« Le Salut de votre Monde repose sur le réveil de l’Ame féminine ! »

L’urgence du temps n’est point uniquement dans la compréhension des enjeux, des mécanismes mais simplement dans la rencontre avec vous-mêmes, dans ce travail profond qui se présente à vous, ce travail de rencontre avec votre intimité féminine à travers vos blessures de Femme, vos parcours de Femme.

L’urgence de l’heure vous demande de trouver en vous la ressource, l’énergie de tendresse, l’énergie d’amour qui vous animent en tant que Femme pour aller rencontrer vos blessures, accueillir totalement tout ce que vous êtes et c’est ainsi que vous permettrez à la Terre de faire le passage qui se présente à elle à travers vous, les Femmes.

Les enjeux sont cruciaux mais vous n’êtes point seules, l’aide vous arrive de toute part en abondance mais il vous est demandé simplement de vous laisser faire car vous représentez le non-faire à l’opposé du faire du masculin, vous représentez le non-faire ou plus exactement le Faire de l’Être, l’Etre qui fait dans l’être sans rien faire à l’extérieur et c’est cette dimension du féminin en vous qui doit à présent être réveillé, activé, amplifié, développé et semé tout autour de vous

Votre monde se désespère, votre monde meurt du faire, de cet excès de faire qui étouffe l’être, qui l’emprisonne !

Il vous appartient à présent d’incarner l’Être, le Faire de l’Être qui accueille simplement mais accueillir n’est point passif, accueillir est un faire au niveau de l’être car accueillir demande de l’engagement, de l’implication. Le retour à l’être passe tout d’abord par le retour à votre propre corps, ce corps fait de chair et de sang, ce corps fait de matière, ce corps qui est un avec votre monde. Vous incarnez la matière du monde en vous, non seulement dans vos corps mais dans votre conscience.

Vous incarnez cet aspect particulier de l’être qui accueille, qui voit, qui sait et lorsque vous vous écoutez, lorsque vous écoutez votre ressenti, vous incarnez la sagesse, la grande sagesse, la sagesse que certains d’entre vous nomme la Déesse car vous êtes la Déesse. Le retour à vos émotions, à ces émotions qui vous bousculent si fort, qui vous font si peur et que les hommes jugent si durement en vous et encore plus en eux-mêmes mais ces émotions qui sont la vie, la vie qui s’exprime à travers vous à travers votre être.

Le retour à une sexualité divine, la sexualité consciente, la sexualité nue par l’amour. La sexualité est la Rencontre de l’Autre dans l’authenticité de votre être, dans l’amour et le respect de vous-mêmes et dans l’amour et le respect de l’autre.

Montrez le chemin aux Hommes, Ouvrez leur la voie !

La Rectitude que vous avez perçue à mon contact vous montre le chemin, vous donne, pose en vous cette énergie de rectitude dont vous avez besoin car vous avez besoin de vous respecter davantage vous-mêmes.

Il vous est demandé de ne plus vous laisser faire à l’extérieur, de vous laisser pousser dans des directions qui vous semblent mauvaises ou néfastes pour vous – mêmes. Osez sentir ce qui est juste pour vous, osez dire ce qui est juste pour vous, osez affirmer ce qui est bon pour vous.

Le Présent ( Cadeau) que nous vous faisons aujourd’hui est un Présent d’Être, cette énergie particulière qui vous Reconnecte au coeur de ce que vous êtes et à partir de cette position centrale, de voir, de sentir, de dire et de faire… Une position centrale inébranlable non point dans les positions, non point dans ce qui vous semblent juste pour vous mais inébranlable en vous, au fond et au coeur de vous-même.

Incarnez la stabilité, l’expression de votre stabilité intérieure tranquille sans mouvement extérieur dans le Silence de votre Être va permettre de décélérer l’excès du faire du masculin, par votre simple Présence vous allez ancrer le masculin, poser le masculin et peu à peu lui permettre de lâcher le faire et de venir rejoindre dans l’être.

Tel est le grandiose et le magnifique programme qui se présente à vous !

