2ème partie

Présentation des extraterrestres de Vega

Les Extra-Terrestres de Véga (que Pierre Monnet appelle les Galactiques) viennent d’une planète dont le nom, traduit phonétiquement, équivaut à « Silxtra » dans notre langage… Selon leurs propres termes, c’est évidemment très loin; bien que pour eux la distance ne compte pas, puisque l’esprit voyage dans l’esprit ; la vitesse d’une pensée est plus rapide qu’un trait de lumière…

Ce sont des êtres humains approximativement identiques aux Terriens, sur les plans morphologique et biologique quoi­que généralement plus grands.

L’univers auquel appartient leur galaxie est le même que le nôtre et la galaxie dans laquelle évolue leur système solaire est la nôtre.

Enfin, leur système solaire est composé des mêmes élé­ments que le nôtre.

La planète dont ils sont originaires est, en volume, vingt fois plus importante que la nôtre et ne possède que trois énor­mes continents dont la surface totale est égale à la superficie de la mer qui les entoure. Il existe, à la surface de ces conti­nents, des mers intérieures parfois aussi grandes que notre océan pacifique.

Quant au climat général de cette planète, il est maintenu et contrôlé par des rotations artificielles de la masse planétaire.

Ces rotations artificielles sont produites par des techniques stupéfiantes émanant d’une science dont nos plus géniaux savants ne pourraient se faire une idée.

De ce fait, grâce au climat contrôlé qui règne sur cette pla­nète, la faune aérienne, terrestre et aquatique est très diverse et la flore y est luxuriante.

Quel est maintenant le système social des êtres qui y vivent?

Celui-ci se fonde sur:

I) L’utilisation judicieuse et rationnelle des valeurs hu­maines de chaque individu en évolution permanente, au béné­fice de la société toute entière qui restitue au centuple à chaque individu le fruit du service rendu.

2) L’absence totale de la notion d’argent.

3) L’absence totale de partis politiques.

4) L’absence. totale de religion au sens où nous, Terriens, l’entendons. Car il existe chez eux une « croyance » générale (le terme croyance n’a ici aucune commune analogie avec le concept de croyance qui anime l’esprit religieux des Terriens) à l’intérieur même de chaque individu, qui vénère en silence, l’Energie suprême. Dans leur concept de « croyance » inté­rieure, il serait malveillant de donner un nom à cette Energie suprême dont ils ressentent intimement les vibrations bénéfi­ques qu’ils retransmettent aussitôt autour d’eux dans la vie de tous les jours.

Ces êtres. sont télépathes et leurs facultés psychiques natu­relles sont mises en grande partie à la disposition de la Science.

Leurs sciences sont basées sur la recherche, la domestication, le traitement et l’utilisation rationnelle des éléments de la Nature, sans employer de procédés polluants.

Ceux-ci n’ont pas même besoin d’être interdits. Chaque individu sur cette planète a pour principe absolu le plus profond respect de la vie humaine et de tout ce qui vit dans le monde et ailleurs.

Leurs sciences sont essentiellement axées sur l’électricité, le magnétisme, l’électrostatique, les ultra-sons, les infra-sons et plusieurs milliers d’ondes qu’ils ont découvertes et dont ils se servent pour faire avancer la science au service du bien-être de l’espèce humaine à laquelle ils appartiennent.

Il ne leur est relativement rien d’impossible, sur le plan scien­tifique, tant ils ont su employer leur esprit et leur intelligence dans un sens positif, c’est-à-dire en accord avec les lois uni­verselles régissant la Création toute entière.

Leur connaissance intérieure leur a permis de modifier très sensiblement la durée de leur vie physique. Chez eux, la durée de vie d’un individu est de 2800 ans. Il faut entendre 2800 de nos années. Cette longévité est due à un procédé naturel de régénération cellulaire sponta­née stabilisant les vibrations vitales des cellules jusqu’à l’âge de deux mille quatre cents ans sans vieillissement ni infirmité héréditaire, tout en préservant en chaque individu l’équivalent de la santé et de la force physique de nos meilleurs athlètes. Ce procédé a éliminé toute tare héréditaire, supprimant ainsi les maladies et les malformations congénitales.

Sur le plan affectif, pour eux, une seule chose compte en priorité, c’est I’Amour. L’Amour de tout être vivant, l’Amour de tout ce qui Vit, l’Amour entre les peuples des différentes planètes habitées qu’ils ont découvertes.

