Marie, transmis par Pascal Bécu

Le 8 décembre 2016

Bonjour Pascal,

C’est Marie. Nous attirons votre attention sur la date du jour, soit le 8.12.2016. Suivront ce mois-ci le 11.12, le 14.12 et le 21.12 de l’année 2016. Ces dates sont importantes. L’année 2016, soit 9 en réduction numérologique, correspond à l’achèvement d’un cycle. Le mois 12 correspondant au chiffre 3, est associé à l’enfantement, soit la réception et la gestation du 1 par le 2. L’enchaînement des jours 8, 11, 14 et 21 se rapportent donc à une nouvelle naissance. Le jour 8 correspond à la réunification de l’âme et du corps. Au jour 8 l’être psychique se réunifie à l’être physique, dans le but de donner naissance à un nouvel enfant. Le jour 11 correspond au renouvellement du 1, soit au moment de la création de l’enfant à naître. Le jour 14, associé au chiffre 5 et à la transformation, correspond à la gestation, marquée par la pleine lune du mois de décembre. Le jour 21 est celui d’une nouvelle naissance, lorsque le 1 renaît du 2. L’accouchement, soit le « passage » d’une dimension de l’existence à une autre dure 3 jours, pour aboutir au 24 décembre et à la nuit de Noël.

Tout cela est à ressentir en vous, car lié au processus d’ascension et de renaissance. La Terre va bientôt perdre ses eaux pour donner naissance à un nouvel enfant. Qu’est-ce qui déclenche la perte des eaux ? L’enfant, lorsque celui-ci est prêt. La mère attend ainsi le signal de l’enfant pour accoucher. Pour la Terre c’est maintenant. Pour autant elle va accoucher de nombreux enfants. Les premiers nés seront ceux ayant déjà opéré leur retournement. Les autres suivront « naturellement ». Un nouveau Monde vous attend à l’extérieur de ce qui constitue pour l’instant votre « intérieur ». Une fois nés, ceux qui nous entendaient nous verront. Ils respireront un nouvel air et seront rassasiés. L’accouchement durera trois jours. Du moins c’est ce qui est prévu. Certains se bousculent déjà vers le portail de la naissance, tandis que d’autres ne se doutent même pas qu’ils vont renaître et ne perçoivent pas le changement. Les signes néanmoins se font déjà ressentir. L’ouverture est imminente. Vous devez le savoir et l’accepter. La poussée vous dirigera sans effort vers votre destination. Une fois nés vous saurez, et plus rien ne sera plus comme avant. Dire que ce sera un « choc » ? Oui, sûrement, mais quelle découverte aussi ! Le monde qui vous attend est d’une autre dimension, à l’échelle de la Galaxie, et vous aurez tout le loisir d’une nouvelle vie pour l’explorer.

Vos nouvelles fonctions sont en place et n’attendent plus que d’être activées. Un nouveau cycle est prévu qui se déclenchera de lui-même, au moment du passage. Vos parents vous accueilleront et s’occuperont de vous. Vous ferez connaissance avec votre nouvelle famille et recevrez une éducation adaptée à votre nouvel environnement. Vous apprendrez l’histoire, la géographie et les sciences physiques de la Galaxie. En grandissant vous deviendrez autonomes et apprendrez à voler de vos propres ailes. Vous souviendrez-vous alors de l’ancienne Terre où vous avez vécu ? Oui assurément, car dans ce nouveau monde vous ferez un peu figure « d’ancien combattant » ! Vous pourrez dire : « j’y étais » et confirmer : « oui, nous l’avons fait » ! Vous serez respectés et garderez certaines choses pour vous, tant certaines vérités resteront difficiles à expliquer pour ceux qui ne les auront pas vécues. Vous vous réjouirez de pouvoir vivre enfin dans un monde de paix et de liberté, où chacun sera respecté, tout en disposant de ce qui est nécessaire à son bien-être et à sa survie. L’ordre social sera différent, plus modulable et adaptable. La ségrégation, l’individualisme, le matérialisme, la lutte, la consommation, la publicité, le carriérisme, la pauvreté, la faim, la guerre, n’existeront plus.

Il est encore difficile pour vous de comprendre ce que pourraient être vos conditions d’existence au sein d’une dimension plus élevée, y compris pour ceux appelés à rester sur la Terre. En partant de votre environnement physique tridimensionnel actuel, vous tentez de vous représenter ce que pourrait être une existence de quatrième ou de cinquième dimension. Vous ne disposez cependant pas de référence à partir de laquelle effectuer cette projection. Pour y parvenir, vous devez avoir recours à votre imagination. Celle-ci est le canal par lequel vous trouverez la réponse à vos questions. Le processus est similaire au rêve et c’est également cet espace que nous utilisons pour vous transmettre des images ou des messages. Ainsi Pascal est en train d’imaginer que je lui parle, tandis qu’il transcrit ce qu’il « croit » entendre. Est-il en train de rêver ou est-ce la réalité ? Alors Pascal, que réponds-tu ?