Ne combattez point, ne cherchez point à convaincre, à expliquer, à combattre ni à lutter. Soyez simplement vous – mêmes dans ce Coeur d’Être, dans cette stabilité d’être qui est paisible, qui ne craint rien, qui n’attend rien, tout simplement Être, Être vous – même. »

Canalisation de la Mère Divine- reçue par Serge AORA www.aora.fr
Vous pouvez diffuser cette canalisation sous réserve de ne pas changer son contenu et de conserver son auteur ainsi que l’adresse du site.
Qu’est ce que l’Énergie Solaire Féminine?

Cela peut être difficile à comprendre, étant donné que cette énergie a été absente de la Terre depuis si longtemps, et qu’elle n’a laissé que quelques vagues traces dans la mémoire de ceux qui se souviennent des Formidables Déesses du Feu et de leur pouvoir et créativité. Pele est l’une des Déesses du Feu originales et une incorporation de la Féminité Solaire, tout comme Sekmet, la Déesse Lionne Égyptienne, Amaterasu, la Déesse Japonaise de la Création, et Brigit, la Gardienne Celte de la Flamme Sacrée.

Lorsque la Matrice Terrestre fut manipulée afin d’exclure la Féminité Solaire, les humains oublièrent à quel point les femmes étaient de Puissantes Créatrices. Leurs fonctions créatives se limitèrent alors à l’enfantement, et les Déesses Lunaires devinrent les « mères » et les gardiennes de l’Énergie Féminine sur Terre. Comme résultat, dans les systèmes de croyances rationnelles et dualistes qui s’emparèrent de la Terre, les humains se conditionnèrent à définir le masculin et le féminin comme des opposés, et à assigner l’énergie solaire à l’homme et l’énergie lunaire à la femme. Mais les Anciens en savaient plus et leurs panthéons incluaient les Déesses Solaires et les Dieux Lunaires.

Nous sommes donc arrivés au moment où l’humanité est en train de reconnaître de nouveau l’énergie Solaire Féminine et l’énergie Lunaire Masculine.

Incorporer l’énergie Solaire Féminine veut dire être fort(e), passionné(e), énergétique et créati-ve(f); c’est une énergie Créative, et elle appartient aux artistes, écrivains, musiciens, et danseurs – hommes et femmes. L’énergie Solaire Masculine, par contraste, reçoit et distribue cette énergie dans le mental et produit alors les philosophes, scientifiques, politiciens et businessmen – hommes et femmes. L’énergie Lunaire Féminine est douce, réceptive, nourricière et méditative, et c’est l’énergie de l’Archétype de la Mère, qui se manifeste chez les infirmières, les professeurs, les éducateurs. L’énergie Lunaire Masculine est également douce, méditative, nourricière et attentive, et ceux qui génèrent cette énergie aiment les professions qui leurs permettent de soigner les autres ou de les aider, que ce soit au sein d’une entreprise ou dans les professions telles que médecin, kinésithérapeute ou même avocat.

Être une femme et incorporer l’énergie Solaire Féminine a été très difficile. Les femmes ont été conditionnées pour recevoir l’énergie Lunaire Féminine et celles qui expriment leur énergie Solaire doivent souvent choisir le chemin du Solaire Masculin, ce qui crée des Conflits Intérieurs entre une vie extérieure Solaire Masculine et un modèle Lunaire Féminin qui ne semble pas « fonctionner » ou « coller » à ce qu’elles sont en réalité. Grâce à l’ancrage de l’énergie Solaire Féminine, l’Archétype de la Déesse du Feu et son Pouvoir Intense mais aussi Féminin ainsi que sa Créativité, vont de nouveau être disponibles pour les femmes. Il va y avoir énormément de femmes sur la Planète qui vont se sentir beaucoup plus à l’aise et confortable avec leur propre image et avec ce qu’elles font en ce moment. Et beaucoup d’hommes qui comprendront beaucoup mieux leurs partenaires et amies du sexe féminin.

