WISDOM TEACHING avec David Wilcock

Bonjour, je suis David Wilcock et bienvenue pour un nouvel épisode de Enseignement de la SagesseJe suis heureux de vous retrouver.

Préparez-vous, parce que nous avons passé les 22 épisodes précédents à préparer l’épisode 23 qui va vous montrer où tout cela nous mène.

Des extraterrestres humains ont été présents tout au log de l’histoire humaine documentée sous forme de dieux et plus de 30 cultures avaient des légendes concernant le cycle des 25 000 ans, qui disaient qu’à la fin du cycle, un grand changement se produirait.

Nous avons vu le changement climatique et énergétique fondamental qui se produit dans le système solaire.

Lire : Le secret le mieux gardé de la NASA

L’autre jour, je lisais mes emails et j’ai vu d’autres données de la NASA su changement climatique interplanétaire. Par exemple, la vitesse des vents sur Vénus a augmenté de 33% depuis 2008. C’est fou. Ce n’est pas censé être possible. La planète entière est de plus en plus énergisée. De nouvelles données de ce genre sont disponibles.

Si le système solaire change, l’augmentation de température que nous voyons est aussi une vibration croissante. Au niveau du champ source, on assiste à un changement de ce qui pourrait être notre ADN.

Dans les épisodes précédents, nous avons vu comment l’ADN est le produit d’un plan quantique. Les fréquences sous-jacentes de la mécanique quantique sont un univers vivant. L’univers est conçu pour créer la vie, et si l’ADN est un plan quantique, alors la vie humaine est au moins un plan galactique, si ce n’est universel. La Loi de Un dit que 40% de la population de l’univers est humaine ou d’apparence humanoïde. Nous avons beaucoup de cousins. C’est une grande famille.

Nous savons que les humanoïdes Atacama, les extraterrestres de 15 cm que je vous ai montré dans le film SIRIUS de Steven Greer, ont 91% d’ADN humain et 9% d’ADN non identifiable. Bien sûr, les généticiens disent, « Il y a eu des erreurs lors des tests. » Il n’y a pas eu d’erreur. Le test ADN est très précis. Il existe un plan universel de l’ADN, mais il existe des variantes d’une espèce humaine à l’autre. D’où des êtres de 15 cm de haut qui deviennent adultes, avec de très gros crânes, des corps d’apparence différente et toutes ces choses. Nous avons des preuves documentées, notamment par preuves ADN qui ont été testées par les meilleurs chercheurs de Stanford et d’autres universités.

Si ces anciens dieux humains nous ont rendu visite au cours des âges, si nous les voyons de manières répétées dans différentes cultures anciennes, pourquoi ne sont-ils plus là?

Ils sont dans la Bible. Nous avons vu les diapositives. Vous avez vu leurs visages avec les pharaons égyptiens et tous ces lieux autour du monde. C’est pourquoi j’aime montrer ces diapositives encore et encore lors de mes interventions publiques, car plus on y pense, plus on se dit « Regardez cela, depuis quand ces gens sont là. Ils ont visité nos cultures, ils sont morts, ils ont laissé des squelettes. » Nous avons vu tout cela. Nous avons les leçons spirituelles qu’ils ont laissées. la principale étant de se contrer sur le cycle de 25 000 ans.

Maintenant, je veux me concentrer sur leur réapparition à partir de l’âge nucléaire.

Nous avons parlé de W.B.Smith. Nous avons parlé du questionnaire qu’il utilisait pour interroger les gens. Ils lui ont appris que la science doit être réécrite. C’est ce que nous faisons. Nous avons parlé de Frances Swan dans le dernier épisode, et la découverte étonnante du document du FBI déclassifié, avec seulement certains noms effacés, qui dit qu’ils ont des vaisseaux-mère de 300 km de large, qui sont aussi gros qu’un dixième de la Lune, et qu’à l’intérieur, ils ont des vaisseaux qui mesurent 70 m de long, et 5000 cloches ou soucoupes volantes qui allaient survoler les villes autour du monde en 1954, lors d’une grande révélation.

