ShaNiraa – Lettre aux enfants de la Lumière (LAEL) : 4D, 5D … ? – Titre original : « 4D, 5D … ? » – 16 Mars 2010 – Transmis par ShaNiraa (Autriche) – Aimablement traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique) pour le site ashtar.sheran.free.fr – Un grand merci à Sophia.

Aloha chers amis ! Me voici de nouveau après un laps de temps très court, car Rina qui traduit nos Sternenbotschaften (messages des étoiles) en russe, m’a demandé de répondre à la question : « Où allons-nous après l’ascension ? Dans la 4ème ou dans la 5ème dimension ? » D’abord, je dois avouer : cela n’est pas si simple, mais je vais quand même essayer de répondre.

Tout d’abord, il s’agit de savoir comment on définit la 4ème et la 5ème dimension, vu qu’à vrai dire les dimensions n’existent pas.

La Création est une composition de formes, de couleurs, de sons et de fréquences jouant les unes avec les autres, se mélangeant, se complétant, allant ensemble – UN. Si nous pouvions avoir une vue d’ensemble, jamais nous aurions l’idée de subdiviser cette merveille fantastique en divers domaines/dimensions. Mais notre compréhension, dans notre expérience terrestre, n’est pas faite pour pouvoir saisir l’illimité.

Et pour que nous puissions obtenir, ne fut-ce qu’une approche de compréhension du mouvement de la conscience en direction du retour à la maison, en direction d’ÊTRE UN avec la Source, nous avons transmis à nos amis du monde spirituel la notion de dimensions, toujours avec la précision que cette notion : a) n’a rien à voir avec la notion dimension de notre science et b) qu’elle n’est au fond pas exacte.

Je tenais à faire cette remarque avant d’utiliser, au cours de cette lettre, la notion des dimensions. Je n’aime pas vraiment écrire moi-même au sujet de choses aussi complexes, vu que je suis d’avis que : Seul celui qui s’en est souvenu lors des expériences dans ses méditations, peut vraiment le comprendre. Et tous ceux qui l’ont fait, comprendront à leur tour pourquoi cela est pratiquement impossible, voire impossible, à décrire avec des mots. Au moyen des mots, je ne fais au mieux que gratter à la surface d’un sujet très complexe qui, en même temps, est si simple, ce qui n’est cependant pas contradictoire. La dichotomie divine, c’est lorsque les contraires ne se contredisent pas. Notre langage n’est pas ajusté à la dichotomie divine, et c’est néanmoins une contradiction (et en même temps ce n’est pas une contradiction) lorsque je dis que les 4ème et 5ème dimensions ne sont pas séparées de la 3ème dimension, nous pouvons à tout moment aller « à cet endroit » (même si cet endroit n’existe pas).

Le seul obstacle, c’est notre conscience qui croit à la séparation et qui l’a accepté comme une « réalité ». C’est ainsi que la séparation est réelle pour nous, bien que pour notre véritable Soi c’est une illusion, précisément une contradiction ou, plus exactement, une dichotomie divine. C’est pourquoi j’ai parlé de réalités/illusions dans ma précédente lettre aux enfants de la Lumière.

L’ironie de toute cette histoire de 4D et 5D est que nous, et avec « nous » je parle du monde des Travailleurs de la Lumière où, pour utiliser à nouveau ma nouvelle notion favorite, les « assis au centre de la tempête », nous ne nous sommes pas vraiment mis d’accord à quoi devraient au fond ressembler les 4D et 5D.

Si je qualifierais maintenant la 4ème dimension comme l’au-delà, alors l’ascension dans la 4D serait plutôt improbable car, après tout, nous ‘switchons’ déjà depuis des millénaires entre l’ici-bas et l’au-delà.

Nous vivons donc déjà dans les deux dimensions depuis des milliers d’années terrestres.

Si l’humanité entière allait dans la 4ème dimension, cela ressemblerait plutôt à une hécatombe qu’à une ascension, à condition évidemment de définir l’au-delà comme étant la 4ème dimension.

On pourrait également désigner l’au-delà comme étant le règne astral, qui fait partie de la 3ème dimension et donc de la Terre. Avec cette définition, l’ascension dans la 4ème dimension aurait à nouveau un sens.

Vu qu’au fond les dimensions n’existent pas, que cette notion a été donnée aux humains de la Terre afin que nous puissions somme toute avoir une idée de toute cette histoire qui se déroule actuellement sur la Terre, et vu que de surcroît, nous avons omis de nous mettre d’accord sur la signification exacte de tout cela, il m’est vraiment difficile de dire dans quelle dimension au juste nous ascensionnons.