Qui plus est, être capable d’avancer dans la compréhension des énergies Masculines et Féminines au-delà du dualisme et dans la complexité, cassera les schémas de la pensée dualiste et des jugements qui souvent l’accompagnent. Les êtres pourront choisir d’incorporer une des énergies, ou toutes celles-ci à des moments différents. Les Humains ne seront plus enfermés dans des scénarios « c’est l’un ou l’autre » mais feront l’exercice de leur liberté et de leur choix en exprimant n’importe quel aspect de leur être qui leur plaît à un moment donné dans leur vie. C’est un choix qui consiste à s’aligner avec une harmonique et un ton qui correspond le plus à votre propre essence. Et le retour de l’énergie Solaire Féminine va certainement proportionner cette nouvelle liberté et créativité.

rayon rose orangeActiver l’Énergie Solaire Féminine: le Rayon Rose Orangé

Le Ton Harmonique ou la Couleur Énergétique qui va actionner le retour de l’énergie Solaire Féminine en ce moment, est la vibration ou Rayon Rose Orangé. Cette énergie ouvre et active le Chakra du Cœur et le Chakra Sacré [ou hara, voir mon article prochain sur la constitution subtile de l’être humain]. C’est pourquoi de nombreuses personnes ont fait cette année l’expérience d’un intense nettoyage émotionnel et sentimental avec l’arrivée des énergies du Portail du Lion. Cet assainissement a été une transformation ardente et un « nettoyage » de toutes les façons négatives et destructives dans lesquelles l’énergie solaire a été employée depuis que le Solaire Féminin a été exclu de la Terre. Cela inclue l’usage du « feu » sacré pour la guerre, et en particuliers pour la guerre nucléaire. Ce n’est pas un hasard que le sujet de la Guerre Nucléaire refasse surface actuellement dans la Conscience Humaine.

D’autres questions qui ont refait surface avec le puissant rayon purificateur concernent la sexualité et l’abondance, ou en d’autres termes, les relations et l’argent! Toutes les questions de vies passées et présentes refont surface à présent dans notre conscience pour être libérées des Réseaux de la Matrice Terrestre afin que l’énergie Solaire Féminine apporte à nouveau l’équilibre dont la Planète a besoin.

Si elles n’étaient pas libérées maintenant, les humains continueraient à jouer ces drames et manqueraient les bienfaits des harmoniques du Rayon Rose Orangé et de ceux qui résonnent en accord avec l’énergie Solaire Féminine. C’est pourquoi le malaise que nombre d’entre vous ressentez, est nécessaire afin que vous deveniez un passage clair et sans encombre de l’énergie Solaire Féminine dans sa plus totale expression. Cela vaut bien le manque de confort ressenti!

Une fois que ces énergies sont libérées et abandonnées, alors l’énergie Divine Féminine peut s’écouler librement au travers du Chakra du cœur et du Chakra Sacré. L’activation du Cœur produit les énergies de l’Amour Inconditionnel et de l’Harmonie. L’activation du Chakra Sacré une fois nettoyé, produit la Créativité, la Passion, la Sexualité et l’Abondance! Et je crois que pour la plupart d’entre vous, ce n’est pas trop tôt !!!

C’est le moment de vous lancer en avant et de profiter de la chaude et merveilleuse énergie des Déesses du Feu, telle qu’elle s’exprime au travers du Rayon Rose Orangé.
NOTE : « Quan Yin m’a également demandé de partager avec vous cette information sur le Rayon Rose Orangé qui a été canalisé en 1990 de Vywamus à travers Janet McClure. Vous retrouverez l’information dans « Prelude to Ascension: Tools for Transformation » publié par Light Technology Publishing. » Celia Fenn

Vywamus appelle le Rayon Rose Orangé le « Onzième Rayon »:

« Parce que le dixième rayon a préparé le chemin, nous donnons le nom de Rayon Onze au pont vers le Nouvel Âge ou le prochain niveau. Mais dans un sens, très spécial, il est déjà le prochain niveau. Quand vous travaillez avec ce rayon vous débloquez quelque chose de très important…. À mesure que ce rayon arrive, on voit des gens rechercher l’objectif supérieur de leur existence. La couleur, rose orangé, me parait importante. Elle vous connecte avec l’amour divin amplifié par la sagesse divine. Le mélange de couleurs du onzième rayon contient la lumière de la source, que nous équivalons à l’amour (bien qu’il ne soit pas rose), ainsi que le second rayon, le cinquième et un peu du premier. Il est composé de ces genres de rayons. Il est très spécial car il représente un pont vers une toute nouvelle ère pour l’humanité ici sur Terre. Le premier le rend très pénétrant. Puis il est adouci par le deuxième, et à nouveau plus pénétrant par le cinquième. De quoi a-t’il besoin pour pénétrer à ce niveau? Disons que c’est le nettoyeur de ce qui reste. Alors que la nouvelle opportunité approche, et que les derniers assainissements arrivent, l’ultime nettoyeur des anciens restes sera balayé.

