes-pensées négatives générées par nos programmes involuants, et secundo ensuite de s’attaquer aux fausses positives, c’est-à-dire celles rangées dans le dossier bisounours.

Et puis, par les lois d’attraction et de résonance, lesdites formes-pensées vont essayer de s’interconnecter avec celles hébergées par d’autres personnes. En effet, si temporairement vous êtes en baisse de régime, vos formes-pensées attireront à elles des personnes rentrant en résonance afin de les sucer. Ça s’appelle le partage, la fraternité et la compassion.

Bien évidemment, par cette cause d’affinité, il se créera des groupes, des tribus, qui partageront des règles identiques. Ainsi si vous focalisez sur les voitures rouges d’Enzo Ferrari, tôt ou tard vous serez en contact avec des personnes partageant la même affinité. Ce faisant, l’égrégore “Ferrari” prendra en vigueur pour éventuellement devenir mondial.

La naissance d’un égrégore commence donc par une forme-pensée générée par un Créateur Incarné. Or, nous sommes tous des Créateurs Incarnés et je ne vois pas en quoi le fait d’annoncer qu’il existe un égrégore Dureautien soit un problème en soit. C’est juste la conséquence d’une interaction entre le plombier et ses lecteurs.

Ainsi quand mes lecteurs m’envoient un feu du cœur, ils alimentent avec leur cœur l’égrégore qui relie toutes les personnes qui lisent mes délires. Se sentent-elles sucées ? La réponse est l’inverse : elle se sentent revigorées, car au lieu d’être sucée elle se permet de diffuser l’énergie de la Source via son cœur, et plus précisément son étincelle d’Esprit (ou toute autre évolution ultérieure).

En effet, quand vous en arriverez au stade du germe christique, vous ne ferez qu’envoyer des énergies christiques à l’égrégore lui-même qui, par ses nombreuses connexions avec les personnes qui se sont branchées, recevra directement. Voilà pourquoi les commentateurs des délires ressentent de plus en plus une connexion qui va bien au-delà du délireur lui-même.

Dit autrement l’égrégore Dureautien n’est pas l’extension d’un individu qui va acquérir des pouvoirs, mais plutôt l’extension de ses formes-pensées qui, reprises par chaque lecteur, va permettre de voir réaliser dans la matière le contenu de ces formes-pensées.

En pensant Nouveau Monde, en vibrant les lois de l’Un, cet égrégore se remplit de l’amour de la Source et chaque personne qui s’y connecte reçoit une part proportionnelle à la forme-pensée qu’il entretient.

Ainsi quand un lecteur me lit comme si j’étais un parmi des milliers, il recevra peu car sa puissance d’émission est disséminée partout. Par contre, plus un lecteur est investi et plus il se permet d’ouvrir les vannes de son cœur.

Voilà pourquoi on ne cesse pas de vous dire d’avoir du discernement, c’est-à-dire de ressentir la vibration plutôt que de s’arrêter aux mots couchés sur l’écran. Voici pourquoi les commentaires apportent de l’eau au moulin de tous, car via vos réactions vous découvrez que nous nous enrichissons de nos différences réciproques.

Alors, est-ce négatif au point de permettre ça dans la case alerte ? S’arrêter sur le mot égrégore en termes uniquement négatifs démontre un automatisme de pensée résultant d’une méconnaissance du processus lui-même.

Le simple fait d’être des êtres électromagnétiques fait que nous serons toujours attirés ou repoussés. Aussi, le simple fait de pointer du doigt une énergie de groupe en disant que c’est mauvais démontre la non-compréhension du monde de dualité dans lequel nous évoluons.

Voilà pourquoi il nous est essentiel de croiser nos sources et de ne jamais dépendre à 100% d’une seule et unique personne. C’est la première leçon donnée par l’Un-Visible : recroise tes informations et ne prends jamais tout comptant, y compris quand c’est ton ou tes guides qui te les donne.

Alors oui, chers lecteurs, il faut aller voir ailleurs pour recroiser mes délires mais cela ne veut pas dire s’éparpiller partout. Là encore, les jugements à l’emporte-pièce ont encore de beaux jours ici-bas, mais ce n’est pas une raison pour étiqueter quelqu’un comme en dérive.

Je mets donc au défi n’importe lequel de mes lecteurs de dire qu’il ne fabrique pas de formes-pensées et qu’il n’est en aucun cas sous l’influence de la loi d’attraction et de résonance.

Seul le mental-égo peut affirmer cela mais aucunement un marcheur installé dans le cœur. Car quand vous avez enfin la communication avec l’Esprit qui vous habite (votre petite voix en général), vous savez intimement la différence entre quelqu’un qui vous pompe et quelqu’un qui vous nourrit.

De ce fait, vous comprenez qu’un égrégore n’est que l’association vibratoire et énergétique entre des personnes qui partagent les mêmes visions. Alors dites-moi, quelle est la taille de l’égrégore d’un présentateur de Télé, d’un acteur, d’un politicien comparée à celle d’un plombier délireur ?

Hé oui, plus une personne est réputée et plus l’égrégore est balaise. Alors dites-moi comment on peut comparer l’égrégore Dureautien (avec à la clé une prise de pouvoir par son petit égo) comparé à celui de n’importe quel personnage s’étant présenté pour les pestilentielles ?

Même le dernier des derniers de ceux-ci est à des milliers de fois supérieur à celui du plombier. Alors qui est le plus dangereux : le glandu qui a désiré devenir un Président de la République pour soi-disant aider la Nation ou l’anonyme avec ses quelques milliers de lecteurs ?

Quel est le programme du premier comparé à celui du second ? Le premier recherche les honneurs, la gloire et des sous quitte à raconter des conneries qu’il ne pourra jamais mettre en œuvre en blousant néanmoins 65 millions de personnes ou le second qui se fout des honneurs, de la gloire et du fric et qui n’oblige personne à venir le lire ?

