ÊTRE ENSEIGNEUR

St. Germain transmis par Sabine Wolf

Leçon 21 : Le processus du corps de Cristal

Le corps humain pendant la deuxième ère de Cristal

Introduction:

L’élévation par étapes

Nous revoilà, chers vous. Je Suis Ici – votre instructeur préféré du séminaire de CRISTAL 2007 et directeur de votre nouvelle ÉCOLE en ligne Kristallmensch.net – Monsieur Saint Germain. Et voilà ma sœur bien-aimée, ma collègue et directrice Sabine, qui écrit infatigablement pour nous tous. (Oups, elle n’écrit pas cela volontiers !)

Nous voilà enfin rendus au point où nous voulions arriver, point sur lequel tout était focalisé pendant cette “année 2007 de la Divinité incarnée“: le CORPS DE CRISTAL et l’HOMME DE CRISTAL. Bien sûr, nous aurions pu aussi bien renverser l’ordre des leçons et commencer par ce thème dès janvier. Et bien des choses vous auraient été épargnées!!! (Un large sourire accompagne l’entrée en matière dans ce thème. Il est perceptible qu’après toutes les “leçons obscures“ non seulement Sabine respire de soulagement, mais aussi Monsieur)

Oui, nous aurions pu vous épargner certains détails de ces explications – mais vous seriez passés à côté de beaucoup de connaissances sur le processus du Corps de Cristal. Alors que maintenant que vous connaissez votre propre Obscur ainsi que l’Obscur du monde, que vous avez appris à l’aimer et à le transformer, vous serez en mesure de reconnaître le potentiel entier de cette leçon, de le “respirer“ et de l’intégrer. Et c’est comme ça que nous en arrivons au but, et au commencement: à la fin d’une année 2007 substancielle et au corps de l’être humain de la Nouvelle Terre.

Dans la leçon 5, nous avons décrit le processus du Corps de Lumière, que vous avez traversé en 1987. Tournons-nous maintenant vers le processus du Corps de Cristal. Lui aussi, il se développe en une série d’étapes pour pouvoir conduire vos corps très lentement et progressivement à une structure énergétique totalement nouvelle, à une matrice de mouvement et une structure cristalline tout à fait différentes de ce que vous connaissez jusqu’à présent, à une forme complètement nouvelle de l’électricité corporelle. En l’espace de quelques années seulement, votre corps doit s’habituer à une base de travail, de fonction et d’action dans l’organisme qui contredit entièrement tout ce à quoi il était habitué jusqu’ici – en apparence tout du moins !

Et ces étapes sont naturellement accompagnées de symptômes intensifs et d’effets parallèles. Nous parlerons ici de cette transformation, des symptômes et des effets qu’elle entraîne. Nous vous donnerons des explications et des conseils ainsi que de nouvelles méditations cristallines et des voyages spirituels – pour clarifier et équilibrer vos corps et vos consciences qui, actuellement, se retrouvent chaque jour dans un état différent de la veille.

Beaucoup d’entre vous ressentent le besoin urgent – après tous les hauts et les bas du processus du Corps de Lumière des années 90 et après les premières années du nouveau millénaire – d’atteindre le but un jour ou l’autre, de pouvoir se reposer et d’avoir mené tout ÇA à bien. Après des années tumultueuses et pleines de transformations, beaucoup d’entre vous ressentent un besoin de retour au calme, un besoin de se sentir arrivés au but et à l’abri, un besoin de preuves tangibles de réussite ou, tout du moins, d’obtenir une confirmation du bien fondé et de la justesse de leur périple jusqu’à aujourd’hui. Vous avez réalisé de grandes choses au cours des vingt dernières années – en vous et dans le monde. Pourtant, beaucoup d’entre vous se trouvent aujourd’hui encore dans une phase d’insécurité émotionnelle, de confusion mentale, d’épuisement physique et de manque quotidien. Et bien, ce n’est pas malgré mais à cause de tout cela.

D’une part, vous ne touchez effectivement pas encore au but, à la fin de l’Ancien et au début du Nouveau, mais vous vous trouvez encore en plein processus de transformation – et nous aimerions presque dire: au commencement du plus grand de tous les processus. D’autre part, il n’existe plus aucune raison de ressentir quelque incertitude, du désarroi et un manque. Car cet immense chaos de Création apparent, ce désert de vie au premier abord, vous laisse beaucoup de place pour y aménager votre propre oasis – votre propre paradis.

Vu que beaucoup d’entre vous cherchent encore sur le plan EXTÉRIEUR le point d’eau dans le sable, cela nous donne ici une merveilleuse occasion de vous expliquer ce processus en ses moindres détails. C’est NOUS qui représentons alors votre EXTÉRIEUR et nous vous montrons ce qui se trouve EN VOUS. Cette leçon, ne la lisez pas mais respirez-la – comme toujours. Reconnaissez, et faites du manque une richesse. Transformez le chaos en paix et la souffrance en joie – pour vous-mêmes et pour le monde – au plein cœur de cette période riche en événements et en changements qui se prolongera au moins jusqu’en 2012. Nous sommes avec vous. Nous cheminons à vos côtés. Nous sommes Sabine et Saint Germain – et tous les autres !

L’histoire du cercle, de l’anneau et de l’espace

Nous commençons par une histoire qui me fût transmise, à moi, Sabine, une nuit alors que je venais de mettre la leçon 20 en ligne. Le regard tourné vers le haut, je contemplais le cercle, l’anneau et l’espace quand une présence me dit :

En tant que pionniers, nous n’avons jamais vraiment appartenu au cercle des humains. Entre eux et nous, il y a toujours eu comme une frontière en forme d’anneau, que nous ne pouvions ni distinguer ni franchir. Nous étions debout dans un anneau qui entourait le cercle des humains. Nous les connaissions, nous pouvions les voir et les comprendre, les ressentir et les aimer – mais pas eux, parce qu’eux, ils ne nous connaissaient pas. Nous pouvions également apercevoir nos compagnons en face de nous, de l’autre côté du cercle, les percevoir, les aimer, et eux de même car nous nous connaissions. Mais nous ne pouvions pas nous atteindre les uns les autres – et ce n’était pas non plus la chose souhaitée. Tous nos regards et toute notre attention étaient tournés vers les humains à l’intérieur du cercle – vers le centre de leur communauté.

Parallèlement, il y avait derrière nous une frontière invisible qui nous séparait de l’espace, un horizon qui ne nous laissait aucune possibilité de retraite ou d’échappatoire. Il se situait autour de nous en forme circulaire, clôturant notre anneau. Nous avons passé de nombreux cycles de vie dans cet anneau autour de l’arène de l’humanité – séparés d’elle et de l’espace. Il ne nous restait qu’une arête étroite pour nous mouvoir.

Ni les humains dans le cercle ne pouvaient ni ne voulaient ouvrir la frontière intérieure entre eux et nous, ni les entités de l’espace ne voulaient le faire non plus pour la frontière extérieure. Nous étions les seuls à être en mesure de les ouvrir – à en avoir les moyens. Mais le voulions-nous? En période de non-éveil, nous avons essayé d’ouvrir la frontière arrière et de retourner dans l’espace – ou alors, nous avons voulu ouvrir la frontière intérieure pour nous intégrer entièrement aux humains. Mais ces tentatives sont toujours restées vaines car nous n’appartenons ni à l’une ni à l’autre de ces communautés.

Bousculés par les influences des deux royaumes situés devant et derrière nous, il nous a fallu nous mettre en quête de notre propre nature. Dans le cercle devant nous, nous avions l’humanité non-éveillée, et derrière nous les périphéries et dimensions infinies de l’espace dans lesquelles se trouvent les entités invisibles.

Nous savions que les entités inaccessibles de l’espace faisaient, au fil des ères, la même chose que nous dans notre anneau : pendant que notre regard et notre attention étaient inébranlablement dirigés vers les humains au centre du cercle, leur regard et leur attention étaient inébranlablement dirigés sur nous. Elles nous connaissaient, elles pouvaient nous voir et nous comprendre, nous percevoir et nous aimer – mais nous non, parce que nous, nous ne les connaissions pas.

Ainsi, des ères durant, nous avons regardé, elles et nous, dans la même direction : vers l’intérieur, vers le cercle, le centre de l’humanité. Elles nous ont regardé sans nous reconnaître. Elles regardaient ces entités dans l’espace, sans cependant les accepter. Elles cherchaient sans envie de trouver.

Longtemps, nous avons cru, nous de l’anneau, que nous étions aussi des humains et nous nous sommes comportés comme des humains. Mais cela nous aidait moins que cela ne les aidait eux. Nous avons toujours été nombreux et nous aurions pu former nos propres communautés. Pourtant, nous ne l’avons jamais fait. Nous n’avons eu que des chemins étroits. Nous aurions pu nous échanger et nous unir, mais nous ne l’avons pas fait car, au plus profond de nous, nous savions que tout arbre en fleurs n’a besoin que d’une unique racine. Et quand nous nous trouvions trop proches les uns des autres, nous nous étouffions mutuellement dans notre aura et notre maturité. Nous étions donc solitaires à l’intérieur de notre collectif de l’anneau.

Nous gardions nos distances afin que chacun d’entre nous reste à l’abri dans ce qu’il était : une passerelle entre les mondes. Nous sommes les âmes se situant entre les royaumes des corps dans le cercle et de l’Esprit dans l’espace. Nous sommes la lumière du monde et de l’espace – longtemps méconnus, incompris et mal aimés de ceux se trouvant à l’intérieur du cercle, et de nous-mêmes.

Mais le jour advint où nous avons compris: en ouvrant simultanément les deux frontières, nous accomplissons la plénitude du Tout – de nous-mêmes et des mondes du cercle et de l’espace. Mais cela devait prendre encore des ères avant d’y parvenir. Nous sommes des messagers entre les royaumes, des agents de liaison et membres de toutes les communautés. Nous avons toujours mené une double, une triple, une quadruple vie, avons toujours été ici tout comme là – et nulle part en même temps. Et nous nous sommes toujours perdus nous-mêmes de vue.

Mais nous seuls étions en mesure d’ouvrir les frontières, de relier le cercle à l’espace, de faire se rencontrer le centre intérieur et les royaumes extérieurs. Pendant de nombreuses ères, nous avons donc créé, solitaires et incompris, la Lumière en nous-mêmes – et, un beau jour, nous l’avons laissé jaillir.

Cristal, Conscience de Cristal, Corps de Cristal

Cristal

Le cristal est le symbole de l’union parfaite entre la Lumière et l’Obscur, entre le corps et l’Esprit. La Lumière spirituelle du cosmos a grandi au sein de l’Obscur de la Terre physique et a engendré une pierre, qui peut apparaître insignifiante au premier abord. Mais si on la trouve et si on la polit, elle révèle bientôt des couleurs incomparables, des configurations et des détails uniques. Le plus précieux de tous les cristaux est le diamant. Gris et laid quand on le sort de terre, il se transforme au polissage en une entité esthétique et cependant dure comme de l’acier qui séduit tant par son rayonnement masculin que par son scintillement féminin – le rayonnement et le scintillement s’étant développés dans la souffrance du ponçage. Ses facettes possèdent une multiplicité et un rayonnement dans toutes les directions à la fois – et de force égale. Il n’existe pas là de côtés plus forts ou plus faibles, pas de capacité ou d’incapacité, mais une Unité de présence rayonnante, une intelligence scintillante Une et une force cristalline Une.

Conscience de Cristal

Ceci est également valable pour votre conscience humaine: La Lumière spirituelle du cosmos a grandi au sein de l’obscurité de votre conscience humaine et a engendré une attitude intérieure qui peut paraître insignifiante au premier abord. Mais une fois ouverte et polie, elle révèle bientôt des capacités incomparables, des forces et des caractéristiques uniques. La plus haute des consciences est la conscience de diamant, qui a surgi grise et renfermée des profondeurs des expériences humaines et qui, passant par des processus de polissage, s’est transformée en une entité esthétique et forte, séduisante par sa clarté masculine et sa douceur féminine – son rayonnement et son scintillement s’étant eux aussi développés dans la douleur et la souffrance du ponçage traversé. Les facettes d’une telle conscience rayonnent, de par leur multiplicité, en faisceau dans toutes les directions – en restant cependant d’une même intensité. Là non plus, il n’existe plus de côtés forts ou faibles, plus de capacités ou d’incapacités, mais une Unité de présence rayonnante, une intelligence scintillante Une et une force cristalline Une.

