Traduction de l’espagnol vers le français: Amparo Iribas

Dans ton temps, à son temps, dans le temps, l’Enseignement, en Amour par Amour.

 

À Toi qui es arrivé dans ces retrouvailles à la rencontre…

À Toi qui savais savourer le partage, à Toi qui savais embrasser la Nature Majeure, embrasser la Vérité Majeure, embrasser l’Amour Majeur, à Toi qui aies senti ces embrassades, en cette embrassade… L’Enseignement dans l’Enseignement.

À Toi je t’ai donné à voir, à Toi j’ai permis que tu voies avec les yeux de ta dimension, j’ai permis que tu voies avec les yeux du cœur, la Dimension Majeure qui s’élève, la Dimension Majeure qui se construit, la Dimension Majeure de Celui-là qui Est, en Moi.

Sache qu’en Moi, sache que sur Moi, que le Rêve, que l’impossible, c’Est possible et il se transforme, il se transforme en réalité dans le Rêve que je Suis.

Sache que dans l’humilité et dans la simplicité de l’Être, s’Élève la Multidimensionalité de l’Être en Toi, en Moi, quand tu permets, quand tu Me découvres en Toi, Moi ce que Je Suis.

Le sentiment de la Nature Majeure, le Sentiment de la Vérité Majeure, le sentiment de l’Amour Majeur, dans la Lumière Majeure, qui Est en Celui-Ci, Te permet, Vous permet d’apprendre à vivre, d’apprendre à sentir, Sa Présence et à Voler, en Sa Venue, de Celui-là qui Est, devant Toi en Toi.

La tentation, la provocation, l’enseignement, le défi, la barrière, la pierre dans le chemin, a été toujours là, il sera toujours, pour les sentiments et les vécus de la présence, pour les sentiments et les vécus de l’arrivée, il T’est donné, dans ta dimension, dans la compréhension, d’aucun Moi, qu’aucun Néant ne m’a élevé, qu’aucun Moi, aucun néant ne m’a construit, quand je te Touche, Je Te transforme, Je tel qu’aucun Néant Je Suis Tout.

Il t’a transformé pour que tu sois, en Moi, à Ma ressemblance, dans Ma ressemblance, dans Ma nature, avec la nature de tous ceux-là que J’amène Toi, parfois en Toi, mais toujours en Moi.

Entends aussi, en Toi, que celui-là qui te donne la vie, peut aussi, à sa discrétion, ôter la vie, Celui-là qu’il se comble, se vide, quand il se vide se comble, définitivement, pour un Tout Toujours si tu Le permets.

Celui-là qui est Lumière, peut se permettre dans sa Nature Majeure, s’absenter de la Lumière qu’on te donne et dépose en Toi.

Ainsi c’est le Jour, ainsi c’est la Nuit, ainsi c’est le Soleil qui t’illumine, ainsi c’est le Soleil Central qu’illumine à tous les Soleils, dans un Tout.

La Présence du Père se vit, la Présence du Père se ressent et s’apprécie dans Son absence et dans Sa Présence.

En toi qui souffres la dimension de l’enseignement, tu qui souffres la barrière, tu qui M’appelais mais que Moi, je n’ai pas répondu, sens en toi que tu as pu partager, sens en toi que tu as pu te rejoindre, sens qu’en toi tu as pu te fondre dans la Nature Majeure, la Vérité Majeure, l’Amour Majeur qui Est en Moi, tel que j’ai toujours Eu.

En Toi qui m’as embrassé, Tu qui m’as senti, Tu qui m’as vécu, la preuve, l’enseignement pendant de celui-ci ton temps, dans l’absence de Mon Temps, dans la Présence de Celui-là qui t’as regardé, dans la Présence de Celui-là qui te regarde dans cet Éternel Présent.

Le fait est qu’à la fin du chemin, le fait est qu’à la fin du chemin, qu’aujourd’hui, dans cet aujourd’hui vous parcourez, vous trouverez la Vérité, la Vérité Majeure de l’humanité, dans un Corps, dans ce Rencontre, dans ces Retrouvailles.

Sachez qu’en Amour, le Fils est en Vous, mais apprenez que le Fils et le Père sont Un et seul le Père dans le Fils Est, en Amour, pour Amour, dans la Source du Tout, dans un Tout ce qu’il Est.

Sachez vous comporter tel que fils et sachez apprendre la Dimension Majeure d’un Père, du Créateur qui est arrivé, qui est arrivé en Vous, en Corps, dans la Matière.

L’action de la Main du Père, est l’Action, l’Action Transformatrice, le Moteur et le Combustible qui agit sur la nature, sur ton essence, sur la Vie, en Vérité, dans le Chemin, dans le Chemin que le Fils Est.

Et Son Enseignement est l’Enseignement, Sacré et Divin dans la Nature Majeure, qu’Il en Lui Est.

Tous sont Infinis, dans l’Infini, tous sont le commencement et la fin, en essence, quand ils s’unissent et quand ils se fondent en Moi. Quand ils se sont isolés, vous êtes la limitation, le conditionnement de l’action de l’homme dans l’homme et non pas l’action de Ma Main dans l’homme.

Sachez accepter la dimension de la main de l’agriculteur dans la Terre, dans la Terre qui Est et sachez de cette façon-ci accepter la dimension de l’infini, du rêve, de l’impossible, en Vous.

Ici et maintenant cette main-là œuvre en toi, cette main-d’œuvre, dans le Tout, ce qu’Est, dans le Tout, en Lui.

Dans l’enseignement, dans ce Corps, dans la Présence, la Venue, la Venue à cette dimension, la venue à cette illusion, la venue vers Vous, pour que vous sachiez, combien humble, combien simple, combien authentique, il est l’Être, Être en Lui, s’unir à Lui, se fondre en Lui en faisant partie de Lui, tel que partie du Tout, tel que partie d’un Tout.

Vous Êtes Un dans Ma Présence, vous êtes Un dans la Venue, vous êtes Un en Moi et Moi, Je Suis en Toi, si vous le permettiez, si vous le permettez. Si vous le Permettez en permettant, si vous le permettez n’en permettant pas, en Amour, pour Amour.

Tu Es… Tu Es ceci que tu donnes. Tu Es ceci que tu quittes, Tu Es ceci que tu acceptes, Tu Es ceci que tu as renoncé, dans la dimension de la présence, dans la dimension de la venue de Celui-là qui Est.

Je T’Embrasse.
Je T’Aime.
Je Suis ce que Je Suis.
____________________________
Transmis par Quixote Of Light
quixoteoflight@gmail.com
http://quixoteoflight.blogspot.com/
01/10/2014

http://www.lecollectifdelun.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Aux Portes du Temps


Print Friendly, PDF & Email