Message du Professeur Zolmirel transmis par Aurélia Ledoux

« Un autre message de votre ami à tous, le professeur Zolmirel

Ne point se soucier des apparences importe plus que tout, amis de la surface.

Nous sommes en ce moment affairés en des centres de guérison de la Terre intérieure, où affluent toujours plus de petits blessés.

En d’autres occasions, nous nous portons volontiers sur les fronts d’exploration. De nouvelles planètes sont étudiées et cartographiées par nos meilleurs environnementalistes.

Ces derniers conversent avec nos plus grands sages et projettent des expéditions, lorsqu’une planète appelle.

Ces appels se résument, soit à des demandes de peuplement, soit à des demandes d’assistance, pour contrer des flux de marée trop forts, venant de l’étoile-mère ou de ses sœurs.

Les hautes instances qui gouvernent les cieux, prennent tout cela en charge.

Ils savent très précisément lorsqu’une belle a besoin d’aide. Ils peuvent agir sur son champ gravitationnel, à de très grandes distances. Ils peuvent rééquilibrer les flux de marée, corriger les impacts des sphères avec des comètes, ou des débris métalliques.

Il peut arriver que des vaisseaux en perdition s’échouent sur des mondes.

Des expéditions de secours les détectent et empêchent régulièrement de graves accidents.

Les êtres les plus vils sont cependant laissés à leur sort, car assimilant toute tentative d’assistance à une attaque.

Nous agissons toujours en harmonie avec les aspirations de l’équipage d’un vaisseau. Toutes les prières sont entendues, exaucées.

Nous sommes bien aise de vous parler de tout ceci.

Les naufrages de vaisseaux sur des planètes sont souvent rares, mais ils peuvent encore se produire, suite à des avaries mécaniques.

La situation dans l’espace peut vite tourner au drame.

C’est pourquoi, les Êtres de Lumière, qui sont connectés aux courants de pensée, peuvent être sur place en un quart de seconde.

Cela peut paraître renversant, mais leur science est liée, au haut degré de bonté, d’évolution spirituelle qu’ils ont atteint. Ce degré permet à leur vaisseau d’acquérir instantanément une poussée-lumière satisfaisante. Ils agissent aussi en harmonie parfaite avec les très hauts niveaux de peuplement des galaxies, qui leur ménagent spécialement des couloirs d’accès rapides. Ceci se fait bien sûr, de manière indétectable.

Pourtant, si vous saviez l’intensité du trafic spatial qui se produit à proximité de certaines étoiles comme votre Soleil !

Votre Soleil est, comme toutes les étoiles, relié à un très puissant puits d’attraction gravitationnelle. S’en approcher suivant une perspective spéciale, et avec un champ magnétique particulier, produit immédiatement une accélération immense dans un sens ou dans un autre. Une telle accélération permet de quitter rapidement un système stellaire. Vous l’utilisez déjà pour propulser ces objets délicats, que vous nommez satellites artificiels. D’autres de mes confrères se plaignent du nombre de ces objets, que vous abandonnez sans vous soucier de savoir si cela entravera ou non les routes stellaires.

Bien sûr, vous ne pouvez savoir cela. Alors, des brigades d’intervention s’emploient régulièrement à éloigner ces objets des zones de forte circulation. Les ordinateurs de vol détectent ces sondes, ces débris de fusées, et il nous est aisé de les écarter.

Nous considérons ces objets mis au point par vous avec respect. Même s’ils contiennent pour certains, des piles fonctionnant à base de radionucléides à longue durée d’émission. Vous êtes un peuple sur le bon chemin et nous encourageons le progrès scientifique.

Mais il serait souhaitable que les images prises par ces sondes soient livrées, en toute transparence, au grand public et non pas accaparées par des laboratoires. Il est bien des écueils en votre science, le premier est celui de nier la vie très abondante dans l’espace, le grand nombre de planètes colonisées et occupées par des civilisations humanoïdes ou aliens prospères.