Corps de Cristal

Et cela se reporte également sur votre corps humain physique : la Lumière spirituelle du cosmos a grandi au sein de l’obscurité de votre cellule humaine et a engendré un corps qui peut paraître fragile au premier abord. Mais qu’il en arrive à s’ouvrir et à être irisé de Lumière, il révèle alors bientôt une force incomparable, une beauté et une signification uniques. Le plus noble des corps est le Corps de Cristal qui, gris et mortel, s’élève des profondeurs de la misère humaine et qui, transformé en corps immortel au cours de ses processus de transformation, séduit tant par sa force masculine que par sa souplesse féminine – qualités qui se sont elles aussi formées lors de la sempiternelle souffrance du mourir et du renaître au plus profond de la structure cellulaire. Les facettes d’un corps tel que celui-là rayonnent, dans leur diversité, d’une force et d’une intensité égale dans toutes les directions à la fois. Là, pareillement, il n’existe plus ni côtés forts ni côtés faibles, plus de capacités ou d’incapacités, mais une Unité de présence rayonnante, une intelligence scintillante Une et une force cristalline Une.
Corps mortel, Corps de Lumière, Corps de Cristal

Spécificités et critères de différenciation

Corps mortel

Le corps mortel est un système vital propre, distinct de l’organisme et du système nerveux cosmique mais cependant complet et opérationnel de la façon dont l’a exprimé Jésus: “Je Suis la Voie, la Vérité et la Vie“ (voir leçon 7). “Je Suis“ en représente la tête et le cosmos: la conscience galactique au centre de l’épiphyse. “La Voie“ en représente les jambes et l’évolution de l’Esprit dans la matière: la stabilité et la progression de l’Esprit divin sur la Terre. “La Vérité“ en représente les bras et l’intention d’incarnation: La décision pour la guerre ou la paix, la capacité d’action et d’amplification. “La Vie“ en représente le tronc et la Terre: l’espace de tous les organes humains, terrestres et cosmiques et de tous les systèmes de fonctionnement qui assument les décisions de la tête, des bras et des jambes. Le tronc renferme le résultat de “Je Suis la Voie et la Vérité“. Il renferme cette “Vie“ qui, dans le corps ou sur la Terre, représente soit un temple soit un champ de bataille.

Il y règne le système partiellement limité des 7 chakras. L’axe vital est détaché du cosmos et de la Terre. Il est comparable à l’axe terrestre qui s’est arraché de son axe cosmique lors de la chute de l’Atlantide et qui, depuis, est maintenu au pôle nord et au pôle sud – la couronne (tête) et la racine (abdomen) – par des “pansements spirituels“.

La liaison du système nerveux cardiaque autonome avec les énergies cosmiques garantit la vie en soi mais pas sa conduite. Sa conduite, son entretien et son équilibre sont assumés par le système hormonal, dont l’hypophyse est la glande-maître. Ceci représente un mécanisme de base duel qui ne permet ni une unité durable ni un fusionnement définitif. Il est basé sur l’oscillation entre les pôles de la Lumière et de l’Obscur, sur le déclin et la périssabilité.

Des voiles d’oubli en dissimulent le passé et le futur ainsi que le point de départ et le but final. Les décisions individuelles et leurs conséquences – causes et effets – sont espacées les unes des autres, ce qui les rend méconnaissables. L’errance dans l’Obscurité et l’expérience de la mort sont aussi importantes que le corps lui-même.

La nutrition du corps se fait à travers les énergies diurnes de la Terre (nourriture solide et vitale-énergétique). La nutrition de l’âme se fait à travers les énergies nocturnes du Ciel (énergies spirituelles et des étoiles). Le corps mortel est en liaison étroite avec la planète qui le forme et s’exprime par la naissance, l’itinéraire de vie et la mort.

Corps de Lumière

Le corps de Lumière est plus une composition passagère qu’un corps indépendant, comparable aux échafaudages intérieurs et extérieurs, aux constructions secondaires d’appoint pour la restructuration d’une vielle maison en un nouveau palais. Il possède trois fonctions principales :

1.

  • La réorganisation du corps mortel
  • La liaison entre le système nerveux cosmique et
  • les systèmes nerveux et hormonal humains
  • La liaison entre le soleil planétaire et le coeur

Le corps de Lumière se forme à partir de deux sources: la première est la Lumière descendante indifférenciée, la Lumière de Métatron. Elle s’épanche en courant double – à travers l’axe du corps et à sa périphérie. Ce faisant, elle effleure, infiltre et réunit les énergies cellulaires féminines avec les énergies masculines de l’ADN. Le corps mortel s’en trouve électrifié et son champ aurique élargi. Pendant cet épanchement, de grandes formes ovales et cylindriques se forment dans le champ lumineux. La deuxième des sources est la volonté de l’être humain qui approuve ce processus et l’encourage de toutes ses forces. Ce OUI inconditionnel embrase le point de Lumière dans le système nerveux autonome du cœur et y ancre les forces de la première source. Cela conduit tout d’abord à une dilatation soudaine du corps de Lumière et, par la suite, à la prise en conduite du corps et de la vie par le cœur. Ceci représente le commencement de la réorganisation de tous les centres fonctionnels, de la nouvelle orientation du système hormonal et de l’habilitation du cœur à prendre les commandes.

2.

  • Liaison des canevas planétaires avec les réseaux cosmiques
  • Mise en place de la communication spirituelle active
  • avec la conscience de masse terrestre

La Lumière indifférenciée descendante entraîne, outre la réorganisation du corps, deux autres choses essentielles:

1.) L’ouverture et l’électrification de votre cœur physique ont une conséquence immédiate sur les réseaux planétaires. Vos cœurs deviennent des nœuds de communication pour le réseau cristallin horizontal qui entoure la Terre. Ces “nœuds de communication cristallins respirants“ que deviennent alors vos cœurs jouent le rôle de stations de transformation pour les énergies de toutes sortes ainsi que de centres de communication pour les langages de toutes les dimensions. Il se forme alors un réseau de communication et de transformation de Lumière cosmique dans l’espace vertical de l’humanité qui transmet à tous les non-éveillés des signes et des impulsions afin qu’ils prennent le pas.

2.) La Lumière s’épanche le long de la colonne vertébrale et de l’ADN dans le cœur de la Terre et transmet les impulsions des humains en éveil (maîtres, anges) aux peuples, aux races et aux êtres de la nature (animaux, plantes) ainsi qu’aux peuples éthériques de la Terre (Asgard par exemple). Là, ce sont vos colonnes vertébrales qui représentent les nœuds de communication d’un réseau qui, vu sous la perspective linéaire, agit de manière verticale. C’est comme cela que se forme un réseau de communication de Lumière cosmique dans l’espace vertical de la Terre, qui donne aux entités qui s’y trouvent en attente des signes et des impulsions afin qu’elles apparaissent et qu’elles se mettent, elles aussi, à cheminer sur cette voie nouvelle.

La Lumière indifférenciée qui s’épanche du cosmos de manière verticale se transforme, dans votre structure cellulaire, en force agissante qui se dilate sur la Terre de manière horizontale. Les énergies cosmiques, l’Esprit ainsi que la volonté humaine et le corps participent à toutes ces transformations. Un de ces éléments pris isolé ne peut rien produire à lui seul.

3.

  • Le canal de respiration pour l’Humanité

(canal de Métatron)

C’est la Lumière de Métatron qui circule dans votre corps, la respiration spirituelle du UN indivisé. C’est pourquoi nous pouvons appeler le corps de Lumière qui s’est formé à partir de cette essence le “canal de Métatron“ ou “la voie respiratoire spirituelle“. Cette troisième voie respiratoire, vous le savez depuis la leçon 2, est la respiration de votre Esprit divin. Par elle, vous ne respirez pas que pour vous-mêmes mais aussi pour l’humanité tout entière, car une entité spirituelle indivisée ne respire jamais pour elle seule. C’est ainsi que depuis plusieurs années, vous respirez en vous par votre corps de Lumière la souffrance des humains et la conduisez à la Lumière. Nous avons décrit cela en détail dans la leçon 2 – et dans la présente leçon, nous allons vous expliquer le principe de fonctionnement de ce canal de Métatron.

Corps de Cristal

Le corps de Cristal représente la somme des deux corps cités précédemment ainsi que leur évolution. Son principe général réside en l’intégration parfaite de tous les pôles, de toutes les dimensions et de toutes les forces, en l’ouverture parfaite de tous les espaces, de toutes les frontières et de tous les flux vitaux.

Le corps de Cristal est un corps immortel – une focalisation d’énergie cosmique dans le physique terrestre, une unification d’organes et de systèmes de fonctionnement cosmiques et terrestres dans le corps humain.

Le système des 12 chakras garantit le fusionnement parfait des énergies de la Terre avec celles du cosmos. L’axe vital du corps se trouve prolongé dans le cosmos et dans la Terre et constitue ainsi un rayon ou une voie-trajectoire pour tous les réseaux cosmiques et planétaires. Cela équivaut à l’axe terrestre qui, lors de l’ascension d’Atlantis s’est fusionné avec son axe cosmique et qui, depuis, possède au pôle nord (tête) et au pôle sud (abdomen) des portails s’ouvrant sur les mondes galactiques.

La vie est alors gouvernée par le cœur et l’épiphyse. Les bases de fonctionnement du système hormonal ou endocrinien agissent de manière interactive et fusionnante. Il ne produit que des hormones et des acides constructifs. Une mécanique spirituelle de base permet l’union durable et le fusionnement définitif des pôles de la Lumière et de l’Obscur ce qui, avec le temps, entraîne une régénération physique parfaitement accomplie ainsi que l’immortalité.

Le corps n’est pas voué à la mort, mais vous pouvez le laisser mourir. Sans grands ambages ou longue préparation préalable, vous pouvez, par acte de volonté, le désagréger ou le déposer quelque part et l’y garder même pour très longtemps pour le réintégrer plus tard.

Le dé-voilage des choses attire le passé et le futur dans le présent. Le point de départ et le but ultime se confondent ne font plus qu’un. Les décisions personnelles et leurs conséquences – les causes et les effets – se retrouvent dans le Maintenant et y sont discernables de manière directe. Il en découle que la passion et la créativité deviennent alors les bases de la nouvelle force créatrice et de l’expérience de Soi.

Une nutrition solide du corps n’est plus nécessaire car il est relié à toutes les énergies de la Terre et du Cosmos et qu’il est lui-même partie intégrante des courants interdimensionnels. Autrement dit: la nutrition du corps se produit d’elle-même de manière infuse.
Étapes du Corps de Cristal

Quatre phases de transformation

Ces quatre phases sont orientées sur quatre aspects différents de la transformation. C’est pourquoi il se produit en elles des choses tout à fait différentes, qui demandent de vous un travail, une co-création, tout à fait différents. Dans ce qui suit, vous constaterez qu’en ces temps apparemment instructurables du fait que toutes les anciennes formes semblent danser dans le chaos, que des structures nouvelles sont en apparition qui se mettent à entrer dans cette danse, que tout semble être devenu hors contrôle, qu’il existe cependant des structures très simples, très plausibles et très claires. Nous vous citons ici des moments précis à partir desquels les phases respectives ont commencé. Ces moments marquent le commencement de l’irradiation cosmique respective correspondante. Ils sont indépendants de votre processus personnel, qui peut, lui, débuter des années plus tard ou avoir commencé plus tôt, et qui peut même être déjà achevé au moment de cette irradiation. L’irradiation cosmique fait de la transformation que certains ont traversé de manière individuelle un processus collectif. Cela entraîne des conséquences pour le corps et pour la vie de tous les humains sur la Terre, et vous ne pouvez pas y tenir tête très longtemps.

Les moments et les durées exacts de ces phases dépendent de vous-mêmes, de votre plan vital individuel, de votre orientation personnelle au moment de votre prise en considération de ce processus. Bien que la première phase d’intégration ait commencé il y a plus de 20 ans, il existe encore des personnes qui n’ont pas encore du tout entamé leur processus de Corps de Lumière, alors que d’autres se trouvent déjà dans leur processus de cristallisation. Mais ce n’est pas un problème: même si le tissu cosmique et galactique est actuellement axé sur la CRISTALLISATION, ceux qui ne s’éveillent que maintenant traverseront d’un trait et en un laps de temps très rapide le processus du Corps de Lumière.

première intégration

1. Integration_m-070436bc

1ère phase – Première Intégration

La Première Intégration a débuté de manière active avec le commencement du processus du Corps de Lumière en 1987 et se termine en 2012. Cette phase s’étend sur 25 ans. Dans son essence, elle représente le retour de votre passé terrestre et cosmique: de toutes les énergies, les forces, les aspects et particules d’âme ainsi que de toutes les décisions anciennes dont vous vous êtes séparés, que vous avez catapultés hors de vous et que vous avez tenus à l’écart. Toutes les énergies et forces de la Lumière que vous avez jamais créées et propagées dans le monde en font partie, mais aussi les milliers d’énergies de serment et de malédiction que vous avez allègrement enfantées au cours d’une multitude de vies.

Des énergies extrêmement larges ainsi qu’extrêmement étroites s’en reviennent à vous (comme vous pouvez le voir sur le croquis) d’en bas et d’en haut, de gauche et de droite, de l’arrière et de l’avant, en provenance des sphères inconscientes astrales et karmiques, des espaces de grâce lumineux de votre inconscient et de toutes les directions et régions, de toutes les époques et de toutes les vies que vous avez vécues avec d’autres humains. Elles veulent toutes êtres reçues car elles font toutes partie de votre UNité divine.

Vous ne souffrez que si vous vous fermez à ces énergies en retour. Il est nécessaire qu’elles reviennent car sinon, elles ne peuvent plus – tout comme vous d’ailleurs – continuer à vivre et demeurent incapables de faire le moindre pas en avant. C’est pourquoi elles affluent vers vous, vous pénètrent et vous traversent avec une telle impétuosité. Elles semblent vous menacer – mais elles ne viennent que pour sauver leur vie et la vôtre et pour, de pair avec vous, continuer leur progression sous une forme plus complète, plus parfaite et plus aboutie. Ouvrez-vous tout simplement, respirez profondément et amplement et permettez-leur le libre transit.