Ce n’est qu’une partie de l’histoire des extraterrestres des années 50. Nous allons maintenant parler de trois des contacts principaux. George Adamski, George Van tassel et George Hunt Williamson. Chacun de ces types a reçu directement une visite extraterrestre en personne. George Adamski est le premier dont nous allons parler. C’est probablement le plus connu des trois. Il est allé à la télévision et l’histoire de son contact est très intéressante, elle est disponible sur Internet. Je ne vais pas tellement me concentrer sur son histoire, car elle est assez anecdotique et n’a pas beaucoup été retranscrite.

je vais me concentrer d’avantage sur George Van Tassel. Il est devenu le point de concentration du mouvement OVNI dans les années 50, avant l’enlèvement de Betty et Barney Hill.

Il faut se rappeler que les enlèvements n’ont pas commencés avant les années 60, et certains indices apportés par des sources internes font penser que ces gris qui enlèvent des gens sont en fait des clones qui sont fabriqués et contrôlés par la « Cabale », ici sur Terre, pour terroriser les gens. Si nous exposons et vainquons la « Cabale », les enlèvements cesseront.

Les vrais extraterrestres ou la plus grande partie d’entre eux, sont des extraterrestres humains positifs qui nous ressemblent et ne veulent pas nous faire du mal. Comme nous l’avons vu la dernière fois, ils nous protègent d’un holocauste nucléaire.

George Van Tassel que vous voyez à plusieurs étapes de sa vie, était pilote de ligne. il a reçu un contact qu’il a publié entre autres choses dans son livre « The Council of Seven Lights »

Ce contact a mené aux assemblées de Giant Rock qui se déroulaient à Joshua Tree en Californie, pas très loin à l’est de Los Angeles. Les gens s’y rendaient, et c’est finalement devenu une grande assemblée annuelle. Des milliers de personnes venaient à Giant Rock pour s’y rassembler. c’est là que W.B.Smith interrogeait parfois des gens qui disaient avoir été contactés. il les isolait. Il les soumettait au questionnaire. Seules les personnes qui répondaient correctement à toutes les questions pouvaient intégrer son cercle.

Nous savons grâce au témoignage de personnes qui connaissaient les gens impliqués, y compris Don Elkins qui était l’un des fondateurs de L/L Research, le canal de « La Loi de Un« . Nous savons que George Hunt Williamson et George Van Tassel ont tous deux réussi l’examen de W.B.Smith. Il a été choisi. Son livre a été choisi.

La date, ici, est 1958. Le ministère de la Sagesse Universelle à Yucca Valley en Californie, qui est la zone où se trouvent Joshua Tree et Giant Rock. Je vais me concentrer sur certains points abordés dans ce livre, très pertinents pour notre discussion.

Il a dit qu’il y avait 12 densités dans le système que nous occupons. Ce sont 12 phases que nous traversons au cours des 25 000 ans que l’on peut voir comme ères zodiacales. J’ai parlé des ères zodiacales, de leur répétition, et de la répétition de l’histoire à chaque intervalle de 2160 ans.

Il existe 12 densités dans notre système. Chacune est divisée en 12 cycles majeurs. Ce sont les ères zodiacales de 2160 ans. Chaque cycle est divisé en 12 cycles mineurs. Quand le système solaire passe d’une densité à une autre, c’est le grand changement qui s’appelle le cycle maître. Il est dit ici : « Notre système solaire se déplace de la troisième à la quatrième densité. Pour la Terre et notre système solaire, c’est le moment des moments. La Terre arrive au terme d’un cycle mineur, d’un cycle majeur et d’un cycle maître en même temps. Cela provoque un rééquilibrage de la planète sur de nouveaux pôles. A ce moment là, le grand tremblement de terre décrit dans les Révélations se produira. »

