La matière fluide répond à d’autres lois

Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron

Nous l’avons dit, retrouver le positionnement juste. Quels que soient les attitudes, les circonstances, les événements, s’appuyer sur la plénitude de l’Être, exprimée dans l’unicité de l’Être que Je Suis. C’est sur cette base que se recrée un autre mode de relation avec la structure corporelle.

Comprenez qu’il est infiniment plus bénéfique d’avoir ce simple regard de présence et d’amour, cet amour installé dans la pleine conscience de l’essence que Je Suis, offert à la structure corporelle. L’attitude juste, le regard, fluidifie la matière. La matière fluide répond à d’autres lois. Cela est beaucoup plus prépondérant que de chercher des solutions pour des énergies crispées.

Il est vrai, simultanément vous retrouvez la connaissance des plantes, des substances nourrissant en profondeur les cellules et le corps. Depuis la plénitude de la joie, vous entrez en contact avec l’essence de ces plantes ou de ces substances pendant que vous les offrez à la structure corporelle en les absorbant. L’attitude juste reste l’atout maître.

Retrouver l’assise dans cette essence d’éternité, l’expression unique de l’Être que Je Suis. Depuis cette assise, de par l’attention et l’art de la relation, fluidifier la matière de son corps, la ramener à l’évidence que le corps est lumière.

Je vous l’ai dit, il suffirait, selon votre temps linéaire, d’un temps très court d’attention offerte avec l’intensité juste au corps lumière pour que l’apparence tangible de vos corps soit le reflet direct de cette éternelle jeunesse, de cette lumière.

L’addiction au corps de souffrance fait souvent mettre trop d’intensité sur les crispations.

Les crispations correspondent à un niveau d’attention.

Transmuer le niveau de votre attention pour le ramener à l’attention tout offerte à la lumière par dévotion, et vous verrez d’autres lois apparaître dans la relation avec vos corps, d’autres modes de fonctionnement depuis la fluidité.

Cela est primordial.

Simple et exigeant est l’art de l’incarnation.

Dans cette exigence même, repose la maîtrise.

Nous vous saluons.

Site : http://anandamath.org

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email