Leurs techniques leur ont permis d’être de grands voya­geurs cosmiques, évoluant dans les espaces galactiques et inter-galactiques à la vitesse de la lumière multipliée par vingt-huit.

Voyons à présent les buts de ces voyages. Ce sont, dans l’ordre :

1) Les découvertes de tous ordres, y compris scientifiques dans les univers limitrophes du leur, en vue de parfaire leurs connaissances.
2) Sauver les vies humaines des mondes en péril qu’ils ren­contrent sur leur passage.
3) Eduquer les Etres en vue de leur développement, les aider spirituellement et techniquement.
4) Surveiller et protéger les civilisations ayant perdu toute sagesse et ayant déclenché sur leur planète les processus par­fois irréversibles d’auto-destruction propres aux civilisations ayant évolué en marge des lois régissant leur univers.
5) Propager leur savoir dans un but d’harmonisation galac­tique et intergalactique des espèces humaines conçues par Le Grand Constructeur de toutes choses.

Face à tous ces aspects de leur évolution, nous faisons figure de civilisation sous-développée ; ils connaissent la valeur no­cive des forces psychiques insoupçonnées dont sont dotés nos cerveaux, et avec lesquelles nous créons à notre insu de véri­tables catastrophes. Tout ceci parce que nous ne savons pas ou ne voulons pas contrôler les fréquences vibratoires de la pen­sée… en effet, celle-ci peut modifier la matière.

Dans notre secteur d’univers, ces êtres n’attendent plus que nous et quelques rares planètes aux vibrations nocives identi­ques, afin que notre monde se joigne au grand rassemblement de la pensée qui se prépare sur le plan galactique.

Ils sont anéantis de voir à quel point nous avons si peu évolué depuis l’une de nos toutes premières guerres nucléaires. Ces guerres nu­cléaires détruisirent la dixième planète de notre système solaire.

Ils voudraient nous donner les moyens d’accélérer notre évolution mentale, technologique et scientifique afin que nous nous en sortions par nous-mêmes, avant la catastrophe plané­taire naturelle finale prévisible pour dans cinq mille ans.

Ils déclarent ne pas être les seuls Extra-Terrestres qui vi­sitent notre planète…

Ils sont pacifiques et pourtant dotés d’une puissance diffi­cilement concevable pour un terrien.

Ils sont en mesure de neutraliser à distance « respectable » et sans effusion de sang, toute tentative de guerre nucléaire grave.

Si, comme le pensent certains esprits agressifs de notre planète, leur but était de nous envahir et de nous dominer par quelque moyen que ce soit, y compris la force armée, ils l’au­raient fait depuis bien longtemps et bien avant que notre science soit en mesure d’assurer notre défense. Et même dans ce cas, ils pourraient le faire sans combattre, simplement par influences psychiques sur notre cerveau. Ils pourraient le faire aussi en supprimant à distance et sur toute la planète, toutes les énergies électriques, magnétiques et électro-statiques.

Imaginez l’opération « suppression des énergies » à l’échelle de notre planète… L’économie de toute la civilisation terrestre serait réduite à néant: plus aucun véhicule terrestre, marin et aérien ne serait utilisable. Les centrales électriques et les usines ne fonctionneraient plus… Jugez du coup porté à notre hu­manité et de la vulnérabilité de notre planète face à une éven­tuelle attaque venant de l’extérieur…

Qu’un seul vaisseau-mère (pouvant atteindre plusieurs kilo­mètres de long ou de diamètre) vienne seulement évoluer à cinq mille mètres d’altitude au-dessus de notre sol et les seules vibrations ultra et infra-sonores assurant la sustentation de ce vaisseau suffiraient à provoquer de graves séismes au-dessous de lui.

C’est pour ne pas causer de dégâts que ces vaisseaux évo­luent et stationnent très loin de la couche atmosphérique des planètes qu’ils survolent. C’est pour ces mêmes raisons et d’autres encore, relatives le premier départ de ces engins gi­gantesques, qui ne peuvent décoller du sol d’une planète quelle qu’elle soit, que ces vaisseaux sont construits en orbite dans l’espace.

Les Galactiques de Véga font partie d’une délégation de contact composée de trente-cinq millions d’hom­mes stationnant dans des bases relais situées sur la plupart des satellites de notre soleil et dans les vaisseaux-mères, au nombre de deux cents, et mille cinq cents disques volants de toutes tailles.

La totalité du personnel contenu dans les bases relais et dans les vaisseaux-mères est de quatre millions d’hommes.

