par Aigle Bleu

J’ai décidé de sauter le 6, le clan, dans ma description du nouveau monde. En effet, ce niveau de relation a été complètement oblitéré dans la conscience occidentale. Il est même disparu dans certaines Premières Nations notamment au Québec, par l’action des prêtres catholiques et des écoles résidentiels. Nous arrivons encore à retrouver nos clans ici en Amérique du Nord mais en Europe il ne subsiste rien. J’ai parlé avec des druides des informations que j’avais reçues d’un esprit ancestral en Allemagne à l’effet que les clans celtes étaient issus des arbres. La seule information dont ils se souviennent c’est que les druides sont issus du chêne, qui correspond ici au clan de l’ours.

Ainsi, je n’ai pas de correspondances qui pourraient vous aider à comprendre ce niveau de relation et elle devient inopérante et donc secondaire pour l’instant. Dans quelques générations nous verrons comment réactiver la conscience familiale du clan. Lorsque mon volume sur le cercle paraitra, vous pourrez lire sur le clan. Pour l’instant je vais profiter de cette journée pour vous donner l’action intermédiaire que j’ai mentionnée dans le dernier article. Il y a une transition entre où nous sommes aujourd’hui et le nouveau monde.

Les forces de l’ombre oppriment l’humanité depuis des millénaires. Les riches ont des privilèges que les pauvres n’ont pas. Ainsi, certaines personnes et organisations causent de grands torts à la population. La pollution et la destruction des écosystèmes pour faire du profit, l’injustice et l’oppression au nom du pouvoir et de l’argent, ont connaît tous d’innombrables causes pour tenter d’obtenir justice et arrêter les actions criminelles des gouvernements et des multinationales. En Islande ils ont eu la sagesse de mettre certains dirigeants de banques en prison et de reprendre la contrôle de leur gestion nationale. C’est la voie qu’il faut prendre.

Trop souvent nos actions n’ont pas de portée, les contestations, pétitions, manifestations sont comme un coup d’épée dans l’eau sans résultats, les criminelles institutionnalisées continuant sans sourciller leurs œuvres de destruction. Comment être efficace dans nos actions pour contrer les dommages à l’environnement et les décisions qui nuisent à la population? Comment mettre en œuvres les politiques bénéfiques et institués des changements positifs dans les sociétés actuelles?

Il y a quelques années j’étais en discussion avec un autochtone de la nation mohawk confronté à des problèmes très importants de cet ordre lorsque j’ai reçu des informations inspirées à ce sujet. Je m’en souviens particulièrement parce que c’était directement au téléphone que j’ai pu lui transmettre ces infos qui habituellement me viennent uniquement en méditation, en ballade dans la nature ou seul tôt le matin devant ma table d’écriture. Je n’ai jamais confié cela autrement qu’à quelques Premières Nations depuis cette journée. Cet enseignement s’appelle les 3 bâtons.

Pour avoir du succès dans une action pour contrer les forces de l’ombre (les décisions des gouvernements et des multinationales) nous devons utiliser 3 bâtons simultanément. Il faut une action judiciaire et/ou politique, une action médiatique (campagne de relations publiques) organisée et bien pensée et des actions de désobéissances civiles pacifiques. C’est comme cela entre autres que Gandhi à libéré l’Inde de l’oppression des Britanniques. Il était avocat, son action était politique, il a mis en place une désobéissance civile comme le monde n’en avait jamais vu et tout le pays a entendu parler de ses actions par le biais des médias et il est devenu un héros à leurs yeux. À juste titre, car son héritage forme la base de bien des actions pour défendre les pauvres, les opprimés et la nature jusqu’à ce jour. Ainsi, donc, il faut choisir les causes que l’on veut défendre avec discernement pour ne pas perdre nos énergies en actions stériles et inefficaces. Pour réussir, il faut les trois bâtons.

Dans le film La Belle Verte de Coline Serreau, les membres du monde idyllique parlent de l’époque des grands procès qui a précédé pour eux la paix de leur monde. C’est prophétique ce film. Voilà, il est temps maintenant de confronter ceux qui oppriment la terre et les peuples.

Pour cela il faut les moyens et pour avoir les moyens il faut comprendre le système et l’utiliser. Mes aînés des Premières Nations qui étaient les précurseurs de l’avènement du Nouveau Monde, ainsi qu’Anastasia qui nous a montré la voie, ont tous dit qu’il est légitime et nécessaire d’utiliser les outils du système pour le transformer. Il ne faut pas hésiter, c’est maintenant le temps d’instaurer le nouveau monde et pour se faire il faut arrêter ceux qui oppriment et détruisent notre merveilleuse terre-mère et les peuples qui y vivent. Il faut aussi mettre en place des politiques justes et un mode de gouvernance qui représente le peuple.

Et c’est justement l’objet du prochain article des premiers pas dans le nouveau monde, le 7, la nation.

À bientôt,
Joie et Lumière
Aigle Bleu
http://www.aiglebleu.net/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email