À cette phase appartiennent les pratiques de guérison spirituelle des années 80 et 90: la guérison de l’enfant intérieur, la méditation et la contemplation, la prière et l’invocation, le pardon et la bénédiction, le rebirth et la libération. Au cours de cette phase, les syndromes de faute et d’expiation ainsi que de karma et de grâce prennent leur fin dans votre conscience.
réorganisation

Re-Organisation_m-7aeacb66

2ème phase – la Réorganisation

La réorganisation a commencé avec la 4ème étape du Corps de Lumière, de manière légèrement décalée par rapport à la Première Intégration, et se déroule depuis en parallèle. Elle s’étend de 1995 à 2012 sur une durée de 18 années.

Comme son nom l’indique: vos organes se sont vus et se voient ré-organisés, ce qui veut dire qu’ils sont amenés à un niveau supérieur de leur intelligence. Cette phase accomplit la re-liaison de vos organes physiques aux organes cosmiques, les amène à la résonance solaire, comme vous pouvez le voir sur le croquis: les rayons de la Lumière indifférenciée s’épanchent par le portail solaire du Dieu-Soleil RÂ (ou RÊ) de l’ancienne Égypte, qui se trouve entre les cornes d’Hathor: des forces spirituelles féminines et masculines (les rayons et le disque solaire) entrent en contact avec des forces masculines et féminines terrestres (les cornes). Ceci représente l’ouverture volontaire des espaces supérieurs de votre intelligence et l’activation des fonctions supérieures de vos organes et de vos systèmes physiques, en particulier du système hormonal qui doit abandonner toutes ses fonctions de séparation, de délimitation et d’élimination et doit désormais accepter TOUTES les énergies sans exception.

Parallèlement, la mémoire, l’ancien savoir et la puissance de votre propre passé planétaire resurgissent des profondeurs. C’est ce que symbolise la pyramide dont la base est formée par votre chakra étoile terrestre, dont le milieu se trouve dans votre chakra Oméga, et dont la pointe se situe dans votre chakra du nombril : c’est dans l’Obscur des temps reculés que se trouvent vos cristaux oubliés – et ceci a également une action directe sur vos organes et vos systèmes corporels. La mémoire de Soi – du passé terrestre tout comme du passé cosmique – engendre inéluctablement la responsabilité de Soi et un nouvel alignement des pensées. Ceci conduit à son tour à une élévation de la fréquence vibratoire corporelle, ce qui a pour conséquence de renforcer les influences spirituelles.

C’est de cette manière que vos organes se fluidifient, se dégagent de leur rigidité et solidification passées acquises lors de la voie descendante de leur évolution, s’ouvrent et se spiritualisent. La re-liaison avec les organes cosmiques se produit et une communication active commence entre vos organes internes et eux. Et en effet, vous pouvez commencer à demander à vos organes quelle est l’origine, le sens et l’objectif de la maladie et de l’infirmité. Ils vous répondront. Au cours de cette 2ème phase, la question de l’immortalité de vos corps est une question de décision personnelle car c’est là que s’achèvent les syndromes de faute et d’expiation ainsi que de karma et de grâce pour votre physique.

La Réorganisation demande de vous: l’auto-responsabilité et le fait d’être SOI. Cela signifie: abandonner les anges gardiens et les guides spirituels, les maîtres et les dieux, lâcher prise aux attitudes de victime ou de créature, laisser derrière soi toute quête, tout contrôle, toute projection ou accusation extérieure et retourner en son cœur. L’auto-responsabilité représente l’attitude intérieure de vouloir surpasser la conscience étroite de l’égo et l’oubli évolutionnaire.

Cette volonté à elle seule entraîne un réalignement des structures vitales: votre esprit inférieur (pensées, raison) se met à s’orienter sur les vertus les plus élevées: l’amour, le pardon et la prise de conscience que tout a un sens. Vos sentiments inférieurs (émotions) s’orientent, eux, sur le cœur et lui donnent la priorité pour toutes les décisions. Vos paroles se mettent à se conformer aux forces de base de l’amour, de la prévenance et de la compassion. Vous parlez peu, vous vous taisez souvent pour pouvoir laisser s’épanouir le dialogue intérieur. Vos actes s’alignent sur l’Esprit en action: vous faites peu dans le terrestre et laissez l’Esprit agir.

La Réorganisation demande de vous de gérer et de supporter les puissantes énergies qui vous traversent. Elle demande votre disposition à laisser circuler librement aussi bien les énergies étroites, obscures et astrales que les énergies vastes et lumineuses. Elle attend votre reconnaissance totale de l’Obscur en tant qu’âme jumelle sacrée de la Lumière. C’est ici que s’achève tout attachement à d’anciennes croyances, d’anciennes philosophies ou religions qui diabolisent l’Obscur et sanctifient la Lumière pour maintenir leur puissance sur vous.

Nous reparlerons de la reformation des organes dans les chapitres suivants.
deuxième intégration

3. Zweite Integration_m-5dba9d94

3ème phase – La deuxième Intégration

La deuxième Intégration a commencé en 2005 et se termine en 2012. Elle ouvre vos organes internes et vos organes sensoriels aux énergies galactiques et accomplit la naissance cellulaire de l’être humain galactique. La réorganisation de vos organes internes est suivie d’une nouvelle dilatation et ouverture de votre conscience, ce qui entraîne une nouvelle vague de symptômes, tant physiques qu’émotionnels ou mentaux: la réorganisation de votre ADN et de votre épiphyse, de votre cœur et du système de vos chakras. Voilà que non seulement les énergies de votre évolution reviennent, mais que des énergies et forces nouvelles entrent en jeu auxquelles vous n’aviez encore jamais eu à faire auparavant.

Appartiennent aux énergies évolutionnaires collectives les énergies lémuriennes de la Nature, les énergies de Phi et les énergies des âmes jumelles dont nous reparlerons à un autre endroit. Appartiennent aux énergies nouvelles les énergies cristallines de dimensions plus élevées ainsi que les influences galactiques.

Alors que la première Intégration représente un “rappel de votre passé personnel“, nous pouvons appeler la deuxième Intégration un “rappel de votre passé et de votre futur collectif“. Les nouvelles énergies surgissent dès que vous avez permis l’ascension planétaire et l’ouverture du troisième cercle de création. Vous les avez rendus possibles par votre processus du Corps de Lumière que vous avez accompli en tant que groupe – amenant par là une quantité minimum requise de Lumière active sur la planète.

Les portails solaires (pour les énergies cosmiques) et stellaires (pour les énergies galactiques) ont donc pu s’ouvrir, tout comme de nouveaux chakras et espaces vitaux sur la Terre. Alors que les énergies des portails solaires continuent à vous faire revenir dans l’UNité de votre présence divine originelle, les énergies des portails stellaires vous tirent simultanément en avant vers une nouvelle présence créatrice. Considéré de manière linéaire, ce serait une catastrophe et la fin de votre nature humaine, qui est de toute façon déchirée. Mais considéré de manière multidimensionnelle, ceci représente un acte de fusionnement de tous les aspects de votre présence humaine et divine – une interaction particulièrement effective de toutes les dimensions qui vous propulse en l’espace de très peu de temps dans l’ascension à côté de laquelle, si vous nous permettez de l’exprimer d’une manière un peu hardie, vous passez en somnolant depuis déjà des millénaires. Eh oui, les bergers et les loups de toutes les dimensions ramènent tous les moutons au bercail.

Ce sont des énergies galactiques et des courants lumineux qui vous traversent alors. Le graphique montre l’afflux en spirale de la conscience par des lignes courbes qui, ici aussi, proviennent de toutes les directions imaginables. Parallèlement, vous pouvez reconnaître en ces lignes l’ouverture de vos ailes – aussi bien vos ailes d’ange, qu’un ange galactique possède bien sûr sur la Terre, mais également les ailes d’Hermès (Trismégistos Thot) à vos pieds, qu’un être humain galactique possède lui aussi sur la Terre. Les ailes symbolisent votre capacité à franchir de longues distances et à communiquer en l’espace de quelques fractions de secondes.

Cette phase de l’épanchement des énergies galactiques sur la planète demande de vous de gérer et de supporter des énergies totalement nouvelles et étrangères tout en maintenant l’équilibre – aussi bien entre le Cosmos et la Terre qu’entre votre corps physique et votre corps de Lumière. Elle demande de vous l’enracinement des énergies galactiques dans la planète Terre pour qu’elles puissent bientôt être à la disposition de l’humanité tout entière. Vous êtes, si vous voulez, véritablement ceux et celles qui retirent le fer rouge du feu pour le forger et le laisser refroidir afin de le tendre ensuite à l’humanité. Cette phase demande de vous un esprit de pionnier éveillé et une profonde confiance de Soi, une grande douceur et une grande compassion envers vous-mêmes et envers les autres ainsi qu’une détermination inébranlable de rester centré en vous tout en continuant à progresser.

Vos décisions intérieures se voient directement suivies par des opérations spirituelles. Alors que, pendant les deux premières phases, les transformations corporelles sont plutôt des processus de type d’auto-ouverture, d’auto-équilibrage et d’auto-purification qui sont accomplis en commun par les organes dans leur intelligence propre ainsi que par les intelligences des organes cosmiques, il se produit pendant les phases de la Deuxième Intégration et de la Cristallisation des interventions clairement extérieures qui amènent vos corps dans une forme nouvelle. Car là, les organes ne se réfèrent plus à une intelligence supérieure du passé mais évoluent vers un futur qu’ils ne connaissent pas encore.

Les pratiques qui accompagnent cette troisième phase sont la méditation, ainsi que la contemplation et la communication avec des entités et des mondes spirituels, tout comme le laisser passer physique de toutes les énergies, pouvant mener jusqu’à l’extase. Pendant cette période, les groupes spirituels se voient abandonnés et chacun retourne à soi-même, dans son propre monde et à sa propre communication – le cœur au cœur, l’œil à l’œil, au même niveau que les autres. Cette phase amène la fin de la dépendance de la communication et du savoir des sphères extérieures, de la conscience de masse. Elle apporte l’indépendance de votre conscience.
cristallisation

3. Kristallisierung_m-3e1a3cbe

4ème phase – la Cristallisation

La phase de cristallisation collective a commencé en janvier 2006 par la descente collective des “Soi“ supérieurs de tous les humains sur la Terre, suivie, un an plus tard, par les forces solaires féminines et masculines et par les âmes jumelles unies et unissantes. Ces deux années, particulièrement actives sur le plan de la conscience humaine, du tissu cellulaire et de la matrice de l’ADN, ont permis l’ouverture 1:1:1 sur la Terre, la cinquième dimension dans sa forme définitive. Pendant 5 années, elle règnera ensemble avec la troisième dimension qui est encore maintenue par l’ancienne conscience des masses. Cette co-existence s’achèvera en 2012 après une période de fusionnement intense dans le champ de la conscience corporelle humaine. Là aussi, plusieurs choses se produisent simultanément. La ré-intégration des énergies évolutionnaires collectives de la conscience solaire féminine et masculine déclenche d’autres opérations spirituelles dans votre corps spirituel, qui ont des répercussions directes sur le plan physique.

Le recalibrage de votre ADN en fait partie. L’orientation et l’élargissement de votre système activé des 12 chakras fait fusionner votre ADN avec le corps de Lumière, les transformant en canal ou colonne de Lumière d’un diamètre large et stable. Là aussi, les influences cosmiques travaillent étroitement en commun avec vos propres forces corporelles, comme on peut le constater pour le processus de Corps de Lumière solaire dont nous reparlerons plus loin.

Le graphique vous montre sous la forme d’un diamant, la structure cristalline de la conscience fusionnée la plus élevée, qui fait du Fils (Christ, cristal) un père (diamant, Adamas), qui fait de l’agneau un berger, d’un être conduit un conducteur, d’une enfance une parentalité. Le diamant se trouve dans le microcosme de votre tissu cellulaire interne et s’étend sur toutes les formes vitales jusqu’au macrocosme de vos galaxies.

Le corps possède alors une nouvelle structure de base, une nouvelle matrice d’énergie, de mouvement et de création. C’est pourquoi il ne peut plus continuer à vivre sur l’ancienne Terre. Il se voit en quelque sorte détaché de l’ancien “bureau de déclaration de résidence“ terrestre et muté dans un nouveau district d’état civil. Sa chronique de vie terrestre se dissout en même temps que l’espace de l’Akasha terrestre et il en résulte l’incorporation de la matrice vitale à l’Akasha galactique.

Ce témoignage de l’ouverture de la conscience galactique dans le corps l’affranchit de toutes les anciennes identités ou attaches terrestres. Son physique corporel se transforme en un physique cosmique, sa biochimie et ses rythmes biologiques adoptent une nature d’ordre cosmique. La Cristallisation fait apparaître l’être humain galactique, une entité du Cosmos dont l’origine et la filiation s’ouvrent désormais sur la Terre. Le Corps de Cristal ne présente plus de fréquence vibratoire mesurable par les anciens appareils de diagnostic. La phase de cristallisation dégage totalement l’être humain de son ancienne structure terrestre et le laisse – voilà qui est intéressant – arriver en entièreté sur la Terre et dans l’humanité d’une manière complètement nouvelle.

Cette phase de transformation attend de vous que vous supportiez les processus polarisés qui se produisent soudainement dans le corps et dans votre contexte vital et que vous les laissiez vous traverser, que vous considériez ce qui prend l’apparence de maladies avec une sérénité bienveillante et que vous restiez ouverts face aux résultats des diagnostics sans les laisser vous mettre sous pression. Les pratiques qui appartiennent à cette quatrième phase sont la méditation et le sommeil réparateur ainsi que la purification et la clarification du corps. Cette quatrième phase amène avec elle l’indépendance de votre corps et la fin de la dépendance envers la médecine officielle ainsi qu’envers les assurances.