La totalité du personnel naviguant en permanence à bord des disques volants et représentant les disciplines suivantes:

Etudes, Explorations, Sauvetages, se compose de six millions d’hommes. Mais rassurez-vous, tout ce monde est absolument pacifique.

Pour des raisons de sécurité pour notre planète et ses occupants, ces vaisseaux-mères, qui sont de puissants engins intergalactiques, sont « stationnés » aux abords de notre sys­tème solaire.

Ces vaisseaux ont plusieurs kilomètres de long ou de dia­mètre selon les modèles et leur utilisation. Ils sont animés d’une puissance énergétique colossale lors de leur déplacement et même au cours de leur apparente immobilité. Ceci leur interdit de s’approcher des planètes appartenant aux systèmes solaires qu’ils visitent.

Seuls les disques de petite taille allant jusqu’à cinq cents mètres de diamètre peuvent survoler et atterrir sur les planètes sans causer trop de dégâts.

Les vaisseaux-mères peuvent atteindre des vitesses de l’ordre de vingt-huit fois la vitesse de la lumière lors de leurs trans­lations intergalactiques.

Tous ces véhicules spatiaux voyagent dans le temps à l’aide de savantes et complexes manipulations de l’espace-temps.

Depuis bien avant la présence des humains sur Terre, des bases-relais extra-terrestres étaient implantées sur Saturne et son anneau, sur Mars, sur l’un des satellites de Jupiter, sur notre Lune.

La vie humaine au sens où nous l’entendons actuellement, a été importée dans notre système solaire par des Extra-Terrestres appartenant à la civilisation des Galactiques de Véga.

La Terre est visitée, ainsi que toutes les planètes de notre système, par quatre civilisations extra-terrestres, de dévelop­pement, de moeurs, d’évolution spirituelle et intellectuelle à peu près semblables. Ces quatre civilisations sont alliées et pour­suivent les mêmes buts altruistes.

Les vrais contactés sont actuellement plusieurs centaines de milliers dans le monde

(700.000).

La Terre est sous contrôle relatif et protection de la civi­lisation extra-terrestre la plus évoluée des quatre. Un vrai contacté accomplit sa « mission » qui est de retransmettre les messages qu’il reçoit.

Le contenu de ces informations peut changer la face du monde, à condition qu’il ne soit pas utilisé pour le détruire.

La protection dont je parlais plus haut consiste tout d’abord en un réseau de forces spatiales, puis en l’accélération de notre évolution dans tous les domaines, mais surtout spirituel et scientifique, afin de rétablir en nous l’équilibre des forces assurant la continuité de la Vie et son respect. C’est pour cette raison qu’un certain nombre de Terriens est contacté et instruits de nouveaux concepts favorisant notre évolution en harmonie avec les lois universelles cosmiques.

De plus, de graves transformations géologiques, provo­quées par la négativité de l’homme, ont commencé leur pro­cessus d’évolution catastrophique accélérée et vont endom­mager sérieusement notre écorce terrestre. Ce processus a commencé son action en 1974 et atteindra son paroxysme très bientôt si l’homme ne met pas de l’ordre dans son esprit.

Il est donc absolument nécessaire que nous progressions dans le domaine spatial (et cela, nos gouvernements le savent). Cela permettra à notre civilisation de s’expatrier vers d’autres systèmes solaires habitables, ceci au cas où…

Dans le cas où ce moyen nous ferait défaut, les Extra-Terrestres qui assurent notre protection limiteront les dégâts humains au maximum de leurs possibilités en réalisant une évacuation en masse dans des « cargos spéciaux et spatiaux » qui seront prêts peu après notre année 2.000. Cette évacuation est en partie déjà organisée et prévue dans l’éventualité d’une catastrophe nucléaire.

Les Extra-Terrestres de Véga souhaitent nous aider, en nous apportant d’un seul coup une grande partie de leur science. Cependant, psychologiquement, nous ne sommes pas prêts pour la recevoir (mettrions-nous entre les mains d’un enfant le matériel et la formule de la nitroglycérine si cet enfant n’a pas atteint la sagesse suffisante pour ne pas tout faire sau­ter ?) Nous manquons de sagesse au point que nos Gouvernements feignent d’ignorer la réalité de la présence extra-terrestre dans notre espace et dans notre système solaire.

