par Omraam Mikhaël Aïvanhov

L’idéal de l’âme, ce quelle demande, vous serez peut-être étonné, mais ce n’est ni la connaissance, ni la lumière, ni le bonheur. L’idéal de l’âme, c’est l’espace, l’immensité, car elle n’a besoin que d’une chose : se dilater, s’élargir, s’étendre jusqu’à embrasser l’infini. Son idéal, c’est l’infini. Si on la limite, elle se sent malheureuse.

L’âme humaine est une toute petite partie de l’âme universelle et elle se sent en nous si limitée, si étouffée dans le corps physique, que son seul désir est de pouvoir s’étendre dans l’espace.

On s’imagine en général que l’âme tient tout entière dans l’homme; en réalité, non, c’est une petite parcelle qui est dans l’homme, tout le reste est en dehors de lui et mène une vie indépendante dans l’océan cosmique.

Mais comme l’Âme universelle a des projets pour nous et souhaite pouvoir nous animer, nous vivifier, nous embellir, elle travaille sur nous pour se faufiler et nous imprégner de plus en plus.

Notre âme n’est pas limitée à nous-mêmes, elle est quelque chose de beaucoup plus vaste, exactement comme notre être véritable, notre Moi supérieur n’est pas ce petit moi que nous connaissons, mais une entité tellement plus puissante.

Pour l’âme, elle dépasse aussi indéfiniment ce que nous pouvons imaginer d’elle. Elle existe en dehors du corps physique : elle peut le quitter, voyager, visiter des régions de l’espace, des entités lointaines…

Donc, cette partie de l’Âme universelle qui est au-dedans de nous, se tend sans arrêt vers l’immensité, vers l’espace infini. Mais pour atteindre cet idéal, elle a besoin elle aussi, d’être renforcée et il existe pour elle une nourriture appropriée : toutes les qualités de la conscience supérieure, l’impersonnalité, l’abnégation, tout ce qui pousse l’être humain à dépasser ses limites, à vaincre son égocentrisme.

Regardez, toutes les attitudes personnelles, égoïstes, dressent des limites, des séparations. Dès que l’on dit : « ça, c’est à moi! » on introduit déjà une séparation. Tandis que les attitudes impersonnelles écartent et font disparaître toutes les barrières.

Pour procurer à l’âme sa nourriture, il lui faut aussi de l’argent, et cet argent, le seul moyen qui permette à l’âme de s’élargir jusqu’à l’infini, c’est la dilatation, la fusion, l’extase. Pour obtenir l’extase, il faut une occupation, un travail, et ce travail, c’est la prière, l’adoration, la contemplation.

L’activité propre à l’âme est la contemplation : contempler le Seigneur, les Anges, les Archanges, la beauté céleste… La prière est une recherche de la splendeur divine, et quand cette splendeur est là, on éprouve une telle dilatation qu’on se sent arraché à son corps; c’est cela l’extase.

Tous ceux qui ont connu l’extase disent qu’ils n’étaient plus sur la terre, dans leur corps physique limité, mais qu’ils se sentaient noyés dans l’Âme universelle, entièrement fusionnés à elle. Ensuite, bien sûr, ils redescendaient de nouveau, mais pendant quelques minutes, quelques heures, ils avaient vécu dans l’infini, dans la fusion absolue.

Ce que je vous révèle ici correspond absolument à toutes les confessions, les récits que les saints, les mystiques, les Initiés nous ont laissés. L’extase n’arrive pas comme cela d’un seul coup, elle est le résultat d’une activité : la prière, l’adoration, la contemplation, un effort pour se tendre vers le Ciel, le Créateur, afin de recevoir cet or, grâce auquel on pourra ensuite s’acheter toutes les joies célestes et s’élargir jusqu’à l’infini.

Voilà, mes chers frères et sœurs, cela devient clair, limpide. Bien sûr, ceux qui n’ont jamais eu la moindre de ces expériences trouveront mes paroles un peu bizarres ou exagérées. Ils peuvent penser ce qu’ils veulent, mais moi je vous donne ce tableau dans la plus grande simplicité, la plus grande sincérité et tous les Initiés seront d’accord avec moi sur ce sujet.

Omraam Mikhaël Aïvanhov « CONNAIS-TOI TOI-MÊME » Jnani yoga

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email