AUTOMNE 2016

MESSAGE DE ROSITAÏ, LA FEE DU SUREAU transmis par Alain Titeca

Je me nomme Rosistaï, je suis la fée qui veille sur les sureaux de cet espace

La nature se met au repos, obéissant au cycle des saisons. Les énergies telluriques deviennent dominantes; la terre nourrit de sa chaleur chaque être qui s’y relie.
La sève descend dans chaque arbre, dans chaque plante pour renforcer ses racines et autoriser une croissance nouvelle au printemps prochain Mes sureaux s’installe dans le sommeil. Ils nourrissent la terre de leurs feuilles.

Le temps des champignons et des mousses est venu. Ils participent à décomposer les végétaux accumulés sur le sol, fertilisants ainsi la terre pour les jeunes pousses à venir.

Tout est Un. Les cycles de croissance et de repos, la fertilité du sol, la vitalité des plantes et l’énergie d’un lieu.

Durant la période de froid, les êtres de la nature poursuivent leur mission de veille et d’entretien de la nature. Durant cette période nous concentrons notre attention sur la terre, veillant à son enrichissement et sa santé. Les énergies telluriques circulent en hiver et préparent la saison nouvelle.
Tout ce qui pousse sur Gaïa sommeille en hiver mais la terre est en pleine activité pour reconstituer, renforcer son microcosme.

Nous élémentaux, n’avons pas la même sensibilité que vous humains. Les variations de températures nous affectent peu, en revanche, nous sommes très sensibles aux vibrations de la vie. Notre ressenti vibratoire est très fort ; nous sommes affectés lorsque la vie quitte un lieu. Quand la résonance vibratoire d’un espace augmente et que la vie s’installe, nous nous réjouissons.

Au cœur de l’hiver, nous œuvrons sans relâche pour que circulent les énergies, pour que montent les vibrations porteuses de vie.

Nous vous invitons à entrer dans la danse des cycles et des saisons.
Gaïa à besoin de votre attention; tout comme nous vous en êtes les gardiens. Actuellement, portez votre attention sur les mousses qui se propagent un peu partout; vous percevrez facilement le petit peuple des mousses, les moossmens qui sont en pleine activité en automne.

Chaque gardien à une attribution particulière, une mission qui lui est propre avec une saisonnalité spécifique.
Les fées sont généralement plus actives dans la phase de montée en sève des végétaux.

Les lutins travaillent beaucoup à la préparation de la germination ainsi qu’à la circulation des énergies. Ils sont souvent les gardiens des vortex. Ils travaillent toute l’année mais ont une action particulière durant la saison de repos et à la fin de l’hiver. Durant cette période il est fréquent de rencontrer un lutin, assis sur un champignon en train d’activer les courants telluriques.

Les elfes sont attachés à l’élément terre ou air et parfois eau.
Les ondines sont toujours liées à un espace aquatique d’eau douce, gardienne d’un cours d’eau, d’un plan d’eau; elles veillent à l’équilibre du système. Les ondines sont particulièrement activent durant la saison où la vie explose.

Les salamandres, les phénix et les dragons sont toujours associés à l’élément Feu.
Les salamandres sont présentes dans les feux terrestres, les phénix sont associés au feu solaire et les dragons liés au feu cosmique. Depuis l’entrée de Gaïa dans l’ère du Verseau et l’ascension vibratoire de la planète, les dragons sont de retour sur Terre.

Les faunes sont les gardiens des arbres; ils sont associés à une essence particulière ou à un groupe d’arbres sur un secteur délimité.

Les licornes sont des êtres de soins d’une grande pureté. Elles interviennent en semant les fruits de vie sur les secteurs où le besoin est grand. Les licornes interviennent beaucoup au moment où la nature reprend vie au tout début du printemps et à la fin de la période hivernale. Leur passage sur un secteur est toujours signe d’abondance à venir.

Nous vous invitons à entrer en collaboration avec les esprits de la nature, à intégrer les cycles de croissance et de repos pour vous installer à votre place de gardien de Gaïa.

Tout ce qui croit, pousse et se déplace à la surface de la terre finira par y retourner; en se décomposant la matière nourrit la terre, l’enrichit.

La collaboration entre les humains et les esprits de la nature est nécessaire pour Gaïa. Votre aide nous est précieuse pour intervenir sur la matière.
La saison des feuilles mortes est arrivée; leur lente décomposition va enrichir le sol, constituant ainsi un terreau fertile pour les jeunes pousses au printemps prochain.

Alain Titeca

http://www.alaintitecasexologue.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email