Fort malheureusement, les Galactiques de Véga ne peuvent nous aider qu’avec notre consentement unanime et d’un com­mun accord avec les gouvernements de la Terre. C’est une loi cosmique formelle dont dépend l’évolution normale et natu­relle des espèces humaines disséminées dans les univers cos­miques. Les Extra-Terrestres de Véga attachent une très grande importance à cette loi. Ceci explique le fait qu’ils laissent toujours volontairement planer 50 % de doute sur leur existence, afin de ne pas forcer notre libre arbitre. J’entends par là, libre arbitre de tous ceux d’entre nous qui ne les ont pas encore vus dans notre ciel ou en personne au cours de contacts éventuels.

Ces Extra-Terrestres bienveillants ont la lourde tâche de nous inciter à réaliser les Etats-Unis-du-Monde dans l’Amour et la Fraternité entre nos peuples; leur tâche est de créer en nous le désir d’abolir cette notion d’argent qui fait notre perte et de supprimer notre agressivité maladive, source d’insécurité dans tous les domaines.

Ils voudraient nous communiquer leur science, mais surtout la sagesse de nous en servir avec Amour, dans la paix et non dans la haine.

En effet, ils sont stupéfaits de voir de quelle façon nous utilisons nos sciences pour détruire la Vie et l’harmonie de la nature terrestre si belle au début de son peuplement.

Stupéfaits aussi de voir nous sommes restés arriérés au point d’entretenir encore des rites, des cultes et des sectes sans fondement.

Ils sont également catastrophés de voir que nous avons encore besoin de luttes politiques néfastes et malfaisantes, pour établir un ordre social aussi médiocre que le nôtre.

Ils sont attérés enfin de se rendre compte que nous éprou­vons encore des sentiments d’égoïsme, d’égocentrisme et de profit individuel. Ceux-ci ne font qu’accentuer notre agressi­vité et barrent nos réelles chances d’évolution normale,

Ils veulent donc nous associer au grand rassemblement de la pensée universelle qui se prépare.

Mais si notre évolution ne s’y prête pas encore, ils souhaitent cependant nous aider. Ils le veulent, mais nous refusons mentalement ; ils le savent et cela les peine puisqu’ils sont nos frères génétiques.

Depuis fort longtemps ils connaissent toutes nos langues et dialectes, mais ils préfèrent utiliser le plus souvent possible la télépathie avec ceux d’entre nous qu’ils contactent et dont ils ont mesuré le degré le plus bas d’agressivité et détecté le degré le plus haut d’ouverture d’esprit.

Quelques milliers des leurs sont parmi nous ; ils vivent au milieu de nous depuis longtemps.

EN RÉSUMÉ:

Qui sont-ils?

Les Extra-Terrestres de Véga sont des êtres humains au même titre que nous, mais qui ont su évoluer selon les lois universelles cosmiques, c’est-à-­dire dans la construction de ce qui est vrai et beau, dans la col­laboration étroite avec la nature et les éléments de la Création afin de conserver, de développer la continuité de tout ce qui existe dans le temps et dans l’espace. Mais surtout dans l’Amour, première loi qui permet, entretient et crée la Vie.

D’où viennent-ils?

Ils viennent d’une planète qui se nomme Silxtra. Cette planète évolue dans le système solaire de Véga, Alpha de la constellation de la Lyre.

Comment vivent-ils?

Ils vivent heureux.

Chez eux, la notion d’argent n’existe pas. Ne sont considé­rées que les valeurs humaines, qu’ils mettent au service de la société toute entière où seul l’Amour résoud tous les problèmes;

L’agressivité n’existe pas, si ce n’est à un taux d’environ l/l00.000éme.

La politique, les syndicats, les guerres n’existent pas chez eux.

Les religions n’existent pas non plus. Ceci ne les empêche pas de vénérer, dans leur for intérieur, l’Energie pure et intel­ligente à laquelle ils ne donnent aucun nom et qui a tout conçu dans le cosmos. Ils ne pratiquent donc aucun rite, ne rendent aucun culte. Ils ont simplement le plus profond respect pour la nature et tout ce qui vit. Ils fêtent l’Amour, la Vie, les saisons.

Combien sont-ils?

Dans leur système solaire, les planètes sont pour la plupart énormes et presque toutes habitées.

Que savent-ils?

Pour rattraper leur savoir il nous faudrait encore 15.000 ans de progrès spirituel, intellectuel et scientifique. Mais étant donnée notre façon d’évoluer en marge des lois naturelles, dans ce laps de temps de 15.000 ans, il y a 99 % de « chances » pour que nous retombions encore quatre ou cinq fois à zéro au cours de nombreuses catastrophes et dérègle­ments planétaires que nous aurons provoqués par notre science. L’homme ne souhaite pas faire l’effort d’acquérir la sagesse nécessaire pour abolir en lui son agressivité…

Que nous veulent-ils?

