Transmis par Maxime Dos Santos Handela

L’idéal à travers tous les potentiels de la vie.

La force et l’importance des rêves nous amène dans les rouages de la psyché humaine, des divinités et des géométries utilisées par les archétypes de la Création. Ils constituent une place prépondérante quant à la découverte anatomique et biologique du fonctionnement de l’ensemble dans lequel nous évoluons, ainsi que d’une possibilité de déployer le processus d’individuation. Les états dans lesquels le mental s’épure à travers le cycle naturel du sommeil est comme une phase alternante où l’action se déroule à un niveau plus essentiel de la vie. Le langage est archétypal, les événements sont ramenés dans un torrent fulgurant où tous les sens semblent converger en un seul centre. Ce qui me frappe est cet allègement des espaces-temps et la primauté qu’ont les indications et les conseils à travers nos rêves. Nous découvrons comme une structure essentielle de ce qu’émane les diverses formes d’eux et constate que la portée des circulations sont des portes entre-ouvertes de nos actions et de nos pensées dans la vie de tous les jours.

Lorsque nous suivons la guidance du rêve, chose à laquelle nous sommes de toute façon déjà artisan par la force de vie qui nous submerge, nous assistons à des fusions de la trinité passé-présent-futur, nous foulons les prophéties et les prémonitions et découvrons notre état sacré, pur dans son essence, du moins les rêves y sont conduis. La face cachée de la lune des rêves est ce monde primordial dans lequel nous communions le verbe de la nature et par lequel nous est transmis les effluves multiples de la lumière de l’Origine.

Les traditions nous transmettent l’origine de l’illusion, des voiles superposés à notre vue et qui constitue l’obstacle éclairé par un soleil levant. Il est de bon sens d’observer notre état superficiel quand à la beauté des mécanismes du rêve qui semble fredonner à travers les cordes des enveloppes primordiales et subtiles. Le souffle vital, essentiel de la vie, nous parfume et embaume tous les recoins de la particularité individuelle que nous incarnons et présentons.

Les rêves nous permettent en qualité d’âme déjà éveillée de prendre appui dans les structures dimensionnelles, ils nous aident à aligner l’aspect masculin à l’inspiration, ils nous permettent de mieux considérer le monde des phénomènes et des causes en nous invitant à nous observer avec un recul quasi omniscient. La vision pénétrante déployée nous amène de toute façon à reconsidérer l’état actuel de la santé des émotions, des choix et des inter-connexions qui s’établit au niveau invisible de la Conscience qui se porte chaque journée où nous émergeons.

Une prophétie universelle, bénéfique depuis l’individu, semble jouer une harmonie structurante, il est possible que les rêves soient les résistances des circulations énergétiques à travers les particules infinitésimales et des plus grandes aussi. Cette observation n’est qu’en tout état de cause qu’une main tendue pour son Unité nous amenant à nous aussi retrouver l’équilibre primordial de l’origine, d’où nous sommes engendrés et qui semble nous appeler du plus profond de toutes les nébuleuses.

https://osmosediamantx.wordpress.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email