C’est une partie qui me laisse un peu sceptique dans le travail de George Van Tassel. Tout le monde qui prétend être en contact avec ces groupes, même s’ils ont été choisis par W.B.Smith, ne prenons pas tout ce qu’ils disent à la lettre. Nous avons vu beaucoup de changements et de choses se produire sur Terre. Le pôles ne vont pas changer. Il est clair que les extraterrestres ne veulent pas notre destruction. Ils ne veulent pas voir la Terre rasée. Pourquoi s’inquiéteraient-ils d’éviter une attaque nucléaire? Pourquoi s’inquiéteraient-ils d’arrêter les activités sismiques, comme nous l’avons vu avec Frances Swan, si nous allons tous mourir en 2012 ou 2013, de toutes façons?

Probablement une mauvaise interprétation basée sur l’ancienne idée de la disparition d’Atlantis qui s’est vraiment produite, les Révélations de la Bible, Armageddon et toutes ces choses qui semblent le perturber, car W.B.Smith a dit que parfois ses contacts avaient des informations inexactes qui étaient en général basées sur un parti pris religieux. Mais, il y a beaucoup de bonnes choses. Il parle d’un changement de densité. Regardez.

C’est son diagramme qui décrit ce qu’il se passe quand nous changeons de densité. Comme vous pouvez le voir, la troisième densité est décrite comme une bulle et la quatrième également. Nous passons d’une bulle à l’autre.

C’est assez fascinant, car mes recherches me mènent à la conclusion que le cycle de 25 000 ans est le résultat de notre orbite autour d’une étoile compagnon. Il n’a pas été aussi précis en canalisant l’information, alors tout le monde n’en pas la totalité. mais si on regarde l’étoile compagnon et qu’on émet l’hypothèse qu’elle génère une géométrie des champs d’énergie géométrique, dont il est largement question dans mon livre, alors la géométrie de la Merkaba ou de l’étoile de David, diviserait une sphère, représentée par un cercle ici.

On ne voit que le milieu de la sphère. Elle diviserait la sphère en 12 zones égales ce qui, basé sur le fait que cette géométrie est créée par des bulles, des sphères, créerait en réalité 12 zones d’énergie sphériques que nous allons traverser, et nous allons tourner dans la sphère entière ce faisant.

C’est donc peut-être une mauvaise interprétation où Vela est l’étoile compagnon et ces bulles représentent le zodiaque que nous traversons comme des bulles et qui durent 2160 ans chacune. Cependant, je pense qu’à la fin du cycle des 25 000, comme je l’ai dit, nous sommes au plus proche de l’étoile compagnon.

Il y a plus d’énergie ici, nous nous déplaçons plus rapidement. Toutes ces différentes géométries s’alignent également. Elle atteignent toutes un certain point, car vous avez ici un triangle, le coin d’un cube ici (étoile de David, photo ci-dessus), et le coin d’un dodécaèdre ici. C’est un autre sujet dont nous pourrions parler en détail.

Note de Miléna : En effet à la fin du cycle, l’alignement se fait et est représenté par le chandelier à 7 branches, la Menora, où l’étoile compagnon se trouve au milieu.

Suite de la note : J’aimerai aussi préciser que ce ne sont pas des bulles, mais des roues (galgal) et le changement de roue influe sur la réincarnation des âmes (gilgoul), car ce sont des roues dans des roues, qui s’interpénètrent. A la fin (ba sof) il n’y a plus de réincarnation des étincelles, et c’est la « résurrection des morts » (Tryat hametim).

Revenons au livre.

Il nous explique que notre système solaire est sur le point de passer hors de la circonférence maximum de la troisième densité, vers la circonférence minimum de la quatrième. Et regardez bien. « La Terre va alors tourner pendant presque 370 jours au cours d’un an. » Il parle d’un changement fondamental des harmoniques du système solaire, aux orbites elles-mêmes.

