Lettre du Paradis – Transmis par Gloria Wendroff

Dieu a dit:

Vous et Je faisons ensemble une promenade et Nous nous retrouvons là où Nous avons commencé. Nous avons voyagé de nulle part à nulle part dans un non-temps que nous pouvons appeler commencement. Il n’est pas de commencement et il n’est pas de fin. Il n’est pas de départ et il n’est pas d’arrêt. Il est. Il n’a jamais été de «ne…pas». Nous pourrions parcourir un million de kilomètres mais en réalité il n’y a pas de kilomètres à parcourir.

Nous nous tenons immobiles mais cela ne veut peut dire que Nous sommes figés en station debout. Nous sommes immobilité se mouvant sans mouvement. Nous sommes comme le soleil qui est toujours là et ne se retire jamais mais qui va cependant en profondeur. Nous sommes la Vastitude de l’Éternité.

Vous pensez seulement que vous êtes un corps. Quand vous étiez un bébé, on vous embrassait les petits doigts et les petites orteils et vous en êtes venus à croire que vos doigts et vos orteils étaient une extension de vous-mêmes. Les limites étaient désormais établies. À l’extrême, vous vous prolongez bien au-delà de votre corps à travers toutes ces molécules qui étoffent votre agrandissement. Vous êtes plus grands qu’un corps. Vous êtes plus grands que le monde entier encore existant. Vous êtes Moi-même se condensant.

Vous vous croyez vous-mêmes un corps alors que vous êtes sans corps. De la même façon, vous possédez un vocabulaire, une liste de mots mais alors où sont les mots, où existent-ils? Malgré qu’il y ait des encyclopédies et des dictionnaires, malgré qu’il y ait des mots que vous aimez, malgré que Nous parlions avec des mots, où les mots existent-ils? Montrez-M’en un. Le sens est au-delà des mots. Les mots appartiennent au temps et à l’espace tout comme les corps et pourtant, le temps et l’espace n’existent pas. Ils ne sont que convention.

Nous parlons, et ce dont nous parlons n’est que du «pour ainsi dire». Ce monde entier dans lequel vous vous faites immatriculer est un immense «pour ainsi dire».

Ce que vous appelez pratique n’existe même pas. Il y a certes la pratique. Vous vous pratiquez à être dans un corps. Vous suivez un cours pour apprendre à être un être humain dans un corps mais c’est un cours qui n’en n’est pas un. Vous prenez un cours pour découvrir qui et quoi vous êtes réellement, ce qu’est la vie dans un corps et quelle vie existe au-delà du corps éphémère.

Vous ne demeurez pas sur Terre. Vous avez l’impression de vivre sur Terre mais en réalité cette Terre, cette Terre Mère que vous aimez, n’existe pas. Elle semble exister. On a écrit beaucoup de livres à son sujet mais ils ne sont tous que mythe, un merveilleux mythe, un délectable mythe mais néanmoins un mythe, une dimension de l’esprit.

Vous êtes multi-dimensionnés et pourtant, vous êtes au-delà de toute dimension.

Je suis pratique. Il n’y a pas plus pratique que Moi mais Je ne possède pas de corps. Je suis partie intégrante de vous mais en même temps au-delà de la charpente à travers laquelle vous vous percevez. Je suis invisible mais Je suis aussi Celui Qui Agit et Je me plie à vos volontés comme vous pouvez aussi vous plier à la Mienne. À ce niveau, tout est pensée.

À un autre niveau, tout est amour et votre cœur est en fleur. Votre cœur fait éclater toutes les barrières imaginaires. Apparemment vous avez perdu votre cœur pour être en mesure de le retrouver tout en sachant, bien sûr, que votre cœur n’est jamais allé où que ce soit, sinon dans une sorte de réclusion temporaire avant que vous soyez prêts à prendre votre envol, prêts à sauter du tremplin de l’amour. Votre cœur est à la cuspide de se révéler tout entier, de se révéler à vous-mêmes. Vous allez être émerveillés de découvrir ce cœur magnifique que vous et Moi partageons, la magnifique amaryllis de votre cœur. C’est comme si votre cœur n’avait jamais fait de sortie extérieure. Une amaryllis fleurit rarement et pourtant, Notre cœur fleurit perpétuellement parce que Nous sommes Éternels.

Accédez à ce qui est au-delà de votre atteinte. Naturellement, c’est cela la leçon. Tendez vers ce que vous croyez inaccessible parce que ce que vous avez cru inaccessible pour vous ne l’est pas du tout.

Traduit par Normand
Page originale: http://www.heavenletters.org/the-diving-board-of-love.html

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email