Cela nous dit-il quelque chose sur les temps à venir… Si ce n’est pas équilibré par l’humanité, le mode destructif du premier rayon pourrait être « intéressant ». Au cours du balayage des anciens restes, il pourrait y avoir des guerres, une catastrophe. Cela peut être utilisé de cette façon, mais ce n’est pas obligatoire. Si vous arrivez à vous équilibrer avec cette qualité pénétrante qui permet de voir au-delà du besoin de destruction, en ce qui concerne le grand nettoyage, et que vous y ajoutez de l’amour divin, alors il peut être utilisé sans la connotation destructive. Il n’est pas nécessaire qu’il y ait de la destruction si l’énergie est utilisée de la meilleure façon et avec le plus haut objectif. L’opportunité se présentera afin que l’humanité choisisse la façon d’utiliser l’énergie – d’ailleurs il en est toujours ainsi, n’est ce pas? C’est un rayon pénétrant qui nettoie tous les débris restants. S’il s’agit de vous-même, vous pouvez regarder la situation individuellement et voir ce qu’il reste encore à nettoyer. Ou bien, s’il s’agit de la Terre, l’humanité en général peut observer les débris qui doivent être abandonnés pour de bon, et faire avancer la Terre vers le nettoyage final.

Quant au Onzième Rayon – j’aime l’idée du pont et j’aime les choix que cela offre. Et c’est important. Cela me dit simplement que la Source nous permet toujours d’utiliser notre libre arbitre – et que nous pouvons choisir la façon de transcender ou transmuter d’un niveau à un autre. Le choix est là. »

http://www.starchildascension.org/starchild/

Eveiller la Shakti

Shakti est un mot védique qui signifie puissance. C’est également le nom de l’épouse d’Indra, Dieu d’un paradis-univers (loka) chez les hindous.

La shakti désigne l’énergie dynamique féminine, ou principe actif, des divinités du panthéon indien, le principe mâle devenant passif dans son rôle de semence ou d’essence. Ceci est à mettre en corrélation avec la dualité Purusha/Prakriti de la philosophie du Samkhya.

Dans le tantrisme, la shakti est identifiée à la kundalinî, déesse-serpent existant dans le corps de chaque être humain à la base du sacrum, et dont l’éveil prélude à la délivrance, moksha, par son union à Shiva à la pointe du crâne. Dans ce contexte, certaines Upanishad la décrivent comme parèdre de Shiva.

Ainsi, dans l’hindouisme, le mot shakti revêt les sens de puissance, force, énergie,pouvoir divin, force consciente du Divin, manifestation d’un pouvoir de la Conscience et de la Force suprêmes (selon shrî Aurobindo), la Mère divine, source de tout pouvoir ou encore Puissance de manifestation et d’action d’un Dieu particulier, représentée comme une Déesse.

Recontacter sa partie féminine permet de libérer les peurs, les manques, les doutes et d’intégrer l’Amour de la Mère Divine. La Mère divine représentant la Shakti.

La Shakti avec sa lumière, son pouvoir, sa connaissance, sa conscience et sa félicité agit directement sur l’instrument humain qu’est l’aspirant et seulement si celui-ci se rend apte à la recevoir.

Cette conscience est la force qui domine toute existence, unique et pourtant qui peut emprunter plusieurs formes et personnalités. Elle sert de médiatrice entre la personnalité humaine et la nature divine; elle se tient au-dessus de tous les mondes et porte en sa conscience éternelle le Divin suprême. Elle est la Porte du Ciel.

Sous l’aspect de la connaissance, elle est tranquille, calme à tout jamais, rien ne peut l’émouvoir, car, en elle, est toute la Sagesse.

Sous sa forme de force et d’énergie, elle représente l’intensité, la puissante passion, la divine violence qui s’élance pour briser toutes les limites et les obstacles.

Dans son aspect de la Mère se trouve l’éternelle beauté, les harmonies divines et la grâce, le charme et la tendresse émanent d’elle. Partout où elle pose son regard merveilleux, l’âme est saisie, captivée et plongée dans les profondeurs d’une félicité insondable car son Amour est sans limite.