Si ce cycle de 25 000 ans nous met en contact avec une zone de forte énergie, ce qui pourraient résulter de ces champs de force géométriques, alors il se pourrait que les caractéristiques sous-jacentes du système solaire connaissent un changement énergétique qui provoquera des changements orbitaux significatifs. C’est ce que les extraterrestres prédisent qu’il va se passer. C’est un changement irréversible. Ce n’est pas lent du tout. Un changement soudain dans l’orbite terrestre. Et regardez cela.

« Ne confondez pas les densités et les dimensions. Les densités sont des pressions établies par un changement de fréquence des vibrations. C’est la clé. Ce sont des couches d’énergie, des couches d’épaisseur énergétique. Les dimensions sont des mesures. Certains confondent dimension et densité. » Cela devient intéressant. Son travail parle pas mal du temps. « Le temps n’est pas mesurable dans l’absolu. Le temps peut être phasé en densité et se déplacer en avant ou en arrière. ce ne peut être fait que par le point zéro entre les polarités ». Ce dont il parle dans son livre. Nous allons en évoquer la signification.

« Alors que notre système solaire se déplace dans l’espace, il traverse une augmentation constante de la fréquence des vibrations. Chaque système solaire de chaque planète doit évoluer par étapes, de la manière que les bébés apprennent à ramper avant de marcher. » Il parle ici de lignes de force qui traversent votre corps à 90° les unes des autres.

De quoi parle-t-il ici? Les lignes de force A et B semblent être essentiellement de l’énergie électromagnétique. Les ondes électromagnétiques ont une composante horizontale et une verticale. les composantes magnétique, électrostatique. La composante électrostatique reste en place. Elle flotte, c’est l’onde qui monte et qui descend, puis il y a l’onde magnétique qui est horizontale. Les deux sont toujours perpendiculaires l’une par rapport à l’autre.

Comme les physiciens ont essayé de bâtir un modèle universel de l’énergie électromagnétique, ils insistent sur les angles de 90°, car c’est ce qu’on observe dans les ondes électromagnétiques. Ils ont toujours pensé que les dimensions supérieures devraient être en rotation orthogonale, une rotation à 90° hors de notre réalité physique. Mais ça ne parait pas logique, car vous pouvez vous tourner à gauche ou à droite. Vous pouvez sauter et remuer les bras, faire ce que vous voulez. Vous ne serez jamais à 90° hors de la phase de la réalité. Vous serez toujours ici dans notre réalité. Cette idée de pouvoir tourner hors de notre réalité est l’une de ces idées mathématiques qui fait bien sur une feuille, mais qui n’a pas de valeur pratique en tant que modèle conceptuel.

Mais l’idée que les densités d’énergie existent et que la fréquence entière de la matière physique apparaisse et aille vers un niveau différent, ça me convient mieux. Le changement de phase de l’état vibratoire de la matière, j’y crois totalement, car le modèle particulaire de l’atome est inutile. Ce ne sont pas des particules. Ce sont essentiellement des vibrations d’onde. Si vous changez la fréquence de l’onde, vous changez l’état fondamental de la matière même. Il semble que cela se produise dans tout notre système solaire. Il va y avoir un changement fondamental de l’état essentiel de la réalité telle que nous la connaissons.

Dans son modèle fourni par des extraterrestres, il y a les lignes de force A et B qui sont électromagnétiques, puis il décrit la ligne G qui est celle de la lumière infinie, et voici comment il essaie de l’expliquer, « elle est au centre de votre conscience et vous sépare des autres gens avec la frontière de la peau. »

Il décrit ces lignes positives et négatives d’énergie qui « traversent le corps, , activent les atomes et les cellules de votre corps. » Il dit que « si l’approche de ces lignes de la Terre, depuis l’espace, est interrompue par l’une des autres planètes, vous serez individuellement affecté par l’influence des autres planètes. »