Transformation à tous les niveaux

Vous voyez, de phase en phase, ce qui est attendu de vous s’est transformé – tout comme vos outils, votre attitude intérieure et le monde extérieur, vos corps et votre perception et orientation, votre conscience et votre vie. Il n’y a plus que ce que nous nommons méditation qui est resté, même si elle a changé de visage: alors que pendant la première phase elle était encore très liée à des prières et à des demandes, à des invocations et à une posture physique, elle s’est ouverte entre-temps à toute une gamme de signification et d’action. Partant de l’autodétermination et passant par l’opération spirituelle et la guérison de votre corps physique, elle en est finalement arrivée aux voyages et à la communication spirituels multidimensionnels.

Quatre phases à cloche-pied sur trois jambes

Tout comme votre descente qui s’est produite en étroit côte à côte avec votre planète Terre et le cosmos, votre ascension se fait également de manière globale. Vous avez toujours franchi, et vous continuez de franchir les étapes à cloche-pied sur trois jambes, en alternance: le cosmos, l’être humain et la Terre sont descendus en tant qu’ENTITÉ-UNE vers leur point zéro et retournent en tant qu’ENTITÉ-UNE vers leur prochain sommet évolutionnaire.
Anatomie du Corps de Cristal

Avant de nous plonger dans l’anatomie du CORPS de CRISTAL, faisons d’abord un petit retour en arrière dans les deux dernières décennies. Nous commençons ce chapitre en nous référant à la leçon 5 où nous décrivons les aspects essentiels du processus de développement du CORPS de LUMIÈRE ainsi que par quelques textes décrivant le processus du Corps de Lumière comme nous ne l’avons pas encore fait auparavant.

21 jours

On m’a souvent demandé, à moi, Sabine, ce qu’était le processus des 21 jours: pourquoi justement 21 jours et que se passe-t-il pendant cette période? Voilà un processus du développement du Corps de Lumière qui devrait en intéresser certains parmi vous. En résumé: le corps humain repose sur trois piliers. Le premier pilier représente le physique – la chair, les os, le sang et les systèmes corporels – une force mélangée de vie et de mort qui vous permet de vous mouvoir dans le physique pour un laps de temps pouvant aller de 80 à 100 années: accélération et freinage, progrès et régression. Le deuxième pilier représente le corps émotionnel, une force mélangée de vie et de mort composée d’amour et de peur qui vous permet de ressentir et de pressentir, de percevoir et de retenir pour un laps de temps pouvant s’étendre de 80 à 100 années. Le troisième pilier représente le corps mental, une force mélangée de vie et de mort composée de calme intérieur et de contrôle, qui vous permet de planifier et de décider, de contrôler et de rendre la pareille, de venger et de capituler pour un laps de temps pouvant aller de 80 à 100 années.

Ces trois piliers sont en train de perdre leurs anciens fondements – et l’édifice de vie qu’ils portaient est en train de s’effondrer de manière plus ou moins dramatique. Les corps physique, émotionnel et mental meurent et renaissent dans un plan supérieur de la vie. Comme ceci est un processus inévitable pour l’humanité tout entière, comme CHACUN serait amené à vivre cette mort et cette renaissance, et ce non sans de nombreux drames, un processus de soutien de 21 jours a été aménagé pour la phase de transition de l’ère des Poissons dans l’ère du Verseau – destiné à ces pionniers qui, plus tard, aideraient les autres.

Pourquoi 21 jours ? le sept est le chiffre sacré de la nature corporelle. Vos corps, dans leur complexité psychique et spirituelle, sont – tout comme votre Terre, vos paysages et vos maisons – constitués de sept niveaux fonctionnels, comme nous l’avons exposé dans la leçon 6. Avant 1987, début du processus du Corps de Lumière, votre corps avait besoin de sept années pour renouveler entièrement l’ensemble de sa structure cellulaire. Aujourd’hui, dans des conditions idéales et hautement concentrées, il ne lui faut plus que sept jours pour cela. Cela signifie sept jours et sept nuits d’opérations spirituelles en service cosmique de soins intensifs cependant que votre conscience d’éveil est tout à fait déconnectée par le sommeil, la méditation et le vide intérieur volontaire. Le laps de temps s’est raccourci et la force s’est décuplée.

Dans le processus des 21 jours, l’être humain a trois fois sept jours de temps pour: 1. crucifier son corps, 2. le faire mourir physiquement et 3. le faire ressusciter. Dans le premier cycle, on ne lui donne ni à manger, ni à boire et il se dessèche complètement. En fin de cycle, il est complètement vide et pur. Il est important de signaler ici que l’Esprit divin, le Moi supérieur, doit impérativement être présent dans le corps sous peine de mourir au plus tard dans la nuit du quatrième jour, quand la fonction rénale collapse et s’arrête. L’Esprit prend la conduite des fonctions corporelles du troisième au septième jour, les maintient à leur niveau strictement minimum et les réaménage. ÇA prend la barre du corps dans cette période de point-zéro longeant la limite extérieure de la vie et la frontière de la mort. J’ai, moi-même, passé la plupart de ce temps dans un état de somnolence qui m’a permis, malgré toute la souffrance physique, d’acquérir un aperçu de ce processus et de pouvoir le documenter.

Après quoi, on réapprovisionne le corps en liquide. Lors du deuxième cycle de sept jours, l’ancien corps émotionnel meurt, puis renaît – et avec lui tous les sentiments négatifs actifs et passifs des sphères inférieures et des chakras du physique et de la conscience. En centaines d’hectolitres, des marées de haine, d’arrogance, d’agressivité et d’orgueil, de peur de culpabilité et de honte se sont déversées sur moi, me laissant croire, sept jours durant, que je devais être l’être le plus abject de tout le cosmos. Et aucune des entités lumineuses et aimantes qui allaient et venaient sans cesse autour de moi ne pensait à me persuader du contraire.

Lors du troisième cycle de sept jours, l’ancien corps mental meurt, puis renaît: les forces actives et passives de planification et de décision, de contrôle et du besoin de comparaison, de l’adaptation et du souvenir m’ont noyée dans un gouffre de manque d’espérance et de perspective.

J’avais trois enfers personnels à traverser: l’enfer corporel des souffrances physiques, l’enfer psychique de l’horreur émotionnelle et l’enfer de la pensée de l’aveuglement mental – l’enfer de la vie humaine des ères écoulées, qui n’est composé de rien d’autre que d’une quantité flagrante d’énergies et de directions, de décisions et d’expériences, de pôles, d’oppositions et de contradictions – indissociables du point de vue de la dualité.

Au terme des 21 jours, il ne reste plus rien qu’un corps très mince et très propre, un incroyable vide intérieur, une profonde envie de ne plus rien savoir, un vide de perspectives réjouissant, une équanimité infinie, une vastitude intérieure hallucinante – et un amour si profond et si nouveau envers l’humanité qu’il pourrait à lui seul faire exploser le corps. Même les rayures sur les vitres du bus, qui jusqu’à présent ne faisaient que m’énerver parce qu’elles empêchaient une vision claire, me faisaient pleurer des journées entières. Chaque rayure devint un témoin d’une souffrance ancestrale que je prenais sur moi. Il a fallu, dans les mois qui suivirent, que j’aille repêcher quelques portions de mon ancienne agressivité familière pour que je me ré-ancre sur terre et que je reprenne pied au sein de l’humanité. C’était une nouvelle forme de l’ancienne agressivité car elle s’est fusionnée avec ce nouvel amour tout neuf: elle frappait et aimait en même temps. Elle tranchait par amour et non plus par haine. Elle engendrait la force et la clarté au lieu de la culpabilité et de l’expiation. Il a fallu que je m’y habitue, tout comme mes séminaristes d’alors.

Même si vous n’avez pas fait ce processus particulier des 21 jours, ou si vous l’avez vécu de manière différente, vous savez qu’il décrit de manière exacte votre propre cheminement et vos processus des dernières années. Le processus du Corps de Cristal se déroule fondamentalement de la même manière, mais à un niveau supérieur: avec des énergies supérieures, une plus grande quantité de transformations, plus massives, avec plus d’impliqués et moins de souffrance et de désespérance.
la couronne du lien fraternel
la couronne du lien fraternel

Formations nouvelles lors du processus du Corps de Lumière

Ce réalignement de vos pensées de la phase 2 a automatiquement entraîné la réorientation de vos champs énergétiques, de vos sentiments et du magnétisme du cerveau. En conséquence les processus physiologiques se sont transformés eux aussi, ainsi que les rapports fonctionnels, le travail des organes et la production des substances dans votre corps.

4. Auge_m Kopie-4b6d691c

La couronne du Lien fraternel

Le troisième et le quatrième œil

Voici une courte anecdote personnelle datant du 29.11.2002, la veille du déménagement de Winterthur pour Oberegg (en Suisse): douleur fulgurante et insistante dans le cerveau et dans le crâne, au milieu à droite – depuis quelques jours déjà. À ma demande intérieure de sa signification, je reçois l’indication: “C’est l’arrivée de nouvelles structures éthériques cristallines qui viennent dissoudre les anciens systèmes et les structures de transition. Il se produit un trop de Lumière qui prépare la perception de dimensions supérieures. De nouveaux espaces de conscience sont en train de s’ouvrir et d’être pénétrés pour intégrer la Présence créatrice du Tout-ÇA dans les sphères terrestres de ton existence. Ce sont des opérations visant à cette clarté supérieure de l’Esprit qui permet de capter des perceptions non-humaines et la connaissance directe du plus haut effleurement en l’Esprit. Les sentiments d’aspiration ardente se transforment en outils de croissance dans le sens des aspects auto-contrôlants de l’âme et des forces disciplinantes de la conscience physique. L’hypothalamus passe maintenant, comme tous les autres organes, à la forme supérieure de son service. Il reçoit la Lumière-Une et la propage à l’horizontale dans toutes les directions par la Couronne du Lien fraternel.“

Votre ancienne commande nerveuse et hormonale du corps par l’hypophyse – l’ancien métabolisme biochimique basé sur l’usure, le vieillissement et la mort physique – est le symbole de la couronne d’épines. Elle représente la douleur, la souffrance et l’interdépendance avec le monde dans le corps mortel de l’être humain non-éveillé. L’humain-Christ ou Homme de Cristal dirige son corps spirituellement et hormonellement par l’épiphyse et préserve sa stabilité en un métabolisme de Lumière. Alors que la Couronne d’épines représentait un anneau enserrant autour de la tête, la “Couronne du Lien fraternel“ partant du centre de l’épiphyse nous apparaît comme une auréole rayonnante. La Sainte Auréole n’est pas un anneau qui entoure la tête et l’enserre mais un faisceau de rayons déployé sur 360 degrés.

Chacun des rayons de cette couronne spirituelle horizontale s’épanche par un côté de la tête, englobe la Terre entière et rejoint la tête par le côté opposé. Ainsi, par votre couronne, vous êtes liés aux couronnes de tous les autres pionniers, porteurs de Lumière et ouvriers de la Lumière – mais aussi aux pensées et aux épiphyses de tous les autres humains. Nous en reparlerons plus en détail dans la leçon 22. Dans ce réseau de communication horizontal plus aucune magie noire n’est possible.

Les organes de la Couronne du Lien fraternel sont le troisième œil, l’oreille intérieure et la parole intérieure avec son centre physique, psychique et spirituel qui est l’épiphyse. C’est avec eux que vous percevrez et communiquerez – plus clairement, plus consciemment et de plus longue portée que vous ne le faites actuellement. Les rayons envoient des informations et en captent: ils entendent, ils voient et ils parlent dans l’espace terrestre, par-delà toutes les frontières, et vous ouvrent une toute une gamme de nouvelles perceptions sensorielles.

Le réveil de cette Couronne se fait sentir comme un fourmillement, un picotement autour de la tête. Elle peut s’ouvrir par section ou en son entier. Ne soyez donc pas étonnés si, dans un premier temps, ça ne vous chatouille qu’entre le sourcil gauche et l’oreille droite.

Nouvelle formation des organes

L’organisme était, jusqu’à présent, subordonné à la commande du cerveau. Le principe de fonctionnement en était le même que dans votre société: une instance avait le commandement et les autres obtempéraient et fonctionnaient. La conduite par le cerveau était un commandement dénué de cœur et d’esprit. Aucun des organes n’était autorisé à y faire contribuer sa propre intelligence, ses propres idées, sa propre énergie ou sa propre force. C’est pourquoi il n’y avait pas d’innovation. Aucun organe ne connaissait les autres. Toutes les hormones, tous les acides et toutes les enzymes circulaient dans l’organisme de manière aveugle et inconsciente, pilotés à travers les voies, les écluses et les portails biochimiques – conditionnés. Si l’un de ces organes devenait faible ou malade, il se faisait remplacer un certain temps par les autres avant que l’organisme lui-même en arrive à décliner – ce qui, d’un point de vue évolutionnaire, avait naturellement sa légitimation. C’était l’époque des organes dans leur ancienne fonction biochimique de pôle négatif qui, au sein de leur énorme complexité et intelligence collective, n’étaient orientés “que“ sur le métabolisme et vers le déclin.