Ces civilisations, dont la mienne, ont bien sûr à cœur de vous aider, lorsqu’ils voient le degré vacillant de la science que l’on inculque en faible doses aux jeunes de votre temps. Et ce, pour qu’ils ne deviennent pas trop gênants, pour qu’ils soient cantonnés à une vie monotone et routinière, où il faut « gagner de l’argent ».

La plupart des mondes éclairés, pour ne pas dire la totalité, n’utilisent pas d’argent, mais un système d’échanges amiables, tout à fait bénéfiques.

De tels échanges, sont aussi valables pour le commerce interplanétaire, qui est très actif.

Certaines planètes disposent en abondance de minerais, de gemmes précieuses, de plantes exceptionnelles, d’eau. D’autres n’ont que très peu de ressources, mais souvent une grande maîtrise du vol spatial, une science du temps, de la causalité. Toutes les planètes se sont unies dans un grand système d’échange à caractère galactique, afin de vivre dans l’abondance.

L’abondance est permise par un échange simultané et mutuellement bénéfique de toutes les ressources.

Cela est fait à l’échelle planétaire, cela est aussi fait, à l’échelle de systèmes stellaires, de galaxies entières. Il existe des assemblées galactiques, qui résolvent les problèmes en discutant paisiblement. Il ne s’agit point de palabres ennuyeux, mais de discussions rapides, extrêmement efficaces, suivies d’une action immédiate.

Les choses sont bien plus rapides, bien plus simples par chez nous.

Le remorquage d’astéroïdes, de nefs endommagées, tout cela se fait en un rien de temps. Nous nous concertons, puis nous décidons rapidement d’une solution à envisager.

Je vous parlais des opérations de sauvetage. Il en est de même bien sûr.

Allons nous perdre notre temps à converser sur le meilleur moyen d’agir pendant que nos frères, nos sœurs de l’espace risquent leur vie ?

Non, nous agissons rapidement et nous partons sur le champ les aider.

Il nous arrive régulièrement de venir en aide à des équipes d’explorateurs rencontrant des avaries. Ces équipes possèdent souvent ce que nous appelons des « esquifs métalliques ».

Ces vaisseaux ne possèdent pas toujours de systèmes de protection suffisants contre le vide stellaire, la coque est fragile et non autogène.

Alors, nous partons, en vue de remorquer leur navire dans un vaisseau mère, souvent de 2 à 4 kilomètres, parfois plus.

C’est évidemment une chose très spectaculaire, mais tout à fait ordinaire pour Dorian et son équipe de navigateurs.

Accoster auprès du petit vaisseau est parfois délicat, il faut l’entourer d’un bouclier radiant efficace.

Lorsque les vaisseaux en péril, se situent près de champs d’étoiles fortement ionisés, le bouclier doit être bien plus épais, et l’équipage doit être soigné. Les radiations stellaires peuvent endommager les tissus humains et aliens. Il faut leur faire absorber des substances qui vont rééquilibrer leur champ vibratoire.

Une équipe de transcommunicateurs dévoués se charge de les mettre en confiance en envoyant des messages rassurants.

Ce n’est pas toujours possible. Il arrive que des équipages entiers soient très méfiants. Leur vaisseau est alors remorqué et stationné dan le grand hall du vaisseau-mère. Chacun attend avec patience qu’ils osent se montrer.

Ils finissent par se décider.

C’est toujours à chaque fois un grand moment de joie.

Les êtres les plus méfiants comprennent vite que nous sommes ravis de les accueillir.

Nous sommes encore plus heureux lorsqu’ils se mettent à pleurer de joie. Nos mécaniciens les plus talentueux inspectent leurs navires en effectuent des réparations impossibles à leurs yeux.

Comme de recréer des pièces entières à l’identique, des tubulures d’admission, de délicats systèmes de captation d’énergie. Ils maîtrisent beaucoup de techniques de propulsion spatiale. Leur dévouement est immense.

Nous effectuons tout cela avec beaucoup d’amour. Les vaisseaux des Êtres de Lumière, comme les nôtres, lorsque les rescapés ne sont pas trop loin, sont toujours prêts à cette éventualité.

Je vous dis chaleureusement à une autre fois, »

Le professeur Zolmirel,

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre blog http://www.unepetitelumierepourchacun.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email