Sous son aspect de puissance de travail et d’ordre , elle est la plus experte en pouvoir d’exécution et la plus proche de la nature physique; elle préside au détail de l’organisation et l’éveil de l’humanité dans son Ascension Planétaire.

De même que contempler la lumière nous fait connaître le soleil, contempler la Mère Divine comme étant le tout, c’est atteindre la suprême connaissance.

Le véritable enfant de la Mère divine obtient le don de la voir partout et dans chaque chose. Cette vision est le signe distinctif de celui qui s’est abandonné à Elle et qui est vraiment devenu Son enfant.

Accueillez tout sa Lumière

Le Shaktisme

Les adeptes du shaktisme sont appelés shakta, parce qu’ils considèrent la shakti (énergie, divine puissance) comme le principe absolu. Le terme shakti s’applique tout particulièrement à l’énergie créatrice de la divinité, et c’est à travers elle qu’on explique l’action en ce monde d’une divinité supérieure et transcendante. Shiva déploie sa Shakti comme Vishnou sa Lakshmî et Brahmâ sa Sarasvatî.

Généralement, la condition d’épouse de la divinité masculine principale n’est rien d’autre que l’hypostase mythique du principe féminin qui, tour à tour, prend des noms différents selon les contextes historiques et religieux.

Dans le culte du dieu Shiva, ses aspects féminins sont le plus souvent Kâlî (« la noire ») et Durgâ (« la difficilement accessible »). C’est à travers la vénération de la composante féminine de la divinité en tant que « force créatrice » – reflet des anciens culte de la déesse-mère – qu’est dépassée la dichotomie entre la transcendance du dieu et son immanence terrestre.

Le dieu masculin Shiva se déploie, en effet, dans ce monde, à travers ses aspects féminins, Durgâ ou Kâlî.

Pour les shakta, Durgâ serait même supérieure à son époux, qui n’existerait pas sans le principe féminin. Durgâ serait donc semblable au brahman, Cause première de la réalité tout entière, en parfaite identité avec l’Absolu, tandis que Shiva représenterait l’aspect statique du brahman.

C’est donc l’énergie féminine (shakti) qui fait naître et nourrit constamment la « nature matérielle » (prakriti). Durgâ-Kâlî est donc la déesse-mère et la divinité centrale du shaktisme.

En tant qu’images de la « grande déesse » (mahadevi), les femmes de culture shakta jouissent d’une très grande estime; à aucune époque, par exemple, elles ne furent immolées sur le bûcher de leur mari défunt et, depuis toujours, il leur est permis de se remarier après une période de veuvage.

Le rituel shakta se teinte de fortes nuances érotiques. Dans l’union sexuelle entre un homme et une femme se reproduit, en effet, l’union parfaite de Shiva et de la shakti, et le coït est une forme de la vénération de la shakti.

Le shaktisme est lié au tantrisme: l’un et l’autre constituent, d’une certaine manière, le développement extrême de l’hindouisme.

La Kundalinî

La tradition indienne met en évidence dans le corps humains différents canaux appelés nâdis, voies subtiles de circulation des énergies montant de la terre ou descendant du ciel. Le nâdi Shushuma suit la colonne vertébrale autour de laquelle s’enroulent comme les deux serpents du caducée, les nâdis Idâ et Pingâla.

La Kundalinî ( en Sanskrit « kundal » signifiant « boucle » ) est un concept lié au Yoga qui désigne une puissante énergie qui se trouverait lovée dans l’os sacrum. Elle est représentée comme un serpent enroulé sur lui-même trois fois et demi.

Par la pratique de la méditation, la Kundalinî s’éveillerait et monterait le long de la colonne vertébrale depuis l’os sacrum jusqu’à la fontanelle, progressant d’un des sept chakras à l’autre afin de les harmoniser un à un.

La Kundalini est indifféremment désignée comme « énergie vitale », « énergie sexuelle » ou « énergie divine » selon les auteurs qui l’emploient et la tradition qui l’utilise. Le terme ancien, Kundalini Shakti, issu du tantrisme. Le déploiement de la Kundalini conduit à l’Eveil Spirituel du pratiquant et à la plus haute conscience de soi.

Le Tantra invite la beauté, la sensualité, le respect, la joie
au Sacré dans nos relations

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email