Pendant le processus du Corps de Lumière, la réception d’informations ainsi que leur décodage, leur mise sous commande et leur transmission, qui étaient jusqu’alors assumés par leur souverain absolu, le CERVEAU, furent transférés au CŒUR. Cette formation nouvelle conduisit à la réception chaleureuse des informations et à leur transmission chaleureuse dans le corps. Tous les organes se trouvèrent re-polarisés sur leurs fonctions spirituelles de pôle positif ce qui entraîna la profonde ouverture intérieure de leur intelligence originelle propre. Le cœur n’est pas un souverain absolu, mais un guide qui conduit à l’indépendance et à la liberté. Il permet aux organes de communiquer entre eux, de dégager leur intelligence et de créer des énergies nouvelles, ce qui, parallèlement, maintient leur cohésion. Cela se produit parce que le modèle de chaque organe, qui se trouve dans le cœur, connaît lui aussi une ouverture et entre en activité.

La transition entre l’ancien et le nouvel organisme était, et est encore, une phase de purification et de clarification, d’équilibrage et d’intégration qui peut provisoirement entraîner une augmentation de volume, une diminution de densité et une résurgence de symptômes. Cela touche en particulier le cœur, les poumons et le cerveau. Les migraines sont de puissants indicateurs de la restructuration spirituelle du cerveau, de la transformation de la domination de l’égo en celle du cœur.

Nouvelle formation des os

Dans la même tirée, les cristaux des os et de la structure cellulaire se retrouvent ouverts, élevés et reformés. Ils font l’expérience de la transformation de la structure du silicium – le sel de la Terre – en structure cosmique – le cristal de l’Esprit – de l’inférieur séparateur en l’esprit supérieur de l’Unité dans le corps.

Ce faisant, les cristaux karmatiques se retrouvent catapultés à l’extérieur, en formes géométriques de tétraèdres qui renferment les substances spirituelles inférieures. Ces transformations, vous les ressentez le plus nettement dans les os du crâne, des hanches et de la colonne vertébrale ainsi que dans les articulations. Les muscles et la peau se feront éventuellement sentir, eux aussi. Dans tous les cas, vous ressentirez des renforcements de symptômes de maladies que vous connaissez déjà. Mais ceci est un processus d’ouverture, de clarification et de libération.

Nouvelle formation des systèmes fonctionnels du corps

Le principe régnant dans l’ère des Poissons visait, sur le plan humain et physique, le contrôle, le refoulement et l’extermination des agresseurs et des substances inférieures. Les systèmes hormonal et immunitaire agissaient alors dans le sens du contrôle (police et gouvernement), de l’alarme, de la compensation et de l’attaque (armée militaire, guerriers) – le système immunitaire également dans le sens de la séparation, de la délimitation (prison, exil) et de la mise à mort.

Bien que des substances physiques en arrivaient bel et bien à être détruites dans le corps, leurs forces spirituelles originelles ne l’étaient pas, elles. Elles procédaient alors à leur reformation et à une nouvelle irruption. L’ancien système corporel travaillait dans une conscience de séparation entre le “bon“ et le “mauvais“ et ignorait toutes les forces d’auto-guérison du corps lui-même. Dans son activité thérapeutique, il se verrouillait sur l’intérieur et sur l’extérieur.

Le principe régnant dans l’ère du Verseau distingue les énergies inférieures des énergies supérieures. Le nouveau système agit par l’acceptation et l’intégration de l’ensemble des forces. Les multiples forces extérieures et intérieures peuvent alors entrer en jeu et pénètrent dans votre structure cellulaire. L’acceptation spirituelle d’assaillants et de substances négatives fait que la guérison et l’élévation peuvent s’ensuivre.

La lymphe et la rate

Une fonction majeure pour la réception des forces lumineuses est maintenant assumée par des organes et des systèmes corporels dont le rôle, jusqu’à aujourd’hui, n’avait pas encore été pleinement reconnu. Ce manque de reconnaissance vient du fait que les caractéristiques principales de ces organes sont d’ordre spirituel et qu’elles n’avaient pas encore été acceptées ou qu’elles n’étaient pas mesurables par des méthodes traditionnelles.

Le système lymphatique purifie les tissus. La lymphe, l’eau lymphatique, draine les impuretés grossières parallèlement aux veines vers le cœur. Pour l’élimination de tout ce qui est étranger au corps, elle est le transporteur des cellules de défense immunitaire vers leurs lieux d’intervention. Au service de la vitalité, elle est la propagatrice des énergies vitales et approvisionne le corps en eau spirituelle de la vie.

La rate est l’organe principal du système lymphatique. Elle le relie au système sanguin. Dans le physique, elle nettoie et régule le sang (stockage et distribution de thrombocytes lors de saignements, évacuation des facteurs de coagulation après leur intervention). Au niveau éthérique, elle conduit les énergies de la biosphère dans le circuit sanguin pour vitaliser le cœur. Par le processus du Corps de Lumière, le système nerveux cosmique de vos corps s’est vu réactivé. Depuis, la rate reçoit, par le côté gauche et réceptif du corps, le flux spirituel féminin de votre contexte élargi et le conduit dans l’organisme par le circuit sanguin.

Parallèlement au canal de Métatron et au système axiatonal des méridiens (voir leçon 5), la rate et le flux lymphatique représentent une troisième forme de purification par la Lumière et d’approvisionnement des cellules physiques en nourriture et en informations provenant des espaces cosmiques. Ceci équivaut à l’affluence d’un grand potentiel dont l’action et la signification se révèlera avec le temps.

Une des tâches essentielles du système lymphatique durant la période de transition réside en le nettoyage spirituel des tissus qui se déroule par assimilation de l’éther divin – une essence lumineuse blanche-bleutée – à partir du réseau de rayons lumineux de la Terre (voir le chapitre “L’épée de l’archange Saint Michel“). Le feu éthérique bleu-cristal-de-glace (substance spirituelle masculine et féminine) se mélange dans la rate aux eaux corporelles, rafraîchissant vos émotions et éteignant les foyers d’agressivité et de souffrance. C’est précisément dans ce fusionnement de l’eau terrestre avec le feu spirituel que les forces secrètes de la lymphe entrent en activité.

Symptômes dus aux élévations de fréquence durant le processus du Corps de Lumière

Sur le plan physique, ils se traduisent par des douleurs, de la fatigue, des tensions, par un accroissement ou un déclenchement de symptômes latents, par une récidive d’anciennes maladies ou des faiblesses, par des symptômes cardiaques ou pulmonaires spécifiques, par des maux de tête, des problèmes de peau ou articulaires, par une recrudescence de symptômes touchant particulièrement les systèmes hormonal et immunitaire ainsi que le domaine de la rate et de la lymphe.

Sur le plan sensoriel, ce sont des restrictions visuelles ou auditives ou des bourdonnements d’oreilles qui témoignent de la transformation des capacités de perception extérieure en perception intérieure. L’odorat peut se trouver renforcé ou en arriver à manquer partiellement. On peut assister à un renforcement de la sensation de plaisir ou à sa chute soudaine, constater un changement dans les besoins nutritionnels.

Sur le plan émotionnel, ce sont des augmentations de densité de sentiments tels que la peur, des emportements, des irruptions de sentiments de culpabilité ou d’infériorité pouvant aller jusqu’à la haine envers soi-même, des symptômes de psychose maniaco-dépressive. Ils apparaissent lors de l’effleurement et de la libération de calcifications ancestrales du tissu cellulaire.

Sur le plan mental, ils se traduisent par des pertes de mémoire et des pertes du contrôle mental qui révèlent une transformation de la pensée logique et incisive en une perception analogue et souple. L’indifférence est l’un des premiers signes de l’abandon de la volonté de l’égo à celle de l’Esprit. Des sensations de déjà-vu et des syndromes de personnalité multiple indiquent la disparition successive des voiles entre les dimensions.

Sur le plan spirituel, ce sont des éclairs d’Esprit ou de l’Obscur spirituel, des inspirations ou un manque absolu d’idées, des contacts avec les mondes et entités lumineux et obscurs ainsi que des pertes de compréhension entre les humains.

Sur le plan de la société, ils se traduisent par des ruptures de relations anciennes (relations de couple et cercle d’amis), par une perte d’emploi ou une perte de ses anciennes bases économiques, par des contacts avec des gens qui se trouvent dans des situations de vie extrêmes ou similaires.

Remodelages lors du processus du Corps de Cristal

L’épiphyse et le système endocrinien spirituel

Extrait de la leçon 19, page 13: “C’est ainsi qu’on assiste… à la reconversion du cabinet de crise militaire et des fonctionnaires bornés des glandes en personnalités lumineuses… Le courant de sauvetage agressif de la peur et des hormones de stress fait place au souffle divin de la sérénité.“ Fin de citation. Et c’est à ce point précis que nous voulons continuer ici.

Une glande-“enfant“ prend le sceptre en main

C’est votre cœur qui devient maintenant l’organe central de réception, d’émission et de pilotage de votre corps ainsi que le noeud de communication dans le réseau cristallin de la Terre. Lors du processus du Corps de Lumière, le cœur avait le rôle principal. Quand vous avez intégré les énergies de votre passé cosmique, votre cœur a été soumis à la transformation. Maintenant, pendant le processus du Corps de Cristal, c’est au tour de l’épiphyse de l’être. C’est maintenant que se produit sa transformation dans un premier temps définitive et elle devient le portail physique pour les nouvelles énergies lumineuses galactiques à très hautes fréquences qui vous sont encore étrangères. L’épiphyse capte les énergies de votre futur cosmique en provenance du centre des galaxies.

Le système endocrinien (interne, camouflé) ou système hormonal transmet alors à l’hypophyse des énergies lumineuses supérieures de votre Corps de Lumière, où elles se voient transformées en informations chimiques qui rejoignent en tant qu’hormones (nouvelles !) votre circulation sanguine. Celles-ci régulent la nouvelle répartition énergétique et les nouvelles fonctions du corps. Il se produit là également une polarisation: lors de déséquilibres émotionnels et mentaux, les fluctuations physiques seront plus fortes que jamais, alors que la paix intérieure du cœur se traduira par un grand équilibre corporel.

Jusqu’à présent, l’hypophyse n’était en mesure de capter que les vibrations du champ électromagnétique de la Terre et des cycles cosmiques (irradiations planétaires, du zodiaque et des ères – voir leçon 19) car elle était en résonance avec elles et que c’étaient elles qui régulaient la balance énergétique physique. Comme pendant une longue période aucune autre sorte d’énergie n’était disponible, l’hypophyse était la glande de réception et de gouvernance principale alors que l’épiphyse était quasiment inactive. En période de transition, du fait du cumul de l’irradiation terrestre-cosmique avec celle des nouvelles énergies galactiques, l’hypophyse et l’épiphyse se sont mises à travailler de pair – mais de manière non accordée, plutôt parallèle. Il vous a donc fallu décider de la gouvernance que vous vouliez suivre et accorder à l’une d’elles la préférence. Cela a entraîné des confusions et des déséquilibres considérables dans votre système hormonal et votre structure physique, et donc aussi dans votre perception et votre orientation. Mais le temps est du côté de l’épiphyse qui, de plus en plus et bientôt exclusivement, capte les énergies plus élevées du lointain cosmos et des galaxies, ce qui transforme de manière fondamentale le fonctionnement du système hormonal.

Les nouvelles fréquences lumineuses engendrent des ondes Thêta dans l’épiphyse et dans le cerveau. Ce sont des ondes très longues de petite amplitude qui indiquent une activité cérébrale très réduite. Jusqu’à présent, c’est une activité qui a été mesurée dans ses “semi“ phases: les phases du moment de s’endormir et du moment de l’éveil, qui sont à l’opposé de celles du sommeil profond et de la pleine conscience d’éveil pendant lesquelles vous êtes en contact vivant avec les mondes et les entités non incarnés. Vous les connaissez bien, ces phases légères de sommeil avec leurs rêves animés. Sur le plan spirituel ce sont des phases hautement actives de communication et de voyage – et des phases de décontraction totale dans le plan physique et terrestre. Vos méditations profondes et vos rêves éveillés en font également partie.

Pendant ces phases de conscience ouverte (voir leçon 11, 5ème étape: “Le champ de la conscience ouverte“), votre épiphyse produit de la mélatonine qui est responsable de la régénération cellulaire et du rajeunissement physique et qui amène une sensation de paix et de félicité. Jusqu’à présent, ces régions spirituelles hautement actives et ces zones terrestres de décontraction étaient si éloignées l’une de l’autre que vous n’étiez pas en mesure de les relier. Voilà qu’elles se fusionnent maintenant et la production d’hormones du bonheur et de rajeunissement devient une fonction constante dans le corps, prenant le relais sur la production d’hormones de peur, de fuite et de stress des glandes surrénales (voir leçon 19). Cet état de fait, à lui seul, en arrivera à dérober leurs fondements à votre industrie pharmaceutique et votre médecine traditionnelle par trop dogmatique.

La mélatonine déclenche et active les forces d’auto-guérison dans votre ADN et dans les noyaux cellulaires et les ondes Thêta deviennent la fréquence quotidienne dans votre tête. Voilà une perspective réjouissante même si, en période transitoire, elle est accompagnée de symptômes désagréables – plus vous vous obstinez à penser et à ressentir en catégories de bien et de mal, plus cette période se fait longue et secouante. Car au-delà de votre freinage par le “Non!“ et le “Oui, mais…“ et de phrases telles que “Le médecin a dit…“, la charge électromagnétique provenant de la galaxie est suffisamment forte pour se frayer doucement le chemin qu’elle doit suivre dans votre structure cellulaire. Votre épiphyse la reçoit – tout comme vous – en bout de force et la transmet à l’hypophyse ébahie, qui est encore responsable du maintien de la balance corporelle même si elle n’est plus le chef. Soutenez-les toutes deux par votre OUI inconditionnel, le faisant partir de votre cœur dans la poitrine et l’envoyant vers votre “cœur de la tête“.