Comprends mon frère, mon ami, que le pire égrégore que tu peux craindre est d’abord le tien et pas celui des autres, à moins évidemment de lui en donner tous les pouvoirs.

Donc quand tu vas voir un toubib et que tu lui donnes tous tes pouvoirs sur ta santé, tu donnes pouvoir à un égrégore super puissant qui est celui de la médecine officielle, de big-pharma et des sombres qui récoltent tout ton pognon.

Comprends mon frère, mon ami, que lorsque tu arrêteras ton mental-égo de fabriquer les chaines de ton asservissement parce que tu penses, ta vie commencera à devenir plus fluide, plus facile en bien des façons mais, pour ce faire, il te faudra reconnaître la différence entre un égrégore qui te bouffe et celui qui t’alimente.

Alors quel égrégore alimentes-tu au quotidien : un destructif ou un constructif ? Un de ceux qui sont en accord avec le Nouveau Monde ou un de ceux qui veulent maintenir l’Ancien Monde ? Le choix n’est pas simple car, en vérité, nous sommes abonnés à des centaines, voire des milliers d’égrégores qui sont dans les deux camps.

Ainsi quand tu regardes un film d’horreur ou de boucherie, d’après toi, quel égrégore alimentes-tu ? Quand tu lis la bible ou tout autre lecture soi-disant spirituelle, quel égrégore alimentes-tu ?

Comprends-tu donc l’ânerie de croire que ta voie est vertueuse et que tu sais te protéger par tes propres moyens ? Chaque parole ou écrit est l’expression de pensées, tout comme chaque acte est la suite de la parole.

En résumé, tout ce que tu vis, fais, dis ou penses est relié à un égrégore. Comprends cela et tu deviendras un jour un maître ascensionné, c’est-à-dire un Créateur Incarné qui aura vu que quoi qu’il dise, fasse ou pense il est automatiquement relié au Tout par les égrégores qui ne sont en vérité que des énergies électromagnétiques s’agglutinant selon des polarités.

Ce faisant, ces égrégores au fil du temps et de leur alimentation développeront une autonomie de pensée et d’action en commençant par la loi très simple de tout ce qui est vivant : comment survivre ?

Ainsi quand nous parlons des sombres qui nous sucent, en vérité, nous parlons des créations que nous avons faites et que nous entretenons par nos émotions. Ainsi plus ces dernières seront glauques, et plus les autres formes-pensées en relation (y compris celles venant de l’espace) viendront y faire leurs courses comme dans un supermarché.

Voilà pourquoi il nous est demandé de garder nos fréquences hautes quoi qu’il arrive, car les sombres ne peuvent se nourrir que par la loi de résonance. Alors si on monte en fréquence, ils n’ont que 3 solutions :

1) monter en fréquence eux aussi, mais cela leur sera très difficile parce que, alors, il leur faudra changer de croyances
2) aller voir ailleurs, mais là encore ça va être difficile, car le sans-NOM a décidé de faire le ménage dans cette galaxie
3) attendre de claquer parce que plus alimenté.

Ainsi moins on alimente un égrégore et plus ceux qui s’en alimentent vont devenir méchants pour cause de survie. Ce sera donc la guerre et la loi du plus fort. C’est ce qui se passe autour de nous sur cette planète. Les lois se durcissent, les guerres mondiales semblent être imminentes et les politiciens exhibent leurs mensonges et leurs magouilles en plein jour sans être inquiétés en quoi que ce soit.

On voit donc bien qu’il existe une justice spéciale pour les marionnettes (très très cool) et une justice hallucinante hyper agressive pour les moutons. Oui, mon frère, mon ami, tu es un délinquant si tu dépasses de 20 km/h et un terroriste si tu dis que tu n’es pas d’accord, alors combien de temps crois-tu que ça va durer ainsi ?

En vérité, pas longtemps puisque justement les égrégores sombres se font royalement flinguer par les énergies de papa Soleil et Terre-Mère, sans compter bien sûr l’armada de Créateurs Incarnés (les marcheurs) qui, ça paye pas de mine, taille des croupières assez sérieuses par des actions d’abord intérieures (maintien de hautes fréquences, CGEV, PP, Sessions Harmonisation) et ensuite extérieures (encodages PP, EDLN++ et Anges).

Il est vrai que tout ça passe entre les mailles du filet de la justice 3D puisque pour eux l’Un-Visible n’existe pas. Alors allons-y gaiement et cependant en toute discrétion, car nous savons tous que l’humilité c’est quand même moins contraignant que d’être la grande gueule qui veut être vu.

Laissons les pantins aux mains des marionnettistes afin d’attirer l’attention des moutons, car pendant ce temps-là on aura le temps d’enlever les barbelés et d’ouvrir vers d’autres champs plus cléments et bénéfiques au vivant.

Laurent DUREAU

PS1 : il existe d’excellents bouquins sur les égrégores. Je recommande le 1er tome de Vadim Zeland, cependant inutile de vous ruer sur la collection complète, car malheureusement là aussi ça a dérivé quelque peu vers un produit marketing à l’américaine.

PS2 : je reviendrai sur le sujet un jour si nécessaire, car vous vous doutez bien que tout cela est aussi en relation avec les restos de l’involution que sont les sites religieux, les sites “sacrés” et les lieux touristiques. Je n’ose parler des stades de foot et de partout où il y a des compétitions organisées ni des concerts de chanteurs connus. N’oublions pas les cinémas et tout ce qui est écran… sans oublier les rassemblements poly-tic. Nous vivons dans un monde d’égrégores car nous sommes ceux et celles qui les fabriquent !

http://homo-galacticus.fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email