Transmis par Lila

La connaissance ne peut être qu’expérience.

Le degré et la profondeur varient mais il est nécessaire d’engager plus que sa raison et ses théories, pour apprendre l’Infini.

Si la raison est une membrane transparente autour de ce globe planétaire, il faut percer cette membrane pour vraiment s’engager dans l’Ether, et ce ne serait pas encore assez pour vraiment respirer comme un Ange.

Les explications et les textes, aussi beaux soient-ils ne peuvent exprimer, ni même approcher la Réalité telle que la ressentent les sens de l’âme puis de l’Esprit.

C’est un renversement, une « Méta mor-phose » qui n’envisage pas de retour, ni de détour avec l’Amour ; amplitude de cet océan impalpable et tangible.

Un océan d’air aérien parfumé d’été, dont les vagues mouillent les cuisses et montent jusqu’au coeur ailé.

Des vagues de lumière qui feraient défaillir un saint d’extase et de délices : corps subtil qui devient tien qui devient le leur, dans une immensité d’extensions, d’étretés paralléles et intérieures ; « je suis » est le seul mot de vérité.

Souffle qui s’étire de la tête jusqu’à des horizons indeterminés, expansés jusqu’à l’euphorie de tous les sens réunis en une coupe, Calice décalotté qui reçoit le vent des étoiles – caressant la Terre de leurs mains.

Si la tête est vide et s’emplit de l’énergie de vie, tout le corps vibre au diapason du temps d’éthernité.

Sans aucun doute ni besoin de certitude, respirer est l’orgasme du Coeur, sa bénédiction, sa gratitude pour exister en ces temps magnifques où le corps reçoit l’Etreté.

Par millions dansant en ronde, les fleurs des coeurs s’éveillent et parfument l’air léger.

Consciences minuscules et majuscules s’enlaçent en un Tout encore en mouvement et découverte de lui-même qui s’étend et s’éprend.

Mes pieds sur cette Terre foulent un sol devenu sacré, corps éphémère de ma mère, jeune fille en maternité.

Et mes espoirs réalisés deviennent des perles de rosée, qui feront germer ceux des prochains étés.

Agenouillée sur le sol de mon coeur, je chante ma Liberté.

Lila-Sananja.

http://www.lilaluz.net

Ps : texte dédicacé à Milena.

Après avoir lu le texte sur Satan, j’ai compris que la connaissance n’est qu’expérience et je me suis souvenue de mon futur réalisé, de ce flirt passionné entre l’énergie de la terre et l’Ether, de ce vol sur mon dragon d’énergie, qu flotte comme un serpent ailé au raz des feuillages d’été. Un jour j’habiterai ce corps et cette conscience-là à tous les instants.

VOIR L’ARTICLE La double nature de SatanSatân par Carlo Suarès

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Pour être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau et recevoir des conseils pour optimiser notre Ascension individuelle et collective... Recevez la Newsletter du Réseau Elishean


Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email