Sous la conduite de l’épiphyse (autrefois glande-“enfant“), l’hypophyse, qui était auparavant la glande-maîtresse de la séparation et de la scission, du contrôle et de la mort, agit alors sous une forme tout à fait nouvelle sur la centrale de commande électromagnétique et bioénergétique de votre corps: de manière intégrative, harmonisante et fusionnante. De cette façon, le trajet des énergies de l’UNité en provenance du centre galactique vers votre structure cellulaire – le souffle divin de l’équanimité – s’est raccourci et s’est fait plus direct.

Dorénavant, l’hypophyse n’est plus ce gardien revêche mais la clé équilibrante de toutes les influences galactiques, cosmiques et physiques. L’ancien maréchal a trouvé un nouvel emploi et l’enfant lui montre la voie à suivre. Oh oui, le rêve des enfants devient réalité: vos pères, vos instructeurs et vos grands frères font exactement ce que vous désirez. Mais il leur faut un certain temps pour s’y faire.

Entre-temps, des neuro-hormones se créent dans le cerveau qui agissent en vasoconstricteurs ou vaso-dilateurs. Ils sont les signes de grandes fluctuations d’énergie dans le corps, entraînées par des états de peur et de dépression. Respirez à cœur ouvert et laissez tout ceci se produire avec amour.

Le recalibrage du Corps de Lumière

Recalibrer signifie en l’occurrence: réinstaurer un diamètre antérieur. Un tube devenu trop étroit est ré-élargi et remis à la taille optimale. Ce tube, c’est votre Corps de Lumière. Ce corps de transition est, comme les organes et systèmes physiques avant lui, soumis à un remodelage et un réalignement.

Le Corps de Lumière s’est formé à partir de votre axe – votre colonne vertébrale – du fait de l’influence extérieure de la Lumière indifférenciée. Il représente un prolongement de votre ADN, le premier recalibrage. Votre colonne vertébrale spirituelle est devenue un grand et vaste cylindre de Lumière qui entoure votre corps. De nombreuses années durant, votre Corps de Lumière a réagi en fonction de vos états d’âme: il rayonnait et se dilatait quand vous optiez pour l’amour et la paix dans votre cœur. Et, pour éclaircir la question une bonne fois pour toutes: quand vous respirez en amour et en paix et que vous laissez circuler librement tout le Terrifiant de vos ères obscures, votre Corps de Lumière rayonne de manière large et claire. Il rétrécissait comme une peau de saucisson et passait au gris quand vous optiez pour la haine et la lutte – ou que vous reteniez au plus profond de vous-mêmes la haine et la guerre, la sagesse et la puissance des ères écoulées. Pendant plusieurs années, votre égo spirituel avait le contrôle sur le Corps de Lumière et y déversait, en respiration et circulation libres, les essences de toutes vos informations personnelles lumineuses et obscures, de toutes les caractéristiques individuelles et de toutes les énergies humaines collectives – l’Obscur du monde et de toutes les ères. Pas une seule énergie, pas une seule expérience ou information n’a été perdue en route. Pour finir, votre Corps de Lumière se trouvait, ou se trouve encore, complètement rempli par la récolte obtenue lors de vos cycles de vie.

Maintenant, un retournement s’opère: alors que, dans un premier temps, le Corps de Lumière s’est formé à partir de votre corps physique, c’est lui maintenant qui, à son tour, permet à votre corps physique de s’élever. Pour cela, il se voit remodelé: sa fréquence vibratoire et sa vitesse de rotation se trouvent rehaussées, les essences provenant de vos ères écoulées sont intégrées, de nouveaux canaux lumineux sont installés et branchés sur votre système vital énergétique. Et la liaison et le flux circulatoire entre votre corps physique et le Corps de Lumière s’en trouvent inversés.

Le pouvoir de décision pour les étapes à suivre se transfère de votre ancienne conscience humaine au Corps de Lumière. Cela veut dire que votre pensée et votre ressentir humains ont désormais perdu leur influence sur le Corps de Lumière au profit de votre conscience cosmique et galactique – votre pensée et votre ressentir spirituels. Votre esprit divin prend le relais et en fait une construction lumineuse cristalline, un cocon de Lumière à l’intérieur duquel votre Corps de Cristal peut mûrir et votre conscience de Cristal s’éveiller. À la fin de cette maturation, vous êtes devenus des centrales spirituelles biologiques dont l’aura scintille d’un blanc de cristal – des transfos dont le rayonnement et le pouvoir d’attraction vibrent puissamment.

Et en cette période de transition, on assiste évidemment à des symptômes accompagnateurs. Pendant ce remodelage et rehaussement de fréquence vibratoire de vos Corps de Lumière, la vitesse de rotation de vos chakras subit un fort ralentissement afin d’éviter des déséquilibres électriques à l’intérieur du Corps de Lumière. Ceux-ci pourraient endommager le corps physique qui est maintenant dépendant de l’état hyper- à méga-actif du Corps de Lumière. On peut comparer cela au fait de mettre les doigts dans une prise de courant.

Vos champs lumineux portent en eux votre conscience spirituelle. En période transitoire, ils sont souvent de couleur claire-limpide et de grande force d’attraction alors que vos chakras, qui sont porteurs de votre conscience physique, sont pauvres en énergie. C’est la raison pour laquelle vous vibrez souvent intérieurement d’un bel esprit d’entreprise alors que votre corps, lui, est fatigué, assagi et faible. Pendant cette phase, vous êtes souvent trop fatigués pour travailler pendant la journée et trop éveillés le soir pour vous endormir.

Vous voyez: votre structure corporelle électromagnétique et biophysique se retrouve, en pleine conscience et en plein fonctionnement, totalement remodelée et vous ne devez rien faire pour cela, absolument rien. Cela se produit de soi-même. La seule chose que vous ayez à faire est de le permettre et de le supporter, car ces irradiations cristallisantes entraînent de temps à autre de grands déséquilibres, des hauts et des bas émotionnels, mentaux, bioénergétiques et physiques. Et dans les faits, voilà que votre “bateau de vie“ se retrouve une fois de plus sans moteur et sans rames en plein milieu d’un océan de vie déchaîné – et ce en parfaite sécurité.

Vous pouvez cependant contribuer à ce que les déséquilibres restent modérés et traverser les hauts et les bas de manière tempérée. Vous pouvez encourager et faciliter l’intégration des énergies élevées et basses. Préparez-vous simplement à traverser dans l’avenir des portails stellaires et des tourbillons d’énergie, sans pour autant par trop perdre l’équilibre comme c’était le cas jusqu’à maintenant. Il vous suffit d’en prendre la décision pour que cela se produise. Comme toujours! Comme pour tout! Et il ne fait aucune importance que vous connaissiez ou non les échéances car vos consciences cellulaire et spirituelle les connaissent, elles, très précisément.

Deux racines et deux couronnes

Vous pouvez encourager le processus en vous ancrant délibérément et de tout cœur aussi bien à la planète “Nouvelle Terre“ qu’au cosmos. Entre-temps, vous voilà devenus un arbre de vie multidimensionnel possédant deux couronnes et deux enracinements. La racine de votre nature d’humain s’étend profondément dans la terre et sa couronne s’élève loin dans le cosmos. La racine de votre nature d’ange s’enracine profondément dans le cosmos et sa couronne pénètre loin dans la terre.

La conscience et le corps sont deux entités très différentes. Elles se cristallisent toutes les deux – mais c’est le corps qui porte et maintient cette cristallisation pour elles deux. C’est pourquoi il doit être fort et bien ancré à la terre car la conscience divine, l’Esprit supérieur, quitte constamment le corps, le laissant vide derrière lui pour y revenir finalement et le remplir de substance nouvelle et plus vaste chaque fois – et ce à un rythme de changement élevé, dans un staccato de cristallisation. Le corps doit rester en mesure de suivre.

Des fréquences spirituelles extrêmement hautes circulent de votre Corps de Lumière dans votre corps physique, s’y transforment en fréquences physiques électriques et se retransmettent vers l’extérieur. Une électrification spirituelle du corps s’opère qui ouvre la conscience cellulaire spirituelle – nous pourrions aussi dire: une “galactisation“. Ceci engendre une grande perturbation qui vous oblige à chercher le calme et à beaucoup dormir.

Le goulot du bas-ventre

Tous les symptômes physiques de la période actuelle indiquent un manque d’équilibre entre le corps et la conscience, entre le champ lumineux et les chakras ainsi qu’entre les énergies des chakras inférieurs et supérieurs. Quand de hautes énergies cosmiques se déversent, vos chakras supérieurs peuvent la plupart du temps les capter parce que vous avez, ces dernières années, appris et pratiqué l’ouverture de votre cœur et de votre couronne. Mais dans bien des cas, vos chakras inférieurs, eux, ne sont ni libérés ni ouverts, ni même purifiés et clarifiés. Ainsi votre corps, et votre bas-ventre en particulier, représente le passage le plus étroit pour les énergies déferlant entre le cosmos et la planète et par lequel le flux doit passer.

Les chakras inférieurs non clarifiés représentent les goulots de vos “gorges physiques“. Les énergies cosmiques et galactiques qui se déversent déclenchent souvent de violents bouchons émotionnels qui s’expriment par des drames de contrôle, de culpabilité et d’in-dignité. Les anciennes énergies retenues que vous n’avez pas voulu congédier de plein gré s’en retrouvent brutalement catapultées vers le haut et libérées – un acte de grâce et d’amour si vous y regardez de plus près. Modérez cet ébranlement libérateur en envoyant sans cesse votre respiration cristalline du cœur dans vos chakras inférieurs.

De manière générale, il se produit pendant cette influence cosmique s’étalant sur plusieurs années un alignement de vos corps inférieur et supérieur ainsi qu’une accélération de rotation de vos chakras et vous pouvez soit y participer soit y tenir tête – consciemment ou inconsciemment.

L’accélération simultanée de la rotation de tous les chakras est d’une importance déterminante. Elle garantit l’ouverture de votre canal corporel, l’ancrage de vos énergies et des énergies cosmiques sur la Terre, la stabilisation de votre conscience en croissance ainsi que la communication interdimensionnelle.

Mais déjà le seul fait de respirer à cœur grand ouvert permet aux chakras de se purifier et de s’équilibrer et le goulot se desserre, permettant à beaucoup plus d’énergie de s’épancher à travers vous en un temps beaucoup plus court, sans que cela vous déchire ou vous ébranle. Tous les moments lumineux et obscurs sont actuellement des instants de passage que vous ne pouvez ni ne devez retenir.

la “balançoire“ cosmique

Cet alignement et recalibrage a été – et reste encore pour un certain temps – une alternance permanente entre le Corps de Lumière et le corps physique. Chacun d’eux, à sa façon, est directement approvisionné par les royaumes spirituels. C’est pourquoi ils doivent constamment se comparer et s’aligner l’un sur l’autre: chacun des deux fait part à l’autre de ce qu’il a reçu et le lui transmet, et inversement. C’est comme une oscillation réciproque en élévation constante: vous êtes sur une balançoire cosmique. Une fois, c’est le corps qui est en haut, l’autre fois le Corps de Lumière. Et chaque balancement vous élève plus haut qu’avant et vous éloigne davantage de votre ancien sol.

Dans ce balancement de vos consciences spirituelle et physique, vous atteignez des zones toujours plus profondes de votre Cœur Cosmique incarné. Et en lui s’ouvre la “Merveille“, le champ du quantum cosmique (voir leçon 9, 1ère étape) où les énergies spirituelles créatrices sont intenses et fortes – et à votre disposition.

Et nous en arrivons là à ce point précis qui vous permet de vivre le Paradis au beau milieu du chaos créateur comme nous l’avons annoncé dans l’introduction.

Ce qui vous épuise le plus pendant cette phase, c’est que, même si c’est inconscient, vous maintenez des résistances intérieures, que vous argumentez sur la base de peurs et de besoins de contrôle – et que vous voulez reconnaître que vous vous agrippez encore à des programmes mentaux et des croyances surannés, que vous quittez sans cesse votre cœur pour dévier dans les pensées et les émotions. Eh bien, à ce moment-là, vous êtes hors de vous dans le vrai sens du terme.

Souvent – et même quand vous êtes éprouvés et cloués au lit – vous gardez d’une part les bras grands ouverts, faites des signes et ramez, et voulez avoir et capter tout ce qui ne parvient pas jusqu’à vous, alors que, d’autre part, vous appelez désespérément mais refusez tout ce qui vient à vous et repoussez tout ce que vous recevez. Tout ce qui bouge autour de vous, vous voulez le stopper et le contrôler avant de l’accueillir ou de le rejeter, de l’accepter ou de le laisser aller. Alors vous utilisez vos bras comme au bon vieux temps dans l’armée – et ne faites que vous torturer vous-mêmes. Et cela n’apporte rien car, comparés aux énergies arrivantes, vous n’êtes rien que de minuscules petits lamaneurs tentant de figer un airbus 380 en plein vol.

Laissez donc vos bras pendre de part et d’autre de votre corps. Cela peut paraît un peu cruche, mais ça demande beaucoup moins d’énergie. Détendez-vous le plus possible et activez par là automatiquement le flux vertical de transformation. C’est lui qui, en un tel moment, a besoin de toutes vos énergies et de toutes vos réserves.