Ils veulent nous apporter la sagesse et nous communiquer leur savoir, afin que nous puissions rejoindre avec eux le Ras­semblement de la Pensée, par l’adhésion à la Confédération Galactique des planètes unies. Dans le respect de la fraternité, celle-ci vise au développement des espèces humaines dissé­minées de par les univers.

Les extra-terrestres de Véga utilisent différents types de contacts :
1) Contacts par signaux d’ondes.
2) Contacts psychiques en haute altitude.
3) Contacts visuels par l’évolution de certains de leurs véhi­cules aériens à moyenne et basse altitude.
4) Contacts verbaux avec certains responsables de notre planète.
5) Sensibilité psychique de mise en condition sur toute l’étendue de la surface de notre globe.
6) Contacts individuels isolés avec les êtres humains télé­pathiquement les plus réceptifs et choisis pour leur moindre degré d’agressivité, ainsi que pour leur plus grande ouverture d’esprit permettant d’assimiler les concepts déposés en eux pendant les contacts.

Contacts par signaux d’ondes:

Des spécialistes radio et détection, ainsi que les plus gran­des stations du monde de détection et de captage de  » radio-source « , à l’aide d’antennes paraboliques géantes, ont capté des signaux que l’on déclare être envoyés par une source in­telligente.

On a dit publiquement que ces signaux n’ont pu être dé­chiffrés…

Contacts psychiques en haute altitude:

Des influences  » hypno-psychiques  » sont émises à partir de vaisseaux-laboratoires stationnés aux abords de notre sys­tème solaire. Ces influences d’ordre télépathique sont en­voyées tous les jours vers les parties de notre planète se trou­vant dans la phase nocturne, afin de toucher le subconscient de tous les êtres humains pendant leur sommeil. Ces influences télépathiques ont pour but de tranquilliser et de familiariser les Terriens avec la présence d’êtres humains venus d’Outre-Espace dans un but pacifique. Tout cela afin d’éviter la panique provo­quée par d’éventuelles idées d’envahisseurs venus de l’espace.

Il s’avère, hélas, que les Terriens, mis à part quelques centaines de milliers, sont le plus souvent réfractaires à la télépathie.

Contacts visuels:

Pour familiariser notre civilisation avec leur présence paci­fique, les Extra-Terrestres font des  » Opérations survol  » à moyennes et basses altitudes. Etant donné la faible ouverture d’esprit et l’agressivité maladive des Terriens, ces opérations survol provoquent encore de la frayeur.

Contacts verbaux avec nos responsables:

Depuis le commencement de l’apparition des vaisseaux spatiaux extra-terrestres, les occupants de ceux-ci ont tenté des contacts au niveau des Gouvernements de notre planète, en demandant à rencontrer nos chefs d’états.

Tous les Gouvernements ont mis le  » Top-Secret  » sur cette affaire.
Malgré cela, devant l’aspect inattendu des faits, des fuites sont arrivées à percer l’épais rempart des systèmes de renseignement et à gagner certaines instances de recherches scientifiques civiles.
Devant l’ampleur des fuites, l’information a été tournée en ridicule et, par le truchement de certains procé­dés juridiques habiles, les personnes bien placées pour  » sa­voir  » ont été forcées de démentir.
Depuis leur indiscrétion concernant ce secret d’Etat, ces personnes  » indélicates  » n’oc­cupent plus de postes gouvernementaux.
En parallèle à cette affaire, certains  » Services Spéciaux  » de ces Gouvernements ont  » suggéré  » à des firmes cinéma­tographiques de pourvoir à la recrudescence de films de science-­fiction dont le thème déformé ressemblerait au plus près aux affaires de fuites citées ci-dessus. Le but de cette recrudescence de films est de conditionner les gens à croire, penser et dire autour d’eux, que les histoires de  » soucoupes volantes  » ne sont que de la science-fiction.
Il fallait absolument répandre le bruit que ceux qui déclarent avoir vu des S.V. sont des farceurs et ceux déclarant avoir eu des contacts avec des Extra­-Terrestres sont des illuminés ou des dingues.