Cela me paraît une explication insuffisante, mais sur la bonne voie de la physique dont j’ai parlé, car nous avons ici des ondes gravitationnelles variables. Ces ondes gravitationnelles essaient d’entraîner une collision de la Terre avec le Soleil. Des ondes gravitationnelles éloignent aussi la Terre du Soleil. C’est pourquoi malgré la masse énorme du Soleil, nous ne nous écrasons pas dessus, mais nous tournons autour. Il y a des forces qui nous poussent vers la Terre, et qui nous éloignent de la Terre. La force vers le bas est plus forte que celle qui pousse vers le haut. Et l’équilibre entre les deux qui nous garde tranquillement sur Terre est la Gravité. Ce sont deux forces qui s’opposent.

Il décrit ici la même chose. Je pense que c’est vrai, deux forces opposées causent ce qui se passe. Voici ce que je trouve intéressant.

Il dit que « le Soleil est une planète évoluée dans sa progression pour devenir de l’espace. »

Les extraterrestres ont aussi dit dans « La Loi de Un » que l’univers commence essentiellement avec un soleil central. Une étoile unique a démarré l’univers. Et elle engendre par bourgeonnement des planètes qui commencent comme des balles de lave en fusion et de gaz, qui sortent de la région équatoriale de l’étoile, puis elles commencent à s’éloigner de l’étoile petit à petit, avant de devenir des planètes solides. Mais nous avons découvert, dans notre système solaire, que Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, toutes les planètes gazeuses ont un corps rocheux. Et le coeur rocheux fait environ la taille de la Terre, Mars ou Vénus. C’est intéressant, car cela suggère que les planètes sont issues du Soleil. Elles s’éloignent du Soleil. Et ce faisant, elles restent solides un moment. Si elles poursuivent leur évolution, elles développent une très grande atmosphère. Elles grossissent. Jusqu’au moment où ces planètes gazeuses deviennent elle-même des étoiles.

Une des choses les plus surprenantes dans « La Loi de Un » est qu’elle décrit notre système solaire comme une galaxie. Mais quand Don Elkins leur demande si le terme galaxie signifie notre Soleil et les planètes, ils répondent que non. Ils veulent dire un système stellaire. Voici l’implication de « La Loi de Un » dont je dérive bien sûr, tout ce que j’enseigne, et j’ai validé des centaines de points de données scientifiques de « La Loi de Un ». Il existe une forte implication que tous les systèmes stellaires sont au moins binaires. Nous en avons déjà parlé. Ils sont tous binaires. Tandis que les planètes évoluent, elles deviennent des étoiles, s’éloignent et forment de nouveaux systèmes solaires qui, dans « La Loi de Un », sont appelées galaxies. Avec les mêmes lois, la même physique. Tout est unifié. C’est très intéressant.

Revenons au texte. Quand il dit cela « Ces extraterrestres nous parlent d’une science qui est en avance sur notre temps, le Soleil est une planète évoluée. Il a commencé comme une planète et a désormais migré vers son propre système solaire. Le Soleil est une planète évoluée dans sa progression pour devenir de l’espace. » C’est le but.

Finalement, tout retourne à la nature du Cosmos.

« Un univers en expansion doit s’étendre à partir de quelque chose. » Très intéressant. « Le soleil ne rétrécit pas par la combustion, fission ou fusion. » Il ne rétrécit pas et ne consume pas sa matière. « Il grandit en digérant la matière qu’il rencontre tandis qu’il se déplace à travers l’espace sur les lignes de lumière.

Le Soleil ne  rend qu’un très petit pourcentage de l’énergie qu’il acquiert, la matière ou la masse ne peut rendre qu’une petite partie de l’énergie potentielle totale, même dans le cas d’une bombe atomique. » Ca c’est vraiment intéressant.

Si vous comprenez comment la physique est changée par ce qu’il dit, que notre Soleil est un moteur qui transforme cette énergie multidimensionnelle non physique qui nous entoure, en énergie physique et tangible.