Soutien et méditations

L’activation des 12 chakras est importante pour soutenir l’ancrage et la décontraction du processus du Corps de Cristal dans les deux directions: celle de la Terre et celle du cosmos. Dans ce but, nous vous donnons la méditation des 12 chakras et la méditation du Soleil (voir le link: méditations).

L’ADN à 12 brins

ADN signifie : acide désoxyribonucléique. Cet acide représente un fusionnement alchimique de substances cosmiques et biologiques, un alliage non matériel d’électricité spirituelle, de feu spirituel et d’eau spirituelle. Il est le père des acides que produit votre système hormonal pour maintenir l’organisme en fonctionnement. Il est aussi, en quelque sorte, l’acide originel de tous les acides biochimiques de votre Terre et de vos organismes ainsi que des acides techniques que vous produisez pour vos piles en but de faire marcher vos machines. Votre ADN est la substance originelle de tout esprit cosmique sur la planète Terre. C’est la raison pour laquelle vous possédez l’accès à toute vie sur la Terre et pouvez communiquer avec elle. L’être humain est la couronne de la Création, son ADN en représente le sceptre – dont il ne peut se servir que lorsqu’il se maîtrise lui-même et se met au service des autres mondes.

L’ADN est une combinaison de feu, d’eau et de tension électrique de nature supérieure. Cet alliage cosmo-chimique contient les informations génétiques, le patrimoine héréditaire des cellules physiques humaines, l’itinéraire de l’âme et l’objectif de l’Esprit ainsi que la matrice de toutes les langues, de toutes les formes et de toutes les couleurs (lumière). Il est la salle d’armes et l’arsenal de la descente, de la transformation et de l’ascension. En lui se trouvent les modèles de toutes les perfections et de toutes les imperfections.

L’hélice à 12 fibres est composée de six fibres magnétiques obscures et six fibres électriques lumineuses qui sont reliées par paires. Les fibres obscures contiennent les énergies physiques et planétaires de la descente – les énergies de toute vie incarnée qui a été, qui est et qui sera. Les fibres lumineuses renferment les énergies cosmiques et planétaires ascendantes du corps, de l’âme et de l’Esprit.

C’est par ce système vertical physique et spirituel que vous étiez reliés à la Chronique de l’Akasha de la Terre: toutes vos décisions et toutes vos expériences se sont inscrites dans cette chronique et tous les actes de clarification qui se sont produits à l’intérieur de cette chronique (par expiation, par le pardon et la grâce) sont ensuite revenus à vous. Nous parlons ici au passé car la phase de karma et de grâce de votre évolution, dont le carnet de bord était la chronique de l’Akasha, est désormais terminée.

Dans votre ADN, qui est donc acide originel et conscience originelle, vous avez pris les décisions les plus importantes de votre vie et les avez mises en pratique. Car c’est là que se trouvent le potentiel et le souvenir de toutes les maladies et malformations des hélices obscures ainsi que tous les aspects positifs de la santé parfaite des fibres lumineuses. C’est là que se trouvent aussi bien les manigances et impasses de votre évolution que les voies lumineuses et la droiture intérieure.

Le NON de la naissance

Pour les âmes faibles et voûtées, les maladies représentaient toujours des possibilités et des moyens de paralyser ou de détruire le corps – de le quitter et de se retrancher dans les royaumes spirituels avant que l’échéance terrestre ne soit arrivée à son terme. Le NON DE LA NAISSANCE, dont nous avons parlé dans la leçon 14, a souvent joué là son rôle maître.

Le NON DE LA NAISSANCE est un cri retentissant à travers les dimensions que pousse une âme qui, dans les sphères spirituelles, a décidé de s’incarner mais qui refuse cette incarnation au moment de la sortie du ventre maternel. Ceci bloque la majeure partie de la force vitale physique et spirituelle et paralyse la libre circulation des informations dans l’ADN – et de ce fait l’intégrité intérieure de l’être humain, la droiture souple de sa pensée, la simplicité intuitive de son ressentir et la stabilité de sa colonne vertébrale.

Le NON DE LA NAISSANCE activait les liens négatifs de la mémoire à un jour nouveau et vous ouvrait le chemin compliqué de la souffrance ou le chemin simple de la fuite. L’ADN est un canal spirituel de naissance sur la Terre et, parallèlement, un chemin de fuite pour sortir du corps et de l’incarnation. Et rester en demeurant dans la souffrance ou fuir n’a jamais été une question de choix personnel, car toutes vos religions et vos institutions de ces derniers millénaires propageaient le principe que la souffrance régnait sur la Terre et de son vivant alors que la félicité ne régnait qu’au Ciel une fois mort.

Cette attitude intérieure a exacerbé votre penchant pour une mort précoce, avec toutes les nuances de maladies et de drames familiaux possibles, de faute et d’expiation, d’auteur/coupable et de victime – et ce jusqu’à la perfection. Et ceci n’était absolument pas un choix uniquement individuel car à travers vos serments, vos vœux, vos héritages et vos successions, vous avez créé de multiples traces négatives de mémoire (miasmes) de vos Akashas familiales: maladies héréditaires et attachements de générations – l’incapacité de vous détacher des dettes actives et des liens familiaux. Le cosmos au-dessus de celui de vos Akashas familiales est celui de l’Akasha des peuples et des races qui vous a, des siècles durant, incorporé dans le destin de votre propre peuple et de votre propre race.

Vous pouvez reconnaître ici une imbrication et un fusionnement infinis de votre ADN et de votre biographie personnels avec ceux de tous les autres humains – s’étalant sur toutes les dimensions de votre société. Bien sûr, vous ne vous êtes pas toujours incarnés dans le même peuple. Vous avez choisi tous les peuples et toutes les races comme patrie terrestre. Votre égo dirait: “…..pour que le chaos soit parfait“ – ce à quoi votre esprit répondrait: “…..pour que ma patrie spirituelle, qui fait UN avec tout ce qui est, soit amenée sur la Terre.“ Quoi qu’il en soit, à la fin du Temps tous les modèles d’ADN se trouvant sur la Terre étaient de travers et tordus – une puissance énorme et subtile avec laquelle vous faites Un. Comment, pour l’amour du ciel, voulez-vous distinguer ici le juste de l’injuste…?

Le treizième brin

Dans les années 90, la treizième hélice a commencé à s’étendre, telle une enveloppe cristalline de l’Unité, sur les six doubles fibres et à réunir les paires duelles. Elle a fusionné les énergies lumineuses et obscures de votre vie humaine, a mis fin à l’ère de Poussière de notre Nouvelle histoire de la Création, a unifié l’ère de Calcaire et amorcé la deuxième ère de Cristal dans votre ADN. Cela a été le point de départ du recalibrage de votre Corps de Lumière qui devait commencer 15 années plus tard: la treizième hélice a, bien avant que votre égo spirituel n’amène toutes les essences positives et négatives dans le Corps de Lumière (voir le chapitre “Recalibrage du Corps de Lumière“, paragraphes 1 et 2), fusionné ces énergies, les préparant ainsi à “déménager“ des profondeurs du tissu cellulaire dans les espaces tout neufs de votre Corps de Lumière où elles se réjouissaient de leur cristallisation prochaine alors que vous étiez encore aux prises de la nostalgie de remise à jour du karma.

Avec la treizième hélice, votre ADN a reçu la matrice définitive d’une entité cristalline de l’UNité sur la Terre et du fusionnement parfait des potentiels spirituel et physique dans le corps humain. Ce potentiel s’active et se réalise lors de votre processus du Corps de Cristal.

Dans chaque cellule du corps et dans chaque fibre de l’aura ou du Corps de Lumière, il existe la même matrice que dans l’ADN. Toutefois, ces deux trésors de conscience étaient jusqu’à présent en grande partie séparés du Ciel et de la Terre étant donné qu’ils étaient orientés horizontalement par rapport à la Terre, alors que les informations dans l’ADN circulaient entre la planète et le cosmos. C’est dans ce courant vertical que les informations contenues dans l’ADN peuvent entrer en correspondance avec les énergies de la Terre et du cosmos, se transformer et s’adapter.

Ainsi, tout comme l’épiphyse, votre ADN est lui aussi une entité qui porte en soi la structure parfaite de l’UNité. C’est de lui que les cellules du corps et que les fibres et les voies du Corps de Lumière reprennent les impulsions d’ouverture.

L’Akasha est une mémoire évolutive qui contient l’ensemble des enregistrements de tout ce qui a été, de tout ce qui est et de tout ce qui sera. Qu’aurait-il fallu qu’il se produise pour que cette énorme puissance, déformée sur la Terre, puisse, à la fin de votre descente, être portée à transformation? Eh bien, il n’y a que peu de gens sur la Terre dont le Corps de Lumière et le processus du Corps de Cristal soit suffisamment avancé et ouvert pour permettre le transfert de votre Akasha terrestre dans le centre galactique depuis septembre 2007. Les humains galactiques qui séjournent sur Terre ont, bien sûr, leur livret de famille dans la chronique galactique de l’Akasha. Mais ceci ne représente pas le déménagement individuel de quelques travailleurs de la Lumière et Hommes de Cristal, mais plutôt un fait nouveau généralisé que toute l’humanité sera amenée à suivre. Ainsi, dans les temps à venir, tous ceux qui vous ont considéré comme “complètement toqués“ se verront obligés, de manière aimante mais intransigeante, de contribuer à la libération complète de tous les miasmes collectifs (cordons de mémoire négatifs) – en brûlant, en cautérisant et électrisant, tout comme le font les acides.

Et cela a évidemment des conséquences sur votre vie physique. Alors que le code ADN actuel permet une longévité normale s’étalant de 80 à 100 ans, la nouvelle matrice la prolongera jusqu’à 200 ans. Pour activer cette matrice, il vous faut dissoudre votre adhérence à la maladie et à la mort. Cela se produit par choix conscient et par détermination. Ne sous-estimez pas ces forces en vous. Si la maladie et la mort étaient des “fantômes obscurs et indésirés“ de votre vie, vous vous êtes cependant orientés sur eux avec toute votre croyance et toute votre volonté inconsciente – et avez sans cesse opté pour eux. Jusqu’à présent, le choix individuel était toujours dominé par le choix des masses, faisant ainsi partie de la destinée des masses. Aujourd’hui, c’est le choix individuel qui peut influencer le destin des masses. Cette remarque est un petit clin d’œil sur la magie cristalline que nous en viendrons à traiter ultérieurement. D’ici là, renforcez et purifiez votre ADN par la respiration – et par les méditations que nous vous avons données depuis septembre 2007.

L’ADN et les forces d’auto-guérison

Maintenant vous pouvez opter pour la santé parfaite, le bien-être illimité et la félicité permanente et les mettre en œuvre. Ce choix active dans l’ADN des potentiels tout à fait différents de ceux qui étaient en vigueur jusqu’à présent. Dans l’espace de la dualité fusionnée, chaque cellule et chaque fibre de votre corps permet maintenant la capacité intérieure d’atteindre un équilibre parfait et de rétablir l’entière santé – indépendamment de votre situation initiale.

Vous avez maintenant la possibilité de cristalliser les potentiels duels de votre ADN qui, pendant longtemps, ont fait apparaître le corps comme une grande charge, le conduisant ainsi à une légèreté et à une liberté nouvelle qui le font s’avérer une création et un outil formidables de votre esprit – et vous emmène vers de nouveaux rivages.

Tous les poisons émotionnels, tous les médicaments, toutes les drogues et tous les dérivatifs compensatoires deviennent alors superflus et vos corps se transforment en instruments finement accordés de l’orchestre cosmique.

C’est dans la treizième hélice que se trouvent toutes les forces d’auto-guérison et d’auto-équilibre, d’auto-surpassement et d’auto-puissance – les forces de résurrection de la mort. C’est là que, il y a 2000 ans de cela, Jeshua vous a donné quelques leçons, que vous avez toutefois mal comprises car vous l’avez vénéré LUI en tant que Christ au lieu de vous reconnaître VOUS-MÊMES en tant qu’entités christiques.

Magie cristalline

Auto-guérison par Jeshua

Les quelques exemples de guérisons dites miraculeuses, c’est à vous, les témoins, disciples et suiveurs, et moins aux concernés eux-mêmes que Jeshua les a dédiés. Il vous a montré quelles forces se trouvent dans vos propres corps, et qui peuvent à travers vous éclore et s’ouvrir dans le corps d’autres personnes. Quand quelqu’un lui demandait de le guérir de lourdes souffrances, Jeshua ne le guérissait pas lui-même mais appelait la Source divine pour activer les forces d’auto-guérison du corps concerné. C’est consciemment que nous disons: du corps concerné, et non de la personne concernée. Car cela fait une énorme différence. Les petites gens n’étaient pas encore capables d’une conscience d’auto-guérison, mais le corps, lui, entité consentante, en était tout à fait à même. Ce n’est donc pas Jeshua qui guérissait le corps, mais le corps qui se guérissait lui-même du fait de son bref fusionnement avec sa conscience la plus élevée – bien que ce soit par le biais de la volonté de Joshua qui la laissait agir à sa place.

En reportant ceci sur notre thème présent, nous pouvons dire: l’ADN de la personne concernée s’embrasait un court instant d’une grande lumière et brûlait dans ce brasier spirituel toutes les informations négatives et les miasmes de la maladie. Jeshua ne fait “qu’“établir la liaison, vu que les humains n’en étaient pas encore capables autrefois – mais le deviendraient bientôt. La signification des guérisons miraculeuses résidait pas dans les guérisons elles-mêmes, ni dans la sublimité de Jeshua, mais dans son enseignement sur la signification et la nature véritables de votre corps.