Voici les faits:

En 1952, Un Chef d’Etat a reçu une délégation extraterrestre, en plein jour, sur une base militaire importante. Ce chef d’Etat a parlé, face à face, de vive voix, à huis-clos, pendant quatre heures, avec cinq Extra-Terrestres originaires du système solaire de Véga,

Alpha de la constel­lation de la Lyre.
Ces êtres supérieurement intelligents et évolués étaient venus le prévenir des dangers que nous, Terriens, faisions courir à notre planète avec nos expériences scien­tifiques. Ces êtres étaient venus apporter à notre planète les moyens scientifiques de voyager dans l’espace et de guérir quatre­-vingts pour cent de nos plus graves maladies. Ces êtres étaient venus aussi et surtout, pour nous apporter un système de structure sociale basé sur l’abolition de la notion d’argent qui entrave actuellement notre évolution. Le bien-être de chaque homme de la Terre en aurait été accru de cent pour cent.

Sensibilité psychique de mise en condition:

Ce moyen de contact s’opère au niveau de certains Terriens partiellement réceptifs, qui croient inconditionnellement en la présence des Extra-Terrestres dans notre atmosphère et parmi nous, sans jamais les avoir vus. Ce conditionnement n’entrave en aucun cas la liberté de choix du sujet.

Contacts individuels isolés:

Ces contacts sont essentiellement télépathiques .

Les liaisons télépathiques avec ces êtres supérieurs sont pacifiques et fraternelles.
Voyant l’attitude des Gouvernements de notre monde, les Extra-Terrestres utilisent des contacts individuels avec les êtres humains les moins agressifs, les plus réceptifs, les plus ouverts à la sagesse, à l’Amour et à la fraternité. Ils demandent aux contactés de servir d’intermédiaires entre eux et tous les hommes sans exception, afin de faire pression sur les gouver­nements en vue d’une coopération pour une évolution normale de notre humanité.
Les  » conversations  » sont généralement à sens unique, le témoin étant mentalement conditionné pour recevoir. Les dia­logues sont généralement d’ordre philosophique, scientifique, spirituel ou social.

Les occupants de S.V. sont pacifiques et doux. Ils sont absolument démunis de toute agressivité. Ils prêchent l’Amour de tout ce qui vit.

Ils sont très beaux et aimants. Cette douceur et cette sympathie sont communicatives au point de faire tom­ber le témoin dans une sorte d’extase. Ils sont bien bâtis et ont le visage très fin. Ils portent le plus souvent une combinaison très collante faite d’un tissu métallique souple et argenté luminescent.

Le véritable contacté diffuse un message empreint d’amour, en même temps que non-religieux, non-politique, non-agressif, très social et basé sur l’abolition totale de la notion d’argent.

En d’autres termes, il prône tout ce qui nous paraît le plus utopique dans l’état actuel de l’évolution de notre société. Il y a 2 000 ans, un homme est descendu au milieu de nous pour nous servir de modèle; le modèle de ce que nous devrions tous être. Vous savez comment cela a fini pour Lui…

Programme proposé par les extra-terrestres de Véga :

1) Rassemblement mondial des « soucoupistes ». Il faut entendre par « soucoupistes », les gens qui conçoivent positivement la présence de vaisseaux extra-terrestres dans notre système solaire.
2) Formation à l’échelle nationale puis internationale, d’un groupement de recherche et de sélection des  » contactés « . Il faut entendre par  » contactés « , les vrais contactés et non les plaisantins, les illuminés, les mythomanes, les fous en quête de pouvoir, et les escrocs de tous poils.
3) Etude approfondie des contacts.
4) Décryptage précis du message extra-terrestre.
5) Colloques internationaux des contactés avec proclamation publique par ceux-ci, du message des Extra-Terrestres.
6) Elaboration d’un programme social, scientifique et spi­rituel international, conforme aux lois universelles cosmiques enseignées par les Extra-Terrestres dans leur message.
7) Elaboration et construction effective et solide des Etats-­Unis-du-Monde.
8) Après dix années d’organisation, d’établissement et de bon fonctionnement de l’union totale des peuples de notre pla­nète, l’Organisation des Nations-Unies devra faire entrer les Etats-Unis-du-Monde dans la confédération interplanètaire universelle créée par les Extra-Terrestres issus des multiples mondes habités qui nous observent depuis déjà fort longtemps.

C’est seulement à partir de la réalisation effective de ce der­nier et huitième paragraphe, que les Extra-Terrestres nous con­tacteront visiblement en personne et de façon officielle, face aux représentants légaux des sages instances dirigeantes de notre planète.

Site de Pierre Monnet

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email