Les russes ont découvert la même chose avec ce qu’ils appellent des domaines de vide. On peut voir cela comme des boules de foudre. Certains les appellent des OVNIs. Ce sont des orbes sphériques qui représentent des portails temporels. La jonction entre notre réalité et d’autres réalités, certains endroits sur Terre ont ces effets de portails, comme le Triangle des Bermudes.

Quand on voit un portail, on voit une orbe sphérique d’énergie qui est comme le Soleil, mais celui-ci est bien plus grand et stable. Mais ces orbes, ces sphères, sont des moteurs gravitationnels qui prennent de la gravité et la transforment en énergie électromagnétique.

Voilà l’équivalence que nous cherchions, le Saint-Graal en physique, unifier la gravité et l’électromagnétisme, si nous y arrivons, nous obtenons le contrôle électrogravitique.

Et bien, c’est déjà fait. Il y a eu l’effet Biefeld-Brown dans les années 40, où il a pris une surface hautement chargée en électrostaticité, avec une électrode négative en bas et une électrode positive au-dessus, le courant du négatif vers le positif générant de l’antigravité.

Le gouvernement secret sait cela depuis longtemps. ils ont construit des appareils qui utilisent la lévitation électrostatique. Et des chercheurs ont même construit des petits triangles en feuilles de métal. Les vidéos sont sur internet. On en postera peut-être une. Un petit triangle électrostatique qui, quand vous l’électrifiez, décolle du sol. C’est fascinant.

Si c’est possible, cela nous dit au final que le courant électrique est aussi un courant gravitationnel.

Cela nous amène à Nassim Haramein.

Nassim Haramein a été sur Gaïa. Vous pouvez voir ses vidéos également.

Il nous dit que la physique du noyau d’un atome est la même physique que celle d’un trou noir. On peut utiliser des équations basiques et réarranger les choses. Et surprise, ajoutez de l’eau et vous obtenez une équivalence entre la gravité et l’électromagnétisme à cause des charges.

Les atomes sont basés sur la charge. Ils ont un noyau chargé positivement, vous le savez, les protons sont chargés positivement, puis vous avez les électrons chargés négativement, et c’est ce couple de charges positive et négative, cette répulsion et attraction constante qui se produit, comme on peut le voir avec les aimants qui s’attirent l’un l’autre si les pôles sont opposés, et se repoussent si les pôles sont identiques. On pense que c’est la raison pour laquelle les électrons sont théoriquement en orbite autour du noyau.

Mais la découverte de Nassim Haramein montre que ce qui se passe dans l’atome n’est que de la gravité. Il a pu résoudre la gravité de l’atome en montrant que tout mouvement quantique de l’atome est gravitationnel.

C’est énorme, car cela nous débarrasse de l’interaction forte et de l’interaction faible qui sont en physique deux des quatre forces fondamentales qui régissent l’univers.

L’interaction forte est censée maintenir les atomes et leur noyau ensemble. L’interaction faible est censée être la force qui maintient les électrons en orbite autour du noyau de l’atome.

Ce qui est étrange, c’est qu’il existe un rapport de force de 10 exactement entre l’interaction faible et l’interaction forte. C’est dans les livres de physique. Ils disent : « C’est juste la magie de la mécanique quantique. » Ce n’est pas de la magie. Cela suggère qu’il existe une base géométrique de l’atome. Ils existe une fondation géométrique. Cette géométrie est la vibration que nous voyons ici.

Note de Miléna: Ce rapport de force de 10, qui correspond au 10 séphiroth (sphères désignées comme attributs divins), sont créées au moment de la « brisures des vases » (shvirat hakelim) née de la volonté de recevoir pour donner (⇒ donner pour recevoir…).

Suite de la note: « tout mouvement quantique de l’atome est gravitationnel », veut dire également que tout mouvement « pensatoire » (c’est à dire du niveau de la pensée qui, par essence, est quantique), détermine la densité gravitationnelle.