Sa conscience de Christ de l’époque s’épanche encore aujourd’hui dans votre conscience de Cristal. Son Corps de Christ de l’époque ressuscite aujourd’hui dans vos Corps de Cristal. Pendant qu’il guérissait, une auréole de rayons blanche-bleutée scintillait autour de son corps, car l’épée bleue de l’archange St. Michel était active en lui – l’ADN flamboyant qui plante en Terre la lance de la nature divine. Mais avant de nous consacrer à ce chapitre, nous voulons examiner un peu plus précisément les guérisons de Jésus.

Neil Douglas-Klotz les décrit dans son livre “Der Prophet aus der Wüste“ (Le prophète du désert) et nous y ajoutons nos explications: Jésus réunit sa volonté humaine avec la volonté divine et concentre ainsi sa conscience cristalline – en foi parfaite et en l’instant terrestre et en Dieu en même temps. Puis il pose ses doigts sur les yeux de l’aveugle et laisse sa concentration cristalline y affluer. Il devient une passerelle de Lumière et réunit alors par sa volonté la conscience non-éveillée de l’aveugle avec la conscience divine.

Il construit une relation en triangle: l’alignement intérieur sur lui-même et sur Dieu active son propre flux vertical d’ADN. Son bras et sa main amènent l’énergie en circulation libre dans le corps du malade et sa volonté concentrée de Christ active son ADN. Ainsi, un triangle lumineux s’est créé, comme nous vous l’avons déjà décrit dans la méditation du Soleil.

Il envoie sa conscience de Christ concentrée dans la conscience non-encore éveillée de l’aveugle, se fusionne entièrement avec lui l’espace d’un instant en attirant à lui sa conscience et s’élève avec elle dans la conscience divine.

Puis, il retire sa main, regarde le Ciel et demande, ici et maintenant, que la conscience divine “voyante“ descende sur cet homme. Le flux descend et Jeshua dirige de nouveau sa concentration sur l’aveugle – et de toutes ses forces il prononce: “ETH PHATAH!“ – “OUVRE-TOI!“.

“Ouvre-toi à la conscience divine voyante qui vit en toi. Assume-toi, ici et maintenant, au niveau le plus élevé de ton existence!“

L’aveugle ne peut rien faire d’autre qu’obéir, ou plutôt – le corps de l’aveugle s’ouvre automatiquement, et c’est à ce moment que se produit la guérison: l’éclair de Lumière spirituel touche la conscience ouverte dans l’ADN de l’aveugle, l’étincelle passe et embrase la Lumière “voyante“ dans le corps.

La conscience inférieure du bénéficiaire se retrouve, en cet instant, neutralisée au nom de Dieu au sein de la volonté du Christ. En cet instant de plénitude de la conscience de Cristal ouverte, les champs corporels de Jeshua et de l’aveugle sont totalement dénués de magnétisme physique et la matérialisation spontanée de la volonté spirituelle électrique se produit. Et comme il l’a déjà annoncé: “Vous accomplirez des miracles plus grands que les miens.“ En voilà le temps venu.

Et puisque nous parlons de notre Jeshua bien-aimé, voilà une autre merveilleuse possibilité de vous libérer des écheveaux de mémoire liés à vos familles et à vos peuples – et qui peut tous vous aider à aller à l’encontre d’un avenir baigné de Lumière (transmission datant de 2001):

Méditation sur le lavement des pieds

Libération puissante des liens négatifs envers d’autres personnes

Prends conscience de toi-même en ton cœur. Inspire le souffle divin profondément en ton cœur et en ton corps. Prends conscience de la présence du Christ et respire son amour. Prépare-toi à libérer toutes les chaînes et réseaux qui te lient aux autres personnes et qui les attachent à toi. Sois prêt à libérer vos voiles obscurs par ta bénédiction. Laisse maintenant l’autre pénétrer dans ton temple intérieur et ouvre-lui ton cœur. Je suis le Christ, qui te conduit et qui te parle:

Agenouille-toi devant l’autre et lave-lui les pieds.
Ce faisant, tu le débarrasses de la saleté de la Terre
et du poids du chemin parcouru.
Tu le libères ainsi des liens
qui l’attachent aux souffrances de son itinéraire.
Sois conscient de l’acte d’amour
que tu accomplis de cette manière
et reçois alors la bénédiction de Dieu
que tu laisses s’épancher dans ses chemins de vie.
Oins ses pieds.
Fais pénétrer par massage le baume de ton amour.
Ce faisant, tu l’affranchis de ses pensées et de ses sentiments inférieurs,
tu délies ses liens envers toi
et il peut évoluer à des degrés supérieurs.
Puis, place-toi derrière lui
et étends tes mains au-dessus de sa tête
pour que les aspects inférieurs de son âme
puissent être libérés à travers toi.
Aie pleinement conscience de ma présence
et du fusionnement ardent
qui a lieu en cet instant
entre lui et toi et Moi.
Ressens ton corps comme le Mien, comme l’outil qui Me laisse agir.
Reconnais ta volonté comme étant la Mienne au sein du flux vital –
cette volonté de Christ qui apporte la véritable guérison.
Prends conscience du courant de Lumière
qui part d’en bas, du cœur de la Terre
et qui va vers le haut, vers le cœur du Cosmos,
vers le cœur du Père et de la Mère –

et laisse aller.

L’épée bleue flamboyante

Transformation de l’ADN

Le potentiel de tous les miracles et de toutes les guérisons, de toute transformation et de toute communication se trouve dans les mémoires de données de notre ADN. En ouvrant votre ADN et en activant le mécanisme d’auto-guérison, des mondes nouveaux s’ouvrent en vous – et, finalement, par votre volonté, autour de vous également.

Votre descente de l’UNité a représenté la première expansion du Cosmos. Elle s’est produite lors de l’ère de Cristal par la scission et la division, lors de l’ère de Calcaire par la limitation, le freinage et la répétition ainsi que, lors de l’ère de Poussière, par la multiplication et la densification, la projection et le réfléchissement. L’espace était vaste et devint de plus en plus vaste. Vous étiez étroits et l’êtes devenus toujours davantage.

Votre ascension hors de la désespérance représente la deuxième expansion du Cosmos. Elle se produit par le dégagement par filtrage de toutes les essences vitales de toutes les phases de solidification qui vous ont fait devenir variés et compacts pour remplir de cette essence l’espace qui est demeuré vaste et infini et dont vous vous trouvez encore séparés.

Depuis que vous avez quitté votre Source, beaucoup d’entités élevées des royaumes spirituels ont assumé et sauvegardé ces forces, ces énergies et ces aspects de votre présence-UNE que vous avez laissée derrière vous. Plus vous cheminiez, et plus vous avez laissé de “bagages“ en arrière – et elles les ont ramassés et conservés pour vous les rendre quand le temps en serait venu.

Ainsi, l’Archange St. Michel porte depuis des éons entiers l’épée bleue – ou la lance bleue – pour votre chemin d’évolution. Il conserve dans cette épée flamboyante toutes les informations spirituelles et toutes les forces divines de votre ADN, aussi longtemps que vous les tenez à l’écart de vous et que vous en restez séparés. Nous pourrions aussi dire: aussi longtemps qu’elles vous gêneraient ou vous embarrasseraient en chemin.

Mais vous avez aujourd’hui accompli une telle progression, chers êtres aimés, que cela vous gênerait ou vous embarrasserait maintenant de ne pas les reprendre avec vous. Le temps des blessures est révolu sur la Terre. Sur la Terre, c’est le temps des miracles qui est arrivé.

La flamme bleue est l’essence de la force créatrice spirituelle et électrique de la Source divine, l’essence de l’épée flamboyante de l’Archange St Michel. En elle se trouve la plénitude de la masculinité divine qui réside en chaque être humain: la fermeté et le courage dans le combat, la fidélité et l’inflexibilité dans le doute, le soutien et l’encouragement des autres, la volonté inébranlable, la clarté cristalline, la certitude intérieure et la capacité de voir au-delà des masques. L’intensité de son apparition, la puissance de ses paroles et son imperturbabilité en plein cœur du chaos des forces vous ont toujours été une aide et une guidance lors des tempêtes de vos périodes de transformation.

En ce moment, l’Archange St. Michel vous rassemble, vous, ses porte-paroles et vous transmet son épée flamboyante, car vous êtes désormais pour les humains ce qu’il a été pour vous: une flamme lumineuse dans l’obscurité. Son nom est Excalibur. Elle est apparue pour la première fois il y a mille ans – ainsi que le Saint Graal. Elle était enserrée dans la pierre et seul celui qui était en résonance profonde avec elle pouvait l’en retirer et l’utiliser. Arthur vivait cette VÉRITÉ et cette CLARTÉ qui mûrissent dans le fusionnement des pôles masculin et féminin ainsi que des mondes chrétien et païen. La volonté de devenir roi et de conduire le peuple était tout aussi vivante en lui que la compassion, la gratitude et l’amour. Il n’eut donc pas à se battre pour conquérir le trône et pour le défendre, mais c’est le trône qui l’a choisi, qui l’a protégé et défendu – aussi longtemps qu’il avait avec lui l’épée et son fourreau et aussi longtemps que le Saint Graal n’avait pas été perdu.

Le Saint Graal était un petit calice de bois que Marie Madeleine avait ramené de sa fuite d’Israël en Angleterre. Il contenait l’essence spirituelle du cœur de Jeshua, son feu sacré et sang de Vie spirituel. Et voyez-vous, la quête du Saint Graal n’a jamais eu trait à un gobelet perdu ou caché. Elle n’a jamais rien concerné d’autre “que“ la perte du cœur de Christ fusionné dans sa propre poitrine.

Si, maintenant, vous décidez d’accepter l’épée flamboyante, alors le Saint Graal s’ouvrira également en vous. Préparez votre cœur à ce pas. Demandez à l’Archange St. Michel de vous transmettre son épée et de vous dire comment vous en servir. Utilisez-la en bonté compatissante et avec détermination. Nous reprendrons le thème des épées dans un chapitre ultérieur.

Permettez à St. Michel de vous remettre la flamme bleue de la Source divine, de la planter dans votre être et de l’activer dans votre ADN. Toutefois, vos corps doivent être forts et stables pour pouvoir porter cette grande force. C’est pourquoi il vous faut consacrer la période à venir à la purification et à la désintoxication de vos corps, au repos et au sommeil ainsi qu’aux activités de plein air, le tout accompagné d’une alimentation modérée mais équilibrée et d’une absorption de beaucoup d’eau fraîche. Nous publierons bientôt une brochure consacrée au thème du “nettoyage corporel“.

La plupart des enfants de Cristal bleus ou des enfants-étoile qui sont nés depuis 2005 portent en eux cette flamme bleue. Ils possèdent la faculté de s’auto-guérir et de s’auto-équilibrer, ce qui s’avèrera nécessaire car ils devront encore prendre sur eux une certaine charge de souffrance, de maladie et de déséquilibres de l’humanité. Vous pouvez leur apporter votre soutien en activant en vous et en intégrant votre propre flamme bleue. Chez les enfants de Cristal, cette force s’active d’elle-même quand leur corps est suffisamment mature et fort pour porter cette énergie hautement électrique.

Le cobra blanc

La transformation de la colonne vertébrale

La 5ème de notre série de 15 brochures avec cd intitulée “Der Körper des Menschen in der Zeitenwende“ (Le corps de l’être humain au cours du changement d’ère – non encore disponible en français) porte le titre: “Le cobra blanc“. Celui-ci représente depuis toujours le symbole de l’initié – sa colonne vertébrale, son système nerveux central et l’ensemble du pilotage hormonal du corps qui, une fois détachés de la volonté et des besoins physiques, ont été reliés à la conscience spirituelle. À cette transformation vient immédiatement s’ajouter celle du cerveau qui doit, lui aussi, être extirpé de la dualité pour être amené à la perception et à l’orientation de l’UNité. Nous en avons parlé dans le chapitre “L’épiphyse et le système endocrinien spirituel“.

La tête est représentée par la boule irradiante blanche qui indique l’activation de l’épiphyse et, avec elle, l’alignement instantané sur les énergies cosmiques galactiques et la conduite spirituelle du corps physique. Moi, Sabine, j’ai vécu ce processus il y a quelques années et je vous l’ai transmis dans cette brochure Nr. 5, car le temps en est venu pour vous aussi. Plus tard, nous reparlerons de l’énergie de la Kundalini, du Cobra blanc et du Corps de Lumière solaire en traitant la “magie cristalline“.

Et maintenant, chers maîtres de la descente et de la transformation, nous terminons cette merveilleuse leçon 21 – et avec elle la série du SÉMINAIRE – CRISTAL 2007. Nous remercions Sabine pour son endurance – et nous nous réjouissons avec elle de faire cette expérience que nos leçons portant sur la LUMIÈRE ne sont en aucun cas plus simples ou plus faciles que nos leçons portant sur l’OBSCUR.

La première leçon du SÉMINAIRE – CRISTAL 2008 continuera au point précis où nous arrêtons ici. D’ici là, nous vous souhaitons une bonne “digestion“ et des frissons de bien-être en lisant et en respirant ces pages.

Je suis heureux et fier de notre première année commune 2007

qui se termine ici et maintenant.

Je Suis Adamas, Saint Germain.

Texte: Sabine Wolf avec Saint Germain
Travail du texte: Sabine Wolf et Monika Schwörer
Traduction française : Myriam Jabaly
http://www.kristallmensch.net/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email