Au début je me posais souvent la question, surtout que d’autres voix interféraient dans la communication. Progressivement je parvins à faire le tri et à reconnaître la vibration des interlocuteurs avec lesquels je me trouvais connecté. Par ailleurs, et de manière similaire au plan physique, je demandais à ce que les critères de respect et de politesse soient présents dans la connexion. Un nouveau venu n’a pas à pénétrer mon espace psychique sans y avoir été invité. Les présentations sont toujours de mise et même toi, Marie, tu n’entames jamais une conversation sans te présenter, m’interpellant par mon prénom, en y ajoutant un mot gentil ou une formule de politesse. Non je ne suis pas en train de rêver. Je sais que tu es là et que tu me souris. Je perçois ta vibration et ressens une vive émotion….

Merci pour ce message. Je te sens « retourné », pour preuve que ta conscience est désormais tournée vers l’intérieur et qu’elle a traversé le miroir des apparences. Comme pour toute naissance, le retournement inverse le rapport à la réalité et permet à la tête de franchir en premier le passage dimensionnel. Le liquide amniotique encapsulé dans la matrice intra-utérine constitue un environnement dimensionnel plus élevé que celui de l’environnement physique extérieur, ce qui permet à l’être psychique de changer progressivement d’enveloppe et de niveau de fréquence. Le retournement donne ensuite le signal de la naissance, au moment où l’enfant fait savoir qu’il est prêt à quitter l’élément Eau pour aborder le rivage de la Terre. La perte des eaux traduit alors la fin du processus de gestation. Inversement, en partant de la Terre, l’ascension implique de quitter progressivement l’élément Terre, en passant par l’élément Air, pour aborder les rives célestes. Sur le plan astrologique, ce passage est associé au symbole de Mercure, pour traduire le dépassement de la matière et l’élévation de l’esprit.

Le retournement psychique correspond donc au moment où l’esprit abandonne le terrain des représentations physiques pour se tourner vers le Ciel et s’y connecter. L’espace psychique est alors de nouveau investi pour servir de base à la connexion et aux échanges qui relèvent de ce niveau. Les enfants connaissent bien ce processus qu’ils utilisent « naturellement » pour nourrir leur imaginaire à partir de leurs perceptions intérieures. C’est pourquoi votre système éducatif, et c’est son but, contraint l’enfant à un apprentissage psychique exclusivement tourné vers des connaissances « apprises », à partir de la réalité extérieure d’où elles proviennent et vers laquelle elles seront ensuite et de nouveau projetées. Comme indiqué dans nos précédents messages, c’est une programmation. Vous vous projetez dans votre monde en appliquant des règles validées par l’expérience « physique», sans chercher à en comprendre le sens, donc les lois. Comment est-ce possible ? Si vous partez du postulat que la Terre est plate et qu’aucun être vivant ne pourrait vivre la tête en bas, il vous sera alors très difficile de concevoir la réalité de la gravité. Vous m’objecterez que la science a fait beaucoup de progrès depuis le moyen âge et que même un enfant sait désormais que la Terre est ronde, qu’elle tourne sur elle-même, et que c’est la loi de gravité qui, en nous « attirant » vers son centre, nous retient sur son sol. Et vous auriez bien sûr raison, sauf que la gravité n’est pas une constante et que sa valeur varie selon la dimension de l’espace au sein duquel vous vous trouvez. Par ailleurs la gravité est liée au temps. Pouvez-vous imaginez cela ?

Les populations d’intra-terre vivent dans des espaces dimensionnels plus élevés. Comment est-ce possible ? C’est une autre connexion. A travers votre imaginaire, vous aussi pouvez vous connecter à d’autres dimensions de la réalité. C’est ce que vous faites d’ailleurs en dormant, alors que vous rêvez. Comme rappelé dans notre dernier message, il vous suffit d’imaginer la connexion et de l’activer au moyen de l’intention. C’est aussi simple que cela. Soyez donc certains qu’il en sera fait selon votre foi. Certains croiront que vous rêvez, mais pour vous, votre rêve prendra réalité, si telle est votre foi. Comment le saurez-vous ? Parce que de cette manière vous franchirez l’espace qui vous sépare de l’inconnu…

Cela est vrai, quoique parfois j’éprouve encore des difficultés à en croire mes yeux ou mes oreilles! »

C”est pourquoi « heureux celui qui a des oreilles pour entendre et des yeux pour voir »…

Oui, cependant il est rare encore que l’environnement reconnaisse ou accepte cette réalité!

