L’aura peut-elle mentir ?

L’aura humaine est comme un vêtement et certaines personnes sont capables de dissimuler totalement les aspects ténébreux de leur conscience en recouvrant l’aura d’une patine de grande lumière et d’une personnification de lumière. Kuthumi décrit cela dans Études de l’aura humaine.

Il dit que parfois, quand des individus sont pris au dépourvu et qu’ils deviennent soudainement furieux, irrités ou mis au défi, leur aura laisse entrevoir l’envers des manifestations si bien cachées dans les plis de leurs vêtements. Nous observons souvent ce fait quand la partie cachée des gens émerge pour être jugée.

Parfois, c’est l’âme qui réagit dans ces moments-là. L’âme n’est pas heureuse d’être enfermée dans une personnalité trompeuse, car son inclinaison première est de s’élever vers l’unité avec l’Esprit du Dieu vivant. L’âme nous place alors dans des situations où nous sommes mis à nu et démasqués.

Au niveau subconscient, l’âme désire vraiment être démasquée et passer en jugement pour commencer à expier pour son péché – ou, en terme hindous, à payer son karma. Nous pouvons cacher certaines émanations de notre conscience pendant un certain temps mais non pas de façon permanente, car la loi de Dieu les pousse à remonter à la surface pour être purifiées.

 

Quelles sont les utilisations pratiques de la connaissance de l’ aura humaine?

L’une des utilisations pratiques de l’aura est de développer un champ de force de lumière. L’aura humaine est un réceptacle, un vêtement extérieur que nous portons. Autrement dit, notre identité ne se résume pas uniquement à une enveloppe de chair.

Il y a des champs de force au-delà des champs de force qui s’étendent à partir de ce champ d’énergie immédiat, et ces champs de force sont comme des vases communicants. Nous avons le choix grâce à notre libre arbitre d’invoquer la lumière de Dieu et de remplir l’aura humaine avec encore plus d’énergie du feu sacré et donc de recueillir dans ces réceptacles une plus grande concentration de ce qu’on appelle la conscience de Dieu, ou Conscience divine ou conscience cosmique.

Les chakras interpénètrent et travaillent en union avec l’aura. Ces centres de feu sacré sont des points de Connaissance divine que l’on peut développer par la méditation et par la science du Verbe. Le chakra principal, comme nous l’avons déjà dit, est le cœur et la triple flamme dans le cœur.

En méditant sur le cœur et sur la triple flamme, et en récitant des invocations à la flamme violette, nous commençons à créer une impulsion qui se construit jour après jour jusqu’à ce que l’élan soit si grand qu’il devient aussi grand que celui de Jésus. […] Avoir une aura remplie de lumière, c’est être prêt à offrir « la coupe d’eau fraîche » au nom du Christ.

Inner Perspectives
Elizabeth Clare Prophet
The Summit Lighthouse Library

http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email