Je peux seulement dire que nous ascensionnons et, selon les renseignements de mes amis spirituels, le lieu où chaque âme ascensionne est tout à fait individuel.

La Terre Nouvelle ne quittera pas complètement le plan de la dualité (pas plus que le plan corporel), mais cette nouvelle dualité ne sera plus perçue comme une réalité dure, mais au contraire, comme un cadeau de la Création.

Ceci aussi est difficile à expliquer, mais j’essaye : l’obscurité de la nuit est honorée, vu qu’elle fait apparaître la lumière des étoiles.

Le mal et la souffrance, dont nous avons jadis fait l’expérience, sont honorés parce que ces expériences ont amené une compréhension plus profonde de l’amour. Ces contraires (le malheur, la souffrance, le mal etc.) seront toujours là en tant que souvenirs, mais ces souvenirs suffisent pour rétablir un équilibre, ils ne seront plus nécessaires à l’extérieur.

On pourrait aussi dire que l’équilibre intérieur est rétabli et que cet équilibre se reflétera à l’extérieur. Les dimensions ne sont donc pas des lieux, elles sont plutôt des plans, à savoir des plans de conscience et conscience signifie être conscient de son SOI : JE SUIS.

La conscience de la 3D est limitée, nous ne sommes conscients que d’une très petite partie de notre Soi.

Nous ne sommes pas conscients que nous sommes également tous les autres, avec lesquels nous entrons en contact, que nous sommes la fleur dont nous sentons le parfum, l’arbre qui nous offre l’ombre, l’oiseau qui boit dans une flaque d’eau et cætera.

D’une perspective supérieure, j’écris ces lettres à moi-même et chacun de vous qui lit les Lettres aux enfants de la Lumière, les a rédigées pour lui-même. Je les écris afin de pouvoir les lire moi-même. Mais j’écris à partir de l’expérience de la séparation et vous les lisez. Si vous ne les lisiez pas, il est fort probable que ne les écrirais pas – à quoi cela servirait-il ?

Nos vies antérieures également, nous les percevons comme étant séparées les unes des autres. Si je continue donc à définir l’au-delà comme étant la 4ème dimension, alors la 4ème dimension sépare une incarnation de l’autre dans une suite de temps linéaire. Dans les prophéties des Mayas, il est dit qu’en 2012 aura lieu « La fin du temps », à mon avis cela désigne la fin du temps linéaire.

Si nous prenons conscience que le temps linéaire est une illusion, alors nous prenons automatiquement conscience de tous les autres moi, toutes les autres incarnations que nous avons déjà vécues et que nous vivons peut-être de manière synchrone en cette époque, en tant que notre Soi dans l’ici et maintenant.

L’âme dans l’au-delà en est également une partie, à mon avis même une partie très importante de notre Soi. Nous percevons alors toutes nos incarnations, de même que notre Soi astral simultanément comme un seul être.

Notre conscience s’élargit, car jusqu’à présent nous avons seulement pris conscience de cette seule incarnation-ci : nous sommes beaucoup plus et tout cela simultanément. Notre conscience s’est élargit et les limitations des 3ème et 4ème dimensions se dissolvent ou bien fusionnent. Ici nous arrivons déjà dans un domaine dichotomique qui s’oppose et qui, malgré tout, s’accorde.

En plus, le monde spirituel nous a constamment dit, à moi comme à d’autres, que l’humanité est en train de créer quelque chose de tout à fait nouveau. Un plan nouveau qui n’a encore jamais existé et l’aspect qu’aura ce plan n’est sans doute connu que de la Source Elle-même.

Au niveau de ce plan, il n’y aura plus de morcellement en de nombreuses incarnations et, une fois de plus, nous sommes morcelés car le temps est une illusion et en réalité, même si la raison ne peut pas le comprendre, nous vivons toutes les incarnations précédentes MAINTENANT.

À ce niveau-là nous sommes à nouveau devenu entier, car l’illusion d’un temps linéaire a été dissoute. Cependant là aussi nous percevons encore les autres, même si le souvenir d’être UN a été rétabli, cela ne signifie pas que nous retournons à nouveau immédiatement dans l’état d’unité complète, à moins que nous le choisissions. Nous avons fusionné avec un de nos Sois supérieurs, le Soi supérieur le plus proche, mais d’autres Sois supérieurs suivent celui-là.