Cela va bientôt changer. « L’Evènement » vous propulsera bientôt dans un environnement dimensionnel plus élevé, de sorte que le « rêve », pour vous, deviendra réalité. Pour d’autres, il tournera au cauchemar, jusqu’à ce qu’ils se rendent compte qu’ils sont en réalité victimes de leurs propres projections ! Leur peur les fera vite revenir vers vous ou vers nous. Ils seront alors plus disposés à vous entendre. Ceux qui me reconnaîtront seront invités à venir me rejoindre. Ceux qui m’entendront, mais ne me reconnaîtront pas, passeront par un sas intermédiaire, le temps de finaliser leur retournement et de pouvoir opérer leur « passage ».

Ceux qui refuseront de m’entendre ne pourront suivre le mouvement ascensionnel. Tout cela vous a déjà été signifié, mais doit être rappelé « maintenant » pour vous rendre intérieurement disponibles. Soyez prêts.

Il ne sert plus à rien désormais de vous projeter vers l’avenir. Vous devez libérer votre tête et votre cœur des anciennes projections, car celles-ci ne vous mèneront désormais nulle part. Vos rêves traduisent maintenant cette réalité. Pascal, le moment est venu de partager le dernier rêve dont tu te souviens…

« Euh, oui… J’ai rêvé cette semaine que je quittais mon emploi, m’achetais une nouvelle moto et retournais vivre à l’étranger. Ma famille, qui m’accompagnait au début du rêve avait disparu à la fin du rêve et je regrettais de l’avoir perdue… »

Comment interprètes-tu ce rêve ?

« Plusieurs épisodes de ma vie se mélangent dans ce rêve et ils ne sont pas tous compatibles avec cette nouvelle projection… »

Et qu’en déduis-tu ?

« Que le passage dimensionnel introduira une rupture de réalité incompatible avec le cadre actuel d’existence et de conscience tridimensionnelles. C’est comme si nous existions à l’intérieur d’une bande dessinée, tout en essayant de transposer le fil de l’histoire sur un écran multiplexe, holographique et interactif… »

Oui, c’est bien le sens du rêve. Quelle conclusion en tires-tu ?

« Qu’il ne sert à rien de vouloir nous extraire de la bande dessinée et qu’il vaut mieux rester centré sur la conscience du lecteur, en attendant qu’une nouvelle projection apparaisse à l’intérieur d’un nouvel écran multidimensionnel… »

C’est une attitude sage en effet et le message du jour, dans la perspective du changement annoncé. Tu parles en outre de te situer à l’intérieur d’un nouvel espace, qui se substituerait en quelque sorte à celui dans lequel vous vous trouvez actuellement projetés. C’eux qui se trouvent dans la bande dessinée ne peuvent en effet « réaliser » qu’ils se situent effectivement à l’intérieur d’une histoire. De plus l’histoire est collective et met en scène de nombreux acteurs, c’est pourquoi les pages sont tournées de manière cyclique, pour constituer le rythme du temps, et afin d’assurer une cohérence dans le déroulement et l’interprétation du scénario en cours. Notez que même sur le support d’une bande dessinée, la page suivante peut revenir sur un épisode passé, afin de faire prendre conscience au lecteur du sens parfois caché du déroulement de l’histoire…

Une histoire se termine et vous en faites partie. Une nouvelle histoire s’apprête à être projetée sur un écran dimensionnel élargi. En « réalisant » que vous êtes l’observateur averti de cette transition, vous ne vous laisserez pas surprendre par l’extinction des feux, non plus que par l’apparition d’un nouveau film sur un nouvel ’écran. C’est aussi le message de ton rêve, car le passage dimensionnel ne renouvellera pas seulement l’écran, il donnera également naissance à un nouveau film.

Merci Pascal de rester fidèle à ce rendez-vous, malgré les vicissitudes du moment collectif que vous traversez tous sur la Terre. En restant centré sur le spectateur, vous vous détacherez de la fin du film en cours et participerez en conscience à l’émergence d’une nouvelle réalité sur la Terre. Pour sûr ce sera un « évènement », qui sera observé et partagé bien au-delà des limites de vos perceptions actuelles, la Terre elle-même servant de support ou d’écran à cette observation. Sachez que les meilleures places et les plus chèrement acquises sont celles occupées par les acteurs, c’est-à-dire vous. Aussi vers vous vont notre soutien et notre admiration en ces derniers jours de projection. Tenez brillamment vos rôles et soyez assurés de nos applaudissements. Quant aux rappels, rassurez-vous, ils ont déjà eu lieu….

A très bientôt.
Marie

PS: J’ai reçu ce message par courriel… Le PDF n’est pas encore disponible sur le site originale mais le sera très bientôt… Bernard

Reçu par Pascal Bécu le 8 décembre 2016
Fichier PDF par : Conscience Nouvelle

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email