Le Dr Hans Jenny a montré que tous les fluides, quand ils vibrent, démontrent des structures géométriques, comme les flocons de neige. La géométrique est la vibration du milieu fluide de l’univers qui nous entoure. Ce fluide quantique vibre et c’est ainsi que naît la matière que nous voyons dans la réalité physique. J’en ai parlé dans « Investigations sur le champ de conscience unitaire ».

Juste pour récapituler, car je m’éparpille dans différentes directions et c’est assez technique, l’atome est un phénomène alimenté par la gravité.

La matière est une émanation du vortex gravitationnel fluide.

C’est ce que disent ces extraterrestres : « Le Soleil absorbe la matière qui l’entoure et qui est non physique, pour la transformer en l’énergie que nous connaissons. » C’est ce qui se passe dans les atomes. Ils absorbent ce qu’on appelle la gravité, que j’appelle champ de conscience unitaire.

En plus de causer la gravité, il est intelligent, il pense, et il contient les plans de l’ADN. L’atome et le Soleil absorbent cela. Ce faisant, l’atome reste en vie et continue à fonctionner. Les atomes ne sont jamais à cours d’énergie. La chaise sur laquelle nous nous asseyons ne va pas soudainement manquer de jus. Les atomes continuent simplement à fonctionner. C’est grâce à ce système.

« Le soleil ne rend qu’une petite partie de l’énergie qu’il acquiert. » Si vous voyez une explosion atomique, effectivement, la matière contient beaucoup d’énergie condensée. Quand on libère cette énergie, on obtient une force incroyable.

Cela m’a stupéfié car à la fin des années 50, son contact extraterrestre suggérait, bien sûr, c’est un peu bête, ce n’est pas du verre, mais il a eu cette vision correcte qui est la géométrie comme base de la structure énergétique sous-jacente qui alimente nos atomes, nos molécules telles que nous les connaissons dans l’univers, la géométrie est la clé, car la géométrique est la manifestation visible de la vibration. C’est ce que nous voyons ci-dessus.

« Les lignes d’énergie primaire positives et négatives fonctionnent en opposition pour la Terre. Les lignes de force négatives font tourner la Terre et les lignes de force positives essaient de l’arrêter. La vitesse de rotation de la Terre est le résultat de la différence entre les vitesses des lignes de force positives et négatives par rapport à la charge de la masse de la Terre. »

Dit simplement, ce n’est pas ce qu’il dit, mais mon modèle, ma solution est que ces lignes de force représentes différentes force de gravité. Nous savons que dans la galaxie, il y a deux forces de gravité opposées, et nous voyons deux types d’étoiles. Un type d’étoiles tourne dans un sens, et l’autre type d’étoiles tournent dans le sens opposé. Notre galaxie entière contient ces deux types d’étoiles en contre-rotation les unes par rapport aux autres.

Si on regarde l’atmosphère de Jupiter, par exemple, ou des autres planètes gazeuses, on peut voir des bandes en contre-rotation dans l’atmosphère. Certains nuages vont dans un sens, et d’autres vont dans l’autre sens. Ce modèle physique sous-jacent de champ d’énergie en contre-rotation est essentiel pour reconstruire une nouvelle règle, une nouvelle loi de la physique. George Van Tassel avait compris tout cela.

Rassemblons le tout et nous voyons que le temps est une mesure qui est causée par ces rotations opposées.

C’est trop à couvrir pour cet épisode. Mais dans le prochain épisode, nous reviendrons sur George Van Tassel. Nous parlerons de ce modèle physique de champs d’énergie opposés qui alimentent la rotation de la Terre. Les atomes sont des champs dont émane cette énergie. Et nous aborderons les mystères du temps et la manière dont le temps est alimenté par ce courant quantique.

J’espère que vous assimilez ce que je dis, ce que je vous donne petit à petit.

C’était Enseignements de la Sagesse avec David Wilcock. Merci de nous avoir suivis.

https://www.gaia.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email