Tous ne vont évidemment pas aller au niveau de la Terre Nouvelle, car nous allons tous pouvoir choisir. Il est tout à fait possible que certains voudront retourner auprès de la Source, d’autres se sont peut-être incarnés en venant de plans/niveaux de conscience très subtils et voudront à nouveau y retourner, mais la nouvelle Création, ce niveau de conscience qui n’a encore jamais existé, est pour la plupart tout à fait passionnant.

D’autres peuvent ne pas se sentir prêts et choisissent la mort physique afin de s’incarner sur une planète qui continue à exister dans la 3D.

Il existe de très nombreux niveaux de conscience car, en réalité, il n’y a rien d’autre que la conscience, Être conscient, être conscient de son propre Soi, JE SUIS. Cette conscience est infinie et nous tous sommes cette conscience et chaque pensée que cette conscience pense est créatrice.

Laissez cela agir sur vous ! Chaque pensée !

Tu es une partie de cette conscience et chaque pensée que tu penses est créatrice ! Sur le plan de la 3ème dimension, cela n’est certes pas évident, mais sur les plans plus subtils, cela l’est. Chacune de nos pensées est divine, car là il n’y a rien d’autre que Dieu et les pensées de Dieu sont créatrices.

Rien que tous ces mondes merveilleux que les humains peuvent s’imaginer ne sont qu’une infime partie de la Création. Devons-nous vraiment nous faire du souci à propos de 4D ou 5D ? Devrions-nous nous faire du souci que nos désirs ne se réalisent pas, alors que nos désirs sont un avec les désirs du Créateur ?

Si le but de notre existence est que le Créateur puisse faire l’expérience de Lui-même, alors nos voeux les plus chers devraient aussi être les vœux du Créateur. Je pense que dans le plan suivant, toutes ces connaissances seront applicables également à l’extérieur et que la croyance se transformera en connaissance.

Qu’il s’agisse de la 4ème dimension ou de la 5ème dimension – au moment où nous serons arrivés dans la nouvelle conscience, nous pourrons sans doute rire de tout cœur de cette question, de la même manière que nous pouvons rire lorsque nous pensons qu’il nous était impossible de prononcer certains mots lorsque nous étions enfants.

Pour finir, je voudrais souligner que dans cette Lettre aux enfants de la Lumière, j’ai exposé mon point de vue des choses. C’est un vague résumé de ce que mes guides spirituels m’ont dit ou de ce que j’ai trouvé juste pour moi dans d’autres sources et qui correspondait à ce que mes guides spirituels m’ont communiqué ou le complétait. Ce n’est néanmoins qu’un aspect minime d’un domaine aussi gigantesque et, au fond, dans ce niveau-ci de conscience, les mots nous manquent pour pouvoir parler de ces choses dans toute leur dimension.

C’est aussi pourquoi il y a tant de malentendus lorsqu’il s’agit de ces domaines. Nous pouvons en discuter des heures durant sans nous comprendre et, malgré tout, parler de la même chose. Mais parfois deux Lumières peuvent se rencontrer, se regarder les yeux dans les yeux, se faire un signe de la tête et simplement savoir. C’est souvent la meilleure façon de parler de ces choses.

J’aime néanmoins nos essais de parler de ces choses, car je pense que nous aurons beaucoup de plaisir lorsque, arrivés dans la nouvelle conscience, nous considérons rétrospectivement nos pauvres efforts pour expliquer la conscience plus subtile avec des mots.

Aujourd’hui, nous prenons donc congé avec les mots appropriés des Mayas :

In Lak’ech (Je suis un autre Toi)

Sha Niraa Lanceya et son monde spirituel

Dates pour le prochain séminaire channeling : 5 et 6 juin 2010
Plus d’informations sur : http://www.sternenkraft.at/seminar_channeling.html

Traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique).

D’autres Sternenbotschaften (Messages des étoiles) se trouvent sous :
ShaNiraa (Shari) et Luna : http://www.sternenkraft.at
SaiRa : http://www.energie-clearing.com

Ce texte peut être reproduit, diffusé et utilisé en public à condition de : citer les auteurs tel qu’ils se sont définis eux-mêmes. Le texte ne peut pas être retravaillé ou modifié. En cas de diffusion, les personnes qui lisent/écoutent ce texte doivent être informées des conditions de la licence de ce texte. Chacune de ces conditions peut être annulée après un accord écrit des auteurs/ayants droit.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email